CAMPS DE LA RESISTANCE

CAMARADES : Organisons la Résistance !

 

Extension porcherie d'Agonac : la venue de l'Idiot provincial souffle sur les braises de la révolte périgourdine !

Nos groupes anti-porcheries industrielles

sont dissiminés autour du projet de construction

de la porcherie d'Agonac et du projet

de restauration de ces bâtiments infâmes !

Img 1851

Une vingtaine de nos camarades anti-porcheries sont dissiminés, actuellement, dans la région de Périgueux pour aider les citoyennes et les citoyens de la région d'Agonac qui s'opposent au projet de restauration et de construction de la porcherie d'Agonac afin de préparer le lancement d'une vague de protestations unilatérales afin de sauvegarder le tourisme, le périmètre éloigné de la source qui alimente Périgueux et sa région "Le Toulon" et l'ensemble des périgourdins sur les dangers potentiels de ce projet immonde en terme d'image pour la Dordogne.

Répondant à l'appel du Parti révolutionnaire national-bolchevique et de différentes structures environnementales notamment celles voisines des tendances dures proches du Front de libération des Animaux, nos camarades sont arrivés de toute la France, tôt ce matin vers 4 heures, en provenance de l'Auvergne, de Nantes, de Paris, de Nancy, de Grenoble, de Lyon, etc....

Nous sommes venus soutenir les citoyennes et les citoyens d'Agonac en apportant notre savoir-faire dans la lutte pour la libération de la cause animale dans leur si belle région et notamment à l'APEA (Association de protection de l'environnement à Agonac).

Img 1832

Il est hors de question de laisser passer ce nouveau projet de rénovation et de construction d'une porcherie où les porcs, truies, porcelets auront à connaître l'univers carcéral du béton.

Le temps des atermoiements avec le lobby porcin en France est révolu.

Nous sommes les protecteurs des animaux et nous devons prendre la défense de cette noble cause sans avoir  à nous préoccuper du devenir économique de ces éleveurs qui font du fric sur le dos des animaux, quelqu'ils soient, d'ailleurs !

N'est-il pas étonnant que les autorités administratives de la Dordogne n'aient-elles pas, déjà, fait raser ces bâtiments d'un autre âge qui sont une verrue pour le tourisme de la Dordogne et de son patrimoine architectural ?

Malgré les pressions de la FDSEA et du lobby porcin contre les opposants aux projets d'élevages, l'Idiot provincial est passé à l'offensive en Dordogne avec ses camarades !

A suivre

Marc-Claude de PORTEBANE

Photos : Marc TENAILLON

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.