Sur ma route du lait avec SODIAAL à Saint-Pourçain-sur-Sioule (III)

La vie municipale de Saint-Pourçain-sur-Sioule :

une équipe, pour des projets

Rigolant

"Portée par l’énergie de Bernard Coulon, c’est une équipe municipale renouvelée, alliant dynamisme et expérience, qui s’est, depuis quelques semaines déjà, mise au travail, afin de poursuivre et mener à bien les projets présentés dans le Contrat de bourg puis la campagne électorale.
Ces projets sont ambitieux, et touchent différents aspects de la vie des Saint-Pourcinois :
● URBANISME : mise en valeur de nos entrées de ville..."

MISE EN VALEUR DE L'ENTREE DE SAINT-POURCAIN-SUR-SIOULE :

Bonjour les dégâts !

Suite au post de l'Idiot provincial, la polémique est en train de rebondir de tous côtés, que ce soit à Saint-Pourçain-sur-Sioule ou à Paris.

Nous attendons avec impatience la copie de la convention entre le conseil général de l'Allier (propriétaire de ce parking sur la D 2009) et la commune de Saint-Pourçain-sur-Sioule (chargée du nettoyage) que l'on nous avait déjà promis il y a quelques jours. Mais chut, nous tairons nos sources.

Le contact avec Béatrice Rogue, la responsable du centre municipal technique de Saint-Pourçain-sur-Sioule, donc responsable (administratif) du nettoyage de cette aire a été constructif même si ce n'est pas à elle de prendre des décisions mais à l'adjoint au maire chargé de l'environnement, Roger Volat.

Béatrice Rogue qui s'est dit "extrêmement choquée" par la teneur de nos photos nous a indiqué que la "saleté de ce parking n'avait pas lieu d'être"..., "...ce n'est pas luxueux mais on peut faire le minimum...".

Le minimum serait la moindre des choses sur cette aire chargée de citernes, de camions, de voitures et de déchets divers donnant ainsi une mauvaise image de Saint-Pourçain-sur-Sioule.

Béatrice Rogue, qui a eu la gentillesse de nous répondre, nous a indiqué que ces photos ne donnaient pas une image reluisante pour la commune, ne comprenant pas pourquoi le SICTOM Sud-Allier n'a pas ramassé les poubelles. That is the question ?

"... Pourtant nous avons obtenu deux fleurs"... concluant par cet avertissement "....Nous en avons assez de ces dérapages..."

Nous attendons donc avec impatience la réaction du maire qui devrait être mis "rapidus" au "jus" de la "situ" par la secrétaire de son cabinet (Maria Estève) qui ne manquera pas d'éclairer notre lanterne, n'en doutons pas.

La suite au prochain numéro avec les réactions de la cellule communication du premier groupe coopératif laitier français SODIAAL et de Candia

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.