Quelle honte, ce DELANOE

Le maire de Paris, a trouvé un nouveau moyen de faire des courbettes aux dirigeants israëliens, en organisant à Paris un festival de cinéma "en l’honneur des 100 ans de Tel Aviv". Neuf cinéastes boycottent ce festival, et la campagne BDS France appelle à un rassemblement ce mardi 3 novembre à partir de 18h30 pour dénoncer cette nouvelle initiative de la Mairie de Paris, en faveur de l’apartheid israélien.

Communiqué

"Nous, Campagne BDS France, dénonçons ce festival organisé par la ville de Paris qui célébrera le Centenaire de Tel-Aviv au Forum des Images de Paris du 4 novembre au 6 décembre 2009.

Nous félicitons les neuf cinéastes qui se sont retirés du festival pour ne pas participer à l’appareil de propagande de l’Etat d’Israël dénoncé comme un régime d’apartheid.

Ces cinéastes et la campagne BDS France s’insurgent contre le fait que Tel-Aviv y soit présenté sous un jour fantasmagorique comme une ville « blanche », une ville pure, « née des sables » loin de la réalité alors qu’elle a été construite sur les villages palestiniens détruits de Sheikh Muwannis, Jammusin, Salame, Summeil et bien d’autres.

Un de ces cinéastes, Eyal Sivan, a envoyé sa propre lettre qui comprend l’extrait suivant : "La politique raciste et fasciste du gouvernement israélien et le silence complice de la plupart de ses milieux culturels pendant le récent carnage opéré à Gaza comme face à l’occupation continue et aux violations des droits humains et aux multiples discriminations à l’égard des Palestiniens sous occupation, ou ceux citoyens palestiniens de l’Etat israélien – toutes ces raisons justifient que je maintienne une distance vis-à-vis de tout événement qui pourrait être interprété comme une célébration de la réussite culturelle en Israël ou un cautionnement de la normalité du mode de vie israélien. Puisque votre rétrospective fait partie de la campagne internationale de célébration du centenaire de Tel-Aviv et qu’elle bénéficie, à ce titre, du soutien du gouvernement israélien, je ne peux que décliner votre invitation".

Nous appelons la mairie de Paris à annuler cette mascarade qui camoufle la réalité d’un mouvement international de boycott.

Nous serons présents ce mardi à partir de 18h30 devant le Forum des Images (Porte St Eustache aux Halles), pour dénoncer le maintien de ce festival de soutien au régime d’apartheid israélien, à l’occasion de son"inauguration privée". La campagne BDS France (Boycott, Désinvestimment, Sanctions contre Israël), qui regroupe plusieurs dizaines d’organisations en France.

Commentaires (1)

France Fidèle
  • 1. France Fidèle (site web) | 06/11/2009

En plus, avec le rapport Goldstone que Mr Delanoe ne peut ignorer, c'est un peu faire apologie des exactions d'Israel dans la bande de Gaza...


Courage pour le boycott, parce que chaque mouvement contre Israel s'en prend souvent plein la tronche...

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau