Violence routière scandaleuse à Yzeure : Mégane et Julie fauchées comme les blés

La série noire continue dans l'Allier où l'on ne compte plus les accidents mortels où la violence routière montre son vrai visage, donnant à ce département, l'image de la mort au quotidien où sortir de chez soi est devenu un péril quotidien.

"Je meurs, avant le soir j'ai fini ma journée", comme le disait si bien André Chénier dans Poésies. Mort, que ce mot, si court, est insondable et terrible et malheureusement, ce sont les familles des victimes, les proches de la violence routières qui en font les frais, payant ainsi les pots cassés de la bétise humaine.

Le mercrdi 29 juillet 2009, un jeune conducteur de 19 ans a renversé deux fillettes âgées de 8 ans, rue Albert Camus à Yzeure, Mégane et Julie.

Mégane est restée sur le carreau, décédant suite à ce monstrueux accident tandis que son amie, la petite Julie, grièvement blessée était transportée par hélicoptère au Centre hospitalier de Lyon, plus précisément, au centre de chirurgie de pédiatrie.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.