STOP COU DE L'OIE ARFEUILLES

Après l'infâme "Fête" du "Cou de l'Oie" à Arfeuilles, au tour des tueries contre le loup ? Le président François HOLLANDE nous suivra-t-il encore ?

Des fêtes de village devenues désuètes

du "Cou de l'Oie" aux tueries fantasques

des loups de l'imaginaire d'antan :

la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux

et les camarades ALF doivent être fermes !

Aa55

Ma pétition : "Chasse honteuse au loup : exigeons la démission de Ségolène Royal" rassemble déjà plus de 6 000 signatures en 11 jours. OBJECTIF : 100 000 signatures : http://www.mesopinions.com/petition/animaux/chasse-honteuse-loup-exigeons-demission-segolene/12646

J'ai décidé de faire de la défense du loup une affaire personnelle face aux futures tueries programmées par "Ségo-laine" Royal, qui aurait pu se passer d'une telle décision.
Les excellents rapports entre Bové et Royal, des syndicats des éleveurs de moutons et des banques capitalistes, de l'Europe des subventions à la paranoïa contre le spectre de la bête du Gévaudan sont à mettre au débit des loups qui vont payer un lourd tribut.

Face à de telles injustices face à des animaux souvent innocents, nous rendrons "coup sur coup" au mauvais coups de fusil. Chaque tuerie de chaque loup sera clairement identifiée, nous remonterons toutes les filières. Nous réaliserons un travail de fourmi digne de l'ex-KGB.

Pas plus tard que cette semaine, j'ai reçu un message d'un éleveur partisan de la ligne Royal, dans ces termes : "Soyez raisonnable! Pour un noble gaucho ou plutot "gauchiste noble" qui ose demander la démission d'un personnage 'Royal', je trouve que vous prônez bien trop la violence...! Il n'y à qu'à voir votre photo de profil qui illustre vos sombres idées révolutionnaires. Mais dans nos campagnes, vos n'aurez Jamais aucun pouvoir! Car certes, vous avez les idées... Mais nous qui avons les armes...! Et vos 'petits loups' protégés... Ne sont que des cibles temporaires pour nous qui avons appris à les débarrasser un par un de notre territoire, celui même que je vous déconseille de fréquenter! Faut il encore que vous ayez une idée de là on l'on se trouve, et de ce que l'on vit au quotidien avec vos "gros renards" réintroduit dès 1991 avec toute la discrétion de certaines associations écono-logistes et autres....!!! Donc votre haine et vos pétitions n'y feront plus rien!!! Vous êtes déjà dépassé par les évènements... Les dires et les bêtises absurdes des pro-loups de votre sorte n'y pourront rien changer!!! Sans haine, monsieur de Portebane, mais avec une profonde désolation!".

A1845

Un échange de numéro de téléphone s'en est suivi. J'ai laissé un courtois message à ce monsieur et depuis silence complet. Le Var répond aux abonnés absents.

Moi, Monsieur le berger, si je donne un coup de sifflet à droite, je puis mobiliser 40 Kamarades ALF actifs. Moi, Monsieur le berger, si je siffle les bancs de la gauche Royal-Bové, le peux lâcher ma meute de 45 Kamarades ALF sur le terrain des "Opé". Nous n'avons pas peur des chasseurs de loups et encore moins de quelques bergers qui partent à la chasse à la subvention à la prime au loup !

Tous ceux qui doutent de notre efficacité devraient réfléchir à ce que nous représentons pour la Défense et la Protection des animaux sur le terrain militant.

Numerisation0004 10

Au 15 août de cet été, lorsque j'ai demandé par écrit et publiquement une autorisation de manifestation de plus de 45 militants pour manifester CONTRE l'infâme "Fête" du "Cou de l'Oie" à Arfeuilles dans l'Allier, ce fut l'affolement général.
Les colonnes de flics se sont démultipliées, les medias se sont déplacés en masse et nous avons agit - pour cette année - en silence parce que nous avons obéit à la logique révolutionnaire "anarcho-marxiste" digne des enseignements d'une véritable école militaire telle qu'elle a été édictée dans "Le Petit Livre Rouge".

Les médias et la populace ivre du sang des oies au préalable congelées et décapitées trois jours plus tard qui attendaient de la "castagne" entre partisans et opposants en ont été pour leurs frais. Par contre, nous avons avancé à "pas de loup" en réalisant plus de 3 000 photos sur tous les détails. Rien ne nous a échappé. Nos camarades-espions étaient disséminés partout. Au bar, à la buvette, dans les rues, auprès des touristes, dans la foule, près de chevaux de "l'Ecurie des Bergers" de Lapalisse, près des adhérents du comité des fêtes organisateur.

"Nous sommes des marxistes et le marxisme nous enseigne que, pour aborder un problème, il faut partir non des définitions abstraites, mais des faits objectifs, et déterminer au moyen de l'analyse de ces faits notre orientation, notre politique, nos méthodes".

Une photo = une preuve à charge que nos Kamarades vétérinaires et avocats sont en train de décortiquer à la loupe, détail par détail.

La sous-préfecture de Vichy a fait un "blocage" total de nos contacts mais puisque la coordination s'était effectuée dans le bon sens avec les services préfectoraux et militaires de la gendarmerie nationale - via les officiers de l'excellent groupement de la gendarmerie de Vichy - afin d'éviter tous désordres publics ou toutes sortes de provocations, tout s'est bien passé.

Numerisation0006 7

Le président de la République, François HOLLANDE, a bien entenu la voix de VOTRE "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" qui s'active pour la défense des oies décapitées par des cavaliers de "L'Ecurie des Bergers" lors de cette "Fête" immonde à Arfeuilles, puisqu'il m'a répondu hier par courrier, via son chef de cabinet.

Le phénomène devient DONC national. Cette infâme "Fête" de village risque bien d'éveiller les consciences nationales et ce, grâce à mon appel à la mobilisation générale en faveur de 5 pauvres Oies tuées - quelques jours avant, puis congelées - inutilement et ce, pour soit-disant continuer une "tradition" dont les organisateurs ne savent plus très bien si elle remonte au "Moyen-Age" ou à la "Révolution de 1789" !!!

De l'infâme "Fête" du mauvais "Cou de l'Oie" à Arfeuilles en Auvergne, aux abattages immondes des loups.....introduits en France par l'Homme....dans des buts pécuniers bien précis, la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" polémiquera et mobilisera la Cause du peuple de base contre les tenants de la barbarie "Moyenâgeuse" et de l'obscurantisme d'un autre âge : celle des assassins d'animaux qui font un "carton" contre nos "coeurs d'Ange" !

Marc-Claude de PORTEBANE

Ancien candidat à la députation de l'Allier

BOYCOTT patrimoine religieux d'Arfeuilles !!! Nos coucous du Cou de l'oie 2014 : Absit reverentia vero (XII)

Cool le tourisme dans l'Allier !

Arfeuilles 2014 n'est plus !!!

Nous serons là en 2015 à Arfeuilles :

Img 0104

Le congélateur - où étaient stockées les oies

Img 0105

se trouvait en pleine rue en face de l'église

Img 0102

Sainte-Germaine et Saint-Pardoux !

Qu'en pense l'association paroissiale Saint-Pardoux ? (Association de défense ou de mise en valeur de cette église)

merci de signer notre pétition

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/odieuse-fete-oie-mutation-prefet-allier/12583

Plongée dans l'édition du Cou de l'oie 2014 : Absit reverentia vero (XI)

de 6 h du matin à minuit....

nous étions planqué-e-s à Arfeuilles

pour photos et vidéos de l'odieuse

édition 2014 du "Cou de l'Oie" !

Img 0532

Voici quelques photos en guise d'entrée en matière prises par 10 vagues de 4 camarades. Tout le monde a été très souriant et très courtois. Merci à nos camarades très discipliné-e-s.

Nous remercions le dispositif gendarmerie mis en place pour assurer la sécurité de toutes et de tous. La coordination s'est faite sur le terrain dans de très bonnes conditions.

N'ayant pu trouver à temps un terrain pour installer notre "Camp de la Résistance", comme nous l'avons indiqué aux médias, nous avons maintenant un an pour préparer celui de 2015 et mobiliser plus de militants ALF qui étaient pour la plupart en vacances.

Img 0558 1

Nous ne sommes pas venus hier à Arfeuilles faire du "spectacle" pour uniquement faire du "spectacle médiatique".

Ce "débat" a animé cette semaine notre comité central. Nous avons dû tenir compte de la sécurité de toutes et de tous, d'autant plus qu'il y avait de nombreux enfants dans ce village d'Arfeuilles, dont les rues sont très étroites. Et puis à quoi bon mettre en "péril" nos camarades qaund nous adoptons la stratégie révolutionnaire du "Sentier lumineux" (la guerre de guérilla en moins) ?

Les actions violentes ne résolvent rien et sont néfastes à toutes les causes. En tant que maoïstes, nous ne tenons pas à nous couper des masses populaires (fonctionnaires, peuple de base). Les partis communistes révolutionnaires ne se sont pas bâtis du jour au lendemain. Il faut se structurer, s'organiser, puis agir avec ses "tripes" mais aucunement dans l'action violente et mal préparée.

Img 0557

L'action militante doit se faire par une étude stratégique de toute situation. Moi qui suis un militant engagé depuis 30 ans contre le nucléaire, les THT, les corridas, les élevages industriels, etc... je sais de quoi je parle. J'ai trop vu en 2012, Basse-Normandie, ce qui était arrivé à nos camarades - mal préparés - qui sont allés à la "castagne" contre les "gardes mobiles". Bilan : plusieurs de nos camarades blessés dont une jeune fille avec des éclats de "flasball" dans la jambe. Et tout cela pour rien ou presque puisque les lignes de 500 000 volts acheminent le "jus" au départ de l'EPR de Flamanville.

La plupart de nos camarades sont des "fanatiques" de la P. A (protection animale) issu-e-s du peuple de base, des pauvres camarades mais avec un grand coeur. Les éléments antisociaux ou bourgeois ne sont pas admis chez nous. Seul le peuple de base comprends chaque problématique avec ses propres moyens en faisant travailler son "cerveau" plus rapidement que le boboïste qui ne réfléchira pas parce qu'il est gangrené par le fric et des moyens disproportionnés qui ne sont pas indispensables à la survie de l'espèce.

Ce qu'il nous faut, c'est un état d'esprit enthousiaste mais calme, et une activité intense mais bien ordonnée.

Camarade N°1 (K1)

Photos : K4

Fangeuse "Fête" du "Cou de l'Oie" à Arfeuilles (Allier) : Action directe ! Absit reverentia vero (X)

Nos Camps de la Résistance

mobiles sont aux aguets

et "mitraillent" le secteur !

Img 6057

Plus de 40 de nos camarades venus de toute la France sont présents dans les alentours d'Arfeuilles où, chaque camarade connaît sa position individuelle !

Img 6054

Ainsi, plusieurs de nos camarades sont soit dans les bois environnants de la Montagne bourbonnaise, soit dans les champs des environs d'Arfeuilles où doit se dérouler demain l'odieuse "fête" du "Cou de l'Oie" 2014 qui fait "gerber" jusqu'à nos confrères de la presse nationale puisque des oies innocentes ont été tuées gratuitement et tout cela pour que le Comité des fêtes d'Arfeuilles puisse perpétuer une manifestation, que nous, les opposantes et les opposants déclarons comme "barbare" !

Img 2824

2014 un remake de 2013  ?

De toute façon, peut importe le temps, mais le temps, nous le prendrons bien un jour, pour passer au "peigne fin" tout ce programme infâme, et déshonorant pour la Cause animale.

Camarade N°1

Mauvais coup au "Cou de l'Oie" 2014 à Arfeuilles : France 3 Auvergne prend acte de notre projet de Camp de la Résistance Absit reverentia vero (VIII)

FR3 Auvergne dans son édition de ce soir

du 19/20 prend acte de notre projet

de "Camp de la Résistance"  de notre

"Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux"

à Arfeuilles dans l'Allier en Auvergne !

Img 2825

http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne/2014/08/12/arfeuilles-03-la-fete-populaire-du-cou-de-l-oie-fait-toujours-polemique-531390.html

Alors que se prépare la future décapitation, (en ce mois de Marie du 15 août 2014 - "Je vous salis ma rue"),  d'au moins 5 oies déjà mortes à Arfeuilles dans l'Allier, "France 3 Auvergne" parle de notre projet de "Camp de la Résistance" qui fait déjà "trembler" les petits "barons" d'opérette du pouvoir départemental Bourbonnais qui sont souvent absents pour causes multiples ! Exemple, semaine dernière, à la sous-préfecture de Vichy, il y avait quelques absences pour "arrêt maladie" ! Pas facile la digestion du personnel ! Personne au bout du fil ! Sourions ! Allo, nos camarades de la CGT !

Il est bien évident, que si je "siffle" le début de la récréation, toutes et tous nos camarades-ami-e-s ou sympathisants de la grande Cause animale se jetteront sur les "rails" pour défendre l'image de pauvres Oies, non seulement vouées à un meurtre de la digne engeance pour satisfaire la jouissance d'individus avides de sang mais odieusement décapitées par des cavaliers et des cavalières de "l'Ecurie des Bergers" qui, fier-e-s de leur "basse-oeuvres" iront parader, sur la voie publique, tête de l'Oie, pointée tantôt au Nord, tantôt à l'ouest, tantôt au sud, tantôt aux vents mauvais si chers à Rabelais !

Est-ce le but d'une association de cavalières ou de cavaliers de se mettre au "service" d'une cause "barbare" qui nous sensibilise à "fleur de peau" au paroxysme de l'émotion, nous les défenseurs de la grande Cause animale, nous les ami-e-s de Brigitte Bardot ou de "STONE" ?

Le préfet de l'Allier, Arnaud COCHET - VRP de François HOLLANDE - est-il un homme sans coeur ?

Nous attendons la ou les réactions des milliers de cavaliers et surtout de la FFE (Fédération française d'Equitation).

Quand on aime son cheval doit-on s'en servir comme d'une "arme par destination" pour décapiter une pauvre Oie, qui plus est, suspendue à une corde ?

Le cheval a-t-il plus de droit que la petite Oie "sacrifiée" pour l'occasion dans une région peuplée de racistes, de xénophobes anti-musulmans ?

N'oublions pas le score du Fhaine à Lapalisse lors des dernières élections !

Allons-nous les défenseurs de la PA (Protection Animale), rester les bras croisés devant une telle "barbarie" ?

Non et non ! Tout animal mort doit avoir tout notre respect ! Il a des droits ! Si vous trouvez un chien mort sur la route, allez-vous continuer à rouler dessus et vous acharner à rouler encore plus encore ?

Si "vous" les "assassins" de la Cause animale, vous voulez nous prouver que vous êtes les plus forts, les plus virils, n'hésitez pas à nous "rouler dessus", n'hésitez pas, car nous, les fanatiques de la grande Cause animale, nous prendrons la place des Oies qui seront décapitées.

Nous n'avons pas peur des cavalières et des cavaliers qui n'étaient pas masqué-e-s - en 2013 - sur les photos de la grande presse régionale qui "bouffe" à tous les "râteliers" mais certainement pas à ceux de la Cause du peuple, car la France que j'aime, c'est celle qui, parmi tant d'autres, comme le journal "La Montagne" où de nombreux résistants ont donné leur peau lors de la seconde guerre mondiale en se faisant décapiter ou fusiller pour la Patrie !

Or, si cela était était le cas, nous devrions faire face à une manifestation fascisante de quelques milliers -seulement - de personnes des environs d'Arfeuilles et que nous combattrions avec la dernière énergie !

Le général Bonaparte et "de Portebane" n'ont et n'auront jamais peur des "félons" et des traîtres à la République !

Nous aimons notre pays, sa laïcité et ses richesses intellectuelles uniques au monde. Nous sommes une "Peuple libre" alors que nous sommes les descendants d'un immonde génocide contre la Vendée ! Certes, la République était en danger mais les plus vaillants combttants étaient issus de la Bretagne militaire, qui fut par la suite, un rempart contre les "rose-beefs" qui tentent de nous "recoloniser" à nouveau en achetant notre terroir à pris rouge alors que nous, nous sommes le sang de nos territoires !

Voici le texte de FR3 :

A Arfeuilles (03), la fête populaire du "Cou de l'Oie" fait toujours polémique

Chaque année à Arfeuilles, le 15 août, c'est "cou de l'oie", une fête héritée du Moyen-Âge pendant laquelle des cavaliers tranchent au sabre le cou d'oies (abattues au préalable) suspendues à un fil, pour ensuite manger les volatiles. Une fête locale qui ne fait pas l'unanimité. 

  • France 3 Auvergne
  • Publié le 12/08/2014 | 19:13, mis à jour le 12/08/2014 | 19:16
prog6934564.jpg

A l'origine de cette tradition, des fêtes païennes médiévales, et la légende d'un cavalier qui, pendant la révolution française, aurait relancé cette pratique, en s'élançant à cheval pour décapiter une oie, pour célébrer l'abolition des privilèges. Depuis, la coutume ne s'essouffle pas, mais ses opposants se multiplient. 

Le 1er juillet dernier, l'association Stéphane Lamart "pour la défense des droits des animaux" est montée au créneau pour dénoncer cet incontournable des fêtes patronales d'Arfeuilles. C'est surtout sa porte-parole, Annie GAUTRAT, plus connue sous son pseudonyme "Stone" (membre du duo musical Stone et Charden), qui s'élève contre cette pratique, qu'elle juge "barbare".

Voir la vidéo
STONE et Stéphane Lamart contre la fête du cou de l'oie
Au sein de leur association des droits des animaux, la chanteuse Stone et Stéphane Lamart montent au créneau contre la fête du cou de l'oie

Pour le maire du village, en revanche, dans la mesure où les oies ne sont pas décapitées vivantes, et se destinent à la consommation, le terme de barbarie est bien trop fort.

Voir la vidéo
Jacques Terracol, maire d'Arfeuilles, défend la tradition

Pour l'instant, les préparatifs se poursuivent pour l'événement qui doit se tenir ce vendredi, mais il se pourrait que ses opposants n'aient pas dit leur dernier mot : ils envisagent toujours de saisir la justice, ou de perturber la fête en installant un "camp de la résistance" dans la commune.

Marc-Claude de PORTEBANE

Abjecte "Fête" du Cou de l'Oie 2014 à Arfeuilles : notre mobilisation agace ces braves gens Absit reverentia vero (VII)

La sous-préfecture de Vichy

fait maintenant "la carpe" !

Img 2824

Lien de notre pétition :

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/odieuse-fete-oie-mutation-prefet-allier/12583

Vendredi dernier, je prenais contact avec le secrétariat du président de la République (téléphone + mail) François HOLLANDE pour qu'il intervienne directement auprès du préfet de l'Allier afin que nous puissions recevoir de la part de certaines collectivités locales, un peu plus de considération.

Il va sans dire que notre déclaration de manifestation à Arfeuilles commence sérieusement à agacer l'administration et plus particulièrement la sous-préfecture, où nous avons appris ce matin que le sous-préfet de Vichy avait donné pour "consigne" de ne pas nous parler. Ce qui était confirmé encore ce matin lorsque la camarade 2 prenait contact avec Mme Buisson (secrétariat général).

Le message est donc à peu près clair : on ne veut pas de vous lors de l'infâme édition 2014 du "Cou de l'Oie" à Arfeuilles ! Sous-entendez "Troubles à l'ordre public" en perspective !

Esayons-donc de comprendre pourquoi le sous-préfet de Vichy nous a demandé de rédiger une demande officielle de déclaration de manifestation (pacifiste) que nous avons remplie de bon gré et qui a été envoyée en copie à la mairie d'Arfeuilles et à la gendarmerie du Mayet-de-Montagne.

Premièrement, en tant que "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" (collectif d'individus), nous n'avons juridiquement pas moins de droits que la Ligue de défense juive (LDJ)...dont le ministre de l'Intérieur travaille sur sa dissolution. Mais comment dissoudre une "Ligue" qui n'a pas d'existence juridique mais qui n'est qu'un collectif d'individus ?

Dans cette déclaration détaillée aux intéressés, nous demandions l'autorisation d'apposer des banderoles sur la voie publique (surface et nombre détaillés), diffusion de tracts sur la voie publique, organisation d'un camp de la Résistance, nombre estimés de militants (de 6 à 45).

Les fonctionnaires locaux et départementaux ne pourront pas dire qu'ils n'étaient pas au courant.

Nous dérangeons, surtout depuis que la chanteuse "STONE" de l'ex-groupe "STONE & CHARDEN" et l'association de défense des animaux "Stéphane Lamart" s'opposent à cette odieuse "fête" mais aussi depuis que l'avocat de cette association "Stéphane Lamart" téléphone - avec succès, - lui au moins - à la mairie d'Arfeuilles.

Dernièrement, nous voulions l'arrêté municipal de circulation. Il n'était pas encore signé la semaine dernière. On attendra donc.

Dans un premier temps, nous aimerions savoir où sont achetées les oies qui seront ensuite "décapitées" lors de cette odieuse "fête" ? Comment sont-elles tuées ? Quel est le nom de l'abattoir pour les 10 dernières années ? Quelle est leur provenance ? Comment sont-elles acheminées sur le lieu de la "fête" à Arfeuilles ? Qui les paie ? Quels sont les cavalier-e-s qui sont chargé-e-s de les sabrer ? A qui appartient le congélateur où sont stockées les oies et ce, au centre d'Arfeuilles ?

A suivre donc

KAMARAD 1

BARBARE fête du Cou de l'Oie 2013 : Photo immonde avec le pompier Absit reverentia vero (VI)

Honteuse "Fête" du Cou de l'Oie 2013 :

les oies "congelées" ont dérouillé !

Est-ce le rôle des pompiers

d'être les "complices" de

cette odieuse mise en scène ?

Img 2787

Le pompier "de service" le 15/08/2013

(à gauche sur la photo), était, en plus, en tenue !!!

Img 2763 1

Louise-Marie de PORTEBANE