La semaine de l'Idiot provincial ©

Toute l'actu vue par l'Idiot provincial ©

Ddcspp 03 News : le cadavre de mouton de race "Suffolk" croupissait sur la RN7 depuis mercredi (fin)

Après l'alerte donnée par l'Idiot provincial

La police "minicipale" de Varennes-sur-Allier

a - ENFIN -  retrouvé l'individu qui a déposé

ce pauvre mouton au bord de la RN7 !

A1812

Après la mobilisation de l'Idiot provincial et de nos camarades de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux", nous avons appris, via la Ddcspp 03 que nous avions contacté ce matin, que l'individu qui a déposé ce cadavre semblerait un peu "gaga".

En effet, il semblerait - alors que l'enquête est toujours en cours - que cette personne aurait dit avoir téléphoné au centre d'équarissage de Bayet dont c'est le territoire.

Or, la division nationale de Saria Industries nous a indiqué cet après-midi n'avoir reçu aucun appel correspondant à l'identification de l'individu en question qui aurait "essayé" d'appeler....samedi matin mais aurait raccroché trop tôt. Nous saurons donc si ce "début d'appel" a été identifié par le serveur vocal ou non.

Une réquisition vient donc d'être lancée par la Ddcspp 03 afin que le cadavre de ce mouton soit enlevé dans les délais les plus brefs. Ce sera donc fait demain matin aux premières heures, selons les confirmations de Saria Bayet et division nationale.

Restera donc à prouver la mauvaise ou bonne foi de cet individu - intention frauduleuse ou non - qui n'a, certaine pas été "gaga" pour acheminer le corps de ce mouton jusqu'aux bords de la RN7, depuis.... mercredi dernier.

Quant aux suspicions de maladies contagieuses, elles semblent être nulles car il n'y aurait "pas de risques de zoonoses" dans l'Allier.

Or, parmi les 17 zoonoses répertoriées par l'Idiot provincial, il y en a une qui est, notamment, transmissible de l'animal à l'homme par la voie respiratoire.

Il s'agit de la Coxiellose / fièvre Q, une maladie infectieuse qui évolue en règle générale de manière inapparente, mais pouvant provoquer des avortements et des troubles de la fertilité chez les ruminants.

Chez l’être humain, la maladie se manifeste sous une forme aiguë avec des symptômes similaires à ceux de la grippe ; elle est parfois accompagnée d’une pneumonie (fièvre Q).

Qui va donc pouvoir vérifier si les quelques 50 000 automoblistes qui ont emprunté ce grand axe routier national (au moins 10 000 véhicules/jour) ont été infectés par l'agent infectieux C. burnetii ?

A suivre dans le détail et merci à toutes les populations de répondre à notre petit questionnaire national qui sera envoyé soit par mail soit dans le cadre d'une vaste opération dite de "porte-à-porte" de Varennes-sur-Allier à Paris, en suivant les traces de la fameuse "Route Bleue", dans les centres d'hébergements, notamment !

MCDP

Stop aux porcelets à la braise à Langy dans l'Allier !

STOP AUX PORCELETS A LA BRAISE

sous chapiteau à Langy lors

de la fête patronale 2014

organisée par le comité des fêtes !

Img 6162

Qu'elle image des porcelets a donc le crédit agricole Centre France ?

Img 6163

Fondons nos fêtes municipales sur la célébration du vivant et non sur l'exploitation éhontée et inconsciente de la mort au nom de « coutumes » régressives qui donnent une si mauvaise image des animaux aux enfants qui participent directement ou indirectement à ces drôles d' "agapes" !

PETITION :

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/stop-aux-porcelets-braise-langy-allier/12669

Cadavre de ce mouton au bord de la RN7 à Varennes-sur-Allier : Saria Industries, Ddcspp 03, Agranet, préfecture, fondation BB, PMAF alertés (Suite)

Suite à nos révélations d'hier, saura-t-on

à qui appartient ce cadavre de mouton

de race "Suffolk" abandonné

plusieurs jours sur la RN 209 - ex-RN7 - ?

Img 6166

La personne qui a laissé au bord de la RN7 (A Varennes-sur-Allier, la RN 7 a été déclassée pour devenir la RN 209), le cadavre de ce mouton depuis au moins jeudi dernier à la vue de milliers d'automobilistes sur l'axe Lyon/Paris a-t-elle bien prévenu le groupe Saria Industries de Bayet dans l'Allier ?

Le pôle équarrissage de SARIA Industries, représenté par la marque SIFDDA, collecte auprès des éleveurs et de la filière viande les matières pouvant présenter un risque pour la santé et pour l’environnement. Celles-ci font ensuite l’objet d’un traitement spécifique au sein d’unités industrielles dédiées. Les farines issues de ce traitement sont détruites par incinération; les graisses, après stérilisation, sont utilisées comme combustible pour répondre aux besoins en énergie des sites industriels.

- Contacté par l'Idiot provincial, SIFDDA Centre (site de Bayet) est en train d'effectuer des recherches afin de vérifier si l'appel pour l'enlèvement de ce cadavre a bien été effectué la semaine dernière.

Les demandes d'enlèvement étant traitées via le 0891 700 102 ( 0,225 euros la minute ), - puisque la messagerie de contact du site internet de Saria Industries n'est absolument pas sécurisée : http://www.saria.fr/srfr/profil/saria-industries/sifdda/ Bouche cousue - ou via le portail des agriculteurs  www.agranet.fr. -, il ne devrait pas être très, très difficile de remonter jusqu'à l'appel du ou des propriétaire-s ou de la police sanitaire de la commune de Varennes-sur-Allier, à moins que la Ddcspp 03 (Yzeure) ait été encore plus rapide que nous !!!

En tout cas, vendredi ce n'était pas le cas et encore moins hier soir (selon le témoignage concordant de X que nous avons reçu via notre MP).

- Nous avons pris contact avec le site Agranet (responsable Daniel Trocmé), mais ce portail - via sa hot-line - nous a indiqué n'être qu'un prestataire informatique de services pour Saria Industries. Donc retour à Saria Industries.

- La Ddcspp 03 - services vétérinaires, section ovine - est mise au parfum. Une éventuelle "réquisition" pourrait être prise pour l'enlèvement de ce mouton qui serait de race "Suffolk". Et comme il n'y en a pas beaucoup dans l'Allier - selon la Ddcspp 03 -, l'identification du propriétaire et du cadavre pourrait s'avérer assez rapide.

Le suffolk a la laine blanche et la peau noire. C'est une race assez prolifique, surtout réputée pour la formidable précocité de ses agneaux, qui ont une très bonne croissance ainsi qu'une bonne conformation, et cela sans excès de gras. Ce sont ces qualités qui ont conduit la race à se développer dans le monde entier, notamment pour améliorer les aptitudes bouchères des agneaux de races locales peu productives.

- Le cabinet de Mr le préfet de l'Allier "mis au jus" également par l'Idiot provincial.

L'enlèvement des cadavres par Saria industries étant un service payant, la "tentation" - inadmissible - pour certains éleveurs ne serait-elle pas d'abandonner sur les voies publiques ou dans d'autres endroits, des cadavres d'animaux qui n'ont plus.... aucune valeur marchande ?

- Le département juridique de la fondation Brigitte Bardot - malgré ses effectifs restreints à causes des vacances - vient également de nous donner quelques précieuses informations sur la mesure sanitaire obligatoire qui s'impose.

- La PMAF (protection mondiale des animaux de ferme) trouve cette situation pas vraiment "normale" et nous suggère - au cas où l'enquête le déterminerait - de placer d'éventuels autres moutons dans une de leurs fermes d'accueil.

Si tel était le cas, nous pourrions - éventuellement - très bien mobiliser l'attention de l'ensemble de nos militantes et de nos militants de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" (www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.) sur ce secteur de la Communauté de communes "Varennes-Forterre" et plus précisémment sur l'axe direct de Varennes-sur-Allier, d'autant plus que nous avons des informations selon lesquelles le voisinage, (où serait posé le cadavre de ce mouton de race "Suffolk"), commencerait à se poser de nombreuses questions ayant trait aux odeurs et aux risques potentiels sanitaires.

- Début d'après-midi de ce jour : le service communication de Saria Industrie nous indique que le site de Bayet n'a reçu aucun appel concernant une quelconque demande d'enlèvement de ce mouton et se tient prêt à nous faire une éventuelle étude d'identification de la puce, via son lecteur de puces.

A suivre

Marc-Claude de PORTEBANE

Montoldre avant l'ouverture de la chasse 2014 : agrainage des sangliers mais nature mutillée

L'environnement dans l'Allier maltraité !

L'agrainage sordide réservé aux sangliers

dans les bois de Montoldre est-il

une raison pour mutiler la nature ?

Img 5805

Ce distributeur de grains de maïs, dit "agrainoir", vraiment pas sophistiqué qui sert à appâter le grand gibier comme les sangliers doit-il constamment faire subir à la nature d'important préjudices ?

Comme nous pouvons le constater ici, cet arbre est mutilé par une lamentable chaîne qui sert à retenir un bidon percé qui laissera échapper quelques grains de maïs, histoire ensuite de mieux "coincer" le "gros" gibier qui viendra donner de temps à autres, en période hivernale, quelques coups de groin pour se nourrir !

Img 5808

Avant l'ouverture générale de la chasse à tir 2014/3015, le 21/09/2014, nous demandons aux pouvoirs publics de tout faire pour que la nature soit respectée sur la commune de Montoldre (Communauté de communes Varennes-Forterre) en proie à de plus en plus de dégradations inadmissibles.

Img 5811

Les espaces naturels de la commune de Montoldre doivent-ils être sacrifiés sur l'autel de la chasse et du non-respect des dispositions relatives à la protection de l'environnement ?

Nous vous demandons de faire cesser ce trouble de destruction manifeste de l'environnement et de faire en sorte que la nature soit pleinement respectée dans ce "poumon" encore vert de l'Auvergne !

Paul TOP

SIREX NEWS : un nouveau fichier secret de contre-ingérence par l’Etat pour les militants de la P. A ?

Les militant-es de la P.A (protection animale)

sont-ils considérés comme des "terroristes" ?

En principe, l'article 30 de la loi CNIL du 6 janvier 1978 dispose que les déclarations, demandes d'autorisation ou demandes d'avis adressées à la CNIL pour la collecte de données personnelles doivent contenir toute une série d'informations telles que la finalité du traitement, les éventuels "rapprochements ou toutes autres formes de mise en relation avec d'autres traitements", le type de données collectées et la catégorie de personnes visées, ou encore la durée de conservation.

Mais il existe des exceptions.

En effet, le texte ajoute que "les demandes d'avis portant sur les traitements intéressant la sûreté de l'Etat, la défense ou la sécurité publique peuvent ne pas comporter tous les éléments d'information énumérés ci-dessus". L'Etat a alors l'obligation d'en dresser la liste par un décret, lui-même soumis à l'avis de la CNIL. C'est tout l'objet d'un décret publié ce samedi matin au Journal Officiel, qui modifie la liste des fichiers autorisés à déroger à la règle générale de transparence.

Il remplace les "fichiers de la direction de la protection et de la sécurité de la défense" par un nouveau fichier, baptisé SIREX. Or on ne sait strictement rien de ce que recouvre ce nouveau fichier, si ce n'est qu'il s'agit selon le ministère de la défense d'un "système d'information de la recherche et de l'exploitation du renseignement de contre-ingérence". 

Le Gouvernement actionne pour SIREX les dispositions de l'article 26 de la loi de 1978, qui prévoit que "certains traitements (...) peuvent être dispensés, par décret en Conseil d'Etat, de la publication de l'acte réglementaire qui les autorise". Il est uniquement prévu que "pour ces traitements, est publié, en même temps que le décret autorisant la dispense de publication de l'acte, le sens de l'avis émis par la commission". Ce qui fut fait.

En effet, figure également au Journal Officiel de ce samedi matin la délibération n° 2014-142 de la CNIL du 17 avril 2014, on ne peut plus sibyilline : "Avis favorable avec réserve". Quelle réserve ? Le public ne le saura pas, l'avis lui-même n'étant pas publié, pour ne pas informer sur le contenu du décret.

"Renseigner pour protéger"

On sait toutefois que SIREX est mis en oeuvre par la direction de la protection et de la sécurité de la défense (DPSD), qui a pour mission de "renseigner pour protéger". "La Défense doit protéger ses personnels, ses matériels, ses informations et installations sensibles, d’actes hostiles, qualifiés d'ingérence, qui peuvent émaner d’organisations ou d’individus qui chercheraient ainsi à porter atteinte aux capacités opérationnelles de la défense par d’autres voies que la confrontation militaire", explique le site internet du ministère de la défense.

Il peut s'agir aussi bien de renseignements collectés à l'extérieur des frontières que de renseignements intérieurs, visant également des citoyens français.

"Le terrorisme, l'espionnage, les actions de subversion comme celles de sabotage ou encore le crime organisé (TESSCo) recouvrent les actes d'ingérence", précise le ministère, qui indique que la DPSD "agit dans le cadre général d'une mission de contre-ingérence en alertant sur les vulnérabilités, renseignant sur les menaces potentielles, contribuant aux mesures de protection".

Selon le site InfosDefense, la DPSD compte 1130 personnels civils et militaires. Sa mission "consiste principalement à la sécurité des personnels et des sites du ministère de la Défense", mais elle "travaille aussi quotidiennement avec les industriels exerçant dans le secteur de l’armement dans le cadre de sa mission de contre-ingérence".

Tourisme à Varennes-sur-Allier : à qui ce cadavre de mouton abandonné aux mouches sur la RN7 ?

Bonjour le tourisme en Varennes-Forterre !!!

La puce d'identification parlera bien

pour identifier celui ou celle qui a abandonné

ce cadavre de mouton au bord de la RN7

pendant plusieurs jours !

Img 6164

C'est inadmissible d'avoir laissé en pleine chaleur vendredi 22 août, à la vue des touristes de la Communauté de communes de Varennes-Forterre ou des vacanciers remontant sur Paris, via la RN7 (sens Lyon/Paris ou Vichy/Paris), ce cadavre de ce mouton au bord de la route.

Bonjour le tourisme dans cette région quasi-désertique de l'Allier qui ne mérite pas un si mauvais goût offert aux touristes égarés !

Img 6165

Quel respect pour ce mouton laissé en plein cagnard ? Aidez-nous à identifier le ou la propriétaire. Merci.

Comment se fait-il que le pôle équarrissage de SARIA Industries, représenté par la marque SIFDDA, situé à Bayet n'ait-il pas procédé rapidement à l'enlèvement de cet animal alors que des risques sanitaires certains peuvent se produire pour l'environnement du voisinage, la santé des cyclistes, des piétons et de façon moindre, les automobilistes roulant les vitres ouvertes sur cette voie roulant à.... 50 km/heure ?

Qu'en pense l'ARS Auvergne ?

Si vous êtes victimes de nausées ou d'un quelconque problème, n'hésitez pas à contacter votre médecin, le Samu et ensuite notre messagerie. Merci !

Est-il normal d'avoir laissé pendant plusieurs jours ce cadavre bien à la vue de dizaines de milliers d'automobilistes ?

La "fondation Brigitte Bardot" et "30 millions d'amis" saisis par l'Idiot provincial !!!

A suivre.

Marc-Claude de PORTEBANE

Polémique : les ratons laveurs sont-ils malheureux au Parc animalier d'Auvergne ?

Les militantes et les militants de l'Idiot provincial épaulés par

la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux

sont en alerte maximale concernant

le sort des ratons laveurs au

Parc animalier d'Auvergne d'Ardes-sur-Couze !

Img 6171

La polémique est née le 17 août dernier dans un billet publié sur la page Facebook du Parc animalier d'Auvergne (Route d'Anzat Le Luguet 63420 Ardes) lorsque nous avons pu apercevoir une photo de 3 girafes accompagnée de ce texte "Miracle en Auvergne, le beau temps est annoncé pour toute la semaine prochaine. Dès ce matin, les girafes de l'aire du Mont Kenya se délectent des premiers rayons de soleil !".

Img 6170

A 12h44, Françoise Jeandesboz envoyait un commentaire surprenant : "Nous sommes venus hier après-midi nous avons adoré votre parc ! Juste une question. Pourquoi les ratons laveurs ont t'il si peu d'espace ?"

A 13h15, Stéphane Courtine indiquait : "Même remarque, j'adore ces animaux et c'est chaque fois ma déception. j'ai la place pour les accueillir si vous voulez"

3 heures après, le Parc Animalier d'Auvergne répondait "Il est prévu de les déménager rapidement".

Img 6173

A 19h09, Sandrine Viard en rajoutait une couche : "Je me suis fait la même réflexion mais concernant toutes les espèces présentes dans le parc... elles manquent TOUTES cruellement de place !!!! c'est dommage et certainement dur à vivre pour tous ces animaux !!!!! cela reste un beau parc mais le bien-être des animaux avant tout non ??"

Quatre jours plus tard, le 21/08, à 9h05, un autre commentaire fusait de la part de Katia Amelia "complètement d'accord, business, pas assez de contrôle dans ce type de parc..le commerce avant tout, et le bien être de ces espèces pas pris en considération. pffff"...

Img 6177

Faut-il une éventuelle fermeture administrative de ce zoo si les visiteurs commencent à se plaindre du sort des petits ratons laveurs ? A quoi ont servi les dotations publiques pour ce zoo ?

Nous avons pris contact avec le secrétariat d'un des deux dirigeants, dont Rémy Gaillot. Nous attendons sa réponse.

Le raton laveur, ou plus exactement le raton laveur commun (Procyon lotor Linnaeus, 1758), est une espèce de mammifères omnivores de l'ordre des carnivores. Originaire d’Amérique, cette espèce a été introduite pour la dernière fois en Europe dans les années 1930 (après la disparition un siècle plus tôt de la dernière population introduite). Il doit son nom à son habitude, plus ou moins réelle, de tremper ses aliments dans l’eau avant de les manger. L’animal, de la famille des procyonidae, est essentiellement nocturne et grimpe facilement aux arbres grâce à ses doigts agiles et à ses griffes acérées. Il a le pelage poivre et sel avec de légères teintes de roux. On le reconnaît facilement à son masque noir bordé de blanc autour des yeux et à sa queue rayée de blanc et de noir. Le raton laveur s’adapte à de nombreux milieux naturels. Opportuniste et facile à apprivoiser, il s’aventure également dans les villes nord-américaines (Canada, États-Unis d'Amérique). Son comportement varie selon le sexe et la région où il vit. Il est toujours chassé pour sa fourrure mais ne constitue pas une espèce en danger, ni même menacée.

La polémique à suivre donc.

Marc-Claude de PORTEBANE

Pétition : CHASSE HONTEUSE AU LOUP ! Exigeons la démission de Ségolène Royal !

SEGOLENE ROYAL AUTORISE

LA CHASSE AU LOUP !!!

A1599

LIEN DE LA PETITION :

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/chasse-honteuse-loup-exigeons-demission-segolene/12646

Segolène Royal et Stéphane le Foll ont signé le 5 août dernier l’arrêté autorisant de fait la chasse au loup dans notre pays. Cet arrêté a été publié au JO du 14 août :


JORF n°0187 du 14 août 2014 page 13553 - texte n° 3


ARRETE
Arrêté du 5 août 2014 portant expérimentation pour la mise en œuvre de tirs de prélèvement de loups au sens de l'arrêté du 15 mai 2013 fixant les conditions et limites dans lesquelles des dérogations aux interdictions de destruction peuvent être accordées par les préfets concernant le loup (Canis lupus)
NOR: DEVL1414415A
La ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie et le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement,
Vu la directive 92/43/CEE du Conseil du 21 mai 1992 concernant la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages ;
Vu l'article 37-1 de la Constitution ;
Vu le code de l'environnement, notamment ses articles L. 411-1, L. 411-2, L. 415-1, R. 331-85 et R. 411-1 à R. 411-14 ;
Vu le décret n° 2013-700 du 30 juillet 2013 portant application de la loi n° 2012-304 du 6 mars 2012 relative à l'établissement d'un contrôle des armes moderne, simplifié et préventif ;
Vu l'arrêté du 23 avril 2007 fixant la liste des mammifères terrestres protégés sur l'ensemble du territoire et les modalités de leur protection ;
Vu l'arrêté du 10 avril 2008 relatif au dispositif intégré en faveur du pastoralisme mis en œuvre dans le cadre du plan de soutien à l'économie agro-sylvo-pastorale pyrénéenne ;
Vu l'arrêté du 19 juin 2009 relatif à l'opération de protection de l'environnement dans les espaces ruraux portant sur la protection des troupeaux contre la prédation ;
Vu l'avis du Conseil national de la protection de la nature en date du 10 juin 2014 ;
Vu la mise en ligne du projet d'arrêté effectuée le 19 juin 2014,
Arrêtent :
Article 1 En savoir plus sur cet article...
A titre expérimental et jusqu'au 30 juin 2015, dans les départements définis par arrêté ministériel au titre de l'article 7 de l'arrêté ministériel du 15 mai 2013, les préfets peuvent délimiter par arrêté préfectoral des zones où, compte tenu de l'importance de la pression de prédation et des dommages aux élevages, les opérations de destruction de spécimens de loups sont régies :
- par les dispositions de l'arrêté du 15 mai 2013 susvisé, à l'exception de ses articles 26 et 27-I ; et
- par les dispositions du présent arrêté.
Ils en rendent compte au ministre chargé de la protection de la nature.
Article 2 En savoir plus sur cet article...
Les opérations de tirs de prélèvement peuvent être mises en œuvre pour une durée de deux mois reconductible, par arrêté, dans la mesure où les troupeaux demeurent exposés à la prédation du loup dans la zone concernée.
Article 3 En savoir plus sur cet article...
I. - Les tirs de prélèvement peuvent être réalisés à l'occasion de battues au grand gibier.
II. - L'opération doit être déclarée au service départemental de l'ONCFS, au plus tard la veille du jour de chasse, en indiquant sa localisation, ses horaires de début et de fin, la liste des participants mandatés dans les conditions prévues à l'article 28 de l'arrêté du 15 mai 2013 susvisé. Le chef du service départemental de l'ONCFS, ou son représentant, en valide les modalités techniques.
Le calendrier des opérations est affiché dans un lieu extérieur à l'intention des agents chargés du contrôle.
III. - Afin d'assurer le bon déroulement des opérations, en l'absence d'un agent de l'ONCFS, un lieutenant de louveterie ou un chasseur est désigné comme responsable. A l'issue de chaque battue, le responsable de l'opération communique un rapport au service départemental de l'ONCFS et au préfet.
Article 4 En savoir plus sur cet article...
I. - Les tirs de prélèvement peuvent être réalisés à l'occasion de la chasse à l'approche ou à l'affût d'espèces de grand gibier.
II. - L'opération doit être déclarée au service départemental de l'ONCFS, au plus tard la veille du jour de chasse, en indiquant sa localisation, ses horaires de début et de fin et l'identité des chasseurs mandatés dans les conditions prévues à l'article 28 de l'arrêté du 15 mai 2013 susvisé. Ces derniers sont désignés parmi les seuls bénéficiaires d'un plan de chasse individuel fixé par arrêté préfectoral.
Le calendrier des opérations est affiché dans un lieu extérieur à l'intention des agents chargés du contrôle.
III. - Afin d'assurer le bon déroulement des opérations, les chasseurs mandatés communiquent un rapport au service départemental de l'ONCFS et au préfet à l'issue de chaque demi-journée de chasse.
Article 5 En savoir plus sur cet article...
Des bilans de chacune des opérations régies par le présent arrêté sont établis par les préfets, au plus tard dix jours après leur terme. Un bilan global est établi en fin de période d'intervention, au plus tard le 31 mars 2015.
Article 6 En savoir plus sur cet article...
Un bilan de l'expérimentation sera réalisé au plus tard neuf mois après la date de signature du présent arrêté. Les préfets concernés par le présent arrêté transmettent au préfet de la région Rhône-Alpes, chargé de la mission de coordination interrégionale sur le loup, un rapport d'évaluation et de propositions. Le préfet de la région Rhône-Alpes réalise la synthèse et la transmet au ministre chargé de la protection de la nature.
Article 7 En savoir plus sur cet article...
Le directeur général de l'aménagement, du logement et de la nature du ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, la directrice générale des politiques agricole, agroalimentaire et des territoires du ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, le directeur général de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage, les préfets de département et les directeurs des parcs nationaux sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.
Fait le 5 août 2014.
La ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie,
Ségolène Royal
Le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement,
Stéphane Le Foll

STOP A LA CHASSE AU LOUP !
Sous la pression des lobbies du monde de l’élevage et des fédérations de chasseurs, cet arrêté, repoussé par le Conseil National de Protection de la Nature et au cours de la consultation publique par 74 % des opinions exprimées, a été promulgué, faisant ainsi de notre pays un modèle négatif en matière de biodiversité et de protection des espèces sauvages.

Marc-Claude de PORTEBANE
Ancien candidat à la députation de l'Auvergne

Camp de la Résistance au "Cou de l'oie" à Arfeuilles : les médias cherchent à connaître nos "Opé" Absit reverentia vero (IX)

Les médias cherchent à savoir

s'ils doivent envoyer des caméras

à Arfeuilles pour l'immonde

"fête" du "Cou de l'Oie" !!!

"En ce qui nous concerne, qu'il s'agisse d'un individu, d'un parti, d'une armée, d'une école, j'estime que l'absence d'attaques de l'ennemi contre nous est une mauvaise chose, car elle signifie nécessairement que nous faisons cause commune avec l'ennemi. Si nous sommes attaqués par l'ennemi, c'est une bonne chose, car cela prouve que nous avons tracé une ligne de démarcation bien nette entre l'ennemi et nous.

 Et si celui-ci nous attaque avec violence, nous peignant sous les couleurs les plus sombres et dénigrant tout ce que nous faisons, c'est encore mieux, car cela prouve non seulement que nous avons établi une ligne de démarcation nette entre l'ennemi et nous, mais encore que nous avons remporté des succès remarquables dans notre travail".

Mao Tsé-Toung - Le petit livre rouge - Etre attaqué par l'ennemi est une bonne et non une mauvaise chose - 26 mai 1939 - Oeuvres choisies - La ligne de masse - Tome III.

Img 2808

Le collectif du comité central de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" a tenu hier, dans le plus grand secret, plusieurs réunions dans toute la France à propos de l'odieuse "fête" macabre du "Cou de l'Oie" 2014 à Arfeuilles dans l'Allier.

La "pression" médiatique est forte ainsi que celle des administrations.

Ce matin, j'ai donné une interview à plusieurs radios dont celle de "France Bleu Pays d'Auvergne" qui passera demain en - Non stop - nos communiqués révolutionnaires. Ceux qui méprisent et sous-estiment notre philosophie révolutionnaire marxiste en seront pour leurs frais !

Ainsi, la rédaction de FR3 Auvergne cherche absolument à savoir si nous effectuerons, une ou plusieurs "Opé" à Arfeuilles....histoire d'envoyer ou non des équipes de caméras. Le gasoil est aussi cher de nos jours, au même titre que les pneumatiques "offerts" par Michelin à la gendarmerie....question de moyens. Mais chut, nous n'en dirons pas plus pour l'instant.

J'ai donné ordre à mes camarades de "couper" leur tétéphone demain à partir de midi jusqu'à lundi 12h.

Puisque le sous-préfet de Vichy a donné l'ordre à la secrétaire générale de la sous-préfecture de ne plus nous parler, et bien nous, nous ne parlerons plus à qui que ce soit : gendarmerie, administration ou médias à la solde des partis bourgeois, et ce, à partir de demain midi.

Nous appliquerons la logique révolutionnaire marxiste-léniniste calquée sur le modèle des luttes de nos camarades khmers rouges (avant la prise du pouvoir - saluée à l'époque par Le Figaro -) ou de celle de nos camarades communistes du parti communiste cubain (PCC) avec à leur tête notre icône le "Che" ou le camarade Fidel Castro. Point à la ligne ! Et avec tous les risques que cela comporte !

Nous avons donné notre "main à l'administration", maintenant, elle veut notre "bras", et ainsi de suite, la suite, vous la connaissez !

Img 5913

"Seuls les gens qui ont une vue subjective, unilatérale et superficielle des problèmes se mèlent de donner présomptueusement des ordres ou des instructions dès qu'ils arrivent dans un endroit nouveau, sans s'informer de la situation, sans chercher à voir les choses dans leur ensemble ni à en pénétrer l'essence même : il est inévitable que de telles gens trébuchent." (De la pratique - juillet 1937 - Oeuvres choisies de Mao Tsé-toung, tome I).

Nous devons apprendre à examiner les questions sous tous les aspects, à voir non seulement la face mais aussi le revers des choses et des phénomènes. Dans des conditions déterminées, quelque chose de mauvais peut produire de bons résultats et, à son tour, quelque chose de bon peut en produire de mauvais !

Le projet de "Camp de la résistance" à Arfeuilles est et sera maintenu ! Nous le maintenons ! Même "mouvant" au point de vue "tactique" révolutionnaire.

Nous ne dévoilerons rien de nos intentions ou non. Personne ne sera rien.

Dans nos groupes autonomes, il y a ceux qui "papotent" pour se rassurer et d'autres qui la "ferment".

Le régime libéral de "gauche" sous lequel nous vivons est extrêmement nuisible pour les structures révolutionnaires. C'est un corrosif qui ronge l'unité, relâche les liens de solidarité, engendre la passivité et amène des divergences d'opinions. Il prive les rangs de la révolution de la P.A (Protection Animale) d'une organisation solide et d'une discipline rigoureuse, empêche l'application intégrale de la politique et coupe les organisations de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" des masses populaires placées sous leur direction. C'est une tendance des plus pernicieuses !

Si vous voulez que ce perdure l'édition 2014 de cette macabre "fête" du "Cou de l'Oie", faites-le !

Si vous ne le voulez pas, à toi de voir camarade de la Cause animale.

Ce qu'il nous faut, c'est un état d'esprit enthousiaste mais calme, et une activité intense mais bien ordonnée !

Marc-Claude de PORTEBANE

Camarade n° 1

Le bon coin à Arfeuilles : le préfet va-t-il faire nettoyer les berges du Barbenan avant le "Cou de l'Oie" Absit reverentia vero (V)

Le préfet de l'Allier va-t-il

faire nettoyer les berges du "Barbenan"

à Arfeuilles avant le "Cou de l'Oie" 2014 ?

Arfeuilles est une si charmante commune où l'environnement est très bien respecté comme nous le prouvons ici.

Heureusement que les oies ne viennent pas faire "trempette" vers le pont !!!! Bouche cousue

Pour la "fête" du "Cou de l'Oie", les cavaliers descendent la rue principale pour se rendre au départ du parcours. Un premier cavalier s'élance depuis le pont sur la rivière "Le Barbenan" et remonte la rue principale en direction de l'église et de La Poste.

Img 5911

Img 5909

PS : Nous recherchons toujours un terrain privé à Arfeuilles dans l'Allier pour installer notre Camp de la Résistance. Nous avons reçu trois propositions de charmantes personnes. Nos camarades sont venu-e-s sur place regarder cela. Merci de nous contacter via notre MP si vous avez d'autres propositions.

Pour tout savoir de nous, (organisation révolutionnaire, pensée marxiste, rencontrer nos camarades, programme des futures actions potentielles, actions militantes avec nos camarades d'autres luttes de la cause animale, philosophie, responsables régionaux, responsables locaux, techniques diverses, transmission, logistique, rencontres avec nos camarades KR, etc... ) :

REJOINS-NOUS ICI :

http://ligue-decombat-contrelescruautes-enversles-anima.e-monsite.com/

HEROS NEWS : Motus et bouche cousue désormais dans toutes les SPA de France

Chut !

Défense de parler à la presse

qui entend tout et qui sait tout !

Nous attendons toujours la réponse pourquoi le chien "Heros" a été euthanasié en juillet 2014 pour des raisons non-médicales !!!

A1858

Alors, c'est vrai que cette lamentable histoire qui s'est passé au refuge de la SPA d'AVRY a soulevé des vagues et des tempêtes, depuis que la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" a dévoilé cette histoire avec une camarade du 57.

A1859

STOP au partenariat publicitaire entre Shell et LEGO

LEGO, vos briques ne suffiront pas

pour reconstruire l’Arctique !

A1857

Cela fait près d’un mois que Greenpeace a lancé une campagne internationale pour dénoncer le partenariat publicitaire entre Shell et LEGO. Ce partenariat s’inscrit dans le cadre d’une stratégie mûrement réfléchie de la part de Shell : son but est de “s’acheter des amis” qui pourront légitimer ses projets de forage dangereux en Arctique, et d’associer la marque à des valeurs positives.

Depuis le 1er juillet Greenpeace et plus de 700 000 fans de LEGO dans le monde demandent à la marque de rompre ce partenariat.

Que dit LEGO ?

LEGO fait la sourde oreille : depuis le communiqué de presse publié le 1er juillet sur leur site internet, dupliqué sur Facebook et dans leurs réponses aux médias internationaux, rien. Nous nous sommes donc penchés sur les déclarations de LEGO, et nous y répondons :

LEGO affirme : “La campagne menée par Greenpeace est axée sur la façon dont Shell travaille dans une région du monde en particulier. Nous sommes convaincus que ce problème doit être réglé entre Shell et Greenpeace. Nous sommes profondément attristés lorsque la marque LEGO est utilisée comme instrument dans un différend entre organisations.”

Notre réponse : LEGO ne veut pas être mêlé au “différend” entre Greenpeace et Shell. Pourtant, le fabricant de jouets a choisi son camp il y a longtemps, lorsqu’il a décidé de s’associer à Shell pour des campagnes de copromotion. LEGO a donc pris parti pour Shell en l’aidant à améliorer son image. Tant que le groupe LEGO continuera de servir de faire-valoir à la compagnie pétrolière, il restera un levier que nous n’hésiterons pas à actionner en toute légitimité pour faire bouger Shell.

LEGO affirme : “Les contrats de copromotion, à l’instar de celui passé avec Shell, constituent l’un des nombreux moyens de rendre les briques LEGO accessibles à davantage d’enfants.”

Notre réponse : Soyons sérieux ! Tout aussi géniales, cultes et créatives qu’elles soient, les briques LEGO n’en restent pas moins des jouets. Ce ne sont pas des médicaments, de la nourriture, ou des vaccins contre le paludisme !
De plus, lorsque le groupe LEGO rend ses briques “accessibles à davantage d’enfants” grâce à un partenariat commercial avec une entreprise moralement contestable, il met en péril sa bonne réputation. En apposant le logo de Shell sur ses boîtes de jeux, il aide la compagnie Shell à nous faire oublier qu’elle menace l’Arctique et la biodiversité unique qu’abrite cette région. Mais nous ne sommes pas dupes. Il est temps que LEGO choisisse le camp de la protection de l’Arctique et des enfants, et cesse de s’acoquiner avec Shell une bonne fois pour toutes.

Porter le message au plus près !

Si LEGO choisit d’avoir la tête dans le sable, nous sommes déterminés à faire entendre les 700 000 voix …

La LEGOlution est en marche : en France et partout dans le monde, les volontaires de Greenpeace multiplient les activités de sensibilisation du public

Et des activistes sont eux aussi mobilisés : hier, 50 ambassadeurs âgés de 5 à 10 ans sont allés devant le siège londonien de LEGO, pour contribuer à la campagne. Pourquoi ? Parce que ce sont eux les premiers concernés. Les enfants et leurs familles présents durant cette activité étaient là car ils sont préoccupés par le sort de l’environnement et l’avenir de notre planète…. dont ils hériteront. Les briques LEGO font partie de leurs jouets préférés, et ils ne sont pas indifférents au message envoyé avec l’utilisation du logo Shell. Après leur avoir expliqué la campagne, leurs parents leur ont demandé s’ils voulaient y participer. « Est-ce que LEGO va arrêter d’utiliser ce logo ? », ont-ils demandé. « On ne sait pas, mais au moins vous leur aurez fait savoir ce que vous pensez », leur avons-nous répondu.

Odieuse fête du Cou de l'Oie 2013 : les photos de l'Horreur Absit reverentia vero (IV)

Les photos de l'horreur

qui vont horrifier le monde

de la grande cause animale !

Img 2798

STOP A LA BARBARIE à ARFEUILLES

Img 2799

STOP A L'ODIEUSE FETE DU COU DE L'OIE

Img 2837

La déclaration universelle des droits de l'animal stipule bien.....

Img 2774

dans son article 3, que "L’animal mort doit être traité avec décence." !

Camp de la Résistance anti "Cou de l'Oie" à Arfeuilles Absit reverentia vero (III)

Nous attendons l'autorisation administrative

pour installer un Camp dit de la "Résistance"

à Arfeuilles pour dire STOP au "Cou de l'Oie" !

Img 5912

Notre comité central a décidé ce week-end, d'organiser plusieurs actions sur la commune d'Arfeuilles où devrait se tenir leur édition de la "fête" 2014 du "Cou de l'Oie".

Le collectif de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" désire installer ce camp dit de la "Résistance" sur un terrain privé afin d'informer les citoyennes et les citoyens sur la Cause animale et plus particulièrement sur la déclaration universelle des droits de l'animal qui stipule bien, dans son article 3, que "L’animal mort doit être traité avec décence." !

Nous vivons en démocratie, nous avons fait une déclaration en bonne et due forme à l'administration.

Certains d'entre vous ont participé aux camps de la "Résistance" anti-THT à Le Chéfresne en Basse-Normandie ou à Notre-Dame-des-Landes, vous êtes des opposantes et des opposants de caractère. Nous comptons sur votre présence massive et ce, même si nombreux de nos camarades sont en vacances et que nous ne sommes qu'à J-10 de cette odieuse "Fête" du "Cou de l'Oie".

L'avocat de nos camarades de l'association "Stéphane Lamart" ira contester - très rapidement - la décision de Mr le préfet de l'Allier devant le tribunal adminstratif de Clermont-Ferrand.

Une conférence de presse nationale est prévue, nous ne manquerons pas de vous communiquer ce que nous ferons et ce, de façon pacifique.

Nous demandons également l'aide des Fondations "Brigitte Bardot", de "30 Millions d'amis" et de plusieurs centaines d'associations de la grande cause animale pour soutenir notre combat pour la défense des oies mortes !

Nous demandons à nos camarades de TOUTES les causes animales de nous soutenir dans l'organisation de notre Camp de la "Résistance" à Arfeuilles dans l'Allier pour que cesse la barbarie sur des oies qui sont déjà mortes, certes !

Les animaux morts doivent être respectés ! Des cavaliers n'ont pas à s'acharner sur une Oie suspendue à une corde !

Nous ne sommes plus au Moyen-Age mais sous un régime qui a changé de camp, celui des libertés individuelles et celles octroyées aux animaux !

Nous nous battrons pour la cause animale ! Nous ne lâcherons rien !

Paul TOP

Le parquet de Cusset va-t-il ordonner une enquête sur le comité des fêtes d'Arfeuilles ? Absit reverentia vero (II)

Le parquet de Cusset va-t-il demander

au comité des fêtes d'Arfeuilles

de se mettre en conformité avec la loi

et le droit des associations ?

Img 5901

La dernière AG du comité des fêtes d'Arfeuilles (Allier), connue par la sous-préfecture de Vichy est celle du 1911/2013. Depuis plus rien ou presque.....

Le 19/11/2013, les membres de l'association dite "Comité des fêtes d'Arfeuilles" ayant son siège à la mairie d'Arfeuilles dans l'Allier, (fondée le 3010/ 1989 - président Jean de Boissy), se sont réunis sur convocation du bureau.

L'assemblée était présidée par Mr BONNABAUD, en sa qualité de président qui constatait que 17 personnes étaient présentes à l'ouverture de l'AG et ce, à 20h41.

Parmi les membres les membres du bureau présents :

- Président : Joêl BONNABAUD

- Vice-président : Daniel VERNISSE

- Trésorier : (Franck BROWN) absent excusé, représenté par le président BONNABAUD

- Vice-trésorier : Roger LAREURE

- Secrétaire : absente

- Vice-secrétaire : Geneviève GOURIOU

Rapports financiers 2013 :

- présentation du bilan du repas du comité et du bilan de l'année, par le vice-trésorier Roger LAREURE.

- Présentation des comptes résultats des manifestations.

- Approbation à l'unanimité des comptes à ce jour.

Bureau :

- Suite au non-renouvellement du statut de Danielle RIBAL (secrétaire élue le 21/03/2012), décision de son remplacement. Se présente et est élue à l'unanimité : Nancy PATIN au poste de secrétaire. L'ensemble des autres statuts du bureau étant renouvelé.

Conseil d'administration :

- Décision de modification de l'article 4 des statuts  "Le conseil d'administration sera représenté par 10 membres actifs".

Se présentent et sont élus à l'unanimité comme membres actif : "Claire, Béatrice, Laurence, Jocelyne, Anita, Joseph, Lurent, François, Robert, Alain"....

Questions diverses de l'Idiot provincial :

- les "membres actifs" qui sont les adhérents qui payent généralement une cotisation et bénéficient des activités proposées par l'association ne portent-ils pas de nom ?

- Le comité des fêtes d'Arfeuilles a envoyé une modification aux services de la sous-préfecture de Vichy (réception 13/03/2014) qui n'a pu être enregistré puisqu'aucuns documents n'étaient signés (PV de l'assemblée générale et statuts).

- Pourquoi la sous-préfecture de Vichy a-t-elle dû effectuer plusieurs relances....et ce, en vain ?

Les documents de l'AG du 19/11/2013 ne comportent aucunes signatures ? Est-ce normal ?

Si les statuts 2013 du comité des fêtes d'Arfeuilles ne sont pas à jour, l'édition 2014 de la "fête" du "Cou de l'Oie" pourra-t-elle se tenir ?

L'édition 2014 du "Cou de l'Oie" pourrait très bien ne pas se tenir puisque les statuts 2013 du comité des fêtes d'Arfeuilles n'ont pas été signés par les membres du conseil d'administration présents.... comme l'a demandé..... vainement la sous-préfecture de Vichy.

En effet, l'AG du 21/03/2012 n'a pu avec son conseil d'administration de l'époque décider de l'édition 2014 de cette odieuse "fête" du "Cou de l'Oie".

Une "faille" que la préfecture de Moulins dans l'Allier n'a pas remarqué mais que nous, l'Idiot provincial, avons sous les yeux !

Preuves en main !

A suivre

Marc-Claude de PORTEBANE ©

Cou de l'Oie à Arfeuilles dans l'Allier : Absit reverentia vero (I)

Mobilisons-nous en masse

pour dire STOP à l'odieuse "Fête"

du "cou de l'Oie" à Arfeuilles dans l'Allier !

Voici le lien de ta pétition camarade pour défendre la cause des Oies même mortes :

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/odieuse-fete-oie-mutation-prefet-allier/12583

J'ai toujours dit que dans la vie, SEULE, l'organisation révolutionnaire était cruciale quand on veut agir dans l'efficacité.

En 2012, lors de l'AG au camp de la Résistance anti-THT (Lignes très hautes tension) et antinucléaire à Le Chéfresne (Basse-Normandie), je suis intervenu plusieurs fois devant mes camarades anarchistes, révolutionnaires pour défendre mon point de vue en tant que marxiste et plus particulièrement en tant que maoïste. Mes camarades des actions contre les trains des déchets nucléaires de Valogne et d'autres sujets répulsifs ne voulaient comprendre que l'on puisse encore défendre, de nos jours, des points de vue révolutionnaires sur la base du "Petit Livre Rouge". Et pourtant, dans les 1900, la plupart des révolutions ayant pris pour idéologie le marxisme, ont réussi à défendre la Cause du peuple.

En ce qui concerne l'immonde édition 2014 de la Fête du "Cou de l'Oie" à Arfeuilles dans l'Allier (Région : Auvergne, département : Allier, arrondissement : Vichy, canton : Lapalisse, intercommunalité : communauté de communes de la Montagne Bourbonnaise, maire : Jacques Terracol - mandat 2014/2020), nous avons décidé d'appliquer comme méthode de pensée et de travail, la philosophie marxiste qui estime que l'essentiel, ce n'est pas de comprendre les lois du monde objectif pour être en état de l'expliquer, mais c'est d'utiliser la connaissance de ces lois pour transformer activement le monde !

Comme le disait le président Mao tsé-Toung, "Si l'on veut obtenir des succès dans son travail, c'est-à-dire arriver aux résultats attendus, on doit faire en sorte que ses idées correspondent aux lois du monde extérieur objectif ; si tel n'est pas le cas, on échoue dans la pratique. Après avoir subi un échec, on en tire la leçon, on modifie ses idées de façon à les faire correspondre aux lois du monde extérieur et on peut ainsi transformer l'échec en succès ; c'est ce qu'expriment les maximes "La défaite est la mère du succès" et "Chaque insuccès nous rend plus avisés" !

Ce week-end, le comité central de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" s'est réuni clandestinement et a décidé des actions potentielles et des objectifs à atteindre pour que l'infâme édition 2014 du "Cou de l'Oie" à Arfeuilles ne puisse démocratiquement se tenir puisque l'image d'un animal déjà mort et décapité par des cavaliers montés sur des chevaux de trait est néfaste pour la société civile.

En 2013, ce sont 6 Oies qui ont été décapitées devant une foule composée d'adultes mais aussi de nombreux enfants à qui on inculque une drôle façon de ne pas respecter un animal mort qui a droit à autant de droits au respect qu'un individu décédé.

Nous avons tous à l'esprit la sinistre affaire de la profanation du cimetière juif de Carpentras en 1990 et la mobilisation du peuple français contre la barbarie.

Mobilisons-nous massivement pour défendre la cause du Peuple et la cause des Oies, fussent-elles mortes.

Les animaux - même morts - méritent d'être respectés !

Nous sommes des militantes et des militants pacifiques mais, nous nous battrons démocratiquement pour défendre les droits des animaux et plus particulièrement des Oies ! Nous ne cèderons rien !

Si nous devons aller en prison pour défendre la Cause des Oies, et bien nous irons en prison.

Nous mobiliserons "Ciel et terre" pour que les Oies soient vraiment respectés à Arfeuilles ou ailleurs !

Ceux qui me détestent me détestent et tant mieux. Ceux qui me suivent savent que je suis un combattant communiste qui n'a jamais renié sa nouvelle appartenance politique, ni ses camarades et encore moins sa nouvelle cause : la cause animale !

L'Allier est mon territoire depuis 30 ans !

Je suis un révolutionnaire ! Un révolutionnaire sulfureux, mais, moi, j'avance avec mes tripes comme l'ont fait avant moi, d'autres camarades dans d'autres causes multiples comme Montherlant, Céline, Jean-Edern Hallier ou Brigitte Bardot pour la cause animale.

S'il faut souffrir à ce mauvais "Jeu de l'Oie", et bien, je puis vous garantir que nous donnerons notre peau, aussi bien pour les Oies comme pour les Loups !

Je reste persuadé que les Oies m'en remercieront lorque je serais mort.

Absit reverentia vero "Ne craignons pas de dire la vérité." !

Marc-Claude de PORTEBANE

"Fête" du cou de l'Oie ! Pétition : "Mutation du préfet 03, démission du conseil municipal et du comité des fêtes d'Arfeuilles" !

Le préfet de l'Allier, Arnaud Cochet

refuse d'annuler le "spectacle"

du cou de l'oie à Arfeuilles !

Lien de notre pétition :

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/odieuse-fete-oie-mutation-prefet-allier/12583

A1856

Nommé sous un gouvernement de gauche (soit-disant plus défenseur des droits des animaux que sous Sarkozy), le nouveau préfet de l'Allier, Arnaud Cochet, a pris sa plume pour écrire à Stéphane Lamart de l'association du même nom pour lui dire qu'il "ne pouvait s'opposer au déroulement d'un évènement festif à l'initiative de la commune" .

En effet, en juin 2014, notre camarade n° 2 de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" envoyait un dossier "Clé en main" à cette 'association au sujet de cette immonde "Fête du cou de l'Oie" qui se perpétue d'année en année sous les applaudissements et les cris d'une foule "chauffée à blanc" par le sabrage d'une Oie morte (tuée plusieurs jours avant, puis congelée, comme nous l'a précisé samedi matin le maire d'Arfeuilles).

Cet "évènement", pour le préfet de l'Allier, consiste pour des cavaliers à "trancher le cou de 5 oies", accrochées par les pattes sur un fil tendu. Les cavaliers avec leurs chevaux de trait viennent de "L'Ecurie des Bergers" sise à Lapalisse.

Selon le préfet de l'Allier, "Cette manifestation ne nécessite pas d'autorisation spécifique au titre du code rural et de la pêche maritime......les dispositions relatives à la protection des animaux - livre II - Titre Ier - chapître IV, et notamment les articles R214-85 et 86, ne concernent que les animaux vivants".

L'association présidée par Stéphane Lamart qui a reçu ce courrier aujourd'hui, ira plaider le cause des Oies devant le tribunal administratif de Clermont-Ferrand !

Quant à nous, les militantes, militants, sympathisants de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux", ( www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux. ) nous serons présents à Arfeuilles et ses alentours, avant et pendant ce 15 août 2014 en organisant un "Camp de la Résistance" opposé à cette manifestation macabre qui incite à la violence contre des Oies - certes - déjà mortes mais qui n'ont pas besoin d'une telle "souillure", surtout, devant de jeunes enfants qui peuvent être fortement choqués !

Les animaux vivants ou morts ont le droit d'être dignement respectés ! Si cette odieuse "coutume" persiste depuis le Moyen-Age, cela ne veut pas dire que nos lois et réglementations, surtout européennes, se doivent d'être le symbole de la dégradation des individus par rapport aux petits animaux innocents, fussent-ils, des oiseaux appartenant à la famille des anatidés (oies, cygnes, canards).

La déclaration universelle des droits de l'animal stipule bien, dans son article 3, que "L’animal mort doit être traité avec décence." !

Or, le comité des fêtes d'Arfeuilles ne semble pas prendre en compte cet article 3 puisque le spectacle offert - en 2013 - (preuves à l'appui, photos, vidéos), au public était le suivant :

- la corde est accrochée au pied du balcon de La Poste, la fanfare et les cavaliers arrivent, puis un pompier attache la première oie à la corde. La corde est tendue et l'oie pend à quelques mètres au-dessus de la chaussée. Les cavaliers examinent l'Oie et "spéculent" sur la meilleure façon de trancher le cou de l'Oie. Présentation du spectacle du "Cou de l'Oie" par le Comité des fêtes. Les participants sont remerciés. Les cavaliers descendent la rue principale pour se rendre au départ du parcours. Un premier cavalier s'élance depuis le pont sur la rivière "Le Barbenan" et remonte la rue principale en direction de l'église et de La Poste. 3 tentatives des cavaliers pour trancher le cou de l'Oie. Une cavalière tente de couper le cou de l'Oie. Passage de 5 cavaliers. Ils se succèdent à la suite des uns et des autres pour le cou de l'Oie. Les 6 cavaliers ont tenté leurs "chances", et ils redescendent sur la ligne de départ pour un 2° passage. Nouveau passage de 5 cavaliers qui tentent leurs chances. Passage d'un cavalier qui réussi à couper le cou de l'Oie. Il redescend la rue principale avec la tête de l'Oie au bout de son sabre et tout cela sous les applaudissements de la foule.

- Remplacement de la 1ère Oie par une 2°. Passage de 3 cavaliers. Le 2° cavalier "décapite" l'Oie. La tête de l'Oie tient par un fil metallique. Le pompier de service sépare la tête de l'Oie du fil métallique. Le Comité des fêtes décide d'attribuer le cou de l'Oie au 2° cavalier. Le 3° cavalier est stoppé dans sa course. La 2° Oie qui a été "décapitée" est détachée. La tête de l'Oie est "empalée" sur le sabre du cavalier. Le cavalier descend la rue principale avec son "trophée" sur le bout de son sabre. Le fil metalique et le papier qui entouraient le cou de l'Oie sont bien visibles.

- La 3° oie est accrochée puis suspendue au-dessus de la chaussée. Passage de 5 cavaliers successifs. Nouveau passage de 5 cavaliers. Nouveau passage de 4 cavaliers. Passage de 5 cavaliers. L'Oie sera "décapitée" par le 4° cavalier toujours sous les applaudissements de la foule. La 3° Oie vient de perdre son cou, et le Comité des fêtes s'apprête à mettre en place une 4° Oie.

- La 4° Oie est sortie du congélateur. Le cavalier descend le rue avec la tête de la 3° Oie "empalée" sur le bout de son sabre. Une 4° Oie est accrochée à la corde et suspendues au-dessus de la chaussée. Nouvelle tentative des cavaliers pour trancher le cou de l'Oie. La 4° Oie "décapitée". La cavalière est avec son "trophée" au bout de son sabre. Le Comité des fêtes sort la 5° Oie du congélateur et remet la 4° Oie dans le congélateur. Le Comité des fêtes "fouille" le congélateur pour ranger l'Oie qui vient de se faire "décapiter".

- Tentatives des cavaliers pour "décapiter la 5° Oie. Passage de 5 cavaliers. Les cavaliers descendent la rue principale. La 5° Oie vient de se faire "décapiter". Le cavalier descend la rue principale avec la tête de l'Oie en "trophée" au bout de son sabre.

- Le Comité des fêtes attache la 6° Oie à la corde au-dessus de la rue, tout cela en fanfare et sous les applaudissements de la foule. La 6° Oie est en place sur la corde. Passage de 5 cavaliers successifs. La pauvre Oie subit les assauts des cavaliers et nous voyons (sur 2 photos) nettement le cou de l'Oie qui est entaillé en plusieurs endroits. Passage de 4 cavaliers. Le 4° cavalier "décapite" l'Oie. Le Comité des fêtes demande aux cavaliers de se rassembler.

- La 6° Oie a eu le cou "tranché" et les cavaliers se rassemblent devant le Comité des fêtes. Les cavaliers se rassemblent sur la rue principale pour être ovationnés par la foule. Le Comité des fêtes remercie la foule et les participants, et donne RDV à l'année prochaine. Les chevaux de trait qui ont couru sur le goudron soulagent leurs pieds en les "levant en l'air". Un cavalier exhibe son "trophée" (la tête de la 6° Oie) et les cavaliers s'en vont de la scène.

- Estrade mise en place sur les marches de l'entrée de l'église. Sur les blasons, nous apercevons un cavalier et une Oie.

Il est à noter que de très jeunes enfants sont là. Ils assistent aux premières loges à ce spectacle, et ils vont trouver normal de voir ce qui se passe sous leurs yeux. Ils n'ont sûrement pas conscience de la brutalité qui va s'est déchaînée. Après tout, ce n'est qu'une "Oie", et qui plus : morte !

Plus tard, penseront-ils aux conditions de vie des animaux ?

Nous vous demandons de signer et de bien valider massivement cette pétition visant à demander au président de la République, François Hollande, de bien vouloir "muter" Arnaud Cochet, le préfet de l'Allier dans un autre département.

Nous exigeons la démission in solidum du conseil municipal et du Comité des fêtes d'Arfeuilles pour que cesse cet "immonde spectacle" qui ne respecte aucunement la déclaration universelle des droits de l'animal, qui ternit l'image de l'éducation nationale qui ne cesse de sensibiliser les écoliers et les étudiants sur la protection animale et son environnement et qui détériore gravement l'image touristique du département de l'Allier et en premier lieu, le président du conseil général de l'Allier Jean-Paul Dufrègne et sa majorité de gauche.

Marc-Claude de PORTEBANE

Ancien candidat à la députation de l'Allier

Mobilisation contre la Fête du cou de l'oie à Arfeuilles (Allier) (I)

La Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux

sera présente le 15 août 2014 à cette drôle de fête !

Nous nous activons auprès des services préfectoraux de l'Allier pour annoncer notre venue ainsi que de ceux de nos sympahisants en remplissant les formalités administatives relatives à notre participation à cette drôle de fête "du cou de l'oie" qui rassemble déjà plus de 30 000 signatures sur une première pétition (créée le 19/06) par la camarade "Nelly" sur mesopinions.com et plus de 600 signatures derrière la nôtre, sur AVAAZ.... largement plus tardive (création le 10/07/2014) dont voici le lien :

http://www.avaaz.org/fr/petition/a_Aurelie_Filippetti_ministre_de_la_Culture_et_de_la_Communication_STOP_au_SABRAGE_INUTILE_dune_pauvre_OIE_lors_de_la_fe/?cFXdAdb

Nous viendrons dans le cadre d'une manifestation pacifique et de sensibilisation des populations sur cet évènement dit "ancestral" qui est décrié par la camarade Nelly et l'ensemble des signataires en ces termes "Le but du jeu est de regarder des gens tabasser une oie morte : ils doivent lui couper le cou devant des spectateurs de tous âges ! Allons-y gaiement dans la torture et la barbarie : exposons des cadavres, éclatons leur la tête, que le sang gicle de partout et applaudissons !...".

La société a changé, nous ne vivons plus dans les temps reculés. Les animaux ont des droits : ils seront respectés !

Coridas, fête de du cou de l'oie ou autres animaux, nous n'avons pas à nous réjouïr sur le martyr subi par les animaux et SURTOUT sur l'explosion des images d'une telle "Fête" à forte connotation médiatique qui ne donne pas à une très bonne image à notre société et aux jeunes générations.

Même si une oie est tuée la veille de cette "Fête", elle n'a pas à être exposée et décapitée en pleine rue où le vice de la cruauté est fait pour "satisfaire" le plaisir des yeux de quelques milliers de badauds en mal de "sang" ! Nous ne sommes pas en guerre contre le monde animal.

Ceci n'est ni plus ni moins qu'une incitation à s'en prendre à des animaux innocents alors que le législateur tend de plus à plus à améliorer le cadre de vie de la condition animale.

Si ce genre de "festivité" continue, c'est que les défenseurs des animaux que nous sommes, sont impuissants à ne pas réagir et sont donc des lâches !

Si nous sommes en "guerre" contre les animaux, nous organiserons, alors, la "résistance" pro-anima et nous prendrons le "maquis" comme le firent les héroïques résistants lors des VRAIES guerres successives que la France a déjà connue.

La Ligue de défense juive n'a pas de structure, nous non plus ! Pas encore en tout cas.

Contactez-nous via la MP ici ou sur Facebook à la section "Evènements" de notre "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux", qui est, avant tout une organisation révolutionnaire Marxiste-léniniste.....donc ultra disciplinée mais efficace.

A1854

Qu'on nous pende à la place de cette pauvre oie qui a autant d'importance que le cheval du cavalier qui viendra la "sabrer" ! Nous recherchons des cavalières et des cavaliers expérimenté-e-s. Réagissons avec fermeté, SVP ! Mobilisons nos partisanes et nos partisans pour qu'elles - ils - se déplacent massivement à Arfeuilles dans l'Allier et ce, à 30 km de Vichy qui représente un autre symbole honni par l'ensemble de l'humanité.

Et que penser du site internet "Allier - Auvergne - Tourisme" qui fait la promo de cette "fête" immonde dans des termes peu glorieux, dans un département qui est la "4° roue" de la région Auvergne en matière touristique :

"Cette manifestation puise ses origines dans les fêtes païennes du Moyen Âge au cours desquelles il était courant de sacrifier un animal pour le plaisir des yeux et de … l'estomac. Ce jeu, tombé en désuétude, reprit paraît-il à Arfeuilles en 1789. On dit qu'un cavalier venant annoncer l'abolition des privilèges arriva un 15 août dans une ferme du village où des paysans venaient de tuer une oie pour célébrer la fête patronale. Dans l'euphorie qui suivit cette annonce, le cavalier fit suspendre l'oie par les pattes et lui coupa la tête d'un coup de sabre depuis son cheval lancé au galop ! Le cavalier participa à la fête et promit de recommencer son exploit tous les ans. Depuis, ce jeu qui se perpétue tous les 15 août, consiste, pour 5 cavaliers armés de sabre et montés sur 5 chevaux de trait, à tenter, chacun leur tour, de couper le cou d'une oie morte soigneusement préparée ! Il faut en moyenne quatre passages pour y parvenir et à chaque cou coupé, un intermède musical, une démonstration de dressage ou de virtuosité équestre enchantent les quelque 5 000 spectateurs ! Fête foraine, bals, attractions folkloriques ou burlesques, défilé en fanfare, retraite aux flambeaux, feu d'artifice, potée géante et soirée dansante complètent cette journée."

Source : www.allier-auvergne-tourisme.com

www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

Paul TOP

L'association anglaise des ânes "The Donkey Sanctuary" fait une aimable "Perquisition" à ADADA à Ambert !

L'homologue anglais

de la RUP ADADA d'Ambert

"The Donkey Sanctuary" est venu

rendre visite aux dirigeants

et bénévoles d'Ambert !

Img 5892

Le quotidien régional, le journal "La Montagne" s'est fait hier, l'écho de la visite de cette association anglaise d'importance égale dans la protection des ânes à l'association (reconnue d'utilité publique) ADADA à Ambert.

Img 5891

Img 5886

L'Idiot provincial était présent et a pris quelques photos de ces instants d'exception au marché d'Ambert.

Img 5888

Comme on peut le constater, l'ADADA est une association respectable et respectée à l'intérieur comme à l'extérieur de nos frontières. 

MCDP

Férias de Bayonne 2014 : Assaut de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux (I)

Les camarades de notre groupe révolutionnaire de la

Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux

www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

est prêt à intervenir pour que cesse cette féria !

A1823

Nous avons déclaré officiellement sur Facebook à la section "Evènements" notre participation massive à la féria 2014 de Bayonne où nous avons prévu de converger sur cette ville avec la détermination qui est la nôtre.

Les coordinations de ce groupe de lutte contre les cruautés envers les animaux que j'ai monté il y a ..... un peu plus d'un mois, (Informations, Actions sur le terrain et Cyberactions contre la maltraitance animale), est déjà suivi par plus de 1 400 personnes sur Facebook qui aiment et nos partages et nos actions pacifiques sur le terrain pour sauver des animaux soit de la boucherie soit de mort.

Ainsi, je suis intervenu personnellement le week-end dernier en Haute-Loire, plus exactement au Puy-en-Velay, pour sauver la vie et ce, dans l'urgence, (3 rats, 1 Hamster et 1 lapine) appartenant à une jeune fille et qui étaient voués à une mort certaine puisqu'un membre de sa famille ne voulait pas les voir chez lui.

Nous remercions les camarades de notre réseau et 30 Millions d'amis pour leur efficacité et leur réactivité.

En juin, j'ai sauvé une truie de 250 kg de la boucherie puisque les propriétaires de "ROQUETTE" changeant de travail, ne savaient pas où la placer.

En 8 jours, j'ai mobilisé l'ensemble de mes camarades et nous avons placé "ROQUETTE" dans une famille d'accueil.

A1820

C'est donc tout naturellement que nous et nos camarades iront à la Féria de Bayonne.

Notre ou nos opération-s- baptisée-s- "OPE" : FRAPPE ECLAIR DE NUIT !" se fera ou se feront avec toutes les conséquences que cela prendra.

Nos camarades sont formé-e-s avec les méthodes de l'ALF, nous avec celles du Parti révolutionnaire national-bolchevique !

Nous avons déjà eu un premier éventail de ce que nous pouvons représenter en terme d'activistes déterminé-e-s lors de la Féria 2014 d'Arles opposés au "péperre" rassemblement prévu en accord avec les organisateurs et les policiers du SDIG13.

Lorsque je disais que 80 à 100 de nos camarades allaient converger, non pas vers ce "tranquilou" rassemblement, mais vers les arènes, ce fut alors la panique générale.

Il nous a fallu temporiser parce que les organisateurs voulaient faire plaisir à des "enfants". Une organisatrice de ce "péperre" rassemblement s'est mise à pleurer au téléphone.

Les policiers du SDIG13 ne savaient plus où se donner de la "tête" et nous avons très bien su gérer avec eux la situ' et ce... après maintes demandes des organisateurs pour nous mettre en contact avec eux !

A1808

Nos camarades du CRAC ont été efficaces mais nous, nous serons encore plus "redoutables", de jour comme de nuit.

Etre "redoutable", dans la défense de la condition animale, ce n'est pas faire n'importe quoi. Nous devons avoir une très bonne coordination, une excellente organisation et il n'est pas question de faire n'importe quoi dans les arènes ou à l'extérieur. La sécurité des personnes doit être notre objectif numéro 1.

La défense de la grande cause animale - comme les corridas - ne doit pas donner lieu à des débordements anarchiques !

Il faut de la rigueur et de la coordination, et nous, notre rigueur, elle est basée sur les recommandations révolutionnaires marxistes-léninistes du "Petit Livre Rouge" !

Nous avons tout à apprendre de la rigueur et de la technique révolutionnaire maoïste !

Nous ne retenons pas celles ou ceux qui ne veulent pas que s'applique notre théorie basée, avant tout, sur la discipline marxiste, et plus singulièrement, la nôtre : "Nationale-Bolchevique".

A1819

Seules la coordination et la discipline feront de nous des "combattant-e-s" efficaces car la défense de la cause animale n'est et ne sera absolument pas la cause du terrorisme !

Comme nos maîtres de Greenpeace en matière environnementale, nous serons, nous et VOTRE Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux une "formation" disciplinée répondant à des critères de sélection plus que rigoureux !

Mais que ceux qui martyrisent les animaux, sachent que nous, nous serons là et bien là, face à face.

Nous viendrons comme la foudre ! 

Nous ferons bien "plier" les gros bras et les petites cervelles de ces petites "frappes" qui s'attaquent aux animaux innocents !

Mobilisons-nous donc pour l'abolition totale des immondes corridas !

Ceux qui font souffrir les taureaux innocents seront combattus ! Légalement ! Mais combattus !

Paul TOP 

Labourage et Fête foraine sont les 2 mamelles de Montaigu-le-Blin ?

Lendemain minable de la fête patronale 2014 :

qu'en pensent les ministères de la Culture

direction de l'architecture et du patrimoine

et de l'écologie et du développement durable ?

Img 5858

C'est un véritable scandale pour le patrimoine de la commune de Montaigu-le-Blin, pour la communauté de communes Varennes-Forterre et pour le département de l'Allier.

Le jardin de la place publique, (anciennement foirail), de Montaigu-le-Blin, inscrit à l'Inventaire général du patrimoine culturel a été labouré par les allées et venues de véhicules de toutes sortes, comme nous le démontrons.

Img 5859

Ce jardin reconnu comme étant "remarquable" en 1992 par les deux ministères cités ci-dessus lors de leur pré-inventaire, a été en partie et lamentablement labouré par les roues des véhicules lors de la fête patronale qui s'est tenue ce week-end.

Img 5860

Mais que font également tous ces manèges, camions, voitures sur la pelouse de ce si beau jardin orné d'arbres majestueux ?

Est-ce donc au si mauvais goût des montacutines et des montacutins ?

A suivre

Feu ! Ouvrons le bal sur l'espace vermoulu de la communauté des communes de Varennes-Forterre !

A l'assaut camarades !

N'hésitons pas à dénoncer les imposteurs !

L'Idiot provincial a acquis depuis 2009 une solide réputation pour le sérieux de ces articles avec le soutien d'une immense partie de la population, au nom de la liberté d'expression, que les petites "baronnies" locales essaient d'étouffer parce que nous ne sommes pas dans un pays démocratique, surtout au niveau local où nous subissons injustement une forte pression fiscale mais aussi de multiples entraves aux libertés.

Les régimes de droite comme de gauche essaient de plus en plus de grignoter nos libertés fondamentales en organisant un vaste racket au travers d'ignobles prélèvements de toutes sortes qui ne font que s'amplifier.

Le centralisme parisien ne cesse d'être gourmand vis-à-vis des contribuables que nous sommes tout en supprimant de plus en plus les aides vitales à la compilation des structures intercommunales ou régionales, qui, en manque crucial et constant de fric, continuent cependant à vivre de plus en plus dans l'opulence, puisque nous consommons encore toujours de plus en plus de nantis qui ne font que partir en vacances, qui s'achètent de plus en plus de belles voitures, qui se trémoussent dans leurs piscines chlorées à souhait, etc... alors que notre peuple, le peuple de base, lui trime pour ces immondes parasites qui vivent sur notre dos sans une once de mansuétude.

Car sans nous, le peuple laborieux qui, de la simple ouvrière, au modeste petit chef d'entreprise en passant par le petit paysan, la caste extrêmement puissante des hauts fonctionnaires et des cadre-fonctionnaires ne pourrait s'engraisser tout en destabilisant sérieusement notre pays pour le jeter, soit dans une effroyable guerre civile en jetant les classes les unes contre les autres, soit au suicide. 

Depuis de nombreuses années nous tirons la "sonnette d'alarme" parce que cela ne peut plus durer ainsi.

Pour les patriotes comme moi qui n'hésiteront pas à prendre les armes et lever les masses en cas de victoire du fascisme en France, nous sommes prêts à nous battre pour sauvegarder nos libertés individuelles.

Les vrais fascistes, ce ne sont pas celles ou ceux qui avancent à visage "découvert" mais ceux qui, bien plus nuisibles, détruisent notre pays de l'intérieur en se "goinfrant" pour leurs propres intérêts et non pour ceux du peupe de base et de nos camarades qui vivent de plus en plus dans la misère digne de l'époque de Zola !

Partout, partout, la corruption est généralisée du plus bas au plus haut échelon de notre société et l'affaire Sarkozy qui a éclaté dernièrement n'est que l'exemple de ce qu'ils sont capables de faire en trahissant notre confiance, nous qui leur avons mis le pied "à l'étrier" et ce, dès qu'ils sont sortis des universités les plus prestigieuses.

Bien évidemment, "les français sont des veaux", comme le disait si bien "mon général", et cela n'a pas changé depuis 68 où la bourgeoisie a tremblé mais pas assez puisque nous n'avons pas été solidaires pour fusiller ou décapiter les élites qui commençaient leur travail de sape et de l'Etat et des institutions !

Il a manqué un vrai leader à mai 68 car il aurait fallu un "bourreau" qui aurait levé des "Communes populaires" partout, sur tout le territoire, enflammant les masses, cherchant jusque dans les chiottes ou les caves les immondes parasites qui suçaient jusqu'à la moelle nos masses qui n'en pouvaient plus de l'étouffante emprise du "parisiannisme suranné" !

Mais cela était impossible ! La "grande Muette" restera toujours muette aux appels du "pied" des masses du peuple de base, les "merdias" étant verrouillés par les sionistes et leurs laquais, le tour étant joué, le peuple des pavés n'avait plus qu'à rentrer chez lui pour ressasser sur les "évènements" qui n'ont fait que crééer une nouvelle classe traître à la classe ouvrière et paysanne et qui donne les abrutis que nous avons dans ce pays qui décline au jour le jour puisque la communication est pratiquement "coupée" entre les soit-disant "élites" et le peuple de base.

Je vous ai concocté plusieurs petits plats aux "petits oignons", dans un territoire de France et de Navarre, qui se nomme la communauté de communes de Varennes-Forterre située.... en plein centre de la France.

Vous m'en donnerez des nouvelles, hein ! Ce n'est pas un déchaînement auquel vous aurez droit mais à un véritable cataclysme.

Purgeons-donc ce qui doit être purgé ! Que les bien-pensants comment donc par "pisser" dans leur froc parce que nous leur réservons un "zoli" traitement de "faveur" !

Si certains ne connaissaient pas l'Idiot provincial, (feu le journal "Le Père Léon"), ils vont bien voir à quoi nous ressemblons puisque nous avons pris un peu plus de 6 mois pour décortiquer ce territoire de la Varennes-Forterre, grand... comme un mouchoir de pochetron !

Nous allons purger ce territoire, nous allons "sulfater" la racaille avec les moyens qui sont les nôtres et qui l'ont toujours été !

Ceux qui travaillent au "black" seront publiquement dénoncés avec leurs complices et nous mettrons sur la place publique les noms et les adresses de ces renégats ! Celles ou ceux qui bénéficient de la complaisance des élu-e-s seront matraqués ! 

Celles ou ceux qui maltraitent les animaux seront anéanti-e-s ! Il n'y aura pas de "quartier" ! Nous les "briserons" ! Ils ou elles auront droit à un "traitement" particulier et de faveur ! Nous allons nous déchaîner et vous pouvez compter sur ma "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" pour alimenter dans toute la France et dans le monde entier les plus que très "hautes tensions" ! Celle ou celui qui maltraite les animaux devra faire face à une véritable "guérilla" ! Je déchaînerais les passions, je rameuterais mes camarades qui n'attendent qu'un seul signal de ma part pour agir tels que les "Khmers noirs" dans la nuit rougeâtre ! Et nous avons des preuves irréfutables ! Celles ou ceux qui se font des "tunes", par exemple, sur le dos des chevaux devront rendre des comptes !

D'ailleurs en voici le lien sur Facebook pour que vous compreniez bien que nous ne sommes pas vraiment des "guignols" : www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

Si je prends la responsabilité de dénoncer tel ou tel comportement inadmissible, je le ferais parce que j'ai des éléments.... à charge !

Les "ignorants" qui protègent tacitement les cloportes seront également lancés aux "chiens" qui ont mille fois plus de respect que ces engeances ! Toutes les infractions potentielles seront relevés et nous réduirons à un tas de "cendre" leurs argumentaires de bas étage qui ne peuvent en aucun cas tenir "debout". 

Qu'ils nous assignent donc ces paltoquets ! Nous n'attendons que cela ! Nous en avons assez amassé des preuves accablantes en quelques mois !

La "Révolution National-Bolchevique" (qu'ils ne connaissent pas encore) est à ce prix !

Et ils devront "payer" le prix fort !

Marc-Claude de PORTEBANE

Pétition : Halte à la dégradation de l'environnement à Montoldre (Allier) sur une voie communale !

L'anarchie règne dans la petite commune

de Montoldre dans l'Allier !

Numerisation0001 23

Lien de la pétition :  http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/halte-degradation-environnement-montoldre-allier-communale/12529

Le site d'informations générales "L'Idiot provincial" a décidé de faire un large inventaire de ce qui ne va pas ici et ailleurs, dans le territoire de la Varennes-Forterre.

En début de semaine, nous avions déjà interpellé le maire de la commune de Montoldre sur la divagation de chiens errants, lesquels ont déjà eu "maille à partir" avec le voisinage. (Aucune réponse à ce jour).

En ce milieu de semaine, nous avons décidé d'opérer une nouvelle série d'observations sur tout le territoire de la commune, de nuit comme de jour, de jour comme de nuit.

Img 5538 

Pourrait-on nous expliquer pourquoi la commune de Montoldre fait acte d'indulgence aux camions (semi-remorques) de 38 tonnes dégueulant de céréales sur une petite route communale limitée..... à 6 tonnes ?

Img 5541

Est-il normal que cette voie publique, (financée par le contribuable), subisse un tel mauvais sort, telles ces dégradations du goudronnage public ?

Cette petite route n'a que deux issues, strictement matérialisées par deux panneaux annonçant qu'il est interdit de l'emprunter aux véhicules de plus de 6 T sauf pour les riverains !

Les riverains ont-ils l'usage de tels engins ?

Img 5544

Soit on se "moque" allègrement du code de la Route, soit des sanctions doivent être prises, par l'Autorité, les services préfectoraux et in fine par le tribunal administratif de Clermont-Ferrand !

Même si une certaine "tolérance" peut se concevoir pour les engins agricoles, est-il normal d'observer, à ce jour, la pleine déliquescence des services de l'Etat qui sont là pour faire appliquer lois et règlements... du code de la Route ?

N'est-il pas convenable de souligner que la responsabilité communale pourrait éventuellement être recherchée dans l'hypothèse où le maintien de la circulation des poids lourds occasionnerait, outre un trouble anormal de voisinage, un préjudice matériel aux utilisateurs ?

Ne se moque-t-on pas des automobilistes sur une voie portant interdiction des transports routiers d'un poids total autorisé en charge ou d'un poids roulant autorisé supérieur à 6 tonnes (alors que certains conducteurs sont matraqués lors des légers dépassements de vitesse) ?

Je vous appelle à la mobilisation générale pour dénoncer ce genre d'abus que ce soit ici ou ailleurs alors que les communes sont exangues pour assumer l'entretien de nos voies communales !

Exigeons les motifs de sécurité et de tranquillité publiques pour interdire la circulation à ces lourds véhicules à l'intérieur de l'agglomération au nom de la loi et par respect des différents avis du Conseil d'Etat, notamment ! 

Halte à la dégradation de l'environnement à Montoldre ! Objectif : 10 000 signatures !

Marc-Claude de PORTEBANE

Ancien candidat à la députation de l'Allier

STOP AUX CHEVAUX UTILISES DANS LES CORRIDAS !

Les chevaux utilisés dans les corridas

sont de vieux chevaux, vendus après

avoir servi toute leur vie !

CORRIDAS -

Leurs cordes vocales sont mutilées pour ne pas crier de peur quand les taureaux les approchent ou de souffrance quand ils les encornent. Ainsi le public ne se rend pas compte quand les animaux souffrent.
Lorsque la corrida commence, les chevaux ont les yeux bandés, de la vaseline et du coton dans les oreilles et les narines, les privant de leurs sens. 

* Pétition à signer ! merci pour eux !

http://www.30millionsdamis.fr/jagis/signer-la-petition/je-signe/24-pour-retirer-la-tauromachie-du-patrimoine-culturel-francais/

Monsieur le ministre,

Vous avez pris l'initiative d'inscrire la tauromachie – dont fait partie la corrida - au patrimoine culturel immatériel de la France.

Cette décision valorise une pratique cruelle qui véhicule la culture de la mort et le goût pervers de la souffrance.

En légitimant un spectacle de sang et de torture, vous ternissez l'image de notre pays qui devient le premier au monde à effectuer cette démarche.

Je m'associe donc à la Fondation 30 Millions d'Amis pour vous demander instamment l'annulation de l'inscription de la tauromachie au patrimoine culturel immatériel de la France.

Nota Bene : une photo qui ne représentait pas un cheval issu d'une corrida a été mise par erreur sur ce billet. Nous l'avons supprimée et nous vous prions de nous excuser.

Lettre au maire de Montoldre concernant la divagation des chiens

Le maire est tenu d’intervenir pour mettre un terme

à l’errance ou la divagation des chiens

et des chats sur le territoire de sa commune !

"Madame,
La loi n° 99-5 du 6 janvier 1999, relative aux animaux dangereux et errants et à la protection des animaux, a modifié dans une grande proportion les dispositions du Code rural relatives aux animaux errants ou en état de divagation. Le texte renforce les pouvoirs de police du maire, parallèlement, il met à la charge des communes et des maires de nouvelles obligations.
J'ai constaté à de nombreuses reprises que plusieurs chiens étaient en état de divagation sur votre commune.
Je me permets de vous rappeler qu' un maire est habilité à un double titre pour mettre fin à l’errance ou à la divagation des animaux : au titre de son pouvoir de police générale qu’il détient en vertu de l’article L. 2212-2 du Code général des collectivités territoriales (CGCT), qui l’habilite à intervenir pour assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques, et au titre des pouvoirs de police spéciale que lui attribue le Code rural.
En confiant au maire la responsabilité d’exercer la police municipale au sein de sa commune afin de veiller au maintien de l’ordre public, les articles L. 2212-1 et L. 2212-2 du CGCT habilitent celui-ci, à titre général, à intervenir pour mettre fin aux nuisances causées par les animaux errants ou en état de divagation.
Aux termes de l’article L. 211-22 du Code rural, « les maires prennent toutes dispositions propres à empêcher la divagation des chiens et des chats. Ils peuvent ordonner que ces animaux soient tenus en laisse et que les chiens soient muselés. Ils prescrivent que les chiens et les chats errants et tous ceux qui seraient saisis sur le territoire de la commune sont conduits à la fourrière ».
J'aimerais savoir quelles dispositions pensez-vous prendre afin de mettre fin à ce trouble permanent ?
Faut-il changer de route lorsque l'on aperçoit un ou plusieurs chiens ou chats sur les voies publiques de Montoldre ?
Cordialement."
MCDP

PETITION : à Aurélie Filippetti, ministre de la Culture: STOP au SABRAGE INUTILE d'une pauvre OIE à Arfeuilles (03)

STOP au SABRAGE

INUTILE d'une pauvre OIE

lors de la fête du "Cou de l'Oie"

à Arfeuilles dans l'Allier ! 

A1660

Selon l'office de tourisme de la Montagne Bourbonnaise, "Cette manifestation puise ses origines dans les fêtes païennes du Moyen Âge au cours desquelles il était courant de sacrifier un animal pour le plaisir des yeux et de … l'estomac. Ce jeu, tombé en désuétude, reprit paraît-il à Arfeuilles en 1789. On dit qu'un cavalier venant annoncer l'abolition des privilèges arriva un 15 août dans une ferme du village où des paysans venaient de tuer une oie pour célébrer la fête patronale. Dans l'euphorie qui suivit cette annonce, le cavalier fit suspendre l'oie par les pattes et lui coupa la tête d'un coup de sabre depuis son cheval lancé au galop ! Le cavalier participa à la fête et promit de recommencer son exploit tous les ans. Depuis, ce jeu qui se perpétue tous les 15 août, consiste, pour 5 cavaliers armés de sabre et montés sur 5 chevaux de trait, à tenter, chacun leur tour, de couper le cou d'une oie morte soigneusement préparée ! Il faut en moyenne quatre passages pour y parvenir et à chaque cou coupé, un intermède musical, une démonstration de dressage ou de virtuosité équestre enchantent les quelque 5 000 spectateurs ! Fête foraine, bals, attractions folkloriques ou burlesques, défilé en fanfare, retraite aux flambeaux, feu d'artifice, potée géante et soirée dansante complètent cette journée."

Selon le site de l''Ecurie du Berger (L'attelage pour se faire plaisir) : "Ces volatiles, tués avant l’événement, sont accrochés, pattes en l’air, à une corde tendue de part et d’autre de la rue principale, à 3 mètres de haut. Le cou est entouré d’un col de papier journal et de fil de fer, pour compliquer la tâche des cavaliers, qui traverseront le village avant de dégainer leur sabre.....et "le 15 août 2013, ce sont huit cavaliers de L’Ecurie des Bergers à Lapalisse, qui se sont élancés, à tour de rôle, sabre au clair……, sur leurs chevaux de trait".

La Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux (www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.) s'oppose catégoriquement à cette manifestation où l'on prend plaisir à montrer aux enfants comment on sabre un animal innocent, en l'occurrence une oie uniquement morte pour le plaisir des yeux de quelques milliers de personnes.

Nous demandons aux organisateurs de ne plus tuer une SEULE oie inutilement ni de s'acharner encore plus sur l'image de la souffrance animale via un spectacle d'un autre âge, celui de la barbarie !

Informations : comité des fêtes : 04 70 55 51 48 ou office de tourisme de la Montagne bourbonnaise : 04 70 59 38 40 ou mairie : 04 70 55 50 11

http://www.avaaz.org/fr/petition/a_Aurelie_Filippetti_ministre_de_la_Culture_et_de_la_Communication_STOP_au_SABRAGE_INUTILE_dune_pauvre_OIE_lors_de_la_fe/?cFXdAdb

Marc-Claude de PORTEBANE

Montaigu-le-Blin : d'une tente à l'autre (II)

Depuis que l'Idiot provincial

est "mal"-venu mettre son grain de sel

une des 2 tente a subitement disparu

du terrain communal !

Img 5594

Samedi 5 juillet 2014...

Patatras ! Le temps est tout aussi orageux et pluvieux dans la région de Montaigu-le-Blin que dans le reste de l'Auvergne.

Le début de polémique déclenchée par l'Idiot provincial secoue déjà le landernau local à commencer par l'association "Etudes et Chantiers" de Clermont-Ferrand qui, par la voix de sa présidente nous a assuré que l'accueil des jeunes volontaires qui participent à "l'aventure utile" en faisant des travaux d'intérêt général, allait se faire dans les meilleurs conditions et qu'ils iraient dormir dans un camping des environs avec des toilettes et des douches.

Les deux barnums présents encore samedi matin sur le terrain de Montaigu-le-Blin ?

"Il y a eu retard à l'allumage, j'ai pris la décision vendredi mais nous avons de toute façon l'agrément des administrations concernées...la commune de Montaigu-le-Blin fait ce qu'elle peut avec de maigres moyens.... De toute façon il a été prévu des zones de repli...pour l'instant, c'est l'encadrement agrée avec l'animateur technique qui sont là...".

L'Idiot provincial est venu ce matin à la mairie de Montaigu-le-Blin qui a refusé catégoriquement de nous montrer les éventuelles délibérations concernant cette opération de travaux de réhabilitation de cette forteresse.

Img 5636

....et ce matin !!!

Un petit passage au terrain communal qui ressemble à un vieux stade de "foot" qui n'en est pas un (selon la mairie).... (mais qui y ressemble fortement en étant déjà largement ouvert au public, le tout affublé de deux cages de but complètement rouillées) et nous avons constaté ce matin qu'un des deux barnums avait été démonté.

Par la sainte opération du Saint-Esprit ?

Bouche cousue

Montaigu-le-Blin : d'un château l'autre (I)

Est-il normal que l'encadrement

qui rénove le château de la commune

soit logé dans les pires conditions

sans chiottes au stade de foot

de Montaigu-le-Blin?

Img 5620

Est-il normal que lorsque l'on rende service à une commune et de loger sous des tentes qui n'ont ni eau, ni électricité, ni chiottes, ni conditions d'habitat convenables ?

Img 5603

Que fait la direction de la nouvelle communauté de communes de "Varennes-Forterre" qui roule uniquement pour le "gros" capital" ?

Img 5604

Les électrices et les électeurs de ce territoire ont-ils voulu un tel changement...... dans la continuité ?

Alors que la place du village est largement monopolisée lors des cérémonies de mariage ou autres aux frais du contribuable ?

Img 5590

Le nouveau président de cette Com' com', Roger Litaudon, a-t-il les "reins" assez solides pour affronter le réel où cette "Tartufferie" n'a été qu'un vaste leurre ?

Quels sont les risques de ces logements de "fortune" pour la santé publique ??? Qu'en pense l'ARS ?

Si cela était le cas, nous n'hésiterons pas à les combattre !

Pas de chiottes ? Où sont les douches dans ce terrain vaguement inondable ?

Img 5600

Qu'en pense l'association "Etudes et Chantiers"  qui gère la mise en place du projet ? Quel est le montant des fonds publics dans tout cela ?Img 5624

Roger Litaudon et son équipe doivent-ils être poussé vers la porte ou vers la sortie pour "incompétence" même si cela ce projet ne rentre pas dans le champs des compétences de la Com' com Varennes-Forterre ?

Quelle image pour le territoire de Varennes-Forterre ?

Feu ! Ouvrons le bal !

Marc-Claude de PORTEBANE

ROQUETTE NEWS : sauvons ROQUETTE la truie de la boucherie-charcuterie

La Ligue de combat contre les

cruautés envers les animaux se

mobilise pour sauver "ROQUETTE" et

trouver une nouvelle famille d'accueil !

A1596

- Nous recherchons une famille d'accueil pour la cochette "ROQUETTE" , son proprio actuel est à Figeac (Hôtel le Toulouse 06 65 34 22 95) 

IL Y A URGENCE, car à partir du 15 Juillet, "ROQUETTE" sera "à la rue", car les proprios déménagent et auront un plus petit terrain.

Les proprios actuels de "ROQUETTE" ne veulent pas la voir partir en boucherie-charcuterie.

- Pour tous renseignements concernant la surface du terrain, les conditions légales de transport, l'alimentation, les conditions de vie de "ROQUETTE", merci de contacter notre camarade BORIS par sms au 06 08 00 04 77.

- Pour tous autres renseignements, merci de nous joindre via la MP.

Au nom de "ROQUETTE", merci pour tout ce que vous voudrez bien faire pour elle.

Merci de cliquer ici pour suivre le feuilleton : 

www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

 

ADADA News. Vif succès de la journée de l'âne 2014 à Ambert

Peintures, vente de calendriers et de bibelots

Bric-à-Brac au profit du refuge pour ânes

La journée de l'âne 2014 et les portes ouvertes

du refuge de l'ADADA et de ses annexes

ont suscité l'admiration des ami-e-s des ânes !

Img 5323

Beaucoup de visiteurs pour cette journée de l'âne 2014, sous les arcades d'Ambert, qui sont venus découvrir et soutenir l'immense travail réalisé par les soigneurs, les vétérinaires, les membres de l'association reconnue d'utilité publique "ADADA"....

Img 5329

.....et surtout faire connaissance avec la présidente Marinette Panabière qui a toujours tout donné pour sauvegarder les ânes que personne ne veut pas ou plus.

Img 5324

Nous avons pu constater que les bénévoles ont bien travaillé leurs stands afin de faire connaître au grand public les ânes et leur environnement à Ambert et sa région du parc naturel régional Livradois-Forez.

Img 5321

Ces ânes qui arrivent dans des conditions, souvent de souffrance extrême, sont soignés, nourris, hébergés avec la plus grande attention.

A noter ce soir, le spectacle de l'humoriste politico-social "L'emmerdeur", à l'amphithéâtre Henri Pourrat (PAF 10 € au profit du refuge).

ADADA à Ambert : le bonjour d'Esmeralda avant l'AG 2014

Avant l'AG 2014 à Ambert

nous avons constaté que les ânes

et les ânesse étaient bien traités !

Img 5203

Le dimanche 22 juin, l'AG de l'ADADA (la plus ancienne association nationale de défense et de protection de l’âne, de tous les ânes, de race ou non, reconnue publique- RUP - ) se tiendra à Ambert en Auvergne.

Img 5143

L'Idiot provincial s'est rendu à plusieurs reprises au siège de cette RUP sise, au 66, avenue de Lyon, pour y rencontrer la présidente Marinette PANABIERE, (retraitée), des soigneurs et des membres du conseil d'administration.

L’ADADA est reconnue d’Utilité Publique par décret du 13 février 2008. Cette reconnaissance d’utilité publique est un gage de sérieux et de crédibilité pour l’ADADA, l’association étant sous un contrôle administratif contraignant. En contrepartie, en ce qui concerne la maltraitance asine, elle assure un service public, auprès des SDPA, des tribunaux, des mairies, des gendarmeries. Pour obtenir cette reconnaissance, l’ADADA a, entre-autres, dû se constituer un fond de dotation réglementé. Elle est légalement autorisée à recevoir des donations consenties par actes notariés et des legs testamentaires – et aussi le bénéfice d’assurances-vie – qui au fil des ans devraient lui permettre de pouvoir assurer le salaire d’un personnel, gage de pérennité.

Img 5152

Nous avons vu au siège de l'ADADA des passionné(e)s du monde animal, mais aussi de nombreux chats, des tortues... et des dirigeants très sympas qui ont tout donné pour les ânes et ânesses en péril pendant plusieurs décennies. Les époux PANABIERE sont des gens extrêmement sympas et très accueillants, ce qui est déjà un gage très appréciable dans ce monde vermoulu qu'est celui du cruel monde animal, comme nous pouvons le voir sur notre page Facebook de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux : www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

Img 5156

Nous avons voulu voir la vie des ânes dans leurs prés. On nous a agréablement suggéré de nous rendre en compagnie d'un soigneur dans un endroit d'Ambert qui est désigné par l'ADADA comme étant celui de "l'infirmerie".

Img 5165

Nous avons pu constater que les ânes et les ânesses étaient bien heureux avec du foin en abondance....

Img 5159

....dans des champs clôturés convenablement....

Img 5164

Img 5162

...des abris propres et bien entretenus....

Img 5163

.....ainsi que de l'eau fraîche et ce, en permanence en cette période de début de sécheresse.

Nous sommes repassés plusieurs fois (à l'improviste) et nous avons remarqué que l'état des parcs (70 ha) était impeccablement bien entretenu (Ici, avec un des soigneurs, Antoine).

Img 5167

L'ADADA est présente dans le Puy-de-Dôme depuis 1999. Auparavant elle se trouvait à Azas (route de Lugan) dans le département de la Haute-Garonne, et avant à "Chantolive" dans le département de son fondateur Raymond Boissy, dit le "peintre de Corrèze", dans le département de la Corrèze. 

Si vous souhaitez acquérir un âne ou une ânesse, nous vous conseillons d'acquérir l'excellent livre de Jacky Davezé et Alain Raveneau "Le Livre de l'âne", dans lequel vous trouverez de nombreuses informations.

L'âne est un compagnon très agréable, mais il a son caractère. Il ne supporte pas les mauvais traitements et n'obéit pas à une demande mal formulée ou si elle peut entraîner des conséquences fâcheuses, de son point de vue. S'il refuse de passer une rigole, c'est qu'il veut, avant de se décider, s'assurer qu'il ne craint aucun danger. Mais l'âne, aimé et qui se sent en confiance, fait preuve de beaucoup de bonne volonté. Favoriser son accueil et son installation est donc important pour le confort de l'âne.... et pour la future relation avec son maître. L'âne craint le froid, l'humidité, les courants d'air et les mouches. Les maladies sont, chez lui, moins fréquentes mais plus graves que chez le cheval. Il lui faut donc un terrain, un abri, une clôture adaptés.

L'ADADA est là pour vous aider, vous conseiller, pour qu'avec la compagnie et l'affection dont il a besoin, l'âne puisse vous donner le meilleur de lui-même pendant plus de 35 ans !

Pour joindre le refuge (créée en 2003) de l'ADADA où sont hébergés plus de 320 ânes, mulets, bardots de toute la France : 

http://www.assoadada.fr/.

Marc-Claude de PORTEBANE

Le Rainbow Warrior, troisième du nom, accoste à Nice


Bonjour à toutes et à tous, 

Le Rainbow Warrior, troisième du nom, navire emblématique de tous les combattants de l'arc-en-ciel, symbole d'espoir et de justice, d'innovation et d'engagement, accoste à Nice ! 

Si vous êtes de passage dans la région, saisissez la chance exceptionnelle de monter à son bord ! 

 

 Rendez-vous samedi 21 juin et dimanche 22 juin de 15H30 à 19H30, 
Quai Duc d'Albe à Nice
 


 
 
L'équipage et les militants du Groupe Local de Nice se feront un plaisir de vous faire visiter le fleuron de la flotte Greenpeace, le défenseur puissant et bienveillant de notre planète. Votre Rainbow Warrior ! 

Un moment unique que nous nous devions de partager avec vous qui nous soutenez fidèlement ! 

Au plaisir de vous rencontrer, amicalement 
   
 


L'Équipe Greenpeace

 

Wanted : un homme frappe violemment son chien à Musilac 2013

Boxeurs - Judokas - Arts martiaux, etc.......

La Ligue de combat contre les

cruautés envers les animaux

monte au front national : 

URGENT : RECHERCHONS VOLONTAIRES -

CONTACT UNIQUEMENT via Messagerie Privée (MP) : 

 ligue-de-combat-cruautes-animaux@laposte.net

Regardez donc cette vidéo immonde :

http://youtu.be/GsXMxuIKEHQ

02:52 : Le chien boite
03:44 : Une personne caresse le petit chien
04:42 : Le chien nous regarde
05:14 : On le caresse pour le rassurer
05:41 : On lui donne de l'eau....

Retrouvez-nous sur Facebook : 

www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

Une saison de chasse en France, c'est notre pétition :

La chasse est contre la nature !

Une saison de chasse en France, c'est :

A1521

- 30 millions d'animaux assassinés

- 30 humains assassinés

- 5 000 tonnes de plombs déversées dans la nature

Signez notre pétition

(qui se terminera en 2020 en non en 2013 ) : 

A1520

http://www.mesopinions.com/petition/politique/stop-chasse-dimanche/9444

À l'attention : de Mr le premier ministre et de la Fondation Brigitte Bardot

SOUHAITEZ-VOUS QUE VOS ENFANTS SUCCOMBENT ENCORE SOUS LES TIRS DES CHASSEURS ?

Depuis l’ouverture de la chasse cette année, 49 personnes ont été blessées dont 10 sont mortes.

Et plus de la moitié des accidents ont lieu, en moyenne, le dimanche – 53% à 63% selon les années.

Stoppons la chasse le dimanche. Organisons-nous. Mettons-leur la pression pour que la sécurité publique soit renforcée. Exigeons des contrôles systématiques d'alcoolémie les jours de chasse.

Exigeons plus de surveillance de la part des gardes fédéraux et des services de l'Etat !

La France est le seul pays d’Europe où l’on chasse tous les jours de la semaine alors qu’en Angleterre elle est interdite le dimanche depuis un siècle et demi.

Le dimanche est le jour où l’on déplore le plus d’accidents de chasse !

En 1982, la circulaire Defferre avait supprimé le périmètre de sécurité autour des habitations.

La loi chasse 2000, qui avait instauré le mercredi sans chasse, prévoyait un décret fixant les règles de sécurité. Mais celui-ci n’a jamais été adopté.

En 2003, le mercredi sans chasse a… disparu. La France devient le seul pays d’Europe où la chasse se pratique tous les jours de la semaine. 

En 2008, la loi chasse dite « Poniatowski » supprime purement et simplement le paragraphe de la loi qui prévoyait l’adoption d’un décret sur les règles de sécurité.

Depuis, le "loisir chasse" a fait des dizaines de morts et de blessés.

Rien qu'en septembre de cette année, un petit garçon de 9 ans a perdu la vie au bord de l'étang de Vendres à dix kilomètres de Béziers. L’enfant touché à l’épaule s'est écroulé. Il est mort quelques instants plus tard dans les bras de son père, avant que les pompiers de Valras n’arrivent sur place. Les secours n'ont pu que constater son décès.

Dans le Gers, un chasseur de 64 ans est décédé, atteint en pleine tête par une décharge de son fusil lorsqu’il a glissé dans un fossé. Et dans les Alpes de Haute-Provence, un homme de 83 ans a été tué par un tir lors d'une battue au sanglier.

Non seulement les animaux sont les victimes mais les individus sont dans la ligne de mire de certains chasseurs ivres de meurtres ! STOP AUX CHASSEURS/TUEURS !

STOP aux dérapages ! 
Organisons la riposte médiatique en organisant des marches de protestation dans les bois, le dimanche, à pied, à cheval ou à vélo !

Merci à toutes et à tous de signer cette pétition
Marc-Claude de PORTEBANE
Ex-candidat à la députation de l'Auvergne

Fournée : Le Pen règle ses comptes une mauvaise foi de plus avec les artistes juifs

Des propos déplacés qui

font du tort aux antisionistes !

A1518

"Répliquant au désaveu de sa fille Marine concernant une vidéo publiée vendredi sur le site du FN, dans laquelle il suggérait de faire une « fournée » d'artistes anti-FN, Jean-Marie Le Pen a déclaré aux micros de RMC que « la faute politique » était de « s''aligner sur la pensée unique ».

« Ils voudraient ressembler aux autres partis politiques. Si c'est le vœu d'un certain nombre de dirigeants du FN, ils ont réussi. C'est eux qui ont fait une faute politique, pas moi », a réagi le vieux leader frontiste." Le Monde

Dans une vidéo, Jean-Marie Le Pen s'en prend à des artistes opposés au FN, dont Patrick Bruel, de confession juive. «On fera une fournée la prochaine fois», dit-il, rieur. «C'est stupide» a réagi Louis Alliot, numéro deux du FN. Jean-Marie Le Pen se défend de tout dérapage antisémite. Plainte de SOS Racisme. ..... Le député mariniste Gilbert Collard lui a suggéré de «prendre sa retraite». «Inacceptables et intolérables», ces propos font «du mal à ceux qui les entendent» mais aussi au rassemblement bleu marine et au FN, a-t-il déploré. (Le Figaro)

En réponse à Gilbert Collard, Jean-Marie Le Pen lui avait même suggéré sur LCI de «changer les consonnes de son nom». «Vous me dites que M. Bruel est juif, je ne le savais pas», a-t-il également prétendu sur la chaîne d'info. (Le Parisien)

Varennes-sur-Allier : sans parler de la Com' Com' la nouvelle équipe municipale commence à décevoir !

Bonnets rouges, bonnets blancs ?

Les élu(e)s du nouveau conseil municipal

commencent à décevoir les habitants

sans même parler de ceux de la com' com' !

Les varennois et les varennoises commencent à avoir le réveil difficile depuis les dernières élecion municipales de mars dernier.

Non pas à cause de la situation économique désastreuse de notre région mais plutôt pour le manque d'information sur le devenir de leur territoire car ils ont l'impression que rien ne change, que l'on a remplacé des élu(e)s de gauche par des élu(e)s de droite qui, d'ailleurs commenceraient même pour certains d'entre eux, à devenir "arrogants" voire "méprisants".

Et nous ne vous parlons pas de la communauté de communes de Varennes-Forterre où le "climat" dégénère de plus en plus à cause de l'inexpérience de certains élu(e)s qui manifestement n'ont rien pigé à l'image dégradée de notre territoire.

Si l'on ne devait prendre qu'un exemple, ne pourrions-nous pas dire que la nouvelle vice-présidente en charge du tourisme soit extrêmement compétente en terme d'innovation et de création ?

Les nouveaux élu(e)s de cette communauté de communes commencent à briller non pas par leurs compétences mais par leur manque de discernement dans leur communication vis-à-vis de la population et cela commence par devenir regrettable.

Reprendre les actions prévues par l'ancien bureau de la Com' Com' ou même voter des subventions 2014 identiques ou presque aux associations comme en 2013, (pour la commune de Varennes-sur-Allier), sans se soucier de qui fait quoi et pourquoi en dépensant l'argent publicsans se poser plus de questions, cela fait un peu désordre, non ?

N'aurait-il pas été plus judicieux d'attendre un peu de temps pour redonner pratiquement les mêmes sommes qu'en 2013 ?

Ils commencent à faire n'importe quoi avec les deniers publics, non ?

MCDP

G7 : l’indépendance passe par les énergies renouvelables !

Le G7 s'est réunit les 4 et 5 juin

à Bruxelles pour discuter

de la crise ukrainienne !

Un vaste et délicat sujet d’équilibrisme diplomatique, qui comprenanait des discussions sur la “sécurité énergétique européenne”.

Et donc des discussions sur la fameuse indépendance énergétique.

L’UE est au pied du mur énergétique

L’Union européenne est le plus important consommateur d’énergie au monde. Ses réserves étant réduites, elle doit compter sur des pays tiers pour lui fournir la majeure partie de l’énergie qu’elle consomme.

La dépendance de l’UE à l’égard des importations d’énergie est passée de moins de 40 % de la consommation brute d’énergie dans les années 1980 à 45,1 % en 1999 puis à 53,9 % en 2009. Les taux de dépendance énergétique les plus élevés ont été enregistrés pour le pétrole brut (84,1 %) et le gaz naturel (64,2 %). En 2012, l’UE a dépensé 421 milliards d’euros pour acheter 53% de son énergie hors de ses frontières.

Aujourd’hui, la France importe 98% de son pétrole, principalement pour les transports. Le nucléaire est le résultat de l’importation de 100% d’uranium, combustible de base des centrales, depuis des pays comme le Niger ou le Kazakhstan.....

Dans une étude d’opinion réalisée par TNS-Emnid entre le 22 et le 27 mai dans les pays du G7, on apprend que près de 3/4 des citoyens sont inquiets de la dépendance de leur pays aux importations d’énergie et pensent que les gouvernements devraient travailler en priorité à l’efficacité énergétique et au développement des énergies renouvelables pour réduire cette dépendance.

Communiqué Greenpeace

Vent de futures polémiques pour l'association des ânes ADADA à Ambert ?

Les ânes sont-ils tous en bonne santé à Ambert ?

L'audience au tribunal d'instance de Thiers prévue pour demain sera-t-elle prochainement reportée ou maintenue ?

Un des vétérinaires d'Ambert nous a indiqué de faire une demande officielle pour savoir ce qu'il s'était passé pour une ânesse répondant au nom d' "Esmeralda".

Donc dossier à suivre.

La polémique suivie par :

www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

L’A.D.A.D.A est la plus ancienne association nationale de défense et de protection de l’âne, de tous les ânes, de race ou non.

Elle a été créée en 1968 par le peintre corrézien Raymond BOISSY.

A cette époque, le but principal était de réhabiliter l’âne afin d’éviter sa disparition, certains étaient offerts à diverses institutions: maisons d’enfants et de retraite…

En 1989, la réhabilitation étant bien amorcée, Jacques GOUNET, nouveau Président, s’entoure de spécialistes en matière asine, qui apportent aide et conseils aux adhérents de plus en plus nombreux.

Marinette PANABIERE devient présidente en 1999. La situation de l’âne a changé, il est devenu à la mode. Cette mode entraîne un danger: l’abandon, qui peut aller du manque de soins à la filière alimentaire… On achète un ânon, petite peluche vivante, et, quand elle grandit, on n’en veut plus. Aussi, l’association se doit d’informer les futurs propriétaires sur leur responsabilité envers l’animal, tout en poursuivant les actions initiales :

  • encourager et responsabiliser les amis des ânes.
  • aimer et faire aimer les ânes.
  • leur assurer les soins indispensables à leur confort et leur bien-être toute leur vie.
  • de faciliter les rencontres et échanges afin de permettre à chacun de progresser dans ses connaissances techniques et de promouvoir les recherches sur le monde asin.
  • organiser des manifestations, des démonstrations, des randonnées, des concours d’attelage ou de bât… dont l’éthique est avant tout festive, éducative, culturelle et jamais mercantile.
  • gérer le Refuge pour ânes

 

L’ADADA aujourd’hui, c’est:

  • un réseau de délégués sur toute la France
  • une équipe de spécialistes ( plus de 40 années d’expérience des ânes!)
  • 1000 adhérents en France et à l’étranger
  • un refuge à vocation nationale, situé à proximité d’Ambert (63)
  • 325 ânes et mulets de tous âges, soignés et (ré)éduqués au refuge

  • + de 70 hectares de prés pour leur bien-être
  • une association reconnue d’utilité publique depuis 2008 !

Création de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux

ACTION DIRECTE - ACTION DIRECTE - ACTION DIRECTE !

www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

A1499


Notre ligue de combat contre les cruautés envers les animaux ne doit pas être seulement une page de dénonciation contre les violences occasionnées contre des êtres innocents.
Non !
Nous devons agir sur le terrain des Opérations en allant directement sur le terrain même s'il faut aller à l'affrontement et à l'action directe.
Je suis un militant de plusieurs causes : anti-nucléaire, anti-THT, cause animale, etc....
Quand je programme quelque chose, je n'exclus pas, malheureusement, de possibles coups d'éclats.
Dernièrement, j'ai prévenu les autorités administratives et la direction de la gendarmerie de la Dordogne que moi et mes camarades opposés au projet d'agrandissement de la porcherie d'Agonac (20 km de Périgueux), allions mettre "sur pied" des "Camps de la Résistance" autour de Périgueux et ce, afin d'éviter tous débordements.
Nous avons été plus qu'écoutés puisque Mme le maire d'Agonac 'Dordogne) n'a mis que 24H pour me communiquer un arrêté d'annulation du Permis de Construire de cette porcherie industrielle alors que plusieurs grandes associations environnementales de la région Aquitaine (comme la SEPANSO) n'avaient absolument rien obtenu.
Ce fut donc une grande victoire pour la CAUSE ANIMALE.
J'ai milité en Basse-Normandie avec mes camarades opposés à l'EPR de Flamanville et nous avons défendu avec acharnement le bois de la commune de Chéfresne et nous nous sommes aussi défendus avec acharnement contre une violente charge des gardes mobiles qui ont occasionné plusieurs blessés parmi nos camarades.
ICI, je veux des combattantes et des combattants en "chair et en os" de la lutte pro-animale.
S'il faut aller à la "bagarre" ou mener des "actions clandestines" CONTRE la chasse à courre, les élevages industriels ou ceux qui maltraitent ou font souffrir les animaux, il me faut donc des meneurs, des femmes et des hommes d'action ainsi que des spécialistes prêts à organiser des actions spectaculaires ici ou là !
GREENPEACE réussit où nous, dans la cause animale, échouons souvent hormis les actions de nos camarades de la fraction "PRO ANIMA" ou du FLB "Front de Libération des Animaux".
Partageons sur cette page des atrocités et non des trucs de papy pour faire du remplissage et obtenir comme la plupart des pages de ce sens, un max de "J'aime".
Les "J'aime" à tire-larigot, je m'en tape.
Je préfère 100 camarades prêts à se déplacer dans toute la France à n'importe quel moment de la semaine que 10 000 marionnettes planquées derrière leur ordi qui ne se lèvent que pour aller pisser à la raie du militantisme ou pour se dégourdir les jambes après avoir pianoté pendant des heures et des heures sur Facebook qui se fait du fric sur notre dos tout en nous donnant la possibilité de nous exprimer, ce qui n'est pas rien.
Réfléchissez donc bien à tout cela.
Si un jours on dit qu'il y a eu des tortionnaires contre les animaux, on dira aussi qu'il y aura eu aussi des "Ultras" comme moi qui sont très souvent révoltés en permanence CONTRE tous les abus et plus particulièrement CONTRE les maltraitances infligées aux animaux qui ne peuvent se défendre !
Les camarades intéressés par nos futures actions peuvent se faire connaître, exclusivement, en MP, ici : marc-75@laposte.net

Marc-Claude de PORTEBANE
Fondateur de cette ligue de combat contre les cruautés envers les animaux.

Création de 12 supers régions par Hollande : 80 millions d'€ pour l'hôtel de région Auvergne pour rien ?

Question au président du conseil régional d'Auvergne René SOUCHON :

les 80 millions d'euros pour

l'hôtel de la région Auvergne

ont-ils été engloutis pour rien ?

A1495

Selon notre confrère "Le Progrès" de Lyon, (03/06/2014), "Les invitations pour l’inauguration du nouvel hôtel de région à Clermont-Ferrand ont été envoyées en début de semaine".

Et, geste prémonitoire sans doute, elles ont anticipé l’annonce du rapprochement entre l’Auvergne et Rhône-Alpes puisque plusieurs journalistes lyonnais ont été conviés.

Pétition : STOP à la construction d'un delphinarium au ZooParc d'Amnéville (57) !

Pétition adressée à : 

M. le préfet de la Moselle (57) 

M. Éric MUNIER maire d’Amnéville : 

"M. le maire d’Amnéville et M. le préfet à METZ. 

A l’heure actuelle, les connaissances scientifiques nous permettent d’affirmer avec certitude que les cétacés sont des êtres éminemment intelligents, conscients d’eux-mêmes, et aux structures sociales et familiales très évoluées. La captivité dans ces bassins chlorés les conduit à une lente agonie, au désespoir, à la folie, voire au suicide pour certains.

L’espérance de vie des dauphins en liberté est de 50 à 60 ans alors qu’en captivité elle se situe entre 10 et 20 ans. Pour obtenir leur obéissance, ils sont affamés. Beaucoup sont drogués au valium. 

En outre, l’Inde, à l’instar d’autres pays, comme le Brésil, l’Australie, le Royaume Uni, le Chili, la Hongrie, la Suisse, l’Argentine,…, considérant que les dauphins sont des « personnes nonhumaines » et au vu de toutes ces maltraitances, a banni toutes ces prisons aquatiques de son territoire. 
Pour toutes ces raisons, nous vous demandons fermement de faire preuve d’empathie, de compassion et d’user de vos prérogatives respectives de Maire et de Préfet afin que ce projet ne puisse jamais voir le jour. 

Cordialement, "
[Votre nom]

https://www.facebook.com/events/206510429518173/

A l'heure actuelle, les connaissances scientifiques nous permettent d'affirmer que les cétacés sont des êtres éminemment intelligents. Leur captivité dans ces bassins chlorés les conduit à une lente agonie, au désespoir, à la folie voire au suicide. De plus leur espérence de vie est tres réduite sans compter que pour obtenir leur obéissance, ils sont affamés et drogués au valium. L'Inde, le Brésil, l'Australie, le Royaume Uni, le Chili, la Hongrie, la Suisse, L'Argentine...ont banni ces prisons aquatiques de leur territoire. Une nouvelle fois, en matière de protection animale, la France est à la traîne. Les dauphins ont plus que jamais besoin de nous, c'est pourquoi nous comptons sur votre mobilisation à tous afin d'atteindre au moins 10 000 signatures pour que cette prison ne voie jamais le jour.

Pétition de Carole SEMEUR et de Christine Grandjean

Étupes, France

Peppone News. Combien a coûté au contribuable le lotissement "Etang Martel" ?

Depuis au moins 13 ans le lotissement

"Etang Martel" est à moitié en friche

alors que le prix au m² n'est que de 17 € !

En 2004, les opposants au maire de l'époque, "Peppone" COURTADON Pierre, se plaignaient dans le bulletin municipal 2004 à propos du lotissement Martel "Quand verrons-nous la 1ère maison sur le lotissement de l'Etang-Martel ? Pourtant la commune verse des honoraires à la société d'équipement d'Auvergne (S.E.A.U) chargée de la commercialisation et des travaux commencés depuis 3 ans....".

Img 5129

10 ans plus tard, il reste encore 3 parcelles de disponibles qui sont à vendre au prix ferme de 17 € le m² (comme nous l'a confirmé la SEAu, cet après-midi).

Img 5131

Les parcelles disponibles ressemblent plus à champs à tondre par les moutons en offrant aux acheteurs potentiels une image déplorable et de l'immobilier varennois et de la ville de Varennes-sur-Allier.

Numerisation0006 6

L'Etat des ouvrages réalisés commence à partir en décrépitude, dans un état de quasi-abandon, ce qui ne pourrait peut-être expliquer pourquoi les parcelles (lots 7, 8 et 9) ne sont pas encore vendues par la SEAu et ce depuis plus de 10 ans !

Img 5132

Quant à l'image du quartier, parlons-en, avec ces bâtiments vétustes qui commencent à inquièter ceux qui ont déjà acheté un des 2 lots vendus.

Img 5130

La crainte éventuelle de voir arriver des populations venues d'ailleurs attise d'ailleurs un pré-sentiment d'insécurité.

Combien a donc coûté aux contribuables varennois ce lotissement "MARTEL" ?

A suivre

Paul TOP

Nouvelle carte des régions : l'Auvergne ancestrale noyée et mutilée dans Rhône-Alpes

Les énarques veulent nous détruire !!!

La réforme des territoires

pour soit-disant réformer la France

va casser nos identités régionales !

A1493

- Qu'avons-nous de commun avec la Haute-Savoie ?

- Nous sommes Auvergnats et nous ne tenons pas à mélanger nos racines et nos patrimoines avec d'autres régions qui ont les leurs !

Les phoques gagnent pour leur survie dans l'Union Européenne !

L'importation des produits dérivés du phoque

est devenu interdite dans l'Union Européenne !

A1492

L'OMC (Organisation mondiale du commerce) vient de confirmer la décision d'interdire le commerce des produits dérivés des phoques dans l'Union européenne.

La commission d’appel de l’organisation, composée d’experts du commerce international, a confirmé cette décision, désormais définitive.

La question du bien-être des animaux a été évoquée pour la première fois, mêlée à des préoccupations d’ordre économique.

Maintenant, la Suisse doit accepter la motion parlementaire déposée à ce sujet !

source : http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20140526.OBS8505/l-embargo-sur-les-produits-derives-du-phoque-maintenu-dans-l-ue.html

HALTE aux yeux cousus et aux électrodes dans le cerveau des chats en Grande-Bretagne !

Nous devons passer de plus en plus

à l'action CONTRE ceux qui

martyrisent les animaux !

La vidéo scandaleuse : http://youtu.be/3SW111Q_IiQ

Il faut inonder les universités anglaises

de mails en guise de protestation !

A1491

Electrodes dans le cerveau, yeux cousus : le scandale des expériences sur les chats qui bouleverse la Grande-Bretagne !

La révélation de ces expériences fait actuellement scandale en Grande-Bretagne. Elles sont menées sur des chats pour, paraît-il, mieux comprendre le fonctionnement du corps humain. Attention, les images sont choquantes !

Le Daily Mail révèle le scandale des expériences menées sur des chats dans 10 universités britanniques dont les plus prestigieuses.
Dans une petite vidéo réalisée par Peta (l’association de protection des animaux), on voit comment on pose des électrodes sur le cerveau de chats. D’autres ont le crâne entrouvert et d’autres encore ont les yeux cousus afin d’observer certains problèmes oculaires.

Les universités ont tenté de se justifier en expliquant qu’il s’agissait de mettre au point de nouveaux traitements.

« Comme il serait contraire à l’éthique de mener une telle recherche en utilisant les humains, les premières études ont été réalisées sur des souris et des rats, a expliqué un porte-parole de l’université de Cambridge.

Ensuite pour mieux comprendre si le traitement a été efficace, il est nécessaire d’effectuer d’autres travaux sur un animal d’ordre supérieur, dans ce cas, un petit nombre de chats ».

C'est le Daily Mail qui a révèlé le scandale des expériences menées sur des chats dans 10 universités britanniques dont les plus prestigieuses.

Attention, les images sont très choquantes !

http://www.sudinfo.be/1020808/article/2014-06-02/electrodes-dans-le-cerveau-yeux-cousus-le-scandale-des-experiences-sur-les-chats

Peppone News. Peppone Courtadon en photo pas moins de 11 fois sur le bulletin municipal 2004 de Varennes-sur-Allier !!!

La photo de "Peppone" COURTADON

s'étale sur pas moins de 11 fois

et l'opposition de l'époque nous régale

dans le bulletin municipal 2004 Rigolant !!!

Numerisation0001 22

Pas moins de 11 photos de Peppone : ici en costard

L'année 2004 était riche en informations sur la gestion municipale de l'ex-inamovible maire de Varennes-sur-Allier, Courtadon Pierre, dont la photo s'étalait sur pas moins de 11 fois sur  les 50 pages de ce bulletin municipal.

L'opposition municipale de cette époque était composée d'Annie BERLIE, de Michelle BEUNIER, d'Anne GUALMINI de CADIER, de José LOPES et de Dominique MARTINANT.

Et que lisions-nous donc ?

Numerisation0002 23

Peppone "décontract"

"LE MOT DE L'OPPOSITION "Unis pour un autre Varennes"

"En cette fin d'année où nombre d'évènements en tout genre ont eu lieu, force est de constater le médiocre bilan 2004 de la majorité municipale.

Alors, oui, nous pouvons "répéter, toujours répéter" :

  • Notre centre-ville, de plus en plus désert, manque d'une réelle animation (de nouveaux commerces ont encore fermé en centre-ville),
  • Nous avons de plus en plus de mal à nous faire soigner sur place : seulement 3 médecins pour plus de 4 300 habitants,
  • Quand verrons-nous la 1ère maison sur le lotissement de l'Etang-Martel ? Pourtant la commune verse des honoraires à la société d'équipement d'Auvergne (S.E.A.U) chargée de la comercialisation et des travaux commencés depuis 3 ans....
  • La zone commerciale Moreux est toujours aussi peu attractive : espaces verts inexistants, friches, chantiers stoppés.

ET SURTOUT : OU SONT LES EMPLOIS ANNONCES SUR CE SITE ?

En ce qui concerne les aménagements de la Zone d'activités LA FEUILLOUSE, nous souhaitons apporter des précisions aux Varennois sur notre position quant à ce dossier. Rappelons notre position : 

  • Nous avons dit OUI pour les aménagements permettant le développement économique de cette zone,
  • Nous nous sommes abstenus sur le financement car les montages financiers ne nous ont jamais été présentés, ni expliqués clairement.

 RAPPELONS-NOUS que la plus grande entreprise de la Z.A LA FEUILLOUSE s'est installée bien avant la municipalité actuelle : la 1ère pierre a été posée par M. PETIT, maire de Varennes, le 20 novembre 1978.

DEPUIS, qu'elles sont les entreprises qui se sont implantées à VARENNES malgré une situation géographique stratégique ... ?

Nous pourrions continuer encore cette liste négative, car dans "le rétroviseur" on ne voit bien ce que l'on veut y voir......".

"Le financement car les montages financiers ne nous ont jamais été présentés, ni expliqués clairement..." ???

Numerisation0003 14

Peppone "sportif", etc....

Hum ! Hum ! Intéressante cette observation, non ?

La SEAu (un opérateur au service des projets), l'Idiot provincial l'a connaît plus que très bien.... depuis qu'elle a été sévèrement "matraquée" par la chambre régionale des comptes d'Auvergne...il y a de cela quelques années !

Décidemment, nous avons encore du "pain sur la planche" !!!

 Paul TOP

Désert touristique de l'Allier: le Natural Wake Park a ouvert hier au plan d'eau de Villemouze à Paray-sous-Briailles

Enfin une innovation touristique

dans le désert touristique de l'Allier : 

 le NATURAL WAKE PARK a ouvert hier !

Vidéo : http://youtu.be/pSzcfZh7nKk

Img 5106

L'Idiot provincial était présent et a réalisé pour vous quelques photos sur ce sport nautique agréable et méconnu du grand public.

A déplorer : le manque d'élu(e)s de l'Allier, hormis le maire de Paray-sous-Briailles.

Img 5108

Téléski nautique sur le plan d'eau de Villemouze à pratiquer en famille ou entre amis.

Activité accessible à tous (sous condition de savoir nager et d'être à l'aise dans l'eau).

Différents supports de glisse proposés : du "knee-board" pour les touts petits (planche à genou très stable) au perfectionnement en ski et wakeboard.

Img 5121

Ouvert du 1er juin au 19 octobre 2014.

- Du 1er juin au 29 juin : mercredi, jeudi et vendredi de 12h à 20h, samedi et dimanche de 10h à 20h.
- Du 30 juin au 14 septembre : ouverture du lundi au vendredi de 11h à 20h, samedi et dimanche de 10h à 21h.

Cette activité a pu se réaliser grâce au concours du syndicat mixte de Villemouze, géré par les Communautés de Communes de Varennes-Forterre et en Pays Saint-Pourçinois, et qui a pour principal objectif l'aménagement sportif de la zone de Villemouze située entre Varennes/Allier et Saint-Pourcain-sur-Sioule (Paray sous Briailles).

Cette zone de Villemouze est constituée du Circuit Jean Brun, Piste de Karting recevant des compétitions nationales et internationales et du Naturel Wake Park, premier site de téléski nautique (wake-board) en Auvergne !

Encore une activité de plus à l'actif du très actif "Pays Saint-Pourçinois" au dépens des territoires semi-désertiques de l'Allier comme "Varennes-Forterre" ou le "Pays de Lapalisse" ou bien d'autres "trous perdus" du Bourbonnais !

Vérités de la com' com' de Lapalisse : mais qui sont donc les délégués des communes au SICTOM SUD ALLIER ?

La dernière réunion du conseil de la

Communauté de communes "Pays de Lapalisse"

est plus que muette sur la désignation

des délégués des communes

au SICTOM SUD-ALLIER de Bayet !

Img 10

Marc-Claude de PORTEBANE : un militant de la cause nationale-Bolchevique et président du Parti révolutionnaire national-bolchevique !

A la réunion du conseil de la Communauté de communes "Pays de Lapalisse", il y avait bien une absente (Annie MINARD de CHABANNES qui avait donné pouvoir à VALERO - Lapalisse - ).

Etaient présents : Mme RICHARD (Andelaroche), Mr RABOUTOT (Barrais-Bussolles), M. CAILLAULT (Bert), M. PLANCHE (Billezois), M. LASSALLE (Le Breuil), M. BILLAUD (Droiturier), M. SALLES (Isserpent), M. Jacques de CHABANNES, Mme LESME, M. EGAL, M BRUNIAU, M. VALERO, Mme AUBIN, M. FUMOUX (à partir de la question 5), Mme DESMARD, M. BOUCHET) représentant la commune de Lapalisse, M. VERNIN (Périgny), Mme WALRAET (Saint-Christophe), Mme RIBES (suppléant - pouvoir du titulaire M. POTHIER - Saint-Etienne-de-Vicq), M. LUIRARD (suppléant - pouvoir du titulaire M. COLLANGES - Saint-Pierre-Laval), M. HANGARD, Mme L'HULLIER (Saint-Prix), et M. SAULNIER (Servilly).

Si le conseil de ce "Pays de Lapalisse" a bien approuvé la désignation des délégués proposés pour sièger au sein des organismes extérieurs suivants : à l'ATDA, au CNAS, au SDE 03, au PACT ALLIER, à la MISSION LOCALE ESPACE JEUNES, à l'Assemblée générale de l'association "Pays de Vichy Auvergne", au conseil d'administration de l'association "Pays de Vichy Auvergne", au comité de programmation leader "GAL PAYS VICHY AUVERGNE", au correspondant "Sécurité routière" et au correspondant du collège Lucien COLON, il n'en reste pas moins que l'on ne sait toujours pas, aujourd'hui, qui ont été les délégués des communes proposés pour représenter cette collectivité au SICTOM SUD-ALLIER de Bayet dont le président, le trotskiste, Pierre COURTADON a été désigné le successeur de COURTADON Pierre !

A1488

VALERO Cyril, le directeur général des services au SICTOM SUD-ALLIER à Bayet, 1er vice-président de cette communauté de communes "Pays de Lapalisse", élu..... à Lapalisse peut-il nous dire, (lui qui s'est retiré durant le vote relatif à ce dossier), si nous devons le savoir en se rendant sur le site internet de la mairie de Lapallisse (http://www.ville-lapalisse.fr/) ?

Ce site.... n'est pas disponible en ce moment pour la bonne et simple raison qu'il est momentanément en "panne" puisqu'il faut attendre en lisant ceci : "Nous sommes actuellement en maintenance dans l’attente de la nouvelle version du site de la Ville de Lapalisse" .

Dans ces conditions un peu anormales de très mauvaise information des habitants, ne devons-nous pas nous poser des questions sur le score inquiétant et anormal du Front National qui arrive en tête, dans cette commune de Lapalisse, le maillot jaune en exergue .... avec 27,82 % aux dernières élections européennes 2014 ?

Amen et à suivre !

Paul TOP

SCANDALE à Broût-Vernet : le monument aux morts de faim direction la pissotière des poivrots

Scandale - Lamentable - RESISTANCE !!!

Les futurs travaux d'embellissement

de la place de Broût-Vernet vont entraîner

la déportation du monument aux morts

vers l'infâme pissotière du village

grâce aux anciens combattants de l'ONACVG !!!

Img 5100

L'Idiot provincial s'empare de ce dossier qui n'a reçu qu'une faible résonnance médiatique (France 3 Auvergne, La Montagne) et très peu d'échos auprès de la population et ce nonobstant une maigrelette pétition qui n'a rassemblé qu'un peu moins de 300 signatures et que le maire actuel Pierre HOUBE semble dédaigner au vu de la mobilisation à minima des Broût-Vernetoises et des Broût-Vernoits dont les toits viennent de cramer cette semaine et ce au centre-bourg, ce qui donne un exemple de plus de désolation de ce charmant village du Bassin de Gannat.

Oradour-sur-Glane c'était après Verdun et ces célèbres poilus qui demain (mi-juillet) devraient se "retourner dans leur tombe" quand ils verront leur monument dédié à leurs morts rejoindre non pas une avenue triomphante mais une infâme pissotière aux odeurs infernales située juste devant la mairie et à deux pas de l'école publique du Groupe scolaire Pierre Gilliope.

La polémique (vite retombée comme un soufflet) a commencé bien avant les élections municipales 2014 qui ont vu l'élection de la liste du maire Pierre HOUBE (divers gauche - Broût-vernet avec vous, pour vous -) avec Beatrice DABRIGEON, Yvan COMBAL, Emilie DAVID, Michel CHAVAILLON, Catherine CANARD, Bernard PLAVERET, Patricia MOLLIER, Didier FAYARD, Véronique MESPLES, Denis MOULIN, Delphine BERNARD, Jean-Pierre CATARD et de deux élus de la liste d'en face, (divers droite - Rassembler pour broût-vernet- ), Jean-Charles PERRON et Sylvie MECHIN.

La commune de Broût-Vernet a décidé d’engager très prochainement des travaux (début des vacances scolaires) pour le réaménagement du bourg. Ces aménagements doivent permettre d’améliorer l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, mais ils nécessitent le déplacement du monument aux morts construit dans les années 1920.

Img 5097

Seulement voilà, l’endroit qui a été choisi pour l’accueillir n'est qu'une infâme pissotière publique qui transpire l'urine depuis de nombreuses années et qui, elle, aurait dû être rasée depuis belle lurette puisqu'elle est pratiquement accolée.... à la boulangerie du village. Bonjour les pains au chocolat !

Cette décision scandaleuse de la part d'élu(e)s dont certains sont de nouveaux arrivants, révolte les "anciens", à l'image de l'ancien maire Hubert CHASSAING qui qualifie ce déplacement de "honte car on est dans une commune rurale et non dans une cîté comme Vichy" et qui n'a que mépris pour la nouvelle municipalité et certains anciens combattants de la commune dont ceux de l'AFN (Afrique-du-Nord) qui "n'auraient pas voulu signer" la maigrelette pétition mise en place par un ex-élu de Broût-Vernet, Jean-François GLOMET.

Les élus de l'opposition à la liste HOUBE se plaignent d'un "manque d'information, notamment sur la modificaion de l'aménagement ou bien encore les sommes engagées pour les dépenses....", comme nous l'a relaté Jean-Charles PERRON (qui est le petit-fils de Robert PERRON (président de Rhin et Danube pour l'arrondissement de Langon - Gironde).

Contacté ce matin par l'Idiot provincial, le maire Pierre HOUBE, faisant fi de la maigrichonne pétition nous a indiqué que le déplacement/installation de ce monument aux morts pour la Patrie coûterait dans les 4 500 € (subvention du conseil général de l'Allier, part communale 2 000 €..... et subvention de l'ONAC) pour un budget total de réaménagement de la place avoisinant les 300 000 €.

Pour le maire Pierre HOUBE, "il est urgent d'avoir des accès handicapés pour la mairie, la Poste, l'école avec des rampes d'accès... la délibération a été prise avant les élections..... on a fait parler les électeurs qui nous soutiennent.... on a reçu les responsables des associations locales et les habitants de la Grande rue .... nous allons réaliser une esplanade piétonne car lorsqu'il y a une cérémonie au monument aux morts, il faut mobiliser les services de la voirie municipale...".

Img 5098

Quelle sera la face de ce monument au mort

qui sera cachée contre le mur du futur projet ?

Selon nos informations, l'étude de ce réaménagement a été confiée au cabinet SERRE Jean-Paul, Hubert DIDIER et TRUTTMAN Olivier (SELAFA) situé à Vichy.

Petite "mise en bouche" proposée par l'Idiot provincial, histoire "d'enflammer les esprits" et de lancer notre première offensive générale : 

- comment se fait-il qu'une association d'anciens combattants comme l'ONACVG (Office national des anciens combattants et victimes de guerre) qui est un établissement public (sous tutelle du ministère de la Défense) qui, dans le cadre de la révision générale des politiques publiques, a été confirmé dans ses missions par le Gouvernement (en se voyant confier des responsabilités supplémentaires à l’égard du monde combattant) puisse adhérer au fait que des élu(e)s puissent déplacer - sans consultation populaire via un référendum - un monument dédié aux morts pour la France vers une infâme pissotière dont les seuls "héros" n'ont été que les ivrognes ou les pisseurs de passage, et puisse accorder une subvention (avec l'argent de nos impôts) à une initiative immonde, dégueulasse et surtout ingrate vis-à-vis de tous les soldats victimes de toutes les guerres inutiles voulues par les va-t-en-guerre universels ?

Sont-ils devenus fous ?

Mobilisation générale de nos camarades nationaux-bolcheviques ! Nous allons montrer qui nous sommes avec la détermination qui nous caractérise ! ORGANISONS LA RESISTANCE ! MOBILISONS-NOUS ! REVOLTEZ-VOUS PARTOUT !

Feu ! Ouvrons le bal des partisans de la mémoire collective et du souvenir des patriotes !

A suivre

A1487

Marc-Claude de PORTEBANE

Ancien candidat à la députation de l'Allier

Ancien porte-drapeau des FFC (Forces Françaises Combattantes) à Vichy

(1er mouvement de résistance fondé par le général de Gaulle)

SICTOM SUD-ALLIER : la belle fille du président communiste COURTADON représente maintenant Force Ouvrière et non la CGT !

Comment se fait-il que les services 

de la préfecture de l'Allier ne se soient

pas rendu-compte de cette anomalie

au comité technique paritaire ?

L'Idiot provincial est allé cet après-midi, effectuer une amicale "perquisition" au siège du SICTOM SUD-ALLIER pour peaufiner ses enquêtes ultérieures et merci à la préfecture de l'Allier d'être intervenue en notre faveur pour l'accès aux documents administratifs auxquels nous avons TOUS droit.

Photocopies interdites (pas de paiement à un centre de trésorerie locale), présence momentanée et pesante du directeur du SICTOM SUD-Allier, Cyril Valéro, dans une salle de réunion austère, nous avons pu retranscrire quelques infos mais le temps manquant, nous avons pu prendre quelques instants pour nous mettre en contact avec nos conseils de la SCP Portejoie à Clermont-Ferrand, le sous-préfet de Vichy et le cabinet de Mr le préfet de l'Allier à Moulins.

L'Idiot provincial a relevé dans les compte-rendus du CTP (Comité technique paritaire) quelque chose de "présumé anormal" dans celui du 23/09/2013. 

En effet, le PV de cette assemblée fait état des membres présents :

- (Pierre Courtadon - président du SICTOM SUD-ALLIER - ; René Getenet - vice-président du SICTOM SUD-ALLIER ; André BIDAUD vice-président du SICTOM SUD-ALLIER),

- Thierry Lecomte, membre titulaire du CTP, représentant SAFPT,

- Karine Courtadon, membre suppléant du CTP, représentant FO (Force Ouvrière).

La belle-fille du président Courtadon, Courtadon Karine, ayant été désignée secrétaire de cette séance (Getenet René: secrétaire-adjoint).

Absente : Sylvie Theveniot, directeur-adjoint des services administratifs.

Comment se fait-il que l'on ne retrouve trace, dans aucune copie des PV du CTP, de la désignation de Mme Courtadon (la belle-fille du président) .... comme représentante du digne syndicat "Force ouvrière", même dans celui du 24/02/2009 ???

Qu'en pense le contrôle de la légalité de la préfecture de l'Allier, à Moulins ?

Rien ??

C'est ce que l'on nous allons voir !

Marc-Claude de PORTEBANE

Peppone News. Grâce à une poignée d'élus de Créchy, Pierre COURTADON succède à COURTADON Pierre au SICTOM SUD-ALLIER !

Sans la désignation d'une poignée d'élu(e)s

de la petite commune de Créchy

"Peppone" COURTADON n'aurait pas été

élu président du SICTOM SUD-ALLIER

sans la bénédiction des élus de droite

dont le maire de Chantelle !

Img 5081

Elu sans arrêt depuis 2000, l'ex-maire trotskiste de Varennes-sur-Allier, Pierre COURTADON, a une nouvelle fois été élu (en fin d'après-midi) président du SICTOM SUD-ALLIER, grâce au vote de nombreux élus de droite représentant les électrices et les électeurs de leurs communes respectives.

La palme de cette candidature revient à la commune de Créchy, sans qui, le "Peppone" n'aurait pas été élu, une nouvelle fois.... à sa propre succession.

Img 5059

Luce Billet, le maire de Créchy (de dos) avec le directeur du SICTOM SUD-ALLIER, Cyril VALERO

Nous avons vu dans quelles conditions s'était effectuée cette "désignation" par certains élu(e)s de Créchy puisqu'il n'y a eu aucune délibération de prise et qu'une élue nous a indiqué n'être au courant de rien.*

EXIGEONS la démission du conseil municipal de Créchy et demandons un référendum pour que les électrices et les les électeurs de cette commune puissent donner leur avis. Merci de signer notre pétition.

Malgré les tracas administratifs : enfin un vin biologique sur le vignoble de Saint-Pourçain-sur-Sioule

Plus de 2 ans de barrages, de réticences

de coups fourrés, d'incompétences

de délais administratifs et bancaires :

Ils vous parlent de leurs embûches !

"UN VIN BIOLOGIQUE SUR LE VIGNOBLE DE SAINT-POURCAIN

EN PARTIE GRÂCE A VOUS, C'EST POSSIBLE. 

C’est le challenge que nous vous proposons de relever avec nous par une SOUSCRIPTION Solidaire et Participative. 

Seuls vignerons biologiques sur l’appellation de Saint-Pourçain, nous avons quitté en 2009 au bout de 20 ans, 
la Cave Coopérative qui n'a pas souhaité transformer et valoriser notre vendange en bio. 

Notre détermination est de vinifier et de commercialiser notre production, de valoriser notre travail dans le respect de l'environnement, et de proposer des vins issus de l'agriculture biologique aux amateurs de vins naturels.
 


En dépit de plus de 2 ans de barrages, de réticences,d'a prioris, de coups fourrés, d'incompétences, de délais administratifs et bancaires... , qui parfois nous ont destabilisés, notre ténacité fait que peu à peu nous avançons. 

Notre première vinification 2010 s'est faite dans un petit cuvage prêté par un souscripteur à quelques kms de notre Domaine et le stockage dans un autre endroit, ce qui n'a pas facilite pas les choses, mais au moins, nous a permis de réaliser nos premières cuvées. 

Depuis 4 ans, nous avons lancé autour du projet une Souscription Alternative Solidaire et Participative, pour qu'existe enfin des Vins Biologiques dans l'Allier, et nous essayons de faire de notre Domaine un lieu de convivialité, d'échanges et de références autour de la vignes et de nos cuvées biologiques . 

En 2012, grâce à nos Souscripteurs, nous vinifions sur notre Domaine, dans un chai bioclimatique. 

ENCOURAGEZ-NOUS et rejoignez l'AVENTURE..... en TELECHARGEANT LA SOUSCRIPTION à droite de l'écran."

http://cloluc.blogspot.fr/ 

Dans l'Allier, bastion du communisme rural, Bernard Monot (FN) obtient + de 24,5 %

Vichy, Moulins, Montluçon :

grâce aux coquins et aux copains

des partis boboïstes bourgeois

le FN réalise le grand chelem !!!

A1472

http://youtu.be/w__n5I1r61c

Le candidat frontiste, qui compte parmi ses colistiers la conseillère municipale de Vichy et secrétaire départementale du FN Claudine Lopez, devance le candidat de la droite et eurodéputé sortant Brice Hortefeux (23,29 % des voix) et le candidat du parti socialiste Jean-Paul Denanot (15,71 %).

La liste de Brice Hortefeux, selon IPSOS, pourrait avoir entre un et deux sièges. Jean-Paul Denanot auraient un siège. Et la candidate Sophie Auconie (UDI-Modem) pourrait obtenir un siège. Le Front de gauche obtient 10,29 % des voix, l'UDI-MoDem 8,23 % des voix et Europe Écologie Les Verts 5,74 % des voix.

Dans l’Allier, il y a eu 118 083 votants, soit un taux de participation de 46,18 %. Par rapport aux élections européennes de 2009, le taux de participation a augmenté de 3,75 % (46, 18 % en 2014 contre 42,43 % en 2009). À Moulins, ce taux de participation est de 38,16 %. Quant à Montluçon, il est de 37,63. À Vichy, il est de 43,14 %.

Dans les trois arrondissements de l'Allier, le candidat frontiste réalise le grand chelem. A Moulins, il arrive en tête avec 22,71% des voix talonné de près par Brice Hortefeux (22,66%). A Montluçon, il arrive également en première position avec 23,78% des voix devant Brice Hortefeux (21,70%) et à Vichy, Bernard Monot affiche un score de 26,85% des voix devant Brice Hortefeux (25,33%).

TOUS POURRIS ! "Affaire Bygmalion" : ça sent le cramé à l'UMP de Copé la tête !

SI Copé ne démissionne pas de ses fonctions

Fillon a prévu aujourd'hui d’exiger son départ

et proposer une direction collégiale provisoire

A215 1

En février, peu avant les élections municipales, Le Point avait révélé que la société Bygmalion, ou plus précisément sa filiale Event & Cie, avait empoché de l'UMP 8 millions d'euros pour l'organisation des meetings de campagne du parti en 2012. La société et sa filiale ont été fondées par des Bastien Millot et Guy Alves, deux intimes de Jean-François Copé, qui était alors secrétaire général du parti. 

En mai, une nouvelle enquête – de Libération cette fois – enfonce le clou. Le quotidien confirme les accusations du Point et détaille les prestations facturées par Bygmalion. Le parti, assure-t-il, aurait payé les factures relatives à quelque 80 évènements dont « 55 conventions thématiques » pour 12,7 millions d'euros entre janvier et juin 2012.

A1467

Après la plainte du député UMP Pierre Lellouche, ce sont désormais des accusations d'une toute autre ampleur qui ont été portées par l'avocat de la société Bygmalion, lundi 26 mai. Lors d'une conférence de presse, Me Maisonneuve a dit et répété à plusieurs reprises que les prestations facturées par la société qu'il représente ont été indûment facturées à l'UMP alors qu'elles concernaient la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy« C'est un chantage économique », a-t-il résumé.

Si le président de l’UMP ne démissionne pas de ses fonctions, François Fillon et ses amis ont prévu aujourd'hui d’exiger son départ et de proposer la mise en place d’une direction collégiale provisoire. 

A1470

Les fillonistes, qui n’ont toujours pas digéré l’élection « volée » à la présidence du parti fin 2012, sont en tout cas déterminés à avoir la tête de Copé.

Quitte à lui forcer la main s’il le faut.

Jean-Paul Emploi News ! Manifestation de travailleurs devant l'agence Pôle emploi à Brioude

Sous l'égide de la CGT, des salariés d'une entreprise de BTP ont manifesté devant l'agence Pôle emploi de Brioude, ce lundi 26 mai.

Ils souhaitent se faire indemniser, leur feuille de paye demeurant vierge depuis plusieurs mois…*« Leur patron est injoignable »

« Ils ne touchent plus de salaire depuis trois mois, ils ne peuvent néanmoins être pris en charge par Pôle emploi, faisant encore partie de la société pour laquelle ils travaillent », dénonce une source syndicale, ajoutant : « Nous n'arrivons pas à appeler leur patron, qui est injoignable ».

Communiqué de presse : A l’issue du délibéré du procès pour diffamation contre la police....

Communiqué de presse :

"Amal Bentounsi, Farid El Yamni et Hamid Aït Omghar tiendront une conférence de presse mercredi 28 mai à 9h15
Au Tribunal de Grande Instance de Paris
Poursuivie par le Ministère de l'Intérieur pour une vidéo dénonçant l’impunité entourant les crimes policiers, Amal Bentounsi saura si elle est condamnée mercredi 28 mai à 9h00, à la 17ème chambre correctionnelle de Paris.
Quel que soit le verdict, l’accusée compte solliciter Christiane Taubira, aux côtés de Hamid Aït Omghar et Farid El Yamni, qui ont, comme elle, perdu leurs frères au cours d’une interpellation policière. Pour elle, « chaque année, il y a trop de morts, trop d’enquêtes qui se soldent par un non-lieu au bout de 7 ou 8 ans de procédure incomplète, comme celle de Lamine Dieng samedi dernier. Il est temps que des mesures sérieuses soient prises. Aujourd’hui c’est nous, mais cette tragédie peut toucher n’importe quelle famille demain.
Suite à la mort de son frère d’une balle dans le dos le 21 avril 2012, Amal Bentounsi avait diffusé la vidéo sur son site « Urgence Notre Police Assassine», qui recense les cas de morts dans le cadre d’interventions policières cesndernières années. Si Manuel Valls, alors Ministre de l’Intérieur, avait décidé de la poursuivre pour diffamation, la Procureure Aurore Chauvelot a elle
demandé la relaxe le 7 avril dernier, au cours du procès d’Amal Bentounsi. Cette dernière avait fait témoigner d’autres familles de victimes, le chercheur Mathieu Rigouste, et la porte parole du Collectif Stop le contrôle au Faciès Sihame Assbague pour tenter de démontrer que son cri de douleur est basé sur des faits réels et elle n'est pas une volonté de nuire, il rejoint le
signal d’alarme tiré par de nombreux chercheurs, magistrats, ONGs et anciens Ministres avant elle.
À une semaine de son procès, Farid El Yamni lançait une pétition sur la plateforme Change.org s’adressant au Ministère de l’Intérieur. Exigeant l’abandon des poursuites contres Amal Bentounsi, avait recueilli plus de 7000 signatures.".

Paul TOP

Peppone News ! De Créchy-Land, terre d'exil des ex-caciques trotskistes au SICTOM SUD-ALLIER de Bayet !

Créchy-Land, SICTOM SUD-ALLIER.....

Devant nos difficultés à établir

un reportage transparent, nous avons

refilé le "bébé" au Canard enchaîné !

Peut-être que le palmipède sera plus efficace que nous, parce que nous, nous avions vite vu les limites de l'espace républicain dans l'Allier.

En effet, le 15 mai nous avons envoyé un pt'il mail au directeur du SICTOM SUD-ALLIER, Cyril Valéro, en lui demandant à consulter :

- les statuts du syndicat intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères Sud-Allier (SICTOM SUD-ALLIER)

- la date précise de l'élection du président, Pierre Courtadon et des membres du bureau du SICTOM SUD-ALLIER

- les PV ou des compte-rendus depuis la création du SICTOM (du Comité technique paritaire)

- les délibérations du comité syndical

- le noms des syndicats représentés du SICTOM SUD-ALLIER

- le nom des représentants syndicaux représentant les salariés au comité technique paritaire 

- une copie de l'annonce publique du recrutement de Mme Courtadon (nom d'épouse de la belle-fille du président Courtadon Pierre), la précision de sa ou ses fonctions, la date précise de son embauche au sein du SICTOM plus d'autres informations d'ordre publiques

- les données statistiques (nature d'arrêt, absentéisme global, temps perdu, raisons, etc...) concernant les accidents du travail des salariés du SICTOM, (à l'exception du dossier médical des intéressés ou de tout autre renseignement d'ordre privé), de la création du SICTOM à mai 2014.

....et deux questions subalternes relatives au droits de la presse.

Le tout "ficelé" dans une série d'envois au cabinet de Mr le ministre de l'Intérieur, au cabinet de Mr le préfet de la région Auvergne, au cabinet de Mr le préfet de l'Allier, via Mr le secrétaire général et à Mr. le sous-préfet de Vichy et .....au palmipède qui savoure le début de notre reportage en bon observateur.

Le RDV au SICTOM SUD-ALLIER fut donc donné au siège du SICTOM SUD-ALLIER le jeudi 22 mai. Nous n'y sommes pas allés parce que nous attendions une réponse à nos deux questions d'ordre secondaire. 

Mais le RDV a été fixé à une date ultérieure. Mr Valéro tenant ABSOLUMENT à être présent dans la salle... avec nous ! Rigolant

Question subsidiaire du sans-grade l'Idiot provincial :

- la directrice adjointe, Mme T. (représentante de FO - plus pour elle - mais si pour ses collègues dont Jacques Lachaise de Moulins et Jean Mariou, délégué territorial Montluçon) peut-elle nous dire comment elle a fait pour devenir cadre dans la catégorie A ? Simple question pour notre culture personnelle et aucunement une question déplaisante.

En effet, les fonctionnaires chargés de fonctions de conception, de direction et d’encadrement relèvent de la catégorie A.

Le centre de gestion de la fonction publique, par la voix de sa directrice, Mme Faure-Boueyre, étant restée sourde à notre appel, (Appels et mail du 15/05 pour notamment un recrutement datant de... 2000), nous préférons donc nous adresser à "Dieu" plutôt qu'à ses saints en ces fortes terres au ventre saillant et à la figure rougeaude !

Puisque vous ne dites rien, soyez sans craintes Mme Faure-Boueyre, nous ne vous demanderons plus rien ! Plus rien !

Voilà un bel exemple de la "démocratie" en France ! Ne nous étonnons donc pas du résultat des élections européennes 2014 d'hier !

Le FN est arrivé en tête dans l'Allier, pourtant.... une forte terre rougeaude !

Viendra bien un jour où le système sera renversé tandis que certains féodaux locaux devront rendre des comptes au peuple !

Marc-Claude de PORTEBANE

Européennes 2014 Circonscription Massif-Central Centre : le FN gagne grâce aux partis bourgeois décadents !

Selon le Figaro, une réunion de crise

convoquée dès demain matin à l'Élysée !

A461

Bernard MONOT - LFN - LISTE BLEU MARINE - NON A BRUXELLES, OUI A LA FRANCE 24,20 %

Brice HORTEFEUX - L'UMP - POUR LA FRANCE, AGIR EN EUROPE AVEC BRICE HORTEFEUX 20,80 %

Jean-Paul DENANOT - LUG - CHOISIR NOTRE EUROPE 16,20 %

♥ Corinne MOREL DARLEUX - LFG - FRONT DE GAUCHE - 7,90 %

♥ Clarisse HEUSQUIN - LVEC - EUROPE ECOLOGIE - 6,50 %

A 17h, le taux de participation en Auvergne était supérieur à la moyenne nationale dans tous les départements. C’était le Puy-de-Dôme qui avait le plus voté.

Départements % à 12h % à 17h
Allier 18,88 38,69
Cantal 19,92 37,88
Haute-Loire 20,52 37,97
Puy-de-Dôme 18,58 38,75

A PARIS DEMAIN

POUR UNE BONNE ENGUEULADE : 

"Sont conviés : Manuel Valls, Laurent Fabius, Michel Sapin, Bernard Cazeneuve, Stéphane Le Foll, Harlem Désir", précise le Figaro.

Navigation vers le projet d'extension de la porcherie de Lapeyrouse par la fédé de la pêche de l'Allier !

A 16 km... du projet de porcherie de Chirat l'Eglise !

En février 2013, la fédération de la pêche 03

attirait l'attention du commissaire enquêteur

sur le projet d'exension de la porcherie

au "Vernet" à  Lapeyrouse

(frontière Puy-de-Dôme/Allier) !

Num 1

C'est par la plume du président fédéral Gérard GUINOT (dossier suivi par Mickaël LELIEVRE), que la Fédération de l'Allier de Pêche et de protection du milieu aquatique, (rue de la Ronde à Saint-Pourçain-sur-Sioule), faisait part de son désaccord au commissaire enquêteur en donnant son avis concernant la demande présentée par la "COOPERATIVE DE LA BASSE TERRE" pour porter la capacité d'exploitation d'un élevage de porcs à 4 582 animaux équivalents situé au lieu-dit "Le Vernet" à Lapeyrouse, une verdoyante petite commune de 557 habitants du Puy-de-Dôme, à la limite du Bourbonnais, (canton de Montaigut, arrondissement de Riom).

Ce courrier se présentait dans le casre de l'enquête publique en cours, la Fédé de la pêche souhaitant émettre un avis à cette demande puisque le projet prévoyait un plan d'épandage de lisier qui concernait 5 communes du département de l'Allier très touristiques : Blomard, Echassières, Louroux-de-Bouble, Vernusse et Beaune d'Allier.

Après avoir consulté l'ensemble des documents relatifs à cette enquête publique, la Fédé de la pêche émettait les remarques suivantes : 

DOUTE SUR LE NOMBRE DE PORCS

- Sur la forme, le document 1 "Etude d'impacts et dangers" mentionne en son titre une demande d'autorisation d'exploiter un élevage de porcs de 4 582 animaux-équivalents alors que le document 3 "Annexes" indique une demande d'autorisation d'exploiter un élevage de porc de 5 347 animaux équivalents. Cette différence de 765 animaux équivalents dans le titre de deux documents pourtant inclus dans le même dossier peut être de nature à introduire un doute sur le nombre de porcs qui seront effectivement hébergés dans le futur projet.

RISQUE DE POLLUTION DU RUISSEAU PUY GUILLON

Page 82. Il est noté que "la rupture d'un ouvrage aurait pour conséquense une pollution des eaux et que le ruisseau de Puy Guillon pourrait être pollué en cas de rupture des installationns de stockage des effluents liquides". La nature de cette pollution n'est pas décrite dans le dossier. Il en est de même pour les impacts de cette rupture et pour les mesures mises en place pour gérer ce risque.

FORT RISQUE D'EXPORTATION DE PHOSPHORE VERS LES EAUX SUPERFICIELLES

Page 97. Il est indiqué que les sols prévus dans le plan d'épandage sont sensibles au lessivage car ils sont globalement peu profonds et présentent une faible réserve utile, de fortes contraintes d'acidité et de faibles capacités de stockage des éléments nutritifs. De plus, plus de 60 % de la surface du plan d'épandage présente des terrains avec une pente supérieure à 5 % et 20 % de la SAU (surface agricole utile) présente des terrains avec une pente supérieure à 10 % avec un risque de ruissellement très fort. Il subsiste donc un fort risque d'exportations des nutriments, phosphore principalement, vers les eaux superficielles.

ABSENCE D'ENJEUX HYDROGEOLOGIQUES

Page 101. Le dossier entretient une confusion en mentionnant dans le même paragraphe, l'absence d'enjeux hydrogéologiques sur le plan d'épandage tant sur le plan de la qualité et de la quantité et la forte sensibilité des sols au lessivage et le risque de ruissellement important en période d'excédent hydrique....

A suivre 

Marc-Claude de PORTEBANE

Notre-Dame-des-Landes : le parti révolutionnaire National-bolchevique sera présent au rassemblement de juillet !

Rassemblement contre le projet d'aéroport : 

voici le programme

des 5 et 6 juillet 2014 !

Les quatorze opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes qui s'étaient introduits en janvier 2013 dans la propriété du milliardaire François Pinault à Grosrouvre, dans les Yvelines, ont été relaxés cette semaine par la cour d'appel de Versailles.

La cour a prononcé une nullité de procédure, "les éléments des délits n'étant pas réunis".

En coordination avec tous les militants venus de tous les horizons, nos camarades du Parti révolutionnaire national-bolchevique et de toutes les structures anarchistes autonomes vous donnent RDV les 5 et 6 juillet 2014 :

A1465

Pétition en ligne et version papier. Stop au déni de démocratie à Créchy (désignation titulaire de Créchy au SICTOM SUD-ALLIER)

Plus de 100 dépôts en version papier

Objectif 500 dépôts, 5 000 signatures !

Merci de cliquer sur le lien

ci-dessous de notre pétition :

http://www.mesopinions.com/petition/politique/stop-deni-democratie-crechy-exigeons-demission/12093

À l'attention : de M. le Préfet de l'Allier, Arnaud Cochet

Stop au déni de démocratie locale à Créchy : Exigeons la démission in solidum des élu(e)s du conseil municipal de Créchy qui ont désigné un élu extérieur à leur commune comme titulaire pour les représenter au SICTOM SUD-ALLIER sans consultation de leurs électeurs !


En mars 2014, les électrices et les électeurs de Créchy ont élu les représentants de leur conseil municipal : Claude Blanc, Luce Billet, Vincent Goldstein, Christian Belotti, Hervé Bourfe-Debony, Alain Billoux, Viviane Degoulange, Marie-France Vanstraceele, Catherine Jonet, Alain Chomet, René Deligeard.

Or, L'Idiot Provincial, (Journal Militant d'Information Alternative sur internet), vient de découvrir qu'en mai 2014, que certains élus de Créchy ont désigné comme délégué titulaire au SICTOM SUD-ALLIER à Bayet, un élu de la commune voisine de Varennes-sur-Allier, qui n'est autre que le président actuel de ce syndicat intercommunal, Pierre Courtadon. 

Cet homme n'a pas même pas été désigné par sa propre commune de Varennes-sur-Allier, où il a été sévèrement sanctionné par les électeurs qui n'ont pas voulu encore de lui comme maire. Par contre, le délégué au SICTOM SUD-Allier de la commune de Créchy n'est qu'un simple suppléant, René Deligeard.

Cette décision de certains élus du conseil municipal de Créchy n'est-elle pas un "déni de démocratie" puisque les électeurs n'ont pas été informés de cette décision au moment du vote aux élections municipales de 2014 ?

Dans notre pays où plus de 70 % des Français ne font plus confiance aux politiques et où l'on constate que tous les partis ne sont plus représentatifs que d'une minorité acceptant encore de s'exprimer par les urnes, que reste-t-il du rôle premier de la fonction politique ?

Par la présente pétition, nous exigeons la démission in solidum du maire et du conseil municipal de Créchy, et nous demandons l'organisation d'un référendum pour que les citoyennes et les citoyens de Créchy puissent donner leur avis sur la désignation de leurs délégués au SICTOM SUD-ALLIER.

Nous désirons plus de transparence dans la vie politique locale de la communauté de communes de Varennes-Forterre, afin d'être les véritables actrices et acteurs de la démocratie locale car plus que jamais, nous sommes interpellés par le décalage croissant de nos institutions électorales françaises avec les aspirations citoyennes par les organismes censés nous représenter et par les décisions de plus en plus antidémocratiques, qu'elles soient locales, régionales, nationales.

Marc-Claude de Portebane
Ancien candidat à la députation de l'Allier

Nos camarades de Greenpeace à l'assaut du port de La Rochelle : Bois volés, Vies volées !

Bonjour,

Hier matin des équipes de Greenpeace ont agi dans le port de La Rochelle : ils ont symboliquement mis sous scellés du bois illégal venu du Brésil et de République Démocratique du Congo.

Cette Brigade de Vérification du Bois (BVB) a fait ce matin ce que ni les importateurs, ni le gouvernement français ne font pour empêcher les importations massives de bois illégal. Une règlementation européenne sur le bois est en vigueur depuis mars 2013. Mais en France, rien n’a changé. La loi française ne sera débattue qu’en juin.
Entre 20 et 40% du bois importé en Europe est d’origine illégale. Cette proportion augmente beaucoup pour des régions à risque comme l’Amazonie brésilienne et la RD Congo.

Nous publions aujourd’hui un dossier d’enquête et d’action complet. Nous nous adressons aux importateurs et aux pouvoirs publics.

Vous aussi, agissez, interpellez votre député

Petit mémo sur la base militaire de Varennes-sur-Allier à décortiquer par Sécuri-France ?

MANIFESTE POUR LA SAUVEGARDE

DE NOS ARMEES

Publié par LeMonde.fr
 
Le démantèlement de l’institution militaire arrive à son terme.
Infiniment plus que l’actuelle disette budgétaire, la fin de la guerre froide, les impératifs de l’Etat-providence et la volonté des « postmodernes » d’en finir avec le « fracas des armes » ont été les abrasifs les plus puissants pour réduire, en moins d’un demi-siècle, l’armée française à l’état d’échantillon. La force militaire est passée, dans le silence et la dénégation, du statut d’institution régalienne majeure à celui d’une société de services que l’on rétribue à la tâche. Le couronnement de cette efficace entreprise de démolition a été de placer la haute hiérarchie aux ordres d’une administration civile de défense qui prospère sans frein, au prétexte de recentrer les militaires sur leur cœur de métier. Le soldat, « ravalé à la fonction d’homme de peine de la République », est prié de verser son sang dans le silence et l’indifférence en se soumettant aux règles strictes d’un devoir d’Etat pourtant largement déserté par ceux censés le faire mettre en œuvre et le faire respecter. Ce désastre consommé ne peut plus être confiné sous l’éteignoir d’un « devoir de réserve de la grande muette », caution hypocrite et confortable à la disposition de tous les habiles pour esquiver dans le confort de la chose publique leurs responsabilités envers la Nation.
Des fautes multiples :
C’est en effet une grande faute que de sacrifier le bras armé de la France au gré des idéologies de rencontre et de quelques embarras financiers. C’est une faute en regard du monde tel qu’il s’organise et dont chacun sait qu’il réservera de fâcheuses surprises. L'absence actuelle de menace militaire majeure n’est qu’un simple moment de l’Histoire
Socalme apparenne doit pamasquelereconfigurations opolitiques quimarginaliseront, pire élimineront sans pitié les nations au moral défaillant. C’est une faute vis-à-vis de la sécurité des Français de faire ainsi disparaître un pilier majeur de la capacité de résilience du pays face à une éventuelle situation de chaos, dont nul ne peut préjuger le lieu, l’heure et la nature. Pour y faire face, seule une force armée peut et doit offrir les moyens suffisants, servis par des hommes et des femmes structurés par les valeurs puissantes du devoir et de l’obligation morale. 
C’est une faute d’éliminer l’une des institutions « fabriques de liens » dont la France a un urgent besoin face à l’action déterminée de forces centrifuges, dont elle est coutumière, et mises généralement au service d’intérêts particuliers et communautaristes. Il est donc plus que temps de rétablir la puissance et l’efficacité d’une institution d’Etat « pour le dedans comme pour le dehors » et de permettre à la France de se remettre à penser en termes derisques et de puissance stratégique. Elle en a les moyens. Elle doit le faire sans l’attendre d’une Europe,puissance inexistanteou d’une soumission transatlantique délétère voire de plus en plus illusoire.
Que rétablir et comment ?
Les voies et moyens pour rétablir une institutiondésormais comateuse,sont nombreux et divers. Ilsn’attendent qu’une impulsion réparatrice,après des décennies de mesures irresponsables. Ils ne pourrontcependantfaire l’économie d’un certain nombre de dispositionsdont l’abandon ou le travestissement ne sont plus acceptables.
D’abord, un budget décent qui permette à nosoldatde disposer de l’entraînement et des équipements nécessaires, et au politique de s’engager sans le soutien déterminant des Etats-Unistout en évitant le stupide tout ou rien nucléaire. Ensuite, des hommes et des femmes en nombre suffisant. Rien d’efficace et de durable ne peut sefaire sans des effectifs capables de marquer dans la durée, sur et hors du territoire national, la volonté et la détermination de la Nation. Avec, bien entendu, une organisation des forces parfaitement univoque, tout en faisant la répartitionqui convient entre des professionnels en nombre suffisant et les citoyens en armes qui doivent impérativement revenir au centre de notre dispositif sécuritaire et identitaire. Enfin, une répartition équilibrée, entre l’exécutif et le Parlement, des responsabilités qu’autorise la Constitution, laissant au militaire le devoir d’exercer librement son conseil, tout en administrant etmettant en œuvre les forces autrement que par le canal malsain d’une administration de défensed’autant plus intrusive qu’elle se sait irresponsable. Autant de mesures indispensables qui seront déclinées, point par point, dans des documents à venir et dont les signataires du présent document demanderont,avec détermination et constancela réalisation pour le bien public. Il est grand temps de rénover et de renouveler le contrat de confiance de la République avec ses soldats. S’il n’est pas trop tard, il devient urgent de lui redonner la vigueur indispensable sans qu’ilsoit besoin de recourir à des formes de représentation qui, bien qu’étrangères à notre culture militaire, pourraient s’avérer, un jour peut-être proche, le seul moyen pour nos soldats de se faire entendre. 
Le 30 septembre 2013 - Les sentinelles de l’agora
** Ce club de réflexion regroupe des officiers supérieurs et généraux des trois armées, de sensibilités diverses, mais ayant de multiples expertises et membres de nombreuses associations et institutions de Défense

Tourisme : l'Allier 2° département parmi les plus "radioactifs" de France !

CHUT !

L'Allier se situe au centre de l'ancien bassin d'uranium français. Avec un site minier sur son territoire, le site de L'Ombre, fermé en 1981, il est aussi entouré d'anciennes mines dans le Puy-de-Dôme, la Loire, la Saône et Loire et la Haute-Vienne.

L'ancienne activité minière reste problématique aujourd'hui, plusieurs matériaux, ayant été utilisés à l'époque pour la construction ou le remblai, s'étant depuis révélés radioactifs, contaminant plusieurs secteurs.

La radioactivité moyenne dépasse largement les 2 millisievert ici (2,31), une moyenne encore considérée comme inoffensive.

Les chiffres clés...

- Débit de dose gamma moyen : 2,3090 mSv/an

- Pic à : 270,77 nSv/heure (Montluçon le 16/01/2010)

-Nombre de points de prélèvements : 1