Et ne me parlez plus de l'Aletti Palace à Vichy

Il y a des jours où on a envie et d'autres où on plus envie d'avoir envie de rien car rien ne fait plus envie à Vichy, ville de vioques et de clébards où l'on pédale sur merde, surtout rue Wilson, ville dirigée par Monsieur qui s'est rasé les moustaches en forme de guidon. Et ce n'est pas la splendide croulante pharmacie de la rue wilson qui va redorer le blason de cette rue où les couloirs séparant les batisses de naguères sont plutôt cradingues. L'essentiel, c'est l'aspect extérieur, me direz-vous, seulement, quand on voit le cradingue, on ne le dit jamais vraiment dans cette rue Wilson. Et je ne vous parle pas des éphémères que j'ai rencontré à l'Aletti Palace de Vichy, où on ne rate pas une seconde pour railler l'Idiot provincial. Allez, zappons car le wifi est très souvent kput ! Et n'oubliez pas de laisser votre carte d'identité à l'accueil de l'Aletti Palace pour pouvoir naviguer sur le ouifi, odeurs de suif en moins, quand même !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.