TVA à 5,5 % et baisse des prix à partir du 1er juillet 2009 pour la restauration : le pognon dans le gousset du patron ou la nuance bientôt dans l&amp

Le gouvernement de François Fillon l’a clairement annoncé et Nicolas Sarkozy a tenu sa promesse : la TVA est passé de 19,6 % à 5,5 % à partir du 1er juillet 2009 dans les 185 000 hôtels, restaurants et cafés de France et de Navarre.

Mais ce que certains professionnels de la restauration oublient de dire, c’est que des compensations à cette "pantomime" fiscale sont demandées en matière de prix, d'emploi et d'investissement et ils ne faudrait pas que ces messieurs-dames oublient la promesse faite au gouvernement de François Fillon à qui on a mis, plus ou moins, le "coutelas" sur la gorge afin de lui faire pression pour obtenir ce que le contribuable, paiera, d’une façon ou d’une autre de sa poche, soit la modique somme, excusez du peu, oui, la modique somme de 2,5 milliards d’euros. A ce tarif-là, à quoi bon se gêner !

A suivre

Marc-Claude de Portebane ©

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.