Pétition nationale de l'Idiot provincial contre les violences routières et qui sera remise à Mme Carla Bruni-Sarkozy

Halte aux violences routières liées à l'alcool

   
 
Date de création : 16-08-2009
Date de clôture : 03-07-2010

Auteur

http://l-idiot-provincial.e-monsite.com


Destinataire

Mme Carla Bruni-Sarkozy, Mr le président de la République, Mr le premier ministre, Mr le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux, Mesdames et Messieurs les sénateurs, Mesdames et Messieurs les députés, Mesdames et Messieurs les maires de France

Adresse de la pétition

www.petitionduweb.com/Halte_aux_violences_routieres_liees_a_lalcool_-4687.html


Description

Le jeudi 2 juillet 2009, un jeune apprenti boulanger de Busset dans l’Allier, Florian Heugas, âgé de 18 ans, circulant en scooter, a été fauché, sur la RD 27, entre Charmeil et Vendat, par un exemple de la route, un VRP complètement ivre qui rentrait d'une soirée copieusement arrosée entre « collègues ». Le choc a été d'une violence extrême. Le jeune Florian Heugas et son cyclomoteur broyé ont été retrouvés à une centaine de mètres du point d'impact. Transporté en urgence par les pompiers en état de mort cérébrale au centre hospitalier de Vichy, l’innocent Florian Heugas est décédé le lendemain à 11h. Le chauffard mis en cause a été placé en cellule de dégrisement trois heures après les faits pour lesquels il a commis un délit de fuite, a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire.
L’alcool au volant qui est un facteur déterminant représente 40 à 60 % des accidents mortels en France. Il est insupportable que de tels dangers publics soient encore autorisés à conduire un véhicule, ceux qui conduisent sous l’effet de l’alcool n’ont pas d’excuses à faire valoir. Tous les ans, des campagnes d’information rappellent les dangers de la conduite en état d’ivresse mais ces criminels passent outre faisant le choix conscient de mettre la vie d’autrui en danger.
La responsabilité de l’insécurité routière est essentiellement attribuée au conducteur, ce qui a donné lieu à l’édification d’un système répressif très compliqué et à d’importantes variations des politiques pénales mises en place pour traiter les contentieux. Certes, de nombreux comportements, comme l’absorption excessive d’alcool ou tout autre comportement dangereux, doivent être sanctionnés et la pression répressive doit être maintenue afin de contraindre, à défaut de savoir convaincre. (source : Guilbot M. et Ferrant V., L’insécurité routière : quel(s) coupable(s) devant le juge pénal ?, Espaces et sociétés 2004/3, 118, p. 149-167).
La répression a été adaptée, applicable et raisonnée mais pour de nombreuses familles de victimes innocentes de la route, exaspérées par ce sentiment d’injustice face à cette torture morale intolérable qu’est la perte d’un élément de leur chair meurtrie, il est grand temps de changer de cap, que cessent enfin ces assassinats répétitifs sur les routes de France.
Les parents sont décidés à se battre pour que d’autres parents n’aient jamais à vivre ce qu’ils vivent : le deuil de leur enfant qu’ils sont obligé de voir… au cimetière.
Les signataires de cette pétition de l’Idiot provincial qui vise à sensibiliser l‘opinion publique nationale, souhaitent :
- le retrait à vie du permis de conduire à tout criminel de la route ayant tué en état d’ivresse,
- l’incarcération immédiate de tout criminel de la route ayant tué en état d’ivresse,
- des mesures d'emprisonnement revues à la hausse pour tout criminel de la route ayant tué en état d’ivresse !

Vichy, le 16 Août 2009

Marc-Claude de Portebane

Pourquoi une pétition nationale de l'Idiot provincial ?

Pétition nationale de l'Idiot provincial

Vos commentaires sont les bienvenus pour que cessent enfin ces monstrueux assassinats sur nos routes de France.

Pour que cette pétition nationale de l'Idiot provincial soit crédible, nous devons obtenir un minimum de 10 000 signatures.

Cette pétition nationale de l'Idiot provincial (http://l-idiot-provincial.e-monsite.com) sera envoyée à Mme la présidente Carla Bruni afin de la sensibiliser aux douleurs des familles des innocentes victimes des violences routières pour que cessent - ENFIN - ces assassinats dus en grande partie par la - SEULE - faute impardonnable et inexcusable de la conduite en état d'ivresse.

Plus nous obtiendons de signatures, plus nous sensibiliserons l'opinion publique nationale et moins les criminels de la route se sentiront invulnérables.

Nous devons faire évoluer la loi vers plus de répression, demander l'incarcération systématique et provisoire de ces dangers de la route qui se croient tout permis et invulnérables au volant de leurs puissants véhicules transformés en bombes roulantes qui fauchent des milliers de vies innocentes et ce, nonobstant, les mesures de précaution prises par les vigilants pouvoirs publics, pour améliorer l'état de nos routes nationales, départementales, rurales.

Une page spéciale dans l'Idiot provincial sera constituée pour cette pétition nationale.

Cette pétition sera peaufinée au fil des jours par vos commentaires sur ce site de l'Idiot provincial...

A suivre

 

Assassinat de Florian Heugas : les "collègues" qui ont laissé repartir le chauffard sont tout aussi responsables

Les "collègues" qui ont laissé reprendre le volant au VRP complètement ivre doivent aussi être tenus (indirectement ou directement) responsables de l'accident qui a causé la mort de l'innocent de la route Florian Heugas. Extraits de ce qui se passe ailleurs :

LYON, 25 avr 2005 (AFP)
La famille d'un jeune homme décédé dans un accident de voiture après un pot de fin d'année trop arrosé dans son entreprise a demandé lundi en citation directe, en correctionnelle à Lyon, la condamnation du PDG et deux salariés de la société pour homicide involontaire. Le 19 décembre 2003, Aurélien Fréry s'était tué après avoir perdu le contrôle de son véhicule à Vaulx-en-Velin (Rhône). Il conduisait sans ceinture de sécurité avec un taux d'alcolémie de 1,9 g par litre de sang. Le jugement a été mis en délibéré au 23 mai. Le parquet, qui avait classé une première plainte sans suite, "s'en est remis à l'appréciation du tribunal". Juste avant l'accident, un salarié de l'entreprise où s'était déroulé le pot, avait raccompagné le jeune homme à l'endroit où il avait garé son véhicule. Il a déclaré ne pas s'être rendu compte de son état d'ébriété. Un autre employé, avait néanmoins tenté en vain de dissuader Aurélien Fréry de prendre le volant. Ces deux derniers ainsi que Xavier Levrat, l'ancien PDG du groupe Tarvel, auquel appartient la société qui employait la victime, répondaient d'homicide involontaire, mise en danger délibérée de la vie d'autrui par la violation d'une obligation de sécurité ainsi que non-assistance à personne en péril. Le père du jeune homme, Patrice Fréry, a dénoncé le caractère "irresponsable" des anciens collègues de son fils. "Je ne suis pas là par vengeance mais par colère (...). Si notre démarche peut permettre de sauver d'autres employés, il faut que j'aille au bout", a-t-il déclaré. Son avocat, Me Christian Bigeard, a estimé caractérisée la violation d'une obligation de sécurité, car de l'alcool fort avait circulé lors du repas, ce qui est contraire au code du travail. La défense argue quant à elle que le pot a eu lieu en dehors des heures de travail. Des alcootests sont désormais distribués lors des pots de fin d'année dans les entreprises du groupe.

Bilan des victimes des accidents

Victimes dans les accidents avec alcool

Le bilan des victimes des accidents avec alcool est le suivant : 1 043 tués, 9 575 blessés dont 5 229 hospitalisés. 71,4 % des décès dans les accidents avec alcool se sont produits la nuit.
Ainsi, 29,4 % des tués, 15,4 % des blessés hospitalisés et 8,9 % des blessés légers étaient impliqués dans un accident avec alcool. Ces chiffres montrent que les accidents avec alcool provoquent des blessures très graves. Ce risque est maximal les nuits de week-ends. En effet, 55,9 % des personnes tuées une nuit de week-end sont imputables à l’alcool. Cette proportion est de 39,7 % pour les blessés hospitalisés et de 26,5 % pour les blessés légers.

Les bons conseils pour une pétition optimale : "Florian ne sera pas mort pour rien", je vous le garantis !

Pour que nous puissions avoir un maximum de signatures, vous devez faire un copier/coller du texte de la pétition mise en ligne et demander - poliment - (lol) aux professionnels de la vinasserie s'ils veulent bien signer avec nous.

Quand je dis professionnels, je veux dire TOUS les professionnels qui produisent et qui commercialisent de l'alcool, que ce soit le vigneron de base, le vendangeur, le caviste, le supermarché, l'épicerie du coin, le restaurateur des environs, le bistrot dans les parages, les boîtes de nuit (surtout), les associations de lutte contre l'alcool, les écrivains concernés, le milieu médical, etc...

Il faut responsabiliser tout ce beau monde. Il n'y a pas de raison que SEULES les familles et les amis des innocentes victimes se sentent concernés, TOUT le monde doit être sensibilisé à notre campagne locale, régionale, nationale et internationale.

En parlant d'international, je remercie les signataires du Canada, pays que je connais bien pour y avoir travaillé.

Pas UNE seule voix ne doit nous manquer. "Florian ne sera pas mort pour rien", je vous le garantis !

Si nous voulons que NOTRE combat soit reconnu, il faut que chacun puisse travailler de son côté, chaque jour, à la levée de nouvelles signatures. Pour cela, nous devons être efficaces et redoutables.

Nous devons montrer aux chauffards que nous n'avons plus peur, désormais, que nous ne serons plus les laissez-pour-compte de la route.

Si nous voulons que la société "terrorise" les chauffards, nous devons faire en sorte que la société terrorise sans pitié les terroristes de la routes.

Pour cela, nous devons faire preuve d'une discipline intellectuelle de CHOC, si nous voulons obtenir un maximum de signatures.

Faites comme moi : je consacre, de nuit comme de jour, quatre à cinq heures de mon temps libre, au succès de cette opération et même plus.

Je me sens personnellement concerné par la mort de ce jeune innocent qui partait courageusement à son travail à cinq heures du matin sur son scooter.

J'ai du mal à digérer ce scandale ! C'est une honte pour l'espèce humaine !

Pas UNE seule voix ne doit nous manquer. "Florian ne sera pas mort pour rien", je vous le garantis !

Marc-Claude de Portebane

Plus de 200 signatures en 3 jours pour ma pétition de l'Idiot provincial contre les violences routièresssassinat du jeune Florian Heugas

 

Plus de 200 signatures en 3 jours sur la pétition de l'Idiot provincial contre les violences routières, (pétition créée le 16 Août 2009, mise en ligne le 18 Août 2009 par le site hébergeur), nous ne devons pas ménager nos efforts pour obtenir encore plus de signatures. Merci à tous, je sais que vous allez faire encore plus et encore plus car nous allons gagner parce que nous sommes les meilleurs !

 

Commentaires (1)

HEUGAS François
  • 1. HEUGAS François | 15/03/2012

deux ans et huit mois que Florian n'est plus là.......
Résultat : MORT GRATUITEMENT
3 ans d'annulation de permis , deux ans de prison avec surcis et
un an ferme sans amenagement de peine , nous sommes le 15mars 2012 , le meutrier de la route toujours en activité, jamais inquiété ..... LA VIE EST BELLE POUR CERTAINS CITOYENS
Protégés PAR LA VERMINE QUI GANGRENE NOTRE SOCIETE, le jour viendra ou il y aura des comptes a rendre , n'oubliez pas ....
MOI JE N'OUBLI PAS

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau