Des militants de plusieurs associations ont bloqué la rue Sainte-Catherine à Bordeaux

La terreur Talmudique refait parler d'elle

Ambiance à Bordeaux avant le procès de Sakina

Publié le 11-01-2010

Des militants de plusieurs associations ont bloqué samedi la rue piétonne Sainte Catherine en plein coeur de Bordeaux pour exiger de l’Europe, qui y contribue, la levée du blocus de Gaza. (photo et texte envoyés par Génération Palestine 33)

"Samedi 9 janvier 2010, un an après les massacres commis à Gaza, de nombreuses organisations girondines ont appelé à une manifestation, pour la levée du blocus de Gaza et en solidarité avec le peuple Palestinien.

Un mur, symbolisant l’apartheid israélien, a été constitué dans la rue St Catherine. Cette action a été mise en place, dans la plus longue rue piétonne d’Europe, afin de dénoncer la responsabilité de l’Europe dans les crimes commis par l’État d’Israël.

Le rapport Goldstone a conclu à des crimes de guerre et des probables crimes contre l’humanité qui doivent se traduire par des sanctions contre l’État d’Israël.

A l’opposé de cette démarche, Israël est considéré comme un État quasi européen, comme en témoigne la phrase du porte-parole de la diplomatie européenne Solana en octobre dernier :"Israël est membre de l’UE".

L’union Européenne et le gouvernement français refusent de sanctionner les violations des droits humains en refusant la suspension des accords d’association conférant à Israël un statut de partenaire commercial et économique privilégié.

Nous, société civile française, citoyens, associations,organisations syndicales et politiques, soutenons la campagne BDS (boycott, désinvestissement et sanctions) qui est un outil de pression sur nos gouvernements et sur l’Union Européenne pour que des sanctions soient appliquées. Les 1400 marcheurs pour Gaza (bloqués en Égypte) ont réaffirmé qu’il fallait accentuer cette campagne.

La campagne BDS n’est pas une fin en soi destinée à discriminer une population comme veulent le faire croire les associations sionistes qui portent plainte à bordeaux contre une militante pour incitation à la haine raciale.

Rendez vous mercredi 13 janvier à partir de 11h devant le palais de justice (où a lieu le procès) pour réaffirmer notre droit à mener cette campagne citoyenne ! Vous pouvez déjà signer la pétition ici.

Alors que cette décennie commence, nous intensifierons la campagne BDS dans notre ville afin d’entrainer la suspension de toutes relations avec l’État criminel et raciste d’Israël."

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau