Girouettes et Pirouettes

Le Front de gauche présent avec René Souchon au meeting des deux candidats du PS à Chadrac en Haute-Loire

 

Paul TOP (Front de gauche) et René SOUCHON

le président de la région Auvergne en soutien

aux deux candidats socialistes en Haute-Loire

au meeting rassembleur de Chadrac :

Guy VOCANSON et André CHAPAVEIRE !

numerisation0010-5.jpg

Plusieurs centaines de militants et de sympathisants de tous les partis de gauche sont venus soutenir les deux candidats qui seront présent au second tour, aux législatives 2012, en Haute-Loire.

chadrac-ps-027-2.jpg

Les deux candidats et leurs suppléants, André CHAPAVEIRE (Gérard CONVERT suppléant, circonscription du Puy-en-Velay/Brioude) et GUY VOCANSON (Arlette ARNAUD-LANDAU suppléante, circonscription du Puy-en-Velay/Yssingeaux) ont reçu un soutien massif de René SOUCHON, président du conseil régional d'Auvergne, et de Paul TOP (Front de gauche) qui a activement milité aux côtés d'Yves PRAT, le candidat Front de gauche en Haute-Loire qui a réalisé un excellent score.

Le candidat-député André CHASSAIGNE, retenu à Paris, a fait lire à Gérard CONVERT, le maire de Chadrac, un communiqué où il regrettait de ne pouvoir venir.

chadrac-ps-032-2.jpg

Guy VOCANSON et René SOUCHON, à la tribune, ont respectivement "ciblé" leur discours contre le maire UMP du Puy-en-Velay, Laurent WAUQUIEZ mis en ballotage alors que ses partisans pensaient la victoire acquise dès le 1er tour.

Ils ont démontré à l'assistance comment Laurent WAUQUIEZ cachait aux électrices et aux électeurs altiligériens, maintenant, son appartenance à l'UMP qu'il a pourtant soutenu à "bout-de-bras" et son refus de débattre sur les plateaux de France 3 Auvergne ou de Clermont 1ère.

Les candidats du PS de la Haute-Loire ont aussi indiqué que la presse locale en Haute-Loire (La Tribune, Le Progrès, L'Eveil, etc...) avaient très mal relatés leur campagne pendant ces législatives.

Paul TOP ayant relevé dernièrement comment L'Eveil dans son édition de lundi dernier s'était montré partisane du candidat WAUQUIEZ, Yves PRAT sur son blog déplorant lui aussi ce manque de professionnalisme (Puisque la presse locale "évite" nos réunions publiques ; Seul, le journaliste de La Tribune Le Progrès a couvert cette rencontre...) d'une presse recevant pourtant des subventions publiques.

chadrac-ps-040-2.jpg

Le collectif PPVV soutient à 100 % maintenant les 2 candidats PS

A noter la présence massive des militants du collectif PPVV opposés au centre d'enfouissement de Cayres qui ont fait lire au candidat André CHAPAVEIRE un texte demandant son soutien contre le projet de SITA-SUEZ, une entreprise bien connue de l'ex-président du conseil de surveillance de la Lyonnaise des Eaux, Jérôme MONOD, qui a été un de ceux qui ont repéré...Laurent WAUQUIEZ.

Retrouvez notre camarade maoïste Paul TOP (costume MAO, 3° et 8° photos, au premier rang) en cliquant ci-dessous :

Législatives : en Haute-Loire, les candidats PS tirent à vue sur leurs adversaires

  1. 43chrono‎ - il y a 2 heures
    André Chapaveire et Guy Vocanson ont ciblé leurs attaques sur le « candidat ... Une machine », raillait Guy Vocanson, « en train de bouffer le ...

Le Front de gauche 43 à l'affût des rivalités FN/UMP dans le fief en lambeaux de WAUQUIEZ !

Le Front de gauche en embuscade !

Jean-François COPE et François FILLON

ne vont certainement pas apprécier :

le candidat Laurent WAUQUIEZ

a désormais honte de l'UMP !

plot-004.jpg

Animations inhabituelles au marché du Puy-en-Velay

(en ces temps d'élections législatives) :

les ânes étaient de sortie, place du Plot, samedi 2 juin

pour distraire les classes redevenues

subitement populaires ???

Le candidat du FN de la Haute-Loire, Pierre Cheynet, mène une campagne offensive contre le candidat UMP dans la première circonscription de la Haute-Loire, Laurent Wauquiez, qui n'ose même plus faire référence au parti qu'il a défendu pourtant, à bout-de-bras, avec des déclarations tonitruantes en faveur de la tendance dure, de feu le sarkozysme, en jetant les classes plus aisées contre les plus pauvres.

Cheynet s'en prend avec justesse aux trahisons et au cynisme de l'UMP qui lui ont coûté la victoire aux présidentielles, précisant même qu'Europe 1 indiquait, il y a quelques jours, que cette circonscription pouvait basculer puisque le FN pourrait très bien se retrouver en position de triangulaire en obtenant plus de 15 % des voix.

Le candidat du Front de gauche, Yves Prat, ayant de fortes chances de se retrouver au second tour.

Nous, au Front de gauche, nous observons tous que désormais sur l'échiquier politique français, il ne restera plus que deux fronts, à l'image de ce qui se passe dans la 11° circonscription du Pas-de-Calais où la population en a marre des partis traditionnels, Jean-Luc Mélenchon recevant un accueil chaleureux et Marine Le Pen également bien reçue à Hénin-Beaumont (L'Huma du 04/06).

Le FN de la Haute-Loire résume assez bien la situation de la droite de la Haute-Loire : "Démobilisée, divisée et en profond désaccord sur la stratégie, l’UMP départementale est en lambeaux, si bien que son chef de file Laurent Wauquiez a honte de s’afficher sous ses couleurs".

Et Cheynet d'enchaîner sur son blog : "Je comprends, au vu de la politique qui a été menée durant 5 ans, que monsieur Wauquiez ait honte de son parti. Aussi, je ne saurais trop lui conseiller d’en démissionner, pour éviter de tromper plus longtemps ses électeurs. Afin de faire oublier le bilan calamiteux de son gouvernement, le maire du Puy ressort l’argument éculé de l’apolitisme, tentant ainsi de se refaire une virginité politique… Il  nous explique qu’il serait devenu un candidat « sans étiquette » dégagé de tout engagement partisan. Cette posture est une double escroquerie. Une escroquerie politique, parce qu’il cherche à induire en erreur les électeurs de droite et qu’il les prend, accessoirement, pour des imbéciles. Une escroquerie morale également parce que Laurent Wauquiez, comme tous les candidats, a signé une déclaration de rattachement un parti politique grâce à laquelle son parti (en l’occurrence l’UMP) touchera 1,80 euros par voix obtenue au premier tour des élections législatives. Les électeurs qui voteront pour lui en imaginant voter pour un candidat sans étiquette financeront donc l’UMP à leur insu ! Outre son caractère malhonnête, cette stratégie d’évitement est indigne, et perturbe la campagne puisque Laurent Wauquiez a repoussé pour la seconde fois sa participation à un débat de France 3, dans le seul et unique but d’empêcher ses adversaires de lui rappeler son bilan…".

Cerise FN sur le gâteau UMP : "Et pourtant, c’est bien le même Laurent Wauquiez qui aujourd’hui court derrière le Front National pour tenter de se faire réélire ! Après avoir expliqué au lendemain du second tour de la présidentielle que l’échec de Nicolas Sarkozy était dû à la stratégie de Patrick Buisson, après avoir regretté tout haut que la droite parle trop d’immigration et d’insécurité, le voilà qui fait machine arrière et qui, il y a quelques jours, se fend d’un magnifique copier/coller de mon dernier communiqué de presse relatif à la situation des fonctionnaires de police dans notre département. C’est une réelle satisfaction pour le Front National qui peut déjà se targuer d’avoir gagné une bataille politique, en amenant sur son terrain un homme qui l’a méprisé durant tant d’années. Je songerai tout de même la prochaine fois à lui réclamer des droits d’auteur… On voit bien ici que plus le Front National est fort, plus la droite est obligée de prendre en compte ses électeurs.".

numerisation0004-2-2.jpg

Tandis que la tendance dure de la droite extrême et son allié objectif l'UMP se déchirent, le Front de gauche 43 veut réussir le changement à gauche en menant une campagne active pour inverser la donne en donnant toute sa place aux électrices et aux électeurs de la Haute-Loire qui sont déterminés à en finir avec un des éléments le plus radical du sarkozysme qui n'a eu de cesse de s'attaquer aux classes populaires, (ce qui lui a valu un recadrage de la part du défenseur des valeurs chrétiennes, François Fillon) :

- Un peuple souverain (démocratie renouvelée : proportionnelle à toutes les élections et droit de vote aux immigrés, égalité homme-femme et lutte contre les discriminations, régularisation des sans-papiers, abrogation de la réforme des collectivités, indépendance de la justice et des médias)

- Des emplois stables et un pouvoir d'achat renforcé : (primauté du CDI, limitation des emplois précaires, augmentation du SMIC à 1 700 euros, réduction effective du temps de travail à 35h, interdiction de licenciements boursiers, création d'un pôle financier public pour soutenir les petites et moyennes entreprises)

- Une agriculture paysanne : (Un juste prix pour les produits agricoles et l'encadrement des marges des intermédiaires. Une aide à l'installation des jeunes agriculteurs - JA - et une plus juste répartition des aides. Une agriculture écologique et productive. La diversification des activités agricoles. Une véritable reconnaissance de l'agriculteur dans l'espace rural),

- La lutte contre la précarité et le droit au bonheur : (Logements accessibles et encadrements des loyers. Vaste plan de construction de logements sociaux. Garantie d'accès à l'eau, au gaz et à l'électricité. Retraite à 60 ans à taux plein. Pas de retraite inférieure au SMIC)

- Une Europe des peuples : (Lutte contre la dictature des marchés financiers, construction d'une Europe sociale, écologique, solidaire, audit citoyen sur la dette publique...)

- Des services publics partout et pour tous : (en réponse aux besoins vitaux de la population avec des tarifs justes et identiques sur tout le territoire. Création de postes : école, santé, hôpitaux, police, transports. Remboursement des frais médicaux à 100 % par la Sécurité Sociale - Accès gratuit à l'IVG. Arrêt du démantèlement des hôpitaux publics. Prise en compte de la perte d'autonomie dans le cadre d'un service public. Mise en place d'un pôle public du médicament. Création d'un pôle public de l'énergie. Création d'un service public de l'eau et de l'assainissement)

- Une grande ambition pour l'éducation (de la maternelle à l'université. Egalité d'accès aux savoirs sur tout le territoire. Plan de lutte contre les inégalités sociales à l'école. Plan de recrutement ambitieux dans l'Education nationale. Véritable formation pour les enseignants. Développement de l'enseignement professionnel public. Des moyens pour l'enseignement supérieur et la recherche. Suppression de la loi LRU sur l'autonomie des Universités).

numerisation0004-9.jpg

Les étrangers pointés du doigt

Personne n'a oublié que le maire du Puy-en-Velay a jugé anormal que le système de protection social, "le plus généreux d'Europe", permette aux étrangers, "très facilement, de bénéficier de nos différents outils de solidarité" (source : Europe 1).

Sympa, non, pour la promotion "Mandela" de l'ENA !

Des déclarations inadmissibles qui méritent une mise au point de l'évêché du Puy-en-Velay puisque l'église catholique comporte de nombreux prêtres étrangers dont certains sont issus de l'immigration.

La France a balayé le sarkozysme, la Haute-Loire doit renvoyer Laurent Wauquiez des bancs de l'assemblée nationale pour avoir essayé de diviser la nation qui est une et indivisible.

Tous les étrangers sont les bienvenus en France.

Ce sont les gouvernements de droite et de centre-droit qui ont fait venir chez nous, après la guerre, tous nos amis immigrés qui ont toujours fait le sale boulot que les français ne voulaient pas faire.

Polonais, Portugais, espagnols, turcs, tunisiens, marocains, algériens, etc... sont nos amis et jamais ne seront des parias !

Personne n'a oublié l'hallali inutile et de mauvais goût de Guéant contre le halal !

Personne ne veut stigmatiser une partie de la population française parce que nous aimons tous le waterzooi belge, le smörgasbord suédois, le tiroler Gröstl autrichien ou le bortsch russe !

Curieux, non, quand l'étymologie de "Wauquiez" serait un nom de personne d'origine germanique, rencontré sous la forme Walcher, issu sans doute des racines "walah" (= étranger) et "hari" (= armée) ?

Une simple recherche sur les sites généalogiques et sur les fiches professionnelles de Laurent Wauquiez montre parfaitement qu’il n’a aucune racine historique en Haute-Loire et que son patronyme n’a absolument rien à voir avec le terroir français.

En effet, ce patronyme est majoritairement porté dans le département du Nord, en France, mais ses racines “walah” (= étranger) et “hari” (= armée), sont indubitablement d’origine germanique, et correspondent à de nombreux patronyme de famille installée de l’ouest de l’Allemagne à l’extrême pointe de la Russie. 

Les racines de la famille "Wauquiez" sont donc très éloignées du territoire de la Haute-Loire et de la ville du Puy-en-Velay !

numerisation0003-2-4.jpg

Comme par hasard, le collectif PPVV est venu distribuer

des tracts en faveur de l' "ami" politique Wauquiez ?

Alors que le PPVV ne cherche pas à savoir qui

est le ou les responsables de la contamination

du captage d'eau potable de Fontaurige

situé dans sa commune de.... Cayres !

Et puis, personne, en Haute-Loire, n'a oublié que Laurent Wauquiez, ce politicien fut imposé en Haute-Loire, par Jacques Barrot (condamné pour financement illégal de son parti, mais amnistié grâce à une loi votée par ses amis de la majorité présidentielle), puis repéré par Jérôme Monod (mis en cause dans l’affaire Carignon).

Ledit Monod, président-directeur général, puis président du conseil de surveillance, de la Lyonnaise des eaux, fusionnée en (1990) avec Dumez, puis avec SUEZ en 1997 et rebaptisée de ce seul nom... en 2001.

Bouche cousue

Paul TOP

Commentaires (1)

Rouage
  • 1. Rouage | 04/09/2012
Vous voulez dire qu'il y a des gens du PPVV qui sont de droite ou un peu plus ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.