Des gens d'arme accusent des gendarmes de racisme

Des gendarmes taxent leurs chefs de racisme

Six gendarmes de la gendarmerie mobile de Versailles-Satory, originaires du Maghreb et d'Afrique, accusent leur hiérarchie de racisme et de discrimination. Les six hommes ont envoyé un courrier à la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde), révèle Le Parisien. Ils expliquent être régulièrement victimes de brimades et d'insultes racistes de la part de certains de leurs supérieurs et disent craindre des "représailles".

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.