Freddy Thielemans, maire de Bruxelles vient de s'envoler lundi pour Tel Aviv où il doit inaugurer le tapis de fleurs

Lettre d’un Belgo-Palestinien au maire de Bruxelles

 

Publié le 14-09-2009

Freddy Thielemans, maire de Bruxelles vient de s’envoler lundi pour Tel Aviv où il doit inaugurer le tapis de fleurs (50 000 bégonias et dalhias) mis en place par Bruxelles en l’honneur des festivités prévues cette semaine dans la capitale israélienne. Il est bien normal qu’un homme qui se prétend de gauche encourage ainsi les bombardements sur les populations civiles. Ci-dessous la lettre ouverte d’un citoyen belgo-palestinien à ce bon bourgmestre.

Bonne fiesta à Tel-Aviv au Bourgmestre de la Ville de Bruxelles Cher Monsieur Le Bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Freddy Thielemans,

Je me permets de vous envoyer cette lettre pour vous féliciter de votre initiative de participer aux festivités du 100ème anniversaire de la création de la ville de Tel-Aviv. Je suis heureux de savoir que notre contribution, en tant que citoyen belge, servira d’une certaine manière à couvrir votre voyage et à fleurir une grande place à Tel-Aviv.

Votre participation à ces festivités dans ce pays démocratique, humain et respectant les droits de l’homme est un honneur pour nous. N’est-ce pas aussi le pays qui a l’armée « la plus humaine et respectueuse au monde », selon votre ami de gauche le travailliste M. Yehoud Barak ?

En tant qu’enfant du pays, connaissant parfaitement les endroits et les petits coins de détente, je souhaite que vous profitiez pleinement de votre passage dans la région ; c’est la raison pour laquelle je me permets de vous donner quelques conseils pour votre séjour. Avant tout, il ne faut pas laisser passer l’occasion de rencontrer certaines personnalités honorables et respectueuses dans ce pays, comme M. Avigdor Liberman. Une fois dans le quartier sud de Tel-Aviv, dans une magnifique petite ville appelé Jaffa, vous allez découvrir des vieilles maisons, dont certaines existent depuis plus de cinq siècles et pourtant, ce sont des familles juives israéliennes qui y habitent… Évitez de poser des questions, il ne faut surtout pas savoir à qui appartenait ces maisons et où sont aujourd’hui leurs propriétaires. De même, cela ne vous servirait à rien de savoir l’origine du nom de Tel-Aviv ; il serait indélicat d’évoquer le nom du village arabe « Tel Alrabih » à la place duquel cette magnifique Tel-Aviv a été construite.

Quant aux moments de détente et aux endroits que nous vous conseillons de visiter : à 15 Km à peine à l’est de Tel-Aviv, il y une ville forteresse qui s’appelle Qualkylia, encerclée par une magnifique muraille offerte par l’Etat de votre ami et bourgmestre de Tel-Aviv M. Ron Hulaï. En vous rapprochant de Qualkylia, surtout, ne soyez pas effrayé, on a l’impression de rentrer dans un grand Zoo, où des hautes murailles enferment des sauvages. Une fois a l’intérieur, vous verrez c’est surprenant, vous allez rencontrer des gens simples et en tant que bourgmestre belge, vous serez certainement très bien accueilli. Car les habitants là-bas ont l’habitude de voir régulièrement des groupes belges courageux passer afin de manifester leur solidarité. Il vaudrait mieux cependant ne rien dire de votre fiesta de Tel-Aviv.

Une deuxième étape importante et très exotique est à environ 70 Km au Sud de Tel-Aviv, dans une région appelée Gaza. Etant donné que les habitants de cette étroite bande sont depuis longtemps enfermés, il vaudrait mieux que vous survoliez la zone. Une fois à Gaza, s’il vous plait, s’il vous reste un peu des fleurs qui auront servi à décorer Tel-Aviv, lancez-les sur les habitants. Ils en seront certainement très heureux, comme jamais rien ne leur est tombé du ciel depuis tant de temps. Et puis, comme ce sont des gens simples et naïfs, en apprenant qu’il s’agit de fleurs belges, ils en oublieront peut être les mitrailleuses 500mm, également de fabrication belge et qui décorent les chars de l’armée d’Israël. Ils en oublieront aussi peut être comment ces armes belges ont contribué aux massacres de la population civile à répétition.

Je vous invite également à visiter ma ville natale de Bethléem. Sur le chemin, profitez-en pour visiter la vieille ville de Jérusalem, ne soyez pas non plus effrayé en voyant des soldats aux entrées des ces villes. Ces sont des gentils soldats, ils vous laisseront certainement passer sans problème. Vous aurez de la chance de visiter cette ville, personnellement la dernière fois que j’ai pu m’y rendre c’était il y a une dizaine d’années. Depuis je ne comprends pas pourquoi ces même gentils soldats m’empêchent d’y entrer, alors que je suis né à une dizaine de kilomètres de là, que ma famille y habite encore et que je passe chaque année tout près de Jérusalem mais à cause de ces gentils soldats....

J’aimerais aussi vous demander une faveur, une fois a Bethléem, faites un détour par mon village de Wadi Fouqin ; ce village tranquille a été dérangé par ce qu’on appelle des colons. Étrange, mais il y a parmi eux des colons d’origine belge… Eux ne sont pas très gentils, ils détruisent des terres, détruisent nos cultures et notre village. Comme vous pouvez le voir sur les photographies que je vous ai jointes, les quelques oliviers restant faisaient partie d’une énorme vallée qui, il y a quelques années encore, était remplie de fruits et de légumes qui faisaient vivre des centaines de familles d’un peuple qui vit là-bas et qui s’appelle palestinien.

Pourriez-vous, s’il vous plait, demander à votre ami Ron Hulaï d’intervenir pour demander aux gentils colons de ne pas arracher le reste des ces oliviers. Pour ne rien vous cacher, peu avant mon arrivée en Belgique en 1993 pour faire mes études, j’ai participé à la culture de ces oliviers, c’est la raison pour laquelle j’y suis particulièrement attaché.

Finalement, je suis ravi de me rendre compte que vous êtes un homme de gauche, avec des valeurs et des principes, fêtez-bien cet événement M Thielemans. Il y a encore quelques mois, à la veille des élections de juin dernier, face à la mobilisation de certains de vos camarades au PS pour la cause palestinienne, vous avez instrumentalisé la cause palestinienne, afin de gagner les voix de certaines communautés, sensibles à ce problème. Finalement, je me réjouis presque de ce que votre attitude aujourd’hui confirme notre intuition, à savoir que le PS ne se soucie des problèmes du peuple palestinien qu’en période électorale…En même temps, je suis furieux parce que, comme beaucoup de nos con-citoyens belges, nous avions voulu croire que le PS s’était réveillé dans un sursaut et avait renoué avec les vraies valeurs de la gauche.

Un bon voyage M le Bourgmestre dans ce pays d’Israël.

Bruxelles le 12/09/2009

Raed ATIEH

Belgo-Palestinien

CAPJPO-EuroPalestine

Commentaires (1)

MatDev
  • 1. MatDev | 17/09/2009
Hello,

bravo pour ce beau petit pamphlet sarcastique à souhait.
Cependant, je tiens juste à préciser que l'organisation dans laquelle je suis arrivé tout récemment pour un stage, EJE, basée à Bethlehem, est tout de même arrivée à s'accaparer ce bon vieux Freddy pour une visite au camp d'Al Aroub, à côté d'Hébron.
J'y étais avec les membres de EJE lors de sa visite, où il était accompagné de toute la délégation belge, et j'ai pu m'entretenir quelques minutes avec lui.
Il semblait bien d'accord sur le fait que le plus grands exploits des juifs depuis la seconde guerre, c'était d'avoir pu passer les miradors pour en prendre le contrôle et perpétuer ce qu'ils ont vécu sans rien apprendre de l'histoire.
Après ça, je n'ai appris que juste après cette histoire de tapis de fleurs, sur laquelle je lui aurait bien posé quelques questions.. Soit, ce genre de visite dans les camps de réfugiés par nos politiques constitue pour mois une certaines avancées, même si ce n'est que minime.. Mais c'est quand même déjà ça !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.