Que fait le préfet de l'Allier ? Six morts en 18 jours sur les routes transformées en pistes de F1 dans l'Allier

Depuis le 24 juin 2009, une véritable hécatombe de tués s'est abattue sur les routes de l'Allier où il ne fait pas bon rouler en cette période estivale. Vendredi dernier, une jeune fille de 25 ans, Sophie Mortagne, demeurant à Dompierre/Besbre a été tuée près du Donjon au lieu-dit "Chassenay", sur la RD 989, tandis qu'à côté d'elle, une autre jeune fille de 21 ans de Saint-Pourçain/Besbre était grièvement blessée avant d'être rapidement évacuée en direction du centre hospitalier de Paray-le-Monial (Saône-et-Loire). Le conducteur, ainsi que le passager avant, ont été transportés au CHS de Moulins.

Les routes départementales sont devenues de véritables pistes de F1 avec des conducteurs qui ne respectent aucune règle de vitesse conduisant des bolides super puissants, quand ce ne sont pas certains camions qui n'hésitent pas à "coller" l'arrière des petites voitures qui ne vont pas assez doucement. Les gens en ont marre. Le cycle des accidents de la route dans l'Allier est devenu infernal.

Combien de morts faudra-t-il pour que des radars mobiles soient installés plus fréquemment ?

Le préfet de l'Allier va-t-il prendre des mesures exemplaires en matière de circulation ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.