La revue de presse nationale de l'Idiot provincial

La revue de presse nationale vue par l'Idiot provincial

Réflexion matinale sur le royalisme et le sarkozysme autour d'un bidon rougeaud à "Chabreloche sans Reproche"

Comment conjuguer Sarkozysme et Royalisme (qui ne sont pas vraiment des antagonismes) puisqu'être fidèle au président Sarkozy n'implique pas de renoncer à voir monter un jour, un roi comme Louis XX sur le trône de France, avec le drapeau bleu, blanc, rouge ?


La caricature méridionale de La France !

Le testament du" parrain" de Septimanie

en livre de la " marraine" PS !



La colombe - vautour des condoléances de la Frêche mort de Georges serait trahit comme le testament du destin contenu dans son livre ! La maire PS de Montpellier est débordée par la sortie de son bouquin mercredi : " Maire courage" toute la modestie d'Hélène Mandroux ! Elle en offre l'épitaphe médiatique pire que RMC people de sondage médiatique posthume malsain sans respect de la mort ! A savoir de la maire rose en " gerbe" ennemie régionale du défunt de la ville surdouée. Celle qui appauvrissait les autres de Septimania ! Smiley Georges devient la vierge rose des " lourdauds" miraculés de Montpellier. La caricature méridionale des clans du milieu ! Celles et ceux à genoux et bénéficiaires de l'idole momie rose ex- communié PS des bandelettes ! Le testament de la " Marraine héritière" du livre ose ajouter de ses condoléances : " C'était un tueur, non seulement il tue les adversaires, mais aussi ses amis".

Frêche défunt et Mandroux PS c'est comme le cercueil des poubelles de Marseille - Haïti. Une semaine de plus et selon les spécialistes sanitaires l'urine de rat à poubelles des éboueurs en grève devenait un vecteur d'épidémie rouge ! A Nantes, c'est le risque de débarquement gréviste de la crise identitaire du fonctionnaire tonton macoute indépendantiste des Antilles ! Le monument de l'esclavage culpabilisateur à 6 900 000 euros, c'est vrai n'est que le pourboire de Marseille endettée. Nos impôts nationaux offriront la danse du ventre de la fête tourista méditerrano - européenne à l'échec multiculturel de Zéribi ! L'ancien joueur de foot raté qui abuse de RMC avait déserté le carburant en grève de ses bus du profil joueur de foot. Ceux dont un mentaliste cherche le blues en greffe du cerveau !

Le journal évangéliste de l'Europe du pape de la presse ( empire créationniste Hutin) Ouest - France est heureux du Français ( France poubelle de gauche) nouveau ambassadeur de l' Europe ! L'unique crédibilité fut émise par le french doctor non étranger des affaires : " La France sera bénéficiaire" ... Un aveu du négrier en boulets esclavagistes des peuples enchaînés ? Du babôrdélisme au tribordélisme le milieu de la chasse présidentielle se tire sans le peuple une balle dans le pied du buste de Marianne !

Elle refuse la traite des blanches lessiveuses européennes profil Lux/embourgeoise" Redingue" !
Smiley Vive le créole Glozélien de la première écriture du monde de liberté !

Elle est de votre château de noblesse Marc - Claude toute ma République VIe enceinte du Bourbonnais !

Gilbert de MONTPLAISIR

Fichiers de la gendarmerie nationale : a man, a woman, des M.E.N.S

DISSOLUTION PROCHAINE

DE LA GENDARMERIE NATIONALE ?

La vérité si je M.E.N.S, selon le Monde de ce jour, la gendarmerie nationale aurait constitué un fichier qui aurait permis d'effectuer, pendant des années, une "généalogie des familles tsiganes".

Ce fichier, dont l'existence a suscité des réactions pour le moins embarrassées des responsables de la sécurité, porte l'abréviation M.E.N.S : "Minorités Ethniques Non Sédentarisées" et aurait été détenu par l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI) dans le but de crééer un répertoire inadmissible des groupes à "risques".

Le Monde feint l'étonnement mais est-ce une nouveauté ?

Bien sûr que non, nous savons tous que nous sommes fichés, de A à Z.

Mais qui est chargé de surveiller les gendarmes ?

Au jour d'aujourd'hui : personne !

Nous avons une très bonne police, cela devrait être suffisant, non ?

Derby ASSE : Lyon kput cherche la petite bète

Samedi, Jean-Michel Aulas s'est désolé de l'arbitrage du derby Lyon-Saint-Etienne (0-1). Payet (ASSE) et Oliech (Auxerre) ont frappé fort. Joueurs, arbitrage, blessures, coaching : tous les petits détails que vous devez connaître pour comprendre sur quoi s'est jouée la 7e journée.

Georges Frêche devant le tribunal pour avoir traité Silvain Pastor d’antisémite

Montpellier : Georges Frêche devant le tribunal pour avoir traité Silvain Pastor d’antisémite.

Publié le 23-09-2010

L’ex-élu Verts au Conseil Régional du Languedoc-Roussillon, Silvain Pastor a obligé aujourd’hui Georges Frêche, président de la Région a répondre de ses accusations diffamatoires devant le tribunal de grande instance de Montpellier.

Lors de la session plénière du 25 septembre 2009, ce dernier s’était permis de traiter d’antisémite Sylvain Pastor pour s’être opposé à l’implantation de la société israélienne Agrexco sur le port de Sète, en déclarant que la Région allait se rendre ainsi complice de l’occupation illégale des terres palestiniennes.

L’amalgame entre judaïsme et colonialisme israélien est soigneusement entretenu de toutes parts. Il est temps que cela cesse !

le PS désire l'enseignement de l'Arabe dès le collège

Anglais, Allemand, Espagnol et bientôt l'Arabe.

Qu'en pensent ceux qui ne comprennent pas le français ?

Pour ? Contre ?

Les idiots provinciaux ont la parole, allez-y de vos p'tits commentaires....

La perle idiote du jour relevée :

dans.... Le Figaro.fr (15/09)

France 2 suspend l'émission de Jean-Luc Delarue

....Selon RTL, l'enquête aurait abouti mardi à l'arrestation d'une «petit dizaine de personnes». L'Agence France-Presse affirme de son côté que Jean-Luc Delarue a été «interpellé dans le cadre d'une vaste affaire de trafic en compagnie de cinq ou six autres personnes, dont de présumés trafiquants». Il était «en possession de 16 grammes de cocaïne correspondant à un reste de livraison lundi soir», indique une source proche de l'enquête.....

"Une petite dizaine" ferait plus chic, non ?

Cool

Dans le Cher, en revenant du rallye moto de Villequiers, un motard s'est tué sur une route départementale,

L'ancien motard (KTM 620 Duke, KTM 350 SX-F), l'Idiot provincial, adresse toutes ses condoléances à la famille, aux proches et aux collègues de travail de Mickaël Delaporte de Nérondes, âgé de 31 ans, qui s'est tué, le dimanche 5 septembre 2010, sur la départementale 6E, un peu avant la commune de Chassy dans le Cher.

Ce jeune motard venait de participer à un rallye moto organisé par le comité des fêtes de Villequiers.

Prudence donc, ce week-end, pour le bol d'Or à Magny-Cours et à Brugheas pour le 20° anniversaire du MC "Les Pétaros des volcans".

CALMOS LES MOTARDS !

Free Wheels 2011 à Courpière : 1,6 % des visiteurs du site FREE WHEELS sont CONTRE

"Êtes vous pour ou contre un Free Wheels en 2011 ?", c'est le sondage sur le site internet du Free Wheels !

39 personnes sont CONTRE, soit 1,6 % des votants (Dernier vote : vendredi 10/09/2010 - source site Free Wheels -).

 Merci d'avoir voté CONTRE et nos plus vifs remerciements pour contacter (via le formulaire de contact) l'Idiot provincial et voter carrément NON dans notre sondage, CONTRE l'édition "impropable" du Free Wheels en 2011 dans le parc naturel régional du Livradois-Forez.

Rigolant

Lire la suite

Retraites sous la pluie : ça suffit la comédie !

Libre débat idiot

Dans la plupart des réformes accomplies à l’étranger, il a été décidé d’augmenter progressivement l’âge d’ouverture des droits à retraite.

C’est le cas :

  • en Espagne (passage progressif de 65 à 67 ans) ;
  • aux Pays-Bas (passage progressif de 65 à 67 ans) ;
  • au Royaume-Uni (passage progressif de 65 à 68 ans) ;
  • en Suède (passage à 61 ans).

En Italie, après la réforme menée par une coalition de centre-gauche en 1992, Romano PRODI a décidé en 2007 de poursuivre le relèvement de l’âge de la retraite.

« Le système de retraite présente un déséquilibre flagrant et ce déséquilibre est maintenu au prix de vastes sommes d’argent. Ces fonds devraient être transférés et employés pour lutter contre l’insécurité de la l’emploi et la précarité. Des négociations ont lieu avec les syndicats mais le report de l’âge de la retraite est absolument indispensable. » (Walter VELTRONI, ancien maire de Rome, chef de file du parti du centre gauche, 29 juin 2007)

Si le prince d'Orléans - duc d'Anjou...

Reconstruisons le château de Saint-Cloud

Soutien à la Palestine

Si le prince d'Orléans - duc d'Anjou....... bouge, les choses pourraient changer car le prince Charles-Philippe est de ceux qui agissent.

http://www.ducdanjou.com

Anne-Eva Braun de PORTEBANE


Les Hells Angels et la cocaïne : leçon n° 1

Découvertes et nature pour le peuple de base

du Livradois-Forez et de Courpière

Les Hells Angels et la cocaïne

...Les HA ont commencé à s’intéresser à la cocaïne dans les années 80 mais aujourd'hui, c'est le trafic n°1 pour certains chapitres.

En 1992, le démantèlement d'un réseau lié aux HA et à la mafia italo-américaine révélait que la drogue était stockée à Miami puis distribuée à New-York, dans le Mississippi, le Tennessee, la Nouvelle-Orléans, Dallas, ... Sur la Côte Ouest, la cocaïne arrive par cargo, la drogue étant ensuite transférée par des bateaux de pêche (les HA contrôlent par ailleurs une société de pêche en Caroline du Nord).

En été 1993, au large de la Nouvelle-Ecosse, l'équipage du "Fortune Endeavour" a dû jeter pardessus bord près de 750 kg de cocaïne appartenant aux Hells et à la Mafia de Montréal.

Plusieurs tentatives de récupération avec du matériel de haut niveau (y compris sous-marin ont échoué. Avec une présence de plus en plus forte des HA en Amérique du Sud (Brésil et Argentine), la cocaïne est obtenue directement auprès des pays producteurs et non plus par le biais des cartels mexicains.

Cet approvisionnement direct se constate, par exemple, avec une saisie de 353 kg de cocaïne pure à 95-98% à Montréal au milieu des années 90....

A suivre

(Source : Département de recherche sur les Menaces Criminelles Contemporaines - © D.R.M.C.C. 2002)

Boycott du Free Wheels 2010

Après les trikers de trikeyannkrystine qui ont détalé "comme des lapins" suite à la copieuse "baffe" qu'ils ont ramassé en venant à Courpière, les trikers du Hauts-Doubs ont boycotté l'édition du Free Wheels 2010 et sont allés ailleurs, à Velet plus précisémment (source : TRIKERS HAUT DOUBS)

Concentre à Velet (70)

"2ème édition d'une concentre moto à Velet dans le 70 les 7 et 8 Août prochains.

Sur le flyer, si l'on regarde bien, on peut apercevoir notre ami Kello en premier plan !!!"

La motarde monte au front : quand Marie-Line Thioulouze se confiait...

En étant plus respectueux du code de la route

ques les Hells Angels du FREE WHEELS 2010

les Bandidos 1 % MC d'annemasse vont-ils organiser

leur propre festival de Harley en Auvergne ?

www.bandidos-mc-annemasse.com

« "On n'a pas de souvenir de problème particulier" confiait à la presse locale Marie-Line Thioulouze, coordinatrice de la précédente manifestation du Free Wheels à Cunlhat et qui a rempilé sur la nouvelle (source : La Montagne).

 

La gendarmerie nationale n'a pas été présente pour régler la circulation publique sur la D 223 reliant Clermont-Ferrand à Courpière, sur une portion au moins égale à 1 km de chaque côté de l'entrée du Free Wheels et ce, nonobstant ce qu'avait indiqué le préfet de la région Auvergne sur France 3 ....

Et les gendarmes absents sur la voie publique sur la D 223 pour assurer la circulation à un km de chaque côté de l'entrée du festival, est-ce normal, alors que le préfet de région Patrick Stefanini nous avait bien rassuré et bien assuré, dans le centre-ville de Courpière (source : France 3), "La gendarmerie nationale veillera au respect de l'ordre public sur toutes les voies publiques" . TOUTES ?

Les gendarmes ont été "relégués" à jouer leur rôle juste avant l'entrée de Courpière

sur la D 223 (à la sortie Nord du site du Free Wheels)....

Si entre son téléphone portable, ses clopes et ses bottes de motarde qui monte au nez, Anne-Line pouvait nous en dire plus, ce serait une bonne nouvelle pour les lectrices et les lecteurs de l'Idiot provincial.

Les gendarmes ont été repoussés et "relégués" à jouer leur rôle juste avant l'entrée sud du site du Free Wheels 2010  (ici sur l'axe coupant la D 223 reliant Sermentizon à Néronde-sur-Dore, en bas du Château d'Aulteribe), sous l'oeil bienveillant des représentants des nervis des Hells Angels (casquette rouge et tee-shirt rouge) dont les "frères" tabassent violemment à coups de poings la polizei (source - Der Spiegel -) en Allemagne !!!

La gerndarmerie nationale absente de la portion de la voie publique laissée libre aux Hells Angels sur la D 223 : le code de la route n'est plus du tout respecté par ce biker qui montre bien qu'il s'en "torche" royalement de la sécurité publique et qui semble faire le va-et-vient sur la voie publique pour "coordonner" les opérations sur le goudron (abandonné par les pouvoirs publics) et qui ne porte pas son casque - pourtant obligatoire - et ce, au mépris des règles de sécurité les plus élémentaires, alors "qu'il y avait des enfants qui pouvaient courir ou des gens qui étaient susceptibles de traverser la voie publique, ne sachant plus très bien ce qu'ils faisaient où ils allaient" (source : Les consignes de prudence, flyer du Free Wheels, Merchandising Support France, Hells Angels).

Peut-être que cette "motarde" équipée de bottes de cheval et non pas de bottes à franges ou de bottes "New Mexico"; "Tango", "Juarez Hombre", "Chicanos", "Vegas", "Lee", "Appaloosa", etc... Anne-Line n'a peut-être pas envie de s'adresser aux internautes du journal de Frère N° 1 qui va prendre quelques jours de repos à Fontenay-sous-Bois, charmante ville située dans la banlieue Est de Paris, en bordure nord du bois de Vincennes, en allant boire son café quotidien dans la cité de l'excellent maire communiste, frère Jean-François Voguet ?

Vos commentaires sont les bienvenus sur cette "faillite" de la République qui s'est "couchée" sous le diktat de ces "braves Hells Angel" qui ont refusé de jouer la carte de la transparence en nous refusant une nouvelle accréditation pour couvrir le FREE WHEELS 2010 (alors que nous avons été leurs plus fidèles supporters) mais qui pourront, désormais, toujours compter sur nous pour devenir leurs contradicteurs les plus "acharnés", que ce soit ici, dans le parc Livradois-Forez ou partout ailleurs en Europe, notamment en Allemagne où nous pourrons toujours compter sur les journalistes de "DER SPIEGEL" ou sur les services de la communication de la Polizei !

Ceci étant dit, la porte (qu'ils nous ont claqué au nez) des commentaires de l'Idiot provincial ne sera jamais fermée, ni aux 99 % de bons bikers, ni aux dirigeants de la société FREE WHEELS, ni aux Hells Angels qui peuvent s'exprimer ici en toute liberté ( Free Rigolant ) car, ici, dans les colonnes de l'Idiot provincial, nous appliquons juste - avec l'intelligence qu'ils n'ont pas - leur adage qu'ils sont sensés ne pas oublier "quand on fait quelque chose de bien, personne ne s'en rappelle et quand on fait quelque chose de mal, personne ne l'oublie" !

Ne reniant jamais mes origines corses qui irriguent mon cerveau, je vous adresse un solennel et chaleureux "PACE E SALUTE PER VOI"

Je vous dis donc à bientôt et vous remercie de lire les futurs posts de Paul TOP !

Marc-Claude de PORTEBANE alias "Frère n° 1"

PS : (Rien ne vous interdit de lire le dernier commentaire laissé par Che Guevara ni ceux d'Old Wolf (25/08), "Canardages idiots - A lire ses commentaires du "Che" dans "l'affaire qui va péter à Courpière")

La nature massacrée pour... 3 jours de beuveries des bikers du Free Wheels 2010 (II)

LA COMMISSION D'ENQUETE DOIT CHERCHER LES RESPONSABLES

DE CES INJUSTES MASSACRES JUSQUE DANS LES CHIOTTES !

...Il va sans dire que nous espérons que celui ou ceux qui ont "massacré" la nature de Courpière sur tout le territoire de "La Bezeix" à Courpière auront des comptes à rendre à l'Union Européenne (UE) et à la population du parc naturel régional du Livradois-Forez parce que leurs actes seront dissequés avec minutie par les tous les députés européens mis au parfum par l'Idiot provincial, à commencer tout d'abord, par les membres des commissions concernées :

- l'Allemand Jo Leinen (président de la commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire) et le suédois Carl Schlypter (vice-président)

- Friedrich-Wilhelm Graefe zu Baringdorf, (Allemagne), le vice-président de la commission de l'agriculture et du développement rural...

Carton rouge pour le baron Edouard de Rothschild

Le baron Edouard de Rothschild a acquis la nationalité israélienne tout en gardant la française, pour pouvoir participer à des concours hippiques internationaux, sans pour autant immigrer en Israël, a indiqué mardi un porte-parole de son établissement financier.

Celui qui veut participer à un match de volley-ball en Corée du Nord va acquérir la nationalité nord coréenne, et ainsi de suite ?

Roms, gitans et cie : le respect de la République ou la valise à Lapalisse !

90 % des Roms et des gitans souffrent d'une mauvaise image colportée par 5 à 10 % de délinquants chevronnés qui n'ont que faire de la République et les confrontations avec les forces de police ne cessent de se multiplier.

Il était temps que tout ce désordre se termine, aussi bien pour eux que pour nous et c'est pour cela que le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, annonce une série de mesures, notamment l'expulsion immédiate des Roms ayant commis des atteintes à l'ordre public et le démantèlement de la moitié des camps illégaux d'ici trois mois.

Les Roms ayant commis des atteintes à l'ordre public ou des fraudes seront reconduits en Bulgarie ou en Roumanie.

"L'aire d'accueil" pour les gens du voyage, route de Jaligny/besbre, au pays des vérités, à Lapalisse, la honte ambulante :

 rien pour les nomades qui sont traités pire que des chiens, ni eau, ni électricité, rien !

Et pourtant la municipalité est de gauche !

La racaille de Lapalisse est-elle radicale socialiste !!

Le ministre de l'Intérieur a par ailleurs promis que le gouvernement allait «poursuivre la politique de développement des aires d'accueil» des populations nomades, des zones inégalement réparties sur le territoire national", ce qui semble être une excellente mesure car beaucoup de communes ne respectent pas la mise en place de ces aires confortables.

Le gouvernement ne peut pas tendre et la main et la joue.

Ceux qui ne sont pas heureux au sein de la République française n'ont qu'à donner un nouveau cap à leurs caravanes ou à leurs grosses cylindrées.

Il fait bon vivre en Roumanie, non ?

Et si des socialistes ne sont pas contents des mesurettes du ministre de l'Intérieur, ils n'ont qu'à héberger ces délinquants, chez eux dans leur cour et leur fournir l'eau et l'électricité. Idem pour les radicaux socialistes !

  Les chiens de Paillasse ont à boire et à manger,

les gens du voyage en voyage à Lapalisse, zéro, que dalle !!!

Les enfants en danger n'ont aucune assistance, aucune hygiène de vie !

C'est lamentable mais peut-être que recourbé et son équipe de bras cassés

va pouvoir faire quelque chose et balayer ce champs visuel scandaleux !

La responsabilité de ce scandale est collective !

Où est la noblesse d'épée dans tout cela quand on s'appelle

Jacques de CHABANNES

et que l'on est issu d'une des plus grandes familles nobles du Bourbonnais ?

Marc-Claude de PORTEBANE

ex-candidat à la députation de l'Allier

Nanterre : le parquet met le paquet dans l'affaire Bettencourt

Quatre personnes, dont le photographe François-Marie Banier et le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre, sont interrogées dans le cadre de l'enquête préliminaire sur les soupçons de fraude fiscale.

Cet après-midi, quatre personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre de la dernière enquête préliminaire ouverte par le parquet de Nanterre sur, notamment, des faits de blanchiment de fraude fiscale. Enquête qui vise le contenu des écoutes pirates de Liliane Bettencourt et de son entourage. Les quatre personnes en question sont : son gestionnaire de fortune, Patrice de Maistre, le photographe François-Marie Banier, l'ancien avocat fiscaliste de Liliane Bettencourt, Fabrice Goguel, et le gérant de l'île d'Arros aux Seychelles, Carlos Vejarano. Leur garde à vue est susceptible de durer 48 heures.

La brigade financière les interroge sur les manoeuvres d'évasion fiscale et l'éventuel conflit d'intérêt du ministre du Travail et ex-trésorier de l'UMP Eric Woerth apparus dans les enregistrements clandestins de Liliane Bettencourt, réalisés entre mai 2009 et mai 2010 par son ex-majordome. Dans ces conversations, Patrice de Maistre évoque une évasion fiscale en Suisse, à Singapour et en Uruguay. Il aurait tenté, avec l'aide de l'avocat fiscaliste Fabrice Goguel, de fermer les comptes en Suisse, à l'époque où les contribuables français étaient dans le ligne de mire du fisc, et les transférer vers Singapour, autre paradis fiscal. Dans un entretien au Figaro, Patrice de Maistre affirmait avoir découvert l'existence d'un compte en Suisse qu'en novembre 2009.

Dans ces écoutes, il est question aussi de l'île d'Arros, aux Seychelles, villégiature de la milliardaire d'une valeur de plusieurs centaines de millions d'euros et qui a été dissimulée au fisc français. Selon les enregistrements clandestins, Liliane Bettencourt semble avoir donné cette île à François-Marie Banier. A en croire les enregistrements, l'homme d'affaires en garde à vue, Carlos Vejarano, chargé de gérer cette île via une fondation, aurait à plusieurs reprises formulé d'importantes exigences financières auprès de l'entourage de la milliardaire.

«C'est un cap important puisque depuis des mois et des mois nous dénonçons les prédateurs qui entourent Liliane Bettencourt», a commenté Me Olivier Metzner, avocat de Françoise Bettencourt-Meyers, la fille de l'héritière des cosmétiques, qui accuse notamment le photographe d'avoir abusé de la faiblesse présumée de sa mère, âgée de 87 ans, pour se faire remettre au total près d'un milliard d'euros de dons divers.

Versions contradictoires

La police a aussi la possibilité d'interroger Patrice de Maistre sur certaines allégations de l'ex-comptable des Bettencourt, Claire Thibout. cette dernière affirme que patrice de Maistre lui aurait dit avoir fourni 150.000 euros en espèces à Eric Woerth pour le financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Une version contestée en partie depuis par d'autres témoignanges. Ces faits présumés font l'objet d'une enquête préliminaire distincte contrôlée par le procureur de Nanterre Philippe Courroye.

Par ailleurs, des PV d'audition de l'ancienne secrétaire d'André et Liliane Bettencourt, Chantal Trovel, dévoilés la semaine dernière par Le Nouvel Observateur et détaillés par Le Monde, confirmeraient une partie des accusations de Claire Thibout sur l'argent versé par les Bettencourt à des politiques. «Je savais que M. et Mme Bettencourt aidaient financièrement des personnes politiques. C'était une évidence que ces personnes venaient pour cela». D'après Le Monde, elle parle de «candidats qui cherchaient à financer leur campagne ou des candidats sortants». Mais Chantal Thovel précise ne pas avoir été personnellement témoin de remise d'enveloppes. Le maître d'hôtel qui a procédé aux enregistrements pirates soutiendrait cette version, à en croire son avocat Antoine Gillot. En revanche, comme le révélait Le Figaro le 9 juillet, un autre ancien majordome, Xavier B., a donné lui une autre version à la brigade financière entendu sur les visites d'hommes politiques à l'hôtel particulier de Neuilly des Bettencourt : «C'est faux et archi-faux. Je n'ai jamais eu de conversations avec mes collègues du personnel de M. et Mme Bettencourt au sujet d'enveloppes d'argent destinées à des personnalités politiques. Je n'ai jamais personnellement parlé ou entendu parler d'enveloppes d'argent. Je ne comprends pas les déclarations de Mme Thibout.» a-t-il expliqué.

(Source : Le Figaro.fr)

Le ministre du Travail Eric Woerth riposte en plantant une plainte au cul de X

Selon un porte-parole du parquet de Nanterre (Hauts-de-Seine), une enquête préliminaire, confiée à la Brigade financière et la Brigade de répression de la délinquance sur la personne (BRDP), a été ouverte mercredi après la déposition à la police de Claire Thibout, l'ex-comptable de Liliane Bettencourt de 1995 et 2008 et qui a accusé Eric Woerth, le ministre du Travail, d'avoir touché du fric pour le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

Sali dans son honneur et traîné dans la boue par les médias et les odieux rapaces, Eric Woerth, a vivement dénoncé les accusations mensongères dont il fait l'objet, en particulier pour ce qui concerne "la réception de fonds en espèces aux fins de financement illégal d'activité politique".

Eric Woerth a - ENFIN - répliqué en déposant plainte pour dénonciation calomnieuse contre X.

Claire Thibout (qui a trahi Mme Bettencourt) a dit avoir retiré 50.000 euros en espèces fin mars 2007 à la demande du gestionnaire de la fortune de l'héritière, Patrice de Maistre.

Selon ses dires, ce dernier aurait évoqué devant elle un financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy et il serait allé chercher 100.000 euros sur un compte suisse et il aurait remis lors d'un dîner, la somme totale, soit 150.000 euros, à Eric Woerth, alors trésorier UMP de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

La police aurait d'ores et déjà retrouvé trace d'un retrait de 50.000 euros sur un compte de Liliane Bettencourt à la BNP, à la date indiquée par Claire Thibout, le 26 mars 2007, ce qui serait confirmé par une information du journal "Le Monde".

Pour l'instant, l'ex-comptable semblerait introuvable.

Marc-Claude de PORTEBANE

Hors de France : Anelka dehors !

La République Française doit saisir le passeport français d'Anelka, geler ses avoirs financiers et l'expulser

Quick ne doit plus verser un seul centime à Anelka sinon boycott de Quick

Nicolas Anelka a quitté l'Afrique du Sud suite à ses insultes à Raymond Domenech. La FFF a officialisé son exclusion, expliquant que l'attaquant a refusé "de présenter des excuses officielles".

Des électeurs de la région PACA dénoncent la présence d'un candidat de l'armée israélienne sur la liste de Michel Vauzelle (PS)

Elections en région PACA : un candidat de l’armée israélienne sur la liste PS

Publié le 12-03-2010

Lettre ouverte d’électeurs de la région PACA qui dénoncent la présence, —en position éligible— sur la liste de Michel Vauzelle (PS), du président de l’Association pour le Bien-être du Soldat Israélien (ABSI).

Être pour une paix fondée sur l’égalité des droits Ou être complice d’une armée d’occupation, Nous avons choisi.

La guerre au Proche-Orient n’est ni une guerre religieuse, ni une guerre raciale, ni un conflit communautaire. Elle porte sur des principes universels : le refus du colonialisme et de l’occupation, le refus de l’humiliation quotidienne et des crimes de guerre, l’égalité des droits.

Dans cette guerre, il y a un occupant et un occupé. La politique israélienne est criminelle pour les Palestiniens et suicidaire à terme pour les Israéliens.

Les signataires de cette lettre constatent que sur la liste du président sortant de la région PACA, M. Michel Vauzelle, figure en position éligible M. Jocelyn Zeitoun, président de l’ABSI (Association pour le bien-être du soldat israélien).

Nous ne soutiendrons pas cette armée par notre vote. Les signataires de cette lettre, qui défendent les droits du peuple palestinien et appartiennent à diverses sensibilités de la gauche ou de l’extrême gauche, appellent à ne pas voter pour M. Zeitoun.

Si celui-ci figure sur la liste au second tour, ils entoureront son nom pour annuler le bulletin en expliquant leur vote. Ils rappellent solennellement à M. Vauzelle que chaque fois que la gauche a trahi ses idéaux, elle a déçu pour longtemps et elle l’a payé très cher. Nous ne serons ni sans principe, ni sans mémoire.

Premières signatures :

Monique Allègre

Mona Aloul (Marseille)

Denise Bally (Marseille)

Messaouda Benraad (Marseille)

Mohamed Bensaada (Marseille)

Jean-Pierre Boudine (Marseille)

Farid Brikci (Aubagne)

Yamina Brikci (Aubagne)

Alain Castan (Marseille)

Catherine Collin (Marseille)

Claude Coursin (Marseille)

Annie Cyngiser (Jouques)

Saida Driouiche (Marseille)

Bassam Eneim

Myriam Gauthier (Marseille) Salim Grabsi (Marseille)

Charles Hoareau (Marseille)

Abdoulkarim Karima

Myriam Khelfi (Aix)

Barbara la Barbera (Aubagne)

Francis Marx

Muriel Modr (Marseille)

Marie-France Négrel (Marseille)

Valérie Peter

François Provansal (Aix)

Mireille Provansal (Aix)

Keltoum Staali (Salon)

Pierre Stambul (Marseille)

Michel Touzet (Marseille)

Les nouvelles signatures sont à envoyer à pierre.stambul@orange.fr

Les généraux Puga et de Villiers obtiennent chacun une cinquième étoile (source : Lepoint.fr)

Sixième étoile : soyons soudés avec nos généraux qui sont restés bien sagement assis depuis le dernier coup d'état en France !

Les généraux Puga et de Villiers obtiennent chacun une cinquième étoile


Les généraux Puga et de Villiers obtiennent chacun une cinquième étoile

Les généraux Puga et de Villiers obtiennent chacun une cinquième étoile

À l'issue du Conseil des ministres de ce matin, deux officiers ont l'occasion de se féliciter. Ils prennent ensemble leur cinquième étoile de général d'armée. Le général Pierre de Villiers est nommé, comme prévu, aux fonctions de major général des armées. Il sera donc le principal collaborateur du chef d'état-major des armées (CEMA), l'amiral Édouard Guillaud, et aura pour tâche de "faire tourner" les forces militaires françaises au jour le jour. Énorme tâche et superbe promotion pour l'ex-chef du cabinet militaire du Premier ministre. S'il a manqué de peu le poste de chef d'état-major particulier de la présidence de la République (CEMP), il perd d‘autant moins au change qu'il est "jeune", puisqu'il est né le 26 juillet 1956. À 54 ans, il est déjà en piste pour succéder un jour à Édouard Guillaud.

Benoît Puga obtient, lui aussi, sa cinquième étoile, cinq jours après avoir été nommé CEMP. Mais le communiqué officiel le concernant stipule qu'il est "maintenu dans la 1re section des officiers généraux de l'armée de terre jusqu'au 31 août 2012". Pourquoi cette précision ? Parce que le général Puga, né le 30 janvier 1953, a déjà dépassé depuis un mois et demi la limite d'âge statutaire des officiers des armes de l'armée de terre, fixée à 57 ans.

Le journal "L’union" a été condamné par la Cour d’Appel de Reims pour diffamation envers Ali Aissaoui

Le journal L’Union condamné à nouveau par la Cour d’Appel de Reims

Publié le 27-02-2010

Ce jeudi 25 février, le journal "L’union" a été condamné par la Cour d’Appel de Reims pour diffamation envers Ali Aissaoui, et s’est vu débouté pour sa plainte pour "injures publiques", après que M. Aissaoui l’ait qualifié de "presse de caniveau".

Aissaoui Ali remercie toutes celles et tous ceux qui lui ont apporté leur soutien.

Il se réjouit de la condamnation de l’Union à lui verser 1 euro symbolique de dommages et intérêt, et à lui rembourser tous les frais de justice, pour l’avoir traité d’antisémite à l’occasion de sa participation aux manifestations contre les massacres de Gaza, à Reims l’hiver dernier.

Le tribunal a notamment déclaré :

"Le texte lu par M. Aissaoui Ali en début de manifestation ne pouvait en aucune façon être taxé d’antisémite et rien dans celui ci ne pouvait prêter à confusion "

Le tribunal correctionnel de Reims a également débouté de sa plainte pour « injures publiques » le journal l’Union au motif que je l’avais comparé à une « presse de caniveau », ajoute Ali Aissaoui. Pour le tribunal au vu des articles du journal me concernant, je " pouvais légitimement le penser et l’écrire."

L’union a décidé de ne pas faire appel.

Il s'en passe de belles à l'Assemblée Nationale :

Assemblée Nationale : y’a bon le porno !

Publié le 19-02-2010

A voir, sur le site bakchich, les résultats hilarants d’une enquête montrant que le système de filtrage des connexions internet installé à l’Assemblée Nationale laisse passer sans problème apparent plusieurs sites pornographiques mais refoule sans pitié l’accès à un site anticolonialiste !

De la part d’une institution qui s’apprête à fêter les cinq ans de la honteuse loi du 23 février 2005 sur les bienfaits de la colonisation (dont un seul article, faut-il le rappeler, a été à ce jour abrogé), on n’attendait pas moins.

L’enquête de Bakchich (texte, vidéo) peut être consultée en allant à : http://www.bakchich.info/Assemblee-les-portes-du-penis,10068.html


Quant au site de la semaine anticoloniale, qui contient une série de manifestations et événements du 19 au 25 février, nous vous invitons à le visiter à : http://www.anticolonial.net/


Extraits de Bakchich :
"L’Assemblée nationale est un étrange laboratoire. Un fusillé pour l’exemple, aurait-on dit en période de guerre. Car le filtrage des sites Internet à caractère pédopornographique, voté mardi dans le cadre de la Loppsi (loi d’orientation et de programmation pour la sécurité intérieure), les députés y sont déjà soumis dans leurs bureaux parisiens depuis le début de l’année.

« Mme et MM. les Questeurs ont décidé de mettre en place un mécanisme de filtrage des sites Internet illicites et controversés à compter du 20 janvier 2010 », explique une missive de l’administration du Palais-Bourbon, adressée à nos bons députés. Mécanisme qui « vise à empêcher toute connexion aux sites pornographiques, pédophiles, ainsi qu’à des sites susceptibles de propager certains virus. » Diable  ! Le ver de la perversion serait dans le fruit du Palais-Bourbon. Interdit donc aux députés de consulter des sites pornos avant les questions au gouvernement ou après une séance de nuit dans l’hémicycle. D’autant qu’« une trace de ces connexions est conservée pendant 24 heures », conclut la note.

Sexe hué

Et pour cause. Une fine lame de l’Assemblée assure « qu’il y avait beaucoup de trafic sur ces sites ». Que « cette mesure touche également les employés de la maison ». Contactés, les services de l’Assemblée nationale font mine de découvrir le lièvre. « Contactez le service presse », répondent-ils en chœur, gênés. Surtout que le dispositif en question est loin de prouver son entière efficacité. Ainsi que nous l’avons testé dans les locaux mêmes des députés, au 101 rue de l’Université, quelques clics suffisent à vous lover dans les bras de la maudite Aphrodite. Les sites annuaireporno.com ou qualisexe.com échappent, par exemple, à la censure.

D’autres n’ont pas cette chance. Le site de la Semaine anticoloniale a été bloqué et classé dans la catégorie « malware » (malveillant en anglais), réservée aux pages Web susceptibles de contenir un virus informatique. Ou politique, à regarder de plus près son contenu, qui prône, entre autres, « la suppression du ministère de l’Identité nationale ». En revanche, les députés peuvent surfer à loisir sur des sites fascisants, antisémites ou islamophobes…

« La black-list est gérée par un prestataire dans le cadre d’un marché », confie une source en interne. À la suite d’un appel d’offres, un audit du système d’information et du développement informatique de l’Assemblée avait été engagé en décembre 2008. Ernst & Young avait été choisi. Dans la présentation de ses conclusions en avril 2009, le cabinet anglais estimait que les « demandes [des députés] portent avant tout sur la mobilité et l’accès à distance ». Les voilà servis...."

Pantalon et Burqua : ce qui va le mieux pour Lapalisse pour voiler la face de ces hypocrites

Publié le 1er-02-2010

....Le port du pantalon reste interdit pour les femmes dans la législation française.

Mais si ! Vous pouvez vérifier. Mais une de nos ministres interpellée sur ce sujet avait estimé qu’il n’y avait pas lieu de légiférer sur ce genre de choses....
“La loi du 26 Brumaire an IX de la République dispose que toute femme désirant s’habiller en homme doit se présenter à la Préfecture de police pour en obtenir l’autorisation, et celle ci ne peut être donnée qu’au vu d’un certificat d’un officier de santé”

Deux circulaires de 1892 et 1909 autorisent le port féminin du pantalon...à vélo puis à cheval.

A l’occasion du bicentenaire en 2004 de l’écrivain George Sand, “qui avait dû se soumettre à cette autorisation pour porter le pantalon auprès de la Préfecture de l’Indre”, le député UMP de l’Indre Jean-Yves Hugon avait envoyé une lettre à la ministre déléguée à la Parité et l’Egalité professionnelle, Nicole Ameline pour lui demander “de mettre en conformité notre Droit avec une pratique incontestée et incontestable des femmes”.

Nicole Ameline avait répondu à M. Hugon “qu’il ne lui paraissait pas opportun de prendre l’initiative d’une telle mesure dont la portée serait purement symbolique”. “Pour adapter le droit à l’évolution des moeurs, la désuétude est parfois plus efficace que l’intervention”, soulignait la ministre.

(Sources : Droit, Sciences Sociales et AFP, 5 Mars 2004)

Radio au micro d'Europe 1 ! Appel confirmé (au micro) dans l'affaire Clearstream : l'acharnement contre Nicolas Sarkozy sera-t-il confirmé ?

Radio micro d'Europe 1 vous parle avec Jean-Pierre Elkabbach au micro : Respirez ! Relaxez !

Ici, il y aura toujours une place pour Nicolas Sarkozy, qui est la seule victime de cette affaire, la seule victime d'un acharnement politique et d'Etat ! Le procureur de Paris a décidé de faire appel pour cette audience qui devrait avoir lieu début 2011 ! Place enfin à la vérité ! Le beau parleur et relaxé, Dominique de Villepin, devra retourner devant les juges !

Selon le CAPJPO-EuroPalestine, le Leclerc de Villeparisis pourrait avoir besoin d’avocats...

Vu (et photographié) au magasin Leclerc de Villeparisis.... Signalé à la Direction de la Consommation et de la Répression des Fraudes.

Publié le 27-01-2010



CAPJPO-EuroPalestine

Mon ami, le gueulard et tête de lard, Philippe Seguin s'est éteint

Philippe Séguin, (21 avril 1943 à Tunis, 7 janvier 2010 à Paris) est un homme politique français, magistrat à la Cour des comptes.

Ancien ministre des Affaires sociales et de l'Emploi, président de l'Assemblée nationale française de 1993 à 1997 et président du Rassemblement pour la République de 1997 à 1999, il a accédé au rang de Premier président de la Cour des comptes le 21 juillet 2004.

Il est mort ce matin du 7 janvier 2010 d'une crise cardiaque, à son domicile, avant la fin de son mandat.

  • Réussir l'alternance (1985)
  • La Force de convaincre (1990) ;
  • Louis Napoléon Le Grand (1990, prix du Second empire de la fondation Napoléon 1990)
  • De l'Europe en général et de la France en particulier (en coll., 1992)
  • Discours pour la France (1992)
  • Demain, la France : tome 1 : la Priorité sociale (en coll., 1992); tome 2 : la Reconquête du territoire (1993)
  • Ce que j'ai dit (1993)
  • Discours encore et toujours républicains (1994)
  • Deux France ? (en coll., 1994)
  • 240 dans un fauteuil (1995)
  • C'est quoi la politique ? (récit pour enfants, 1999)
  • Plus français que moi, tu meurs ! (essai) (2000)
  • Lettre ouverte à ceux qui veulent encore croire à Paris (2000)
  • Itinéraire dans la France d'en bas, d'en haut et d'ailleurs (mémoires, 2003).

Nadine Morano roule-t-elle pour la juiverie internationale ?

La honte de la République, Nadine Morano doit démissionner !

Frères, soeurs, défendons la culture musulmane !

L’Aïd el-Kebir ou Aīd al-Kabīr (en arabe العيد الكبير, signifiant littéralement « la grande fête »), est l'une des fêtes les plus importantes de l'islam. L'appellation islamique provenant des hadiths est « fête du sacrifice » ou Aïd al-Adha (en arabe : عيد الأضحى), cette aïd marque chaque année la fin du hajj. Elle a lieu le 10 du mois de dhou al-hijja, le dernier du calendrier musulman, après waqfat Arafa, ou station sur le Mont Arafat.

 

Propos controversés de Morano sur un jeune musulman

Halte au fanatisme Talmudique !

Le débat se concentre uniquement sur les jeunes musulmans en focalisant l'opinion sur les jeunes issus de l'immigration. Mais rien sur la juiverie. C'est ce que l'on appelle l'inégalité des chances !

Johnny a l'idée bientôt de retour ?

Nouvel élément dans l'enquête sur l'agression du médecin de Johnny

Lors de son agression, le docteur Stéphane Delajoux serait parvenu à arracher la cagoule de l'un de ses assaillants. Des analyses ADN pourraient désormais être menées pour tenter de retrouver les deux agresseurs du chirurgien.

Les conditions de l'agression du docteur Stéphane Delajoux, le chirurgien qui a opéré Johnny Hallyday fin novembre à , sont toujours emplies de mystère dimanche mais un nouvel élément est désormais en possession des enquêteurs : une cagoule que Stéphane Delajoux serait parvenu à arracher à l'un de ses assaillants.

Cette cagoule «a été remise au service de police judiciaire» compétent en vue «d'analyses ADN» éventuelles, a expliqué ce dimanche Me David Koubbi, l'un des avocats du chirurgien.

Stéphane Delajoux a déposé plainte après avoir été agressé près de son domicile parisien, dans le XVIIe arrondissement, dans la nuit de vendredi à samedi. Inquiet pour sa sécurité, il a demandé à bénéficier d'une protection policière. Ce dimanche matin,

Selon ses avocats, il a été pris dans un guet-apens alors qu'il se trouvait sur l'avenue de Wagram. Attaqué par deux personnes cagoulées, sans arme, devant témoins il n'a pas été hospitalisé. «Il est rentré chez lui, escorté par un garde du corps. Sa famille et lui-même sont très choqués. Le passé sulfureux d'un homme n'est pas une raison acceptable pour agresser un homme. J'appelle chacun à la retenue», a réagi Me Témime, l'un de ses avocats.

Une source policière a confirmé à l'AFP qu'une agression sur Stéphane Delajoux a bien été signalée vendredi vers 22h30, près de l'avenue de Wagram, dans le XVIIe arrondissement de .

«Agressé sous le regard de ses enfants»

L'autre du médecin, Me David Koubbi, a décrit cette agression samedi, devant la presse, la qualifiant de passage à tabac. «Le Dr Delajoux s'est fait agresser extrêmement violemment sous le regard de ses enfants. Il souffre d'un enfoncement thoracique. Vous voyez qu'il a été marqué (un coquard était très visible à l'oeil gauche du chirurgien, ndlr)», a déclaré l'avocat, en présence du médecin, à la sortie des urgences médico-judiciaires à Paris, peu après 16H30.

«Un ou plusieurs coups de poings lui ont été administrés, il a subi des coups de pied lorsqu'il était au sol. Il a été passé à tabac», a ajouté Me Koubbi. «Mais il va falloir faire preuve d'un petit peu de mesure parce que l'emballement médiatique qui a eu lieu hier peut avoir eu des conséquences, que l'on voit aujourd'hui. Ca n'est pas admissible et on est extrêmement préoccupé qu'un tel passage à tabac ait eu lieu d'une part, et d'autre part devant les enfants», a-t-il ajouté

Mis en cause par Jean-Claude Camus

Surnommé «le chirurgien des stars», Stéphane Delajoux est pris dans la tourmente médiatique depuis que la mise en cause publique de Jean-Claude Camus, producteur de Johnny Hallyday vendredi. Sur plusieurs médias, celui-ci a accusé le chirurgien d'avoir mal opéré Johnny d'une hernie discale le 26 novembre à la Clinique internationale du parc Monceau à Paris. La star a en effet dû être réopérée à deux reprises à Los Angeles pour endiguer une grave infection et se trouvait samedi toujours plongé dans un coma artificiel.

«On nous a dit que c'était un massacre. Les chirurgiens de Los Angeles ont dit qu'ils étaient outrés», a lancé Jean-Claude Camus.

De son côté, l'avocate du chanteur, Me Virginie Lapp, a indiqué à l'AFP que «Johnny Hallyday, comme tout justiciable, étudie d'éventuels recours qu'il peut introduire pour vérifier la conformité de la pratique médicale». «Il communiquera en début de semaine prochaine» sa décision.

Johnny Hallyday : notre dossier spécial

 

Leparisien.fr

Attention arnaque ?

On écrit à l'Idiot provincial

"L’association « Mère Teresa pour les enfants » n’est en aucune manière liée aux Missionnaires de la Charité dont elle utilise l’image abusivement pour sa collecte de fond.

Après enquête auprès des Missionnaires de la Charité, il apparaît bien qu’il s’agit d’un organisme qui utilise abusivement du nom de Mère Teresa. Plusieurs éléments semblent d’ailleurs suspects dans la présentation du mailing de cette association ou sur le site internet correspondant. Il faut donc clairement mettre en garde contre cette initiative, qui fait du tort aux Missionnaires de la Charité, lesquelles rappellent qu’elles ne demandent jamais d’argent.

Quant à savoir qui est à l’origine de cette association, il est trop tôt pour le dire, mais des enquêtes sont en cours, tant en Europe qu’en Inde.

Avertissement et déclaration officielle à propos de l’association « Mère Teresa pour les enfants » :
« En réponse à des interrogations en provenance du monde entier, je déclare que l’organisation connue sous le nom de « l’association Mère Teresa pour les enfants » n’est en aucune manière et de quelque façon que ce soit associée aux Missionnaires de la Charité (Sœurs de Mère Teresa de Calcutta). Qui plus est, « l’association Mère Teresa pour les enfants » n’est pas autorisée à utiliser le nom ou l’image de Mère Teresa. »

Sœur M. Nirmala MC, supérieure générale des Missionnaires de la Charité "

http://lyon.catholique.fr/?Attention...%20th%E9r%E9sa

Nous, les socialistes et nationaux, sommes les plus forts !

Suisse : « J’ai construit ce minaret pour protester »

Publié le 10-12-2009


La résistance s’organise en Suisse après l’interdiction décidée par référendum de construire des minarets.
Témoignage publié par Rue89.

La résistance s’organise en Suisse après l’interdiction décidée par référendum de construire des minarets. Témoignage.

Le faux minaret construit à Lausanne (DR)

Il est suisse, il s’appelle Guillaume Morand, il n’est pas musulman, il est propriétaire de la chaîne de magasins de baskets Pomp it up et il vient de construire un minaret sur le toit du siège de son entreprise à Lausanne pour manifester son opposition à l’interdiction de construire des minarets, décidée par 57% des votants lors du référendum organisé en Suisse le 29 novembre :

« Evidemment que ce minaret n’est pas un vrai minaret car il n’y a pas de mosquée en dessous. Mais il est très visible car il est sur l’axe le plus fréquenté de la Suisse romande. (…) Ce minaret, on l’a construit pour protester. (…) Il y a une première partie en pierre, après il y a une partie ronde en tuyau PVC et le chapeau est fait de bois décoré couleur or. » (Ecoutez le son)

« Vous avez le même problème avec Sarkozy »

Une provocation ? Oui. Clairement. Car « le débat commence à s’amplifier », alors qu’en Suisse la communauté musulmane ne compte que 400 000 personnes sur 7,6 millions d’habitants et « personne avant cette votation ne savait qu’il y avait des minarets et tout le monde s’en foutait ». Il n’y a que quatre minarets, « c’est-à-dire que le problème n’existait pas » :

« Le fait que le parti d’extrême droite, l’UDC, ait lancé cette initiative, ça a créé un faux problème qui n’aurait jamais eu lieu d’être. (…) Maintenant, le débat dérive. Comme vous avez le même problème avec Sarkozy qui reprend les thèses du Front national, on a le PDC, un parti démocrate-chrétien, qui veut pousser le débat et interdire la burqa, obliger les petites filles musulmanes à aller à la piscine… » (Ecoutez le son)

Le faux minaret construit à Lausanne (DR)Guillaume Morand « ne craint pas de sanction ». Même si dès mardi et la construction du minaret, il « s’est fait injurier et la police a débarqué dans les vingt minutes ». Il pense qu’« ils vont faire leur rapport » et qu’il aura « une lettre d’un juge ».

Il espère toutefois « un peu de clémence », étant dans un des trois cantons, sur les vingt-six que compte la Suisse, qui a voté majoritairement non au référendum. D’autant qu’il estime que son action est d’abord « un geste de paix envers tous les musulmans ». (Ecoutez le son)

Si la sanction n’est pas encore formellement prévue, l’article 72 de la constitution suisse, qui régit les rapports entre « Eglise et Etat », a déjà été modifié et stipule :

« Dans les limites de leurs compétences respectives, la Confédération et les cantons peuvent prendre des mesures propres à maintenir la paix entre les membres des diverses communautés religieuses. »

« L’interdiction des minarets est contraire à la CEDH »

Le cas pourrait faire jurisprudence s’il est jugé. Jusqu’à aujourd’hui, le gouvernement disait attendre un éventuel verdict de la Cour européenne des droits de l’homme, qui conclura très vraisemblablement que l’interdiction des minarets constitue une violation de la liberté de religion, a considéré lundi la ministre de la Justice et de la Police, Eveline Widmer-Schlumpf.

Recours que compte d’ailleurs déposer en janvier Antoine Boesch, avocat au barreau de Genève, qui a déclaré samedi au quotidien suisse Le Temps :

« Je pense que l’interdiction des minarets est contraire à la Convention européenne des droits de l’homme et qu’il vaut la peine de recourir auprès de la Cour de Strasbourg.(…)

Si on obtient gain de cause, l’interdiction des minarets restera donc probablement dans la Constitution, mais elle ne pourra pas être appliquée par les tribunaux. Et dans un second temps, il faudrait songer à l’enlever, puisqu’elle ne servirait à rien. »

Photos : le faux minaret construit à Lausanne (DR).

Source : Rue89

Des néo-nazis condamnés repartent libres du tribunal de Lille

A Lille, des néo-nazis condamnés repartent libres du tribunal

Publié le 10-12-2009

Le tribunal correctionnel de Lille a prononcé mercredi des peines allant de six mois de prison avec sursis à un an ferme à l’encontre de huit personnes, dont deux gendarmes, jugées pour l’agression à caractère raciste d’une famille d’origine marocaine en 2005 près de Lille.

Quatre prévenus - dont un des deux gendarmes - reconnus coupables d’injures racistes et de violences sur les sept victimes, dans la nuit du 10 au 11 décembre 2005 à Faches-Thumesnil, commune de la périphérie sud de Lille, ont été condamnés à deux ans de prison, dont un an avec sursis.

Les trois autres prévenus ont été condamnés à un an de sursis et une jeune femme a écopé de six mois avec sursis, précise l’AFP.

Le 11 décembre 2005 vers deux heures du matin, ils avaient insulté et violemment pris à partie une femme de 68 ans, trois de ses filles et trois petites-filles qui sortaient d’un mariage à Faches-Thusmenil. Les agresseurs, au domicile desquels seront retrouvés des insignes et de la littérature nazis, avaient brisé à coups de batte de base-ball les vitres de la voiture dans laquelle se trouvait la grand-mère, avant de prendre la fuite.

La sexagénaire avait été blessée au visage par un jet de canette de bière.

Comme les peines n’ont pas été assorties d’un mandat de dépôt, les condamnés sont repartis libres.

On ne savait pas jeudi si le procureur, qui avait requis la délivrance de mandats de dépôt, fera appel....

Revue de presse de ce honteux match France/Irlande

Ce vendredi matin, la FIFA a confirmé le résultat du match France-Irlande. Mais, coup de théâtre en milieu de journée: Thierry Henry assure que "la solution la plus équitable serait bien sûr de rejouer le match". Une décision inattendue alors que l'affaire prend un tournant politique. A l'initiative d'un député, une pétition pour rejouer le match circule.

La réaction de l'attaquant et capitaine de l'Equipe de France, Thierry Henry, auteur de la main ayant entraîné le but de la qualification des Bleus samedi soir, était attendue de tous.

Elle est arrivée ce vendredi et retentit comme un coup de tonnerre: "La solution la plus équitable serait bien sûr de rejouer le match, mais ce n'est pas de mon ressort", explique le joueur dans un communiqué en anglais.

"Je suis naturellement gêné de la manière dont nous avons gagné et je suis extrêmement désolé pour les Irlandais qui méritent vraiment d'être en Afrique du Sud", a-t-il ajouté.

"Je l'ai déjà dit et je le répète: oui, j'ai touché le ballon de la main. Je ne suis pas un tricheur et je ne l'ai jamais été", se défend Henry, selon lequel son geste "est une réaction instinctive sur une balle qui venait extrêmement vite dans une surface bondée".

Cette prise de parole intervient alors que la polémique enfle et a même contaminé la sphère politique.

A l'initiative du vice-président de l'Assemblée nationale, Marc Laffineur, une pétition est en train de circuler dans les couloirs de l'Hémicycle pour faire rejouer le match France-Eire de samedi dernier.

"Il ne faut pas donner l'image que réussite est synonyme de tricherie"

Destiné à Jean-Pierre Escalettes, président de la Fédération française de football, cette requête a déjà été signée par une vingtaine de députés de tout bord.

Après la prise de position du Premier ministre irlandais Brian Cowen en faveur d'un nouveau match et, ce matin, les propos de la ministre de l'économie Christine Lagarde au micro de RTL ("il faudrait peut-être rejouer le match"), il semble que la rencontre France-Eire est en train de prend une tournure très diplomatique.

Pour Nicolas Sarkozy, cependant, il n'y a pas lieu de parler d'affaire d'Etat: "J'ai dit à Brian Cowen combien j'étais désolé pour eux. Mais ne me demandez pas de me substituer à l'arbitre, aux instances du football français, aux instances du football européen".

Marc Laffineur, joint par LEXPRESS.fr, explique les raisons de cette pétition par un problème de valeurs. "Il ne faut pas donner l'image que réussite est synonyme de tricherie. Il en va de l'honneur de la France".

Pour le vice-président de l'Assemblée nationale, "Le rôle d'un député est de s'engager pour des valeurs. Or, quand on voit que le football est devenu un vecteur aussi fort auprès des Français et de notre jeunesse, avec des footballeurs au top des personnalités préférés des français, il convient de se positionner en défenseur des valeurs du pays".

Escalettes: "Qu'on arrête d'en faire un plat!"

La FIFA s'est pourtant prononcée ce vendredi matin: il n'y aura pas de nouveau match "conformément aux lois du jeu". Le résultat est entériné.

En réalité, seule une demande de la Fédération française aurait une chance d'aboutir à une nouvelle rencontre.

Fort peu probable. "Qu'on arrête d'en faire un plat! C'est une faute d'arbitrage favorable. Est-ce la première? La dernière? Certainement pas", avait expliqué la veille Jean-Pierre Escalettes.

"Il faut n'avoir jamais joué au foot pour ne pas savoir que ces choses arrivent: on s'attend au coup de sifflet et il n'arrive pas, poursuit-il. Ce que je retiens, c'est une qualification heureuse, chanceuse, mais pas de triche. C'est une erreur d'arbitrage favorable. D'autres n'ont pas été favorables et on n'en pleure pas."

Dans l'entourage de Marc Laffineur, si on refuse de procéder à une quelconque pression politique auprès du président de la fédération, on espère néanmoins que la pression de l'opinion politique fera plier la "Fédé".

Voici la lettre destinée à Jean-Pierre Escalettes:

Monsieur le Président,

Par la présente, nous souhaitons attirer votre attention sur le match de sélection à la coupe du monde de football qui a opposé la France à l'Irlande ce mercredi soir.

Comme vous le savez, le résultat de ce match suscite une vive émotion du fait de la faute de main de Thierry HENRY qui permet à la France de se qualifier pour la coupe du monde.

Au regard de ces évènements, nous tenions à vous faire part de notre sentiment. Nous ne pouvons pas laisser croire à des millions de français et à notre jeunesse que la réussite peut être synonyme de tricherie et d'injustice. Le plus populaire des sports européens qu'est le football se doit, plus que n'importe quel autre sport, d'être un exemple pour tous ses amateurs et ses supporters.

N'oublions pas que le sport est par essence un jeu de règles et de valeurs, un formidable espace d'éducation et de socialisation dans lequel des millions de jeunes trouvent leurs repères, et par conséquent auquel il incombe l'exemplarité.

Cette victoire au stade de France mercredi soir, l'équipe de France ne la mérite pas en raison d'une flagrante erreur d'arbitrage, nous demandons donc simplement que le match soit rejoué.

Aussi, nous vous prions de porter cette demande auprès de la FIFA.

En vous remerciant de l'attention qui sera portée à cette requête, nous vous prions de croire, Monsieur le Président, en l'expression de nos sentiments les meilleurs.

source : l'Express

Un état dans l'Etat incontrôlable en France : les fonctionnaires

C’est le sénateur UMP et ancien ministre du Budget Alain Lambert qui se pose la question dans une interview à l’Express à propos de la réforme des collectivités territoriales. « (Les fonctionnaires) sont encore trop nombreux en administration centrale. Alors ils édictent des normes. Ils veulent régler la vie des citoyens dans ses moindres détails (…) Ainsi, 80 % des dépenses de fonctionnement de mon département sont décidées par l’Etat. Les élus locaux ne sont responsables que des 20 % restants. Si nous dépensons trop, c’est l’Etat qui prescrit trop! ».

Loire: le corps d'un lycéen retrouvé tué de coups de couteau à Villerest

Loire: le corps d'un lycéen retrouvé

Un lycéen de 18 ans a été interpellé après la découverte vendredi matin du corps d'un garçon de 17 ans, tué de plusieurs coups de couteau à la gorge, sur le parking d'un supermarché à Villerest (Loire), près de Roanne, a-t-on appris de sources proches de l'enquête.

Le "masseur des stars" condamné à 12 ans de taule pour viols

Par TF1 News (D'après agence), le 13 novembre 2009 à 17h35, mis à jour le le 13 novembre 2009 à 17:49

Devant la cour, Thierry Chichportich, 50 ans, a nié aussi bien les treize premiers viols que les deux nouveaux qui lui sont reprochés.

Thierry Chichportich, surnommé "le masseur des stars", a été condamné vendredi à douze ans de réclusion criminelle pour viols par la cour d'assises des Alpes-Maritimes. Cette condamnation, qui vient s'ajouter à une première peine de 18 ans, à laquelle il avait été condamné en 2006 également pour viols, a été assortie d'une période de sûreté des deux tiers. La peine maximale étant de vingt ans, Thierry Chichportich bénéficie de facto d'une confusion partielle des peines puisqu'il n'effectuera que deux ans sur les douze que lui vaut cette seconde condamnation.

Son avocat, Adrien Verrier, a indiqué qu'en tout état de cause il demanderait à la chambre de l'instruction une confusion intégrale des peines. Devant la cour, Thierry Chichportich, 50 ans, a nié aussi bien les treize premiers viols pour lesquels il avait été condamné en 2006 que les deux nouveaux qui lui étaient reprochés. L'avocate générale avait requis devant la cour quinze ans de réclusion, soulignant l'absence d'empathie de "ce personnage monolithique moulé dans des dénégations qu'il alimente à foison".
 
"J'ai senti un corps lourd sur le mien"
 
Pour attirer dans son cabinet ses jeunes clientes, le masseur se servait de son "book" où figuraient les éloges de nombreuses stars (Emmanuelle Béart, Monica Belluci, Penelope Cruz, Carole Bouquet, Tom Cruise ou encore Sylvester Stallone) ayant eu recours à ses massages, en particulier pendant le festival de Cannes, d'où son surnom.
 
Une première jeune femme, Christine, manucure dans la région parisienne, âgée de 37 ans, a expliqué à l'audience avoir rencontré le masseur en octobre 2001. Ce dernier l'a invitée à dîner chez lui, elle s'est endormie après le dîner: "A un moment, j'ai senti un corps lourd sur le mien. Une sensation de pénétration. Ca m'a réveillée". Même scénario pour une autre jeune femme, Cécile, chargée de communication, qui a également rencontré Thierry Chichportich à Cannes en 2001, et qui affirme s'être endormie après avoir bu une tasse de thé qu'il lui avait servie dans une cabine de la plage du Carlton.
 
Me Gérard Baudoux, avocat de la partie civile, a souligné "les coïncidences extrêmes" entre les récits des deux jeunes femmes, qui ne se connaissent pas. Thierry Chichportich a affirmé que les "pseudo-victimes" ont déposé plainte pour obtenir de l'argent. Interrogée par la présidente de la cour, Anne Segond, sur le délai entre le viol présumé et son dépôt de plainte en 2006, Christine, l'esthéticienne, a répondu qu'elle avait à l'époque d'autres problèmes à régler et qu'"elle avait laissé ça de côté" jusqu'au jour où, voyant l'affaire à la télévision, elle s'était dit: "là, il faut que je me rende justice".

Personne ne connait Salah Hamouri ... ni le journaliste ni l’homme politique !!???

François CLUZET Parle de Salah HAMOURI

Publié le 10-11-2009


... personne ne connait Salah Hamouri ... ni le journaliste ni l’homme politique !!???




L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris a été mise en examen en tant que personne morale pour "homicide involontaire"

Mort d'Ilyès : l'AP-HP mise en examen

Par TF1News, le 10 novembre 2009 à 17h48, mis à jour le le 10 novembre 2009 à 17:54

L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris a été mise en examen en tant que personne morale pour "homicide involontaire" dans l'enquête sur la mort fin 2008 du petit Ilyès liée à une surdose de chlorure de magnésium lors d'une perfusion.

L'AP-HP a été mise en examen mardi pour "homicide involontaire" par la juge du pôle de santé publique du palais de justice de Paris qui enquête sur la mort le 24 décembre d'Ilyès, un petit garçon de 3 ans, à l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul (XIVe), selon une source proche de l'enquête. Il s'agit de la sixième mise en examen de ce dossier instruit depuis le 26 décembre.

Le petit Ilyès avait été conduit dans la matinée du 24 décembre par ses parents au service pédiatrique de Saint-Vincent-de-Paul pour une simple angine. Il était décédé dans la soirée. A l'origine de l'affaire, une ressemblance entre des flacons de B46, un sérum glucosé, et des flacons de chlorure de magnésium, un produit qui peut être toxique. Une commande de B46 avait été passée par l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul à l'Hôpital Cochin dont il dépend. Des flacons contenant du chlorure de magnésium avaient été entreposés à la suite d'une succession d'erreurs d'acheminement et de contrôle dans la réserve de deux services de Saint-Vincent-de-Paul.
 
Le contenu d'un de ces flacons de chlorure de magnésium avait ainsi été administré par erreur à Ilyès, ce qui avait provoqué un arrêt cardiaque. L'infirmière qui a administré par erreur la perfusion et plusieurs cadres de l'AP-HP ont déjà été mis en examen dans ce dossier. L'AP-HP regroupe une quarantaine d'établissements, principalement situés à Paris et dans sa proche banlieue.

(source : LCI)

José Bové se fait allumer

Vendredi soir, le sulfureux José Bové, s'est fait arrêter par les gendarmes de Rodez alors qu'il traversait la commune de Prades-Salars dans l'Aveyron à 135 km/h au lieu de 90 autorisés.

Cet excès de vitesse de 45 km/h devrait lui coûter quatre points sur son permis d'inconduite.

Braquage du siècle à Lyon : l'Arsène Lupin II, Tony Musulin Ier, ridiculise Loomis

Le voyou Tony Musulin qui a volé plus de 11 millions d'euros, jeudi dernier, à Lyon a permis au grand public de découvrir certaines carences dans le dur métier des convoyeurs de fonds.

La société de transport de fonds Loomis qui emploie une cinquantaine de personnes sur son site lyonnais semble avoir eu quelques "ratés" dans son organisation puisque certaines règles, dont le protocole de sécurité, n'auraient pas été respectées :

- 11,6 millions de fonds étaient transportés alors que le plafond mis dans les camions se situerait normalement entre 5 et 7 millions d'euros

- l'arrêt, rue du Vivier, entre la banque de France et le centre-fort de Loomis n'aurait dû, normalement, ne pas avoir lieu.

Hors, le vol de cet argent (tout juste livré par une succursale lyonnaise de la banque de France) s'est produit justement lors de cet arrêt lorsque les deux collègues de Musulin sont allés collecter de nouveaux fonds.

Un audit sur toutes les entreprises de transport de fonds semble nécessaire pour que d'autres fugitifs du même accabit ne répètent ce genre d'opération où l'on a vu un Tony Musulin plus fort que Tony Montana, salué ainsi par les internautes qui s'en sont donnés à coeur joie pour ridiculiser une profession vulnérable qui se serait bien passé d'une telle pub !

 

 

Trois générations d'une grande famille aristocrate auraient été ruinées par un gourou

Un quadragénaire, soupçonné d'avoir régné pendant 10 ans sur 11 membres d'une famille du Sud-Ouest lui extorquant une grande partie de son riche patrimoine, a été récemment arrêté et incarcéré.

Selon l'avocat de deux autres membres de la famille, huit membres de la famille, qui étaient partis à Oxford avec leur gourou, n'ont toujours pas reparu à ce jour... Durant près de dix ans, 11 membres d'une riche famille aristocratique du Lot-et-Garonne implantée dans la vie bordelaise, jeunes et moins jeunes, auraient vécu sous la coupe de Thierry Tilly, supposé homme d'affaires de 45 ans. Retranchée depuis 2001 dans son château de Monflanquin, dans le Lot-et-Garonne, la famille aurait ainsi été petit à petit dépouillée. Bijoux, argenterie, maisons secondaires, meubles saisis et vendus chez Christie's... "Tout y passé (...) il ne reste plus rien", raconte l'avocat Me Daniel Picotin, qui évoque la somme de 3 millions d'euros extorqués la seule Christine de Védrines. Même le fameux château, raconte Sud-Ouest. Tilly avait alors emmené "sa" famille à Oxford, où Christine de Védrines était devenue cuisinière, la fortune étant dilapidée. Elle a réussi à échapper au gourou en mars dernier et porté plainte.

Une enquête était en cours depuis plusieurs années déjà, sous l'impulsion du mari "lucide" d'un membre de la famille, selon Sud-Ouest, et de l'avocat, lui-même président d'Info-sectes en Aquitaine. Inquiet, le maire de Monflanquin lui-même était allé voir le procureur, raconte-t-il à Sud-Ouest. Mais, leur répondait-on, difficile de faire quoi que ce soit face à des "séquestrés volontaires", comme avait titré Paris-Match à l'époque. Car la manipulation mentale n'existe pas en droit français et l'abus de faiblesse doit être soulevé par les victimes elles-mêmes et non les proches. Puis le récit de Christine de Védrines a permis de relancer l'affaire. Et fin octobre, le soulagement : l'homme a été retrouvé en Suisse grâce à un mandat d'arrêt européen. Interpellé, il a été mis en examen à Bordeaux pour escroqueries, abus de faiblesse, extorsion de fonds, séquestration avec actes de torture et barbarie, selon Me Daniel Picotin, et incarcéré à la maison d'arrêt de Gradignan. S'il est renvoyé en justice, il est passible de 20 ans de réclusion criminelle.
 
Les reclus de Monflanquin

L'histoire est à peine croyable. Une affaire "exemplaire", selon Me Picotin, car elle touche trois générations d'une famille d'aristocrates bien installés (un cadre dans le pétrole, un gynécologue ex-candidat aux municipales sur la liste d'Alain Juppé) qui se retrouve "complètement ruinée" et désorientée (ils n'avaient pas le droit de porter de montre, devaient faire chaque soir un rapport détaillé de leurs faits et gestes à Tilly...). Dans la région bordelaise, ils sont même devenus les "reclus de Monflanquin", puis d'Oxford.
 
Comment en sont-ils arrivés là ? C'est Sud-Ouest qui le raconte. Tilly avait réussi à convaincre ses "protégés" qu'ils étaient des sortes d'élus, qu'ils appartenaient à une caste supérieure investie d'une mission, "une société chevaleresque et secrète -L'Equilibre du monde- qui n'est réactivé qu'en cas d'impérieuse nécessité, quand le monde est en danger". Que "par un accident de l'histoire, ils ont perdu la mémoire et rompu le fil de leur ascendance". Que "lui, Thierry Tilly a été envoyé pour leur permettre de renouer avec ce passé et avec le trésor inépuisable dont chaque famille élue est détentrice". Enfin, que la clé de ce trésor est entre les mains de... Christine de Védrines.
 
Tout bonnement parce que son nom de jeune fille est Cornette de Laminière. Or "Cornette signifie transmission de métaux", leur dit-il. Un de ses trois enfants est alors chargé de l'escorter à Bruxelles pour trouver un compte bancaire à son nom. Ne trouvant évidemment rien, Christine devient le bouc-émissaire de sa propre famille, traitée de menteuse car elle ne veut pas donner la clef du trésor. "D'où les sévices, raconte Sud-Ouest. Pendant des mois, elle est contrainte de fouiller sa mémoire. Assise sur un tabouret, face à un mur". C'est finalement son employeur à Oxford, quand elle est devenue cuisinière, qui est alerté par son comportement bizarre. Il fait des recherches sur internet et découvre l'histoire des reclus de Monflanquin. De fil en aiguille, l'avocat et le mari "lucide" sont prévenus. Et parviennent à la convaincre de s'échapper.

(source : LCI)

"L’arme de l’Apocalypse", par Gideon Levy

"L’arme de l’Apocalypse", par Gideon Levy

Publié le 7-11-2009

"Voilà comment on crée le scenario du prochain conflit". Une analyse de l’un des rares journalistes israéliens à dénoncer la propagande de guerre et les provocations israéliennes. Merci à Anne-Marie Perrin pour sa traduction.

"Toutes les quelques semaines, il vous faut semer la peur, tous les quelques mois, il vous faut lancer des menaces, et une fois par an ou tous les deux ans, il vous faut avoir une autre petite guerre. La coopération aveugle entre l’institution militaire et les médias assure la promesse d’un autre cycle de combats. De la sorte, il nous est possible d’esquiver en partie le blâme du Rapport Goldstone et de nous vautrer dans ce que nous aimons le mieux : être la victime, se sentir menacé et nous unir face au grand péril extérieur qu’on prétend être à l’horizon.

Les Forces de Défense israéliennes vont se placer au-dessus de tout cela et se laver d’une série de soupçons et d’échecs. Ce qui peut aussi se traduire en budgets énormes, glorification et influence à la fois pour les généraux et les commentateurs militaires. Ce qui génère aussi de bons scores d’audience pour la télévision et fait vendre des journaux à sensation et des systèmes d’armement sophistiqués. Qu’y aurait-il donc de meilleur pour nous ?

Le cri d’alarme le plus récent : la NASA en Palestine ; à Gaza, les systèmes Raphaël de Défense avancée d’Israël. Le Hamas lance une roquette iranienne – il faut qu’elle soit iranienne – à 60 kilomètres. Le chef du Renseignement militaire en a fait état. Le Premier Ministre Benyamin Netanyahu a immédiatement parlé de systèmes de missiles et les médias sont aussitôt entrés dans leur danse de guerre favorite. « Trois millions de citoyens à portée de tir », « Confrontation en décembre », « Etes-vous à portée de tir ? » « Les faubourgs de Tel-Aviv en danger », « Des armes apocalyptiques » - des titres effrayants, accompagnés de cartes non moins alarmantes. « Il s’agit pour l’armée d’une dimension nouvelle à affronter. Il ne s’agit pas d’une question simple mais d’une tout autre histoire. Nous devrions nous rappeler que les pertes seront nombreuses de notre côté », rugissait à la télévision ce baryton national qu’est le commentateur militaire.

Et nous voici de nouveau en prise au grotesque – une bande de terre assiégée et enfoncée dans sa détresse et ses ruines avec une pitoyable organisation paramilitaire dont l’arsenal d’armes serait une honte pour un camp d’entraînement basique de l’armée israélienne, et qui a déjà prouvé son inadéquation durant la dernière guerre. Mais les militants nous sont dépeints comme une superpuissance. Voilà comment on crée le scenario du prochain conflit. Voilà comment on donne du pouvoir non seulement à l’ennemi, mais d’abord et surtout aux Forces de Défense Israéliennes, qui sont à même de battre l’ennemi.

Les commentateurs militaires, tout à leur bellicisme, annoncent, que la guerre est pour bientôt, peut-être même pour le mois prochain. Leurs prédictions furieuses seront de nouveau une prophétie dont ils vont eux-mêmes assurer l’accomplissement . De même que dans ses horribles incarnations antérieures, nous pouvons nous attendre sous peu à une série d’ « incidents » qui vont « chauffer le front » - bombardement d’un tunnel, mitraillage d’un laboratoire d’armes.

Quelques paysans inoffensifs qui oseront s’approcher du mur de sécurité, leurs charrues rouillées en main, seront abattus et dépeints comme des terroristes posant des explosifs ; et en réponse les Palestiniens vont tirer des Qassams vides, semant la peur dans le Néguev et mettant sous pression le gouvernement pour qu’il « fasse quelque chose ».

« La haute hiérarchie ne se demande pas s’il y aura une autre confrontation militaire avec le Hamas, mais quand », selon le cliché relatif à la prochaine guerre. Mais, bien entendu, l’unique question importante n’est pas posée : « Pourquoi ? », plutôt que si ou quand. Là est la question qui ferait réfléchir.

Tout cela serait comique si ce n’était si démoralisant. Même la satire ne serait pas aussi ridicule que cette réalité récurrente. Aucune leçon n’est retenue. Mille commissions d’enquête ne nous épargneront pas cette marche de folie. Gaza est enfermée et tranquille, toutes proportions gardées. Il est sûr qu’elle ne restera pas tranquille si le siège n’est pas levé et si on n’accorde pas à ses habitants des conditions de vie qui soient humaines. Ceux qui aspirent à une autre guerre vaine et criminelle en décembre sont conviés à se joindre à la célébration de l’insanité qui nous submerge et qu’orchestrent les seigneurs de guerre – généraux et commentateurs.

Bienvenue à ceux qui veulent essayer d’arrêter ce cercle vicieux pour concevoir une alternative : la levée immédiate du siège, la reconstruction de Gaza, la libération de Gilad Shalit au prix fixé, un effort pour faire entrer le Hamas dans le processus de paix et une tentative pour atteindre avec lui un accord à long terme. Cela est possible. On ne l’a jamais tenté. Que feront donc les généraux et les commentateurs si – Dieu nous en préserve ! – le calme au Sud continue ?

Source : http://www.haaretz.com/hasen/spages/1126077.html

(Traduit de l’anglais par Anne-Marie PERRIN pour CAPJPO-EuroPalestine)

Fusillade cruelle en Amérique : les bons musulmans vont-ils payer la note ?

L'Amérique tentait samedi de comprendre pourquoi un psychiatre musulman a pu ouvrir le feu dans la plus grande  base militaire du pays, tuant 13 soldats et en blessant 28 autres, mais l'armée a reconnu que le mobile du tireur, hospitalisé, restait inconnu. "C'est comme un coup dans le ventre, pas seulement pour la communauté de Fort Hood mais pour toute l'armée", a observé le chef d'état-major des forces américaines, confiant craindre "un retour de bâton" contre la communauté musulmane. Le commandant Nidal Malik Hasan est responsable de la plus grave fusillade jamais enregistrée dans une base militaire américaine, avant d'être blessé et maîtrisé. Le commandant de la base, a indiqué sur la chaîne NBC  qu'il y avait "des témoignages de première main de soldats" indiquant qu'il  aurait crié "Allah akbar" (Dieu est grand en arabe), avant la fusillade.

A la suite de cette tuerie, le président Barack Obama a repoussé de jeudi à vendredi prochain une visite au Japon, selon le ministère japonais des Affaires étrangères, pour se rendre à l'éloge funèbre en l'honneur des victimes. "Nous ne connaissons pas encore toutes les réponses. Je mets en garde contre des conclusions hâtives jusqu'à ce que nous ayons tous les faits", a enjoint Barack Obama, alors que l'armée a ordonné un renforcement des mesures de  sécurité sur ses bases dans tout le pays.

 
"Notre famille aime l'Amérique"
 
Le tireur "est dans un état stable" sous respirateur artificiel, après avoir été touché par balles. Nader Hasan, un cousin du tireur, a indiqué que le commandant Hasan "était mortifié par l'idée d'être déployé" à l'étranger et se plaignait de harcèlement par des soldats du fait de son origine musulmane. Sa famille s'est déclarée "en état de choc et attristée devant les  événements terribles de Fort Hood". "Notre famille aime l'Amérique. Nous sommes  fiers de notre pays", a assuré la famille dans un communiqué. Hasan est né aux Etats-Unis dans une famille d'origine palestinienne, selon son cousin.
 
Une vidéo de surveillance diffusée par CNN montre le tireur, portant une tunique blanche, dans un magasin de la base quelques heures avant qu'il  n'ouvre le feu. "Il avait l'air normal. Il est venu et a pris du café et un plat de pommes  de terre", a ensuite rapporté le commerçant. Une vidéo à la gloire de l'opération "jihadiste" du commandant Hasan a été  mise en ligne sur un forum islamiste, a rapporté le centre américain de surveillance des sites internet islamistes SITE. Le tireur "n'a pas accepté l'idée de mourir dans une guerre contre ses  frères musulmans. Il a voulu mourir en combattant les ennemis d'Allah, les  infidèles qui combattent la communauté musulmane des fidèles", proclame cette  vidéo diffusée sur le forum Fallouja.

source : LCI

Gideon Levy demande à Obama d’arrêter de se prosterner devant Israël

Publié le 2-11-2009

Gideon Levy, journaliste israélien reproche à Obama son ton obséquieux et la manière dont il "prend des gants" pour s’adresser à Israël... Et c’était avant les propos doucereux et vils de Hilary Clinton !

Barak Obama a été très occupé – à offrir au Peuple Juif ses bénédictions à l’occasion de Rosh Hashanah (NdT : nouvel an juif) et à enregistrer des vidéo flatteuses l’une pour le président d’une conférence à Jérusalem, l’autre pour la manifestation en mémoire de Yitzhak Rabin. Seul le Cheik Hassan Nasrallah le surpasse, en termes de rendement de discours enregistrés.

Dans toutes les videos, Obama accumule les éloges poisseux pour Israël, bien qu’il ait passé presque un an de lobbying inutile pour qu’Israël ait la gentillesse de bien vouloir faire quelque chose, – ne serait-ce que geler temporairement la construction de colonies – pour permettre au processus de paix d’avancer.

L’envoyé du président au Proche Orient, George Mitchell lui aussi, a été très occupé à faire des navettes entre des funérailles (pour le soldat des Forces Israéliennes de Défense, Asaf Ramon, le fils d’Ilan Ramon, premier astronaute israélien) et un mémorial (pour Rabin, bien qu’il ait été reporté à la semaine prochaine à cause de la pluie) afin d’obtenir les faveurs des Israéliens. Les sondages ont montré qu’Obama est de plus en plus impopulaire ici, avec seulement 6 à 10% d’avis favorables.

Il a décidé de s’adresser aux Israéliens par vidéo, mais un discours convaincant ne persuadera personne d’en finir avec l‘occupation. Il aurait dû, simplement, dire la vérité au peuple. La secrétaire d’Etat Hillary Clinton, arrivée la nuit dernière, exprimera certainement ces mêmes sentiments « d’engagement dans la sécurité d’Israël », « d’alliance stratégique » « de besoin de paix » etc.

Auparavant, aucun autre pays de la planète n’avait pu faire s’agenouiller les Etats-Unis et n’avait plaidé de cette façon. En d’autres moments troublés, l’Amérique a pris un ton différent. Elle bombarde l’Afghanistan, envahit l’Irak, et menace de sanctions l’Iran et la Corée du Nord. Est-ce que quelqu’un à Washington a envisagé de solliciter Sadam Hussein pour qu’il se retire du territoire occupé au Koweit ?

Mais l’occupant israélien, l’obstiné contradicteur qui continue à se moquer de l‘Amérique et du monde en construisant des colonies et en brutalisant les Palestiniens, reçoit un traitement différent. Encore une caresse sur l’ego national dans une video, et des éloges encore plus embarrassants dans une autre.

Le temps est venu de dire aux Etats-Unis : Assez de flatterie. Si vous ne changez pas de ton, rien ne changera. Tant qu’Israël sent qu’il a les Etats-Unis dans la poche, que le veto automatique de l ‘Amérique le sauvera des condamnations et des sanctions, qu’il recevra inconditionnellement des aides massives et qu’il peut continuer à multiplier des campagnes punitives, mortelles, sans un mot de Washington, tuant, détruisant et emprisonnant sans que la police du monde n’émette un son, il continuera sur cette voie.

Des actes illégaux comme l’occupation et l’expansion des colonies, et des offensives qui peuvent avoir inclus des crimes de guerre, comme à Gaza, méritent une approche différente. Si l’Amérique et le monde avaient condamné publiquement les évènements, après l’Opération Pluie d’Eté en 2006, qui a fait 400 morts palestiniens et considérablement endommagé les infrastructures dans la première opération d’importance à Gaza depuis le retrait, alors l’opération Plomb Durci n’aurait jamais été déclenchée.

Il est vrai que contrairement à tous les autres fauteurs de troubles, Israël est regardé comme une démocratie occidentale, mais l’Israël de 2009 est un pays qui n’a qu’un langage, la force. Anouar El Sadate pourrait bien avoir été le dernier leader à gagner nos cœurs avec son optimisme, ses discours qui enflammaient l’espoir. S’il visitait Israël aujourd’hui, il serait évacué de la scène sous les railleries. Le président syrien plaide pour la paix et Israël le rejette durement, les Etats Unis réclament un gel des colonies et Israël leur fait le coup du mépris. C’est ce qui arrive quand l’immobilisme d’Israël n’a pas de conséquences.

Pour que quelque chose change, Israël doit comprendre que perpétuer le statu quo n’aura pour résultat que de payer un prix douloureux.

L’Israël de 2009 est un pays gâté ; arrogant et condescendant, convaincu qu’il mérite tout et qu’il détient le pouvoir de duper l’Amérique et le monde. Les Etats-Unis ont engendré cette situation qui met en danger tout le Proche Orient et Israël lui-même. C’est pourquoi on a besoin d’ un tournant décisif pour l’année qui vient. Il est nécessaire finalement que Washington dise non à Israël et à l’occupation. Un non sans ambigüité, un non présidentiel."

Gideon Levy

Source : Ha’aretz. http://www.haaretz.com/hasen/spages/1124928.html

(Traduit par Carole SANDREL)

Kouchner : Karzaï est corrompu... mais cela ne me gêne pas !

Publié le 5-11-2009


Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner a donné mercredi un nouvel aperçu de son cynisme, à propos de l’Afghanistan, où les justifications de la sale guerre menée par l’OTAN, dont la France, s’effondrent les unes après les autres.

Au cours d’une conversation avec un groupe de journalistes étrangers, dont le correspondant du New York Times Steven Erlanger, Kouchner a notamment eu à répondre sur le scandaleux tour de passe-passe opéré par l’OTAN à l’occasion de la farce électorale afghane, et la reconduction de la marionnette Hamid Karzaï à la présidence de cette République islamique.

« Karzaï est corrompu ? OK », a déclaré Kouchner, avant d’ajouter : « mais c’est notre homme là-bas, et il faut asseoir sa légitimité ».

Il est vrai qu’en matière de corruption, Kouchner traîne lui aussi quelques casseroles.

A lire, ci-dessous, l’article de Steve Erlanger paru dans le New York Times (traduction CAPJPO-EuroPalestine)

Kouchner veut un rôle renforcé de l’Europe en Afghanistan

Par Steven ERLANGER

PARIS – L’Europe devrait saisir l’opportunité de la mise en place d’un nouveau gouvernement en Afghanistan pour avoir une action plus coordonnée de ses members, et ne pas attendre que toutes les decisions viennent de Washington, a déclaré mercredi le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner.

“Nous avons besoin de parler aux Américains en tant qu’Européens,” à propos de l’Afghanistan, a-t-il dit, et mettre un terme aux différences en termes de politique et de règles d’engagement militaire sur le terrain, avec des Allemands qui ne se battent que lorsqu’on leur tire dessus, et où chaque pays member de l’OTAN a ses propres règles d’engagement.

“Comme Européens, nous agissons, on se bat, on va à la guerre, mais on ne se parle pas les uns aux autres, et c’est honteux”, a-t-il poursuivi. “On doit travailler ensemble, et améliorer la structure de commandement”. Interrogé sur la performance de l’OTAN en Afghanistan, il a répondu : « Ca ne marche pas du tout ».

“Quel est l’objectif ? Quelle est la voie à suivre ? Et au nom de quoi ? », s’est demandé M. Kouchner. Le ministre a dit qu’il appréciait les discussions de l’administration Obama quant à une nouvelle stratégie pour l’Afghanistan, mais pour demander : « Où sont les Américains, cela commence à être problématique ». « Il faut qu’on se parle en tant qu’alliés ».

M. Kouchner s’est exprimé, en français et en anglais, devant un petit groupe de journalistes étrangers, originaires de pays membres de l’OTAN, et ce au Quai d’Orsay, siège du ministère français des Affaires étrangères.

Pour lui, l’OTAN doit continuer de soutenir le president Hamid Karzaï, en dépit du problème pose par la corruption et ses alliances politiques douteuses. “Karzaï est un corrompu, OK”, commente Bernard Kouchner, mais la corruption est un mal endémique en Afghanistan, et puis “c’est notre homme”, même s’il a été affaibli par les récentes elections entachées de frauds. “On doit le légitimer”,, si l’on veut que l’OTAN conserve une chance de stabiliser le pays, et d’en partir.

Quant aux politologues occidentaux qui ont relevé de multiples cas de bourrage des urnes, ils ne connaisent rien à l’Afghanistan, selon Bernard Kouchner. “Ces gens font de la science. Mais la politique, ce n’est pas de la science, c’est du bon sens”.

Bernard Kouchner a aussi indiqué que la France avait fixé à Karzaï une feuille de route en neuf points, et faisait pression sur le candidat battu aux elections, Abdullah Abdullah, pour collaborer avec M. Karzaï.

S’agissant de la guerre, M. Kouchner a estimé qu’il était impossible d’occuper l’Afghanistan ou de vaincre les Talibans dans leurs montagnes. En conséquence, l’OTAN ne devrait pas chercher à obtenir une victoire militaire, mais plutôt à consolider et sécuriser certaines zones densément peuplées. « C’est une guerre pachtoune, et pour être efficace, il faut la mener en restant proche du peuple afghan, pas contre lui”.

(NDR : la suite de l’article concerne des déclarations de Kouchner sur d’autres sujets, le nucléaire iranien notamment)

L’agitateur Clément Weill-Reynal, spécialisé dans la calomnie et la désinformation, vient enfin d’être mis en examen, révèle l’hebdomadaire Politis

L’agitateur d’extrême-droite Clément Weill-Reynal, spécialisé dans la calomnie et la désinformation, vient enfin d’être mis en examen, révèle l’hebdomadaire Politis.

Journaliste salarié à France-3, où il a le grade de rédacteur-en-chef adjoint, Clément Weill-Reynal passe en réalité une grande partie de son temps à ce qu’il appelle « lutter contre l’antisémitisme », c’est-à-dire à salir et tenter de déconsidérer toute critique de la politique du gouvernement israélien.

Mais il semble que cette fois, il ait poussé le cochonnet un petit peu trop loin, en organisant la chasse aux sorcières contre un journaliste de son propre groupe, le correspondant de France-2 à Jérusalem Charles Enderlin en l’occurrence.

Voici l’article publié par Politis

Après le drame, la diffamation ?
Denis Sieffert POLITIS

Jeudi 29 octobre 2009

Le père du jeune Palestinien tué devant les caméras de France 2 en 2000 a porté plainte contre un journaliste de France 3 appuyant la thèse d’une "mise en scène".

Un Palestinien de Gaza qui porte plainte en diffamation contre un rédacteur en chef adjoint de France 3, lequel participe sous pseudonyme à une campagne contre un confrère de France 2, l’affaire n’est pas banale. Elle est pourtant bien réelle.

Il s’agit en fait du nième rebondissement de l’affaire Al-Dura, du nom de cet enfant tué très probablement par des tirs israéliens à Netzarim, dans la bande de Gaza, en 2000, au début de la deuxième Intifada. On se souvient de ces images de France2 montrant le gamin blotti contre un mur derrière son père. Le petit Mohamed avait fini par être touché mortellement, alors que son père était grièvement blessé. On se souvient aussi de la machination montée par une partie de l’extrême droite sioniste en France, affirmant que ce reportage relevait en fait d’une mise en scène. Les pires horreurs ont alors été écrites impunément sur le sujet : l’enfant ne serait pas mort, et son père n’aurait jamais été blessé.

Depuis lors, des centaines d’enfants palestiniens ont été tués par l’armée israélienne, dont au moins trois cents en décembre et janvier derniers à Gaza, sans que les mêmes milieux ultra-sionistes s’en émeuvent. Mais, dans ce cas, la machination poursuivait un double objectif : brouiller l’impact des images qui avaient parcouru le monde entier ; et peut-être plus encore discréditer le correspondant de France 2 à Jérusalem, Charles Enderlin, dont l’honnêteté et le professionnalisme dérangent.

Au mois de septembre 2008, Actualité Juive (n° 1038, daté du 4 septembre) a tenté de relancer l’affaire en publiant une interview d’un médecin israélien, Yehouda David, selon lequel les blessures et cicatrices de Jamal Al-Dura, père de Mohamed, ne résulteraient pas de la fusillade de 2000 mais d’une intervention chirurgicale effectuée par lui-même en 1994. Cette interview était réalisée par un certain Daniel Vavinsky. Charles Enderlin a aussitôt adressé un droit de réponse à Actualité Juive en joignant l’ensemble des pièces médicales réfutant les allégations de ce médecin. L’hebdomadaire a publié le courrier d’Enderlin mais en « oubliant » ces pièces médicales et en supprimant la phrase qui en faisait mention. [« Ci-joint le rapport […] que vous voudrez bien reproduire »]. Ce qui a permis à Vavinsky de conclure sa contre-réponse à Enderlin par ces mots d’un absolu cynisme : « Sur le fond, Charles Enderlin ne répond en rien […] Qu’il n’hésite pas à nous transmettre tout élément […] Nous nous ferons un devoir d’en informer nos lecteurs (1). »

La machination visait à brouiller l’impact des images et à discréditer Charles Enderlin, dont l’honnêteté dérange.

Fin 2008, Jamal Al-Dura a déposé auprès du doyen des juges d’instruction du tribunal de grande instance (TGI) de Paris une plainte avec constitution de partie civile pour diffamation, par l’entremise de son avocate, Me Orly Rezlan. La commission rogatoire diligentée au premier semestre 2009 a permis d’identifier l’auteur de l’interview et de la contre-réponse, signées Daniel Vavinsky : il s’agit en réalité de Clément Weill-Raynal, rédacteur en chef adjoint à France 3 et militant « ultra », proche de la direction actuelle du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France). Il se présente lui-même comme « ancien conseiller du Crif sous la présidence de Roger Cukierman entre 2000 et 2007 pour toutes les questions touchant à l’antisémitisme et à la désinformation ».

Serge Benattar, directeur de la publication d’Actualité Juive, et Clément Weill-Raynal ont été mis en examen pour diffamation par Nicolas Blot, juge d’instruction au TGI de Paris. Quant à la direction de France Télévision, la voilà de nouveau aux prises avec cette sale affaire. Mais avec la preuve, cette fois, que l’un de ses journalistes agissant sous pseudonyme tente de discréditer un confrère qui se trouve être aussi un collègue appartenant à la même société.

(1) Pour preuve que les pièces médicales étaient jointes dans le démenti adressé par Charles Enderlin à Actualité Juive, elles figurent sur le site de l’Union des patrons et des professionnels juifs de France (UPJF) : http://www.upjf. org/actualiteesu pjf/article- 14813-145- 7-al-dura- pieces-verser- audossier- futur-groupe- travail-dexperts independants. html Charles Enderlin avait adressé le même texte et les mêmes pièces à Actualité Juive et à l’UPJF. Le site de l’UPJF, site communautaire pourtant réputé radical, a fait preuve en l’occurrence d’honnêteté.

Politis du 29 octobre au 3 novembre 2009 - N° 1074

Conférence sur le E marketing à Toulouse

Conférence sur le E marketing à Toulouse
Publié le 23/10/2009 par MartineBARUTEL

Un bon jour...


A l'occasion de ma "matinée d'information" destinée au grand public.


En effet, une conférence sur le E marketing aura lieu le lundi 07 décembre 2009 à Toulouse.

Au cours de cette "matinée d'information", je vous :

* expliquerai comment mettre en place certains outils, pour développer votre activité, et ce quel que soit VOTRE projet.
* donnerai des conseils pour automatiser votre activité pour vous libérer de certaines contraintes,
* informerai sur mon programme de coaching,
* parlerai des produits de marketing internet, qui permettent à mes clients de réussir dans leur projet.

La conférence commencera à 10h00 et durera jusqu'à environ 13h00.

Le but, étant de passer une agréable matinée de travail, d'apprendre de nouveaux trucs et astuces pour votre activité, et de trouver toute la motivation et l'énergie nécessaire pour développer votre activité grâce à internet.


Pour participer à cette journée, vous devez vous inscrire "officiellement" via le lien :
  http://spreadsheets.google.com/embeddedform?key=0Aq26Soqp6mgkdDlXV0M0b213a25lblNJVDRZZmJpNEE


Si vous avez des amis/ proches vous pouvez leur envoyer le lien de cette page afin qu'ils s'inscrivent également :-)


UN BONUS


En venant à cette journée, je vous donnerai en bonus le lien pour télécharger le fichier PowerPoint, que j'aurai présenté au cours de la matinée.

La salle qui nous accueillera ne pourra pas accueillir un nombre infini de personnes, alors réservez votre place maintenant pour assister à cet évènement.
http://spreadsheets.google.com/embeddedform?key=0Aq26Soqp6mgkdDlXV0M0b213a25lblNJVDRZZmJpNEE


Vous recevrez les détails exacts du lieu du séminaire 10 jours avant l'évènement par email.


Je me réjouis de vous rencontrer!



A votre réussite,



Martine BARUTEL



PS : chez reMarkaBl' la curiosité n'est pas un vilain défaut.
Vous entrez sur le site, et vous repartez avec un cadeau : www.remarkabl.com

La Mairie de Paris a commis une erreur qui va lui coûter 300 000 euros

La Mairie de Paris a commis une erreur qui va lui coûter 300 000 euros. Cette somme sera versée  à des entreprises de BTP pour non-respect des règles de la mise en concurrence.

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë va demander aux élus parisiens de l’autoriser à verser plus de 300 000 euros d’indemnisation aux entreprises qui travaillaient sur le chantier d’une école du Xe arrondissement.

La Mairie n’a pas respecté les règles de la mise en concurrence et le tribunal administratif a annulé le marché.

Il s’agit de l’extension d’une école polyvalente de la rue de Lancry, dans le Xe arrondissement. La ville a cru pouvoir se dispenser, pour ce chantier, du respect de l’ensemble des règles de mise en concurrence et de publicité sur les appel d’offres.

Résultat : le tribunal administratif a tout annulé et les entreprises retenues ont dû être renvoyées à leurs ateliers.

Mais comme il faut bien les indemniser pour le travail qu’elles ont commencé à accomplir et les frais engagés, voilà donc près de 300.000 euros que ce con de contribuable parisien va devoir acquitter.

Conclusion du maire du 10ème, Rémi Féraud, en conseil d’arrondissement : “c’est regrettable”.


  • Digg
  • del.icio.us
  • Webnews
  • MisterWong
  • Y!GG
  • Bloglines
  • BlogMemes Fr
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Scoopeo
  • Squidoo
  • Technorati
  • YahooMyWeb
  • Wikio FR
  • Print
  • LinkedIn
  • TwitThis

Tags:, , , , , , , , , , , , , ,

Message au despotisme Talmudique :

Israël voudrait bien une bonne guerre pour gagner en popularité

Réponse de William Schabas à Netanyahou qui veut combattre la "déligitimation de l’Etat d’Israël" en "changeant les lois de la guerre".

Netanyahou a demandé, mardi, à ses ministres de chercher des moyens de lancer une initiative internationale pour changer les lois de la guerre afin de lutter contre le fléau des temps modernes qu’est le terrorisme.

"C’est une chose de proclamer que (les lois de la guerre) devraient changer, mais ça ne vous donne pas le droit de les violer tant qu’elles n’ont pas changé", déclare William Schabas.

Le président de l’Institut international d’Investigation criminelle (IIIC), William Schabas, a averti Binyamin Netanyahou, jeudi matin, que ses aspirations à changer les lois de la guerre constituent "presque un aveu" d’Israël, rapporte le Jerusalem Post dans son édition de jeudi. "Depuis la publication du rapport Goldstone, le mois dernier, l’Etat hébreu a été accusé officiellement par un organe de l’ONU - le Conseil des droits de l’Homme - d’avoir violé le droit international en commettant des crimes de guerre, pendant l’opération Plomb durci, en janvier dernier", souligne le journal.

Professeur de renom et auteur de 32 ouvrages sur les droits de l’Homme, William Schabas a également prédit qu’il y avait très peu de chances que le monde soutienne l’initiative du Premier ministre. Selon lui, il est même irréaliste de dire que la Convention de Genève n’est pas un outil suffisamment efficace contre la menace terroriste.

"Quand Israël a attaqué des civils au cours de l’opération Plomb durci, cela a enfreint des lois d’une morale très ancienne. On ne peut pas changer ces règles en définissant l’ennemi comme cruel et vicieux", a t-il dit. Et d’ajouter : "Si vous enfreignez ces lois, vous vous comportez comme les terroristes que vous combattez."

Lors d’une réunion, mardi, au Conseil de sécurité de l’ONU consacrée au rapport Goldstone et ses implications, Netanyahou a expliqué que le défi d’Israël consiste aujourd’hui à "contrer l’effort continu de déligitimation de l’Etat d’Israël". "Le combat le plus important que nous devons mener est celui de l’opinion publique, fondamentale dans nos pays démocratiques. Nous devons continuer à combattre le mensonge que répand le rapport Goldstone", a t-il affirmé.

Jean Sarkozy dénonce les attaques de "requins"

Le fils du chef de l'Etat estime être attaqué sur tous les chapitres : "mon âge, mon nom, mon activité, les plus intimes de ma vie, comme la religion de ma femme", dit-il dans Le Point.

Le fils du président de la République dit toutefois "comprendre certaines interrogations".... 

 

Jean Sarkozy se défend, encore une fois. Au cœur d'une polémique sur sa promotion annoncée à la tête de l'Etablissement public d'aménagement de la Défense (Epad), il dénonce dans un entretien au Point publié jeudi les attaques dont il est la cible. "Quand on parle de dauphin, je comprends mieux pourquoi : j'ai vu qu'il y avait un certain nombre de requins autour de moi et que c'était la seule façon de leur résister", ironise Jean Sarkozy. "J'ai été attaqué sur tous les chapitres : mon âge, mon nom, mon activité, y compris sur les éléments les plus intimes de ma vie, comme la religion de ma femme. Ce n'est jamais agréable", ajoute-t-il.
 
Depuis plusieurs jours, l'opposition accuse Nicolas Sarkozy de népotisme au profit de son fils de 23 ans, conseiller général des Hauts-de-Seine et étudiant en deuxième année de droit, qui serait appelé à gérer le premier quartier d'affaires d'Europe.
 
"Quand on s'appelle Sarkozy, les choses sont parfois plus difficiles"
 
Le fils du président de la République dit toutefois "comprendre certaines interrogations" et se déclare déterminé à y "apporter une réponse sur le terrain des idées, sur le terrain du projet". "J'ai compris que lorsqu'on s'appelle Sarkozy, les choses sont parfois plus difficiles", poursuit-il, tout en jugeant la polémique dont il fait l'objet disproportionnée. Jean Sarkozy précise également qu'il a informé son père de son intention de se porter candidat à la présidence du conseil d'administration de l'Epad.
 
"Je ne m'en cache pas. J'ai pris mes responsabilités et je l'en ai informé. Je lui ai dit ma volonté d'être candidat", dit-il. Selon lui, "ceux qui ont fait une affaire de cette candidature" cherchaient à atteindre indirectement Nicolas Sarkozy. Malgré le front uni de l'exécutif sur le sujet, l'affaire provoque un malaise dans les rangs des élus UMP, déjà irrités par la polémique sur Frédéric Mitterrand, la réforme de la fiscalité locale ou la taxe carbone. Certains parlementaires et la secrétaire d'Etat aux Sports, Rama Yade, se sont notamment inquiétés mercredi des répercussions potentielles de l'affaire sur l'électorat de droite.
 
D'après agence

(source : LCI)

Nouvelles plaques d'immatriculation pour les véhicules anciens

C'est la deuxième étape de la mise en oeuvre du nouveau Système d'immatriculation des véhicules (SIV), entamée le 15 avril par les véhicules neufs: à compter de ce jeudi, les véhicules d'occasion sont eux aussi concernés par les nouvelles plaques.

Les véhicules d'occasion seront soumis à la nouvelle réglementation "à partir de toute modification affectant la carte grise", précise le ministère de l'Intérieur, telle que changement de propriétaire, d'adresse, ou modification des caractéristiques techniques.

Le nouveau système, national, attribue un numéro aux voitures, aux camions et aux deux roues, qu'ils conservent tant qu'ils sont en service, une série de deux lettres, trois chiffres et deux lettres, séparées par un tiret, du type "AA-001-AA". Dans tous les autres cas, l'automobiliste conservera sa plaque et sa carte grise actuelles - sauf à faire une demande de modification volontaire.

Le "F", pour France, accompagné de l'emblème de l'Union européenne figure sur le côté gauche des plaques, tandis qu'un numéro de département, librement choisi par le propriétaire du véhicule, surmontant le logo de la région qui y correspond, est apposé sur la droite de la plaque.

Comme pour les véhicules neufs, les démarches de changement d'immatriculation peuvent être effectuées chez un professionnel de l'automobile habilité ou en préfecture.

Depuis la mise en oeuvre du SIV, 2 002 284 immatriculations ont été réalisées, dont plus de 70% effectuées chez les 18 340 professionnels et 29,50% dans les préfectures.

Les "certificats d'immatriculation" (cartes grises), ils parviennent par courrier sécurisé au domicile des propriétaires "en deux ou trois jours, soit nettement moins que la semaine initialement prévue", se félicite le ministère.

Les cinq numéros de département les plus demandés sont le Rhône, le Nord, les Bouches-du-Rhône, la Haute-Garonne et la Gironde, tandis que les cinq emblèmes régionaux les plus présents sont ceux de Rhône-Alpes, Ile-de-France, Provence-Côte-d'Azur, Midi-Pyrénées et Aquitaine.

(source : extraits l'Express.fr)

Jean Sarkozy rachète l'Idiot provincial ?

Rejoignez l'Idiot provincial en signant notre pétition pour Jean Sarkozy

www.petitionduweb.com/Petition_en_faveur_de_Jean_Sarkozy-5180.html

Le flot d'imbécilités continue sur le net, témoin cet article de Télérama qui ne sait plus que faire pour prendre le train en marche des connections en tout genre comme les autres cinglés de la toile :

Quand Jean Sarkozy devient la risée de Twitter

NOUVELLES TECHNOS - C'est une ces blagues qui se répand sur Twitter comme le feu sur la poudre : depuis trois jours, les internautes s'amusent à commenter à leur façon la probable nomination du fils du Président à la tête de l'établissement public d'aménagement de La Défense (Epad). Explications et florilège.


Il y avait la vidéo de Rick Astley, les blagues sur Chuck Norris, les images légendées de chats... Et maintenant les tweets sur Jean Sarkozy ? Car en réaction à la possible nomination du fils de 23 ans de Nicolas Sarkozy à la tête de l’Etablissement public d'aménagement de La Défense (l'Epad), la mobilisation s'organise sur le Net, avec une pétition lancée par le blogueur Christophe Grébert, et surtout un exercice donc les adeptes de Twitter raffolent : l'élaboration et la création d'un mème. Soit la répétition de ce qui est au départ une private joke et qui, à force de se répandre sur le réseau, devient un vrai phénomène du Web.

Tout est parti d'une série de tweets posté par le journaliste de Libération Florent Latrive, qui est très suivi sur Twitter (plus de 1 000
« followers », ainsi qu'on appelle les abonnés à un compte Twitter). Vendredi soir, vers 21h45, il écrit en l'espace de deux minutes les tweets suivants :

« Jean Sarkozy va remplacer Didier Lombard à la tête d’Orange Stressée http://bit.ly/180je4 »

« Jean Sarkozy candidat à l’académie française »

« Jean Sarkozy rachète @rue89 »

« Jean Sarkozy reprend le rôle de De Funès dans un remake de la Grande Vadrouille »

Dix minutes plus tard, le célèbre blogueur Versac (2 939 followers) réagit :

« @latrive énorme ta série ! On tient un meme ! »

Depuis, le succès de ce jeu alliant protestation et humour parfois très obscur ne s'est pas démenti, au point d'être carrément relayé hors de nos frontières :
(pour les non pratiquants de Twitter, le fait de mettre un « # » avant un mot ou une expression permet de suivre facilement un fil de discussion)

@ls01: ... Et l'Éternel dit à Moïse: "tu n'évoqueras pas le nom de Jean Sarkozy en vain sur twitter!" #jeansarkozypartout

@tomroud Quand il y a un Jean Sarkozy, ça va, c'est quand il y en a partout qu'il y a des problèmes #jeansarkozypartout

@hug_h: @PennOlson Have you see the french cyber demonstration against nepotism ? Check #jeansarkozypartout

@eseldorm: Jean Sarkozy, vi är inte förrädare i Sverige. Vi stöder er! Er, skämt ... #jeansarkozypartout (E.S från Sverige) #corrected

@OlivierAuber: Allo deusche Freunde #JeanSarkozyPartout ist gegen die Ernennung von Sarkozys Sohn als Präsident der EPAD, Budget1,3 MM€

@versac Leeeeeave Jean Sarkozy aloooone ! #jeansarkozypartout

@Narvic Rt @kh_i: Jean Sarkozy écrit lui même tous les twits marqué #jeansarkozypartout

@narvic : Un photographe témoigne : "Quand Jean Sarkozy ferme les yeux, c'est le studio qui s'assombrit" #jeansarkozypartout

@versac: Jean Sarkozy remporte la finale d'un diner presque parfait, avec son fameux goulasch neuillieen. #jeansarkozypartout

Last but not least, les blogueurs Latrive, Versac, LoicHay, OliverAuber et Narvic ont changé leurs avatars sur le site de microblogging au profit du portrait du fils du président de la République, poussant ainsi à l’extrême l’idée que Jean Sarkozy est, vraiment, partout.

Pour lire les dernières productions, cliquez ici : http://twitter.com/#search?q=%23jeansarkozypartout

Pour suivre les tendances sur Twitter, le site Twirus donne un aperçu des thèmes les plus discutés. En ce moment, dans le top 3 : Jean Sarkozy, Nicolas Sarkozy, #jeansarkozypartout...

Mise à jour :
un facétieux a lancé le site Jean Sarkozy partout, qui remonte automatiquement les derniers tweets siglés #jeansarkozypartout

Village du monde pour enfants (VMPE) : soupçons "d'escroquerie" et "d'abus de confiance"

Elles recueillent de l'argent pour les enfants, pour lutter contre le diabète, Alzheimer, le cancer ou encore la dégénérescence maculaire liée à l'âge... 17 associations caritatives sont dans le colimateur de la Justice, qui les soupçonne "d'escroquerie" et "d'abus de confiance". Des millions d'euros auraient été détournés, écrit mercredi Le Parisien. Parmi elles figurent notamment l'Associatiion Mère Teresa pour les enfants (Amte), la Ligue européenne contre la maladie d'Alzheimer (Lecma) ou encore Village du monde pour enfants (VMPE).
 

La Une du Parisien du 14 octobre 2009
       La Une du Parisien du 14 octobre 2009

Selon le quotidien, plusieurs de ces associations "n'ont qu'une simple adresse en France", auraient des relations entre elles, partageant notamment des bureaux, des centres d'appels et des hébergeurs internet. Parmi les millions d'euros récoltés, seuls 1% à 20% seraient effectivement utilisés pour financer la cause défendue, avance Le Parisien. Les enquêteurs ont semble-t-il du mal à retrouver le reste de l'argent, dont une partie partirait aux Etats-Unis. Certaines associations dépenseraient ainsi 90% des dons pour rémunérer leurs prestataires de services, principalement des sociétés de marketing direct, qui envoient des courriers de masse appelant aux dons au nom de ces associations. Selon la source citée par Le Parisien, cependant, les enquêteurs semblent dédouaner les employés français de ces associations. "Ils sont sans doute de bonne foi, convaincus du bien-fondé de leur action", écrit le quotidien.
 
Les associations, elles, se défendent. "L'ensemble des dons versés sert exclusivement à financer la recherche en France", explique ainsi dans Le Parisien une responsable de l'Association pour la recherche sur le diabète (ARD). Même son de cloche du côté de la Ligue européenne contre la maladie d'Alzheimer : "certes, notre ratio argent collecté/argent reversé pour la recherche est encore trop faible, mais nous avons financé treize projets en France depuis 2005. Mais nous ne gérons pas mal notre argent", insiste une manageuse de l'association dans le quotidien. L'escroquerie, bien loin de ne concerner que la France, serait "d'envergue internationale", assure une source judiciaire dans Le Parisien. Aucune personne n'a été mise en examen pour le moment, précise cependant une autre source judiciaire.

(Source : LCI, Le Parisien)

Riposte populaire en faveur de Jean Sarkozy : nouvelle pétition...

...de l'Idiot provincial en faveur de Jean Sarkozy

www.petitionduweb.com/Petition_en_faveur_de_Jean_Sarkozy-5180.html

Description

Début octobre 2009, une violente polémique a éclaté en France suite à la candidature éventuelle de Jean Sarkozy, le fils du président de la République française Nicolas Sarkozy, à la présidence de l'EPAD (Etablissement public d'aménagement la Défense), le plus grand quartier d'affaires d'Europe où sont concentrées 2 500 entreprises).
Cette initiative privée a l'honneur de promouvoir notre pays tant sur notre sol qu'à l'étranger, pas à nous déshonorer ! Laissons ce jeune homme poursuivre sa carrière au titre de bienfaiteur de la France parce que nous considérons que son initiative est le ciment de la consolidation de notre nation et non pas sa décomposition. Jean Sarkozy est un jeune homme brillant, peu importe son jeune âge et son inexpérience dans les affaires. La Défense est un pôle central dans la construction de notre identité de part le monde, nous devons maintenir la barre haute pour nous maintenir au sommet de la croissance et de notre position internationale.
Le fils du président est l'homme de la situation, nous, ses amis politiques, devons le soutenir, quoiqu'il arrive, aujourd'hui comme demain comme s'il s'agissait de notre fils. La réussite de sa carrière est celle de nos enfants au quotidien, pas celle du discrédit, de la discorde et du défaitisme qui a souvent été le cas dans notre pays.
Je demande à la France d'en bas de signer cette pétition pour soutenir Jean Sarkozy à la présidence de cet organisme prestigieux qu'est l'EPAD afin de démontrer que la France est une grande puissance solidaire et de son président et de son fils.

Marc-Claude de Portebane
Ancien candidat à la députation de l'Allier

Cette pétition est disponible à l'adresse suivante :

www.petitionduweb.com/Petition_en_faveur_de_Jean_Sarkozy-5180.html

Le MODEM est l'ennemi de la France

Le MODEM n'est pas représentatif de la France, son représentant François Bayrou ne nous épargne d'aucune invective pour salir notre pays, tant chez nous qu'à l'étranger. Après avoir été de notre côté, le voilà trahissant notre parti. Celui de la démocratie chrétienne. Bayrou doit être combattu avec acharnement.

Equita Lyon 2009, toujours plus haut !


Henri de Rohan Chabot, mission développement durable GL Events, Georges Fincke, Consultant Dressage, Sylvie Robert, Commissaire générale du salon et Présidente des Concours, Michel Robert, Consultant Jumping, Yves Fromont, Consultant Reining , Philippe Fournier, chef de l'Orchestre Symphonique Lyonnais - 

 

L'évènement hippique lyonnais, désormais incontournable du milieu équestre européen, revient en fanfare et ambitionne un niveau encore plus haut que l'édition précédente. Difficile à croire pour ceux qui ont goûté à l'exceptionnel crû 2008, près de 83 000 visiteurs peuvent en témoigner.  

 
Sylvie Robert, commissaire générale du salon, monte encore le niveau sportif d'équita avec deux concours de coupes du monde (saut et dressage), CSI-W5* ET CDI-W5*, une compétition de Reining, CRI 4*, une finale de Champion's League de Horse-ball, et le fameux Rolex FEI World Cup, Jumping présenté par GL Events. Equita Lyon devient l'un des plus importants évènements équestres en Europe avec 80 000 m2 couverts et 20 000 m2 extérieurs. Le salon se place en précurseur en adoptant l'éco attitude du groupe GL Events avec l'utilisation de matériaux recyclables, le tri sélectif pour les visiteurs et un co-voiturage avec 123envoiture.com. Les 600 m3 de fumier seront recyclés en engrais pour l'agriculture. Une totale cohérence entre l'esprit hippique et éthique ! Côté spectacle, l'Orchestre Symphonique Lyonnais de Philippe Fournier  nous transporte dans l'Andalousie du XIXéme siècle de la bohémienne Carmen virevoltant entre contrebandiers, soldats espagnols, toréador prestigieux et...chevaux. Les 150 choristes  et musiciens de l'orchestre symphonique accompagneront la grâce des chevaux andalous sur l'interprétation de la célèbre diva Julia Migenes, également connue pour son interprétation de Carmen en 1984 qui lui valu un Grammy Award.

Du mercredi 28 octobre au samedi 31 octobre 2009 de 9h à 20h30
Dimanche 1er novembre de 9h à 19h
Entrée salon : 13 € pour les adultes, 8.5 € pour les enfants de 6 à 12 ans, gratuit pour les enfants de moins de 6 ans et personnes handicapées (présentation carte obligatoire)
Spectacle et jumping (ou dressage) : de 45 à 50 €

A quoi correspond la dette de la France ?

Mais peut-être ne comprenez-vous pas vraiment le poids des dépenses publiques et de tous ces milliards distribués sur votre vie quotidienne.

A quel point vous êtes concerné par la
de la France ?

A quel point elle pèse sur nos vies, notre
, mais également celui de nos enfants et petits-enfants ?

Ces 1 450 milliards de représentent :

  • 44 milliards d’intérêts à verser par an, soit 100 % de l’impôt sur le revenu, oui, vous avez bien lu, 100 % de votre impôt sur le revenu ne sert à rien, ne financent aucune école, aucun service public, cela ne sert qu’à rembourser les intérêts de la et même pas un peu de la elle-même….
  • 74 % de la richesse produite chaque année par chaque Français,
  • 22 000 euros à rembourser par Français, nouveaux nés compris, ou, pour une famille de 4 personnes, 72 000 euros à rembourser.

C’est comme si la France avait déjà dépensé l’intégralité des recettes qu’elle percevrait jusqu’en 2013…

Ce qui signifie également qu’à partir d’août 2009, il n’y aura plus un euro dans les caisses de l’Etat qui vivra la fin de l’année à crédit pour payer l’intégralité de ses dépenses.

Je vous le donne en mille : dans nos poches ! Ce sont nous qui allons payer la facture comme d’habitude. Mais comme nous n’y parviendront pas, nous allons reporter le fardeau de cette
abyssale sur nos enfants et petits-enfants. C’est de la folie pure et dure !

Quelle est la dette de la France ?

Si je vous dis 1 450 milliards d’euros… À quoi pensez-vous ?


Non, ce n’est pas la dernière cagnotte d’un nouveau jeu télévisé ou encore celle du loto.

Ces 1 450 milliards d’euros représentent la de la France !

Encore ne s’agit-il que de la « officielle », qui ne prend pas en compte les retraites à venir des fonctionnaires – non provisionnées. Le rapport Pébereau les chiffrait, en 2005, à 1 000 milliards d’euros. On arrive alors à 2 450 milliards d’euros au minimum. Soit l’équivalent de plus de 400 journées de travail de l’ensemble des Français !

Et non ? ! Ce n’est pas une plaisanterie, mais la conséquence de plus de 30 années de manque de rigueur.

Depuis plus de 30 ans, la France est enfermée dans le cercle vicieux et infernal de l’. Depuis plus de 30 ans, aucun ne cherche à réduire  cet . C’est comme si l’État, tel un simple particulier surendetté, ne pouvait s’empêcher de recourir aux crédits à la consommation pour financer ses dépenses, rembourser ses , ses découverts, et en payer les intérêts !

Ce n’est pas la crise qui va arranger les choses.

Et que vous le vouliez ou non, c’est vous qui allez  régler la facture !

Les beaux draps à Vichy : un antisioniste radical vous parle

Indice : plus jeune porte drapeau à Vichy des FFC (Forces Françaises Combattantes - premier mouvement de résistance fondé par le général de Gaulle), ancien candidat à la députation de l'Allier, ami personnel de Pol Pot, a serré la paluche de feu le général Pinochet, admirateur de Bénito, ancien conseiller politique de Gilbert Collard, ami personnel de l'ex-maire de Clermont-Ferrand Gilles-Jean Portejoie, fanatique célinien, mysthique monarcho-communiste Bourbonnais, ancien président de l'association des fumeurs de cigares cubains de l'Allier, dernier descendant d'une famille rebelle de toute petite noblesse bourbonnaise, votre serviteur...