Le petit Godard de retour rue Fontgiève à Clermont-Ferrand, version brindille

...Misère et famine règnent sur Clermont-Ferrand. Un bûcheron et sa femme n'ont plus de quoi nourrir leurs sept garçons. Un soir, alors que les enfants dorment, les parents se résignent, la mort dans l’âme, à les perdre dans la forêt. Heureusement, le benjamin de la fratrie, surnommé Petit Godard en raison de sa petite taille, espionne la conversation. Prévoyant, il se munit de petites brindilles qu'il laissera tomber une à une derrière afin que lui et ses frères puissent retrouver leur chemin. Le lendemain, le père met son sinistre plan à exécution. Mais le Petit Godard et ses frères regagnent vite leur logis grâce aux brindilles semées en chemin. Les parents sont heureux de les revoir car entre-temps, le seigneur du village avait enfin remboursé aux bûcherons l’argent qu’il leur devait. Mais ce bonheur ne dure que le temps de cette prospérité éphémère...

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau