Le préfet Auvergne-Rhône-Alpes @MichelDelpuech reconnaît bien l'infraction routière @BriceHortefeux !

Michel DELPUECH le préfet de la région

Auvergne-Rhône-Alpes reconnaît bien l'infraction

de Brice HORTEFEUX le 2° bras droit

de Laurent WAUQIEZ sur l'A75 !

ZazLa polémique ne désenfle pas tant à Lyon qu'à Clermont-Ferrand à propos de l'excès total de vitesse de Brice Hortefeux dimanche 1er mai à 10h intercepté par deux douaniers qui pensaient avoir à faire à un convoi de "dope".

Le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes s'est même cru obligé de se fendre d'un communiqué pour se "justifier" parce que le Canard Enchaîné (11/05/2016) indiquait que l'ex-ministre de l'Intérieur aurait "raconté l'incident" à la préfecture de Lyon.

Hortefire 2Que risquez-vous, vous, les pékins de base qui serez sanctionnés, pour un excès de plus de 50 kms si d'aventure vous perdiez les "pédales" à moto ou en Peugeot 508 banalisée ?

La sanction est de 1500 euros d'amende ... Perte de 6 points sur le permis. La rétention (différente de la suspension ..) est systématique et la suspension de permis va jusqu'à 3 ans. Obligation d'effectuer un stage et confiscation possible (assez fréquent) du véhicule si, il vous appartient. (Source : http://www.fiches-auto.fr/articles-auto/permis-de-conduire/s-493-sanctions-pour-exces-de-vitesse.php)

Vous l'avez toutes et tous bien compris : l'exemplarité voulue par Laurent WAUQUIEZ c'est pour vous les petits de la "base" et non pas pour les "gros" d'en haut.

Region 1 43

Brice ici en janvier 2016 à la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes. Photo Marc-Claude de PORTEBANE ©

Chaque année environ 90 à 100 000 permis sont retirés suite à des infractions. Au total ce sont 14 millions de points qui ont été enlevés aux permis des conducteurs français sur une année (2012). Ce sont surtout de petits excès de vitesse de moins de 20 km/h qui sont pénalisés par des retraits de points. Ils sont en hausse de + 25 % en 2012 !

Cerise sur le gâteau : l'année 2012 a été une année considérée comme "Record" puisque plus de 14 millions de points ont été retirés sur les permis de conduire.

"Plus de radars et durcissement de la loi", voilà qu'elle était la réponse de l'ex-ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux dans son plan de lutte contre l'insécurité routière. Le volet répression était donc considérablement alourdi et étendu .... pour les pékins de base de l'insécurité routière qui tue tous les jours !

Et ce que les "pékins de base" ne savent pas, c'est que les préfets touchent des primes plus les excès de vitesse sont constatés...... au titre de l'insécurité routière, bien entendu !

Des primes aux résultats "en fonction de critères édictés par le gouvernement en matière de sécurité publique, routière ou d'aide à l'emploi" sont versées "très discrètement" aux préfets et aux sous-préfets depuis fin 2009, révèlait Le Parisien.

Le quotidien populaire estime que "ces bonus peuvent s'échelonner de 41 000 à 66 000 euros par an". Un préfet touche, en moyenne, 8 000 euros par mois, le traitement d'un sous-préfet à sa sortie de l'école est, lui, fixé à 3 600 euros pour atteindre près de 7 000 euros en fin de carrière.

L'injustice dans ce pays - par rapport aux pékins "de la base profonde" - pour ne pas dire "de la baise profonde" -  que nous sommes - n'est-elle donc pas si bien planifiée des ministères aux préfets, non ?

"Durcissement" à l'image d'un ministère, "Exemplarité" à l'échelle d'une région, "Répression préfectorale" pour le bas du canniveau : les ingrédients de la Révolte sont connus entre l'abîme qui sépare ces drôles "d'élites" et le "bas peuple" !

baise profonde base profonde Répression préfectorale pékins Lyon préfecture Le Parisien exemplarité permis à points Peugeot 508 douanes perdre les pédales Le Canard Enchaîné Laurent WAUQIEZ Brice Hortefeux excès de vitesse infraction Auvergne-Rhône-Alpes region préfet Michel Delpuech polemique

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau