Le parquet fera-t-il craquer les gros bras de la boîte de nuit "Le Baron" à Rennes sur la mort de la jeune Marie Lama ?

L'Idiot provincial est sur Rennes :

Exigeons la fermeture administrative

de la boîte de nuit "Le Baron Club"

12, rue Jean Duhamel à Rennes !

Aa257

Le corps de Marie Lama a été retrouvé samedi dans un cours d'eau, un mois après sa disparition. La jeune étudiante avait été exclue de la discothèque Le Baron à Rennes après s'être endormie sur une banquette, sans son manteau ni son sac. Une enquête administrative vise l'établissement.

La mort de Marie Lama aurait-elle pu être évitée? La mère de la jeune étudiante, disparue depuis le 16 janvier et dont le corps a été retrouvé samedi, en est convaincue. La jeune femme de 22 ans, étudiante en master Information-Communication à Rennes 2, avait disparu il y a donc plus d'un mois après une soirée arrosée en boîte de nuit avec ses amis. Ce soir-là, elle avait dépensé 80 euros en boissons au club Le Baron, à Rennes, indique Ouest France. Ivre selon toute vraisemblance, elle s'est ensuite endormie sur une banquette de l'établissement. Les videurs du club ont alors chassé la jeune fille, sans lui permettre de passer au vestiaire reprendre son manteau et son sac.

Une décision irresponsable, selon la mère de Marie Lama, qui a écrit à la préfecture pour dénoncer l'attitude des videurs de la discothèque. «Elle s'est donc retrouvée seule, par 0 degré en tee-shirt et sans papier d'identité dans la rue, a-t-elle écrit dans sa lettre qu'elle a également publiée sur Facebook. Est-ce admissible qu'un club vende des consommations alcoolisées et que, lorsque la personne s'endort et donc ne consomme plus, elle soit mise dehors sans autre forme de procès et sans se soucier de ce qui pourrait lui arriver? N'est-ce pas une forme de mise en danger de la vie d'autrui?» Une pétition réclamant la fermeture de l'établissement a également été mise en ligne, ayant récolté pour l'heure un millier de signatures. Ni la préfecture ni la direction du club n'ont jusqu'à présent réagi. Le commissaire Pascal Serrand a toutefois précisé dans la presse locale qu'une enquête administrative sera ouverte concernant Le Baron. La boîte de nuit a depuis le drame désactivé sa page Facebook.

Avant de disparaître, la jeune fille avait été aperçue vers 5 heures du matin dans la rue à proximité du club. Ce qui s'est passé après est toujours de l'ordre du mystère. Son corps a été retrouvé samedi, dans la Vilaine. C'est un promeneur qui a donné l'alerte. Une autopsie doit avoir lieu et une enquête policière est en cours pour tenter d'élucider les circonstances du décès de la jeune femme.

Cocktail dînatoire Baron Petit Club Lancements de produits Anniversaire d’entreprise défilé de mode night évènements entreprises soon rue Jean Duhamel Google Maps Le Baron Club 12 club nuit alcool la Vilaine Police Justice disparition Pascal Serrand master Information-Communication Rennes 2 banquette gros bras Ouest France Marie Lama fermeture administrative Le Baron boîte de nuit Rennes

Commentaires (1)

gaudin
  • 1. gaudin | 25/02/2015
malheureuse affaire.... pour avoir travaillé dans une discothèque aussi, c'est clair que les videurs ne font pas dans la réflexion pour exercer leurs fonctions .... alors que chaque client devrait être dignement respecté !

Ajouter un commentaire