Quel avenir pour les chats errants dans la région de Vals-près-le-Puy en Haute-Loire ?

Chats errants vers Vals-près-le-Puy :

la Ligue de combat contre les

cruautés envers les animaux au secours

des chats errants en Haute-Loire !

Aa22

L'Idiot provincial, les militantes et les militants de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux sont mobilisé-es pour savoir dans quelles circonstances plusieurs chats errants auraient disparu ou retrouvés morts et ce, après une alerte de la SPA de la Haute-Loire.

D'ores et déjà, nos camarades sont sur le terrain et veulent en savoir plus, même si à la mairie de Vals (banlieue du Puy-en-Velay), on commence déjà par nous dire que "l'on ne sait rien".

La Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux appelle à la vigilance l'ensemble de ses sympathisant-es afin que la vérité éclate sur la place publique.

Après les fusillades contre des chats errants à Bournezeau en Vendée où notre appel à la mobilisation est passé de local à national (relais Ouest-France, radio France Bleu Pays d'Auvergne), nous demandons au services de l'Etat de se montrer "intraitables" avec ceux qui font "joujou" avec les armes à feu ou qui tuent les chats errants d'une manière ou d'une autre !

Au Puy-en-Velay, fin 2014, des chats auraient déjà été piégés avec un collet " fait maison" un fil de fer double et entortillé. Ces animaux auraient présenté des blessures importantes, au niveau du cou et sur l'abdomen.

La série noire semblerait donc continuer de plus belle dans la région du Puy-en-Velay.

Seule une forte mobilisation nationale aurait des répercussions pour faire "bouger" localement les choses alors que la SPA de la Haute-Loire semble "enfermée" dans le mutisme.

Rejoignez-nous : www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

A suivre.

K1

Contact : marc-75@laposte.net

Haute-Loire Auvergne mobilisation Vals-Près-Le-Puy Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux chats errants

Commentaires (1)

HEIMERDINGER
  • 1. HEIMERDINGER | 17/02/2015
Membre fondateur d'une association de protection des chats errants dans le 67 (Alsace), je partage votre colère et dénonce comme vous l'inertie des pouvoirs publiques...
Quant aux tueurs de chats, ils doivent être sanctionnés avec notamment retrait du permis de chasse et interdiction de posséder tout animal...Ils s'inspirent que du mépris !

Ajouter un commentaire