Propagande : « Les nazis étaient dans le vrai », selon une magistrate israélienne

La magistrate juive à la retraite Hadassa Ben-Itto :

"Nous devons nous inspirer des tactiques utilisées par les Nazis"


Mme Hadassa Ben-Itto, magistrate israélienne à la retraite, estime que sur le front de la communication, Israël devrait s’inspirer des méthodes ayant servi à diffuser le (tristement) célèbre Protocole des Sages de Sion.
C’est un journaliste du grand quotidien Yediot Aharonot, Modi Kreitman, qui publie la nouvelle, sans craindre apparemment de choquer ses lecteurs, ni de mettre dans l’embarras Mme Ben-Itto.

(pour l’article en anglais : http://www.ynetnews.com/Ext/Comp/ArticleLayout/CdaArticlePrintPreview/1,2506,L-3915394,00.html)

Londres - « Nous devons nous inspirer des tactiques utilisées par les Nazis », a déclaré récemment la magistrate à la retraite Hadassa Ben-Itto, lors d’une conférence consacrée aux moyens d’améliorer l’image d’Israël dans le monde.

La réunion, qui a eu lieu la semaine dernière à Londres, a rassemblé quelque 150 experts juridiques juifs.

Ben-Itto y a déclaré qu’Israël devait s’inspirer de la méthode utilisée par les Nazis lorsqu’ils commencèrent à répandre le Protocole des Sages de Sion : à savoir, refuser toute discussion, et continuer à défendre leurs affirmations y compris devant des tribunaux, même s’ils n’avaient aucune preuve quant à ce fameux Protocole (NDLR : le « Protocole des Sages de Sion » est un faux anonyme, racontant les pires horreurs sur les Juifs, accusés entre autres d’être assoiffés du sang d’enfants chrétiens).

« J’ai réfléchi à cela, j’ai réfléchi à nos méthodes de communication, et rien ne marche, parce que notre cause est compliquée à défendre, dans un monde habitué à un seul son de cloche », a-t-elle argumenté.

« C’est pourquoi je suis arrivée à la conclusion que nous devons employer ce genre de méthodes partout dans le monde, exactement comme les Nazis -toutes choses restant égales par ailleurs- ont utilisé les tribunaux pour diffuser leur message », a-t-elle conclu.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau