L'innocent de la route Florian Heugas tué : les tribunaux sont sans pitié avec les chauffards ivres (II)

6. Tribunal correctionnel de Thionville, 23 février 2005

2 ans de prison ferme pour un chauffard ivre, fumeur de cannabis. En excès de vitesse, il avait provoqué la mort de deux adolescentes.

Sur l’action civile, l’assureur, la MACIF, excipait du fait que les montants sollicités le jour de l’audience, le 23 février 2005, alors qu’elle avait constitué avocat dès le 10 janvier 2005. Elle a de ce fait sollicité le renvoi de l’affaire à une audience ultérieure fixée ici au 9 mai 2005. D’où l’intérêt pour l’avocat des parties civiles, pour éviter tout report sur intérêt civil, de communiquer pièces et écritures.

(Source : Journal des accidents et des catastrophes, Rubrique : Actualité juridique, Auteur : Claude Lienhard, professeur des universités, directeur du Cerdacc)

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau