Homicide involontaire, la barre de fer surgit, les enfants trinquent encore : noyade en hydrospeed dans la Durance

Que s'est-il exactement passé samedi après-midi dans la Durance, près de Grenoble ? Anissa, une fillette de 11 ans, partie avec sa colonie de vacances, s'est noyée alors qu'elle participait à une sortie en hydrospeed (de la nage en eaux vives avec un flotteur).

Une enquête préliminaire pour homicide involontaire a été ouverte et deux personnes étaient dimanche en garde à vue : le moniteur encadrant et le gérant du club nautique.  Le procureur de la République de Gap a évoqué "plusieurs manquements à la réglementation". Le moniteur d'hydrospeed était stagiaire (âgé de 19 ans), qui airait donc dû être supervisé, et il encadrait trop de personnes à la fois (11 au lieu des 8 réglementaires quand il s'agit de mineurs). "Les attestations relatives à la capacité de nage des enfants n'ont été ni fournies, ni sollicitées par la société" et "aucune reconnaissance de la rivière n'avait été faite au préalable, ce qui aurait permis de détecter la présence" de la barre de fer, a ajouté le magistrat.

La barre d'un ancien pont ?

La fillette a en effet peut-être été victime d'un élément extérieur : une barre de fer de 12 mètres de long qui traversait la rivière et l'aurait prise au piège. Une barre qui n'était, jusque là, pas apparente. Elle s'est retrouvée coincée par cette barre et bloquée par le courant. Et n'a pu être ranimée (lire notre article). L'hypothèse décrite dimanche sur LCI par le procureur était qu'un pont proche de là ayant été reconstruit il y a une dizaine d'années, au moins un morceau de fer de l'ancien pont serait resté immergé jusque là et aurait resurgi.

Très vite samedi, les autres enfants et les deux encadrants, très choqués, avaient été pris en charge par deux psychologues. Ils sont repartis à Etampes ce dimanche après-midi en TGV, en compagnie du maire d'Etampes, venu sur place. La colonie de vacances était en effet organisée par la mairie de cette ville de l'Essonne. L'accident pose en outre la question de ce sport d'eau vive, qui n'a pas de restriction d'âge.

(source : LCI)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.