Découverte archéologique dans la bande de Gaza près de la frontière égyptienne

Mauvaise nouvelle pour le banditisme Talmudique

Plus d’un millier de pièces de monnaie antiques et des vestiges datant de 300 ans avant notre ère ont été mis au jour dans le sud de la bande de Gaza, près de la ville frontalière de Rafah, vient d’annoncer le gouvernement de la bande de Gaza.

Découverte archéologique à Gaza près de la frontière égyptienne

"Les découvertes les plus importantes sont des pièces de monnaie antiques en argent, petites et grandes", a indiqué Mohammed al-Agha, le ministre du Tourisme et des Antiquités.

L’équipe d’archéologues a également dégagé un pilon en pierre, une pièce de monnaie frappée d’une croix et les vestiges de murs et d’arches dont la construction pourrait remonter à 320 av. J-C, a-t-il ajouté.

Un compartiment souterrain "mystérieux" dont l’entrée était bouchée, qui pourrait être une tombe, a aussi été mis au jour, selon le ministre.

"Les fouilles, toujours en cours, sont situées près de la zone où sont creusés de nombreux tunnels utilisés par les Palestiniens pour faire entrer des marchandises depuis l’Egypte dans l’enclave soumise à un strict blocus israélien", rapporte l’AFP.

N’en déplaise aux négationnistes israéliens, les Gazaouis, malgré les destructions israéliennes répétées, et la volonté de rayer de la carte tout un peuple, jouissent d’une longue histoire et d’une culture que la terreur ne peut effacer.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau