H1N1 : la France en état de panique totale

La France va acheter 100 millions de doses contre la grippe A (H1N1) pour la modique somme de 1,5 milliards d'euros auprès de quatre laboratoires.

Le ministère de la Santé a cependant indiqué que les négociations n'étaient pas achevées et que leurs résultats seraient communiqués à l'issue d'une réunion de la cellule interministérielle de crise.

Le pays dénombrait 403 cas de grippe A depuis le début de l'épidémie, selon un dernier point de l'institut de veille sanitaire (InVS). Un regain de l'épidémie est craint à l'automne comme dans le monde entier. La cellule de crise interministérielle a pris la décision d'achat des vaccins, selon une source à Matignon.

Dans un communiqué, le ministère de la Santé affirme que ce n'est pas encore le cas. "Ces négociations, menées sur la base d'un mandat défini par le premier ministre, ne sont pas totalement achévées", écrit-il. Sans confirmer le chiffre de 100 millions de doses, ni le montant du marché, le ministère précise qu'il s'agit d'acquérir des doses "en quantité suffisante pour protéger l'ensemble des citoyens", soit 64 millions de personnes. Il faut deux doses par personne, pour un coût de 15 euros par vaccination, a récemment souligné la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot.

Le marché est classé "secret défense" et, son montant de 1,5 milliards d'euros, pourrait être en partie porté à la charge de l'assurance-maladie. Sue les 403 cas de grippe confirmés, 354 le sont en France métropolitaine et 358 sont des cas importés ou liés à des cas importés.

Des quatre laboratoires travaillant sur le vaccin contre la grippe A (H1N1), on retrouve le laboratoire Baxter internationnal, incriminé dans la propagation du départ.

(La suite au prochain billet)

Marc-Claude de PORTEBANE

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau