Ruptures de stock pour l''iPhone victime de son succès

L'iPhone est victime de son succès : Orange a reconnu jeudi être "en  rupture de stocks pratiquement partout" sur le nouvel iPhone d'Apple, lancé en  juin en France. De leur côté, SFR et Bouygues Telecom évoquent  aussi des difficultés pour s'approvisionner. "En ce moment, nous sommes en rupture de stocks pratiquement partout", a  déclaré le PDG de France Télécom Didier Lombard lors d'une conférence  téléphonique de présentation des résultats semestriels. Selon lui, la question n'est "pas le nombre de clients qui en veulent, c'est  le nombre d'iPhone qui sont disponibles".

L'opérateur a précisé qu'il avait vendu, depuis 2007, 1,5 million d'iPhone. "Dès que nous en avons dans les magasins, nous les vendons et en général, en  deux-trois jours, nous sommes en rupture", a raconté le directeur général  adjoint Louis-Pierre Wenes. "Nous essayons de gérer ça au mieux, mais apparemment Apple n'arrive pas à  régler ce problème", a-t-il dit, ajoutant: "aujourd'hui j'en vendrais  probablement 20 à 30% de plus si j'étais livré!". Les porte-parole de SFR et Bouygues Telecom ont également indiqué qu'ils étaient "à flux tendus" sur ce modèle de  téléphone.

Interrogé, un porte-parole d'Apple pour l'Europe a rappelé la déclaration du  directeur financier Peter Oppenheimer lors de la présentation des résultats  trimestriels la semaine dernière: "nous sommes actuellement dans l'incapacité de  fabriquer suffisamment d'iPhone 3Gs (la dernière génération, ndlr) pour répondre  à la forte demande, et nous travaillons à régler ce problème".

(D'après agence)

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau