La TVA à 5,5 % baisse, les prix ne baissent pas partout : le DG de Gira Conseil, Bernard Boutboul, se montre très sévère à l’encontre de la profession

La TVA à 5,5 % baisse, les prix ne baissent pas partout : le DG de Gira Conseil, Bernard Boutboul, se montre très sévère à l’encontre de la profession qui ne joue décidemment pas le jeu ! Qu'en pense Jean-Michel Chavarochette de la brasserie Le Lutèce SAS à Vichy et président du Groupement des métiers de l'hôtellerie (GMH) de l'Allier ?

(Suite)

Cet autocollant « La TVA baisse, les prix aussi » est très important dans la mesure où les cafetiers et restaurateurs qui l’utilisent sont obligés d’appliquer une réduction de prix, comme indiqué ci-dessus, de 11,8 % sur au moins sept produits.

Ce chiffre est l’arbre qui cache la futaie, (d’après notre confrère Aujourd’hui en France) car moins d’un tiers de ces petits astucieux de restaurateurs indépendants ont joué le jeu contre 90 % des grandes chaînes de restauration, selon une étude du cabinet spécialisé Gira Conseil dont le directeur général, Bernard Boutboul, vient de dévoiler dans un entretien aux « Echos » qui indique qu’il est « extrêmement rare d’observer le respect de l’engagement minimal du contrat d’avenir, conclu par le patronat et le gouvernement »

De quoi rassurer la profession qui, par la voix de Christine Pujol, la présidente de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie, indique que ce sont des « résultats très fragiles, à prendre avec précaution » (Le Canard Enchaîné, édition du 22 juillet 2009).

Une circonspection, pourtant, dont certains restaurateurs n’ont pas montré dans leur acharnement à faire plier et recroqueviller, à coups de boutoir constants, les différents gouvernements de la République.

A suivre

Marc-Claude de Portebane

©

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau