STOP Centre de Valorisation SYDEMER

Odeurs infernales Région Andrézieux-Bouthéon : bientôt 245 000 T de poubelles écrabouillées par le SYDEMER de St-Etienne. Frappe Eclair de nuit (I)

NON aux convois monstrueux de camions !

NON aux odeurs infernales à proximité des pavillons !

NON au pseudo-compost impropre à l'agriculture !

STOP au projet d'usine de valorisation des déchets

du SYDEMER dans le Forez-Sud touristique

et surtout vers Andrézieux-Bouthéon !

La région du Forez-Sud et plus particulièrement celle du bassin économique et touristique d'Andrézieux-Bouthéon risque de devenir une nouvelle zone à risque pour les populations locales avec le projet du SYDEMER de Saint-Etienne (Loire) de construire une vaste usine dite " Pôle de valorisation des déchets" (pour ne pas effaroucher les populations locales) qui sera implantée en rase campagne dans un secteur riche en paysages verdoyants, en patrimoine architectural important, en jolis pavillons où il fait bon prendre l'apéritif à la fraîche en ces temps de canicule, en activités culturelles et festives actives, en territoires où la petite agriculture est encore une source de survie avec la production de ce bon lait frais qui fait encore honneur à nos producteurs locaux, en manifestations diverses en faveur de l'émancipation du peuple forézien très attaché aux valeurs de son vaste territoire (Culturellement, la région du Forez est associée à un paysage globalement rural, évoluant deouis la plaine jusqu'aux Hautes Chaumes (classées zones naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique, Natura 2000...) ; à l'eau (La Loire et ses affluents, étangs, sources d'eau minérale et thermale) ; à des productions agricoles importantes comme les Côtes-du-Forez, la Fourme de Montbrison, les vins du pays d'Urfé...) ; à des édifices du Moyen Age (superbes églises, prieurés, châteaux, urbanisme moderne tel que les bâtiments "Le Corbusier" à Firminy...).

Le SYDEMER (Syndicat mixte d'Etudes pour le traitement des Déchets Ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais) a été crée par l'arrêté INTER-PREFECTORAL de la Loire et du Rhône (N° 429/2008 du 19/11/2008). Cette struture est portée par 34 élus représentant 9 EPCI (Établissement Publics de Coopération Intercommunale) du sud de la Loire et des Monts du Lyonnais sur un vaste territoire de 204 communes et près de 600 000 habitants.Son objectif n'est pas une mince affaire puisqu'il est de décider de l’avenir du traitement de vos déchets ménagers sur le sud de la Loire pour les prochaines décennies.

 Le SYDEMER est composé d'élu-es issu-es de la Commmunauté d'aggglomération Saint-Etienne Métropole, de la Commmunauté d'aggglomération  Loire-Forez, du SIMOLY (Syndicat des Monts du Lyonnais), de la Com' Com' du Pays de Saint-Galmier, de la Com' Com' de Feurs-en-Forez, de la Com' Com' du Pilat Rhodanien, de la Com' Com' du Pays d'Astrée, de la Com' Com' du Pays de Saint-Bonnet-le-Château et de la Com' Com' des Collines du Matin.

Carte sydemer 2

Ses compétences sont les suivantes :

1- réaliser les recherches et études ayant pour objectifs :

- la détermination d’une filière, incluant éventuellement plusieurs procédés complémentaires, pour le traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels.

- l’élaboration des solutions et scénarios comprenant des analyses techniques et économiques permettant d’apprécier leurs impacts sur l’environnement

- la détermination, en connaissance de cause, du ou des sites d’implantation associés à la filière globale de traitement choisie.

2- lancer toute prospection pour identifier des terrains s’approchant au mieux de l’ensemble des contraintes réglementaires.

3- arrêter et acquérir tout foncier présentant un intérêt à la mise en application des solutions et scénarios arrêtés.

Actuellement, les déchets résiduels du SYDEMER sont confiés à une société, (SATROD - groupe SITA - Pôle propreté du groupe SUEZ-LYONNAISE DES EAUX- 1er opérateur européen et 4° mondial de la gestion des déchets), propriétaire et exploitante de l’Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND) de Borde Matin à Roche-la-Molière, qui, conformément à l'arrêté préfectoral en vigueur n'a qu'une durée de vie limitée à demain...soit... en 2026.

Zain 163

Selon le SYDEMER, aujourd'hui, "...Aucune valorisation des déchets ménagers résiduels n’est effectuée, avant stockage, sur ce site...".

"L’enjeu" pour le SYDEMER serait donc de mettre en place, avant cette échéance, de nouveaux outils de valorisation-traitement plus "vertueux" - selon lui - pour "l' environnement" déjà largement amoché dans le secteur de 2 des 3 sites situés au Nord de Saint-Etienne...Atlantik 016
 
...et retenus (parmi 10 sites) pour le lancement de l'étude préalable.
 
1° SITE RETENU par le SYDEMER et DEVOILE en EXCLUSIVITE par L'IDIOT PROVINCIAL : LA ZA L'ORME
Syd 2 001 bis 1
Syd 2 001 bis 1Site n° 1 confidentiel retenu par le SYDEMER et dévoilé par l'Idiot provincial. A droite du projet, (flèche verte), la très bourgeoise commune de Saint-Bonnet-les-Oules directement concernée par les nuisances. En dessous de la flèche rouge, l'usine sulfureuse de SNF Group qui bouffe de l'énergie (classée Seveso - SNF est le leader modial des polyacrylamides avec une capacité de 800 kt/an de polymère actif. Ces polymères hydrosolubles sont employés dans la fabrication d'eau potable, le traitement des eaux résiduaires, le gaz - Gaz de schiste ou de houille -, la récupération assistée du pétrole, les mines, le papier, l'agriculture, le textile et la cosmétique) !!!St bonnet les oules depuis site 2 a
 
En face de la croix rouge du site de la ZA l'Orme, les communes concernées : Andrézieux-Bouthéon ( 9 700 habitants), Veauche (8 500 habitants) et à la marge Saint-Bonnet-les-Oules. Surface mesurée : environ 38 ha sur les 3 communes. Servitude aéronautique à 427 mNGF (côte terrain 400 mNGF, source : IGN). PLU communes d'Andrézieux-Bouthéon et Veauche (Non récupérable sur internet). Nota Bene : on voit bien la covisibilité avec la commune de Saint-Bonnet-les-Oules - reconnaissable à son château et à son église - qui surplombe le site ! 
 

2° SITE RETENU par le SYDEMER et DEVOILE en EXCLUSIVITE par L'IDIOT PROVINCIAL : LA ZAIN OPERA PARC INTERNATIONAL

Syd 4 001

Site n° 2 confidentiel retenu par le SYDEMER et dévoilé par l'Idiot provincial.

Au centre de la croix rouge, la ZAIN Opéra Parc international....

Zain 115PLU : Zonage 1 AU ZAIN "zone à usage d'activité ZAIN (périmètre de ZAC"

Cette ZAIN comporte dans son environnement immédiat des secteurs habitation et pavillonaires...

Zain 144

.....est dans un état lamentable (nos drones ont effectué pas moins de 600 photos) sur les 30 ha que composent cette zone

Zain 158...actuellement en friche où la nature est massacrée avec ces plantations qui crèvent dalle et soif ..

Zain 149

....où l'argent public a été honteusement dilapidé par négligence éhontée....

Zain 131

.... laissant aux vandales le soin de détruire des installations jadis flambant neuves....

Zain 162..... Cette zone d'une surface totale de 400 ha, est, comme par pur hasard...

Zain 152....située au sud de SNF qui massacre des centaines d'arbres pour son extension

de plus en plus inquiétante pour l'environnement !!!

Opera 025 ii....bien à l'abri des regards des automobilstes empruntant la courte voie express D100

Opera 026....qui relie l'A72 d'Andrézieux-Bouthéon à Chamboeuf desservant l'aéroport de Saint-Etienne-Bouthéon les ZI des alentours, Saint-Bonnet-les-Oules !!

Les types de déchets qui seront concernés seront les déchets ménagers et assimilés résiduels (DMAr) comprenant :

- les ordures ménagères résiduelles après collectes sélectives (OMr) 

- les déchets types encombrants collectés en déchèteries et non valorisés

- les déchets résiduels des communes (déchets de nettoiement et d’activité des services municipaux…)

- les refus de collecte sélective (issus des centres de tri) 

- les refus des installations de compostage des déchets verts.

Le SYDEMER estime qu'à l'horizon 2030, 245 000 tonnes de déchets ménagers résiduels seront pris en charge annuellement dans ses futures installations. Ces 245 000 tonnes devraient tenir compte des objectifs du Grenelle de l’environnement et du Plan départemental de gestion des déchets ménagers et assimilés de la Loire, tant en matière de diminution de la production que de valorisation des déchets. Ce projet de valorisation de ces 245 000 tonnes de déchets sera validé par une gigantesque usine - qui soulève déjà un vent de révolte conduit par l'Idiot provincial - qui viendra s'adosser contre plusieurs communes tendance "chicos" du Forez-Sud, avec au menu de cette infâme usine où défileront odeurs, trafic de poids lourds et risques de pollution :

Au Centre du projet :

- la dynamique et sportive bourgade d'Andrézieux-Bouthéon qui nous raconte sur son site internet vouloir s'engager dans la voie du "développement durable" (sic)....Opera 010

Le maire d'Andrezieux-Bouthéon étant en vacances loin de cette maison bourgeoise de 1860

le Castel Martouret (transformé en mairie)...

Opera 006

l'Idiot provincial et ses camarades en ont profité....

Budget and 001

....pour passer au "crible" les volumineux documents de gestion minicipale, ou.... de la gestion de l'eau via le S.I.PRO.FOR.S (A NOTER : La vidange du barrage de Grangent du 11/01 au 24/052012 a engendré une dégradation de la qualité de l'eau brute avec une augmentation importante du taux d'ammoniaque....d'où mise en service de plus en plus de traitement par chloration/déchloration ) !!!

A l'Est :

- La très bourgeoise et très sécurisée commune de Saint-Bonnet-les-Oules, (où nous avons été reçu le 17/08/2015 par le maire Guy FRANCON et sa 1ère adjointe Cassandre JANVIER - présidente de CLYDE INTERNATIONAL qui négocie tous thermoplastiques et élastomères sous forme de compounds, déclassés, régénérés, broyés ou à broyer -), dans cette charmante mairie qui recueillera les nuisances du futur projet du SYDEMER, comme si les fumées blanches ou bleues de SNF et ses sirènes infernales le 1er mercredi du mois à midi ne suffisaient pas pour troubler la tranquilité des habitants qui en ont plus que marre ;

SAINT-BONNET-LES-OULES dans toute sa splendeur ....

Zain 086

....tranquilité et beauté à la fois.....

Zain 087.....sa mairie et son château....Opera 002

..... son panorama avec ses pavillons à caractère bourgeois ultra sécurisés....

Zain 080

..... N'hésitez pas à contacter la gendarmerie si l'étanchéité du projet d'usine à poubelles

du SYDEMER présente des nuisances olfactives potentielles ....

STOP aux NUISANCES du PROJET du SYDEMER

et aux ODEURS PESTILENTIELLES !

Zain 071

....qui s'acharneront sur le tourisme local encore vert ......

Opera 041..... alors que la nature commence à se déchaîner à Saint-Bonnet-les-Oules....

Syd route 3..... (Dimanche 07/06/2015 : la RD 54 entre Saint-Héand et Saint-Bonnet-les-Oules....

......a été coupée suite à l’effondrement de la chaussée)....

Img 1415

....Les "boules" à Saint-Bonnet-les-Oules où le cadre de vie commence

à se dégrader avec ces chiottes de mauvais goût près de l'église....

Img 1422

..... VIVEMENT les Assises Chrétiennes de l'Ecologie avec les Anarcho-bolcheviques de l'Idiot provincial !

- La verdoyante commune de La Fouillouse et ses pavillons d'une retraite bien méritée par des années de labeur qui sera, elle aussi, exposée de plein fouet aux risques sur la santé publique, et ce nonobstant les déclarations de son maire et membre du SYDEMER, Yves PARTRAT qui affirmait le 05/08/2015 dans les colonnes de notre confrère "Le Progrès" : "On ne piègera personne....j'ai visité l'usine de Ingelheim en Allemagne... c'est propre, il n'y a pas d'odeurs... plus on enfouit, plus on paye....".

Atlantik 070

Le maire de La Fouillouse Yves PARTRAT ne parle des NUISANCES dénoncées par l'Idiot provincial, comme par exemple :

- La mauvaise gestion des intrants qui peut provoquer l’inhibition du digesteur et entrainer l’arrêt de la production.

- Le digestat produit par l’installation de biométhanisation est étroitement liée aux substrats introduits dans l’installation. Or, que celui-ci soit valorisé directement en agriculture ou transformé en amendement à d’autres usages, il doit respecter certaines caractéristiques. Par conséquent, l’introduction d’un substrat «pollué» même en quantité infime, affectera l’ensemble du digestat. Dans les deux cas, la vidange d’une installation et l’élimination du digestat engendrera probablement des frais important qui devraient coûter très cher aux contribuables du vaste territoire du SYDEMER.

- Ce qu'oublie de nous préciser Yves PARTRAT, c'est que chaque installation de biométhanisation possède un digestat différent en fonction de différents paramètres : nature des substrats, température des cuves, temps de séjour dans l’installation, système de séparation de phase... Par conséquent, il est très difficile de généraliser la situation, d'autant plus que pour certains substrats comme les déchets carnés, une  hygiénisation est obligatoire afin de supprimer les problèmes pathogènes, ce qui ne sera pas le cas pour les ressources agricoles où la situation est "explosive" en terme de contestations des populations locales, car nous, nous avons des témoignages accablants, non pas d'usines nouvellement crées pour faire "gober" aux populations locales des balivernes sur des usines ayant pas ou peu fonctionné !!!

- La commune de Veauche qui a vu naître et décèder l'ancien footballeur champion de France avec l'ASSE.

A l'Ouest :

- La petite ville de Bonson qui regroupe un peu plus de 3700 habitants et qui saura vous accueillir grace à son riche tissu associatif, le dynamisme de ses commerces et le développement de sa zone d’activités des Plaines ; la commune de Saint-Cyprien avec la découverte de son espace détente au gour des "Véroniques", où vous pourrez suivre le sentier thématique si bien fait.

Au Nord :

- La commune de Veauchette et ses envies de promenade entre étangs majestueux et bord de Loire où il fait bon respirer l'air qui risque de devenir de moins en moins pur avec les vents mauvais du projet d'usine à poubelles du SYDEMER...

Domaine des etangsAu Sud :

- La cité au passé historiquement riche des villages Saint-Just et de Rambert réunie en 1973 pour accoucher de Saint-Just-Saint-Rambert où se cotoient centres et base de loisirs pour les enfants...

Ces 245 000 T de déchets seront concentrés dans une vaste usine de méthanisation qui aura pour mission de les transformer en 3 étapes :

1- la Méthanisation : Biogaz valorisé énergétiquement avec priduction de compost valorisé en agriculture.... qu'ailleurs les agriculteurs ne veulent pas !

2- la production de Combustible Solide de Récupération (CSR) qui devrait avoir pour objectif de répondre à un besoin en ressource énergétique pour des projets industriels ou des réseaux de chaleur

3- la création d'un stockage - de petite taille, nous dit-on - propre au SYDEMER pour les déchets restants (40 000 T) qui seraient dépourvus de la matière organique qui est responsable des odeurs et qui seront ensuite enfouis SEULEMENT après la fin de l'exploitation de l'installation de stockage de l'actuel site de Roche-la-Molière, soit après... 2026.

A quoi bon vouloir faire transiter ces 40 000 T par des milliers de camions jusqu'à 2026 jusqu'au centre d'enfouissement de Borde-Martin à Roche-la-Molière qui ne seront pas enfouies tout de suite par le SYDEMER sur les ZA de l'ORME ou de la ZAIN OPERA PARC INTERNATIONAL quand on veut appliquer le Grenelle de l'environnement ???

Nous avons établi des contacts avec les associations locales dont :

- L'association "La Fouillouse protégée" dirigée par notre camarade Richard ATLAN qui a bien voulu nous réserver un accueil chaleureux et nous accorder une interview dont en voici la teneur :

Atlantik 077

 

L'Idiot provincial est allé à la rencontre de Richard ATLAN, le président de l'association environnementale "La Fouillouse protégée", - une des nombreuses voix opposantes comme le site d'informations militantes "l'Idiot provincial" -, opposées à la construction par le SYDEMER de Saint-Etienne d'un site de valorisation des déchets ménagers aux portes de la commune de La Fouillouse, une commune située aux portes de Saint-Etienne. Trois sites ont été retenus par le Syndicat mixte d'études pour le traitement des déchets ménagers (SYDEMER), pour valoriser les 245 000 T de ces déchets qui risquent d'enflammer les esprits et les passions : La Fouillouse, Andrézieux-Bouthéon et Roche-la-Molière.

Direction une vaste usine dont les risques pour l’environnement soulèvent déjà de nombreuses interrogations ailleurs et qui aura pour mission de transformer ces déchets ménagers, le but étant d'en faire après séparation mécanique, puis affinage, soit du compost, soit du combustible solide pour alimenter les cimenteries, soit du biogaz pour le chauffage…
Richard ATLAN – apolitique – qui se bat avec ses camarades en faveur de plusieurs causes environnementales dans la région stéphanoise mène depuis plusieurs années cinq principales luttes :
- les nuisances de l’aéroport à d’Andrézieux-Bouthéon.  
- les risques d’explosion du site de l’usine SNS Floergern à d’Andrézieux-Bouthéon.
- les dangers inhérents aux antennes relais.
- les panneaux publicitaires, où il n’y a pas de réglementation locale à la Fouillouse.
- le projet de l’autoroute A 45.
La dernière sortie médiatique de Richard ATLAN concerne le trafic des odeurs et des risques de pollution sur la zone d’activités de l’Opéra à La Fouillouse (dans le prolongement de SNF) qui fait partie de l’un des 3 sites retenus par le SYDEMER pour la construction du futur pôle de valorisation des déchets ménagers à l’horizon 2016.
Une polémique a déjà éclaté en 2014 quand l'entreprise SNF (classée SEVESO) spécialisée dans la fabrication de Floculant a voulu doubler sa production de polycrylamide passant de 75.000 à 150.000 tonnes. Une extension qui avait déjà du mal à passer chez les riverains qui ont lancé – via Richard ATLAN et son association – une pétition locale qui a été réjetée par le préfet de la Loire.

 

- L'association "Qualité du Cadre de vie" dont le siège social est à la mairie de Saint-Bonnet-les-Oules est dirigée par le nouveau président Marc ACTIS, élu cette année....

Img 1427

Cette association créée le 07/05/1990 a pour but de "Préserver le cadre de vie et le patrimoine existant, ainsi que l'environnement rural ; donner un avis qualitatif sur tous les projets en matière d'urbanisme ; d'être reconnue consultative par le conseil municipal ; de faire des propositions, recueillir les avis et doléances des habitants, en relation avec les domaines de compétence de l'association".
Suite à l'AG du 13/06/2001 - Séance levée à 21h15 -, le bureau se composait du président Jean-Louis FRANCON, du vice-Pdt Albert RAMBAUD, de la secrétaire Marie-Paule MEYRIEUX, de la secrétaire-adjointe Dominique MICHARD et de la trésorière Claude BAYARD. Tous les 5 demeurant à Saint-Bonnet-les-Oules.

Depuis le 01/07/2015 la région Auvergne est devenue la grande Région "Auvergne-Rhône-Alpes". L'Idiot provincial sera présent sur cet immense territoire avec Lyon comme capitale régionale. Nous avons tissé notre toile avec les élus composant cette nouvelle structure depuis la visite du président Jean-Jack QUEYRANNE qui suit, avec le président de l'ex-région Auvergne, René SOUCHON, l'ensemble de nos luttes en faveur de l'environnement mais aussi du juste combat de la cause animale.

La région Auvergne-Rhône-Alpes est une des treize futures régions administratives françaises prévues par la réforme territoriale de 2014. Elle s'étend sur 69 711 km2 et compte 7 695 264 habitants. Sa véritable mise en place est prévue après les élections régionales de décembre 2015 où nous allons nous régaler à observer les différentes gesticulations de celles et ceux qui desservent plus la République qu'il ne la serve avec des projets insensés comme celui du SYDEMER dans le Sud-Forez et plus particulièrement vers Andrézieux-Bouthéon où l'on semble s'acharner contre des espaces naturels innocents qui sont la proie d'élu-es sans scrupules qui dilapident l'argent public dans des projets burlesques qui détruisent inlassablement faune et flore à coups de bulldozers.

Présent sur les 3 sites retenus par le SYDEMER depuis le 15/06/2015, l'Idiot provincial, en coordination avec les populations inquiètes et les associations environnementales des alentours des 2 sites proches d'Andrézieux-Bouthéon, a lancé plusieurs "alertes" face aux potentielles nuisances de ce projet dit "de valorisation des déchets" via la bio-méthanisation qui suscite le dégoût dans d'autres régions, comme nous sommes en mesure de le démontrer par des exemples concrets et non par le 'verbiage' d'élu-es qui, pour la plupart, ne cherchent qu'à investir dans des projets démesurés qui ne tiennent pas compte des populations locales qui sont en ont assez de voir leur qualité de vie baisser à la vitesse grand V et leurs impôts locaux augmenter de façon toute aussi vertigineuse.

Notre confrère La Tribune (19/07/2015) a relevé que le site existant de Roche-la-Molière présentait de nombreux atouts à ne pas négliger, assurant que le trafic des camions diminuerait de façon effective. Alors quel intérêt le SYDEMER aurait-il à dépenser encore plus d'argent public dans un projet d'un nouveau site de traitement des déchets dans 2 zones, dont 1 assez délabrée et délaissée au vandalisme ambiant comme celle de la ZAIN OPERA PARC INTERNATIONAL et l'autre, celle de l'ORME qui enverra des nuisances certaines aux communes avoisinantes ?

Quels intérêts ont les maires des communes directement impactées, comme ceux de Saint-Bonnet-les-Oules, de La Fouillouse, d'Andrézieux-Bouthéon par ce projet, vaste "Usine à poubelles", s'il venait à se réaliser sur le territoire de leur commune ? Pourquoi les maires seraient-ils donc si volontaires pour ces terrains qui jouxtent des terrains agricoles ?

Aucune délibération n'a été prise, ni par les communes concernées ni par les communes composant le SYDEMER !!!

Nous sommes en plein déni de démocratie et  personne, à part l'Idiot provincial, ne pipe mot sur ce mauvais état de la démocratie directe. Combien de collectivités territoriales publient sur leur site de façon systématique leurs lots d'ordres du jour, documents préparatoires et rapports ? Combien mettent en ligne, en direct sur internet, leurs séances ? Bien peu ont le souci de créer et de mettre à jour en temps réel un Open data qui assure la transparence de leur gouvernance ! Le jour de la séance : peu de chaises pour le public. Après la séance, les comptes rendus sont tardifs et inaccessibles. Sur le site de la commune d'Andrézieux-Bouthéon, à l'onglet horizontal - Je M'informe -, il n'y a aucun compte-rendu du conseil municipal.

Autre exemple ?

Syd2 015A la mairie de Saint-Héand, la secrétaire est arrivée avec un carton de soit-disant délibérations "non-reliées par les bonnes soeurs du coin avec qui la commune a cessé de travailler". MDR (mort de rire). Inutile de nous avoir fait perdre notre temps chère madame, car l'Idiot provincial n'a pas mis longtemps à trouver la parcelle de bois située au lieu-dit "Pécelière" pour rencontrer les habitants locaux et leur parler de la rétention de l'information que nous a si bien accordé le responsable projets-Loire, Fabien BILLAUD, du CEN (Conservatoire d'Espaces Naturels Rhône-Alpes).

SNF A MASSACRE 20 HA DE CHENAIE FOURMILLANT D'ESPECES PROTEGEES !!!

Pic mar dico 1g

Alors que nous avions l'autorisation de SNF - via Mr GUEHO - pour obtenir du CEN toute communication des aspects financiers et techniques concernant les mesures compensatoires demandées à SNF et validées par un arrêté préfectoral, car SNF a détruit 20 ha de chênaie fourmillant d'espèces protégées au sud de son site de La Fouillouse, à l'est de cette fameuse D 100 (que nous avons évoqué plus haut) conduisant à Saint-Galmier depuis l'A 72. Pas moins de 43 espèces animales protégées avaient été recensées dans ces 20 ha. 9 de chauves souris, deux d'amphibiens, cinq de reptiles et 27 d'oiseaux dont des pics mar ou encore un couple de Milans noirs !!! Petite précision mais de taille : les fonds accordés au CEN Rhône-Alpes pour cette opération proviennent.... de SNF. Mr BILLAUD nous a renvoyé "la balle" en nous demandant de nous adresser à SNF (sic) et des services de l'Etat ! De quoi éclairer notre lanterne, en effet, sur ces aspects techniques et financiers.

A SAINT-HEAND, ILS NE VEULENT PAS DE L'USINE A POUBELLES VERS ANDREZIEUX-BOUTHEON !

Img 1453

Matin et soir, c'est l'heure de la traite de son troupeau qui remonte

des pâturages encore aux bonnes odeurs pour Michel de Saint-Héand !

Le 2° bois, encore plus à l'est situé sur la commune de Saint-Héand (qui ne figure pas sur un GPS), dit 'de Pécelière" bénéficie de ces mesures compensatoires. Acheté au très endetté CHU de Saint-Etienne par SNF, il a été rétrocédé gratuitement à la ville d'Andrézieux-Bouthéon. (La 1ère adjointe - Christiane RIVIERE - qui nous a reçu à son bureau de la mairie d'Andrézieux, parle d'1 € symbolique). La gestion des 80 ha se fera via l'ONF, tendance développement de la biodiversité que revenus sylvicoles.

Syd2 012

Ouf ! On respire à Saint-Héand au milieu des vaches laitières et plus particulièrement dans la ferme de notre ami Michel et de son épouse Anne qui connaissent la valeur de la sueur quotidienne, le respect des animaux élevés au pré dans le cadre de la commercialisation du lait équitable !!!

Mieux que dans les 2 zones de l'Orme ou de l'Opéra que risque de choisir le SYDEMER pour sa future "Usine à poubelles" dont l'étude a été confiée à un bureau d'études dont nous tairons le nom pour simplement ne pas le nommer ! Coût annoncé pour commencer : 248 648 € ! Combien d'années de travail pour un-e camarade-ouvrier-e cela représente-t-il ?

Atlantik 021

Assez d'argent public dilapidé - au nom de l'application du Grenelle de l'environnement - dans des études où, dans d'autres endroits, des centaines de millions ont été dépensés... en pure perte ! DEFENDONS L'ECO-RESPONSABILITE !

Devant toutes ces réelles inquiétudes recensées parmi les populations riveraines et locales de tout le Forez-Sud et face aux nombreuses nuisances de ce projet dit de "Site de valorisation des déchets" que ces élus du SYDEMER nous présentent de façon bien trop "reluisante" - à l'image du maire de la Fouillouse et membre du SYDEMER, Yves PARTRAT, qui n'a pas voulu honorer notre RDV le 06/08/2015 à 13h45 au siège du SYDEMER à Saint-Etienne Métropole -, l'Idiot provincial - soutenu par les populations riveraines et du Forez-Sud, les associations environnementales -, a décidé d'organiser la contestation révolutionnaire en mobilisant notre expérience et notre savoir-faire depuis de nombreuses années en opposition totale et irréductible aux projets destructeurs de l'environnement.

Les gens ne savent rien parce que l'on ne leur dit rien. Il y a bien eu un début de concertation populaire que le SYDEMER rend public sur son site internet mais le dernier document disponible remonte.... à 2012. En effet, la dernière réunion publique remonte au 05/06/2012 au Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne Métropole.

La réunion du 05/06/2015 à la Chambre des Métiers de Saint-Etienne ? Personne n'en a entendu parler. L'Idiot provincial a attiré l'attention des préfets du Rhône et de la Loire sur cette réunion du SYDEMER à la Chambre des Métiers (mail du 10/08/2015). Une demande de compte-rendu a été faite le 06/06/2015 par nos camarades de "La Fouillouse protégée". Pas un mot, ni à nos camarades ni à l'Idiot provincial.

Nous sommes en août 2015. Depuis 3 ans, c'est le silence radio seulement rompu par la sirène mensuelle de SNF qui, entre temps, active ses bulldozers pour décapiter des arbres centenaires aux abords de son entreprise et d'un des 2 sites retenus par le SYDEMER ! Où est l'application du Grenelle de l'environnement dans tout cela quand elle est au service du capitalisme qui mégote - comme SNF - ces derniers jours sur les augmentations de salaire comme nous l'ont confirmé dernièrement nos camarades de la CGT du l'UL d'Andrézieux-Bouthéon ?

ORGANISONS LA RESISTANCE avec le COLLECTIF HALTE à l'usine à POUBELLES vers ANDREZIEUX-BOUTHEON ( C.H.U.P.A.) !

Img 1429A suivre.

Reportage : Marc-Claude de PORTEBANE