CANDIA La route du lait SAINT-ETIENNE ne prendra pas CSR future Usine à poubelles Andrézieux-Bouthéon !

Le site de CANDIA de La Talaudière ne crâmera pas

de Combustible Solide de Récupération (CSR)

issu du projet Incinérateur Andrézieux-Bouthéon !

Bud reg ii 023Après LUSTUCRU, c'est au tour de l'unité de production de Candia située à La Talaudière (ZI Molina, La Chazotte) de refuser de brûler dans ses chaudières du CSR issu du projet de la future Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon.

La confirmation en a été faite par le directeur du site Gaëtan MOYRAUD au Collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" (C.H.U.P.A) - dont le porte-parole est l'anarcho-marxiste Marc-Claude de PORTEBANE - qui a contacté plus de 250 entreprises de la Loire.

Bud reg ii 026Chaque année, le site de La Talaudière reçoit près de 100 millions de litres de lait.

Cela représente tout de même 260000 litres par jour ! Et en tout, il y a 1100 producteurs sur le seul bassin de la Loire et les départements limitrophes qui travaillent pour Sodiaal, le groupe coopératif auquel appartient Candia.

La semaine dernière, les militant-es du Collectif C.H.U.P.A ont distribué plusieurs tracts aux salariés mais aussi à plusieurs chauffeurs routiers pour les mettre en garde contre les dangers du CSR produit électriquement.

Le Collectif C.H.U.P.A a mis en garde les populations locales de La Talaudière sur le cas particulier du danger des dioxines que l'évaluation environnementale du Plan départemental de prévention et de gestion des déchets non dangereux (Rapport environnemental, page 85) a mis en exergue.

Dioxines chupa 001Ce Rapport tire la sonnette d'alarme, en effet, puisqu'il pointe la cas particulier des dioxines : "Les dioxines sont très stables et ont la capacité de rester des années dans un milieu (sol, végétaux) sans se dégrader. Une fois absorbées par les ruminants ou les volailles, elles se fixent dans les graisses animales et se retrouvent dans le lait et les oeufs. Elles peuvent alors pénétrer le corps humain par l'alimentation" !!!

Le Collectif C.H.U.P.A continuera donc sa lutte contre le projet de création d'une unité de préparation de CSR vers Andrézieux-Bouthéon !

 

déchets collectif Loire Saint Etienne incinérateur lait groupe coopératif anarcho-marxiste Andrézieux-Bouthéon usine à poubelles C.H.U.P.A Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon CSR La Talaudière combustible solide de récupération CANDIA La route du lait ZI Molina Sodiaal La Chazotte LUSTUCRU Gaëtan MOYRAUD Plan départemental de prévention et de gestion des déchets non dangereux rapport environnemental

Commentaires (2)

Bernadette L.
  • 1. Bernadette L. | 11/05/2016

Les zadistes d'Andrézieux-Bouthéon sont marxistes alors qu'à Notre-Dame-des-Landes ils sont anars. J'ai croisé Marc-Claude de Portebane sur une zad en Normandie avec ses camarades. Il a toujours le petit livre rouge dans sa chemise militaire et il marche pieds nus dans la boue ou sur la route. Ses camarades viennent d'horizons divers et plus particulièrement du Front Prolétarien Mao-Guevariste Hoxhaiste de Sciences Po qui est la tendance actuelle la plus dure du marxisme en France. De Portebane est intervenu en AG en Normandie parmi une cinquantaine de militants. Il est éloquent et c'est un fanatique. Par contre, il est toujours pour les populations locales et non pour la racaille anarchiste fouteuse de merde dans nos campagnes!!!!

Jacques Delavoix
  • 2. Jacques Delavoix | 11/05/2016

il n'était pas utile de dire que Mr Marc-Claude de PORTEBANE est "anarcho-marxiste"; c'est peut-être vrai mais pourquoi le dire ?

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau