Un jeune Français de 18 ans a été atteint à l'oeil par l'éclatement de l'écran du téléphone iPhone

Un jeune Français de 18 ans a été atteint à l'oeil par l'éclatement de l'écran du téléphone iPhone de son amie, un incident sans séquelles mais qui pourrait relancer la polémique sur Apple après l'explosion en Grande-Bretagne d'un baladeur numérique de la marque.

L'appareil "s'est mis à grésiller, diffusant un bruit de friture", avant de se fissurer et de "projeter en l'air à 30 cm et pendant plusieurs heures" des morceaux de l'écran cassé, a expliqué mercredi à l'AFP la mère du jeune homme, Marie-Dominique Kolega, médecin à Aix-en-Provence (sud-est).

Le jeune homme a reçu un éclat de verre dans l'oeil, mais "il y a eu plus de peur que de mal, mon fils n'a pas eu l'oeil crevé", a-t-elle poursuivi.

Mme Kolega, qui envisage de porter plainte, juge "inadmissible" la réaction d'Apple lorsqu'elle a contacté la marque.

"J'ai été un peu sidérée par l'accident arrivé à l'iPhone mais on peut comprendre que ça arrive (...), personne n'est à l'abri d'un produit défectueux", a-t-elle dit.

Mais "pour Apple, non, ça n'arrive pas, ça n'est pas possible chez eux parce qu'on a tamponné une pomme à l'arrière de l'appareil, c'est une honte!", a-t-elle ajouté.

Contacté par l'AFP, le groupe américain Apple n'a pas souhaité faire de commentaire.

Début août, une polémique a éclaté en Grande-Bretagne après l'explosion du baladeur numérique iPod d'une fillette de 11 ans, heureusement sans conséquence. Selon le quotidien The Times, le père de la fillette se serait vu proposer un remboursement par Apple à condition que l'affaire reste confidentielle.

Depuis le lancement de l'iPhone en 2007, plus de 1,3 million d'exemplaires en ont été vendus en France.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.