Mélodrame : Projet LGV Paris - Orléans - Clermont-Ferrand - Lyon : de ces girouettes de l'UMP !

Droite/UMP : ils se moquent de vous !

Au conseil général de l'Allier la

conseillère générale URB de Montluçon-Est

Françoise CZEKAJ vote 100 % POUR le

projet de la LGV Paris/Lyon via Clermont

alors qu'à la région Auvergne l'UMP vote contre !

Numerisation0001 25

Quelle ambiance hier à la région Auvergne, où le président René Souchon a été maltraité, comme il l'a dit publiquement, par l'UMP en se plaignant de "l'agression verbale dont j'ai été gratifié", de "réquisitoire violent et vindicatif"....

Img 8589

....à propos du projet POCL Paris-Orléans-Clermont-Ferrand- Lyon qui se tiendra le 4 février 2015, où nous aurons également l'occasion de voir les élu-es de la région Auvergne se prononcer sur le choix du futur tracé de cette liaison à grande vitesse attendue par les auvergnats, le monde économique et l'ensemble des collectivités locales d'Auvergne.

Numerisation0006 8

Alors que dans la bonne ville de Moulins, au siège du conseil général de l'Allier, les conseillers généraux de l'UMP - dont la conseillère générale de Montluçon-Est, Françoise CZEKAJ (procuration à Mme TABUTIN) - ont voté à 100 % (à l'unanimité) avec les camarades du parti communiste représentés par le président Jean-Paul Dufrègne en prenant acte :

- de la présentation en session d'octobre (2014) par le directeur du projet, des résultats de la concertation et des études complémentaires sur la base des scénarios "Ouest" et "Médian" du projet ;

- des meilleures conditions de faisabilités environnementales et financières qui permettraient de voir le projet aboutir en se prononçant prioritairement pour le tracé "Médian" (études RFF) ;

- du non-abandon du projet "Ouest", qui pourrait également "constituer une réponse acceptable en répondant aux objectifs du projet" ; 

- du choix du CG de l'Allier assorti d'une "exigence absolue" de réalisation des raccordements en même temps que la ligne principale nouvelle ;

- que ce projet soit rapidement inscrit au titre du réseau transeuropéen de transport afin d'en faciliter son financement ;

- de la nécessité "absolue" de lancer les études et les travaux de modernisation de la ligne Montluçon/Bourges indépendamment de la réalisation de la ligne à grande vitesse :

- que la demande des "études" et des "travaux" des noeuds ferroviaires lyonnais et Ile-de-France soient rapidement "engagés"

- que le choix du tracé final favorise la desserte des liaisons intersecteurs dans l'Allier et particulièrement les liaisons transversales Est/Ouest.

Numerisation0007 12

...L'UMP se plaint, (Brice Hortefeux brillant par son absence), désormais à la région Auvergne du "sillon médian pour constater qu'il est distant d'environ 70 km d'Orléans et 40 de Bourges.... Sans parler du coût des nécesaires bretelles... de la question des emprunts toxiques de la Région .... des emprunts structurés de la catégorie F6 qui représentent encore plus d'une soixantaine de millions d'euros .... de ce grave problème - que - nous aimerions connaître rapidement les diligences de la Région pour le circonscrire car ces emprunts représentant un vrai danger susceptible de mettre en péril l'équilibre budgétaire de la Région" !

A suivre

Auvergne Allier conseil général projet PCF RFF Bourges Jean-Paul Dufrègne Brice Hortefeux Montluçon UMP Orléans Projet LGV Paris - Orléans - Clermont-Ferrand - Lyon girouettes Françoise CZEKAJ réseau transeuropéen de transport CG liaisons transversales Est/Ouest TABUTIN scénario Ouest scénario Médian bretelles emprunts structurés catégorie F6 concertation Mélodrame

Ajouter un commentaire