La semaine de l'Idiot provincial ©

Toute l'actu vue par l'Idiot provincial ©

ADADA d'Ambert a dédié journée du 18 juin aux ânes et non aux cons !

Grâce à Marinette PANABIERE et aux bénévoles de

l'Association nationale des amis des ânes (ADADA)

d'Ambert, le samedi 16/06 a été dédié aux ânes !

Hostien 012

De 10h à 18h, une journée riche en évènements :

PORTES OUVERTES AU REFUGE : 320 ânes qui y sont hébergés, accompagnés par des soigneurs ou des adhérents.

EXPOSITIONS :

« L’ÂNE et l’ÉCOLE » Claude BRANCHAREL a présenté cette année une très intéressante collection d’objets sur ce thème.

Hostien 015Un métier méconnu disparu aujourd’hui : « LE MARCHAND DE PEAU DE LAPIN »  Christian THOMAS qui a dédicacé son livre « Lapin tu as eu ma peau ».

Hostien 016CONFÉRENCE à 16h : « LOU PELHAROT » suivie de la projection exceptionnelle du documentaire « Lapin tu as eu ma peau » de Marc CHARLEY et Christian THOMAS. Merci à l’association AIMTÉ-FILMS qui œuvre au profit du Refuge.

Hostien 010

BRIC à BRAC toute la journée. Les bénéfices des ventes de la brocante sont reversés chaque année au Refuge.

Ada 001ADADA, c'est un réseau de délégués dans toute la France, une équipe de spécialistes (plus de 40 ans d'expérience des ânes), 1 000 adhérents en France et à l'étranger, un refuge à vocation nationale vers Ambert (Puy-de-Dôme), 320 ânes et mulets de tous âges soignées et éduqués et plus de 70 ha de près réservés à leur bien-être.

N'hésitez pas à adhérer à ADADA, faire un don et parrainer un âne afin de lui garantir un avenir serein au refuge.

Big blocage ce matin par #Greenpeace Usine Petit Navire de Douarnenez !

Depuis 6h50 ce matin avec 25 activistes de Greenpeace

nous bloquons l’usine Petit Navire

pour dénoncer méthodes de pêche

du numéro 1 français du thon en boite !

1 5

Depuis ce matin, nos camarades-militants juchés à une dizaine de mètre de hauteur ont entrepris de repeindre la façade de l’usine tandis que seize d’entre eux, enchainés à des boites de thon géantes, bloquent l’accès aux camions de livraison.

Depuis 5 semaines, un des bateaux de Greenpeace, l’Esperanza, navigue dans l’océan Indien pour récupérer tous les DCP qu’il croise. La majorité d’entre eux ont été déployés par des fournisseurs de Petit Navire et Thai Union. Plus de 100 000 personnes ont déjà interpellé directement Petit Navire sur ses méthodes de pêche et samedi dernier, les groupes locaux de Greenpeace sont allés sensibiliser les consommateurs dans des supermarchés.

Aujourd’hui, nous interrompons la chaine d’approvisionnement de cette usine propriété de Thai Union : nous sommes déterminés à dénoncer ses pratiques de pêche et à empêcher cette entreprise de persévérer dans la destruction des océans, depuis les zones de pêche, jusqu’aux rayons des supermarchés, en passant par les sites de production et d’export.

Alors que plusieurs marques de thon en boite ont commencé à modifier leurs pratiques, Petit Navire refuse d’évoluer et reste l’un des plus mauvais élèves des marques présentes sur le marché hexagonal.

Les élus régionaux du FN de retour par les portiques dans les lycées en Auvergne/Rhône-Alpes

A travers ces représentations, le FRONT NATIONAL

veut poursuivre son travail d’enracinement

et de présence sur le terrain !

Reg 2 25Le leader du FN lyonnais Bruno GOLLNISCH (Région Auvergne/Rhône-Alpes Janvier 2016) ©

Communiqué de presse :

"Près d’une semaine après les élections au sein des Organismes extérieurs (lycées publics et privés, Parcs naturels régionaux, CFA, Conseils Académiques de l'Education Nationale, etc) les résultats définitifs sont enfin connus.

Pour la première fois depuis la présidence de Charles MILLON, le FRONT NATIONAL opère un retour en force dans les représentations de la Région au sein des lycées, en obtenant 155 suppléances et 2 postes de titulaires (lycée Apollinaire et lycée Lafayette à Clermont-Ferrand).

Au total, les élus du FRONT NATIONAL obtiennent 323 représentations dont 82 postes de titulaires et 241 suppléances.

Rappelons que dans la précédente mandature, la représentation des élus FN dans les Organismes extérieurs était inférieure à 50 postes, titulaires et suppléants confondus. Ce succès est d’une part le fruit de la poussée électorale de décembre dernier, mais aussi le résultat de la démobilisation d’une gauche atomisée par sa défaite et de l’impréparation d’une majorité régionale qui peine à trouver ses marques."

Jean-Claude SCHALK, le maire d'Andrézieux-Bouthéon distribue des cadeaux aux élus !

Le but d'un maire est-il de distribuer

des sacs-à-dos en forme de cadeau

aux élu-es de sa commune ?

And cm 003 2 jpg a

Le 28/01/2016, à l'issue du conseil municipal d'Andrézieux-Bouthéon, (auquel assistait l'Idiot provincial), le maire a retiré d'un carton des sacs-à-dos et les a distribués aux élu-es qui étaient sur le point de s'en aller de la salle du conseil.

Un élu (qui tient à garder l'anonymat) nous a indiqué que ces sacs-à-dos avaient également été donnés au personnel communal.

Les élu-es d'Andrézieux (FN compris) n'avaient-ils plus d'argent en cette fin de mois de janvier 2016 pour s'acheter des sacs-à-dos pour visiter par exemple, la ZAC l'Orme les sources ou l'Espace industriel Opéra Parcs ?

Les élu-es d'Andrézieux-Bouthéon ont-ils besoin d'un sac-à-dos pour y mettre un cahier avec un stylo servant à comptabiliser les lots de boissons alcoolisées achetées par la commune, à l'hypermarché E. Leclerc, (ZAC Migalon, rue Charles Voisin) pour 1 250 €, les lots de boissons non-alcoolisées 12 500 €, les lots de fourniture de vins pour 10 000 € ou les lots de champagne Blanc de Blanc pour 5 000 € et ce, le 24/11/2015 ?

Les élu-es d'Andrézieux-Bouthéon ont-ils besoin d'un sac-à-dos pour y mettre un bloc-notes et un crayon afin de :

- bien noter les avis suite aux frais de réception du 21/11/2015 au restaurant "La Roseraie" pour 160, 42 €,

- bien noter les travaux d'élagage des arbres sur divers sites, (alors que la commune a ses propres équipes d'entretien d'espaces verts comme le démontre la facture de réparation de la débroussailleuse en date du 17/11 chez MOTOCULTURE COLOMBAN pour 29,69 €), pour un montant de 15 540 € et facturés à l'entreprise paysagiste Gérard CHAUDIER de Saint-Jean-Bonnefonds, le 03/12/1015,

- bien recueillir les avis sur l'hébergement de la troupe de spectacles "PICCOLI SENTIMENTI", le 14/11/2016 au luxueux "Best Western Hôtel Saint-Etienne Aéroport"  pour 633, 82 € (alors que l'hôtel 1ère classe situé à 900 m de l'aéroport dispose de chambres nettement moins chères) ?

Où est l'exemplarité des élu-es prônée par le nouveau président de la Région Auvergne/Rhône-Alpes, Laurent WAUQUIEZ, puisque le maire d'Andrézieux-Bouthéon, Jean-Claude SCHALK, a été désigné comme vice-président (5° vice-président chargé des voieries communautaires) à la communauté d'agglo Saint-Etienne Métropole dirigée par le maire de Saint-Etienne.... Gaël PERDRIAU qui passe pour être un des plus fervents soutiens de... WAUQUIEZ Laurent ?

Question posée au secrétariat du maire de la commune d' "Andrézieux-les-Boutons me démangent":

- La vocation d'un maire est-elle de distribuer des cadeaux à ses élu-es et ce, sous quel texte de loi ?

A quand une charte de déontologie à Andrézieux-Bouthéon ?

En attendant la réponse du maire, à suivre avec délectation !

 

Cette si mystérieuse "Panne mécanique" au CVO de Saint-Barthélemy-de-Vals qui rend le SYTRAD de Valence muet comme une carpe !

Le SYTRAD de PORTE-LES-VALENCE botte

en "touche" concernant la "panne mécanique" :

un Collectif de riverains est en voie de constitution

pour connaître la VRAIE vérité sur son fonctionnement.

Sytrad bis 026Le 08/12/2015 l'Idiot provincial participe à la réunion avec les riverains sur le site CVO d'Etoile-sur-Rhône.

Au menu : l'ERS (L'Evaluation des Risques Sanitaires) réalisée par l'Apave les 12, 13, 14 janvier 2015

Le centre de Valorisation Organique des déchets ménagers résiduels, situé à Saint-Barthélemy-de-Vals d'une capacité annuelle de 40 000 T sépare les divers déchets contenus dans la poubelle d'ordures ménagères résiduelles et isolent les déchets fermentescibles pour produire du compost "normé" sur site, ainsi que les métaux recycables et les combustibles en vue d'une valorisation matière et énergétique dans des unités spécialisées.

L’exploitation du site suite aux travaux d’optimisation a démarré le 8 juillet 2013.

Le 21 août 2013 un incendie en a détruit une partie du système de traitement de l’air.

Les travaux de réparation ont été entamés le 2 mars 2015. La première phase des travaux de réparation a débuté le 2 mars 2015 : suite au déblaiement des gravats et débris de l’incendie des fissures ont été constatées sur les murs du local laveur. Ces fissures ont impliqué une phase d’expertise débutée en juillet et toujours en cours pour vérifier si le génie civil devait être renforcé.

Dans un mail que nous avons reçu aujourd'hui, (et faisant suite à notre participation à la réunion des riverains sur le site CVO d'Etoile-sur-Rhône le 08/12/2015), le SYTRAD nous confirme de façon très laconique que "l’usine est à l’arrêt suite à une panne mécanique", sans plus de précisions.

Un peu simplet comme réponse, non ?

A suivre

Un peu tard non ou effet Wauquiez ? La Région Auvergne s’engage pour l’élevage et l’agriculture biologique

Cette annonce n'arrive-t-elle pas pile-poil

pour "arroser" tardivement les agriculteurs

après la victoire de Laurent Wauquiez 

au 1er tour des régionales 2015 ?

Wauquiez 038


Communiqué de presse :

"L’année 2015 a été marquée par plusieurs crises agricoles, en particulier la sécheresse.
Conscient de ces difficultés, le Conseil Régional a voté le 23 novembre dernier une aide exceptionnelle de 4 millions d’euros en faveur des agriculteurs auvergnats victimes de la sécheresse. Ce soutien a été voté à l’unanimité. L’aide régionale sera accordée en fonction des critères d’attribution décidés par l’Etat dans le cadre de la procédure des calamités agricoles. Les dossiers de demande d’indemnisation seront instruits dans les Directions départementales des territoires, puis transmises à la Région, qui pourra informer les bénéficiaires de son intervention.


En matière de soutien à l’agriculture biologique, l’aide au maintien est généralisée à tous les agriculteurs biologiques qui ne bénéficient plus de l’aide à la conversion. Des critères de sélection s’appliqueront pour la filière « bovin allaitant », avec un taux de valorisation des animaux en filière bio qui devra être supérieur ou égal à 50%. L’aide est pluriannuelle et accordée pour une durée de 5 ans. L’engagement pourra être prorogé annuellement. Cette prorogation pour tous de l’aide au maintien représentera un budget supplémentaire de 4 millions d’euros de FEADER sur la période programmation, ce qui nécessitera de redéployer des budgets à partir d’autres mesures du Plan de Développement Rural d’Auvergne.".

Marc-Claude de PORTEBANE

Grande réunion publique régionale à Clermont-Ferrand : Laurent Wauquiez dénonce le sectarisme du PS

Devant plus de 1 000 personnes à la Grande Halle d'Auvergne

Le candidat Laurent Wauquiez a promis

de ne pas oublier l'Auvergne et demandé

à ce que tous les enfants puissent bénéficier

des mêmes avantages et des mêmes droits !

Wauquiez 033

Le candidat des Républicains, Laurent Wauquiez a fait une remarquable prestation hier soir à Clermont-Ferrand lors de la clôture de sa campagne des régionales 2015 en promettant de pas oublier les auvergnats s'il était élu président de la future grande région Auvergne/Rhône-Alpes dirigée par Queyranne.

Le seul chef de file auvergnat, Laurent Wauquiez a dénoncé le "sectarisme" de la gauche, puisque, selon lui, "Depuis 2004, par décision de la majorité socialiste, l'enseignement privé sous contrat ne bbénéficie plus de certaines aides de la Région Auvergne et ce, au détriment du bien être et de la sécurité de nos enfants".

Wauquiez 043Laurent Wauquiez a promis de rétablir ou de mettre en place :

- les aides à l'investissement pour les travaux, les équipements et la rénovation des établissements.

- Les aides spécifiques pour les travaux de sécurité et d'accessibilité.

- Les subventions pour les repas "Bio", accordées aux établissements publics mais "scandaleusement refusées" par la majorité régionale socialiste et verte aux enfants de l'enseignement privé.

En Auvergne, tous les enfants doivent bénéficier des mêmes avantages et des mêmes droits a-t-il conclu sous une pluie d'applaudissements nourris.

Laurent Wauquiez, qui représente la ruralité et qui se veut un président rassembleur, a demandé au public de ne pas voter pour la droite ou la gauche mais pour l'Auvergne car c'est très important pour notre région qui sera noyée à Lyon par Rhône-Alpes.

"L'Auvergne peut faire la différence", car l'élection se fera par la mobilisation des auvergnats a conclu Laurent Wauquiez.

La commune de La Fouillouse encourage-t-elle le mouchardage, la délation, l'espionnage de ceux qui roulent doucement ?

"Surveillance du voisinage ...... Comportement suspect .... personne qui fait le guet ..... véhicule qui circule à faible allure ...."

Ce drôle de référent "idéal" de la "Participation citoyenne"

de la commune de La Fouillouse (Saint-Eienne Nord) invité à

espionner et à moucharder pour le compte des forces de l'ordre ?

Vois1 002

Il est interdit de rouler, maintenant, à "faible allure" en France, dans la Loire et plus particulièrement dans la commmune de La Fouillouse ?

Qu'est-ce que c'est que cette incitation à des temps que nous pensions révolus et de sinistre mémoire où, sous le régime de Vichy, Laval et Pétain invitaient les français à dénoncer les pseudos "suspects" à la Milice et à la Gestapo ?

Les potentielles infractions au code de la route sont-elles désormais confiées aux particuliers ???

Les conductrices et les conducteurs qui ne ne veulent pas rouler vite, seront-elles (ils) dénoncé-es par les dénonciateurs-collabos de la commune de La Fouillouse ?

Zain 127 jpg 2

Le vandalisme dans la ZAIN OPERA PARC INTERNATIONAL a-t-il été dénoncé par les supplétifs "collabos" des forces de l'ordre locales où transformateurs EDF, poteaux électriques ont été soit tagués, soit esquintés ?

Zain 158

Les mouchards de La Fouillouse ont-ils dénoncé aux autorités les gestionnaires de la ZAIN OPERA PARC INTERNATIONAL qui ont laissé les plantations et les arbres crever de soif en ce plein été 2015 où la canicule a sévit en région Auvergne-Rhône-Alpes, comme nous avons pu le constater ?

Si la lutte contre la délinquance et les cambriolages est louable de la part des forces de l'ordre, est-il normal dans une démocratie où les libertés individuelles sont déjà largement menacées, de donner "un rôle" au pseudo-mouchard d'un quartier, d'une rue de La Fouillouse pour donner dans la délation ? C'est cela la République à La Fouillouse mais aussi dans les communes voisines de Saint-Héand, de Sorbiers et même à Saint-Bonnet-les-Oules ?

Sous le couvert hypocrite de "signaler quand une personne peut être en danger", la commune de La Fouillouse argumente avec ce genre de "Constat" : "Au cours de l’année 2012, la communauté de brigades de Gendarmerie (SORBIERS – ST HEAND – LA FOUILLOUSE) qui est implantée dans une zone périurbaine à proximité de la commune de ST ETIENNE (jouxtant une Zone de Sécurité Prioritaire de Montraynault) enregistre une forte augmentation des cambriolages (+ 58 % pour l’année). Ce constat amène entre autres, à mettre logiquement en place le dispositif « Participation citoyenne » ....".

Avons-nous besoin d'un apprenti-mouchard pour signaler une personne qui est en danger ?

Précision : choisis sur acte de volontariat, "les « voisins vigilants  » peuvent être à la tête des chaînes d’alerte et de renseignement. Ils sont chargés de faire le lien entre les résidents de leur quartier et les forces de Gendarmerie et de Police municipale. Motivés et volontaires, les référents doivent en outre être capables de faire preuve de discernement, en ne transmettant que les renseignements intéressants".

Et quels sont donc ces genres de renseignements "intéressants" ?

Le "faciès", la "jeunesse", la "casquette", le "jogging", le "bleu de travail", la "caravane", le "camping-car", le "nouveau facteur qui ne connaît pas sa tournée", .... ? Quels sont les éléments rentrant dans la case "dicernement" ?

L'apprenti-délateur de La Fouillouse suivra-t-il une formation de surveillance adéquate de la part de Saint-Etienne Métropole et sera-il en mesure d'informer correctement les forces de l'ordre de la région si le site de la ZAIN OPERA PARC INTERNATIONAL était retenu par le SYDEMER de Saint-Etienne pour y implanter son projet d'Usine à Poubelles accompagné de son lot de potentielles nuisances ?

Les chiffres de la délinquance ont-ils baissé depuis la mise en place de ce dispositif ?

La CNIL et les associations de défense des droits de l'Homme saisies par l'Idiot provincial !

N'hésitez pas à saisir, également, vous-même la CNIL : http://www.cnil.fr/vos-droits/exercer-vos-droits/

A suivre

MCDP

Foire internationale Cournon 2015 : l'Idiot provincial et les agriculteurs de la filière Bio d'Orcival seront mobilisés contre les brebis galeuses !

Visuel 1278 x 537 nouveau visuel

Du grabuge en perspective ce week-end lors de l'édition de la foire internationale 2015 de Clermont-Cournon avec les militants de l'Idiot provincial et leurs camarades agriculteurs de la filière Bio mécontents de ne pas avoir été retenus par la SAFER Auvergne pour la vente du site de l'INRA !

Orcival 023Les trouble-fêtes ont prévu quelques actions !!!

Photos : conférence de presse à la mairie d'Orcival cette semaine avec l'Idiot provincial, La Montagne et Le Paysan d'Auvergne.Orcival 25

Merci au maire de nous avoir ouvert les portes de sa mairie d'Orcival !

Orcival 028Des lacunes potentielles auraient été relevées par les agriculteurs de la région d'Orcival, comme cela nous a été précisé lors de cette conférence de presse. Une agricultrice n'aurait eu que 3 semaines pour présenter son dossier à la SAFER Auvergne.

Pourquoi les jeunes agriculteurs Bio n'auraient-ils eu juste le droit de visiter qu'1 seul bâtiment agricole ? Quel est le rôle de la FNSEA dans cette affaire ?

Nous-y travaillons, camarades !

L'Idiot provincial, soutenu par le maire, les agriculteurs BIO, les éleveurs de brebis et la population prévoit un projet de ZAD (Zone A Défendre).

La vente du domaine du Roc (INRA) par la SAFER Auvergne à Orcival finira en Justice !

La SAFER Auvergne fait-elle preuve de favoritisme

avec la vente des bâtiments de l'INRA ?

Aa728

Une pétition a été mise en ligne par des jeunes agriculteurs dans la région d'Orcival qui contestent la décision de la SAFER Auvergne dans le cadre de la vente du domaine du Roc. L'Idiot provincial avait déjà pris contact avec l'INRA Paris et la SAFER Auvergne via son président qui après avoir voulu nous inviter à "déjeûner" (Lol) s'était par la suite réfugié dans le silence. Idem du côté du secrétariat et du conseiller foncier de la SAFER Auvergne qui étaient resté "muets" comme des carpes. Lien de notre article : http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/blog/do/tag/inra/

Les jeunes agriculteurs bio avaient - à l'époque - préféré se passer de nos camarades militants de l'Idiot provincial alors que nous avions le soutien du maire d'Orcival et d'une centaine de personnes pour monter une ZAD locale qui aurait attiré l'attention des medias locaux et de l'opinion publique. Ils ont préféré faire "cavalier seul". On ne peut être bon sur son tracteur et maître en stratégie !

Bilan : la vente a bien été faite... mais au profit d'une grosse exploitation du coin - que nous avions identifié à l'époque - au détriment du GFA des jeunes agriculteurs bio locaux à qui, il aurait été logique de laisser une petite chance pour faire vivre leurs familles dans des lopins de terre un peu plus grands.

Question subsidiaire : est-il normal que le délégué cantonal de la SARFER Auvergne n'avait pas tous les éléments de ce dossier en main ?

La suite de cette affaire rocambolesque devant les tribunaux pour dénoncer les irrégularités potentielles ? Voici le texte de la pétition qui est adressée au préfet du Puy-de-Dôme.... alors que depuis le 1er août 2015, il n'y a plus de préfet dans le Puy-de-Dôme. Ce sera désormais au préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes d'en être informé :

"La SAFER Auvergne a mis en vente le domaine du Roc à Orcival (Puy de Dôme) appartenant à l'INRA comprenant 150 Ha dont 30 en Agriculture Biologique, 2 bâtiments d'élevage et 4 maisons d'habitation pour un montant total de 1.4 millions d'euros hors frais.

La candidature devait porter sur la totalité, d'où notre volonté de créer un GFA (Groupement Foncier Agricole) qui regroupe 11 agriculteurs de la commune dont 4 jeunes en cours d'installation.

Suite aux diverses commissions d'attribution, la SAFER Auvergne préfère l'attribuer à une grosse exploitation déjà existante (170 ha) dont les associés possèdent déjà plusieurs sociétés, au lieu de remplir son rôle qui est de favoriser l'installation des jeunes et la transmission des exploitations.

En conclusion, les jeunes de la commune d'Orcival ne s'installeront pas et l'avenir de certaines exploitations remis en cause, au détriment d'un investisseur.

Le GFA souhaite contester la décision de la SAFER, et engager un recours devant la justice.

En signant cette pétition, nous demandons à Monsieur le Préfet de la région Auvergne qui a le pouvoir sur la décision finale, de revoir la position de la SAFER.".

MCDP

Lien de la pétition : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2015N48117

STOP A LA CONSTRUCTION DE L’INCINÉRATEUR D'ECHILLAIS !

SOUTIEN à nos CAMARADES

ZADistes d'ECHILLAIS !

Petite vidéo prise mercredi 29 juillet 2015 depuis la route et aussi depuis la carrière.
Vous ne voulez pas de ce projet alors il faut vous bouger pour être présent sur le terrain.
Les machines commencent à creuser le sol où se situait la ZAD.
Cer qui ressort du godet de la pelleteuse n'est pas que de la matière organique vu la couleur noir qui ressort.
La question que l'on peut se poser c'est que a t on le droit de déplacer cette matière qui contient des mâchefers et à priori des poubelles sans aucune précaution ?
Il va falloir que nous citoyens, bougions avant qu'il ne soit trop tard car seul ne vas compter nos actions sur le terrain pour nous rappeler à nos chers élus que ce projet nous n'en voulons pas. Allez sur le site voir par vous même car ce projet est vraiment d'une très grande taille.
Nos élus assassinent notre Terre !
Battez vous encore !

https://www.youtube.com/watch…

Photo montage sur l'incinérateur d'echillais du 29 juillet 2015
merci de faire tourner
contact 06 66 39 62 06 ou tkide17@gmail.com

https://www.youtube.com/watch?v=gViDG78Uw3M&feature=youtu.b'

L’Auvergne : 1ère Région de France à voir son Programme de Développement Rural approuvé par la Commission européenne

Le 28 juillet 2015, la Commission européenne a approuvé le Programme de Développement Rural de la Région Auvergne pour la période 2014-2020 (PDRR).

Ainsi, sur les 11,4 milliards d’euros alloués à la France au titre de la politique européenne de développement rural*, plus de 1,2 milliards d’euros sont destinés à l’Auvergne afin d’aider à son développement durable, de faciliter son adaptation aux mutations économiques, technologiques, environnementales et démographiques.

La résistance respire (ZAD du Testet)

Un autre monde est possible

faisons-le :

Le film - présenté par Terre Eveillée - tourné sur la ZAD du Testet durant l'opposition au projet du barrage de Sivens

https://www.youtube.com/watch?v=rdTTRWKvUfA

L'Auvergne à la traîne : René Souchon alerte Alain Vidalies sur le potentiel inexploité de certaines lignes ferroviaires

SNCF Réseau ne délivre pas à la Région Auvergne

une information fiable et continue sur l’état du réseau !

René Souchon, président du Conseil régional d’Auvergne, a adressé un courrier en date du 24 juillet 2015, à Alain Vidalies, secrétaire d’État en charge des Transports, de la Mer et de la Pêche, pour solliciter sa vigilance et son soutien devant l’absence d’engagement de SNCF Réseau et la non-exploitation optimale de certaines liaisons ferroviaires en grande partie renouvelées dans le cadre du Plan Rail Auvergne, décidé il y a 6 ans.
En 2009, l’Auvergne est une des rares Régions françaises a signé avec l’État et SNCF Réseau un plan spécialement consacré à la remise à niveau et à la sauvegarde du réseau ferré régional pour un montant de 213 millions d’euros.
L’ensemble des programmes inscrits au protocole a été mené par SNCF Réseau. Pour autant, plusieurs lignes concernées par ce Plan Rail doivent toujours faire face à des limitations de vitesse au détriment du service rendu aux usagers ; et ce, malgré un investissement de plus de 100 millions d’euros consacré à leur maintenance et rénovation, avec une participation de la Région de près de 25 millions d’euros et de l’État de plus de 20 millions d’euros.
Il en est ainsi pour les sections Aurillac/Figeac, Clermont-Ferrand/Volvic (axe ouest du périurbain clermontois) mais également Clermont-Ferrand/Montluçon. Il convient d’ajouter la liaison Aurillac/Brive qui a pourtant fait l’objet en 2013 de plus de 16 millions d’euros de travaux sur sa partie auvergnate pour la pérenniser et la ligne Clermont-Ferrand/Saint-Etienne qui a bénéficié d’un programme de sauvegarde.
En outre, SNCF Réseau ne délivre pas, à l’autorité organisatrice des transports régionaux de voyageurs que constitue la Région, une information fiable et continue sur l’état du réseau et ses impacts à court et moyen terme permettant d’anticiper les impacts sur le service.
Devant l’absence d’engagement de la part de SNCF Réseau pour remédier à cette situation et considérant « inconcevable que les conditions d’exploitation nominales de ces lignes ne puissent être retrouvées à court terme, alors même que leur infrastructure a été en grande partie renouvelée », le président de la Région Auvergne en appelle au soutien du secrétaire d’État en charge des Transports.
La planification des différents travaux restant nécessaires sur le réseau auvergnat doit être assurée au plus vite afin de tirer un bilan positif du Plan Rail Auvergne.

La Région Auvergne organise le lancement de la programmation des fonds européens 2014/2020

L'Europe partenaire de vos projets en Auvergne

Nouvelle autorité de gestion des fonds européens, la Région Auvergne est désormais le principal interlocuteur pour les demandes de financement des fonds européens FEDER (Fonds européen de développement régional), FEADER (Fonds européen agricole pour le développelent rural) et d'une partie du FSE (Fonds social européen).

A ce titre, la Région Auvergne organisera le lancement de la programmation des fonds européens 2014/2020, le 29/04/2015 à Cournon à la Grande Halle d'Auvergne.

Pour participer à cette journée de rencontre, incontournable pour le recueil d’information, l’émergence des projets et l’incitation à la prise de contacts, les inscriptions s’effectuent en ligne à http://www.auvergne.fr/faisonsvivreleurope/

Au programme de la journée notamment : intervention de Jean Quatremer, correspondant de la Libération auprès de l'Union européenne, auteur du blog "Coulisses de Bruxelles" ; présentation des programmes européens 2014 - 2020 ; témoignages de porteurs de projet ayant bénéficié des fonds européens (2007-2013) ; buffet européen autour de " l'espace stands" illustré par thématique avec temps d'échange entre le public et les experts thématiques présents sur les stands ; tables rondes thématiques (numérique, agriculture, innovation, compétitivité, emploi des jeunes, transition écologique, etc.).

Besoins en matériels projet ZAD de Montcombroux-les-Mines (VIII)

Aa344

Matériel jardinage/agricole :

Plants : Arbres – Fruitiers – Légumes – Aromatiques – Plantes médicinales (Toutes les variétés d’arbres, fruitiers, plantes seront appréciés)

Demande un peu spécifique :

- plants d’aromatiques, de pommes de terre, de fraisiers, et petits fruits

- plants de bistorte, égopode, consoude, souchet, cresson de fontaine, crambe

Graines : Céréales – Légumineuses – Graines de toutes variétés (fleurs, vivaces, etc..)

Animaux : Essaim d’abeilles – Volatiles – Ovins – Bovins – Caprins – Equidés

Apport pour le sol : Fumier de toutes origines – BRF – Paille – Feuilles – Déchets verts (tontes, coupe de haies, etc.. tous sauf trop acides comme les conifères) – Compost frais ou mature

Outils : Brouettes – Grelinettes – Pelles – Houes – Bèches – Fourches/Bèches – Binettes – Pioches – Rateaux – Plantoir – Fourches – Faux – Haches – Scies – Petits outils à main (sarclette, etc..) – Masse – Tronçonneuse – Godets – Planches de godets – Plaque de semis – Tamis – Arrosoir – Tracteurs à moteur + machines outils – Remorques – Broyeur à végétaux – Gants …

Systèmes d’irrigation – Tuyaux – Raccords – Gouttes à goutte – Pompes à eau – Tonnes à eau et/ou Cuve à eau – Bidons propres – Arrosoirs

Structures : Serres / Bâches plastique (transparente ou de couleur) / Cables – Arceaux de tunnels nantais – BRF – Chassis – Tuteurs – Cabanes en kit – Ruches + Matériel Apicole – Rouleau film P17 (voile de forçage) –

Matériel à enclos : Fils de fer – Grillage – Grillage anti-lapin – protection et/ou grillage jeunes arbres – barrière électrique – Piquets – Batteries – Foin

Phyto-épuration : 4 abreuvoirs à vache ou grands contenants pour les cuves, des espèces épuratrices (Ibis, roseaux…), des matériaux spécifiques (pierres volcaniques filtrantes…)

Local pour matériel jardinage : Planches, palettes, chevrons, pierres, tôles, bâche pare-pluie, clous, sables et/ou graviers

Consommables : Huile 2 temps, huile de friture, essence, etc..

Contacts : Des contacts de boîtes d’élagage qui accepteraient de donner, le bois fragmenté issu de l’élagage (pour faire du BRF ou un simple paillage). Des arbres de variétés intéressantes assez vieux pour y prélever des greffons/boutures/graines (pommiers, poiriers, pêchers, pruniers, figuiers, noisetiers, cerisiers, noyers, actinidias, etc..) !

Aa343

Matériel de construction :

Chauffage : Poêle à bois, insert, brique réfractaire, ballon d’eau chaude usagé (demander à des plombiers), Conduits/tuyaux poêle à bois (150 et 200mm), bavette, plaque d’aluminium, plaque de fonte, bois de chauffage, etc..

Isolant : Paille, laine de verre, laine de roche, ouate, brique de lait, moquette, carton, planches, palettes, placo, plaque de contreplaqué, pneus, sables, copeaux de bois, chaux (insectifuge,) , etc..

Installation électrique : Batterie décharge lente, batterie, des panneaux chauffe-eau solaires, des panneaux photovoltaïques

Matériel électrique : câbles électriques de différentes couleurs et grandes longueurs (gros calibre, 1,5cm2, 2,5 cm2), disjoncteurs différentiels (mono ou triphasé), disjoncteurs de différents ampérages ( ou tableaux électriques déjà prêts) ou porte fusible, dominos de différentes tailles, lampes (douilles et ampoules) , interrupteurs, prises, boitiers de dérivation, projecteurs, rallonges ( grandes longueurs) et/ou enrouleurs, gaines électriques (grandes longueurs)

Matériel plomberie : ballon d’eau chaude, tuyauteries, robinetteries, douche/baignoire, VMC, etc..

Outillage : Chignolle ou vilebrequin (pour percer), perceuse, meuleuse, marteau, tournevis, scie, pince, clé, etc..

Plancher : parquet, carrelage, tomette, palette, pneu, plaque fine (tous matériaux), lino, tatami, piste de danse, etc..

Protection : Blouse, lunette de protection, chaussure de sécurité, botte, gant, casque, masque, masque à gaz, etc..

Toiture : Tuiles, Tôles, ardoises, Rouleau de pare-pluie, liteaux (Récup chez Charpentier ou fournisseur de matériaux), des crochets inox de 10 en pointe et agrafes, des velux, poutres, vis à bourré pour tôle, planche, palettes, rouleau ou grande chute de tissu (pour coudre des toiles de tipi), etc..

Visserie/clous : vis torx de 180 mm ou de 200mm, vis de 80 mm, vis à bourré pour tôle, clous de 90 mm, de 60 mm et de 125mm

Vitrerie : Portes fenêtres, Fenêtres simples ou à doubles volants, velux, porte vitrée, plexiglas etc..

Consommables : Huile 2 temps, huile de friture, essence, ciment, sable, gravier, colle néoprène, scotch, scotch double face, pistolet et silicone, bouteille de gaz vide ou pleine, ficelle, petite corde, clous, peintures, rubalise, etc..

Aa356

Matériels divers :

Electroménager : Machine à laver, four, frigo, etc..

Médicaments : Arnica (et huile essentielle d’hélycrise), Sprays vides (type « nettoyant vitres ») – pour contenir du liquide anti-gaz lacrymogène et poivre et pouvoir nettoyer les yeux avec de la pression. Moins le contenu d’origine est irritant pour les yeux plus le lavage sera facile ;)

Mobilier : Meuble cuisine, buffet, armoire, étagères, bibliothèque, table, chaise, traiteaux, porte, fauteuil, etc..

Objets de cuisine : Couteau à pain, théière, cafetière, couteau de cuisine, etc..

Autres : grosse poubelle, groupes électrogènes, takie walkie, téléphone portable,

Instruments de musique :

Guitare, percussion, basse, instruments à vents et tous autres objets créatifs & sonores…

Golf 58

Impression papier :

- Nous avons une grande quantité de livres en version pdf et nous serions intéressé pour en imprimer certains (thème varié : roman, jardinage, connaissance des plantes, spiritualité, etc..)

- Affiches & prospectus pour faire connaître le projet, l’esprit de la zad, les évènements, etc..

CONTACTS :

- Via notre MP.

Merci

Le collectif Zadiste

PETITION : Projet de ZAD verte pour dire STOP au projet de golf à Montcombroux-les-Mines (Auvergne) (V)

Appel de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux

10 000 Signatures, SVP !

A l'attention : de Messieurs les présidents de l'Union Européenne et de Monsieur le Président de la République française

Golf 078

Merci de cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/projet-zad-verte-dire-stop-projet/13917

Les services de l'Etat ont perdu tout sens des réalités en autorisant un projet de golf à Montcombroux-les-Mines (Est de l'Allier) où se concentrent une faune et une flore importantes en Auvergne.

En 2007, la SARL Société Montcombroux Golf dépose un dossier de demande d’autorisation. Ce dossier est complété en 2010, soumis à enquête publique l’année suivante, puis examiné par le CODERST 03 (Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques) de l’Allier le 30 septembre 2011. Il est finalement autorisé par le Préfet de l’Allier le 10 novembre 2011.

Le périmètre du projet s’étendra sur plus de 300 hectares dans la vallée du Haut-Roudon. Il prévoit notamment :

- trois hameaux de 275 villas et 136 appartements (41 000 m2 au total) ;
- un hôtel de 4 500 m2 (96 chambres) avec parking ;
- un parcours de golf de 27 trous (3 boucles de 9 trous) ;
- un réseau d’arrosage du golf ;
- un parking de 200 places ;
- un restaurant, un clubhouse, des villas, bureaux et appartements, une piscine couverte… (3 600 m2 au total) ;
- un centre équestre (400 m2) ;
- 4 retenues d’eau (environ 110 000 m3 au total).

Coût annoncé : 120 millions d’euros H.T. (fonds privés).

Tout cela pour un « tourisme » éclectique, à une 1 heure de route de Moulins et de Vichy, et à 1 heure 50 de Clermont-Ferrand !

Sur ce domaine du château de Montcombroux, 3 années après l’autorisation, le massacre a commencé cet automne 2014 avec les premiers travaux, ceux de déboisement. 15 hectares seront décapités. Sur les 300 hectares du périmètre, 75 % sont en zone agricole. 30 hectares sont des terres cultivées.

Eu égard à la présence de plusieurs centaines de différentes espèces végétales et animales, les services de l’Etat ont été interpellés en décembre 2014 pour connaître la réalité de la procédure devant le Conseil national de la protection de la nature et des dérogations à l’interdiction de destruction des espèces ou habitats protégés, répertoriés au niveau des directives européennes (« Oiseaux sauvages » et « Habitats »), nécessaires à l’exécution des travaux. La réponse de la Direction départementale des territoires (DDT) de l’Allier est toujours attendue.

La DREAL Auvergne vient également d’être saisie sur ce point et d’être interrogée quant au respect des dispositions de l’arrêté préfectoral interdisant la réalisation des défrichements dans les secteurs d’intérêt batrachologique et chiroptérologique entre novembre et juillet (période d’hibernation et de reproduction).

Non seulement les travaux de déboisement ont débuté mais des villas sont déjà mises en vente par la société alors, pourtant, que les permis d’aménager n’ont pas encore été délivrés voire même déposés !

Nous, collectif Zadiste, à l'image de Sivens, de Roybon ou de Notre-Dame-Des-Landes, défenseurs des animaux et de la nature, nous demandons sur le site de notre future ZAD l'intervention de la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) et de l'Etat pour que cessent le massacre de la nature, le futur arrosage intense de pelouses, l’usage massif d’herbicides, de taupicides et autres répulsifs.

Marc-Claude de PORTEBANE
Ancien candidat à la députation de l'Auvergne

Halte au projet de golf à Montcombroux-les-Mines : la ZAD sauvera les grenouilles ! Natura nihil frustra facit (IV)

Camarades de la contestation radicale

nous vous demandons de bloquer

tout nouveau désastre écologique !

Volvic 048

Notre projet de ZAD à Montcombroux-les-Mines prend chaque jour de l'ampleur face au massacre gratuit de la nature et de sa faune silencieuse. 

Nous ne voulons plus de cette destruction gratuite de la nature qui devrait valoriser plus la spéculation immobilière qu'un golf réservé aux nantis qui se ficheront et se contre-ficheront du tourisme vert en Bourbonnais.

La destruction de nos sols millenaires s'est effectuée sans grande opposition et ce, nonobstant les porte-voix du collectif sans nom de nos camarades opposants écologistes de l'Allier.

Nous, anarcho-bolcheviques, qui ne sommes pas inféodés à n'importe quel pouvoir, nous allons montrer de quoi nous sommes capables !

Nous connaissons ce territoire comme "notre poche", plusieurs de nos camarades sont des cavaliers confirmés, nous avons des potes de partout, Moulins, Vichy, Montluçon, Gannat, Le Montet, Le Donjon, Cérilly, Bransat, etc...

Nous avons nos "bases arrières", nous avons des drones, nous sommes équipé-es, nous avons nos réseaux Zadistes, nous ne sommes pas trop communicants mais l'Etat nous respecte parce que nous avons des convictions issues de la doctrine maoïste, celle qui est modeste et prudente, qui se garde de toute présomption et de toute précipitation pour ne servir que le peuple de tout notre coeur. 

"Servir le peuple de tout coeur, sans nous couper un seul instant des masses ; partir, en tout, des intérêts du peuple et non ceux de l'individu ou d'un petit groupe ; identifier notre responsabilité devant le peuple avec notre responsabilité devant les organes dirigeants du Parti - voilà ce qui inspire nos actes". (Du gouvernement de coalition - 24/04/1945 - Oeuvres choisies de Mao Tsé-toung - Tome III).

Dans les prochains jours, nous sommes en mesure de vous annoncer qu'une "frappe chirurgicale" sera en mesure de nous positionner face à ce projet de golf de Montcombroux-les-Mines parce que si nous ne sommes pas les plus fort-es, nous ne seront que les plus faibles.

Or, la doctrine qui est la nôtre se veut d'engagement révolutionnaire et anti-conformiste.

Grâce à ma ténacité et à la conduite exemplaire de mes camarades de la P.A (protection animale), nous avons pu, petit à petit, être reconnu-es comme des combattant-es exemplaires tout en ne relâchant rien de rien.

Nous n'avons jamais rien NEGOCIE avec le pouvoir en place ! Jamais RIEN !

Nous avons toujours laissé large place à notre idéal, mais, avec la triste réalité de notre quotidien, nous avons toujours accordé le temps et le mouvement au déplacement des masses et ce, dans le plus grand secret, car nous sommes soit sur "Ecoutes" soit "Surveillés", soit "Entendus", pour ne pas dire "Enregistrés".

Lol ! La CNIL, (cf. nos échanges), avec ses maigres moyens, veille mais reconnaît, que le ministère de l'Intérieur ne tient pas ses promesses !

Peu importe, car nous avons une vision marxiste des choses, celle de la perssuasion des masses du Peuple de base, car nous sommes issu-es, ne l'oublions.... pas de Thermidor !

Nous serons toujours des khmers verts à l'extérieur, mais bien rouges à l'intérieur !!!

Un grand merci au dépité PS, Guy CHAMBEFORT (PS), ce député.... de gauche qui apporte TOUT son soutien.... aux forces du capital, celles des promoteurs de ce projet de gof à Montcombroux-les-Mines, celles des inscrits à l'ISF et au fric !!!

Marc-Claude de PORTEBANE

ZAD et conseils pratiques aux touristes verts à Montcombroux-les-Mines massacrées (III)

Petits conseils aux touristes pour une philosophie

de vie plus saine à Montcombroux-les-Mines

où l'habitat des anoures a été massacré par

les ennemis de l'écologie et du Peuple !

Golf 074

Que mangent les riches?

Martin Vander Weyer, chroniqueur économique du magazine anglais The Spectator, se plaint dans un récent article de la tristesse des repas chaque fois qu'il mange avec un « super riche ».

Il raconte avoir accompagné pendant deux jours dans les plus somptueuses réceptions en Inde Sir Richard Branson, PDG du groupe Virgin : jamais il ne le vit toucher aux magnifiques buffets servis en son honneur.

Lorsqu'il déjeuna avec Lord Bamford, un richissime industriel collectionneur de Ferrari, celui-ci se contenta d'une petite salade de crudités sans assaisonnement, « de la nourriture pour lapin » selon ses mots.

CE SONT LES MINABLES DE L'AUVERGNE

CES "PETITS BARONS" QUI

N'ONT AUCUN SAVOIR-PENSER

QUI MASSACRENT NOTRE NATURE !

Golf 086

ILS SE SONT ACHARNES SUR DES ARBRES CENTENAIRES !

Le plus riche des milliardaires de Londres, Sri Hinduja, propriétaire d'un immense groupe industriel, chimique et d'armement, d'origine indienne, ne boit que du thé et ne mange que des légumes, à tel point que, lorsque la Reine d'Angleterre l'invite en son palais de Buckingham, il vient avec sa nourriture dans un Tupperware !

Le multimilliardaire Steve Jobs, dirigeant d’Apple, était lui aussi « fruitarien », ne mangeant que des légumes et fruits frais, ainsi que des céréales complètes. Son gourou, Robert Friedland, dirigeait une ferme communautaire où le jeune Steve se rendait souvent.

Marc Zuckerberg, le jeune PDG de Facebook, devint quasi-végétarien en 2011, l'année où sa fortune fit le plus grand bond en avant. Il expliqua au magazine Fortune être entré dans une nouvelle démarche vis-à-vis de la nourriture : « Cette année je suis pratiquement devenu végétarien, car la seule viande que je mange vient d'animaux que j'ai tués moi-même.(…) Je crois que beaucoup de gens oublient qu'un être vivant doit mourir pour que l'on mange, donc mon but est de ne pas me laisser l'oublier, et d'être reconnaissant de ce que j'ai », a-t-il expliqué. Il précise que « beaucoup » de ses amis font comme lui.

Larry Ellison, PDG d'Oracle, à la tête d'une fortune colossale (41 milliards de dollars) est connu pour être un « végétarien plus poisson ».

Les fondateurs de Google, Larry Page et Sergueï Brin, ont insisté depuis l'origine pour que tous leurs employés mangent bio dans le « Googleplex », le campus qui sert de siège à leur société.

Il est intéressant de noter que ces exemples sont tirés des plus riches parmi les riches. Entre eux et nous, les gens normaux, il y a évidemment une classe très nombreuse de personnes qui, au contraire, profitent de leur fortune pour faire n'importe quoi sur le plan alimentaire, comme en témoignent par exemple les taux dramatiques de diabète dans les pays du Golfe et chez les riches citadins en Chine, en Inde, au Brésil, au Mexique, etc...

Quant à l'homme le plus riche du monde, Warren Buffet, dont la fortune est estimée à 65 milliards de dollars, il a expliqué à de nombreuse reprises n'avoir jamais changé de régime depuis l'époque où il était un étudiant fauché : Big Mac et Coca-Cola à tous les repas, qu'il va lui-même chercher au McDrive, dans sa vieille voiture bringuebalante. (Il faut noter qu'il habite toujours dans le modeste pavillon qu'il acheta en 1957 dans un quartier populaire d'Omaha, au fin fond des Etats-Unis. Il est connu également pour avoir répondu, à un journaliste qui lui demandait pourquoi il ne s'achetait pas un costume plus cher : « Mais j'achète des costumes chers ! C'est juste qu'ils paraissent bas de gamme quand c'est moi qui les porte. ».

MANUEL VALLS A RAISON :

ILS VONT SOUS SERVIR LE FASCISME

DE VICHY SUR UN PLATEAU !


Toutefois, c'est bien dans les quartiers les plus riches de New York, de la Silicon Valley, de Hollywood et dans les milieux financiers de Londres, de Genève et de Zurich, que vous trouvez le plus de végétariens, d'écologistes et d'adeptes du yoga, en proportion de la population.

La leçon que nous pouvons en tirer, c'est que lorsque vous n'avez plus rien à désirer dans la vie matérielle, vous n'avez pas envie de vous nourrir de caviar, de foie gras, de homards et de manger tous les soirs dans des restaurants étoilés.

Cette image de la vie des super riches qui ne serait que fêtes arrosées de Champagne et tables croulant de petits-fours est un cliché véhiculé par la publicité, le cinéma, les vidéoclips pour faire croire aux gens que le bonheur c'est ça, quand on en a les moyens. Et que donc, si vous voulez être plus heureux, il faut gagner plus d'argent pour pouvoir, vous aussi, vivre de cette façon.

Mais c'est un mensonge, une arnaque, dont le seul but est de vous pousser à consommer plus.

ILS N'EN ONT RIEN A CIRER DU PEUPLE

SEUL NE COMPTE A LEURS YEUX

QUE LE FRIC DES HOLLANDAIS :

ILS HAISSENT LES PAUVRES !


Golf 057

La meilleure nourriture du monde

Depuis la plus ancienne antiquité, dans toutes les civilisations, les sages ont compris qu'il n'y a pas de meilleure boisson qu'un grand verre d'eau fraîche après l'effort.

Les montagnards savent qu'il n'y a pas de repas plus succulent qu'une bonne tartine de jambon cru mangée accroupi sur un rocher, dans les rayons du soleil levant qui viennent caresser le sommet de la montagne après une marche harassante commencée à 4 heures du matin.

Les marins savent qu'il n'y a pas de plus grand plaisir culinaire qu'une tasse de thé brûlant dans la soute de leur bateau après 12 heures de lutte contre la tempête.

Golf 078

Ce principe d'austérité heureuse a été expliqué en long, en large et en travers par Sénèque, philosophe romain. Immensément riche lui aussi, il s'était aperçu que son seul moyen d'être vraiment heureux était de porter des vêtements simples, dormir à la dure sous les étoiles, boire de l'eau fraîche et manger une nourriture légère.

À noter que Sénèque vécut exactement à l'époque de Jésus Christ (il est né en l'an « 1 après JC » !), qui enseigna également qu'il est « plus difficile à un homme riche d'entrer au Royaume des Cieux qu'à un chameau de passer par le chas d'une aiguille », autrement dit que les biens matériels sont un obstacle pour parvenir à la sainteté.

Mais les vertus du détachement étaient aussi prêchées par d'innombrables sages, prophètes et philosophes à travers les âges : Confucius, Bouddha, Moïse (contre le « veau d'or »), Socrate (pour qui la mort elle-même n'était pas inquiétante), Cicéron, saint François d'Assise, Montaigne (« Philosopher, c'est apprendre à mourir », autrement dit à se détacher des biens du monde)…

Aujourd'hui, cette sagesse est toujours prêchée par Nassim Nicholas Taleb, qui rappelle que le corps a ceci de merveilleux qu'il se renforce lorsqu'il est soumis à des épreuves, et qu'au contraire le confort et l'abondance l'affaiblissent et le rendent malade ; Pierre Rahbi, à qui j'ai emprunté l'expression de « l'austérité heureuse » ; le Pape François, qui appelle à la pauvreté volontaire, et tant d'autres qui sans cesse rappellent qu'une vie simple est la seule voie vers le vrai bonheur.

"MONTCOMBROUX GOLF" DEHORS !

Golf 052

Conseils pratiques pour une "vie heureuse" !!!!

Golf 126

J'ai un jour rencontré l'écrivain franco-russe Andréï Makine, lauréat du prix Goncourt. Il m'expliqua que ses succès littéraires lui avaient rapporté beaucoup d'argent mais qu'il en avait fait don à des personnes « qui en avaient plus besoin que lui ».

Alors que je le félicitais pour tant de générosité, il me répondit que, pas du tout, il n'avait pas fait ça par générosité mais parce qu'il tenait avant tout à ne pas se compliquer la vie. Dès que l'on commence à avoir des choses, cela vous fait perdre du temps. Ainsi une grande maison demande plus d'entretien qu'une petite, une grosse voiture se gare moins facilement qu'une petite, et beaucoup moins vite qu'un vélo, des chaussures à lacets s'enfilent plus lentement que des sandales, etc.

Cumulez ces petits gestes sur une longue période, et ce sont des années de vie que vous perdez.

Un des choix les plus importants à faire est d'habiter dans un endroit accessible et pratique. Aller et venir à pied ou à vélo de son travail est un des choix qui améliorent le plus la vie au quotidien. L'idéal est de pouvoir également faire ses courses à pied. Avoir un marché dans une rue adjacente vous économisera chaque semaine des heures perdues dans les parkings, les ronds-points et les galeries commerciales des supermarchés.

Si vous êtes en immeuble, choisissez les étages les plus bas, qui vous évitent de dépendre de l'ascenseur. Préférez une petite surface, où vous ne perdrez pas de temps à traverser les pièces, faire le ménage, ouvrir et fermer les volets.

Golf 80

De même, on nous pousse constamment à acheter de nouveaux vêtements mais la réalité est que la plupart d'entre nous avons une ou deux tenues préférées que nous portons la plupart du temps (selon les saisons). Ayons le courage de vider nos armoires de tous ces vêtements et chaussures que nous ne portons jamais, et donnons-les à Emmaüs. C'est autant de place de rangement gagnée.

Vivre dans une région ensoleillée est également un grand avantage, car vous portez des vêtements simples et amples, qui vous font économiser beaucoup de temps en lessive et pour vous habiller.

Nos cuisines sont souvent trop grandes : les cuisinistes font rêver les foules avec de magnifiques cuisines rutilantes et suréquipées, mais la réalité est qu'elles sont presque toujours sous-utilisées. Comme pour les vêtements, ce sont au final toujours la même casserole, la même poêle et les mêmes deux ou trois ustensiles de base que nous utilisons. Bien entendu, il faut éviter les livres de cuisine qui vous donnent des recettes nécessitant des ingrédients et du matériel compliqués.

Ne partez pas en vacances à l'autre bout du monde, cela ne vous rendra pas plus heureux. Au contraire, le temps d'attente dans les aéroports, les bagages qui se perdent, les transferts, le décalage horaire, l'installation dans des chambres d'hôtel, tout cela vous gâche l'essentiel du temps de vos vacances, fatigue et coûte inutilement cher.

Avec tout l'argent que vous aurez économisé, achetez de la nourriture bio, de bonne qualité.

Golf 072

QUAND LA NATURE EST MASSACREE :

Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?

Alors, puisqu'il n'est pas besoin d'attendre d'être riche pour être heureux, et que le succès financier en pousse certains à vivre plus simplement qu'avant, commençons tout de suite.

Fuyons les fausses promesses des publicitaires. Ils ne pensent qu'à nous faire consommer plus, ce qui, au bout du compte, ne pourra que nous rendre malades et malheureux.

STOP AU PROJET DESASTREUX DE GOLF

A MONTCOMBROUX-LES-MINES !

Golf 170

Nous n'avons pas besoin de leur projet de golf qui viendra défigurer notre patrimoine ancestral.

Donnons-leur une magistrale leçon de respect des prairies du millénaire où vivent en harmonie les anoures (grenouilles, crapauds, rainettes, un des 3 groupes qui composent les amphibiens, également appelés batraciens dont leur habitat est plutôt aquatique).

Golf 090

Les grands de ce monde vont connaître ce projet de GOLF immonde !

PROJET de ZAD

à MONTCOMBROUX-LES-MINES :

A1659

La mobilisation sera internationale ! Les ennemis de la faune et de la flore seront dénoncés !

Nous recherchons des camarades-propriétaires pour nous accueillir sur le large territoire de Montcombroux-les-Mines ou, au pire, dans les communes avoisinantes : Bert, Chavroches (une grange + terrain déjà disponible), Jaligny-sur-Besbre, Le Donjon, Liernolles, Sorbier, Varennes-sur-Têche).

Mairie, gendarmerie, administration, communauté de communes Le Donjon Val Libre ont été mis au "parfum" cette semaine. Nous sommes organisé-es et surtout déterminés.

N'hésitez pas à vous mettre en relation avec notre page contact. Nous allons nous structurer.

Il ne doit plus y avoir un seul cm² de plus de faune et de flore pulvérisés au nom d'un projet scélérat pour la nature innocente.

A suivre.

Massacre de la faune et golf à Montcombroux-les-Mines : avec la bénédiction du préfet de l'Allier et du sous-préfet de Vichy (II)

Le projet de ZAD est maintenu, nous riposterons !

Mme le maire de Montcombroux-les-Mines a été avertie !

Nous ferons déplacer nos camarades zadistes et anarchistes !

Golf 069

Regardez le mépris des autorités administratives

de l'Allier qui ont légalisé le massacre de la faune

et de la nature pour ce projet funeste de golf

à Montcombroux-les-Mines !

001 1

Voilà les noirs desseins des hollandais

qui pillent notre patrimoine parce

que nos élu-es et nos fonctionnaires

sont incapables de faire venir

des entreprises dans nos campagnes !

De l'argent il y en a.

Mais pas pour faire venir des entreprises pour relancer l'économie défaillante dans nos zones rurales reculées car la plupart de nos élus sont des incapables et ne sont juste bon qu'à augmenter les taxes locales pour des dépenses fantasques !

Golf 055

Pour ce projet de golf et de villas (de 120 000 € à 375 000 €) à Montcombroux-les-Mines, les fonds seraient d'origine "privée".

Golf 094

Certes, mais pendant ce temps-là, même si l'enquête publique (une parodie) a été positive, c'est la faune et la nature qui dégustent :

Golf 125

.....arbres centenaires défoncés et mal brûlés, petite faune écrasée à coups de bulldozers....

Golf 087

.......massacres à la tronçonneuse d'arbres maintenant estropiés, nature souillée (ferrailles à l'abandon), etc....

Golf 054

.....voilà le début de ce projet de golf et de villas annoncés pour 2016 par l'investisseur hollandais, la sarl Montcombroux Golf !

Golf 089

Réagissons avec le soutien des médias nationaux contre la barbarie dans l'Allier !

Nous recherchons des terrains pour implanter notre future ZAD afin d'y implanter notre futur "Camp de la Résistance" à la barbarie ! Merci de faire tourner notre info ! Merci aux - rares - habitant-es locaux pour leurs soutiens ! Ne cédez pas aux pressions !

Partout ailleurs, dans l'Allier, les gens sont mécontents des hollandais qui ne travaillent - dans la plupart du temps - qu'entre eux !

A Montaigu-le-Blin, les gens en savent quelque chose ! Ils font de la concurrence à nos entreprises locales et viennent manger notre pain. Ils font grimper le prix de l'immobilier en rachetant tout ce qui traîne ! Ils ont des moyens colossaux ! Dehors ! Go home !

Il y a déjà 6 golfs dans l'Allier qui rament et qui ne tournent pas assez le reste du temps ! Assez de nous mentir ! Assez de raser nos arbres centenaires, de pomper notre eau, de vouloir créer des retenues artificielles qui arroseront ce golf réservé aux nantis de la société qui ne viendront pas en touristes mais pratiquer un sport de riches qui vivent en "cercle fermé" comme partout ailleurs !

Après Roybon, en Isère, un collectif verra le jour pour défendre l'écosystème..... à Montcombroux-les-Mines : http://youtu.be/quuR50YdaPI

Seule la mobilisation populaire aura raison de ce projet de golf !

A suivre

Marc-Claude de PORTEBANE

Action de masse de désobéissance civile contre l’exploitation du charbon !

Appels à nos groupes de sympathisants

Souvenez vous de la date !

Août 14 - 16, 2015

Aa262

Dans la région rhénane à coté de Cologne, Allemagne

Pendant que les émissions globales de CO2 liés aux centrales à charbon montent de plus en plus, nous prenons la justice climatique en mains. Il est grand temps d’être sérieux de la sortie progressive du charbon.

Dans une grande action colorée de désobéissance civile on va obstruer l’exploitation de lignite avec plusieurs centaines de gens.

Ainsi nous allons résister à une des sources cruciales du changement climatique. Nous allons utiliser une diversité de tactiques sur lesquelles on va communiquer d’une manière ouverte et fiable.

Faisons de la région rhénane le centre d’attention d’un mouvement forte et puissant contre le charbon !

Dans le contexte de l’action de mass il y aura un camp climat et une école d’été de décroissance.

Une grand coalition de groupes, organisations, et individues est déjà impliquée dans la préparation.

On a besoin que TU participes dans l’action, et que tu coopères dans le procès joint de préparer un été de justice climatique.

Tu es plus que bienvenu de venir à notre prochaine réunion, le 14-15 mars (Le lieu te sera annoncé bientôt par lettre postale ou via nos camarades).

Dépêche-toi vite de mettre ces dates dans ton agenda maintenant et prend vite des vacances en août.

Rejoins-nous vite à l'UMA (Union Maoïste) !

For questions and more information, don’t hesitate to get in touch : marc-75@laposte.net

#JesuisMarieLama : les boites de nuit de Rennes et de sa région sont-elles un des tremplins de l'alcoolisme juvénile ? VIII

Les comportements de la jeune rennaise

sont en grande partie portés sur l'alcool

et les boîtes de nuit en sont le tremplin ?

Marie lama 024

Sur la page Facebook de cette boîte de nuit de la région rennaise, aucune mention avertissant des dangers de l'alcool, sur cette photo publiée - en mode public - !!! HALTE AU LAXISME DE L'ETAT !

L'Idiot provincial a saisi l'Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA) qui recommande l’application la plus stricte de la loi Evin – soit zéro publicité – sur Internet !

Exigeons la fermeture administrative temporaire de cette discothèque de la région rennaise !

Après s'être mis en contact avec la préfecture de l'Ile-et-Villaine, les douanes, la DDCSPP, l'Idiot provincial et ses camarades continuent à "ratisser" le terrain des boites de nuit dans un rayon de 50 km autour de Rennes.

Nous avons pris également contact avec nos confrères de Ouest France pour leur faire part de notre projet de marche silencieuse à Rennes en solidarité avec feu Marie Lama, mais aussi pour évoquer ces "menaces" qui commencent à pleuvoir sur l'Idiot provincial.

Cela veut dire que nous sommes sur une des bonnes pistes. Que nous commençons à déranger la pègre locale du monde de la nuit !

Peut-on nous dire pourquoi les tarifs de ces boissons alcoolisées sont-ils si bas ?

Combien de "bracelets des préventes" au Kenland (15 Place des Lices, 35000 Rennes) ont-ils été vendus pour cette soirée ?

052

Nous aimerions également que l'on nous en dise un peu plus long sur ce commentaire, concernant le "Delicatessen", une des boites de nuit rennaise qui appartient aux mêmes gérants du "Baron-club" : http://www.cityvox.fr/discotheques_rennes/le-delicatessen_34992/Avis-Lieu

Par lariche, le 29/07/2008 : "De la poudre aux yeux!!!
Je connais ce lieu depuis longtemps et rien n'a vraiment changé... c'est même pire! Dans le désordre, jeunes branchouilles venus comparer les dernières sapes à la mode rue du chapitre et claquer la paie de ministre de papa, vieux célibataires adossés au comptoir et prêts à tendre un billet à votre dulcinée, l'air de rien, pour s'attacher ses services le temps d'une nuit (cf. pub "tu t'es vue quand t'as bu"), serveurs au top du "j'me la raconte derrière le bar et j'oublies de sourire et... de servir!", chaleur insupportable (clostros s'abstenir), prix défiants toute concurrence (10€ le mauvais champ)... Bref, dans ce lieu où comme dirait un célèbre rappeur "les mecs se font la bise comme dans le show-biz", vous en prenez pour votre dose de clinquant et de répugnant (se la jouer à Rennes devient apparemment une valeur sûre), délestés de quelques euros, suffocants, et avec en guise d'au revoir, une bonne tape dans le dos (pour ne pas dire sur la tronche) des videurs maison. N.B: avec mon pote un peu basané, les videurs nous ont dit d'oublier ce lieu..."

Nous demandons au parquet du procureur de la République de Rennes d'essayer de savoir ce que veut surtout dire le contenu de la dernière phrase !

Tout comme nous demandons au cabinet du préfet de la région Bretagne de nous dire ce qu'il pense de ceci :

Violence GRATUITE de la discothèque l'ESPACE à Rennes :

J'ai décidé de poster cette vidéo prise samedi soir (06/04/13) devant L'ESPACE (discothèque) à Rennes suite aux débordement très agressif des videurs. Ce n'est pas tolérable d'agir ainsi, les videurs ont litéralement tabassé et gazé hommes et femmes devant la discothèque et le tout gratuitement. J'ai eu le temps de prendre cette vidéo comme preuve avant d'être pris en chasse par deux videurs, qui ne semblais pas avoir de bonnes intentions a mon égard... C'est intolérable d'agir ainsi dans un endroit prévut pour se divertir. Plusieurs personnes (dont un pote) on été blessés ( lèvre ouverte, cocard, petit doigt cassé, brûlure dû au gazage a bout portant etc etc...) et se sont retrouvées aux urgences dont une personne gravement blessée. J'espère que cette histoire ne va pas en rester la. J'ai choisi de la diffusé anonymement de crainte de représaille de ces videurs qui abusent de leur pouvoirs. J'aurai aimer pouvoir filmer toute la scene pour que tout le monde se rendent compte de la gravité de leurs actes mais comme vous pouvez le voir j'ai du prendre la fuite... Je comte sur vous pour la diffuser le plus largement possible et si vous avez été témoin de la scène ou si quelqu'un possède d'autres videos, il ne faut pas hésiter a poster."

Précision : le contenu de cette vidéo (https://www.youtube.com/watch?v=ooDIEEw6SNA) n'est plus disponible (http://www.entreprises-commerces.fr/forum/opinion/violence-gratuite-discotheque-espace-rennes-t3293.html).

En ce qui concerne les circonstances dans lesquelles la jeune Marie Lama a été virée de la discothèque "Le Baron-Club", les commentaires vont bon train sur le net :

- "Christian JOUAN 23 Février 2015 à 10h30 Bonjour, Je suis surpris qu'il faille une pétition pour que les tenanciers de cet établissement soient inquiétés. Mettre dehors une personne, sous l'emprise de l'alcool, habillée trés légèrement, sans possibilité de contacter qui que ce soit, sans pouvoir rentrer à son domicile, c'était metre cette personne en grand danger. Il y a donc non assistance à personne en danger. Je crois savoir que le Baccardi à Callac est fermé depuis le décès d'un jeune dans ses murs".  Le Télégramme
- "Michel kerninon 23 Février 2015 à 14h58 Quelle tragédie que la disparition de cette jeune fille ! Et comment autant d'égoïsme, d'irresponsabilité, de manque de solidarité, à la fois de la part de tenanciers et de clients de ces établissements peuvent ainsi conduire au drame ? Combien de jeunes ont disparu à la sortie de ces établissements (il en a été rendu compte ici) et pas seulement sur la route où le bilan est lourd ? Combien de crimes ont été commis dans ces mêmes conditions d'alcoolisation, tolérés voire entretenues commercialement, en Bretagne comme ailleurs ? Rien ne peut justifier un tel laisser-faire et tant de victimes. Les jeunes sont les personnes parmi les plus exposées aux risques. Tant de drames à la sortie de bars ou boîtes de nuit mériteraient que la justice et les pouvoirs publics prennent enfin leur responsabilité. En mettant d'abord en vigueur de véritables dispositions préventives, en multipliant les actions de prévention et de contrôles, en modifiant les horaires d'ouverture excessifs, etc. Il s'agit effectivement d'un délit de non-assistance à personne en danger, de la part des tenanciers d'établissements, des clients présents, des pouvoirs publics et leurs représentants." Le Télégramme
- "Jean Pierre Gruson 23 Février 2015 à 21h41 Ne pas porter assistance à une personne fragilisée par une absorption à priori élevée d'alcool et la mettre à la porte de l'Etablissement sans même prendre la peine de lui rendre les vêtements déposés par elle au vestiaire et sans même s'inquiéter de ce qu'elle va devenir dans la nuit glaciale, ivre et sans ses vêtements, cela porte un nom et ce nom est en effet mise en danger d'autrui." Le Télégramme.
Feu ! Ouvrons le bal !
A suivre
Paul TOP

ALERTE ROUGE : la Dordogne gravement polluée !

La Dordogne polluée

une catastrophe écologique pour les pêcheurs !

Aa263

Le 13 février dernier, pour une raison encore inconnue, plusieurs dizaines de milliers de tonnes de boue, stockées dans le barrage de la Bourboule, était lâchées dans la nature et donc dans la Dordogne. Les associations de pêcheurs parlent de catastrophes écologiques.

Aa264

Les experts considèrent que deux générations de truites sont éliminées. Il faudra du temps pour revenir à la normale. Les gendarmes et la police de l'eau mènent l'enquête. Il faudra comprendre comment une telle erreur a pu être commise.

Aa265

La gestion du barrage, construit en 1902, est le fait d'une entreprise privée depuis 2008. Dans cette affaire, des associations de pêcheurs ont porté plainte.

A suivre

Avec FR3 Auvergne

#JesuisMarieLama : Exigeons une enquête administrative de toutes les boites de nuit de Rennes (VII)

Après le drame de l'étudiante Marie Lama :

quelle déontologie pour les videurs du "Baron-club" ?

La préfecture de l'île-et-Villaine

va-t-elle lancer des vérifications dans le milieu

de la surveillance et du gardiennage Rennais ?

Une entreprise dont l'activité ne consiste pas en l'exercice d'activités privées de sécurité mentionnées dans la loi n° 83-629 du 12 juillet 1983, comme par exemple une discothèque, peut soit recruter directement des salariés, en qualité d'agent de sécurité privée avec accord préalable du préfet (après enquête de moralité et d'honorabilité de ce salarié), soit créer en son sein un service interne de sécurité soumis à autorisation préfectorale, en application de l'article 11 de la loi précitée ou soit faire appel à une entreprise prestataire habilitée par le préfet à exercer les activités privées de sécurité.

La loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance a modifié la loi du 12 juillet 1983 précitée afin d'instaurer une carte professionnelle des salariés exerçant une activité de surveillance et de gardiennage, de transport de fonds et de protection physique des personnes, à compter du 7 mars 2009.

Ce nouveau dispositif innovant, élaboré en concertation avec les organisations professionnelles, n'a pas modifié pour autant la situation juridique des salariés recrutés en qualité d'agent de sécurité privée par le type d'entreprises précité, tel notamment les discothèques.

Le décret n° 2009-137 du 9 février 2009 relatif à la carte professionnelle précise les conditions de délivrance de cette carte professionnelle par les services préfectoraux à l'égard de tous les salariés effectuant les missions de sécurité privée indépendamment de l'activité de leur employeurs.

Ces agents peuvent faire valoir leur expérience professionnelle en démontrant qu'ils ont exercé une activité de surveillance et gardiennage soit de manière continue entre le 10 septembre 2004 et le 9 septembre 2005 inclus, soit pendant 1 607 heures durant une période de dix-huit mois comprise entre le 10 septembre 2004 et le 9 septembre 2008 inclus pour justifier leur aptitude professionnelle.

Toutefois, l'exercice d'une activité de sécurité privée ne peut être reconnu que dans la mesure où il s'agit d'une activité régulièrement exercée, c'est-à-dire sous le couvert des autorisations administratives nécessaires. À défaut de l'expérience professionnelle, ces personnels peuvent justifier de leur aptitude professionnelle soit par certification professionnelle enregistrée au Répertoire national des certifications professionnelles soit par certificat de qualification professionnelle élaboré par la branche professionnelle, agréé par le ministère de l'intérieur.

Le CQP agent de prévention et de sécurité, par exemple, d'un volume de 70 heures, est dispensé par les centres de formation sur une période de dix jours. Cette formation fait l'objet d'aménagements horaires afin de permettre un meilleur accès à la formation pour les salariés en activité.

Les videurs de la boite de nuit "Le Baron Club" à Rennes avaient-ils le droit de virer à 3h50 du matin la jeune étudiante Marie Lama, en plein hiver, (vraisemblablement assez alcoolisée) et juste vêtue d'un simple tee-shirt, comme s'en est plaint sa maman "Elle s'est donc retrouvée seule, par 0 degré en tee-shirt et sans papier d'identité dans la rue...."

Où est la déontologie de la profession lorsque l'on agit de la sorte ?

Mobilisons-nous pour que la Vérité éclate sur cette sordide affaire !

Merci de signer notre future pétition. Mais chut, nous ne dirons rien de plus pour l'instant !

L'Idiot provincial commence à déranger certains paltoquets de la nuit "Rennaise". Tant mieux, ce n'est qu'un début !

Les menaces commencent à pointer leur nez. Nous n'avons pas peur de la racaille ou de la pègre !

Nous commençons à établir des liens entre X ou Y, Y et Z, etc....

#JesuisMarieLama. Nous sommes mobilisés sur place : la révolution prolétarienne est déjà installée à Sciences-Po de Rennes (VI)

Rejoignez-nous pour en finir

avec les abus impérialistes

sur la région de Rennes !

https://www.facebook.com/SRdIMGHdSP/photos/a.1520841784860480.1073741828.1519242178353774/1542124146065577/?type=1&theater

Aa260

La maman de la jeune Marie Lama

a déposé plainte hier soir

au commissariat de Rennes !

Aa261

Nous allons lancer dans les prochaines semaines une campagne nationale de sensibilisation sur le drame réservé à la jeune Marie Lama dont la maman s'est rendue hier au soir au commissariat de Rennes pour déposer une plainte pour mise en danger de la vie d'autrui !

Nous comptons sur ta mobilisation camarade !

Kamarade n° 1

Enquête sur les boites de nuit Rennaises : le Complexe Le TREMPLIN 35 Montauban De Bretagne ne respecte pas toujours la loi Evin (V)

Suite au décès de la jeune Marie Lama à Rennes, un tour d'horizon des boîtes de nuit de la région de Rennes s'impose. Le laxisme des autorités administratives semble flagrant quant à la publicité sur les boissons alcoolisées ! Hors, la loi Evin limite fortement le droit de faire de la publicité pour les boissons alcoolisées afin de protéger les jeunes des opérations de marketing.

Marie Lama était aussi une cliente de cet établissement.

Le Complexe Le TREMPLIN

35 Montauban De Bretagne

ne respecte pas toujours les dispositions

de la loi Evin sur sa page Facebook

en publiant des photos de certains jeunes

avec des bouteilles d'alcool sur la table !

Marie lama 022

Après le drame de la jeune Marie Lama qui commence à s'amplifier dans toute la France, le responsable de la page Facebook d'une des boites de nuit, que fréquentait la jeune Marie Lama, le "Complexe Le TREMPLIN 35 Montauban De Bretagne' est plein de bonne volonté pour "durcir" certaines "règles" de la nuit Rennaise, alors que dans les faits, nous pouvons observer un certain "laxisme" des autorités administratives devant l'exposition de certaines photos - sur la page Facebook du Tremplin et ce, en mode public - où les bouteilles d'alcool ne sont pas accompagnées des prescriptions relatives à la loi EVIN, comme nous en apportons ici la preuve.

Une réflexion qui semble aller dans le bon sens :

"..Note d’informations....de réflexions.......... .........NOS règles vont se durcir ENCORE.......Vous me connaissez pour mes coups de gueules sur divers sujets concernant le tremplin; de la gestion de notre clientèle et en général sur le monde de la nuit quand quelque chose me chagrine. .je suis une personne entière avec ces défauts aussi, donc même si c’est une page commerciale, libre à moi de la gérer avec ma personnalité, et désolé pour les personnes qui pensent qu’on vit dans un monde tout rose ou les week-ends tout est beau et tout va bien.....Avec nos sincères condoléances pour la famille et surtout un grand respect envers sa maman; les propos qui vont suivre ne sont surtout pas dirigé envers cette maman qui cherche des réponses; s’interroge sur le monde de la nuit et une certaine responsabilité dans son malheur. Aucun jugement ici.... je ne donnerais aucune responsabilité à qui que ce soit.. Oui je comprends la COLÈRE de cette maman et qu’elle puisse en vouloir à la terre entière. . .....MARIE était aussi une cliente du tremplin......LES circonstances; LES commentaires sur les réseaux sociaux m’ont profondément troublés; touchés; interpellés dans ma réflexion du bien fondé de notre métier; et surtout de prendre note de tout ce qui a été dit pour en tirer des conclusions et retaper un GROS COUP sûr la table. ...Des amalgames, Des procès d’intention, Des mots très blessants, et d’une façon générale mettre notre métier dans un sac "noir"...ne peut être dit gratuitement malgré les circonstances. .Je ne peux pas laisser dire que nous, gérants, nous pensons qu’au FRIC; Sans Âme; nous poussons a une consommation d’alcool à outrance; nous faisons un métier de débauche; nous ne respectons pas la clientèle et rien à foutre…etc. etc...Même si je ne suis pas directement concerné, en lisant TOUT ces coms bien veillant j’ai eu un sentiment que depuis 19 ans mon épouse et moi nous faisions le métier le plus honteux qui excite et qu’il est guidé par la main du diable. .bien entendu ces dires sont de personnes qui connaissent très bien notre métier , la loi , le commerce en général......."

................Notre métier "Discothèque "

- Endroit ouvert au public; diffusion de musiques avec piste de danse avec une réglementation bien particulière en rapport avec la licence 4 qui nous donne l’autorisation de vendre toute boisson; alcool fort; BOISSONS SANS ALCOOL à consommer sur place;
AU tremplin les verres d’eau sont Gratuits. .
À aucun moment on OBLIGE nos clients à consommer de l’alcool; L’entrée est gratuite avant 00h30 et après notre clientèle à le choix, entrée payante avec 1 conso alcoolisée ou DEUX conso non alcoolisées

- chaque établissement à le pouvoir de faire une réglementation interne ; imposées pour certaines et recommandées sur d’autres..
- voir photos

.......Recommandations. .........
- être rigoureux sur la gestion des personnes acceptées pour qu’il n’y est pas de trouble à l’ordre public.
- interdire toute personne qui pourrait être à l’origine de trouble à l’ordre public
- interdire la consommation d’alcool sur le parking
- on nous demande de gérer toutes consommations de produits stupéfiants

OUI nous sommes un Commerce légal
Oui nous vendons de l’alcool; boissons non alcoolisées /sandwich /tabac
Oui on gagne " DU FRIC "Comme tout commerce. .(Qui travail gratuitement ??)
Oui nous faisons un beau métier ou les personnes peuvent se rencontrer/ danser / boire / manger/fumer et passer une soirée dans un lieu encadré avec des règles.
Tout cela est une possibilité mais pas une OBLIGATION, nous ne contraignons personnes à faire telles ou telles choses. LA SEULE CHOSE QUE NOTRE CLIENTELE SOIT OBLIGER DE SUBIR C’EST LA MUSIQUE
Ça ! Normal en venant en discothèque cela va de soi.

Depuis 1996 date à laquelle nous sommes devenu patron de discothèque nous avons de suite voulu faire la gratuité pour toutes personnes avant une certaine Heure.. DONC cela veut dire qu’un client peut venir chez nous SANS RIEN DEPENSER et profiter de l’activité première : écouter de la musique et danser…. .d’autres établissements le fond aussi..
ET ON NOUS DIT QU’ON PENSE QU’AU FRIC ET QUE NOUS SOMMES SANS ÂME. .Trouvez-moi un restaurant qui vous donne à manger gratuitement ; et il me semble qu’ils vendent eux aussi de l’alcool, des cigarettes et des boissons sans alcool ; parfois diffusion de musique.et ils gagnent du "FRIC" .Ah OUI CE NE SONT PAS DES BOÎTES DE NUIT..

Pour info le plus gros vendeur de boissons alcoolisées c’est la grande distribution.
Et vous croyez qu’il faille attendre le week-end pour que les gens consomment de l’alcool : école. .soirée étudiante. .rue. Soirée entre amis. Maison .Etc. etc.
Sans oublier ceux qui ne savent pas faire la différence entre boire et BOIRE..

Et vous croyez encore, qu’en 2015 NOUS patrons de boîte de nuit, soyons obligés de pousser les clients à boire. .Je vous invite à passer une soirée derrière un bar et quand vous verrez les réactions de certaines personnes trop alcoolisée, ou à la limite de l’être, qu’on refuse de servir parce-que nos barmen/barmaids ont l’ordre de ne plus servir d'alcool à ces personnes-là oui vous pourrez parler....

AH ! Et comment ont-ils fait pour être à la limite de ne plus pouvoir être servit ou ivre en salle ?? :
- ils ont bu avant de venir chez nous / pas ivre / donc ils rentrent / boivent 2 verres ; les 2 de trop...Avec la chaleur et le temps que l’alcool de l’avant soirée fasse effet
- 1 groupe achète 1 bouteille / certains boivent plus que d’autres / pas assez donc reviennent au bar pour prendre des verres
- filles ou mecs se font payer des verres ou s’invitent sur des bouteilles ou ENCORE mieux volent des verres sur des tables ou terminent des verres non fini (bar ; table; podium) laissés par des clients
- on envoie une personne au bar plus sobre pour acheter bouteille ou verres et voilà peu importe si on continue d’acheter de l’alcool pour son copain ou sa copine même si il/elle est mineur.
Etc etc etc
je ne peux pas tout vous dire ici car OUI on en choppe OUI on surveille MAIS impossible de surveiller tout le monde. Et il ne faut pas oublier que c’est une discothèque PAS UNE PRISON..
Autre exemple : 5 filles mineurs chopés dans les toilettes avec BEAUCOUP DE pom'pot rempli de VODKA PUR / ...bien sûr on a appelé le papa qui les avait amené..

Pensez-vous réellement que cela nous arrange d’avoir des clients trop alcoolisés dans nos établissements / AUX RISQUE D’AVOIR UN DÉBORDEMENT DONC ÉVENTUELLEMENT UNE SANCTION ADMINISTRATIVE
OUI il y a encore des patrons, du personnel qui sont sérieux et qui essaient de faire au mieux leur travail.

OUI ET OUI nous sommes un commerce ou on gère de la clientèle. Donc ! Quel BUT pour nous de jeter les clients dehors comme des mal propres/ ou de faire consommer à outrance nos clients au prix d’avoir des problèmes et/ou fermeture / on frappe nos clients pour rien; ÇA AUSSI !! super ON fout à la porte nos clients. .QUELLE BONNE STRATÉGIE COMMERCIALE. .
Et je vous rassure notre métier fait partie des plus surveiller par les administrations donc le jour où il y a une erreur de faite ; la sanction arrivera très vite..

Il y a tellement de situations différentes ou erreurs humaines aussi, que oui personne n’est à l’abri. ....DONC...voici le principal de mon message

J’ai demandé ce samedi à toute mon équipe que l’on renforce certaines de mes règles en INSISTANT FORTEMENT car quand tout va bien on est super et au moindre souci de notre faute ou PAS on devient de la MERDE et à ce moment-là : le boss est un porte-monnaie ambulant / les barmaids des grosses connasses / barman rare qu’on les insulte ? / les mecs de sécu des muscles sans cervelle / les DJ des prétentieux qui passent leur musique/ Nos danseuses des Putes ...

Voici ce que je leur ai rappelé :

TOUTE personne trop alcoolisée/mineurs (Alcool 0 en dessous de 18 ans) SERA interdite sans discussion possible
TOUTE personne se trouvant dans un état de fatigue trop avancé à l’intérieur sera sorti pour PRENDRE L’AIR ACCOMPAGNÉ D’UN OU D’UNE AMIE le temps nécessaire pour récupérer; si trop / soirée terminée. .
TOUTE personne insultant le personnel derrière les bars parce qu’elle ne comprend pas qu’on refuse de la servir / soirée terminé
TOUTE personne qui gruge pour BOIRE / soirée terminé. .
Surtout les clients pas habitués CI obligatoire à l’entrée. .

Les personnes qui me connaissent et qui ont suivi mes multiples coups de gueule sur différents sujets ET SURTOUT sur l’alcoolisation à outrance des mineurs et des majeurs savent que je ne parle jamais dans le vide et que je suis plus "têtu qu’un Breton" ; déterminé à faire mon maximum pour QUE MON MÉTIER RESTE UN PLAISIR AVANT TOUT...
OUI !! les personnes qui sortent les week-ends représentent aussi les MAUX de la vie de tous les jours..

Et avec toute la bonne volonté humaine possible À Notre niveaux on ne peut pas :

- Changer les comportements de chacun; et sa propre responsabilité
- Refaire l’éducation de nos plus jeune
- Responsabiliser plus les parents
- corriger les bêtises Humaines. .
- être responsable de l’abus de produits. .
- Remplacer les parents
................................................................................
- nous ne sommes pas non plus un hôtel..
- nous ne serons jamais une crèche. .
- nous ne sommes pas non plus gendarme

Oui nous sommes fiers de faire ce métier ; de donner un peu de plaisir à nos clients; de faire oublier le temps de quelques Heures les soucis du quotidien.
OUI il faut s’adapter aux nouvelles donnes; aux nouvelles tendances et nouvelles techniques. Et oui il y a eu une grosse évolution et une grande prise de conscience de la part de chacun, Tant au niveau patron que clients. .pas assez !? Sûrement. .

Mais! Ce n’est surtout pas la minorité des personnes qui ne veulent pas respecter les règles de la vie; du monde du travail et les lois qui doit guider notre jugement sur quoi que ce soit. ..........AUTREMENT on fait plus rien..

Désolé d’avoir été aussi long; j’avais besoin de dire ma vision des écrits vu sur les réseaux sociaux ici ou là. Bien entendu ; des mots; des expressions; je les ai retranscrit comme j’ai pu le voir sans vouloir citer les plus mauvais. .

Beaucoup de choses ont été dites déjà..
JE VEUX SURTOUT AUCUN COMMENTAIRE ici de personnes qui savent tout sur tout et rien sur rien ; qui refont le Monde et ces lois. Qui transforment les écrits; les faits.... PAS ENVIE DE M’AGASSER CETTE FOIS. Ils seront bloqués et bannis.
Le sujet est assez grave pour ne pas en rajouter. .

Bien sûr comme à mon habitude je reste à l’écoute de vos réflexions constructives qui peuvent toujours nous menés vers l’avant.

La direction Mike".

Marie lama 025

MAIS L'Idiot provincial a cependant relevé quelques "failles" dans ce nouveau discours.

Comment se fait-il que l'on trouve sur la page de ce complexe, des photos de jeunes gens bien en évidence accompagnés d'alcool sans les mentions de la loi Evin sur l'abus d'acool dangereux pour la santé ?

Marie lama 029

Où sont les mentions sur les abus d'alcool dangereux pour la santé publique

qui apparaissent sur certaines photos et pas sur d'autres ????

Marie lama 030

Sur certaines photos, la mention apparaît, sur d'autres non ?

Un oubli qui va permettre au préfet Patrick Strzoda, préfet de la région Bretagne, préfet d'Ille et Vilaine, de zoomer un peu plus - maintenant - les nuits de le région de Rennes où le laxisme de l'Etat commence à faire preuve d'un certain relâchement, non ?

Marie lama 032

Le cabinet du préfet mis au parfum ! L'Etat doit envisager la fermeture de TOUTES les boites de nuit de la région de Rennes, le temps de laisser du temps aux enquêtes judiciaires et administratives de faire toute la lumière sur le décès tragique de la jeune étudiante "Marie Lama".

Marie lama 034

Un peu de décence ne serait pas de trop, non ?

Après avoir claqué une partie de son fric dans une boîte de nuit de Rennes, une jeune étudiante en a été virée en pleine nuit, semble-t-il sans ménagement - en plein froid sans que l'on s'assure vraiment de sa sécurité.

Merci la solidarité de certains noctambules rennais qui s'offusquent maintenant de notre projet de marche pour l'étudiante Marie Lama !!!!

Combien sont-ils de ces courageux qui sont intervenu-es pour prêter assistance à la jeune étudiante ?

Nous ferons claquer la Vérité ! Toute la France aura les yeux braqués sur Rennes ! Que cela plaise ou non aux "apprentis mafieux" qui font du business à gogo sur le dos dénudé des nuits bretonnes !

C'est une question de temps ! Nous arriverons bien à mobiliser la France entière sur ce scandale qui tient absolument à demeurer "local".

Donc de quoi "fouiner" dans tous les sens pour le médiatiser un maximum, dans un geste citoyen, pour que cela ne se reproduise plus !

Exigeons une enquête approfondie sur les activités diverses des uns et des autres sur cette région rennaise !

A suivre

Paul TOP

#JesuisMarieLama : la mobilisation pour une marche silencieuse à Rennes est en marche (IV)

Le lien de notre évènement

pour le 16/06/2015 à 14h00 :

www.facebook.com/jesuismarielama.

A1566


Le corps de Marie Lama a été retrouvé samedi dans un cours d'eau, un mois après sa disparition. La jeune étudiante avait été exclue de la discothèque Le Baron à Rennes après s'être endormie sur une banquette, sans son manteau ni son sac. Une enquête administrative vise l'établissement.
La mort de Marie Lama aurait-elle pu être évitée ? La mère de la jeune étudiante, disparue depuis le 16 janvier et dont le corps a été retrouvé samedi, en est convaincue. La jeune femme de 22 ans, étudiante en master Information-Communication à Rennes 2, avait disparu il y a donc plus d'un mois après une soirée arrosée en boîte de nuit avec ses amis. Ce soir-là, elle avait dépensé 80 euros en boissons au club Le Baron, à Rennes, indique Ouest France. Ivre selon toute vraisemblance, elle s'est ensuite endormie sur une banquette de l'établissement. Les videurs du club ont alors chassé la jeune fille, sans lui permettre de passer au vestiaire reprendre son manteau et son sac.

Nous demandons - par cette mobilisation nationale et internationale - que toute la lumière soit faite sur les circonstances exactes du décès de cette jeune fille que l'infâme personnel de cette boîte de nuit auraît laissé en pleine rue, en plein hiver, vers 4 h du matin avec les circonstances aggravantes de non-assistance à personne en danger.

Nous appellons l'ensemble de nos camarades et la jeunesse de France à se mobiliser à Rennes pour défendre l'intégralité des droits de la personne en Bretagne et/ou partout en France !

La discothèque a-t-elle servi de l'alcool à Marie Lama si elle était déjà ivre ? Y-a-t-il eu des manquements à la législation en vigueur ?

Les étudiant-es sont le fleuron de la France. Nous devons les protéger !

Quelque soit le comportement de Marie, il est inadmissible d'avoir jeté à la rue cette jeune étudiante dans de telles conditions immondes !

Mobilisons-nous ! Nous ne lâcherons rien !

Simples citoyens, militants des droits de la Femme ou de l'homme, camarades libertaires, camarades des fédérations anarchistes, anarcho-bolcheviques, Zadistes, Altermondialistes, Femmes et hommes de courage, Montrons notre détermination - DANS LES RUES DE RENNES - pour qu'éclate la vérité sur le décès tragique de cette jeune étudiante !

Stop à ce mauvais genre de "vigiles" ! Ces "sous-hommes" doivent être déchus de la nationalité française ! L'Etat doit affuter son glaive ! Pas de pardon pour les ordures qui mettent à la porte une petite étudiante en plein hiver dans une tenue où la mort frôle au coin de la rue !

Assez également de ces dirigeants de sociétés complètement irresponsables qui doivent être considérés comme les complices de leurs propres employés !

Je demande à la Jeunesse étudiante de France de se soulever à Rennes, sous ma bannière, celle de la liberté contre l'injustice et la bêtise humaines, tout en sachant que notre manifestation ne sera effective que lorsque nous disposerons des autorisations administratives pour manifester dans les rues de Rennes !

Nous devons soutenir la République et ses valeurs républicaines ! A toi camarade Valls de nettoyer les écuries d'Augias à Rennes !

Comme pour Charlie, nous écraserons les oppresseurs potentiels.... dans la rue !

Nous ne sommes pas pressés ! Rien ne presse, pour nous ! Seule ne comptera que notre mobilisation de masse !

Marc-Claude de PORTEBANE

Avant l'affaire Lama, les vigiles du "Baron-club" de Rennes étaient déjà dans le pif des clients (II)

Ambiance "électrique" aux vestiaires

au "Baron-club" de Rennes :

exigeons la fermeture de cette verrue !

Fev 2015 846

l'un se plaignait d'un poignet cassé....

Fev 2015 847

.... l'autre, de la façon dont on l'avait jeté brutalement sur le bitume !!!!

Aa258

Que s’est-il passé dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 janvier 2015

après l'exclusion de Marie Lama de la boîte de nuit "Le Baron" ?

Comment peut-on jeter à la rue, en plein hiver, une jeune fille - de surcroît potentiellement alocolisée - avec un simple tee-shirt sur le dos et ce, à 3h50 du matin ?

Si ce n'est pas de la non-assistance à personne en danger, qu'est-ce donc ?

Qui est ou - sont - le ou - les - vigile-s en question ?

Qui sont ces "fumiers" qui sont pénalement co-responsables ?

A suivre

Le parquet fera-t-il craquer les gros bras de la boîte de nuit "Le Baron" à Rennes sur la mort de la jeune Marie Lama ?

L'Idiot provincial est sur Rennes :

Exigeons la fermeture administrative

de la boîte de nuit "Le Baron Club"

12, rue Jean Duhamel à Rennes !

Aa257

Le corps de Marie Lama a été retrouvé samedi dans un cours d'eau, un mois après sa disparition. La jeune étudiante avait été exclue de la discothèque Le Baron à Rennes après s'être endormie sur une banquette, sans son manteau ni son sac. Une enquête administrative vise l'établissement.

La mort de Marie Lama aurait-elle pu être évitée? La mère de la jeune étudiante, disparue depuis le 16 janvier et dont le corps a été retrouvé samedi, en est convaincue. La jeune femme de 22 ans, étudiante en master Information-Communication à Rennes 2, avait disparu il y a donc plus d'un mois après une soirée arrosée en boîte de nuit avec ses amis. Ce soir-là, elle avait dépensé 80 euros en boissons au club Le Baron, à Rennes, indique Ouest France. Ivre selon toute vraisemblance, elle s'est ensuite endormie sur une banquette de l'établissement. Les videurs du club ont alors chassé la jeune fille, sans lui permettre de passer au vestiaire reprendre son manteau et son sac.

Une décision irresponsable, selon la mère de Marie Lama, qui a écrit à la préfecture pour dénoncer l'attitude des videurs de la discothèque. «Elle s'est donc retrouvée seule, par 0 degré en tee-shirt et sans papier d'identité dans la rue, a-t-elle écrit dans sa lettre qu'elle a également publiée sur Facebook. Est-ce admissible qu'un club vende des consommations alcoolisées et que, lorsque la personne s'endort et donc ne consomme plus, elle soit mise dehors sans autre forme de procès et sans se soucier de ce qui pourrait lui arriver? N'est-ce pas une forme de mise en danger de la vie d'autrui?» Une pétition réclamant la fermeture de l'établissement a également été mise en ligne, ayant récolté pour l'heure un millier de signatures. Ni la préfecture ni la direction du club n'ont jusqu'à présent réagi. Le commissaire Pascal Serrand a toutefois précisé dans la presse locale qu'une enquête administrative sera ouverte concernant Le Baron. La boîte de nuit a depuis le drame désactivé sa page Facebook.

Avant de disparaître, la jeune fille avait été aperçue vers 5 heures du matin dans la rue à proximité du club. Ce qui s'est passé après est toujours de l'ordre du mystère. Son corps a été retrouvé samedi, dans la Vilaine. C'est un promeneur qui a donné l'alerte. Une autopsie doit avoir lieu et une enquête policière est en cours pour tenter d'élucider les circonstances du décès de la jeune femme.

Décès du Conseiller régional Yves Carroy : René Souchon, président de la Région Auvergne, salue ses valeurs marxistes !

Réaction de René Souchon, président de la Région Auvergne suite au décès du Conseiller régional Front de gauche, Yves Carroy :

A1807

"C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de notre collègue Yves Carroy survenu ce dimanche après un long combat contre la maladie. Conseiller régional d’Auvergne depuis mars 2004, Yves Carroy était particulièrement investi dans le domaine de la formation et de l’éducation à la Région. Il était un élu passionné, et un militant très actif au service des valeurs de progrès, de solidarité et de la justice sociale. Il était un homme engagé, fidèle jusqu’au bout à ses idées et à ses idéaux. Au nom de l’ensemble de l’Assemblée régionale, j’adresse à sa famille et à ses proches mes plus sincères condoléances".

ACTION DIRECTE : Soutenons les paysans de la Conf’ menacés par la répression syndicale !

Contre l’industrialisation de l’agriculture

Allons-nous ressortir des tiroirs

les revendications de l'ultra gauche

contre les gros bonnets de la FNSEA ?

Aa251

La ferme-usine des 1000 vaches est devenue un symbole : celui de l’industrialisation de l’agriculture. Un élevage démesuré, voué à alimenter un méthaniseur sur-subventionné, du lait écoulé à prix cassé, et aucun paysan à l’horizon.

Mais c’est toute l’agriculture que les politiques actuelles poussent à l’industrialisation, et donc à la disparition des paysans.

Les semences que les industriels reproduisent à notre place niant des millénaires de savoir-faire paysan ; les OGM qui imposent l’usage d’herbicides ; le puçage électronique obligatoire des animaux, adapté seulement aux gros troupeaux ; la règlementation sanitaire qui favorise les aliments industriels au détriment des produits fermiers ; la Politique agricole commune qui exclu les fermes moyennes et diversifiées en continuant d’engraisser les plus nantis…

En amont (semences, intrants), comme en aval (agro-alimentaire), les industriels se sont installés dans notre métier. Aujourd’hui, c’est à la production qu’ils s’attaquent ! Le modèle des 1000 vaches, même s’il ne récolte que peu de soutiens affichés, est celui vers lequel nous sommes incités à nous tourner. Avec la fin des quotas laitiers en 2015, on pousse les producteurs de lait à l’agrandissement, à la modernisation, à des investissements sans limite qu’une improbable croissance des marchés d’exports serait sensée justifier !

Mais n’a-t-on donc rien appris du passé ? Ne sait-on plus ce qu’est une crise de surproduction ? Envisage-t-on de produire à la place des paysans des autres pays ? Va-t-on vraiment oublier notre vocation : produire une alimentation de qualité ? Croit-on que les conditions de travail sont meilleures dans une usine ? Peut-on se passer de paysans ?

La Confédération paysanne dit NON ! Nous faisons le choix de nous battre, de prendre nos responsabilités pour que l’agriculture reste le métier des paysans. Nous le faisons pour notre avenir, mais aussi pour le vôtre ! SOUTENEZ-NOUS !

VULCANIA : déclaration de la Région Auvergne pour la tragique disparition de Catherine Damesin !

Déclaration de René Souchon, président de la Région Auvergne, des élu(e)s et du personnel régionaux, à la suite de la tragique disparition de Catherine Damesin vers le lac Chambon :

"Le président, les élu(e)s et le personnel du Conseil régional d’Auvergne sont profondément affectés par la tragique disparition de Catherine Damesin.
De 2005 à 2007, elle occupa les fonctions de Directrice générale adjointe des services de la Région Auvergne et, par sa personnalité attachante, ses qualités professionnelles et son dynamisme, son souci constant des femmes et des hommes, son passage dans l’administration régionale restera à jamais marqué du sceau de l’estime de tous.
Directrice de Vulcania, elle en a assuré le rétablissement, le développement et la notoriété, toujours soucieuse de faire rayonner le Parc par des idées novatrices, sans arrêt à l’affût d’améliorations et curieuse de nouveautés pour le plus grand bonheur des visiteurs.
Impliquée au service de l’Auvergne et de ses territoires, Catherine Damesin s’investissait fortement dans la vie locale avec cette volonté toujours neuve de faire preuve de l’audace des bâtisseurs et de l’imagination des créateurs, tout en gardant une profonde humilité et une grande modestie.
Sa disparition laisse un grand vide et une immense tristesse dans la communauté régionale qui s’associe à la douleur de sa famille et de ses proches et leur présente ses condoléances les plus sincères."

Quel avenir pour les chats errants dans la région de Vals-près-le-Puy en Haute-Loire ?

Chats errants vers Vals-près-le-Puy :

la Ligue de combat contre les

cruautés envers les animaux au secours

des chats errants en Haute-Loire !

Aa22

L'Idiot provincial, les militantes et les militants de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux sont mobilisé-es pour savoir dans quelles circonstances plusieurs chats errants auraient disparu ou retrouvés morts et ce, après une alerte de la SPA de la Haute-Loire.

D'ores et déjà, nos camarades sont sur le terrain et veulent en savoir plus, même si à la mairie de Vals (banlieue du Puy-en-Velay), on commence déjà par nous dire que "l'on ne sait rien".

La Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux appelle à la vigilance l'ensemble de ses sympathisant-es afin que la vérité éclate sur la place publique.

Après les fusillades contre des chats errants à Bournezeau en Vendée où notre appel à la mobilisation est passé de local à national (relais Ouest-France, radio France Bleu Pays d'Auvergne), nous demandons au services de l'Etat de se montrer "intraitables" avec ceux qui font "joujou" avec les armes à feu ou qui tuent les chats errants d'une manière ou d'une autre !

Au Puy-en-Velay, fin 2014, des chats auraient déjà été piégés avec un collet " fait maison" un fil de fer double et entortillé. Ces animaux auraient présenté des blessures importantes, au niveau du cou et sur l'abdomen.

La série noire semblerait donc continuer de plus belle dans la région du Puy-en-Velay.

Seule une forte mobilisation nationale aurait des répercussions pour faire "bouger" localement les choses alors que la SPA de la Haute-Loire semble "enfermée" dans le mutisme.

Rejoignez-nous : www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

A suivre.

K1

Contact : marc-75@laposte.net

CHASSE : ce projet d'arrêté ministériel qui veut dire stop au Rodenator et au gaz explosif ou toxique injecté dans les terriers !

STOP A LA CHASSE ET AUX

METHODES DE VOYOUS :

qu'en pensez-vous ?

A1649

Projet d’arrêté ministériel modificatif de l’arrêté ministériel du 1er août 1986 relatif à divers procédés de chasse, de destruction des animaux nuisibles et à la reprise du gibier vivant dans un but de repeuplement.

Du 30/01/2015 au 22/02/2015

Le présent projet d’arrêté ministériel vise à actualiser voire corriger un certain nombre de dispositions ou d’imprécisions figurant dans l’arrêté du 1er août 1986 qui définit les moyens autorisés ou interdits dans le cadre d’actions de chasse de gibier (articles L.424-1 à L.424-15 du code de l’environnement) ou de destruction de spécimens d’espèces sauvages classés en tant que « nuisibles » (en application de l’article L.427-8 du code de l’environnement).

Les modifications proposées dans ce projet d’arrêté ministériel modificatif, qui a fait l’objet d’un avis favorable à l’unanimité de la part des membres du Conseil National de la chasse et de la Faune Sauvage le 8 janvier 2015 (où siègent les représentants des chasseurs et d’associations de protection de la nature) sont les suivantes :
1) à l’article 2 / rajout de deux alinéas :
La mode consistant à se filmer ou prendre en photo la scène se trouvant dans la ligne de mire de l’arme pour immortaliser son action de chasse se généralise, notamment avec l’emploi des téléphones portables modernes et l’usage de caméras digitales compactes. Si leur fixation sur un casque / baudrier ne pose pas de souci particulier, l’usage de tels appareils devient particulièrement problématique quand ils sont fixés sur l’arme (fusil, carabine, ou arc de chasse) et que le tireur se concentre plus sur sa prise de vue que sur son environnement réel, en matière de sécurité à la chasse.
Il est donc proposé d’interdire l’utilisation de tels appareils lorsqu’ils sont installés/fixés sur els armes de tir en intégrant dans l’article 2 l’alinéa suivant : « l’emploi sur les armes à feu et les arcs d’appareils disposant de fonction de captures photographiques ou vidéo ».
En effet, c’est la chasse à tir dans son ensemble (arcs compris) qui doit être visée par cette mesure de sécurité.
Afin de stopper toute velléité d’usage de systèmes du type « Rodenator », non sélectif et pouvant porter atteinte non seulement à d’autres espèces protégées mais aussi à leur habitat, lors d’opérations de destruction de spécimens d’espèces classés nuisibles, il est également proposé de rajouter dans cet article 2 un alinéa ainsi rédigé : « l’emploi de gaz explosif ou toxique injecté dans les terriers ».
L’interdiction de toxique est déjà présente à l’article R. 427-10 du code de l’environnement pour la destruction des espèces nuisibles. Cette nouvelle mention a néanmoins l’avantage d’être plus globale et donc interdire expressément l’usage de moyens de type « Rodenator » pour la destruction des espèces nuisibles.

2) à l’article 4 / dernier alinéa :
À l’heure actuelle, la possibilité d’autorisation de la chevrotine pour la chasse au sanglier dans les départements présentant des formations de garrigues ou maquis est limitée aux 2 départements de Corse.
Afin de simplifier la procédure, et d’éviter de reprendre chaque année deux arrêtés ministériels annuels (respectivement pour la Haute Corse et pour la Corse du Sud), il est proposé de mettre en œuvre de façon pérenne ce dispositif sur une base d’arrêtés ministériels triennaux (pour 3 campagnes cynégétiques successives).
Le dernier alinéa de l’article 4 de l’arrêté du 1er août 1986 serait donc complété par la phrase suivante : « Par dérogations aux dispositions du présent alinéa, dans les départements de Corse du Sud et de Haute Corse, le ministre chargé de la chasse peut autoriser les conditions dans lesquelles l’emploi de chevrotines est autorisé pour le tir du sanglier en battues collectives sur proposition du préfet, après avis du président de la fédération départementale des chasseurs, par un arrêté triennal couvrant trois campagnes cynégétiques annuelles successives ».
3) à l’article 7 / rajout d’un alinéa :
Les matériels utilisables pour la chasse évoluent, et lorsqu’ils peuvent permettre d’améliorer la sécurité lors du tir, il convient d’en tenir compte.
L’utilisation des télémètres intégrés dans les lunettes de visée est concernée par cette proposition de modification. En effet, la France est à ce jour le seul pays ou ce dispositif est interdit, alors même que le chasseur peut avoir une lunette sur la carabine et le télémètre à la main, ce qui n’est pas particulièrement ergonomique. De nombreux fabricants proposent à ce jour sur le marché ce type de lunette avec télémètre intégré, qui permet d’évaluer précisément la distance de la cible visée dans la lunette, et donc d’améliorer la sécurité en matière de la décision du tir ou non (cible trop éloignée, évaluation des distances précises dans l’environnement du tireur).

Dans un contexte d’encadrement des prélèvements (le plan de chasse est généralisé à l’ensemble des ongulés à l’exception du sanglier soumis à PNMS) l’objectif recherché aujourd’hui est de favoriser un tir dans des conditions optimales de sécurité tuant net le grand gibier sans le blesser. L’usage d’une lunette parfaitement réglée, intégrant un télémètre permettant d’adapter le tir à la distance de l’animal visé va dans ce sens.
La correction de visée automatique doit demeurer interdite pour respecter le gibier et l’éthique de la chasse.

La modification suivante est donc proposée par le rajout de l’alinéa suivant :
« -les télémètres, qui peuvent être intégrés dans les lunettes de visée fixées sur les armes à feu à la condition que ces dernières ne soient pas équipées d’un système de correction automatique de la visée ; ».
4) A l’article 8-I / complément d’un alinéa :
Le MEDDE et l’ONCFS ont été interpellés sur l’utilisation de chiens de type molossoïde (de type dogue notamment) à la chasse.
Certaines associations cynégétiques interdisent l’usage de chiens des catégories 1 et 2 (catégories de « chiens dangereux » définies par arrêté du 27 avril 1999 pris pour l’application de l’article 211-1 du code rural) pour la chasse.
La « chasse à la prise » où les molosses sont utilisés pour coiffer seuls le grand gibier et le mettre à mort, en milieu ouvert ou en enclos de chasse, n’est pas une pratique autorisée par l’arrêté du 18 mars 1982 relatif à la vénerie. L’actualité récente mentionne le cas de dogues argentins lâchés sur un sanglier dans un site se déclarant comme enclos de chasse dans le Var.
Les seules restrictions existant actuellement quant à l’utilisation de certaines races chiens à la chasse, en dehors de la « chasse de prise » qui n’est pas autorisée quelle que soit la race de chien employée, sont issues de l’article 8 de l’arrêté du 1er aout 1986 susmentionné qui ne vise à ce jour que « l’emploi des chiens lévriers pur sang ou croisés ; […] », et d’autre part la règlementation précitée relative aux chiens dangereux issues des articles L. 211-11 et suivants du code rural.
Les molossoïdes sont un groupe de races canines défini par la Fédération Cynologique Internationale (FCI) qui intègre une trentaine de races, tels que les dogues ou mâtins d’origine notamment ibérique ou sud - américaine.
Les catégories 1 et 2 définies par l’arrêté du 27 avril 1999 précité intègrent les chiens de race suivants : Staffordshire terrier ou American Staffordshire terrier, Tosa, Mastiff, Rottweiler, ainsi que ceux non-inscrits à un livre généalogique reconnu par le ministère en charge de l’agriculture et qui peuvent être rapprochés morphologiquement des chiens de la race Rottweiler.
L’interdiction de l’usage des molossoïdes, dogue argentin inclus, pour la chasse en France est opportune tant d’un point de vue de la sécurité publique que pour éviter certaines pratiques de chasse prisées sous d’autres latitudes mais qui ne sont pas conformes à la pratique de la vénerie dans notre pays. Cette interdiction ne remet pas en cause les qualités de ces chiens en tant qu’animaux de compagnie ou de protection.
La « chasse à la prise » regrouperait en France à ce jour moins d’une centaine de pratiquants. Des centaines de milliers de chasseurs (sur 1.25 millions en France) utilisent par ailleurs légalement des chiens de chasse appartenant à d’autres groupes de race de la FCI tels que les chiens courants, terriers, teckels, chiens d’arrêt, chiens d’eau, retrievers, etc… qui comptent dans le monde plusieurs centaines de races (dont beaucoup sont d’origine française).
La disposition proposée, plus précise, permettrait de mettre un terme à ces pratiques contraires à l’éthique de la chasse avec chien(s) telle qu’elle se pratique en France :
« I. - Sont interdits : […]
- l’emploi des chiens lévriers pur sang ou croisés, des chiens molossoïdes pur sang ou croisés, ainsi que des chiens classés comme dangereux au sens de la règlementation ; ».

POUR ou CONTRE ? Qu'en pensez-vous ?

Vite ce contrat d'avenir à La Goutelle en Auvergne ? In nocte consilium (V)

Vivement un agent supplémentaire

pour dégager

la neige à La Goutelle !

Img 8804

La commune de La Goutelle (canton de Pontgibaud) a décidé en fin d'année 2014 de recruter un agent supplémentaire selon deux critères :

- employé communal (travaux d'entretien des bâtiments, taillage...)

- qu'il puisse intégrer la caserne des pompiers.

Img 8805

L'angoisse pour se rendre à la paroisse de La Goutelle. Qu'en pense le curé, Ambroise GAUTHIER, du secrétariat paroissial de Pontgibaud qui couvre les 36 communes du doyenné "Combrailles Sancy" ?

Un élu a insisté sur le fait que La Goutelle recherchait un "employé communal", (contrat aidé en CDD mis en place par la mission locale pour une durée de 3 ans), et non un "sapeur-pompier". Le "prix de revient" de cet emploi d'avenir étant estimé à 4€ de l'heure "environ".

Pourquoi "environ" ?

Le nouvel employé communal sera-t-il plus actif dans le déneigement de la commune "ratissée" de long en large ce matin par l'Idiot provincial ?

Img 8807

Et puis à quoi bon embaucher un employé communal alors que main-d'oeuvre et fournitures sont fournis "bénévolement" par les sapeurs-pompiers (cas de cette infiltration d'eau entre la caserne des pompiers et le local communal, car pas de chenaux) ?

A quoi bon faire des travaux dans une commune quand il y a du "petit personnel" qui bosse gratos ?

Les artisans de l'Auvergne - mis au parfum par l'Idiot provincial -  qui sont à la recherche d'un boulot.... vont certainement apprécier !!!

Qu'en pensent les chômeurs, SDF, précaires, sans abris du Puy-de-Dôme à la recherche d'un emploi payé à plein temps ?

BERCY symposium : SEULEMENT 8.936 Français "couvés par au moins 24 gestionnaires de comptes" ont désormais été identifiés dans les listings HSBC-PB

Les riches sont protégés, les pauvres qui n'ont AUCUN POUVOIR, casquent !

Les autorités françaises ont nettement

privilégié la voie fiscale à la voie judiciaire !

Aa319

Dénonçons donc tous ces ennemis de l'Etat !

Depuis le début de l'affaire, 2.300 dossiers de contribuables surpris sur les listes HSBC-PB ont fait l'objet de contrôles. Et 300 millions d’euros ont été recouvrés grâce à cette seule source. Il s'agit là des données les plus récentes, communiquées au ministère des Finances par le cabinet de Michel Sapin. 

Seulement 48 dossiers (5%) ont été transmis aux services d'enquêtes judiciaires chargés de la fraude fiscale. Il s'agit notamment du cas d'Arlette Ricci et des affaires qui seront examinées par la 32eme chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris. Il faut noter que la voie judiciaire n'a été choisie que pour les dossiers dans lesquels la volonté de dissimulation était manifeste. Par ailleurs, il faut rappeler que les dossiers de fraude fiscale envoyés au tribunal ont suivi un chemin particulier !!!

L'Idiot provincial possède la liste de ses 8.936 Français.

Nous allons donc bien rigoler !!!

Bouche cousue

La T2C vue par l'Idiot provincial à Royat ! ROYAL !!!

Mieux vaut-il prendre un vélo

en bon état pour découvrir Royat ?

Img 8676

Créé en 1976, le Syndicat Mixte des Transports en Commun de l’agglomération clermontoise est l’Autorité Organisatrice des transports publics pour une aire urbaine, le PTU (Périmètre des Transports Urbains), de 292 000 habitants qui regroupe 23 communes :

Aubière, Aulnat, Beaumont, Blanzat, Cébazat, Ceyrat, Chamalières, Châteaugay, Clermont-Ferrand, Cournon d’Auvergne, Durtol, Gerzat, Le Cendre, Lempdes, Nohanent, Orcines, Pérignat-lès-Sarliève, Pont-du-Château, Romagnat, Royat, Saint-Genès-Champanelle, Sayat.

Au 12 juillet 2013, une vingt-troisième commune, Saint-Beauzire, a intégré officiellement le SMTC.

Img 8677

Le SMTC définit, finance, engage et suit la politique des déplacements. Il réalise les investissements.

Le SMTC s’appuie principalement, pour mettre en œuvre sa politique de transports urbains, sur la Régie EPIC T2C dont il finance et contrôle l’activité sur la base d’un contrat de service public.

Pour le compte du SMTC, principalement, voire de T2C, différents opérateurs sont associés à la réalisation de l’offre de service. Plus particulièrement, la centrale de mobilité Moovicité est en charge du service de transport à la demande. Par ailleurs, plusieurs transporteurs locaux réalisent l’offre de quelques lignes ou services spécifiques.

Depuis 2013, le SMTC confie à la société Vélogik le nouveau service de Vélos en libre service.

Sympa pour l'image de la région de Clermont-Ferrand en matière touristique et toc, non, ce bus ?

Rigolant

Opérations escargots à Clermont-Ferrand et Lyon : les auto-écoles contre la loi "MAQUERON" !

Heureusement que cette opération s'est

effectuée pendant les vacances scolaires :

les auto-écoles bientôt dans le rouge ?

Img 8792

Vers 7h lundi matin, 150 auto-écoles venues de toute l'Auvergne ont mené une opération escargot pour contester la réforme du permis de conduire qui, selon elles, menace leur survie. Elles ont mis près de 2 heures pour relier Lempdes à la place Delille, à Clermont-Ferrand.

A Lyon, l'opération escargot menée par les auto-écoles et partie ce matin du parking du stade de Gerland a rejoint le centre-ville, en direction de la préfecture.

Alors que la profession des auto-écoles ne devait soi-disant pas ou si peu être concernée par la loi Macron, le vote par les députés des articles 8 et 9 de la loi consacrés au permis de conduire a mis le feu aux poudres ! Les amendements se sont multipliés : fin des 20 h minimum de conduite, encadrement des frais d’accompagnement aux examens et interdiction des frais de présentation, recours à d’autres agents publics (anciens policiers et militaires, mais aussi... agents de La Poste !) en complément des inspecteurs dans les départements où le manque de places se fait le plus ressentir, évaluation préalable pouvant être réalisée en ligne...

Pour exprimer le ras-le-bol de la profession, les manifestations sont organisées en inter-syndicale (CNPA-ER, FNEC, UNIC, UNIDEC...)

La profession se mobilise donc pour faire évoluer le contenu de la loi Macron et s'inquiète, entre autres, du recours possible, introduit par ce nouveau texte, à d'autres intervenants que les inspecteurs pour les examens pratiques du permis de conduire.

Le délai de 45 jours est celui préconisé par la directive européenne sur le permis de conduire. En France, la durée d'attente moyenne pour se présenter à l'examen était de 98 jours en 2013. Pour réduire ce délai, l'article 9 du projet de loi Macron propose de décharger les inspecteurs d'une partie de leurs activités en confiant le passage de l'épreuve théorique (le code) à des organismes agréés et en déléguant le passage du permis poids lourds à l'Éducation nationale.

AUTRE SUJET DE DISCORDE : la suppression du seuil minimal obligatoire de vingt heures de cours avant présentation à l'examen, une disposition qui touche au revenu même de ces souvent très petites entreprises dont l'équilibre financier est précaire, en dépit du coût prohibitif du permis de conduire. Un point sur lequel beaucoup d'enseignants s'accordent, mais ceux-ci veulent avant tout mettre en avant la qualité de la formation, indispensable à la sécurité des jeunes permis.

Une si belle décharge sauvage vers Varennes-sur-Allier, ville étape du prochain Paris-Nice !

La caravane cycliste du Paris/Nice fera-t-elle

des photos de cette décharge sauvage

entre Cindré et Trézelles sur la D 23 ?

Img 8767

Bonjour le jus qui s'écoule lentement sur la D23 !!!

C’est désormais officiel, Saint-Pourçain-sur-Sioule et Varennes-sur-Allier seront les villes étapes du prochain Paris-Nice !

Deux villes dans l’Allier sur les 8 étapes de l’ensemble du parcours, ceci semble très intéressant pour la renommée du département de l'Allier à travers la France, en effet !

Aa312

Suffit juste de prendre quelques photos de ces gravats, en bordure de la D 23, avant les 11 et 12 mars 2015, vers la ville étape Varennes-sur-Allier, dans les parages de la communauté de communes de Varennes-Forterre !!!

Les dépôts sauvages sont interdits depuis la loi du 15 juillet 1975. Se débarrasser de ses déchets encombrants sur un trottoir, au coin d'un bois ou dans une rivière est un comportement irresponsable mais malheureusement encore trop fréquent. Ces cimetières sauvages de déchets polluent les sols, les eaux, l'air et dégradent les paysages. Les contrevenants s’exposent à des amendes importantes de 450 € à 1 500 €.

Img 8768

PETIT RAPPEL : Article R635-8 du code pénal : "Est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 5e classe le fait de déposer, d'abandonner, de jeter ou de déverser, en lieu public ou privé, à l'exception des emplacements désignés à cet effet par l'autorité administrative compétente, soit une épave de véhicule, soit des ordures, déchets, déjections, matériaux, liquides insalubres ou tout autre objet de quelque nature qu'il soit, lorsque ceux-ci ont été transportés avec l'aide d'un véhicule, si ces faits ne sont pas accomplis par la personne ayant la jouissance du lieu ou avec son autorisation. Les personnes coupables de la contravention prévue au présent article encourent également la peine complémentaire de confiscation de la chose qui a servi ou était destinée à commettre l'infraction ou de la chose qui en est le produit.

Les personnes morales peuvent être déclarées responsables pénalement, dans les conditions prévues par l'article 121-2, de l'infraction définie au présent article. Les peines encourues par les personnes morales sont :
1° L'amende, suivant les modalités prévues par l'article 131-41 ;
2° La confiscation de la chose qui a servi ou était destinée à commettre l'infraction ou de la chose qui en est le produit.

BILAN : un régal pour les partenaires de ce Paris-Nice (qui s'égareraient juste un peu pour visiter en bon touristes le territoire de la Varennes-Forterre) : partenaire Majeur (LCL) ; partenaires Institutionnels (conseil général des Yvelines, ville de Nice) ; diffuseurs officiels (France TV Sports, Eurovision) ; partenaires officiels (RAGT Semences, Jean FLOC'H, Festina, Skoda, Le Coq Sportif, AG2R La Mondiale, MAVIC, Randstad) et les partenaires médias officiels (RMC, Vélo Magazine) !!!

MAILLOTS ROUGES : Le président de la Communauté de communes "Varennes-Forterre", Roger Litaudon et les maillots "Rouges" de son équipe : ses vices-présidents pourront-ils faire des miracles pour que toutes les procédures soient engagées, que les contrevenants soient retrouvé-es, que le ou les véhicules soient confisqués afin d'enfiler le maillot "Vert", celui de la défense de l'environnement ???

La sous-préfecture de Vichy et la préfecture de l'Allier mis au parfum par l'Idiot provincial.

A suivre avec délectation.

Bouche cousue

Scandale à la banque HSBC. Pas d’ouvrier, d’artisan, le coiffeur Jacques Dessange – de son vrai prénom Hubert – est de ceux-là !

Le coiffeur Jacques Dessange – de son vrai prénom Hubert – est de ceux-là ...

La banque HSBC impliquée

dans une fraude fiscale

à plus de 180 milliards d'euros !

Aa309





Selon Le Monde, qui a participé à une enquête réalisée par une soixantaine de médias, plus de 180,6 milliards d'euros ont transité en secret par des comptes de la filiale suisse de HSBC entre 2006 et 2007. Cette évasion fiscale massive aurait été "encouragée" par la banque.
Les professions des Français présents sur la liste HSBC sont d’une grande diversité. Mais une diversité avec plusieurs zéros sur le compte en banque. Point d’ouvrier, d’artisan ou de technicien de surface. Plutôt des entrepreneurs, des hommes d’affaires, des avocats, des médecins, quelques célébrités, des héritiers et parfois même des personnes mises en cause par la justice française.

Du show-biz au milieu des affaires en passant par le monde de l’art et du sport, le compte en Suisse se révèle une stratégie financière partagée par les professions les plus rémunératrices. Qu’ils aient été déclarés – c’est très rare – ou non lors de leur ouverture, un bon nombre de ces comptes ont été depuis régularisés auprès du fisc français.

300 millions d’euros ont été recouvrés par l’administration française, en quatre ans de travail sur la liste. Comme ce fut le cas en février 2014, lors du précédent article révélant les noms de détenteurs de comptes chez HSBC Genève, Le Monde a joint toutes les personnalités citées dans le cadre de ses enquêtes, ou tenté de le faire, afin de leur permettre de réagir et de livrer leurs explications. Seule une minorité n’a jamais répondu.

Gad Elmaleh est sans doute le nom le plus connu parmi les clients français de la banque. Alors qu’il est apparu ces derniers mois dans une publicité où il imaginait sa banque idéale, l’humoriste disposait entre 2006 et 2007 à Genève d’un compte sur lequel sont déposés près de 80 000 euros maximum. Selon nos informations, M. Elmaleh, qui n’a jamais répondu aux sollicitations du Monde, aurait régularisé sa situation auprès du fisc français.

Lisa Azuelos, réalisatrice du film LOL figure également dans la liste des clients. Elle assure, par la voix de son attachée de presse, que « tout est maintenant réglé » sans donner plus de précisions. L’artiste Christian Boltanski, qui n’a pas souhaité répondre aux sollicitations du Monde, a lui aussi effectué une régularisation, selon nos informations. Il disposait d’un compte numéroté dans la banque suisse.

La présence de certaines personnes parmi les clients s’explique par un compte reçu en héritage. C’est le cas, par exemple, de Stella, l’épouse du scientifique et écrivain Joël de Rosnay, qui disposait d’un compte à la suite d’un héritage, explique le conseil du couple. Leur situation a été depuis régularisée.

Le chanteur Philippe Lavil était dans la même situation. « Ça date de très longtemps, explique-t-il. Je n’ai jamais créé de compte à l’étranger. Il n’y a pas eu de ma part un désir de m’évader fiscalement, je n’en ai d’ailleurs jamais eu les moyens. » Il avait hérité d’avoirs à l’étranger et a été contacté par le fisc il y a quelques années. Sa situation est maintenant régularisée.

On peut également trouver le nom de Christophe Dugarry. Le champion du monde de football en 1998, reconverti en consultant sportif, a ouvert en 2005 un compte associé à une société offshore – Faroe Capital, ouverte par la filiale de HSBC dans les Iles Vierges britanniques – nanti de plus de 2 millions d’euros selon les données de la banque. Celui-ci n’a pas souhaité répondre aux questions du Monde.

Les paradis fiscaux sont parmi les rares endroits où l’on retrouve côte à côte les noms de footballeurs et d’hommes politiques. Ainsi, Aymeri de Montesquiou, sénateur (UDI) du Gers, est associé dans les fichiers de la banque à un compte numéroté, ouvert dans les années 1990 et fermé en 1994, lui-même lié à une société écran basée au Panama et nommée Susumi Finance Corporation. Cependant, M. de Montesquiou dément : « Je n’ai pas de compte à l’étranger », affirme-t-il.
Le prisme de scandales affairistes

Parfois, les avoirs sont placés en Suisse pour démarrer des affaires. Peter Lindbergh, photographe de mode, a déposé quelques centaines de milliers d’euros sur un compte à Genève. Son agent explique que c’est « dans le cadre d’un projet de développement d’activités photographiques ». Elle précise d’ailleurs que le bureau genevois n’a jamais été lancé. Et que la situation a depuis été régularisée sans que le photographe n’ait à payer d’amende.

Les dirigeants d’entreprise et les entrepreneurs, grands, moyens et petits, sont d’ailleurs présents en nombre dans la liste HSBC. Le coiffeur Jacques Dessange – de son vrai prénom Hubert – est de ceux-là. En 2012, assez tôt donc dans la procédure de contrôles engagés par l’administration fiscale, l’homme d’affaires français a régularisé sa situation. « Monsieur Dessange s’est mis en règle avec le fisc en 2012. Cela lui a coûté cher », a confirmé au Monde l’un de ses conseils. Le propriétaire de salons de coiffure avait dissimulé 1,6 million d’euros en Suisse, selon des relevés de 2006-2007, derrière le paravent d’un compte à numéro et d’une fondation au Panama, Hacienda, créée en 2005.

Citons aussi la famille Mentzelopoulos, propriétaire, entre autres, du prestigieux domaine viticole Château Margaux. A la mort d’Armande Montaner Mentzelopoulos, qui régna longtemps sur le domaine, ses héritiers ont été rattrapés par les avoirs dissimulés en Suisse et sur des places offshore, notamment aux îles Caïmans. Une procédure de régularisation de ces avoirs a été engagée avec l’administration fiscale.

La famille Ouaki – propriétaire de Tati jusqu’en 2004 – figure également dans les listings. Fabien Ouaki, qui a vendu la société familiale en 2004, a hérité de son père un compte caché en Suisse, assorti d’« une société artificielle à Panama ». Ce compte avait été créé dans les années 1950 par Jules Ouaki, le fondateur de l’enseigne de vêtements à bas prix, dans la banque de l’ex-financier milliardaire Edmond Safra, rachetée ensuite par HSBC. Le « fils Tati » a reconnu la fraude et régularisé sa situation.

La liste HSBC peut également se lire à travers le prisme de scandales affairistes qui ont ponctué la fin des années 1990 et le début des années 2000. C’est le cas de l’affaire Elf et de l’Angolagate pour lesquels plusieurs protagonistes figurent sur la liste. De l’homme d’affaires André Guelfi, dit « Dédé la sardine », à André Tarallo, l’ancien patron d’Elf au Gabon. En filigrane, apparaissent les puissants réseaux d’alors, précisément ceux de Charles Pasqua. L’ancien ministre de l’intérieur n’y figure pas, mais c’est le cas de l’un de ses hommes forts. Jean-Charles Marchiani, condamnés dans l’affaire de l’Angolagate, figure ainsi dans la liste.

Quand à Arlette Ricci, c'est la petite fille et l'héritière de Nina Ricci, fondatrice de la maison de couture du même nom. Elle a toujours démenti avoir fraudé le fisc. Les montants importants et son absence de coopération avec l'administration devraient l'amener devant les juges le 16 février.

Mme Ricci est accusée d'avoir dissimulé au fisc français 18,7 millions d'euros, notamment par l'entremise de sociétés écrans au Panama. Son avocat, Jean-Marc Fedida, dénonce une procédure biaisée.

SALON INTERNATIONAL DE L’AGRICULTURE 2015 : 1ère sortie 2015 de la Ligue de Combat contre les Cruautés envers les Animaux !

La Ligue de Combat contre

les Cruautés envers les Animaux

vous donne RDV samedi 21/02 à 8h30

place de la Porte de Versailles à Paris contre les

élevages intensifs des gros bonnets de la FNSEA !

www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

Aa307

Les militantes et les militants anarcho-bolcheviques de la "Ligue de Combat contre les Cruautés envers les Animaux" vous donnent RDV pour un vaste rassemblement de soutien et de coordination avec la Fondation Brigitte Bardot, place de la Porte de Versailles, (Esplanade du 9 novembre 1989 – PARIS 15ème), le 21 février 2015, de 8h30 à 11h30.

A1824

Les organisations partenaires dénoncent l’industrialisation de l’élevage, la multiplication des projets de "fermes/usines" intensives, le danger du traité Tafta sur les réglementations européennes "bien-être", la politique agricole menée par le gouvernement…

MERCI DE SIGNER MA PETITION

PLUS DE 11 000 SIGNATURES :

"Halte au projet de porcherie aux Bouys

à Chirat l'église dans l'Allier"

http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/halte-projet-porcherie-aux-bouys-chirat/10827

A1845

QUELQUES EXEMPLES :

Après la "ferme/usine" des 1000 vaches dans la Somme, un autre projet est sur le point d’aboutir, celui de la "ferme/usine" des 1400 veaux dans la Creuse. A Monts, en Indre-et-Loire, une exploitation laitière concentrera 2200 animaux. A Loueuse, dans l’Oise, une SCEA souhaite multiplier l’effectif de son élevage pour le porter à plus de 3000 porcs en bâtiment. A Beauval, dans la Somme, un poulailler géant emprisonnera, dans deux bâtiments et sans accès extérieur, 250 000 poules. Idem à Missé, dans les Deux-Sèvres, où la Préfecture a déjà donné son accord pour tripler la capacité d’un élevage qui passera de 100 000 volailles à plus de 350 000 ! Les exemples sont toujours plus nombreux, toujours plus effrayants…

Aaa32
NOS DEMANDES AU MINISTRE DE L’AGRICULTURE

- Faire respecter l’Article L214-1 du Code Rural qui dispose que "tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce" ;

TOUS les systèmes de cages étant incompatibles avec les besoins biologiques des espèces concernées (poules, lapins, visons…), ce type d’élevage doit être interdit !

Par ailleurs, l’animal reconnu (en droit national et européen) comme étant un être sensible, il est indispensable, c’est même un devoir, de ne pas provoquer de souffrances évitables : mutilation des animaux (porcelet, volaille…), abattage sans étourdissement préalable, etc....
Aa308

RASSEMBLEMENT UNITAIRE

Le 21 février, lors de l’inauguration du Salon International de l’Agriculture, les défenseurs des animaux seront présents, porte de Versailles, pour dénoncer une "vitrine" trompeuse, mensongère, loin de la réalité de l’élevage mais aussi du transport et de l’abattage des animaux de "ferme".

Rejoignez-nous !

* Attention, à ce stade nous n’avons pas encore d’autorisation préfectorale pour le rassemblement (ce que nous ne pourrons avoir, de toute façon, que quelques jours avant la date de l’événement)

Organisations de défense des animaux, militants, citoyens... TOUS sont les bienvenus à ce rassemblement d'opposition aux élevages intensifs. Défendons ensemble, dans un mouvement unitaire et apolitique, les animaux ! Merci par avance de partager cet événement :
https://www.facebook.com/events/1561576824089904/?ref_newsfeed_story_type=regular

Le rassemblement est prévu le matin de l'inauguration du Salon de l'Agriculture (21 février dès 8h30)... C'est tôt mais c'est le moment où médias et politiques sont présents. Ensuite, pour ceux qui veulent rester à faire du tractage et informer les visiteurs de l'après-midi, c'est possible, mais cela ne s'inscrit plus dans le cadre de la manifestation déclarée auprès de la Préfecture de Police.

La "Ligue de Combat contre les Cruautés envers les Animaux" explore d'autres projets de manifestation à ce salon international 2015 de l'Agriculture et n'exclut aucunes autres actions, style "coup de poing ALF", afin que le grand public connaisse l'enfer des animaux élevés en batterie dans des cages immondes et ne soient plus exploités par le lobby agricole ultra productiviste made in FNSEA !

Action Camarades ! Je ne veux que les plus fanatiques de la P.A (Protection Animale) !

Kamarade n°1 - K1

Absent cette semaine à la région Auvergne, Brice Hortefeux dans son costume de lumière pour la promotion de la laïcité ?

La ligne (Paris-Orléans-Clermont-Lyon)

POCL n'intéresse pas Brice Hortefeux...

absent cette semaine à la Région Auvergne ?

Aa304

L'odieux chantage du SDIS 63 au conseil général du Puy-de-Dôme !

Combien coûte au contribuable le service "communication" du SDIS 63 ?

Les sapeurs-pompiers ne cessent

de quémander de l'argent public :

ils commencent par devenir des "ennemis

de l'Etat" avec leurs odieux chantages !

  • bombboomt

Img 7910

"Je suis Charlie" à Clermont-Ferrand, le SDIS 63 sort le camion-nacelle avec l'argent de nos impôts puis fait du chantage immonde contre le conseil général du Puy-de-Dôme !

Img 7912

Selon nos confrères de FR3 Auvergne : "Tracts en main, le 3 février, les sapeurs-pompiers se sont mobilisés devant leur caserne de Clermont-Ferrand. Le gel d’une partie des embauches avait mis le feu aux poudres". Sur les banderoles, on pouvait lire "embauches suspendues, service public en danger".

Les sapeurs-pompiers ne cessent de demander de l'argent à la société publique. Il faut que cela cesse ! Combien coûte le service "Communication" du SDIS 63 aux contribuables ? A quoi sert un service "Communication" qui ne communique pas vraiment ? Combien le salaire de la responsable de ce service ?

Le vote du budget du SDIS pour l’année 2015 interviendra au mois d’avril. Soit après les élections départementales.

Le Service Départemental d'Incendie et de Secours du Puy-de-Dôme est financé par le Conseil Général (31 millions d'euros) et par les communes (18 millions d'euros). Le Département du Puy-de-Dôme compte 500 sapeurs pompiers professionnels.

Nous ne devons pas accepter cet "odieux" chantage auprès du conseil général qui doit affronter un Etat qui ne cesse de lui déléguer maintes charges.

Les Sapeurs-pompiers qui ont osé manifester - tracts en main - doivent être limogés. La hiérarchie doit être suspendue !

Aa303

"La France est un pays extrêmement fertile.... on y plante des fonctionnaires, il pousse des impôts". Georges CLEMENCEAU

Pour rappel : Le SDIS 63 est un établissement public. Son statut lui confère une autonomie budgétaire et la capacité juridique d'agir en tant que personne morale. Le SDIS 63 constitue l'entité administrative chargée de gérer les moyens en personnel et en matériel affectés aux différents centres d'incendie et de secours du département. Il est dirigé par un officier supérieur de sapeur-pompier, placé sous la double autorité du Préfet pour les missions opérationnelles, de formation et de prévention, et du Président du Conseil d'Administration (CA) pour la gestion administrative et financière du service.

Le CA du SDIS 63 est composé de 22 membres élus parmi les conseillers généraux, les présidents d'EPCI et les maires. Il est élu pour 3 ans. Le préfet est membre de droit. Un Bureau est constitué pour prendre en charge les compétences qui lui sont déléguées par le CA.

La direction départementale du SDIS 63 est localisée à Clermont-Ferrand (territoire du groupement Centre), le Puy de Dôme se découpe en 4 groupements territoriaux :

- groupement territorial Nord

- groupement territorial Centre

- groupement territorial Sud

- groupement territorial Est

"Sauve qui peut le court-métrage" de Clermont-Ferrand : le fric du contribuable coulera encore à flot pendant 3 ans !

Exigeons les entrées gratuites pour les auvergnats qui

raquent 10 fois (Toutes subventions + entrées payantes) !

La région Auvergne a décidé d'attribuer

sur 3 ans plus de 400 000 €/an de subvention à

l'association "Sauve qui peut le court métrage" :

où va l'argent du contribuable ?

Img 8741

A l'occasion du 37° Festival international qui se déroule du 30 janvier au 7 février, René SOUCHON, le président de la Région Auvergne a signé jeudi 5 février 2015, à l'hôtel Océania à Clermont-Ferrand, une convention pluriannuelle d'objectifs, fixant des engagements pour les années 2015, 2016 et 2017.

Cette convention réaffirme la volonté de la Région Auvergne de poursuivre son soutien à la culture, une source de richesses locales, agent de socialisation mais aussi d'outil d'éducation à la citoyenneté.

Aa302

La prochaine affiche de l''édition 2016 du Festival Court Métrage de Clermont-Ferrand ?

Selon la Région Auvergne : "Grâce à ses différentes actions, l'association "Sauve qui peut le court métrage" concoure à la diffusion de la culture, à l'éducation, à l'image, à l'ouverture mais aussi au rayonnement national et internationnal de l'Auvergne. Le Festival international court métrage de Clermont-Ferrand et son marché du film, l'ensemble des activités d'éducation à l'image avec le Pôle régional d'éducation à l'image, l'opération "Lycéens et apprentis au cinéma", l'opération "Passeurs d'images", la mission de bureau d'accueil des tournages avec la Commission du film Auvergne et enfin les activités de diffusion et de médiation, sont autant d'actions qui démontrent, s'il en est encore besoin, la place et le rayonnement acquis au plan international, national, régional et local de "Sauve qui peut le court métrage".

Cette convention a donc été conclue entre le brave président de la Région Auvergne René SOUCHON et Jean-Claude SAUREL, le président de l'association loi 1901 "Sauve qui peut le court métrage" pour une durée de 3 ans et ce, à compter du 01/01/2015.

Img 8750

Une signature de convention plus ou moins "baclée" à l'hôtel Océania à Clermont-Ferrand où il n'y avait même pas une jolie affiche de l'édition 2015 de ce 37° Festival du Court Métrage sur les murs (constat des journalistes présents). Sur la photo : Farida BOUDAOUD : vice-présidente déléguée à la culture et à la lutte contre les discriminations à la région Rhône-Alpes (vice-présidente socialiste du conseil régional, ne fera pas campagne auprès de Jérôme STURLA, le maire socialiste sortant de Décines. Elle est présente sur une liste de “Rassemblement de la gauche” menée par le communiste Michel BURONFOSSE, actuel adjoint à l’environnement.) ; Jean-Claude SAUREL : président de l'association "Sauve qui peut le court métrage" ; René SOUCHON : président de la Région Auvergne : Nicole ROUAIRE : vice-présidente EELV du Conseil régional d'Auvergne en charge de la Culture, du Patrimoine et du Développement des Usages Numériques et Olivier BIANCHI, le nouveau maire PS de Clermont-Ferrand.

En effet, la Région s'engage à contribuer financièrement à la réalisation du programme d'annuel de cette association. Pour la 1ère année, le montant de la subvention régionale s'établit à 434 200 € répartis comme suit :

- Festival et marché du film : 210 000 €

- Commission du Film : 125 000 €

- Pôle régional d'éducation à l'image : 47 800 €

- Lycéens et apprentis au cinéma : 23 600 €

- Régionalisation et programmation en 1ère partie : 19 800 €

- Passeurs d'images : 8 000 €.

Depuis 2004, la Région Auvergne a alloué un montant total d'aide de 4 465 171 € à l'association "Sauve qui peut le court métrage".

Ce qui n'est pas rien en ces temps de disette.

Numerisation0008 9

Pourquoi présenter au budget 2015 des recettes prévionnelles plus qu'à la baisse par rapport aux montants alloués ?

A l'heure de la vaste crise économique qui écrase notre pays et notamment les classes les plus pauvres de notre société, ne serait-il pas normal que l'association "Sauve qui peut le court métrage" ne fasse pas payer les entrées à l'ensemble des auvergnat-es qui casquent.... finalement les entrées payantes et cela pas moins de 10 fois via... au moins 10 subventions publiques (Ville de Clermont-Ferrand, Conseil régional d'Auvergne, Conseil général du Puy-de-Dôme, Clermont-Communauté, DRAC Auvergne, CNC, Union Européenne, SACEM, ACSE + subventions diverses) ?

Exigeons les entrées gratuites pour l'édition 2016 du Festival Court Métrage de Clermont-Ferrand à l'ensemble des auvergnates et des auvergnats les plus précaires, les SDF, les handicapés, les chômeurs et les autres classes moins aisées dont la fin du mois se termine très souvent autour du 10 !!!

Qu'elles sont les réelles retombées économiques de ce festival international du court métrage pour toute la région Auvergne ?

Dans les prochaines semaines, nous allons mettre en place notre propre étude d'impact, et nous vous remercions pour cet immense travail de "fourmi" - nous cherchons des volontaires -, afin que nous puissions connaître les véritables chiffres sur ce festival : visiteurs venus de l'extérieur ou non, journées de visite directement attribuables à ce festival, nombre d'euros d'impact économique direct, comportements de consommation, ressources et dépenses des organisateurs, nombre de places gratuites, provenance des visiteurs grand public, etc...

Il est grand temps que nos élu-es, nos camarades-républicains arrêtent de distribuer en vrac l'argent public, de fournir des "arguments" à l'anti-France : au FHAINE (l'affront national), aux ennemis de la liberté et à ceux qui divisent les françaises et les français en jetant les classes les unes CONTRE les autres !

D'un côté, au niveau national : l'austérité.

De l'autre, au niveau régional : la distribution de subventions à caractère "bourgeoises" éloignées des préoccupations du "Peuple de base" qui, bien malheureusement.... "traîne la savate" et ce....en 2015 !

N'oubliez pas ce qu'a déclaré le visionnaire Jean-Luc MELENCHON (01/02/2015 - JDD) : "Ce qui est commun à toute ­l'Europe, ce sont les politiques d'austérité qui détruisent nos sociétés. Et elles aggravent le problème de la dette en prétendant le résoudre.." !

A suivre...

Reportage et photos : Marc-Claude de PORTEBANE ©

Etude d'impact en cours : Chantal LEVEQUE

Leclerc de la lune : le plan "foireux" de Moulins Foirexpo d'empoigne qui se dit 1ère "grande foire" de France de l'année !

Les "boules" sur les terres de la Sarkozie !

Coups de sifflets, chahuts, copieuses engueulades : Périssol Malmené

La 1ère journée de cette 67° foire de Moulins

"Le bois, une belle nature à découvrir"

a été un fiasco complet pour les exposants !

Img 8762

Les 240 exposants de la foire de Moulins répartis dans les Halls 1 et 1, dans l'espace Expo, dans les espaces Expo des chapiteaux et à l'espace "Air libre" ne décoléraient pas hier devant le prix élevé du m² (autour de 90 €) et surtout devant le manque d'attraction de cette foire qui se dit "Fidèle à son statut de 1ère grande foire de France de l'année" !!!

Img 8765

Travées vides : la poisse pour les exposants venus de toute la France

Si la filière bois est considérée comme l'invitée "d'honneur" des espaces thématiques avec sa déclinaison sous l'aspect de la formation dans un secteur dit "pourvoyeur d'emplois", elle est évoquée également sous l'angle technique avec une exposition d'outils par le Musée du Bâtiment.

Img 8763

Les "boules" à la foire 2015 de Moulins" !!!

Parmi les questions plus pratiques à l'adresse des exposants qui rencontraient hier des difficultés d'ordre techniques sur leur stand, le "technicien" de service figurait parmi les "abonnés absents"...

Img 8759

Cet exposant venu de la région de Pont-du-Château (63) a attendu toute la journée - en vain - que l'on vienne l'aider à faire fonctionner son écran plat avec clé USB afin que les clients potentiels puissent visualiser le diaporama de ses réalisations. Il est reparti dans l'après-midi...dépité !!!

...et ce nonobstant la jolie blondinette à l'entrée de la foire qui notait par "rafales" les doléances des professionnels...laissées la plupart du temps "lettre morte".

Cerise sur le gâteau : réunis à l'appel de l'association pour le cadre de vie d'Avermes, une cinquantaine d'habitants et de salariés de Leclerc ont bruyamment fait irruption lors de l'inauguration de cette "Foire d'empoigne" de Moulins.

En effet, les salariés de l’hypermarché Leclerc se sont ainsi invités, lors de l’inauguration de Moulins Foirexpo, en manifestant bruyamment leur colère à l’encontre de l'UMP Pierre-André Périssol, le président de Moulins Communauté après le blocage du chantier de la ZAC "Portes de l’Allier" où se construit leur futur magasin.

Pour rappel : le conflit oppose depuis des mois le promoteur du projet de zone commerciale E. Leclerc des Portes de l'Allier sur la ZAC Nord de Moulins, Jean-Paul Oger, et le président de Moulins Communauté, Pierre-André Périssol. La com d'agglo a, en effet, fermé dernièrement, à l'aide de gros blocs de pierre, l'accès principal au site ainsi que le chantier de la station-service où les ouvriers, qui y travaillaient, ont été priés de quitter les lieux. Ce projet est évalué à 50 millions d’euros avec 300 emplois annoncés pour la création d’un nouvel hypermarché Leclerc de 7.700 m2 (transfert du Leclerc actuel d’Avermes) et sa galerie marchande de 2.700 m2.

Au menu de Moulins FoireExpo d'empoigne: vifs échanges, de nombreux coups de sifflets et pas de discours d'ouverture !

Tout un symbole pour cette "1ère foire de l'année en france" dans ces terres de la "Sarkozie" profonde alors qu'à l'heure du couper de ruban, Michel Samzum, le président de Moulins Foirexpo, se félicitait de la "bonne santé" de ce "grand rendez-vous économique et commercial du Nord-Allier".

MDR !!!

MCDP

Future grande région Auvergne-Rhône-Alpes : Jean-Jacques Queyranne et René Souchon réunis à Clermont-Ferrand !

Pendant que se prépare du 22 février au 7 mars 2015, à Paris, au salon international de l'agriculture, un stand commun Auvergne/Rhône-Alpes dont les subventions... ne profiteront certainement pas aux "gros bonnets" de la FNSEA :

Les présidents des Régions Auvergne/Rhône-Alpes

qui sont dans la construction en terme de fusion

étaient réunis hier à l'Hôtel de Région auvergnat !

Img 8703

De grands travaux attendent les élu-es des Régions Auvergne/Rhône-Alpes au 1er janvier 2016, comme l'ont précisé le président de la région Auvergne René Souchon et le président de la région Rhône-Alpes hier, lors d'une conférence de presse, à l'Hôtel de la Région Auvergne à Clermont-Ferrand.

Au menu : l'observatoire de la laïcité rhône-alpin (qui est une valeur commune à la République) qui sera élargi à l'Auvergne, la création d'un groupement interrégional sur le climat qui devrait sortir des nuages de cette nouvelle grande région, la modernisation de la loi Montagne, - si chère au cantalien René Souchon -, (En France métropolitaine, la loi montagne définit les zones de montagne comme étant des communes ou parties de communes où l'utilisation de l'espace implique des investissements onéreux dus, soit à des conditions climatiques très difficiles dues à l'altitude, soit à de fortes pentes, en moindres altitudes, tel que la mécanique soit impossible ou à des coûts importants, soit la combinaison de ces deux facteurs), soutien actif de la région-Rhône-Alpes pour que la "Chaîne des Puys-faille de Limagne" soit reconnue Patrimoine mondial de l'Unesco (Dans un courrier qu’elle a adressé au président du conseil général du Puy-de-Dôme, Jean-Yves GOUTTEBEL, le 16 janvier dernier, Ségolène ROYAL, Ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, vient de confirmer officiellement le dépôt de de ce dossier par l’Etat Français pour un second examen devant le Comité du Patrimoine mondial en juin 2016), transferts des CREPS de Bellerive-sur-Allier, Voiron et Vallon-Pont-d'Arc (l'Etat envisage le transfert des centres de ressources, d'expertise et de performance sportives (Creps) aux régions), accélération de la sensibilité au numérique....

L'organisation de cette future grande région territoriale ne manque donc pas d'ingrédients et ce, loin, des polémiques avec l'infâme WAUQUIEZ que les présidents SOUCHON et QUEYRANNE ont qualifié "d'homme pressé et très à droite", ce qui ne devrait pas déplaire aux centristes de l'UDI.

Le secrétaire général de l'UMP, WAUQUIEZ qui a été désigné jeudi chef de file pour les élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes doit faire face à de nombreuses contestations dans son propre camp. En effet, l'ex-ministre Michel BARNIER vient de dénoncer un «passage en force».

Les électrices et les électeurs des régions Auvergne/Rhône-Alpes ne sont pas dupes car après l'audition et la mise en examen de Jean-François COPE, mardi, dans l'affaire des comptes de campagne, ils suivent maintenant avec assiduité le prochain feuilleton judiciaire : la future convocation de SARKOZY devant les juges !

MCDP

4 poulets en garde-à-vue pour la mise en examen de "l'escroc des stars" Christophe Rocancourt.

Quatre policiers dont le directeur de la PJ Bernard Petit sont toujours en garde à vue. Ils sont soupçonnés d'avoir renseigné l'ex-patron du GIGN Christian Prouteau mis en examen le 9 octobre, au côté notamment de l'"escroc des stars" Christophe Rocancourt.

Img 2813

Pour les quatre hommes, tout s’est apparemment joué au mois d’octobre dernier. Christian Prouteau est dans le viseur de la justice. Les juges du pôle financier, Roger Le Loire et Charlotte Bilgère, veulent interpeller et entendre l’ex-patron du GIGN dans le cadre de l’affaire Rocancourt, "l’escroc des stars", comme l’ont baptisé les médias. Les juges pensent que Christian Prouteau a peut-être joué de son influence pour aider Rocancourt à monnayer des titres de séjour.

Comme prévu, les policiers de la brigade financière interpellent Christian Prouteau mais, lors de sa garde à vue, au détour d’une phrase, l’ancien patron du GIGN dit aux enquêteurs qu’il était au courant qu’il allait être interpellé. Un aveu imprudent qui fait bondir les juges et déclenche l’ouverture d’une enquête dans l’enquête pour violation du secret de l’instruction. Aujourd’hui Christian Prouteau affirme ne pas connaitre Bernard Petit mais les juges disposent apparemment d’interceptions téléphoniques, d’écoutes, entre l’ex-gendarme et les quatre policiers. Avec certains coups de fil donnés la veille de  l’interpellation de Christian Prouteau.

Avec France Info

Guéguerre à propos du POCL à Montluçon : de l'incohérence entre le maire et sa 1ère adjointe, Françoise CZEKAJ vide son sac !

Ligne POCL (Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon)

La polémique éclate dans l'Idiot provincial :

l'ex-conseillère URB de Montluçon-Est

Françoise CZEKAJ ne veut pas être confondue

avec la 1ère adjointe au maire de Montluçon

Bernadette VERGNE qui elle aussi a voté

 avec le parti communiste à Moulins !

Numerisation0001 26

Jointe ce soir par l'Idiot provincial, à propos de son vote lors de la séance en matinée du 11 décembre 2014 au conseil général de l'Allier, la conseillère générale de la droite dure (URB) de l'Allier Françoise CZEKAJ ne renie pas du tout son vote, puisque celui-ci se serait fait en symbiose avec le président du groupe URB, Claude RIBOULET.

La conseillère générale CZEKAJ Françoise ne comprend pas pourquoi elle se retrouve dans le "même sac" que Bernadette VERGNE, l'adjointe au maire de Montluçon également conseillère générale de Montluçon-Sud... qui a voté elle aussi en faveur du POCL (Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon) à Moulins.

En effet, avant-hier (02/02/2015), au conseil régional Auvergne, alors que le représentant de l'UMP en Auvergne invectivait le président Souchon (...Vous êtes un véritable prodige de l'adaptabilité .... vos affirmations péremptoires.... votre incapacité à défendre l'Auvergne....rôle de courroie de transmission de la majorité présidentielle....déni de démocratie ....votre retard à l'allumage...vous déclarez désormais le contraire de ce que vous défendiez hier....votre volte-face....l'incroyable cynisme de vos volte-faces....) mais votait CONTRE le tracé "Médian", une photocopie (la délib' du conseil général de l'Allier de décembre 2014) circulait sous le manteau de la presse et des élu-es.

Img 8591

Tous les élu-es de droite comme de gauche du conseil général de l'Allier ont en effet voté - d'une seule main - pour ce projet de ligne POCL dont ... la 1ère adjointe au maire de Montluçon, Bernadette VERGNE (Vie Associative et Ressources Humaines) qui est conseillère générale de Montluçon-Sud, ce qui est surprenant quand on a vu la polémique s'enflammer à la Région à Clermont-Ferrand !

Au conseil général à moulins, la 1ère adjointe-au-maire de Montluçon vote ce que son maire-conseiller régional refuse à la Région Auvergne.

La seconde phase de la session régionale éclatait quand Daniel Duglery, Président du Groupe des élus de droite, s'adressait au Vice-Président Front-de-Gauche (FdG) en charge des Transports, Luc Bourduge qui venait de justifier les raisons pour lesquelles le groupe FdG était amené à voter le projet de CPER et le tracé médian du POCL..

Jointe ce soir par l'Idiot provincial, l'autre conseillère générale de Montluçon-Est, la divers droite Françoise CZEKAJ (qui avait remplacé Daniel Dugléry, maire UMP de Montluçon, en 2010 en tant que conseillère générale), et - qui vient de "gicler" du groupe URB (auquel elle s'était affilié) pour se retrouver sur le banc des non-inscrits - nous a assuré qu'elle a participé uniquement à la session de la matinée du 11/01/2014 et avoir donné pourvoir à Nicole TABUTIN (ajointe UMP au maire de Moulins). Françoise CZEKAJ aurait été absente après la 5° séance publique de l'après-midi car elle avait RDV avec son "toubib" ! Amen !

"Je vais voir cela demain avec le président marxiste du conseil général Jean-Paul Dufrègne" nous a confirmé l'élue divers droite de Montluçon-Est à qui elle a - par ailleurs - fait parvenir sa lettre de démission du groupe URB (Union des Républicains Bourbonnais - mouvance UMP de l'Allier -) lors de la réunion de la commission permanente départementale bourbonnaise en date du 30/01/2015.

En effet, la délib' ne précise pas si l'élue était présente le matin ou l'après-midi car c'est juste indiqué "Et pour partie de séance, et ayant donné pouvoir...."

Allô Montluçon, que d'incohérences entre le maire et sa 1ère-adjointe, non ???

Allô Montluçon, que d'incohérences entre ces conseillers généraux de la région montluçonnaise et leur représentant à la région Auvergne qui dit le contraire ?

Tout n'est pas perdu dans la "cohésion auvergnate", puisque le projet de ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Lyon (POCL) devrait emprunter logiquement à l’horizon 2030... le scénario Médian.

C’est pour le Comité de pilotage du projet LGV POCL le tracé « le plus adapté pour atteindre le double objectif d’aménager le territoire et de doubler le Paris-Lyon », a indiqué, aujourd'hui, lors d’une conférence de presse, le préfet de région Auvergne et coordinateur du projet : Michel Fuzeau.

MCDP

Dernière minute : Précisions de Françoise CZEKAJ

"Bonsoir,
Suite à votre appel téléphonique de ce soir, je vous précise que :
1) je ne fais pas partie des conseillers généraux de l’UMP et que je n’ai jamais été adhérente à un parti politique.
2) pour la séance du jeudi 11 décembre, l’extrait du registre que vous publiez indique que certains conseillers généraux étaient absents et d’autres absents seulement pour partie de séance, je tiens à vous préciser que j’étais présente au moment du vote du rapport n° 5.
Afin de ne pas compromettre la réalisation du projet et parce que le rapport précisait la nécessité d’engager rapidement les études et les travaux d’électrification de la ligne Montluçon - Bourges, j’ai voté comme tous les conseillers généraux si bien que le rapport a été adopté à l’unanimité.
3) je vous engage à consulter le n° 641 de Montluçon notre ville de la page 6 à 8 pour connaître les élus de la ville de Montluçon. Vous constaterez que Madame Bernadette Vergne, conseillère générale du canton de Montluçon sud est la première adjointe de Monsieur Dugléry et que je ne suis pas conseillère municipale ni adjointe.
4) selon le quotidien La Montagne du 3 février 2015 page 7, Luc Bourduge a déclaré lors de la session du Conseil régional: «le vote à l’unanimité du Conseil général de l’Allier en faveur de ce tracé ; même la représentante de Montluçon, votre première adjointe, M. Dugléry, a voté pour ». 

En vous remerciant de bien vouloir tenir compte de ces précisions,

Bien cordialement.

Françoise CZEKAJ"

Mélodrame : Projet LGV Paris - Orléans - Clermont-Ferrand - Lyon : de ces girouettes de l'UMP !

Droite/UMP : ils se moquent de vous !

Au conseil général de l'Allier la

conseillère générale URB de Montluçon-Est

Françoise CZEKAJ vote 100 % POUR le

projet de la LGV Paris/Lyon via Clermont

alors qu'à la région Auvergne l'UMP vote contre !

Numerisation0001 25

Quelle ambiance hier à la région Auvergne, où le président René Souchon a été maltraité, comme il l'a dit publiquement, par l'UMP en se plaignant de "l'agression verbale dont j'ai été gratifié", de "réquisitoire violent et vindicatif"....

Img 8589

....à propos du projet POCL Paris-Orléans-Clermont-Ferrand- Lyon qui se tiendra le 4 février 2015, où nous aurons également l'occasion de voir les élu-es de la région Auvergne se prononcer sur le choix du futur tracé de cette liaison à grande vitesse attendue par les auvergnats, le monde économique et l'ensemble des collectivités locales d'Auvergne.

Numerisation0006 8

Alors que dans la bonne ville de Moulins, au siège du conseil général de l'Allier, les conseillers généraux de l'UMP - dont la conseillère générale de Montluçon-Est, Françoise CZEKAJ (procuration à Mme TABUTIN) - ont voté à 100 % (à l'unanimité) avec les camarades du parti communiste représentés par le président Jean-Paul Dufrègne en prenant acte :

- de la présentation en session d'octobre (2014) par le directeur du projet, des résultats de la concertation et des études complémentaires sur la base des scénarios "Ouest" et "Médian" du projet ;

- des meilleures conditions de faisabilités environnementales et financières qui permettraient de voir le projet aboutir en se prononçant prioritairement pour le tracé "Médian" (études RFF) ;

- du non-abandon du projet "Ouest", qui pourrait également "constituer une réponse acceptable en répondant aux objectifs du projet" ; 

- du choix du CG de l'Allier assorti d'une "exigence absolue" de réalisation des raccordements en même temps que la ligne principale nouvelle ;

- que ce projet soit rapidement inscrit au titre du réseau transeuropéen de transport afin d'en faciliter son financement ;

- de la nécessité "absolue" de lancer les études et les travaux de modernisation de la ligne Montluçon/Bourges indépendamment de la réalisation de la ligne à grande vitesse :

- que la demande des "études" et des "travaux" des noeuds ferroviaires lyonnais et Ile-de-France soient rapidement "engagés"

- que le choix du tracé final favorise la desserte des liaisons intersecteurs dans l'Allier et particulièrement les liaisons transversales Est/Ouest.

Numerisation0007 12

...L'UMP se plaint, (Brice Hortefeux brillant par son absence), désormais à la région Auvergne du "sillon médian pour constater qu'il est distant d'environ 70 km d'Orléans et 40 de Bourges.... Sans parler du coût des nécesaires bretelles... de la question des emprunts toxiques de la Région .... des emprunts structurés de la catégorie F6 qui représentent encore plus d'une soixantaine de millions d'euros .... de ce grave problème - que - nous aimerions connaître rapidement les diligences de la Région pour le circonscrire car ces emprunts représentant un vrai danger susceptible de mettre en péril l'équilibre budgétaire de la Région" !

A suivre

Projet de ZAD contre la ferme immonde des 1 000 veaux à Saint-Martial-le-Vieux dans la Creuse !

Après SIVENS, ROYBON, NOTRE-DAME-des-LANDES :

la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux

étudie un projet de ZAD contre la ferme des 1 000 veaux

à Saint-Martial-le-Vieux dans la Creuse !

Aa238

Plusieurs de nos camarades ont répondu, hier après-midi, "présent" à l'appel de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux"...

Aa244

....et d'autres associations de protection des animaux comme OEDA (Oui à l'Etourdissement Dans les Abbatoirs) afin de s'opposer fermement à l'immonde projet de centre d'engraissement où seront enfermés 1 000 veaux, et qui est en cours de construction à St-Martial-le-Vieux, en Creuse.

Aa245

Alors que plusieurs de nos groupes étaient en contact direct dans les fermes avoisinantes avec les populations locales, d'autres de nos camarades ont fait "diversion" afin d'être bien visibles lors de cette manifestation dite "Péperre".

Aa247

Les militantes et les militants de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" se sont mis d'accord avec certains opposants locaux pour organiser une vaste ZAD (Zone A Défendre) où nous aurons besoin de la mobilisation de nos camarades retenus à Notre-Dame-des-Landes (44), à Roybon (38) ou à Sivens (81).

Aa242

L'organisation révolutionnaire secrète de l'UMA (Union maoïste Auvergne) devra décider dans les prochains jours quand et où nous interviendrons que ce soit à Saint-Martial-le-Vieux en Creuse contre ce centre d'engraissement de cette ferme où seront enfermés 1 000 veaux innocents et à La Croix-aux-Perches dans l'Eure-et-Loire pour soutenir notre camarade le maraîcher BIO en lutte contre les sbires de la FNSEA.

Donc, pour l'instant, il n'y aura pas de communication officielle sur notre projet de ZAD.

Nous donnons RDV cette semaine à tous nos camarades révolutionnaires, mercredi 4 février à 20h30, à La Chapelle-sur-Erdre (Nantes Métropole) pour participer au débat : "Luttes environnementales & sociétales actuelles, champs d’expérimentation des répressions policières & judiciaires ?"

Car, depuis la manifestation du 22 février 2014 à Nantes, de nombreux événements ont marqué les esprits, mêlant violence et répression, interprétations média-tiques et réactions citoyennes.

Ce mélange des vécus, cette profusion d’informations, dont les sources sont souvent à requalifier, ont de réelles répercussions sur nos opinions personnelles.

C’est dans un souci de transparence et de vérité, pour permettre à chacun de participer à un débat citoyen éclairé, que la Coordination des organisations des opposants à Notre Dame-des-Landes prépare depuis octobre une soirée débat, sous forme de table ronde dont la pierre angulaire sera la prise de parole d’invités afin de se créer une culture commune.

Au-delà des clivages institutionnels, la problématique sous-jacente aux luttes environnementales actuelles est de devoir subir la répression policière. En sont-elles un champ d’expérimentation ? Comment s’articulent dans ce contexte le respect des libertés individuelles, la protection des citoyens et les mesures de répression ?

Si notre démarche a débuté en septembre par une lettre ouverte aux députés et sénateurs à l’occasion d’une loi « anti-terroriste » votée en novembre 2014, elle a été bousculée par les événements graves qui marquent cette fin d’année et ce mois de janvier endeuillé.

Ce contexte pose à nouveau la question : « plus de sécurité contre moins de liberté ? » et mérite d’être mis en lumière par ces trois interventions suivies d’un débat citoyen :

- Laurence Blisson, Secrétaire générale du Syndicat de la Magistrature.
- Un(e) membre de la Ligue des Droits de l’Homme.
- Luc Douillard, Obslab-Nantes, soutien aux blessés par la police.

Cette table ronde du 4 février 2015 sera animée par le journaliste, Nicolas de La Casinière.

Salle Jean-Jaurès – rue Jean-Jaurès

La Chapelle sur Erdre - 20h30

Organisation : coordination des organisations opposées à Notre-Dame-des-Landes

INFOS : www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

Contact : acipa.info@free.fr

Nos vidéos sur les ZAD : http://youtu.be/as6H6fumzuU, http://youtu.be/quuR50YdaPI et http://youtu.be/KPhZxpF_tzs 

K1

200 000 € pour la plateforme numérique SPRO Auvergne avec la bénédiction de M.D CAMPION, recteur de l'Académie de Clermont-Ferrand !

Les élus de la Région Auvergne

inscrivent "l'orientation tout au long de la vie"

des jeunes via le portail numérique SPRO !

Img 8547

Embouteillage cet après-midi pour la rotation des parapheurs. Photos MC de Portebane

Aujourd'hui, René SOUCHON, président de la région Auvergne ; Marie-Danièle CAMPION, recteur de l'Académie de Clermont-Ferrand, chancelier des Universités ; Georges ASSERAF, directeur général de l'ONISP et Pascale SEMET (au nom d'Arlette ARNAUD-LANDAU, présidente de CARIF-OREF, ont signé la convention quadripartite relative à la mise en oeuvre de la plateforme numérique du Service public régional de l'orientation (SPRO) Auvergnat à l'hôtel de la Région Auvergne.

Les objectifs de ce nouvel outil innovant, porté par le CARIF-OREF, sont de pallier les limites du dispositif actuel purement institutionnel avec une circulation verticale de l'info, de redonner de la lisibilité et une certaine harmonie à l'ensemble du système, d'accompagner l'usager, de personnaliser et maintenir le lien avec ce bouquet de services.

Cette convention signée cet après-midi stipule que l'ONISEP mettra à la disposition les supports nécessaires à la constitution de la plateforme, la Région Auvergne, quant à elle, financera à hauteur de 200 000 € l'acquisition de ces outils numériques ONISEP et le paiement d'un accompte au prestataire retenu pour le développement informatique de la plateforme ( 140.160 € + accompte au prestataires soit 59.840 € ). 

LES PRESTATAIRES CHOISIS : DES ENTREPRISES AUVERGNATES ????

Les prestataires choisis seraient "I-MAKINA Développement" et "OPIXIDIO", mais... nous n'en sommes pas certains. Peut-être que le Rectorat de Clermont-Ferrand le sait, lui ?

Le CARIF-OREFF, en concertation avec les signataires de la convention, assurera la conception de la plateforme, son actualisation, son animation, sa maintenance mais aussi sa promotion.

Img 8548

"MON CHOMAGE EN LIGNE" pour bientôt ?

Le Rectorat mobilisera le réseau de professionnels nécessaire pour accompagner les équipes pédagogiques, les élèves et leurs familles mais aussi les chefs d'établissements dans la prise en main de cet outil qui devrait être mis en application en Avril 2015.

Ce projet de portail numérique SPRO sera mené en deux phases :

- Mise en ligne d'une 1ère version du portail numérique du SPRO à destination des usagers lycéens et jeunes demandeurs d'emplois pour la fin du 1er trimestre 2015 (collégien ou lycéen ; jeune et non-scolarisé ; jeune demandeur d'emploi ; étudiant ; personne handicapée) ;

- Mise en ligne d'une 2ème version de ce portail, avec une approche similaire pour l'ensemble des usagers auvergnats, à l'horizon du 2ème semestre 2015 (actifs salariés et actifs non-salariés ou en reconversion).

"L'idée" serait de "plonger le candidat à la formation" au coeur des métiers à partir de son ordinateur ou de son smartphone par des vidéos et des documents multimédias sur un site unique.

Dans la série "MON CHOMAGE EN LIGNE", attention tout de même de ne pas "plonger" de trop haut du perchoir de la "piscine Chômage en Auvergne" avec ses chiffres catastrophiques qui sont de plus en plus dans le rouge. Vous pourrez en voir la nette évolution en consultant les données de "Jean-Paul EMPLOI" en cliquant sur le lien suivant : http://www.observatoire-emploi-auvergne.fr/

En décembre dans la région, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A a atteint le chiffre de 63.149, soit une augmentation de 0.4 % par rapport au mois précédent. Sur un an, cela porte l'augmentation à 5.6 %.

En tout état de bonne cause, 200 000 €, c'est quand même plus profitable pour les contribuables que les 2,5 millions d’euros (deux policiers assurant sa protection rapprochée, un bureau, un logement de fonction meublé, du personnel de maison, deux chauffeurs, un véhicule de fonction et sept collaborateurs permanents, etc ....) que coûte - au bas mot - chaque année, l'EX (président de la République et président de la région Auvergne), Valery Giscard d’Estaing à l’Etat, non ?

MCDP

La police dira à Google les sites qu'il devra désormais censurer !

Est-ce vraiment à un gouvernement qui

se dit démocratique d'offrir une telle arme

au gouvernement plus autoritaire

qui pourrait un jour lui succéder ?

Aa200


Et d'un autre coté, qu'est ce qui empêchera à ce gouvernement plus autoritaire de se faire tranquillement voter une telle arme , une fois dans la place ? Les citoyens qui ont élus un tel gouvernement ...?

Alerte rouge. Dans le cadre du projet de loi de lutte contre le terrorisme, le Gouvernement a fait adopter jeudi un amendement qui confie aux services de police de l'Etat le pouvoir d'ordonner à Google et autres moteurs de recherche ou annuaires de déréférencer des sites dits de "propagande terroriste". Une notion qu'il faut pourtant manipuler avec une extrême prudence, tant elle est porteuse de possibles manipulations politiques et anti-démocratiques.

Ce que vous devez comprendre c'est que le Système a appris à se passer du peuple.

Avec la technique de cuisson à feu doux, dite « de la grenouille », il vous a habitué à supporter l'insupportable.

Aujourd'hui on s'indigne chaque jour. Alors l'indignation n'a plus d'effet. Le système en mode « cause toujours, je fais ce que je veux ». Avoir bafoué le résultat d'un référendum, c'est de la haute trahison. Il l'a fait, et sa tête n'est pas tombée. Il peut aller toujours plus loin. Des milliers de gens ont occupé la rue, mais il a fait ce qu'il a voulu.

Regardez cela : cette « manif pour tous » a fait descendre autant de monde que Mai 68, pourtant c'est un pet dans l'eau. La capacité de réaction du peuple se limite à choisir entre blanc bonnet, bonnet blanc, et le diable. Seule la force fait peur au système, et la force est du côté des « quartiers ».

Là est sa seule crainte : que les quartiers s'embrasent simultanément, débordant ses capacités de maintien de l'ordre.

Pour les autres, les « sans-dents » - et le terme est admirablement trouvé parce qu'ils ne mordent plus - il y a la télé pour les anesthésier (ou les séries trouvées sur internet) et quelques mesures communautaristes pour les dresser les uns contre les autres.

Regardez le nombre impressionnant de clivages qui ont soigneusement été instillés : fonctionnaires contre privé, actifs contre retraités, jeunes contre vieux, fumeurs contre non-fumeurs, riches contre pauvres, entité sioniste contre Gaza, et même - suprême habileté - hommes contre femmes.

Volonté délibérée ou dynamiques sociales qui leur échappent ?

Risque de marchandisation du corps humain à l'Etablissement Français du Sang (EFS) ?

Après l'affaire du sang contaminé

quel avenir pour l'EFS ?

Les salariés de l’Etablissement Français du Sang étaient hier en grève pour dénoncer l’arrêt obligatoire de la fabrication de plasma thérapeutique. Ils craignent aussi de perdre le monopole de la collecte.

La grève de cet établissement public a été lancée lundi 29/01 à l'appel de l'intersyndicale CFDT, FO, CGT et CFE car "Ce qui nous inquiête, c'est l'accumulation des menaces sur l'activité et l'emploi" a ainsi résumé Régine BASTY, déléguée centrale CFDT au sein de l'EFS.

"Le risque majeur" étant lié à la fin du monopole de l'EFS sur certains produits puisque à la suite d'une décision du Conseil d'Etat du mois de juillet dernier, l'EFS a en effet perdu le droit de fabriquer un type de plasma thérapeutique - dit SD - à compter du 1er février 2015, plaçant ainsi la filière dans une situation inédite de conccurence.

COLLECTE VERS LE PRIVE

Aa233

Cette nouvelle donne provoque de vives inquiétudes chez les syndicats, tout comme les pressions faites par la LFB (Laboratoire de fractionnement et de biotechnologies, qui produit les médicaments dérivés du sang) sur le gouvernement pour "obtenir lui aussi des prélèvements de plasma en France".

Il s'agirait ni plus ni moins que de faire passer "en catimini" la collecte de plasma d'un établissement public ...vers le privé.

Le LFB est encore détenu à 100 % par l'Etat mais la loi Macron prévoit d'en ouvrir le capital à des investisseurs privés pour - soit-disant - faire face à la concurrence industrielle internationale car comme le rappelle Régine BASTY, "C'est à la suite de l'affaire du sang contaminé et afin d'éviter tout conflit d'intérêts que l'Etat a séparé le collecteur (EFS) du fractionneur (LFB)".

La question de fond est de savoir si la filière plasmatique est une activité qui va continuer à être assurée par le service public ou si elle sera laissée aux industriels privés.

Un avertissement que résume l'intersyndicale "Quand l'économie prend le pas sur les principes moraux et sanitaires, c'est très dangereux".

Fiona News : circonstance aggravante, lundi, à l'intitulé de la mise en examen de Cécile Bourgeon et Berkhane Makhlouf !

Nouvelle circonstance aggravante pour Cécile Bourgeon et Berkhane Makhlouf

Cécile Bourgeon et Berkhane Makhlouf se sont retrouvés à nouveau, lundi, devant le juge d'instruction Clermontois en charge de l'enquête depuis la disparition de Fiona en mai 2013.

Ils se sont vu notifier, l'un après l'autre, un alourdissement de leurs poursuites.

Une nouvelle circonstance aggravante a été ajoutée, lundi, à l'intitulé de la mise en examen de Cécile Bourgeon et Berkhane Makhlouf. Reçus par le juge Clermontois en charge de l'enquête depuis la disparition de Fiona le 12 mai 2013, la mère de la fillette et son ex-compagnon, se sont vu notifier, l'un après l'autre, un alourdissement des poursuites dont ils font l'objet. 

Coups mortels en réunion

Désormais, ils sont poursuivis pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, sur mineur de 15 ans, par ascendant ET en réunion. C'est cette troisième circonstance aggravante qui vient d'être ajoutée par le magistrat instructeur.

Evelyne Rimbert - FR3 Auvergne

Mort de Wissam El Yamni à Clermont-Ferrand : qu'en pense l'Unité SGP Police FO ?

#Esprit de Charlie en Auvergne

Communiqué de presse du Comité "Justice pour Wissam"

Annulation de la mise en examen

d'un des deux policiers de la brigade

canine impliqué dans la mort de

Wissam El Yamni à Clermont-Ferrand !


"Le 1er janvier 2012, 2 policiers menottent Wissam et ne le quittent plus des yeux. 10 min plus tard, alors qu'aucuns de ces policiers n'a la
moindre égratignure, il tombe dans le coma.

Avant même les résultats de l'autopsie, la police des polices s'empresse de dédouaner les policiers impliqués directement dans la mise à mort.
Faire des conclusions avant même les éléments de l'enquête ne choque pas puisque les éléments de l'enquête seront ensuite cherchés, controlés, validés par ces mêmes personnes qui ont pris dès le départ parti. Ce n'est que le début du festival de l'hypocrisie.

Après une série de mensonges d'experts les plus indécents les uns des autres, le procureur général de Riom annonce en janvier 2013 devant la
presse qu'un collège d'experts va donner au maximum dans les cinq mois suivants les raisons pour lesquelles Wissam est mort.

Le Parquet aurait-il retrouver la raison ?

Que nenni ! 1 an après cet énième mensonge, soit 3 ans après les faits, nous sommes toujours dans l'attente de la vérité, juste de la vérité.
Parallèlement, nous apprenons le 20 janvier 2015 que la mafia policiaro-judiciaire annule la mise en examen d'un des policiers, plus intéressée par une mise hors de cause sans condition que par la vérité.

Le festival de l'hypocrisie continue, le combat aussi.

URGENCE NOTRE POLICE ASSASSINE"

Rappel des faits 


Interpellé la nuit de la Saint-Sylvestre 2011, Wissam El-Yamni était mort neuf jours après être tombé dans le coma le soir de son arrestation.Dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner par personne dépositaire de l'autorité publique", les deux policiers qui avaient transporté le jeune homme avaient été mis en examen en mars 2014.
Des photographies du corps de Wissam El-Yamni lors de sa mort avaient montré un serrage au niveau du cou. Un rapport de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) avait relevé l'emploi sur la victime, lors de son transport au commissariat, de la technique du "pliage", qui consiste à maintenir la tête appuyée sur les genoux.
Une autre rapport d'expert avait ensuite envisagé qu'un "cocktail toxique" combinant une "action toxique aiguë de la cocaïne sur le coeur", ainsi qu'un mélange d'alcool et de cocaïne, avait entraîné l'arrêt cardiaque. Une hypothèse remise en cause par les avocats de la famille de Wissam El-Yamni.

Comité des fêtes et Association Sports et Loisirs Ambur/La Goutelle : des statuts nickels

Félicitations à ces deux associations loi 1901, (qui n'ont obtenu que modestement 150 € de subventions 2014 de la part de la commune de La Goutelle), pour la clarté dans leurs statuts déposés ou modifiés à la sous-préfecture de Riom :

- Comité des fêtes de La Goutelle : établis en 3 exemplaires, et remplacent les statuts du 10/10/1998.

Img 8228

Img 8227

- Association Sports et Loisirs Ambur/La Goutelle : félicitations au responsable vétérans (Damian WALSH).

Img 8229

Img 8230

Restructuration INRA Orcival : L'Idiot provincial sème la zizanie avec la SAFER Auvergne (III)

Quels sont les liens entre

les gros bonnets de la FNSEA

et la SAFER Auvergne

dans la cession de l'INRA Orcival ?

Aa232

Première conférence du cycle "Servir le Peuple et faire vivre la Révolution" à Science Po de Paris (27 Rue Saint-Guillaume, 75007 Paris) avec la présence de l'Idiot provincial, le 27 janvier 2015. Rejoignez-nous !

Depuis le passage du "cyclone" l'Idiot provincial, c'est désormais motus et bouche cousue à l'INRA de Clermont-Ferrand et à la SAFER Auvergne.

Non seulement nous attendons quelques précisions sur le mandat qu'a recu la SAFER Auvergne de la part de l'INRA Paris, concernant la prochaine fermeture du site de l'INRA à Orcival mais en plus, nous allons vous apporter quelques précisions sur les intérêts bancaires pratiqués par une banque bien connue de nos agricultrices et de nos agriculteurs de la région de Rochefort-Montagne.

Img 6203

Depuis la fin août 2014, nous n'avons pas attendu les "hypo-pathétiques" réponses de ces Messieurs-dames de la SAFER Auvergne et de l'INRA.

Nous avons quelques "taupes" bien placées, et nous n'allons pas tarder à siffler la fin de la récré', afin de vider notre "sac" sur la place publique...avec le soutien actif d'une petite vingtaine de petits agriculteurs.... que l'on éviterait - désormais - à la chambre d'Agriculture du Puy-de-Dôme.

Ouille, ouille. Si la "Confédération paysanne" et "l'Idiot provincial" commencent à donner des démangeaisons à la CDOA 63 (Commission Départementale d'Orientation Agricole), c'est que nous sommes sur la bonne voie, non ?

Les bolcheviques de "l'Idiot provincial" et les anars de la "Confédé", cela risque de faire un peu, beaucoup de monde à Orcival dans les prochaines semaines, car là-bas, nous pouvons compter sur nos potes et non sur des "couilles molles" pour défendre nos territoires ruraux et notre agriculture qui part à la dérive, sans compter le nombre effarant de suicides chez nos potes paysans provinciaux déjà fortement endettés par les caciques au pouvoir à Paris...à 100 000 lieues des préoccupations du Peuple de base !

La "jacquerie" potentielle est aux frontières d'Orcival. Nous agirons ! Cela nous savons le faire !

Place au Peuple ! Place aux "J.P.P" rattachés à l'Idiot provincial (Jeunes Paysans Pauvres) !

Cool

Tout s'écroule : chute d'un lampadaire à Yssingeaux et chute d'un panneau à Royat !

CHUT !

Un fourgon, qui a dérapé sur la chaussée glissante de la zone de Lavée à Yssingeaux (Haute-Loire) vendredi 23 janvier vers 18 heures, a percuté un lampadaire. Le candélabre est tombé à proximité d'une autre automobiliste.
Grosse frayeur vendredi 23 janvier, aux environs de 18 heures, pour une nana stationnée sur un parking de la zone de Lavée à Yssingeaux. Affairée à gratter son pare-brise avant de prendre la route, elle a été surprise par la chute d'un lampadaire, à proximité de son véhicule. Le réverbère venait d'être percuté par un fourgon, dont le conducteur n'a pu éviter la perte de contrôle causée par la chaussée glissante. Une patrouille de gendarmerie a été engagée sur les lieux, tout comme une équipe du service d'urgence d'ERDF. Cet accident n'a heureusement pas fait de victime.

Img 7664

Quant à Royat, (Puy-de-Dôme), pendant cet "Arrêt minute", espérons que la chute de ce panneau n'aura fait aucun blessé sur le trottoir ni sur la voie publique et encore moins sur un taxi en stationnement, plusieurs milliers de minutes plus tard où il resté couché à même le sol en ces temps de mauvais temps vers le bar thermal "la Station" !

Img 7665

Pas solide la signalisation en France, mais espérons que les lampadaires (272 colonnes lumineuses pour le nouvel aéroport international de Doha) que fabrique Sermeto-Valmont à Charmeil (Allier) résisterons à la chaleur au pays des rats islamistes : le Qatarat !

La dinde de Jaligny-sur-Besbre : sur la route du petit AVIAteur. Allo les sapés pompiers. Ab absurdo (I)

2 poids, 2 mesures dans le canton de Jaligny-sur-Besbre dans l'Allier ?

MAIS QUE FERONT DONC LES POMPIERS

ET L'ADMINISTRATION LOCALES MIS

AU PARFUM PAR L'IDIOT PROVINCIAL ?

Au pays de la "Soupe aux choux" où a vécu l'écrivain René FALLET, Jean-Marc BERCIER, le petit pompiste de Jaligny-sur-Bebre, va-t-il mettre la clef sous la porte depuis qu'il a mis aux normes sa station-service, conformément aux textes en vigueur (pour les ICPE sous déclaration), notamment les arrêtes du 22/12/2008 et du 15/10/2010 relatifs aux prescriptions générales applicables aux stations-service soumises à déclaration, l'arrêté du 18/04/2008 relatif aux réservoirs enterrés de liquides inflammables et leurs équipements annexes soumis à autorisation ou déclaration sous la rubrique 1432, l'arrêté du 30/08/2010 relatif aux prescriptions générales applicables aux installations soumises à déclaration - installations de remplissage ou de distribution de gaz inflammables liquéfiés -, l'arrêté du 23/08/2005 relatif aux prescriptions générales applicables installations soumises à déclaration - Stockage en réservoirs manufacturés de gaz inflammables liquéfiés - et l'arrêté du 19/12/2008 relatif à l'installation de remplissage ou de distribution - inscrit sous la rubrique 1434 ?

AVIA NEWS. Il était une fois à Jaligny-sur-Besbre dans l'Allier, dans la capitale mondiale de la dinde, pauvres dindes et dindons de la farce....

Img 7267

.....(Dinde je suis, cela me suffit Ma capitale est Jaligny Aux senteurs de la Besbre ou bien rôtie Dégustez-moi, je vous en prie A de nombreuses personnalités Offerte j'ai été Ainsi va ma renommée Au fil des années.), beurk, je ne veux plus être parquée ....

Numerisation0046

.....qui voit passer de nombreuses personnalités - dont le sous-préfet de Vichy Jean ALMAZAN et les "merdias" locaux - chaque année autour du 15 décembre....

Img 7287

....dont le président du conseil général de l'Allier, Jean-Paul DUFREGNE, avec son parapluie percé comme en ce 17 décembre 2014.....

Img 7273

....Sur la route du parc zoologique du Pal, un pompiste au service des populations locales, maintenant de service 24/24 grâce à son nouvel automate qui lui a coûté au bas mot pas moins de 100 000 €....

Img 7719

.....équipé d'équipements de protection collective (appareil distributeur, tuyauteries et remontées pétrolières impeccacles, interphonie, rampes de détection et diffusion intégrées à l'îlot de distribution, récupération de vapeurs phase 2, cablage Ethernet....).....

Img 20141010 131648

.....à qui l'administration a demandé de mettre sa station-service aux normes....

Img 7728

.....avec - notamment - une bien zolie Alarme pour séparateur à hydrocarbures.....

Img 7718

.....tandis que dans un périmètre de 20 km dans la région de Jaligny-sur-Besbre, l' "infâmie polluante" pisse sur la voie publique ses rejets polluants qui ne comptent plus la petite "gou-goutte" de plus qui ruisselle sur la voie publique....

Img 7736

.....en passant, par exemple, de Jaligny-sur-Besbre à Trézelles (Varennes-Forterre) ....

Img 7741

.....où là aussi, ici, la voie publique est là aussi une vaste patinoire à hydrocarbures....

Img 7748

..... sur cette chaussée pourtant juste refaite à neuf qui sert aussi de voie pratiquement "privée" où l'on prend allègrement ses aises pour dire "Merde" au code de la Route, comme avec ce camion - SAVIEM pas-à-pas, vieux comme Hérode  - qui ne respecte pas vraiment la police du stationnement ......

Img 7745

....et tout cela, au nez et à la barbe des autorités administratives et préfectorales !!!

Alors deux poids, deux mesures, alors ? Que font les services de l'Etat dont la sous-préfecture de Vichy ? Que font les sapeurs-pompiers locaux et notamment le SDIS 03 qui sont au "jus" de cette situation inadmissible ?

L'Idiot provincial et ses potes écolos de la région de Vichy veillent au grain, les raisons de la colère ne vont pas tarder à exploser pour dénoncer ces injustices en donnant le juste "coup de plume" dans le "panier de crabes local" !

Soit les petites stations-service polluantes doivent se mettre aux normes, soit elles doivent dégager de nos patrimoines environnementaux qui n'ont pas besoin de telles "verrues" dangereuses pour la santé et la sécurité publiques !

Feu ! Ouvrons le bal !

A suivre

Enquête : Marc-Claude de PORTEBANE

LOGO NEWS. Assaut bolchevique sur la région de La Goutelle en Auvergne. In nocte consilium (IV)

#Esprit de Charlie en Auvergne

Aaaa1 1

La création d'un logo communal

a déclenché une vive polémique

à La Goutelle !

Img 7717

Parce qu'internet n'est pas encore disponible dans toutes les chaumières, mobilisation de nos camarades sur le terrain : depuis ce matin une 1ère vague de nos camarades sont sur place dans la région de Pontgibaud à Manzat en passant par Pontaumur, soit dans un rayon d'action de 50 km. Nous vous remercions de leur réserver le meilleur accueil dans les semaines à venir ! Merci d'utiliser notre formulaire de contact pour dénoncer ce qui ne va pas. Prière de laisser aux autres supports médiatiques ce qui fera faire "risette" aux élu-es de toute cette région de l'Auvergne qui a trop tendance à vivre en "autarcie" face à l'Etat que nous représentons toutes et tous (Une nation qui ne peut pas tenir debout sans l'Etat n'est pas encore une nation civilisée - Pierre Lance).

Bien avant noël 2014, l'Idiot provincial était déjà présent dans la région de La Goutelle alors qu'une polémique éclatait lors de la séance du conseil municipal du 07/08/2014 à propos du logo communal de cette commune de La Goutelle qui a été créee en 1872.

La création d'un logo aurait pour but de promouvoir La Goutelle en lui donnant une "image plus moderne et facilement identifiable", l'idée étant - selon les élus - d'attirer de nouveaux habitants, de nouveaux commerces, de favoriser les locations saisonnières, etc...".

Img 7373

Le sympathique conseiller municipal, Michaël BESSERVE, (que nous avons joint cette semaine pour un autre dossier) a commencé la séance de ce conseil municipal par n'y voir... "aucun intérêt".

Plusieurs devis ayant été établis, ils auraient varié entre 1 080 € et 1 176 €, cette dépense devant être investie pour "toute la durée du mandat voir plus"... Merci de nous présenter les devis.

Un autre conseiller municipal, Damian WALSH (que nous avons eu aussi au bigo cette semaine nonobstant sa présence à l'étranger) a dit, lui, que c'était "trop cher" car, c'était "dépenser de l'argent inutilement" en annonçant qu'il voterait contre la mise en place de ce logo, tout en demandant pourquoi la commission de développement économique n'avait "jamais été réunie"  tout en insistant sur le rapport à la commune de La Goutelle de ce "logo" !

Ce à quoi le maire, Frédéric SABY lui a répondu que la commission de développement économique n'avait "jamais été réunie" et que l'idée émanait de la commission communication.

Damian WALSH proposait que "3 mots clés" soient proposés par chaque élu afin de définir la commune. Selon lui, ce logo ne veut pas dire "modernité, ni développement" de la commune de La Goutelle.

Trois maquettes ont été proposées.

Elles seront présentées au public dans le projet de cet "Edito" de 8 pages programmé pour début 2015 ?

A suivre

C'est la goutte de trop qui fera déborder le vase à La Goutelle ? In nocte consilium (III)

#Esprit de Charlie en Auvergne

A défaut de réponse du maire de La Goutelle

peut-être que le service de presse

du premier ministre Manuel Valls

prendra la peine de répondre à notre mail ?

Aa230

Voici la copie du mail que nous avons adressé ce jour au maire de La Goutelle. Depuis notre précédent mail en date du 21/01/2015, le maire de cette commune de La Goutelle n'a toujours pas répondu. Manque de temps certainement. Par contre, nous avons eu droit à une "remontée de bretelles-en-chef" sur la page Facebook de la mairie de La Goutelle que vous pouvez consulter sans risque d'indigestion à l'adresse suivante : https://www.facebook.com/lagoutelle?fref=n

Monsieur le maire,
Lors de votre conseil municipal du 15/10/2014, étaient présents :
Vous-même le maire (Frédéric Saby), vos adjoints : Marie-Jeanne Labonne (1er), Odile Chomette (2ème),  André Fournier (3ème) ainsi que vos conseillers municipaux : Michaël Besserve, Frédéric Dugout, Dominique Fournier, Christelle Monnet, Josianne Moutarde, Franck Pere, Mathieu Thomas et Roland Vialis.
Etaient excusés :
............, 4° adjoint (procuration au maire : Frédéric Saby)
Jean-François Marcheix (procuration à Frédéric Dugout)
Damian Walsh (procuration à Michaël Besserve)
Parmi les 14 points de l'ordre du jour, "Versement d'une subvention aux associations".
Votre conseil municipal de ce 14/10/2014 a proposé pour délibération  le versement de deux subventions à l'amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle :
- 1 100 € (participation au règlement de l'assurance-vie et l'assurance décès-invalidité soit 50 € par pompiers)
- 500 € (subvention exceptionnelle).
Ce versement de deux subventions à cette association loi 1901 (l'amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle ) ne correspond pas à la dénomination exacte de la "Société amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle", enregistrée le 31/01/1937 à la sous-préfecture de Riom et que nous nous sommes procurés. Trouvez-vous cela normal ?
Ce versement de deux subventions à cette association loi 1901 (l'amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle) a été voté à l'unanimité, soit 15 voix POUR par les conseillers municipaux et vous lors de cette séance du conseil municipal du 15/10/2014. Il n'y a pas eu d'abstention, ni de vote contre.
Dans le formulaire Cerfa de la déclaration de la liste des personnes chargées de l'administration d'une association en date du 08/05/2011 adressé à la sous-préfecture de Riom (63) et reçu en sous-préfecture de Riom, le 13/05/2014 (récépissé n° W634001956), on peut lire, notamment, que parmi les administrateurs il y a :
- Secrétaire : .............
- Trésorier-adjoint : ....
Est-ce votre 4° adjoint, Mr ..... qui vous a donné procuration pour le versement de ces 2 subventions à "l'Amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle" et pour qui vous avez voté ?
Quels sont les liens de parenté entre la secrétaire, de l'association loi 1901 connue en sous-préfecture de Riom par la dénomination de "SOCIETE AMICALE DES SAPEURS-POMPIERS DE LA GOUTELLE",  ....... et  ............. ?
Que pensez-vous du délit potentiel de la "Prise illégale d'intérêt" sanctionné par l'article 432-12 du code pénal ?
Quelle a été in solidum l'attitude de votre conseil municipal à propos de l'intérêt général et de l'intérêt public ?
Que pensez-vous de la mise en place des règles strictes pour qu'il n'y ait pas de mélange d'élus, de fonctionnaires et de représentants des associations au sein des commissions participants aux préparations des décisions, aux délibérations et aux votes, quand ils sont intéressés à la décision directement ou indirectement, à titre personnel ou familial ?
Le respect essentiel de ces règles ne permet-il pas d'éviter toute suspicion, et ne limite-t-il pas la tentation potentielle d' "abus de pouvoir", comme le rappelle Mr Xavier Samuel, conseiller référendaire à la Cour de cassation ?
Que pensez-vous de la "Procuration en blanc" à un de ses conseillers municipaux (en l'occurrence celle de Mr....... à vous-même ?
Que pensez-vous de la participation d’un élu intéressé à une décision d’octroi de subvention par une procuration en blanc ?
La chambre criminelle de la Cour de cassation n'a-t-elle pas considéré que la participation à une décision de subventionnement, fût-ce par personne interposée munie d’une procuration en blanc, d’un élu intéressé vaut surveillance ou administration de l’opération au sens de l’article 432-12 du Code pénal ?
Dans l'attente de votre réponse, je vous prie de croire, Monsieur le maire, à l'expression de mes salutations distinguées.

Pour information :
- le service de presse de Mr le président de la République
- le service de presse de Mr le 1er ministre
- le service de presse de Mr le ministre de l'Intérieur
- le service de presse de Mme le garde-des-Sceaux
- le secrétariat du cabinet de Mr le préfet de la région Auvergne
- le secrétariat de Mr le sous préfet par intérim de Riom
- le secrétariat du SDIS 63, à l'attention de Mr le Colonel Jean-Yves LAGALLE

Déforestation immonde à la Croix-au-Perche en Eure-et-Loir : Organisons un CAMP de la RESISTANCE de soutien au maraîcher Bio !

Complicité de la commune... Complicité des "potes" qui on versé une aide pour le paiement de l'amende ?

Après Sivens, Notre-Dame-des-Landes, Roybon...

Nous devons nous mobiliser pour établir

un vaste camp de la Résistance

sous la forme d'une ZAD à

 La Croix-au-Perche dans l'Eure-et-Loir !

Aa229

Les réseaux sociaux s'enflamment à propos de cet élégage brutal de haies à La Croix-aux-Perches - 201 habitants - dans le département de l'Eure-et-Loir (en région Centre) réalisé par un agriculteur, Pascal Trécul dans une zone située dans le parc naturel régional régional du Perche.

Ces terres appartiennent à Philippe Neveu, un maraîcher BIO, qui doit maintenant affronter l'hostilité d'une partie du milieu agricole (FDSEA, Jeunes Agriculteurs) qui semble favorable à cette déforestation intolérable d'arbres centenaires.

Le maraîcher BIO Philippe Neveu a fait condamner l'agriculteur Trécul Pascal. En effet, la Cour de cassation a évalué le préjudice environnemental à 125 000 € parce que 178 arbres centenaires ont été rasés à blanc et ce sur 220 m.

Nous demandons à nos camarades de se "mobiliser" pour venir sur le terrain, en MASSE, en Eure-et-Loir afin de soutenir notre pote Philippe Neveu qui doit désormais faire face à une mesure de "rétorsion" inadmissible de la commune de La Croix-aux-Perches qui, maintenant désire refaire le bornage du chemin.

Img 8191

Mobilisons-nous ! Rejoignez-moi ! Organisons une réplique de Sivens, de Roybon ou de Notre-Dame-des-Landes dans le parc naturel régional du Perche afin d'éviter ce projet de bornage qui va déclencher une nouvelle "onde de choc" en France !

Organisons la révolte dans ce projet de création d'un camp de la Résistance pour la défense de la nature innocente face aux hordes de la FNSEA et des J. A (jeunes agriculteurs).

N'oubliez pas d'écouter mes vidéos - sans vous lasser - sur nos participations militantes dans les Z.A.D :  http://youtu.be/as6H6fumzuU, http://youtu.be/quuR50YdaPI et http://youtu.be/KPhZxpF_tzs 

MCDP

Infâme fresque CHU Gabriel Montpied/Clermont-Ferrand : exigeons la démission du doyen Chazal lors du conseil de gestion prévu en catimini le 26/01 !

PETITION POUR LA DEMISSION DU DOYEN CHAZAL

En parlant de "Tempête politico-médiatique"

le doyen de la fac de médecine du CHU

"Gabriel Montpied" de Clermont-Ferrand

convoquera le 26 janvier ses administrateurs !

Va-t-il démissionner de lui-même ?

LIEN DE LA PETITION :

http://chn.ge/1AYe8Ji?recruiter=22300393

Img 8194

L'ambiance n'est plus à la rigolade à Clermont-Ferrand où la tempête médiatique s'est déclenchée dernièrement après les révélations (presse, réseaux sociaux...), sur cette fresque pornographique immonde et indigne située dans la salle de garde à l'internat du CHU "Gabriel Montpied" avec des propos extrêmement dégueulasses ciblant de façon inadmissible la ministre de la Santé, Marisol Touraine qui, en tant que femme a des droits que la chienlit libérale - que l'on retrouve de temps à autre sur quelques bancs polis des tribunaux pour des arnaques à la Sécu' - semble dénier !

Img 8199

Hier les réseaux sociaux tenus par certains toubibs - dont nous avons blanchi les noms ou logos.... 

Ces infâmes cloportes voudraient nous faire croire qu'ils s'expriment au nom de la "liberté d'expression" qui n'a que très "bon dos" pour exprimer ses "doléances" de bas étage d'une partie d'éléments de notre société, qui, non seulement sont contents d'exercer au sein d'une structure publique, passent leur libre temps de travail ou de repos à piétiner notre Nation et ses dignes représentants, en l'espèce, une femme qui plus est n'est qu'une femme-ministre de la Santé de cette "France aux français" que voudraît voir renaître les éléments anti-sociaux et fascisants de notre pays qui osent se plaindre le ventre plein alors que les tricarts du peuple de base gémissent, eux, en silence !

Img 8200

.... étaient en pleine effervescence sur Facebook à l'encontre de "soeur Anne Cécile" - Mailfert, porte-parole d'Osez le féminisme - ...

Après les scandaleux évènements qui ont frappé nos confrères de "Charlie" (que peu de monde ne pouvait souffrir) à Paris, après l'hypocrisie - en partie - collective qui s'est accaparée de cette affaire pour mieux protéger ses petits bouts de "pré carré" de corruption ambiante ou de ses "marquisats locaux" aux comportements d'aigrefins BCBG, après l'hystérie - en partie - collective qui commence à laisser des stigmates chez, notamment, les jeunes enfants, après ce subit "sursaut" en faveur de la Nation où nous avons vu défiler dans les rues de notre pays les profiteurs de notre démocratie...de gauche qui sont - en partie - les VRP du "prêt-à-penser" de nos libertés collectives, allons-nous, nous, Peuple de France, fidèle serviteurs d'Héliogabale, l'anarchiste couronné, laisser, une fois de plus, les promesses des bonnes résolutions rangées dans le bon vieux placard des libertés publiques, la République se dissoudre dans l'acide des Ultras et des Libéraux qui "flinguent" notre pays à tout petit feu ?

Img 8196

Allons-nous rester les bras croisés face aux provocations des libéraux qui leur permettraient de sauter la barre du potentiel "consensus", alors qu'elle deviendrait la forme de l'antonymie du pacifisme pour mieux monter au pinacle une violence caractérisée que nous ne saurions supporter plus longtemps : le terrorisme, fusse-t-il "pseudo-intellectuel" de toute cette racaille libérale qui transforme l'ivresse de la Nation en mélancolie, l'espérance du peuple de base en dégoût des hommes et à plus forte raison des femmes... d'une femme ?

Img 8203

... ou de "mère Marisol" - Marisol Touraine, ministre de la Santé - !

Moi, Marc-Claude de PORTEBANE, depuis plus de 30 ans, je suis comme Montherlant, je revendique le plaisir aristocratique de déplaire car il faut user de la "violence" des mots pour désarmer la "violence" muette de ce bas monde peuplé de la grande armée des hypocrites de l'univers petit-bourgeois en tentant - modestement - de le remettre à l'endroit, en allant chercher la vérité tombée au fond du puits des mensonges modernes et même post-modernes. Je suis peut-être un provocateur, certes. Mais il faut l'être opportunément. Le style et les idées ne sont rien s'ils ne sont pas mis au service d'un objectif, car tout est affaire de stratégie !

Dans mes dossiers, je possède quelques "bombinettes" sur quelques libéraux qui ne sont que des "voleurs potentiels" de l'Etat et du Peuple de base ! Si je prends la responsabilité de publier la Vérité, la déflagration sera terrible pour les ennemis de l'Etat et moi, avec mes écrits, sans beaucoup de concurrence, je n'ai jamais eu peur des "menaces" ou des "intimidations" car je suis un des esprits incarnés de la "Résistance" à la médiocratie et aux fourberies de notre époque.

Pendant que l'on ne cesse de me salir à longueur de journée dans mon dos, on me lit en catimini car toutes mes positions sont identiques et seulement opposées aux préjugés petit-bourgeois. Je suis inclassable, hors norme. On me l'a suffisamment reproché. J'en ai souffert. Je l'ai payé. Toujours comptant ! 

Par contre, je conserverais toujours le sens du "refus" sans limite, du "savoir dire non" afin de ne jamais avaler la soupe idéologique car comme le chantait si bien Brassens, je traîne une bien mauvaise "réputation" d'orateur cultivé et iconoclaste de "Chateau-brillant" de nos provinces essoufflées, de "Robin des Bois" de nos préfectures provinciales, de Victor Hugo de nos misérables, de chevalier Bayard de nos insomnies à répétitions ou de grand Héliogabale de nos espérances déçues !

Je manie le Verbe comme d'autres maltraitent le bistouri, car je suis un rebelle de la pensée qui préfère rester in fine solitaire, comme Chateaubriant sur son rocher de Saint-Malo ou l'illustre Bonaparte à Longwood sur son île, bien en face des bien-pensants de l'esthétique - qu'ils pensent - enfin normalisée !

Peut-être que lundi 26 janvier 2015, - à partir de 8 heures -, le doyen - le Pr Jean Chazal - de la Fac de médecine de Clermont-Ferrand nous en dira un peu plus sur cette fameuse "discussion" (pour employer ses termes) au sein du conseil de gestion qui devrait "adopter une ligne politique adaptée à la gestion de la situation - le sketch de la fresque pornographique intolérable, NDLR - au nom de la faculté"... de médecine.

Cette fresque pornographique est une verrue intolérable car elle déshonore l'ensemble des fonctionnaires médicaux de Clermont-Ferrand, de l'ARS Auvergne et de l'ensemble du corps administratif auvergnat auxquels nous sommes, ici, particulièrement attachés !

Le Pr Chazal qui parle de "période politico-médiatique" devra peut-être faire face, dans les prochains jours, au "ventre fécond" de la révolte venue de la rue s'il ne dissout pas l'ensemble de son conseil d'administration et s'il n'est pas "démissionné" lui-même par les services de l'Etat !

Les responsables administratifs de la faculté de médecine de Clermont-Ferrand, les dirigeants du CHU "Gabriel Montpied" et la caste de certains libéraux qui s'en sont donné à coeur joie - sur notamment les réseaux sociaux - contre Marisol Touraine, la ministre de la Santé de toutes les françaises et de tous les français sans dictinction de race ou de religion, doivent subir le glaive de la République qui remplit deux fonctions essentielles de la Justice (Source : Me Jean-Louis Kipffer, avocat à la cour de Nancy) : "trancher et exécuter" !

La "conservation" de cette fresque pornographique était déjà une honte dans un établissement public de réputation internationale où tant de gens souffrent dans la dignité en étant soignés par un personnel dévoué et attentif.

Les "pseudo dialogues" infâmes qui l'ont accompagné pour "critiquer" le projet de loi santé de Marisol Touraine en évoquant une "apologie de viol" sont la goutte de trop dans le réservoir de la future explosion populaire qui est légitimement à prévoir !

Exigeons la démission du doyen Chazal qui est pleinement co-responsable de cette soit-disante "tempête politico-médiatique" !

Plus un pied dans l'administration ! Dehors ! Place au Peuple !

A suivre avec dégustation

Marc-Claude de PORTEBANE

Statuts de l'amicale "Société amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle" : la sous-pref' de Riom commence à voir rouge ! In nocte consilium (II)

Esprit de Charlie en Auvergne

La sous-préf' de Riom commence

à zoomer les statuts de l'amicale

Société amicale des sapeurs-pompiers

de La Goutelle !

Numerisation0035 1

"Une société est formée".....

Après les révélations de l'Idiot provincial d'hier, les statuts de l'amicale "Société amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle" commencent à intéresser vivement la sous-préfecture de Riom.

En effet, nous avions relevé que ceux-ci dataient..... du 17 janvier 1937 et n'étaient signés que d'une seule personne.

Numerisation0044 1

....Avec un seul membre  ? Par le seul président de l'époque

comme l'attestent ces statuts datant ..... de 1937 ?

Hors, le service de la sous-préfecture de Riom - via le sous-préfet de Thiers par interim - que nous avons contacté, nous précise : "Je conseillerais vivement au bureau actuel de réactualiser leur statuts et de les faire signer par deux membres du bureau.".

La polémique ne fait que commencer et ce, nonobstant les menaces à peine voilées auxquelles nous devons faire face.

En effet, certains paltoquets ne comprennent pas pourquoi nous venons sur la région de La Goutelle.

Et pourquoi pas, Hein ?

A suivre