Déforestation immonde à la Croix-au-Perche en Eure-et-Loir : Organisons un CAMP de la RESISTANCE de soutien au maraîcher Bio !

Complicité de la commune... Complicité des "potes" qui on versé une aide pour le paiement de l'amende ?

Après Sivens, Notre-Dame-des-Landes, Roybon...

Nous devons nous mobiliser pour établir

un vaste camp de la Résistance

sous la forme d'une ZAD à

 La Croix-au-Perche dans l'Eure-et-Loir !

Aa229

Les réseaux sociaux s'enflamment à propos de cet élégage brutal de haies à La Croix-aux-Perches - 201 habitants - dans le département de l'Eure-et-Loir (en région Centre) réalisé par un agriculteur, Pascal Trécul dans une zone située dans le parc naturel régional régional du Perche.

Ces terres appartiennent à Philippe Neveu, un maraîcher BIO, qui doit maintenant affronter l'hostilité d'une partie du milieu agricole (FDSEA, Jeunes Agriculteurs) qui semble favorable à cette déforestation intolérable d'arbres centenaires.

Le maraîcher BIO Philippe Neveu a fait condamner l'agriculteur Trécul Pascal. En effet, la Cour de cassation a évalué le préjudice environnemental à 125 000 € parce que 178 arbres centenaires ont été rasés à blanc et ce sur 220 m.

Nous demandons à nos camarades de se "mobiliser" pour venir sur le terrain, en MASSE, en Eure-et-Loir afin de soutenir notre pote Philippe Neveu qui doit désormais faire face à une mesure de "rétorsion" inadmissible de la commune de La Croix-aux-Perches qui, maintenant désire refaire le bornage du chemin.

Img 8191

Mobilisons-nous ! Rejoignez-moi ! Organisons une réplique de Sivens, de Roybon ou de Notre-Dame-des-Landes dans le parc naturel régional du Perche afin d'éviter ce projet de bornage qui va déclencher une nouvelle "onde de choc" en France !

Organisons la révolte dans ce projet de création d'un camp de la Résistance pour la défense de la nature innocente face aux hordes de la FNSEA et des J. A (jeunes agriculteurs).

N'oubliez pas d'écouter mes vidéos - sans vous lasser - sur nos participations militantes dans les Z.A.D :  http://youtu.be/as6H6fumzuU, http://youtu.be/quuR50YdaPI et http://youtu.be/KPhZxpF_tzs 

MCDP

haies litigieuses nature rasage à blanc bornage mairie Justice litige environnement résistance camp de la résistance Roybon SIVENS mobilisation préjudice environnemental Philippe Neveu région Centre parc naturel régional du Perche parc naturel régional régional du Perche maraîcher Bio intimidations Pascal Trécul soutiens Eure-et-Loir La Croix-aux-Perches Déforestation immonde anarchie ZAD sous-éducation sous-cultivés esprit de Charlie mentalité de merde

Commentaires (8)

Philippe NEVEU
  • 1. Philippe NEVEU | 12/03/2015
Enfin, La Croix-du-Perche n'est pas concernée, le litige porte sur un chemin limitrophe de La Croix-du-Perche et d'Argenvilliers.
C'est donc la commune d'Argenvilliers qui demande un bornage.
Il s'agit d'une erreur contenue dans l'article que vous publiez ci-avant.
Amitiés.
Convergence Sivens
  • 2. Convergence Sivens | 07/02/2015
On attends ton signal
Jacquerie33
  • 3. Jacquerie33 | 04/02/2015
Nous attendons le signal de l'idiot provincial pour converger à la croix aux perches. Contact via MP
Philippe NEVEU
  • 4. Philippe NEVEU | 04/02/2015
Un clown activiste défenseur de Notre-dame-des-landes, dans l'environnement proche de l'exploitant FNSEA, c'est de l'humour ?
La Percheronne a dit :
"...des trognes coupées, qui ont depuis 2009 bien repoussées, rappelons le !"
Des trognes centenaires repoussent en 5 ans, bien sur !
C'est de l'Humour avec un H comme Halibi ? et un nez vert ?
Comme je suis légaliste et que cette affaire est privée et close, ne concerne pas une procédure
d'enquête d'utilité puiblique, je ne pense pas qu'une ZAD soit utile chez moi.
En revanche, si vous le souhaitez, madame, je vous suggère de défendre la Chambre d'Agriculture
et ses joyeux habitants en installant une ZÀD, Zone À Divertir, sur le parking, déguisée en Troll.
Cordialement
René 44
  • 5. René 44 | 04/02/2015
Nous sommes plusieurs à vouloir venir composer cette future ZAD. Vous allez organiser des covoiturages pour les copains qui veulent se rendre sur place ? On a plusieurs centaines de palettes pour protéger la future ZAD. Avez-vous assez de terrain pour notre caravane ? Merci
Une percheronne
  • 6. Une percheronne | 03/02/2015
Cette histoire va beaucoup trop loin ! Je suis l'affaire de près depuis 2009, et il ya dans cette histoire beaucoup de non dit, et de choses cachées.
Je suis dégoutée de la bêtise humaine, soit disant au profit de la Pacha Mama, alors qu'elle ne consiste ici, qu'à se faire du fric sur son dos.
Les 170 000e de condamnation ont ils était reversé à une association diverse ?
Le bois de chauffage n'a t'il pas été reversé à Mr Neveu le Père, (encore vivant, et donc propriétaire au moment de la taille de haie.) Alors voila, c'est facile de se chauffer l'hiver avec l'objet du délit, puis de porter de fausses accusations !
Je suis dégoutée de la bêtise humaine et de tous ces crédules, qui ne cherchent pas à voir ce qui se passe véritablement, avant de se lancer dans une lutte acharnée contre un travailleur, qui essai de survivre. Peut être n'a t'il pas choisi la voie qui nous paraît juste. Exploitant agricole, ça ne fait pas rêver, c'est vrai. Mais 170 000e d'amende n'est il pas suffisant? Mr Trécul n'est pas un gros comme VINCI, contre qui les ZAD ne sont pas de trop. Il est juste un homme, qui a été dépassé par les évènements d'une société mondialisée qui pousse à l'extension. Qui a repris la ferme de son père, après y avoir grandit. Qui y a mis sa vie. Qui sommes nous pour juger de la qualité de la vie d'autrui !? Condamne t'on un homme qui roule en 4x4 à une amende aussi énorme ? Fait on une ZAD chez lui pour qu'il cesse de rouler avec ? J'extrapole, bien sur, mais nous en sommes là. S'attaquer à des petits (oui, Mr Trécul reste un petit, qui trime, et se fait exploiter lui même par les plus gros.) n'est pas une solution, si ce n'est une division. Or ne l'oublions pas : " DIVISER POUR MIEUX REIGNER !"
Il faut se battre pour des causes, avoir des convictions, moi même, je suis clown activiste pour NDDL, mais mes convictions à moi ne sont pas de soutenir un propriétaire à se faire des sous sur le dos de son voisin, pour un faux geste déjà bien payé (170 000e + les frais de justice depuis 5ans.) Si Mr Neveu est encore en procédure aujourd'hui, c'est simplement parce que durant l'affaire, l'avocate des Trécul, peu convaincue de son affaire, n'a pas fait de demande de contre expertise, ni même de limite de propriété. Or, cette haie dont on parle, longe un chemin communal, elle ne peut donc appartenir en totalité à Mr Neveu.
Les ZAD sont présentes pour défendre une terre qui en a besoin, et les zadistes font cela pour la nature, et non pour l'argent. Je pense qu'à la croix du perche, il n'y a plus rien à protéger. Je pense que le message est passé, et que Mr Trécul ne touchera plus d'arbres pour le restant de ses jours. Alors, comment peut on proposer une ZAD en cette situation ? Ou tout n'est basé que sur la valeur du billet vert bien plus que sur la valeur des trognes coupées, qui ont depuis 2009 bien repoussées, rappelons le ! Je pense que ce qui déplait véritablement à Mr neveu, c'est le soutien qui se forme autour de Mr Trécul.. Pourtant, moi j'y vois là une jolie preuve que l'humanisme est encore présent en chacun. Doit il être condamné à nouveau parce que ses collègues, amis, parents, enfants lui versent de l'argent afin de payer l'amende ? Je pense que la leçon est comprise, pourquoi chercher à l'enfoncer encore de plus bel ? Encore une fois, ce n'est pas à une grosse entreprise que vous vous attaquez là, mais à une famille, composée de Trois enfants,dont une petite de 10 ans, qui n'a pas à subir plus qu'elle n'a déjà subit. Je crois que les Trécul ont déjà bien assez payé leur faute, n'en faisons pas des boucs émissaires sur qui déverser notre mécontentement des horreurs qui se produisent partout autour de nous. A bon entendeur.
Rêve de Beauce
  • 7. Rêve de Beauce (site web) | 30/01/2015
Bonjour,
Nous mettons sur notre blog un lien vers cet article, et vous remercions de l'intérêt que vous portez aux haies, en particulier celles du Perche. De notre côté nous essayons modestement à travers un blog de tenir informée la population locale des dégâts causés sur la nature par des agriculteurs peu scrupuleux.
Courage à Monsieur Neveu pour la suite,
Rêve de Beauce
Philippe NEVEU
  • 8. Philippe NEVEU | 27/01/2015
Marc,

je ne te connaissais pas ni ton site, mais j'aime le cri du coeur
que tu portes "avé les collègues" sur les nombreuses ZAD qui fleurissent
dans l'hiver aussi.
Alors, laissez-moi vous remercier du fond de ma forêt des carnutes,
pour toutes vos actions et pour le soutien que vous m'apportez, lecteurs internautes,
dans mon combat bien plus restreint que le votre :
je revendique le droit, voire le devoir, pour les propriétaires fonciers,
de veiller à la protection de l'environnement sur leurs parcelles
agricoles et forestières.
Je sais, vous allez dire, et la réforme agvraire?
la terre pour tous ?
Il se trouve que je cherche à rénover ma petite ferme de 12 ha dans une voie "propre",
et que l'exploitant, c'est le mot, bénéficie de 210 ha.
Les exploitants de la FNSEA, proprios ou pas, sont les vrais "sang-bleus" d'aujourd'hui...
Une procédure est encours, comme vous l'avez noté.
Il est donc préférable, pour le moment, de laisser la justice travailler sereinement.
J'ai reçu de nombreux et surtout importants soutiens, de collectifs bretons notamment,
ainsi que de la ligue de défense des oiseaux et de son président.
Je rêve de ce moment ou tous ces gars ce retrouverons, de victoire en victœire.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.