Budget primitif 2016 Région Auvergne Rhône-Alpes : la gauche claque la porte et parle de mascarade !

Les élu-es EELV, PCF, PS, PRG

dénoncent une mascarade et ne veulent pas

être pris pour des pantins régionaux !

Aura avril 010

"Politique de la chaise vide" pour les élu-es de l'opposition qui ne veulent pas passer pour des pantins lors de la présentation du budget primitif 2016 mais peut-être aussi peur des conclusions des rapports de la chambre régionale des comptes !

Les invectives ont donc fusé ce matin de part et d'autre comme dans le communiqué de presse co-joint de Sarah BOUKAALA (présidente du groupe Parti radical de gauche), de Cécile CUKIERMAN (présidente du groupe Humain d'abord, PCF-FDG) et Jean-François DEBAT (Président du groupe Socialistes, démocrates, écologistes et apparentés) : "suspicions de clientélisme"; "effets d'annonce non suivis d'effet", "politique du Fait du Prince", "largesses clientélistes de Laurent Wauquiez" (par exemple 300 000 € pour la ville du Puy-en-Velay", "l'opacité qui interdit aux élus et aux citoyens de connaître le contenu réel du budget", "mascarade démocratique", "dérives", "gestion de plus en plus en plus personnelle et autocratique de Mr Wauquiez".

Le Puy-en-Velay Cécile Cukierman clientélisme Région Auvergne/Rhône-Alpes Jean-François DEBAT Budget primitif 2016 mascarade Sarah BOUKAALA Fait du Prince

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.