Pourquoi Henri de Castries, le président de la compagnie d'assurances AXA....

Pourquoi Henri de Castries, le président de la compagnie d'assurances AXA, semble rouler non pas les "r" ou les mécaniques mais pour ses "amis" turcs ?

AXA, réinventons notre métier

Une violente polémique vient d'éclater à Paris autour d'une de nos gloires nationales. Rassurez-vous, la gloire en question ne serait pas Henri de Castries, le président de la compagnie d'assurances AXA, mais la tour Eiffel.

Bon nombre de commentateurs nous ont signalé l'indécence de la mairie de Paris qui a fait débuter l'illumination de la tour Eiffel aux couleurs, non pas nationales, mais de la Turquie, et ce, dans la nuit du 6 au 7 octobre, pour l'anniversaire de la bataille de Lépante.

En effet, les mauvais conseillers de Delanoé, le maire de Paris, ont soit tout manigancé soit agi par ignorance en organisant cette "Saison de la Turquie en France".

Les conseillers du maire de Paris sont-ils des ignares en puissance ? A priori, ils ne savent rien, car de nos jours, c'est l'inculture qui est de mise dans ce pays à Paris mais aussi en province, bien malheureusement !

La bataille de Lépante fut pourtant un évènement capital dans l'histoire européenne car le 7 octobre 1571, les forces chrétiennes, groupées dans la Sainte Ligue à l'appel du très saint pape Pie V, ont infligé aux armées de l'empire ottoman la plus lourde défaite de son histoire, tranchant net, et pour des siècles, la prédominance turque en Méditerranée.

Non seulement les politiciens de cette gauche crasseuse de la mairie de Paris se fichent et se contrefichent de l'histoire de notre pays mais en plus, c'est au tour des affairistes de se moquer éperdument de notre culture occidentale.

Le dernier en date, n'est plus ni moins Henri de Castries, le président de la compagnie d'assurances AXA, qui, en dépit du grand nom qu'il porte, vient de vanter le "fort potentiel" de croissance que représente non pas le marché français, mais le marché turc.

Henri de Castries, le président de la compagnie d'assurances AXA, se range dans la même galère que ces affairistes de pacotille qui ne rêvent que de l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne allant à contre sens et de l'opinion du gouvernement Fillon et de l'opinion nationale.

Oui à un partenariat avec la turquie, non à un mélange qui serait préjudiciable à la communauté européenne !

L'Europe est bien chrétienne et l'ignorance se trouve bien dans le camp de la sottise qui semble bien être l'apanage d'Henri de Castries, le président de la compagnie d'assurances AXA !


Marie-Cécile de BANEPORTE



 

Commentaires (2)

Cheri-bibi
  • 1. Cheri-bibi | 27/06/2011
Apprenez-donc monsieur "bibi" le français correctement et nous pourrons nous comprendre. Et c'est sans compter sur votre écriture qui semble laisser à désirer cette dame....
bibi
  • 2. bibi | 27/06/2011
Dites moi charmante Madame, Pourquoi devrait-on, refusé dans l'Europe un pays qui commerçait avec les Papes et faisiaent alliance avec les grandes Monarchies chrétiennes d'autrefois, et qui est membre de l'OTAN depuis 40ans. Qui de plus est un État islamiste modéré permettant de dialoguer avec l'Iran. alors que l'Alnbanie bcp plus radicale en terme de religion islamique pourrait un jour rentrer dans l'Union. laissez donc à des gens qualifiés comme monsieur de Castries le soin de gérer des affaires auxquelles vous ne comprenez rien. Et cessez de diffamer gratuitement de la sorte.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.