Les ballades de l'Idiot provincial

L'Idiot provincial est de sortie : suivez ses traces....

Bourgogne : de l'essence dans la forêt

Les forêts du Morvan permettront bientôt de produire de l'essence verte si le projet se concrétise.

En effet, un investisseur belge, le groupe IVB, envisage d'implanter une usine de production de bioéthanol à partir de déchets du bois à Sardy-les-Epiry dans la Nièvre.

Une bonne idée pour le parc régional dit "naturel" du Livradois-Forez qui permettrait d'avoir des sentiers propres, non ?

Qu'en pensez-vous, vous z'autres les idiots ?

Un petit voyage au Luxembourg ne peut que vous faire du bien

Si vous aimez le Luxembourg, je vous conseille de visiter ces trois adresses qui vous changeront du glauque de Lapalisse

Gudde Moien ! Bienvenue ! Willkommen !

Philippe Henri est trés honoré

par votre présence sur son site.

La découverte de Luxembourg

par ses photographies vous garantie

une belle promenade.

Vous obtiendrez des résultats à vos questions

sur la vie Luxembourgeoise facilement.

Des liens nationaux pour vous aider.

Les 16500 visites à ce jour prouvent

un certain intérêt pour l'histoire

de ce trés beau pays.

Luxembourg est le pays le plus sûre

du monde.

A bientôt et laissez nous vos impressions

et offrez nous vos suggestions...

Pause écologique du dimanche : souvenirs d'un jogging matinal (II)

15 minutes d'arrêt pour la planète, vivons vert, c'est bon pour le moral

Pause clope du dimanche : souvenirs d'un jogging matinal (I)

Rien n'est plus appréciable qu'une bonne marche pour photographier le PDD lors d'une agréable pause clope

 

Le port du voile obligatoire à Vichy ?

Vichy capitale mondiale du voile et des barbus ?

Photo : Marc-Claude de Portebane ©

Boycottons le whisky du Kentucky : Vichy, mes carnets de voyage, mes collègues de beuverie !

Boycottons massivement le Kentucky où l'on boit trop de whisky !

Le Kentucky est renommé pour ses chevaux, son bourbon et son hospitalité. On y trouve aussi des étendues de forêts sauvages et magnifiques, et la plus grande concentration de grottes du monde.

Les habitants du Kentucky ont quatre raisons d'être très fiers. Leur Etat, ancienne réserve de chasse des Shawnee, Cherokee et Iroquois, a bâti sa prospérité sur quatre piliers : "Du bon bourbon, du bon tabac, des chevaux très rapides et de belles femmes", énumèrent les guides touristiques.

Se loger.
A Louisville : Hyatt Regency Louisville, à partir de 91 dollars (72 euros) la nuit ; SpringHill Suites Downtown, à partir de 120 dollars (95 euros) la nuit ; Louisville Marriott Downtown, à partir de 160 dollars (127 euros) la nuit ; à Bardstown, Comfort Inn, à partir de 80 dollars (63,50 euros) la nuit ; Best Western General Nelson, à partir de 92 dollars (73 euros).
Bed and breakfast : The Old Talbott Tavern (talbotts.com), à partir de 60 dollars (47,5 euros) la chambre ; The Veranda Bed & Breakfast, à partir de 80 dollars (63,50 euros) la chambre.

Restaurants. A Louisville : 21 C Museum Hotel, situé dans un hôtel et un musée consacré à l'art contemporain ; Maker's Mark Bourbon House and Lounge, Fourth Street, la rue la plus animée de Louisville, qui regorge de bars et de restaurants ; à Bardstown, Kreso's Restaurant, My Old Kentucky Dinner Train.

 

Visites.
La distillerie Maker's Mark, à Bardstown : visites gratuites toutes les heures de 10 h 30 à 15 h 30, le dimanche à 13 h 30, 14 h 30 et 15 h 30. Fermée les jours de fête, (makersmark.com).
The Bourbon Trail : itinéraire suggéré par l'office du tourisme du Kentucky et la Kentucky Distillers' Association, qui propose la visite de six distilleries. Entrées gratuites, en général de 9 heures à 14 heures (kybourbon.com).

Musées.
A Louisville : Muhammad Ali Center, Louisville Slugger Museum & Factory (musée et fabrique de battes de base-ball), Neal Spalding.
A Nantucket, de minuscules maisons côtoient d'impressionnantes demeures, comme celle du sénateur démocrate John Kerry.

Il semblerait cependant que cette vision des choses ne fasse pas l'unanimité. Par exemple, pour cette citoyenne de la capitale, Louisville, deux de ces quatre piliers auraient été légèrement travestis par l'histoire officielle : "Du bon bourbon et du bon tabac, pas de problème ! Mais pour le reste, ce sont plutôt les chevaux qui sont beaux et les femmes rapides."

Un détour par les campagnes entourant Louisville ou Lexington permet de constater l'élégance des équidés qui les peuplent en nombre. Louisville est d'ailleurs le théâtre, chaque année au mois de mai, du fameux Derby qui attire les foules, et Lexington organisera, en 2010, les Jeux équestres mondiaux.

Suivant leurs affinités, les Kentuckyennes et Kentuckyens peuvent aussi s'enorgueillir de la musique dite bluegrass, du fried chicken, ou d'être nés sur les mêmes terres qu'Abraham Lincoln, Lionel Hampton ou Muhammad Ali. Un sujet ne souffre cependant aucune contradiction au Kentucky. La limestone water, qui n'est autre que l'eau courante dont sont nourris humains comme animaux ou végétaux, explique en grande partie la qualité supérieure des quatre fameux piliers. Extrêmement riche en calcium, cette eau n'est absolument pas ferrugineuse, une bénédiction à l'heure de fabriquer du bourbon, bien qu'il semble incongru d'expliquer la qualité d'un alcool par celle de l'eau qui entre dans sa composition.

Souvent assimilé par erreur au whisky, le bourbon est élaboré principalement à partir du maïs - au moins 51 % - alors que le whisky est fait à base d'orge. Autre de ses caractéristiques, il est vieilli dans des fûts de chêne blanc, neufs et fumés - ce qui donnera sa couleur ambrée et une touche caramélisée au bourbon -, qui, au bout de quatre ans d'utilisation, seront recyclés chez les producteurs de whisky ou même de vin.

Le bourbon doit son nom aux colons français qui furent nombreux à s'installer dans la région. Soucieux de rendre hommage à la mère patrie et à Louis XVI, roi de France, ils baptisèrent villes, villages et comtés de noms sans équivoque : Louisville, mais aussi Clermont, Versailles ou Eminence, et donc Bourbon, attribué à ce comté dont le chef-lieu n'est autre que Paris, mais où la vente d'alcool est aujourd'hui prohibée, par arrêté local.

Les différentes distilleries de bourbon - produit quasi exclusivement kentuckyen - sont heureusement implantées dans d'autres comtés et sont même ouvertes au public. Celle de Maker's Mark est installée à Loretto, un charmant petit coin situé à une heure trente au sud de Louisville.

Avec un enthousiasme débridé, David Pudlo entame la visite par la demeure reconstituée des fondateurs de la marque, les Samuels, famille d'origine irlando-écossaise arrivée dans ces contrées en 1780.

Depuis 1840, les hommes se succèdent à la tête de l'entreprise créée à cette date. Mais c'est l'une des femmes de la lignée qui imagina, au début des années 1950, le nom Maker's Mark, la forme originale du flacon, l'étiquette dentelée, la couche de cire qui couvre le goulot, autant de caractéristiques que les amateurs reconnaissent au premier coup d'oeil.

Contrairement à d'autres distilleries, on produit en quantités limitées à Loretto, et Maker's Mark se vante de conserver une dimension artisanale et humaine. David Pudlo, lui, le prouve : les visiteurs qu'il a en charge sont invités à tremper leur doigt dans les différentes cuves de fermentation puis à le lécher pour apprécier les différents stades de maturation.

La même démarche sera proposée un peu plus tard dans l'un des chais où sera constatée, mais dans de petits verres, l'évolution des couleurs et des saveurs du bourbon au bout d'un, deux, trois puis quatre ans de séjour dans les fûts. Le taste-bourbon occasionnel aura ensuite l'insigne honneur de sceller lui-même, muni d'un tablier et de gants, le goulot d'une petite bouteille de bourbon maison dans une salle d'exposition débordant de produits dérivés.

"Savez-vous quel est le meilleur bourbon ?", demande Lisa Higgins à la fin de la visite-dégustation. Face à l'embarras pataud de son interlocuteur, qui ne voudrait pas vexer Jim Beam, Four Roses, Wild Turkey, cette Californienne heureuse d'avoir émigré au Kentucky répond elle-même, sourire satisfait aux lèvres : "Le meilleur bourbon ? C'est celui que vous préférez !"

Pour être honnête, il faudrait donc tous les goûter. La chose est aisée si l'on participe au Festival du bourbon qui, depuis dix-sept ans, a lieu à la mi-septembre dans la charmante petite bourgade de Bardstown, à une demi-heure au nord de Loretto. Soixante mille participants étaient recensés lors de la dernière édition de cette grande fiesta, où musiques, expositions et dégustations des innombrables recettes de cuisine au bourbon coexistent pacifiquement.

Ceux qui seraient trop pressés pour attendre peuvent organiser leur propre festival en effectuant un Bourbon Trail, la tournée des distilleries, à toute période de l'année.

Jean-Louis Aragon

Le retour de la foire aux dindes de Jaligny/Besbre de l'idiote et de l'idiot provincial ©

L'Idiot provincial © est de retour, il est allé vendre ses pigeons au marché de Mazirat, puis s'en est allé avec l'idiote provincial au marché de Saint-Pouçain-sur-Sioule

Lire la suite

A Francfort, Porsche dévoilera la version reliftée de la 911 Turbo

A Francfort, Porsche dévoilera la version reliftée de la 911 Turbo. Si cette déclinaison ne tranche pas vraiment avec l'ancienne version sur le plan visuel, la mutation se loge au contraire sous le capot avec 500 ch pour animer le fleuron de la gamme 911.

Passons rapidement sur les "nouveautés" cosmétiques tant elles sont minimes, avec simplement de nouvelles jantes, des antibrouillards ou le cerclage des optiques. C'est indéniablement sous le capot arrière que se situe le meilleur. La Porsche 911 Turbo reçoit un nouveau moteur de 3.8 l à injection directe et turbos à géométrie variable délivrant 500 ch soit une hausse de 20 ch par rapport à la précédente version.

La sportive du groupe de Stuttgart revendique un 0 à 100 km/h abattu en seulement 3,4 secondes, un 0 à 200 km/h en 11,3 secondes et 312 km/h en vitesse de pointe. De quoi se divertir quelque peu en caressant la boîte à double embrayage PDK à sept rapports et palettes au volant. De plus, le Pack Sport Chrono Turbo optionnel bénéficie de la fonction 'Overboost' qui augmente le couple maximal disponible de 650 Nm à 700 Nm sur une plage de régime comprise entre 2100 et 4000 tr/min. Bref, tout pour le plaisir.

La combinaison flat six turbocompressé et PDK permettent à la Porsche de revendiquer une consommation moyenne de 11,4 ou 11,7 litres aux 100 km en coupé et cabriolet, et des émissions de CO2 juste supérieures à 250 g/km, soit en recul de 18 %.

Au rayon technique, le conducteur bénéficie également dans cette nouvelle 911 Turbo de la transmission intégrale PTM (Porsche Traction Management). Le nouveau différentiel arrière à vecteur de couple PTV (Porsche Torque Vectoring), en option, permet de transmettre un couple distinct aux roues arrière droite et gauche. La nouvelle Porsche 911 Turbo sera commercialisée en versions Coupé et Cabriolet à partir de la fin du mois de novembre 2009. Tarifs : 147 624 euros en coupé et 158 866 euros en cabriolet.

People.com ! A lire dans le guide des bons plans de l'Idiot provincial : la maison Chantelot à Lyon

Le guide des bons plans de l'Idiot provincial

La maison Chantelot à Lyon par Marc-Claude Chantelot de Portebane

Image1 Léon costard.jpg

La Maison Chantelot, depuis 1852, une boutique  emblématique de la Place Bellecour.
Assises en velours, boiseries aux murs, et des pièces rares : bijoux de musées, de pierres précieuses, porcelaine et pièces de verre… De quoi ravir les amateurs et surtout les collectionneurs. Voilà tout ce que vous trouverez dans cette boutique.
Les sculptures en pâte de verre qui garnissent la vitrine sont de véritables bijoux que certaines personnes sont prêtes à attendre pendant plusieurs années… La marque  DAUM y est largement représentée.
Quand aux porcelaines De Saxe ou de Limoges de la marque Meissen ou de tout autre prestige, elles trônent à la Maison Chantelot comme de véritables trophées… A vous de juger ! Personnages d’histoire ou vases de collection… chacun de ces éléments est un témoin de l’histoire à lui seul.
Enfin, unique à Lyon, vous trouverez aussi des rééditions de bijoux de musées signés Buffet ou même Henry, des marques reconnues auprès des spécialistes… Plus beau que tout : un grand choix de bijoux montés de pierres précieuses.
Quand à l’histoire de ces pièces d’exception, n’hésitez pas à demander à Mme Masurel, passionnée, elle saura vous répondre et même vous donner les anecdotes qui changeront votre regard sur cet art méconnu.

Le come back de l'Idiot provincial après ses vacances à l'Alpe d'Huez avec ses amis juifs

Chers lectrices, chers lecteurs de l'Idiot provincial

Répondant à l'appel de mes amis Juifs de l'Alpe d'Huez qui m'ont invité à passer quelques jours de repos dans cette station de renommée internationale, je ne vous ai pas oublié pour autant.

Je constate que vous êtes de plus en plus nombreux à consulter quotidiennement l'Idiot provincial et à ce jour, vous êtes plus de 1 800 lecteurs (cf le compteur de la page d'accueil) à être venus su l'Idiot provincial ouvert seulement depuis 5 semaines, à peine.

Il n'est pas une journée sans que je n'ai pensé au jeune Florian Heugas assassiné par un chauffard entre Charmeil et Vendat, pas plus que je n'ai oublié les autres personnes qui sont dans la peine.

Un de mes amis Juif de l'Alpe d'Huez a dédié ces quelques psaumes aux Innocents. Qu'il en soit remercié même si je suis plutôt agnostique.

- " Abraham donna à ce lieu le nom de Jehova–Jiré. C’est pourquoi l’on dit aujourd’hui : A la montagne de l’Eternel il sera pourvu." (Genèse 22:14)
- " Cantique des degrés. Je lève mes yeux vers les montagnes… D‘où me viendra le secours? " (Psaumes 121:1).
- " Qui pourra monter à la montagne de l’Eternel ? Qui s’élèvera jusqu’à son lieu saint ? " (Psaumes 24:3).
- " Envoie ta lumière et ta fidélité ! Qu’elles me guident, Qu’elles me conduisent à ta montagne sainte et à tes demeures!" (Psaumes 43:3).
- " Cantique. Psaume des fils de Koré. L’Eternel est grand, il est l’objet de toutes les louanges, Dans la ville de notre Dieu, sur sa montagne sainte." (Psaumes 48:1, 2)
C'est d'ailleurs où Jésus se retirait pour prier Dieu, Son Père...
- " Quand il l’eut renvoyée, il monta sur la montagne, pour prier à l’écart ; et, comme le soir était venu, il était là seul." (Matthieu 14:23).
Amen.

Sources :

La Bible...

Yves Vérilhac n'est pas contre les éoliennes mais il est un opposant des "anti-aérogénérateur industriel"

Yves Vérilhac n’est pas contre les éoliennes mais il est un opposant des "anti-aérogénérateur industriel". L’ancien directeur du Parc des Monts d’Ardèche est à l’origine d’une pétition nationale qui demande un moratoire de dix ans sur l’implantation d’éoliennes industrielles.

"Si vous avez une petite éolienne dans votre jardin comme vous avez un panneau solaire, vous êtes indépendant et vous utilisez l’énergie de manière optimum. Si vous mettez des usines à la campagne, ce qu’on appelle à tort ‘fermes éoliennes’, mais que vous restez dans un réseau très centralisé et plein de fuites, ça n’a plus aucun intérêt", a expliqué lundi sur Europe 1 Yves Vérilhac. "Si on me dit que cet éolien là permet de réduire le nucléaire, je vais pleurer un bon coup mais je signerais. En l’occurrence, rien ne le prouve", ajoute cet écologiste qui assure qu’il n’est pas tombé sur la tête.

Son argumentaire a donc une base économique mais il prend aussi en compte des exigences en matière de protection du paysage. "Les plus beaux sites sont banalisés, les campagnes bouleversées. Le tout sans aucune garantie de résultat", précise le texte de la pétition.

Cette initiative a été lancée en Ardèche où de nombreux projets sont en gestation, notamment près de la source de la Loire, le Mont Gerbier-de-Jonc. Une première pétition a recueilli dans ce département très rural plus d’un millier de signatures. Parmi elles, celles de l'humoriste Yves Lecocq ou du chef trois étoiles Régis Marcon.