STOP A LA MALTRAITANCE DES PORCS : Plus de 6 700 signatures en 7 jours pour notre pétition contre le projet de porcherie à Chirat l'Eglise en Auvergne

     

HALTE AUX MARTYRS DES PAUVRES COCHONS !

Nous devons atteindre 10 000 signatures

dans les meilleurs délais pour empêcher

ce projet de porcherie à Chirat l'Eglise !

Gifs Animés cochon 63

a2016.jpg

L'indignation est à son comble depuis que nous avons été le seul média à parler du projet de porcherie à Chirat l'Eglise (Région Auvergne, département de l'Allier, Arrondissement de Montluçon, canton d'Ebreuil, Communauté de communes Sioule, Colettes et Bouble).

Merci à toutes et à tous de faire circuler et de partager notre pétition pour la protection des porcs et pour sauvegarder notre tourisme vert en Auvergne : 

http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/halte-projet-porcherie-aux-bouys-chirat/10827

Nous vous demandons de boycotter la filière "Qualité Carrefour" tant que les porcs ne seront pas respectés !

ORGANISONS UNE REVOLTE SANS PRECEDENT

EN FRANCE CONTRE LA SOUFFRANCE DES PORCS

ELEVES DANS DES PORCHERIES SUR CAILLEBOTIS

Q'est-ce que les élevages en bâtiment sur caillebotis qui représente plus de 90% des élevages de porcs français. ? Dans ces élevages, les animaux sont élevés à l'intérieur de bâtiments. Le sol de ces bâtiments est constitué d'un sol ajouré nommé caillebotis qui permet d'évacuer les déjections des animaux (urine plus excrément dont le mélange est appelé lisier) dans des fosses situées dans la partie basse de ces bâtiments. Les déjections suivent ensuite un circuit par gravité jusque dans des grandes cuves de stockage appelées fosses à lisier. Voici comment sont élevés ces pauvres porcs qui ne verront un brin d'herbe de leur vie :

Pas de litière de paille

Le sol nu et les caillebotis peuvent causer des blessures, des boiteries de l’inconfort et empêche un comportement normal de fouille.

Des densités d’élevage trop élevées

Les porcs sont souvent gardés dans des élevages surchargés avec peu ou pas d’espace pour prendre de l’exercice ou exprimer leur comportement naturel.

Le sevrage précoce

Les porcelets sont généralement enlevés brutalement de leur mère à l’âge de quatre semaines alors que à l’état naturel le sevrage se ferait progressivement vers l’âge de trois ou quatre mois.

La coupe des queues

A cause des densités d’élevage trop élevées et de l’environnement appauvri, il est fréquent que les porcs mordent la queue de leurs congénères. C’est la raison pour laquelle on coupe généralement la queue des porcs.

La castration

En France et en Europe les porcelets sont généralement castrés les premiers jours de leur courte vie sans anesthésie.

STOP A LA BARBARIE

CONTRE LES PORCS SANS DEFENSE :

VOICI CE QUE L'ON VOUS CACHE :

Les cochons, truies et porcelets.

"Lors de mes études dans mon lycée agricole, j'ai effectué plusieurs semaines de stage dans la partie naisseur /engraisseur de l'élevage de porc. La maternité est l'endroit qui m'a le plus choqué, l'endroit de toutes les tortures.

Les cochettes sont élevées en groupe jusqu'à ce qu'elles soient "en production", c'est-à-dire en âge d'être inséminées et de faire des petits, vers 8-9 mois. Elles sont inséminées "grâce" à des grandes paillettes de sperme (que j'ai eu l'immense dégoût de manipuler) :


"Les truies sont bloquées dans des cages et leurs derrières sont dirigés vers nous : les élèves. Nous avons chacun 10 truies à inséminer. Les paillettes de sperme doivent être enfoncées dans le vagin de la truie et nous devons laisser fondre le sperme congelé à l'intérieur de la truie. On enlève le bâton et on passe à la suivante". (Extrait de mon journal de bord personnel).

Les truies donnent naissance en moyenne à 14 petits par mise bas. Elles mettent bas dans des sortes de cages où leurs déplacements sont réduits : Elles peuvent être debout pour manger ou allongées pour nourrir les porcelets. Les truies sont réformées (conduites à l'abattoir) à environ 3 ans après avoir donné naissance à 5 portées.
 

Un cadre de rêve pour élever vos enfants...

Dans les élevages de porcs, les porcelets sont sevrés à l'âge de 24 jours alors que leur sevrage sans la manifestation de l'homme dans leur cycle naturel est d'environ 4 mois. Dans la première semaine de leur vie les porcelets sont maltraités à souhait.


Ce matin en salle de maternité j'ai vu que la numéro **** avait mis bas de 13 petits porcelets. L'un d'eux assez faible ne tétait pas et restait allongé sur le sol. Je le poussais donc du bout des doigts pour tenter de le stimuler. Mon maître de stage est arrivé par derrière,  il a pris le porcelet par la queue et l'a lancé contre le mur de la porcherie. 
Je me suis retrouvée là, très choquée par ce geste d'une violence insupportable. Le maître de stage m'a regardé et a semblé être perturbé par ma mine choquée,  il a donc dit : "- Il allait mourir de toute façon, va le mettre  dehors et reviens après". J'ai hoché la tête et je suis allée prendre le porcelet qui,  à mon grand désespoir, était toujours à moitié conscient  J'ai interrogé le maître de stage du regard et il m'a dit:  "- c'est les nerfs ça ! Il ne souffre plus t'en fais pas". (Extrait de mon journal de bord).

Les "soins" maltraitances aux porcelets.

Le limage des dents est effectué afin de limiter le taux de cannibalisme chez les animaux (qui se manifeste lorsque les animaux sont trop nombreux dans une case). Le coupage de la queue à l'aide d'un fer chauffant ou d'une pince sert au même motif. Les porcelets étaient tatoués grâce à une pince.


Les joies de la castration à vif 

En travaux pratiques, les élèves de ma classe et moi-même avons pu nous exercer à castrer des porcelets. Expérience forte en émotions.


"Je regarde le professeur, il prend un porcelet et l'installe la tête à l'envers entre ces jambes. Il prend le scalpel et l'enfonce rapidement dans les deux testicules du pauvre petit cochon qui se met à pousser des cris effroyables (semblables à des cris d'enfants), ensuite il met son doigt dans la testicule ouverte en ressort un ligament de chair, le coupe avec son scalpel, fait un noeud et passe au suivant". (Extrait de mon journal de bord personnel).


Une de mes amies a tué un porcelet : elle a trop tiré sur le ligament du testicule et les intestins ce sont déversés sur ses jambes. Une semaine plus tard elle donnait sa démission.

L'infirmerie était l’endroit que je détestais le plus. C'est l'endroit où on isolait les cochons qui présentaient des malformations, des abcès ou des blessures. Les cochons n'y étaient pas soignés (sauf plaies ouvertes) : Il s'agissait simplement de voir s'ils allaient tenir jusqu’à ce que le camion d'abattage arrive.


Second stage

J'ai effectué deux semaines de stage chez une famille d'éleveurs très sympathiques (j’espère que cela ne vous choquera pas, mais je trouve qu'en effet dans les souffrances causées aux animaux dans les élevages, ce ne sont pas les éleveurs qu'il faut blâmer mais les personnes qui les dirigent et les obligent à produire plus en dépit de la qualité de vie des animaux).

Ces éleveurs possédaient un bâtiment d'élevage de porcs. Ils accueillaient des porcelets qu'ils devaient engraisser. La période d'engraissement est la période après le sevrage où le "but" est de faire prendre un maximum de poids à l'animal. Ce poids tourne entre 115 et 120 kg et la période d'engraissement dure 6 mois.

J'ai pu donc observer et pratiquer aux "soins" des animaux.
"Ce matin nous avons vacciné les petits cochons contre la toux. La méthode consiste à rassembler les 25 cochons d'une même case dans un coin à l'aide de panneaux. Les cochons son très serrés, ils se marchent dessus... Certains commencent même à avoir le derrière violet à cause de l'étouffement. Puis on pique et on marque au crayon chacun des cochons vacciné. Il fait une chaleur insoutenable et l'odeur est presque insupportable." (extrait de mon journal de bord personnel).


En effet, dans ces bâtiments il fait une température environnant les 30°C. C'est une chaleur étouffante et si vous n'êtes pas habitué à l'odeur suffoquante,  vous vous gratterez la gorge plusieurs jours après être resté dans ces bâtiments. Les cochons sont logés dans des cases (sur caillebotis où ce stage a été effectué) et nourris avec une farine alimentaire (farine mélangée avec de l'eau dans une immense cuve avec un aspect de bouillie infecte).

Le stress,  la souffrance, la température élevée, le manque d’espace et l’absence de terre où fouiller peuvent amener les animaux à s’entre tuer  : aussi il ne m'était pas rare en rentrant dans une salle d'engraissement de sentir une odeur de fer qui ne s'oublie pas : l'odeur du sang. C'est une vision épouvantable.  Un cochon inerte sur le sol froids et dur,  avec du sang recouvrant son corps et les autres cochons le groin rempli de cette substance visqueuse et rouge.

"Ce matin nous avons transféré des cochons d'une salle de la porcherie à une autre. 27°C, odeur répugnante... Porc sur caillebotis sans paille. Pas de lumière naturelle.
Nourriture: Eau + farine alimentaire.
Je rentre dans la case avec le panneau qui sert à se protéger et à diriger les cochons, je les incite gentiment à sortir en les stimulants avec des petits coups de doigts sur le dos. D'un coup alors qu'ils avancent calmement vers la sortie, l'ouvrière (qui est une jeune femme que je trouvais bien sympathique) claque un gros coup de bottes dans le derrière du cochon." 
(Extrait de mon journal de bord personnel).
 

Dans cette exploitation j'ai pu découvrir le tatouage des porcs d'une façon différente de celle que j'avais vue dans mon lycée. "Sinon ce matin j'ai eu le droit à une explication sur le tatouage des porcs. Je connaissais déjà la technique de pince qui enfonce l'encre dans l'oreille. Mais là où je suis, ils ont un manche avec des piques qui dessinent le numéro au bout. Pour tatouer les cochons ils faut les frapper très fort afin que les piques pénètrent la peau". (extrait de mon journal de bord personnel).

La plupart des élevages français ont ce même cahier des charges. Ce que j'ai vu dans ces exploitations ne sont aucunement des exceptions. 
 
J'ai appris que dans la souffrance nous sommes tous égaux"
 
 

ORGANISONS LA RESISTANCE VERTE

CONTRE TOUS LES ELEVAGES FRANCAIS

COMBATTONS POUR LA DIGNITE DES PORCS !

Organisons la "Résistance Verte" CONTRE tous les élevages français ! Donnons une nouvelle dignité aux porcs innocents et à tous les animaux vivant dans de semblables conditions !
 
A suivre 
 
Marc-Claude de PORTEBANE

La loi sur la protection des porcs

en Europe est-elle respectée ?

ATTENTION IMAGES CHOQUANTES

Les porcs sont très souvent maltraités !

http://youtu.be/nJOP3GD4TTw

Les pays européens respectent-ils leurs obligations légales sur la protection des porcs ? Qu'exige la loi ? En passant en revue les principaux points exigés par la loi, on s'aperçoit, images à l'appui, qu'elle est fort mal appliquée...

Les conditions de vie de porcs sont en réalité loin de répondre aux exigences minimum de la législation : il faut aujourd’hui veiller à l’application effective de la directive Porcs en France et en Europe. Nous avons initialement mis l’accent sur l'interdiction partielle des cases de gestation pour les truies. 

Notre campagne aura désormais pour but de maintenir la pression sur la Commission européenne, le Parlement européen et les ministres européens de l'agriculture pour que toutes les obligations de la directive soient respectées. Il faut faire cesser les infractions à la réglementation et les atteintes au bien-être des truies et des porcs, car aujourd’hui :

  • L’interdiction de procéder de façon routinière à la coupe des queues et au meulage des dents n’est pas respectée.
  • L’obligation de fournir aux porcs de la paille ou d’autres matériaux manipulables pour leur permettre d’exprimer leur comportement naturel de fouille est ignorée.
  • De nombreuses truies sont toujours maintenues pendant plusieurs mois dans d’étroites cases de gestation, malgré leur interdiction partielle dans toute l’Europe.

Commentaires (1)

LAY
  • 1. LAY | 29/12/2015
STOP !!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.