Le député de Vichy, Gérard Charasse, ne mâche pas ses mots contre le maire de Vichy, Claude Malhuret

Dans une interview donnée au journal La Montagne (interview de Franck Charvais du 22/09), le député de Vichy, Gérard Charasse, ne mâche pas ses mots contre le maire de Vichy, Claude Malhuret, à propos de l'affaire des poubelles déversées sur le trottoir devant la porte de la com com de Vichy-Val-d'Allier (VVA) : "Vous semblez avoir été choqué par cette histoire de poubelle (*) ? "

Réponse de Charasse : "La discorde qui règne au sein de la communauté d'agglomération me préoccupe. Personne n'imaginerait mener une entreprise ou une mairie avec, dans l'exécutif, une telle fracture. J'ai été stupéfait de l'affaire des poubelles, qui n'a débouché sur rien, comme d'entendre le chef local de l'UMP attaquer VVA sur les routes alors qu'il en est vice-président indemnisé et que c'est son premier adjoint qui est vice-président chargé des infrastructures routières ! Il faut se ressaisir, penser que l'action publique doit être au service de l'ensemble de nos concitoyens et non des carrières individuelles des uns ou des autres".

Le député radical de gouache de Vichy, Gérard Charasse part au Congo avec pour objectif de faire un état des lieux des relations entre la France et le Congo.

Qu'il y reste !

* Le maire de Vichy a fait déverser les ordures ménagères du 14 juillet devant l'hôtel d'agglomération après avoir maintes fois demandé à VVA de remettre les ramassages dits de rattrapages (le lendemain d'un jour férié) qui ont été supprimés.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau