ACTION DIRECTE : Soutenons les paysans de la Conf’ menacés par la répression syndicale !

Contre l’industrialisation de l’agriculture

Allons-nous ressortir des tiroirs

les revendications de l'ultra gauche

contre les gros bonnets de la FNSEA ?

Aa251

La ferme-usine des 1000 vaches est devenue un symbole : celui de l’industrialisation de l’agriculture. Un élevage démesuré, voué à alimenter un méthaniseur sur-subventionné, du lait écoulé à prix cassé, et aucun paysan à l’horizon.

Mais c’est toute l’agriculture que les politiques actuelles poussent à l’industrialisation, et donc à la disparition des paysans.

Les semences que les industriels reproduisent à notre place niant des millénaires de savoir-faire paysan ; les OGM qui imposent l’usage d’herbicides ; le puçage électronique obligatoire des animaux, adapté seulement aux gros troupeaux ; la règlementation sanitaire qui favorise les aliments industriels au détriment des produits fermiers ; la Politique agricole commune qui exclu les fermes moyennes et diversifiées en continuant d’engraisser les plus nantis…

En amont (semences, intrants), comme en aval (agro-alimentaire), les industriels se sont installés dans notre métier. Aujourd’hui, c’est à la production qu’ils s’attaquent ! Le modèle des 1000 vaches, même s’il ne récolte que peu de soutiens affichés, est celui vers lequel nous sommes incités à nous tourner. Avec la fin des quotas laitiers en 2015, on pousse les producteurs de lait à l’agrandissement, à la modernisation, à des investissements sans limite qu’une improbable croissance des marchés d’exports serait sensée justifier !

Mais n’a-t-on donc rien appris du passé ? Ne sait-on plus ce qu’est une crise de surproduction ? Envisage-t-on de produire à la place des paysans des autres pays ? Va-t-on vraiment oublier notre vocation : produire une alimentation de qualité ? Croit-on que les conditions de travail sont meilleures dans une usine ? Peut-on se passer de paysans ?

La Confédération paysanne dit NON ! Nous faisons le choix de nous battre, de prendre nos responsabilités pour que l’agriculture reste le métier des paysans. Nous le faisons pour notre avenir, mais aussi pour le vôtre ! SOUTENEZ-NOUS !

agriculture production semences FNSEA OGM Révolution culturelle paysans PAC lait Action directe répression syndicale ferme-usine des 1000 vaches industrialisation puçage électronique

Commentaires (1)

Bachelerie
  • 1. Bachelerie | 23/02/2015
Vive les paysans. a bas les exploitants agricoles

Ajouter un commentaire