Vichy : le torchon brûle entre la mairie de Vichy gérée par Claude Malhuret et la communauté d'agglo VVA présidée par Jean-Michel Guerre

Le maire de Vichy, Claude Malhuret, a fait déverser, par les employés municipaux, devant le siège de la communauté d'agglo, trois camions plein d'ordures ménagères pendant que la police municipale de Vichy assurait la circulation de ce "coup" médiatique un peu tiré par les cheveux, tout de même, puisque l'on s'en doute, seule ne fut invitée que la presse "locale", omniprésente et seule. Pour le maire de Vichy, Claude Malhuret, "trop, c'est trop", ainsi qu'il s'en explique dans le quotidien La Montagne de Vichy " Avant, trois collectes par semaine étaient assurées. Puis VVA s’est chargée de la collecte et les ramassages hebdomadaires sont passés à deux. Et depuis plusieurs mois, les ramassages dits de rattrapages (le lendemain d’un jour férié) ont été supprimés. Cela déstabilise tout le monde. Les gens sortent leurs sacs sur les trottoirs quand même. J’ai donc décidé à plusieurs reprises de faire ramasser les sacs par les employés municipaux. À Pentecôte nous avons collecté 27 m³ et pour l’Ascension, 14 m³. Le 14 juillet, rebelote. Trop c'est trop ! ". Le président de VVA, Jean-Michel Guerre, a, lui, répliqué "qu'il ne travaillait pas sous la contrainte", rajoutant même : "...La collecte -deux d’ordures ménagères et une sélective ce qui fait toujours trois- a été confiée, en 2002, au prestataire de service, SITA. Les habitants ont constaté des progrès en matière de tri et le taux d’enlèvement des ordures ménagères n’a pas augmenté. Lorsque le premier contrat s’est achevé fin septembre 2008, une évaluation a été décidée. A cette occasion, nous avons constaté que sur les jours fériés nous ne ramassions que 40 % d’une collecte normale. D’où la décision de supprimer cette collecte. Une expérimentation d’un an votée par VVA. "

Même si l'opération-communication du maire de Vichy est un peu limite, il n'en reste pas moins que celui-ci a eu raison de saisir l'opinion publique sur cette question vitale de bon sens car les prélèvements ne baissent pas tandis que les ramassages, eux, oui, SITA ou pas SITA.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.