Foire internationale Cournon 2015 : l'Idiot provincial et les agriculteurs de la filière Bio d'Orcival seront mobilisés contre les brebis galeuses !

Visuel 1278 x 537 nouveau visuel

Du grabuge en perspective ce week-end lors de l'édition de la foire internationale 2015 de Clermont-Cournon avec les militants de l'Idiot provincial et leurs camarades agriculteurs de la filière Bio mécontents de ne pas avoir été retenus par la SAFER Auvergne pour la vente du site de l'INRA !

Orcival 023Les trouble-fêtes ont prévu quelques actions !!!

Photos : conférence de presse à la mairie d'Orcival cette semaine avec l'Idiot provincial, La Montagne et Le Paysan d'Auvergne.Orcival 25

Merci au maire de nous avoir ouvert les portes de sa mairie d'Orcival !

Orcival 028Des lacunes potentielles auraient été relevées par les agriculteurs de la région d'Orcival, comme cela nous a été précisé lors de cette conférence de presse. Une agricultrice n'aurait eu que 3 semaines pour présenter son dossier à la SAFER Auvergne.

Pourquoi les jeunes agriculteurs Bio n'auraient-ils eu juste le droit de visiter qu'1 seul bâtiment agricole ? Quel est le rôle de la FNSEA dans cette affaire ?

Nous-y travaillons, camarades !

L'Idiot provincial, soutenu par le maire, les agriculteurs BIO, les éleveurs de brebis et la population prévoit un projet de ZAD (Zone A Défendre).

l'idiot provincial 63 Clermont-Ferrand Auvergne mairie agriculture Bio Conférence de presse Justice La Montagne FNSEA INRA Cournon ministère de l’Agriculture ZAD foncier Orcival SAFER Auvergne brebis galeuses GFA foire 2015 Le Paysan d'Auvergne comité technique attribution brebis Clermont-Cournon

Commentaires (1)

Aide bénévole
  • 1. Aide bénévole | 14/09/2015
hum... connaissant très bien les Safer et leur réglementation, je doute que vous puissiez obtenir qq chose par la voie judiciaire... A priori, je pense avoir compris qu'il s'agit d'une opération de la Safer réalisée sans préemption... en apportant son concours à l'Inra. Dans ce cas, les possibilités de recours judiciaires sont quasi inexistantes et les chances d'aboutir à qq chose totalement nulles. Les Safer adorent le contentieux : ça permet d'enterrer un dossier pendant de longues années devant les tribunaux et de faire taire les autres voies d'action...
En plus, elles ont des avocats excellents à tous les niveaux et gagnent leur contentieux avec facilité surtout quand il ne s'agit pas de rétrocession après préemption.
Les pouvoirs public ne peuvent que regarder car là encore ils n'ont aucun pouvoir (en dehors des cas de préemption...)
Donc le mieux, ce qui marche ou a marché : les manifs à la Safer même ! l'action syndicale, l'agit-prop !
Bon courage !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.