La revue de presse nationale de l'Idiot provincial

La revue de presse nationale vue par l'Idiot provincial

Dehors les hors-la-loi : la Gendarmerie nationale est en deuil !

Une fusillade inadmissible !

La Gendarmerie nationale est en deuil après la mort brutale de deux militaires abattus par un homme.

Les faits se sont déroulés dans un petit village du Var, Collobrières, non loin de Marseille. Alertée au sujet d'une confrontation violente entre deux hommes suite à un vol, la brigade de Pierrefeu-du-Var envoie sur place une patrouille aux environs de 22.12.

Celle-ci est composée de deux militaires féminins: un Maréchal des logis-chef et un Adjudant. Les deux sous-officiers se retrouvent face à un homme de gabarit puissant (1,80 m/90 kg), qui ne leur laissent pas le temps d'agir. Frappé et assommé, le Maréchal des logis-chef est ensuite achevé avec sa propre arme de service, un SIG Sauer (9 mm).

S'en prenant ensuite à l'Adjudant qui bat en retraite et tente de s'abriter, le meurtrier, un maçon de 30 ans, l'abat de plusieurs balles dans le dos. Immédiatement traqué avec des moyens importants, l'homme a été interpellé tôt ce matin (1).

Des professionnels qui courent des risques mortels, et peuvent également subir de graves blessures au cours de leurs missions. Secourir, protéger, veiller font de nos pompiers, policiers et gendarmes des Héros à part entière.

Huit gendarmes sont ainsi tombés l'année dernière en service commandé, et le tragique fait divers porte désormais à quatre les pertes de la Gendarmerie nationale depuis le début de l'année 2012.

L'Adjudant Alicia CHAMPLON était âgé de 29 ans. Âgé de 35 ans, le Maréchal des logis-chef Audrey BERTHAUT était mère de deux petites filles de 5 et 13 ans.

"Défense et Démocratie" s'associe au deuil de la Gendarmerie nationale ainsi qu'à celui des familles et des proches de ces deux héroïnes.

 (1) Il s'agit d'Abdallah BOUMEZAAR, un ancien repris de justice qui venait d'être libéré au terme d'une condamnation de prison de six années.

Front de gauche contre Affront national à Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais :


L'UMA de Paul TOP

(Union maoïste Auvergne)

prête à épauler le Front de gauche

dans le berceau ouvrier français à

Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais !

numerisation0015-2-2.jpg

poing-rouge (1)

Jean-Luc Mélenchon expliquera cette semaine dans la presse pourquoi il a décidé de se porter candidat dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, à Hénin-Beaumont, face à la présidente du Front national, Marine Le Pen.

Front de la sueur ouvrière et paysanne contre Affront national, déclenchons avec Jean-Luc Mélenchon l'insurrection civique.

L'UMA en cours de réflexion est prête pour passer à l'action.

Richard Prasquier, président du CRIF soutient Marine Le Pen et Sarko

L’hebdomadaire Marianne épingle Richard Prasquier

président du CRIF pour ses consignes

de vote publiées dans le quotidien

de l'Unité sioniste Haaretz.

" L’honneur perdu de Richard Prasquier

par Jack Dion, Directeur adjoint de la rédaction de Marianne

Le président du Crif vient de publier une tribune à la gloire de Nicolas Sarkozy dans un quotidien israélien. Appelant également à se méfier de François Hollande et ses alliés, il bafoue extrêmement maladroitement les valeurs républicaines auxquelles sa propre association et la majorité des juifs se disent attachés. Allant même jusqu’à blanchir Marine Le Pen !

Richard Prasquier, président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), a encore perdu une bonne occasion de se taire. Dans une tribune publiée dans le quotidien israélien Haaretz, il propose une grille de lecture dévastatrice de la situation politique en France à l’occasion de l’élection présidentielle. Résumons-là.

1) Il serait dommage de perdre Nicolas Sarkozy, fervent supporter du gouvernement israélien, et qui a tissé « des liens profonds avec la communauté juive française ».

2) Il y a lieu de s’inquiéter de l’éventuelle élection de François Hollande, non à cause de ses choix personnels, mais en raison de ses alliés, suspectés d’afficher leur « profonde hostilité » envers Israël, à commencer par Jean-Luc Mélenchon, dont le poids politique peut faire redouter un développement des « manifestations d’antisionisme ».

3) En revanche, il n’y aucun problème avec Marine Le Pen. En effet, la candidate du Front National a fait des efforts louables et méritants pour « attirer le vote juif ». De plus, elle a centré sa campagne sur « la communauté musulmane et les questions d’immigration ». Que peut-on lui demander de plus ?

Une telle analyse laisse pantois. Certes, ce n’est pas la première fois que Richard Prasquier se fait le messager personnel du gouvernement Netanyahu, alors que ce dernier donne une image caricaturale d’Israël dans laquelle ne se reconnaissent en rien les juifs de France, majoritairement attachés à l’idée d’une paix juste au Proche-Orient. Mais c’est la fois de trop.

En effet, non seulement le président du Crif porte des accusations insupportables à l’égard d’une partie de la gauche, et notamment de Jean-Luc Mélenchon, mais il communautarise le débat franco-français de la pire des manières.

Enfin, et c’est le plus grave, il n’hésite pas à blanchir Marine Le Pen. Dès lors qu’elle cible les musulmans, faisant de ces derniers des antisémites potentiels et des adversaires irréductibles du droit à l’existence d’Israël, la voilà blanche comme la colombe, parée de toutes les vertus éthiques. En somme, peu importe que le FN soit islamophobe ou pas du moment qu’il se prétend moins antisémite que naguère et qu’il a ses « bons juifs » de service. On ne pouvait faire pire en si peu de mots.

Il faut dire les choses clairement : de tels propos sont une insulte pour les juifs, une infamie pour les traditions humanistes de la France, et une honte pour les valeurs républicaines auxquelles le Crif se dit attaché."

Marianne, Jeudi 26 Avril 2012

CEP

Une psychiatre du CH Sainte-Marie de Nice licenciée après l’évasion d’un détenu hospitalisé (APM)

Revue de presse de l'Idiot provincial

NICE, 22 septembre 2011 (APM) -Le centre hospitalier Sainte-Marie de Nice a licencié lundi une psychiatre chef de pôle pour « faute grave » après l’évasion d’un détenu hospitalisé fin août, a confirmé jeudi la direction de l’établissement à l’APM.

>La décision de licencier le Dr Catherine Laffranchi, responsable du pôle psychiatrie en milieu pénitentiaire, a été notifiée lundi « au vu de l’enquête administrative », a indiqué la direction de l’hôpital.
>
> Un détenu, hospitalisé depuis quatre jours à l’unité de soins intensifs psychiatriques (Usip) après une tentative de suicide dans sa cellule de prison, s’est évadé le 22 août en sciant les barreaux de la fenêtre de sa chambre et en se glissant le long du mur. La préfecture des Bouches-du-Rhône et l’Agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte-d’Azur (Paca) ont ouvert une enquête administrative.
>
> La directrice de l’hôpital, Chantal Philip, a annoncé le 24 août des mesures immédiates (sécurisation des fenêtres donnant sur l’extérieur, installation d’un portail détecteur de métaux, changement de certaines grilles), ainsi que la conduite d’un audit par un expert en sécurité. Elle a par ailleurs estimé que la création d’une unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA) dans l’établissement était souhaitable car il s’agissait de la « seule unité sanitaire capable de prendre en charge les détenus avec la sécurité maximale souhaitable assurée par l’administration pénitentiaire ».
>
> Les syndicats SUD et CGT ont dénoncé mardi dans un communiqué la procédure employée en estimant que la direction utilisait « des éléments mensongers ou tendancieux » et des éléments de responsabilité du médecin « irrecevables ».
>
> « L’hôpital Sainte-Marie n’est pas un lieu de détention mais un lieu de soins. Les personnels soignants y délivrent des soins: ils ne sont pas des surveillants de la pénitentiaire », ont-ils souligné.
>
> Les deux syndicats craignent que la direction s’en prenne « aux têtes qui dépassent », les médecins, les cadres ou les infirmiers, dans un contexte interne tendu lié à l’élaboration d’un nouveau projet d’établissement demandé par une mission de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) fin 2010.
>
> Le projet d’établissement 2011-15 a été élaboré depuis début 2011 et est actuellement en cours de soumission à l’ARS Paca. La commission médicale d’établissement (CME), dont le Dr Laffranchi était vice-présidente, avait fait connaître son désaccord (cf APM HMOG8003). Elle a par ailleurs émis début septembre un avis négatif sur le projet (par 12 voix contre, trois voix pour, deux abstentions), a-t-on appris de source syndicale.
>
> Dans une interview au quotidien Nice-Matin de jeudi, le Dr Laffranchi conteste les causes de son licenciement et indique qu’elle va le contester aux prud’hommes pour obtenir sa réintégration.
>
> Elle indique notamment que la direction lui reproche de ne pas avoir placé le détenu à l’isolement pendant 48 heures et d’avoir autorisé des visites.
>
> Le Dr Laffranchi répond que les chambres d’isolement sont « avant tout des lieux de soins », que l’autorisation de visites « était calquée sur l’organisation en maison d’arrêt » et qu’ »aucune information écrite, pointant une dangerosité ou un risque d’évasion, n’était parvenue dans le service ».
>
> Elle remarque « être le seul praticien en France à avoir été ainsi sanctionné pour une sortie sans autorisation d’un hôpital ».
>
> hm/ab/APM polsan Dr Catherine Laffranchi, responsable du pôle psychiatrie en milieu pénitentiaire, a été notifiée lundi « au vu de l’enquête administrative », a indiqué la direction de l’hôpital.
>
> Un détenu, hospitalisé depuis quatre jours à l’unité de soins intensifs psychiatriques (Usip) après une tentative de suicide dans sa cellule de prison, s’est évadé le 22 août en sciant les barreaux de la fenêtre de sa chambre et en se glissant le long du mur. La préfecture des Bouches-du-Rhône et l’Agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte-d’Azur (Paca) ont ouvert une enquête administrative.
>
> La directrice de l’hôpital, Chantal Philip, a annoncé le 24 août des mesures immédiates (sécurisation des fenêtres donnant sur l’extérieur, installation d’un portail détecteur de métaux, changement de certaines grilles), ainsi que la conduite d’un audit par un expert en sécurité. Elle a par ailleurs estimé que la création d’une unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA) dans l’établissement était souhaitable car il s’agissait de la « seule unité sanitaire capable de prendre en charge les détenus avec la sécurité maximale souhaitable assurée par l’administration pénitentiaire ».
>
> Les syndicats SUD et CGT ont dénoncé mardi dans un communiqué la procédure employée en estimant que la direction utilisait « des éléments mensongers ou tendancieux » et des éléments de responsabilité du médecin « irrecevables ».
>
> « L’hôpital Sainte-Marie n’est pas un lieu de détention mais un lieu de soins. Les personnels soignants y délivrent des soins: ils ne sont pas des surveillants de la pénitentiaire », ont-ils souligné.
>
> Les deux syndicats craignent que la direction s’en prenne « aux têtes qui dépassent », les médecins, les cadres ou les infirmiers, dans un contexte interne tendu lié à l’élaboration d’un nouveau projet d’établissement demandé par une mission de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) fin 2010.
>
> Le projet d’établissement 2011-15 a été élaboré depuis début 2011 et est actuellement en cours de soumission à l’ARS Paca. La commission médicale d’établissement (CME), dont le Dr Laffranchi était vice-présidente, avait fait connaître son désaccord (cf APM HMOG8003). Elle a par ailleurs émis début septembre un avis négatif sur le projet (par 12 voix contre, trois voix pour, deux abstentions), a-t-on appris de source syndicale.
>
> Dans une interview au quotidien Nice-Matin de jeudi, le Dr Laffranchi conteste les causes de son licenciement et indique qu’elle va le contester aux prud’hommes pour obtenir sa réintégration.
>
> Elle indique notamment que la direction lui reproche de ne pas avoir placé le détenu à l’isolement pendant 48 heures et d’avoir autorisé des visites.
>
> Le Dr Laffranchi répond que les chambres d’isolement sont « avant tout des lieux de soins », que l’autorisation de visites « était calquée sur l’organisation en maison d’arrêt » et qu’ »aucune information écrite, pointant une dangerosité ou un risque d’évasion, n’était parvenue dans le service ».
>
> Elle remarque « être le seul praticien en France à avoir été ainsi sanctionné pour une sortie sans autorisation d’un hôpital ».
>
> hm/ab/APM polsan

(Source : Le Petit REPP - Réseau d'Etudes des Pratiques en Psychiatrie)

FESTIVAL LE CHIEN A PLUMES - 2.3.4.5 AOUT 2012 à LANGRES - Lac de Villegusien -

Concert Baba-Cool avec l'Idiot provincial

Retrouvez la 16ème édition

du Festival Le Chien à plumes avec :

Jeudi 2 Août

ZEBDA (Chanson Festives – Fr) /  LA FANFARE EN PETARD  (fanfare Hip Hop)

Vend 3 Août

ALBOROSIE (reggae - Italie) / CARMEN MARIA VEGA  (Rock - Fr) / BEAT ASSAILANT (hip hop Soul – Us/Fr) / BOUSSAI (Reggae - FR) ANDREAS ET NICOLAS (Chanson - Fr) / KELE KELE (Afro Beat - Fr) / CATS ON TREES   (Trip Hop  Rock - Fr) / LA VILLA GINETTE (CHANSON - Fr)

Sam 4 Aout

H F THIEFAINE   (Chanson - Fr) / ORELSAN (Hip Hop - Fr) / THE BLACK SEEDS (Reggae – New Zeland) / THE EXCITEMENTS (Rock – Esp) / MILANGA (DubN’Transe - Fr) / MILA MARINA   (trip Hop - Fr) / MRS GOOD   (Folk - Fr) TREMPLIN   (Surprise)

Dim 5 aout

LE PEUPLE DE L HERBE (Groovy - Fr) / N’NEKA  (reggae Soul hip hop - All) / LE PIED DE LA POMPE (Chanson – Fr) / Feat Guizmo (Tryo) + Zeitoun ( La Rue Ketanou) + Alee    / SLOW JOE   (Rock - Fr) THE AERIAL   (pop - Fr) / TOURNEE GENERALE (Chanson - Fr)

Fusillade à Toulouse : Jean-Luc Mélenchon monte au créneau

Juifs, musulmans

et demain à qui le tour ?

Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de gauche, a exprimé sa «plus vive émotion» et estimé que si «la démence raciste des criminels» était démontrée, «cela ajouterait l'ignominie au crime».

Selon le représentant local du consistoire israélite, Toulouse connaît depuis une décennie une banalisation des actes antisémites : insultes, agressions, attaques au cocktail molotov contre des lieux de culte.

STOP au climat général de tensions, de violence et de haine raciale en France !

Janvier 2011 : quand la direction d’IKEA organisait une chasse aux syndicalistes CGT

Quand la répression syndicale

chez IKEA battait son plein !

"CONDAMNEE PAR LA JUSTICE, IKEA PN2 TENTE DE SE VENGER SUR LES ELU(E) S DU PERSONNEL ET SUR LES SALARIES !

La Société IKEA ne semble connaitre aucune limite ni aucune retenue dans son offensive contre les droits et les acquis sociaux de ses salariés !
Après avoir été désavouée et durement condamnée par le juge, pour avoir trainé à tort des salariés en grève devant le tribunal, la société IKEA persiste dans son idée d’imposer par l’intimidation sa gestion et ses méthodes répressives à ses salariés et aux représentants du personnel.
IKEA est l’exemple même de l’entreprise qui entend accroitre ses profits et sa rentabilité en privant les employés d’une partie de leur salaire et en les soumettant une organisation et à des cadences qui aggravent leurs conditions de travail ! La souffrance au travail n’est pas un vain mot chez IKEA !
IKEA n’a que faire de la loi et des droits des salariés ! Elle modifie les horaires et les jours de repos de façon unilatérale et sans tenir compte de ses obligations légales d’informer et de consulter le CE et les salariés, elle agit contre tout bon sens et toute possibilité d’instaurer un climat apaisé qui serait utile tant pour les salariés que pour ses propres clients !
BIEN AU CONTRAIRE IKEA ENFONCE LE CLOU ET ACCENTUE LA REPRESSION !
Amère d’avoir été désapprouvée par le tribunal qui reconnait aux salariés le droit légitime de se battre pour leurs droits dans le cadre d’un arrêt de travail, IKEA se venge sur les représentants du personnel afin d’intimider les salariés !
C’est dans ce contexte que plusieurs salariés et élus du personnel sont convoqués vendredi 15 janvier à un entretien préalable sanction pouvant aller jusqu’au licenciement !
Cette société qui utilise la répression pour soumettre ses salariés vient de nous signifier avec le plus grand mépris qu’elle n’a que faire des attentes et des besoins de ses salariés et entend agir malgré la législation sociale contre les droits les plus élémentaires des salariés ! IKEA vient de dépasser la limite du supportable !
Aussi et dans votre intérêt, nous vous appelons le vendredi 15 janvier à observer des arrêts de travail en signe de solidarité avec vos collègues inquiétés et à être massivement présents dès 15h le devant les portes de votre entreprise !
La CGT dans l’unité avec les autres syndicats sera aux côtés des salariés pour dénoncer avec la plus grande fermeté l’inacceptable attitude de la direction d’IKEA et les atteintes qui sont portées aux droits et au moral des salariés d’IKEA PN2. La CGT engage l’ensemble des salariés lutter et résister contre la casse de leurs acquis sociaux et contre la répression instaurée par leur direction !
La CGT en lien avec les autres organisations se tient votre disposition pour agir et s’opposer par l’action syndicale et judicaire l’inqualifiable comportement de votre direction !
Restez mobilisés, défendez vos droits et votre dignité Votre colère est légitime contre une direction qui n’a aucun égard pour le travail que vous accomplissez !
IKEA devra comprendre d’une façon ou d’une autre, que dans ce pays on ne méprise pas impunément le droit et les attentes des salariés !"

Tract de la section CGT IKEA PN2 (11/01/2011)

Parole du candidat sur TF1 : les si bons mots de Jean-Luc Mélanchon

- 40 milliards de fraude fiscale

- Mr Field vous êtes un génie

- Le gouvernement Jospin a fait des erreurs

- Je suis partisan de la planification écologique

- Je suis pour interdire les licenciements boursiers

-  Je crois en la solidarité, il y aura des cotisations

"Flicage" scandaleux chez IKEA et soubresauts de l'administration française (IV)

La présidence de la République

a même été cliente de "Sûreté international" !

Comment le ministère de l'Intérieur

va pouvoir engager des sanctions ?

Le ministère de l'Intérieur, également contacté par "Le Nouvel Observateur", fait savoir que "si une enquête est menée et qu'il est avéré que les fichiers police Stic, cartes grises ou immatriculations ont été consultés hors cadre légal, des sanctions seront prononcées."

DEHORS de la ZAC des Gravanches

de CLERMONT-FERRAND !

Le ministère de l'Intérieur, rappelle aussi qu'un système de traçabilité permet d'identifier les personnes qui les ont consultés.

"Fliqués" ou pas : n'hésitez pas à contacter tous les IKEA de France : 84 - Avignon Vedène, 33 - Bordeaux , 29 - Brest - Guipavas , 14 - Caen Fleury-sur-Orne , 21 - Dijon, 38 - Grenoble, 62 - Hénin-Beaumont, 59 - Lille, 13 - Marseille - La Valentine, 13 - Marseille - Vitrolles, 57 - Metz, 34 - Montpellier, 44 - Nantes, 94 - Paris Est, Villers-sur-Marne, 95 - Paris N-O, Franconville, 95 - Paris Nord, Roissy, 78 - Paris Ouest, Plaisir, 91 - Paris Sud, Evry, 94 - Paris Sud, Thiais, 78 - Paris S-O, Vélizy Cuisines, 51 - Reims-Thillois, 35 - Rennes-Pacé, 76 - Rouen (Tourville-la-Rivière), 42 - Saint Etienne, 67 - Strasbourg, 83 - Toulon, 31 - Toulouse, 37 - Tours

N'hésitez pas à nous contacter via notre formulaire de contact, nous renverrons vos mails au ministère de l'Intérieur.

Ne donnez plus votre argent à IKEA

laissons les indics acheter leur mobilier !

Espionnage chez IKEA : STOP AUX OFFICINES PRIVEES (I)

APPEL AU BOYCOTT D'IKEA - APPEL AU BOYCOTT D'IKEA

NON A IKEA A CLERMONT-FERRAND

et aux nouvelles implantations !

DEHORS LES ENQUETEURS PRIVES !

IKEA GO HOME !

De notre envoyé spécial à Paris

Le parquet de Versailles a ouvert jeudi 1er mars une enquête préliminaire sur des soupçons de surveillance illégale de salariés et de clients d'Ikea suite à la plainte du syndicat Force ouvrière (FO). Selon l'un des avocats du syndicat, Me Yassine Yacouti, l'enquête a été confiée à la Direction centrale de la police judiciaire.

La plainte de FO concerne l'"utilisation frauduleuse de données personnelles". Le syndicat soupçonne des enquêteurs privés d'avoir fourni à des cadres d'Ikea France des renseignements sur les antécédents judiciaires, policiers ou sur les comptes en banque de salariés ou de clients en litige avec l'enseigne.

Le STIC est-il une passoire ?

Nous sommes espionnés en permanence au quotidien, ils en veulent toujours plus et encore plus, nous vivons sous un régime pratiquement dictatorial ! On dirait que le régime est menacé de l'intérieur. Partout ils nous espionnent ! Seule ne semble compter que la division des français !

Appel au boycott d'Ikea :

Que les enquêteurs privés, EUX, remplissent les comptes bancaires d'IKEA !!!

En tant que clients, organisons la riposte si nous sommes surveillés !

DEHORS IKEA DE CLERMONT-FERRAND !

Qui consulte également le STIC

en Auvergne ?

Aussi fragiles que ceux de Fukushima : 58 réacteurs nucléaires français

Nos camarades de Greenpeace ont commandité un rapport critique sur les évaluations complémentaires de sûreté, communément appelées “stress-tests”, des installations nucléaires françaises, demandées par le gouvernement à EDF et Areva et analysées par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).


 Cette contre-analyse menée par des experts indépendants démontre qu’en cas d’accident entraînant une fusion du cœur du réacteur aucun des 58 réacteurs nucléaires français en fonctionnement ne résisterait mieux que ceux de Fukushima : les risques de ruptures de confinement et de rejets radioactifs importants sont tout aussi réels qu’au Japon.

Sur la méthode d’analyse employée par les exploitants, les experts indépendants sont dubitatifs : les évaluations complémentaires de sûreté ont été faites de manière totalement théorique. Les rapports d’EDF ou d’Areva se basent uniquement sur la conception initiale des installations, c’est-à-dire que le vieillissement et l’usure des bâtiments et pièces ne sont pas pris en compte dans les analyses.

Autre point mis en avant par les scientifiques : l’absence de prise en compte des risques liés à certains facteurs extérieurs, notamment le facteur humain.

Enfin, et c’est sans doute le plus inquiétant, dans les documents fournis par EDF et Areva, il n’est jamais question de pistes pour essayer d’améliorer la sûreté des réacteurs nucléaires et ainsi de diminuer la probabilité d’un accident.

Contrairement aux industriels du nucléaire, les experts indépendants proposent dans leur rapport des recommandations.

Resumé rapport : Sûreté nucléaire en France post-Fukushima  IEER – WISELire l’intégralité du rapport et le télécharger

Qui sont les experts indépendants internationaux qui ont effectué cette analyse :

- Arjun Makhijani est président de l’Institut de l’énergie et de la recherche environnementale à Takoma Park, Maryland (États-Unis). Il a obtenu son doctorat en génie électrique et sciences informatiques en 1972 à l’université de Berkley, en Californie.

- Yves Marignac est directeur de l’Agence indépendante d’information, d’étude et de conseil sur le nucléaire et les politiques énergétiques, WISE-Paris. Il est aussi membre de l’International Panel on Fissile Materials (IPFM) et coordinateur du Groupe d’expertise pluraliste (GEP) sur les mines d’uranium du Limousin.

Tournons la truie au foin : Phobies islamiques de Marinade Le Pen et viande halal dans les abattoirs du MIN de Rungis

Réactions aux propos de Marinade Le Pen

et ses phobies islamistes !

Le ministère de l'agriculture et de l'alimentation a vivement démenti les propos de la candidate FN à la présidentielle: "Ce que dit Mme Le Pen est faux", la viande distribuée en Ile-de-France provient "essentiellement du marché de Rungis, où arrivent des viandes qui proviennent d'un peu partout en France".

Nicolas Sarkozy a estimé mardi 21 février que "la polémique" déclenchée par la présidente du FN sur la viande halal "n'avait pas lieu d'être", à son arrivée au marché d'intérêt national de Rungis peu après 6h15. "On consomme chaque année en Ile-de-France 200 000 tonnes de viande et il y a 2,5 % de viande casher et halal" sur ce total, a fait valoir le président candidat en arrivant au pavillon des volailles et viandes de boucherie.

Le frontiste Gilbert Collard ne mange-t-il pas, lui, de la viande casher à Vichy ?

Sarko II le retour en campagne présidentielle

SARKO le retour !

Comme prévu, Nicolas Sarkozy a annoncé officiellement, mercredi 15 février sur TF1, sa candidature à l'Elysée. "Oui, je suis candidat", a-t-il répondu à la présentatrice du 20 h de TF1, Laurence Ferrari, qui lui demandait s'il briguait un second mandat. "Je serai président et candidat pour que cette campagne soit utile aux Français."

Le raz-de-marée de Jean-Luc Mélanchon : ras-le-bol général contre la droitisation de la société

Avec Jean-Luc Mélanchon

les choses sont en train de bouger :

préparons-nous à l'affrontement

du Front de gauche

contre le Front national !

Ce n'est plus un secret de polichinelle, Paul TOP et ses camarades maoïstes ont rejoint les rangs du Front de gauche et de Jean-Luc Mélanchon qui n'abandone pas les couches populaires à leur sort.

Nos objectifs : nous sommes déterminés à tout faire pour battre la droite et sa politique afin de créér les conditions d'un véritablement changement de politique.

La droite mais surtout les factieux de l'affront national, un parti extrêmement dangereux pour la démocratie que nous devrons combattre dans les rues, front contre front parce que aurions en face de nous des individus qui seraient le moteur de l'explosion sociale à tous les niveaux et moi, je puis vous dire, que mes amis et moi, serions le "bouclier" de nos amis étrangers ou non et même juifs, si jamais malheur devait leur arriver, comme je l'ai fait dernièrement en apportant mon aide au comité de soutien à Wissam El Yamni, à Clermont-Ferrand.

Pour le Front de gauche et Jean-Luc Mélanchon dans cette période crise où la colère sociale est à son comble, où, les doutes  sur l'action des politiques sont bien réels, il n'est pas question que celles et ceux qui ont le plus urgent besoin de changement, particulièrement les catégories populaires et les salariés, puissent être trompés par le parti de haine raciale, le Front national et sa président la démagogue Marine Le Pen..

Dès 2011, le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélanchon, dans un face-à-face télévisé avec la candidate du Front National de la Haine Raciale, dénonçait "l'imposture" de cette dernière.

Depuis, devant les usines, dans les quartiers, dans les meetings, NOUS, les militants du Front de gauche n'avons eu de cesse de démontrer "preuves à l'appui" que, sur les salaires, la retraite à 60 ans, les services publics..., "Mme Le Pen est une candidate de ce système", "une xénophobe qui ne propose rien contre le pouvoir de la finance et les riches" !

Barrons la route aux factieux et ce, dès aujourd'hui, boycottons-les, UN par UN économiquement !

STOP AUX MALTRAITANCES DES ANIMAUX !

POURSUIVONS JUSQUE DANS LES CHIOTTES

CEUX QUI NE DONNENT

NI A BOIRE NI A MANGER AUX ANIMAUX !

Le procès d'un éleveur alsacien s'ouvre ce mardi à Mulhouse.

Il est poursuivi pour avoir sciemment laissé mourir de faim plus de 100.000 volatiles en 2010.

L'affaire a fait le tour de France. En novembre 2010, des riverains du village de Kingersheim dans la banlieue de Mulhouse (Haut-Rhin), incommodés par une invasion spectaculaire de mouches, avaient alerté les autorités. Peu de temps après, des dizaines de milliers de poules pondeuses étaient découvertes mourant de faim dans un élevage industriel tout proche, «Alsace Œufs». Les images des poules mortes, piétinées et picorées par les survivantes dans des casiers métalliques étriqués, avaient alors entraîné un déluge de réactions indignées.

Suite à cette découverte, la préfecture avait pris en main le nettoyage du site et annoncé la distribution de nourriture aux bêtes survivantes, en attendant leur euthanasie, orchestrée le week-end suivant dans un abattoir de la région strasbourgeoise réquisitionné spécialement.

Au total, c'est plus de 100.000 poules qui auront été éliminées. Triste épilogue d'une affaire qui «n'était pas récente», selon le maire de Richwiller, petit village situé à 4 km de Kingersheim. «Les problèmes d'hygiène du poulailler remontaient à bien avant 2007», précise-t-il au Figaro.

L'éleveur en difficultés financières

D'après lepays.fr, le propriétaire, Zeki Karahancer, était en litige avec son fournisseur au moment du drame. Il ne pouvait plus alimenter ses bêtes. L'éleveur lui-même avait d'ailleurs expliqué avoir été pris à la gorge financièrement par l'explosion du prix des aliments et la chute du prix de vente des œufs. Il reprochait également à la société fournissant la nourriture, qui n'était plus payée, d'avoir cessé les livraisons.

Deux associations de défense des droits des animaux, dont Animalsace, ont alors entamé une action en justice à l'encontre de la société exploitant le poulailler industriel et de son gérant. L'avocate de ces associations, Me Caroline Lanty, avait déposé plainte auprès du parquet de Mulhouse pour maltraitance, privation de nourriture, de soins et d'abreuvement par un professionnel. L'avocate avait également mis en cause les services préfectoraux, à qui elle reprochait de ne pas avoir accordé suffisamment d'importance aux conditions d'élevage des animaux et d'avoir réagi tardivement.

(Source : Le Figaro 06/02/2012)

Disgrâce et grimaces : plusieurs juges font l'objet de sanctions disciplinaires ou de poursuites

L'exécutif veut mettre au pas

 des magistrats devenus gênants !

Plusieurs magistrats font l'objet de poursuites ou de sanctions disciplinaires depuis qu'ils ont déplu au pouvoir sur le déclin et le qui-vive, qui vivra, verra bien la débandade-en-chef des barons du sauve-qui-peut le moins !

Le juge Van Ruymbeke, pour ne citer que lui, a subi les foudres de la place Vendôme et sa carrière est bloquée puisqu'il a été épinglé pour son rôle en marge de l'affaire Clearstream.

En effet, en ces périodes hivernales, il n'est pas de bon ton d'aller "fouiner" dans les moindres recoins de l'Etat profond, et le garde des Sceaux, Michel Mercier, utilise deux matraques pour corriger les juges trop regardants : l'inspection générale des services judiciaires (IGSJ) et le conseil supérieur de la magistrature (CESM).

Ainsi, d'après le secrétaire général du Syndicat de la magistrature (SM) Matthieu Bonduelle, "On a assisté à une instrumentalisation de ses deux organes, auxquels le ministre veut faire jouer le rôle du père Fouettard des magistrats qui dérangent".

 La mise au pilori disciplinaire du juge d'instruction Patrick Ramaël spécialisé dans les dossiers politiquement sensibles en est le dernier exemple en date.

Patrick Ramaël qui a perquisionné le siège de la DGSE enquête sur la disparition, à Paris, en 1965, de Ben Barka.

Si le garde des Sceaux reconnaît que ce juge est "un magistrat pénaliste expérimenté et consciencieux", cela ne l'a pas empêché de le poursuivre devant le CSM pour des "fautes" jugées minimes : on lui reproche le délai "anormalement long" dans le traitement de deux affaires et son "comportement inadapté à l'égard de sa hiérarchie".

En clair, "... on lui reproche de ne pas avoir été fayot avec ses supérieurs" s'est indigné Matthieu Bonduelle.

Pour l'avocat de Patrick Ramaël, Me Alexis Gublin, il s'agit d'une "tentative de destabilisation inacceptable".

Or, le juge Patrick Ramaël a instruit le dossier Guy-André Kieffer, le journaliste français disparu en Côte d'Ivoire où, la encore, il n'a pas hésité à perquisitionner... l'Elysée.

Ah ! Si Patrick Ramaël avait effectué une perquisition en bonne et indue forme, sans aucune autre forme de procès, du siège du PS, il serait peut-être, à l'heure actuelle, sous-ministre des fréquentables, non ?

Le prochain sujet de philo 2013 ne pourrait-il pas prendre pour modèle la citation de Romain Guilleaumes (Salmigondis), " En démocratie, grands cœurs et petits esprits sont les fléaux qui légitiment la démagogie et le populisme, répugnants parasites d'un fruit qui eut pu être si délicieux" ?

 Paul TOP   

Printemps français le 15 mars 2012 : révolte nationale des banlieues ?

Printemps français le 15 mars 2012 ?

Communiqué :

"Citoyens, nous ne nous sentons plus en sécurité. La police est censée nous protéger, mais personne ne nous protège d'elle.


Nous vous invitons tous à réagir. Ne restez pas sourds et aveugles. Ne rien faire, c'est rester complice. C'est en notre nom à tous que la police tue. Faites comme nous, aidez nous, mobilisez- vous.


Le comité Justice et Vérité pour Wissam a besoin de votre engagement. Signez la pétition, rejoignez-nous, aidez nous humainement et financièrement. Ne laissons pas sa famille seule dans l'isolement. Nous allons organiser une tournée des quartiers. Participez !


Elus, associations, politiques et syndicats : assumez vos responsabilités, soutenez-nous ! Il nous faut des salles, du papier, une dénonciation publique des agissements policiers. Vous nous construisez un nouveau commissariat ? Mettez-y des caméras ! Nous voulons pouvoir contrôler ce qui s'y passe !


Le 15 mars aura lieu une manifestation internationale contre les violences policières. Nous vous appelons à manifester à Clermont pour Wissam et partout en France pour qu'il n'y ait pas de prochain Wissam. Citoyens organisez-vous. Montez des comités dans vos quartiers, vos facs et vos lycées pour préparer cette journée.


C'est par la mobilisation des jeunes du quartier que l'affaire a été connue. C'est par nos marches et rassemblements que nous rétablissons jour après jour la vérité. C'est par notre seule force collective que nous obtiendrons la fin de ces agissements".

Loi sur les assistantes maternelles musulmanes : coup de gueule justifié !

NOUS VOULONS 100 000 signatures

CONTRE la 3° loi

CONTRE le foulard !

PETITION :

http://www.crifrance.com/100-000-signatures-contre-le.html

"Puisque la Gauche prétend s’immiscer dans la sphère privée, pourquoi ne propose-t-elle pas une loi contre les assistantes maternelles qui fument, boivent ou se gavent de psychotropes et mettent ainsi en danger les enfants qui leurs sont confiés ?". Bonne question. On attend la réponse ?

Anne-Véronique DUBORD de PERCENAC

Communiqué de la Coordination contre le Racisme et l’islamophobie :

"Messieurs les Présidents du Sénat et de l’Assemblée Nationale, Monsieur le député candidat à l’élection présidentielle, jusqu’où la France se reniera-t-elle ?

Jusqu’à quand les principes les plus fondamentaux de la République seront bafoués ? JUSQU’A QUAND LES LIBERTES CONSTITUTIONNELLES SERONT ELLES MISES EN DANGER ?

Les français de confession musulmane sont-ils encore régis par la Loi de 1905 ou sont-ils soumis à un régime d’exception ?

Au vu de la Loi adoptée par le Sénat le 17 janvier 2012, il y a vraiment de quoi se préoccuper !

En effet, sitôt passé à Gauche – qu’on espérait sociale et soucieuse des libertés individuelles mais qui se révèle haineuse et islamophobe - voilà que le Sénat étend l’obligation de neutralité religieuse aux assistantes maternelles dans le cadre de leur activité d’accueil à domicile (? !).

Voilà donc cette Gauche bien-pensante qui, sans le moindre scrupule, s’acharne contre des nounous, parce qu’elles sont musulmanes, pour les empêcher d’exercer leur métier, le plus souvent seul moyen de gagner leur autonomie et d’avoir une activité sociale et professionnelle.

Puisque la Gauche prétend s’immiscer dans la sphère privée, pourquoi ne propose-t-elle pas une loi contre les assistantes maternelles qui fument, boivent ou se gavent de psychotropes et mettent ainsi en danger les enfants qui leurs sont confiés ?

Quelle ironie de voir ceux-là même qui tancent le prétendu archaïsme de l’Islam et sa non-séparation des sphères publique et privée, légiférer en faisant de l’espace public un espace sans limite !

A l’heure où l’ancien Médiateur de la République Jean-Paul Delevoye nous alerte sur le fait que les français sont au bord de l’implosion, n’avez-vous pas d’autres priorités que celle de légiférer contre une catégorie de citoyens ?!

Face à cette injustice, à cette grave atteinte à nos libertés et à l’esprit, non seulement de la Constitution mais aussi à celui de la Loi de 1905, il est évident que nous, citoyens français de toutes confessions, continueront à dénoncer cette loi jusqu’à ce qu’elle soit retirée ou qu’à tout le moins, elle soit soumise au Conseil Constitutionnel.

Dans le cas contraire, nous continuerons à mobiliser, notamment en vue des prochaines échéances électorales, non seulement les assistantes maternelles mais aussi tous les citoyens et les parents qui, par delà tout dogmatisme, confient la prunelle de leurs yeux à celles pour qui certains ont tant de mépris…

Coordination contre le Racisme et l’islamophobie www.crifrance.com

CEP

Paul TOP

Nucléaire : soutien aux activistes de Greenpeace

Nucléaire : Merci !

Le 5 décembre 2011, onze militants Greenpeace se sont introduits sur les sites nucléaires de Nogent-sur-Seine et de Cruas démontrant ainsi les terribles lacunes de la sécurité nucléaire en France. Les “9 de Nogent” seront jugés le 20 janvier au tribunal de Troyes (Aube), et les “2 de Cruas”, le 24 janvier à Privas (Ardèche).

 

Coucou ! depuis l'intérieur de la centrale de Nogent

 Parmi les neuf activistes qui sont entrés dans la centrale de Nogent, six femmes et trois hommes, âgés de 22 à 60 ans. Le 5 décembre, en à peine 15 minutes, ils ont franchi trois enceintes et réussi à atteindre l’un des réacteurs. Suite à cette action, ils ont été mis en examen pour violation de domicile et dégradation grave en réunion d’un bien d’utilité publique et, pour certains, refus de prélèvement d’ADN. Ils risquent chacun jusqu’à cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende, et sont soumis, jusqu’à leur procès, à des mesures de contrôle judiciaire.

Le même jour, deux militants sont, eux, restés plus de quatorze heures, présents à l’intérieur du périmètre sécurisé de la centrale de Cruas. Ils sont eux aussi poursuivis, et doivent se soumettre aux mêmes mesures de contrôles judiciaires, assorties d’une interdiction de sortie du territoire et d’une obligation de pointer deux fois par semaine dans un commissariat ou une gendarmerie proche de leur lieu de résidence.

Le 5 décembre, ces onze citoyens ordinaires ont pris la parole et ont choisi l’action, dans un débat sur le nucléaire qui reste verrouillé.

Car, en France, l’énergie est prisonnière des quelques politiques et industriels qui la gouvernent, elle ne bénéficie pas d’un débat public, elle est prisonnière de budgets absurdes, de recherche et de développement sans futur. Mais l’énergie, c’est le quotidien des Français. C’est une question d’égalité, de santé, d’emplois, de pouvoir d’achat. Les militants de Greenpeace se sont engagés pour le dire, haut et fort.

Ils ont été nos porte-parole en entrant sur ces sites nucléaires le 5 décembre. Aujourd’hui, et ils ont besoin de notre soutien, alors à nous tous, militants, adhérents, sympathisants ou citoyens de faire entendre notre voix !

Rejoignez-nous, rejoignez-les !

Nous avons besoin de vous, pour être présents nombreux devant les tribunaux de Troyes et de Privas, les 20 et 24 janvier. Les rendez-vous sont fixés, à 8h devant le tribunal de Troyes et à 12h30 devant le tribunal de Privas. Pour leur dire merci. Merci de s’être engagés, d’avoir dévoilé une vérité qui dérange.

À l’occasion de ces rassemblements, nous afficherons sur une grande banderole notre soutien, votre soutien.

Mobilisez-vous  Donnez de la voix !

MACADAM DAM ! Dam ! : le journal des bobos ?

AU SECOURS !

 

Suite de la dégustation

Aux pages 12 et 13, MACADAM Dam ! Dam ! suggérait aux pauvres les "bons plans de noël" !

Pour lui : "Une montre - Alls Blacks - à 109 €, des créations gourmandes pour les amateurs de chocolat - éventail de 32 ganaches pour 37, 80 € les 208g, etc... Pour elle : "la nouvelle yaourtière SEB pour 119,99 €, des porte-ordinateurs à 53 €, des cosmétiques frais faits à la main pour 25, 95 €, etc...", pour les enfants "un casque ZubZéro molletonné qui garde les oreilles au chaud pour la modique somme 49,90 €", etc...

 Les pauvres du quartier de la Gauthière à Clermont-Ferrand ont certainement dû apprécier de s'acheter de si beaux cadeaux !

Les pages 16 et 17 nous révèlaient le voyage du père noël, "dans la Champagne", SVP ! Au menu : "Habits de lumière" à Epernay, endroits féériques, ambiance chaleureuse, "Au milieu du ciel scintille l'étoile polaire, tel le piquet qui fixe la tente céleste" - LOL -, manège luxueux, infos sur les séjours clé en main en champagne, etc...

Point de "clodos" à Epernay ou de SDF à Reims pour raconter leur quotidien de misère ?

Pas assez de sujets dans la Marne pour nous parler de la TVA dite "sociale, de la déréglementation dégueulasse du temps de travail, des primes au chantage patronal, de la compétitivité-emploi, ou comment faire payer la crise aux salariés les plus pauvres ?

A suivre

Mélenchon sur France 2 :

« Mélenchon a fait la preuve que

le Front de gauche

est la garantie de la victoire »

Ce soir, dans l'émission « Des paroles et des actes » sur France 2, Jean-Luc Mélenchon a fait la démonstration que le Front de gauche est un acteur incontournable des présidentielles et législatives. Jean-Luc Mélenchon, candidat commun du Front de gauche à l'élection présidentielle est le seul candidat qui propose aux millions de Français-e-s de rompre avec l'austérité ultralibérale, la soumission aux marchés financiers et l'injustice sociale.

Dans tout le pays, des milliers de militants, de voisins de quartier, de collègues de travail, d'étudiants, de militants associatifs, de jeunes salariés précaires ont regardé ensemble leur candidat lors d'écoutes collectives organisées dans des cafés, dans leurs foyers ou des locaux associatifs.

Ensemble, ils ont poursuivi le débat sur les propositions du Front de gauche : la hausse des salaires et la relance industrielle, la taxation des revenus du capital et une République sociale, citoyenne et démocratique.

Le programme, L'Humain d'abord diffusé à ce jour à 300 000 exemplaires, est l'affaire de tous les citoyens qui s'en sont emparé et s'en empareront. La campagne du Front de gauche est leur campagne et, ensemble, ils déterminent les priorités de la politique que la gauche devra mettre pour sortir le pays de la crise et raviver l'espoir en France.

Ce soir, Jean-Luc Mélenchon a fait la preuve que le Front de gauche est la condition et la garantie de la victoire de la gauche en 2012.

L'ancien ministre communiste Jack Ralite refuse la Légion d'Honneur

Son nom figurait sur la liste de la promotion du Nouvel An de la Légion d'Honneur : Jack Ralite, ministre de la Santé entre 1981 et 1983, déclare dans un communiqué refuser la rosette. "Je n'ai pas refusé trois fois la Légion d'Honneur sous la gauche pour l'accepter une fois sous la droite", écrit le sénateur de Seine-Saint-Denis.

www.franceinfo.fr

Orange préfère Internet aux personnes sous oxygène !!!

Quand le téléphone est en dérangement, Orange ne répond pas si vous n'êtes pas abonné à Internet (L'Huma 4/01).

Sympa, non comme méthode ?

Nos collègues de l'Huma sont allés faire une petite virée en Bretagne, chez une dame de 90 ans, isolée. Effarant !

Cette dame, sous assistance respiratoire plusieurs heures par jour s'est inquiétée de ne pouvoir joindre les urgences, n'ayant plus de téléphone depuis le 31 décembre. Or, au 39 00, seuls les clients disposant d'une ligne dotée d'Internet intéressent en priorité.

Par contre, un abonné ayant, lui, un forfait en illimité, internet et la TV s'est rendu compte le 1er janvier que rien ne marchait. Il a appelé le 39 00 : 24h après, comme par miracle, un technicien est arrivé.

Comme le remarque fort justement l'Huma, "Vous payez 40 euros par mois, vous avez l'internet et vous êtes en bonne santé : Orange dépannera vite."

Par contre, vous payez 15 euros par mois, n'avez que le téléphone et êtes sous oxygène : la réparation attendra.

Cool !!!

Essayez d'appeler votre direction régionale Orange la plus proche de votre domicile et vous verrez bien ce que l'on vous dira sur la marche à suivre .... en matière d'urgence médicale.

Nestea : STOP AUX TESTS sur les animaux

Souris et rats torturés !

Avant de boire votre prochaine gorgée de thé, lisez d'abord l'étiquette car il se pourrait que vous soyez en train de boire une tasse de cruauté envers les animaux. Nestlé, le fabricant de Nestea, a pratiqué et a payé pour faire pratiquer des tests sur les animaux douloureux et mortels. L'entreprise a fait souffrir des animaux simplement pour rechercher de possibles effets bénéfiques sur la santé liés à son thé et ses ingrédients, alors que les fabricants de boissons ne sont aucunement tenus par la loi de pratiquer de telles expériences, et que les régulateurs stipulent que les tests sur les animaux ne sont pas suffisants pour permettre de revendiquer le quelconque effet d'un produit alimentaire ou d'une boisson sur la santé.

Au cours de ces tests cruels, des souris et des rats ont été torturés et ensuite tués, entre autres par décapitation. Voici quelques détails des horreurs endurées par les animaux utilisés par Nestea pour tester son thé :

• Des souris élevées pour endurer un dysfonctionnement cérébral et un vieillissement prématuré ont été nourries avec des extraits de thé et ont ensuite été enfermées dans une chambre noire, où elles ont reçu de douloureuses décharges électriques aux pattes. Les souris ont ensuite été tuées.
• Des souris élevées pour endurer une dégénérescence des muscles ont été nourries avec des éléments entrant dans la composition du thé, après quoi les chercheurs ont ouvert les muscles des jambes des animaux avant de les décapiter.
• Les chercheurs ont injecté des produits chimiques toxiques dans les souris afin de détruire les cellules produisant de l'insuline, leur causant de développer du diabète. Après cette procédure cruelle, les souris ont été nourries de force avec des extraits de thé avant d'être tuées.
• Des rats reproduits pour souffrir de taux élevés de graisses et de cholestérol dans leur système sanguin ont été forcés de consommer des extraits de thé à l'aide de tubes introduits de force au fond de leur gorge. Les rats ont ensuite été tués et disséqués.

Des méthodes de recherches modernes et non cruelles existent et sont utilisés par les plus grandes entreprises fabricantes de boissons à travers le monde. C'est à VOUS de demander à Nestea de laisser tomber sa cruauté envers les animaux, et d'employer à la place des méthodes n'utilisant pas les animaux.

Prenez le temps de demander à Nestea de mettre fin à ses tests sur les animaux et de rejoindre d'autres marques comme Lipton, Arizona, Snapple, Twinings et d'autres qui ne conduisent pas d'expériences sur les animaux.

2012 avec Greenpeace

2012 sera une année historique !

Élections présidentielle et législatives, transition énergétique, lutte contre la sur pêche, opposition aux forages en Arctique, préservation des forêts tropicales...

Nous avons des rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte.

Après la mort du président de la Corée du Nord, Kim Jong-il : deuil d'une journée à notre rédaction

Le ministre des affaires étrangères chinois, Yang Jiechi, a, lui aussi, transmis un message de sympathie au régime, souhaitant que les Nord-Coréens confortent leur unité. "Nous croyons que, sous la direction du Parti du travail de Corée et du camarade Kim Jong-un, la population de République populaire démocratique de Corée va se souder et puiser de la force dans son chagrin", a déclaré M. Yang, dont le pays veut affirmer son rôle dans la transition qui vient.

STOP au foie gras : vers une éthique de l'alimentation CONTRE un commerce malsain

Le plaisir des uns payé

par la souffrance des autres !

Une coutume barbare

Le foie gras est l'organe malade d'une oie ou d'un canard, gavé de force plusieurs fois par jour au moyen d'un tube de métal de 20 à 30 centimètres enfoncé dans la gorge jusqu'à l'estomac. Pour contraindre son corps à produire du foie gras, l'oiseau doit ingérer en quelques secondes une quantité de maïs telle que son foie finit par atteindre presque dix fois sa taille normale, et développe une maladie, la stéatose hépatique.

Scène de gavage

En se débattant lorsque le tube s'enfonce dans sa gorge, ou par la simple contraction de son oesophage provoquée par le besoin de vomir, il risque l'étouffement et des perforations mortelles au cou.

L'enfoncement du tube provoque des lésions du cou où se développent des inflammations douloureuses et des germes. La suralimentation forcée et déséquilibrée provoque fréquemment des maladies du système digestif, potentiellement mortelles.

Suite au choc du gavage, il est pris de diarrhées et de halètements. En outre, les dimensions de son foie hypertrophié rendent sa respiration difficile, et ses déplacements pénibles.

Si ce traitement était poursuivi, il provoquerait la mort des animaux gavés. L'abattage intervient à temps pour masquer les conséquences du gavage. Les plus faibles d'entre eux sont tout de même moribonds lorsqu'ils parviennent à la salle d'abattage, et beaucoup ne résistent pas jusque-là : le taux de mortalité des canards est dix à vingt fois plus grand pendant la période de gavage.

Un concentré de souffrances

Cette violence, inhérente à la production de foie gras, justifie à elle seule son abolition. Mais pour la plupart de ces animaux le calvaire ne s'arrête pas à la brutalité du gavage. Beaucoup sont amputés d'une partie de leur bec, sans anesthésie, à l'aide d'une pince ou d'une simple paire de ciseaux.

Dans la nature, les canards passent une grande partie de leur vie sur l'eau. Dans ces élevages, beaucoup sont enfermés dans des hangars, puis dans des cages où leurs pattes se blessent sur le sol en grillage. Des cages si petites qu'ils ne peuvent même pas se retourner, encore moins se mettre debout ou battre des ailes. Parmi ceux qui tiennent jusqu'au jour d'abattage, beaucoup ont les os brisés lorsqu'ils sont transportés, manipulés et enfin accrochés la tête en bas pour être électrocutés puis égorgés. Les canes, parce qu'elles produisent un foie plus veineux que les mâles, sont le plus souvent broyées vivantes ou gazées peu après leur naissance.

Le plaisir des uns payé par la souffrance des autres

 Comment le simple plaisir que nous avons à manger son foie peut-il justifier de faire subir une vie si misérable à un être sensible qui, comme nous, ressent la douleur et la détresse ? Qu'il soit d'une autre espèce que nous justifie-il de rester sourd à sa souffrance, et muet face à l'immoralité de cet esclavage ?

Il existe des lois et règlements qui protègent les animaux contre de tels sévices et mauvais traitements. Ces textes sont délibérément ignorés pour les plus de 30 millions d'entre eux qui, pour la plupart en France, sont utilisés chaque année pour le foie gras. On nous dit que les « souffrances nécessaires » sont acceptables. Mais la consommation de ce produit ne présente aucun caractère de nécessité. Personne, pas même ceux qui profitent de ce commerce, n'ose le prétendre.

Alors que le prix au kilo est toujours plus bas pour le consommateur, le foie gras est un produit très cher payé par les animaux dont le corps, utilisé comme une machine à produire, est volontairement rendu malade.

Le foie gras est aussi un produit de plus en plus coûteux pour la France, dont il donne l'image d'un peuple rétrograde au moment où bien d'autres pays en interdisent la production. Comment peut-on encore faire passer pour une tradition de savoir-vivre une coutume barbare qui consiste à enfoncer dans la gorge d'un animal encagé l'embout d'un entonnoir ou d'une pompe pneumatique ?

L'interdiction du foie gras :

vers une éthique de l'alimentation


Constatant que la production du foie gras nécessite de mépriser les intérêts de l'animal qu'on utilise pour le produire :

  • Nous demandons à ceux qui gavent les oies et canards de cesser de pratiquer ces actes de maltraitance. Qu'ils n'aient aucune intention cruelle envers les animaux gavés ne diminue en rien la souffrance qu'ils provoquent.
  • Nous demandons à ceux qui tirent profit du foie gras, sans aucune considération éthique, de mettre fin à leur participation à ce commerce malsain.
  • Nous demandons aux autorités scientifiques et vétérinaires sincèrement préoccupées du bien-être des animaux, d'avoir le courage, malgré les pressions politiques et économiques, de dénoncer les méthodes de production du foie gras pour ce qu'elles sont.
  • Nous demandons à la justice de rappeler que les lois et règlements imposent une limite à la souffrance que l'on peut infliger à un être sensible, et que la production de foie gras est par conséquent illégale.
  • Nous demandons à nos représentants de légiférer pour interdire définitivement cette pratique.

En tant que consommateurs déterminés à mettre de l'éthique dans notre assiette, et constatant que ces souffrances n'existent que pour procurer du plaisir à notre palais, nous refusons d'acheter et de consommer ces foies malades d'animaux torturés.

HALTE AU LISIER dans les Côtes d'Armor

STOP AUX EPANDAGES DE LISIER !

Alors que les enquêtes publiques

sont à l'eau de rose

la nature paie la note en Bretagne !

Deux associations écologistes ont porté plainte mercredi au pénal à Saint-Brieuc, notamment contre le préfet des Côtes-d'Armor, après l'hécatombe de sangliers en juillet dans l'estuaire du Gouessant, pollué par les algues vertes, a-t-on appris auprès de leur avocat.

Me Claude Larzul a déposé plainte au nom des associations Sauvegarde du Penthièvre et Sauvegarde du Trégor, devant le procureur de la République de Saint-Brieuc, contre "les représentants de l'Etat et notamment les préfets (successifs) des Côtes-d'Armor, leurs donneurs d'ordre ou supplétifs ou tous autres auteurs, coauteurs ou complices", selon le texte de la plainte.

ABSENCE DE MESURES

La mort de 36 sangliers l'été dernier à cause des gaz toxiques dégagés par des algues vertes en putréfaction implique la violation de textes du Code de l'environnement, selon l'avocat. "Nous avons considéré que l'absence de mesures" prises par le préfet le fait notamment tomber sous le coup de l'article L. 341-20, "qui punit de 45 000 euros d'amende et de trois ans d'emprisonnement le fait de laisser se dégrader un site classé comme la baie de Saint-Brieuc", a-t-il précisé. L'article "impose au préfet de prendre toute mesure pour préserver" ces sites, a-t-il assuré.

La plainte repose également sur l'article L. 216-6, "qui réprime par 75 000 euros d'amende et deux ans d'emprisonnement le fait de laisser s'écouler dans les eaux des substances nuisibles à la santé et à la faune", comme les épandages de lisier et l'excès de nitrates qui créent ces algues vertes, a précisé Me Larzul.

L'ÉTAT JUGÉ RESPONSABLE

Le tribunal administratif de Rennes, en 2007, et la cour administrative d'appel de Nantes, en 2009, avaient déjà jugé "que les algues vertes proviennent d'une politique de laisser-faire" et que "les représentants de l'Etat sont les responsables de cette situation", a rappelé l'avocat. "Dès lors que la responsabilité de l'Etat a été stigmatisée par des juridictions administratives, les représentants de l'Etat doivent répondre de ces infractions devant les tribunaux correctionnels", a-t-il argumenté.

Une plainte concernant la mort en 2009, dans les Côtes-d'Armor, d'un transporteur d'algues vertes, Thierry Morfoisse, est par ailleurs en cours d'instruction au pôle santé de Paris.

(Source : LeMonde.fr)

A quoi correspond un hectare ? La réponse confuse du ministre incompétent de l'agriculture

Extension des porcheries, suicides des agriculteurs, produits de qualité...

Le "dindon de la farce" et incompétent ministre de l'agriculture

piégé dans le grand journal de Canal + !

 Le ministre de l'agriculture, Bruno Le Maire, invité du Grand journal de Canal +, a répondu avec des phrases mielleuses  sur l'avenir de l'agriculture française (400 suicides, un par jour, désespoirs de l'agriculture, travail 16h par jour pour gagner l'équivalent du RSA).

En "noyant" le poisson, le ministre Bruno Le Maire a indiqué que l'agriculture doit passer, selon lui, par des produits de qualité avec la création d'observatoires. Il a confirmé en disant qu'il allait surveiller de plus près les marges de la grande distribution !!!

Seulement voilà, le ministre a été taxé de "dindon de la farce" et d'incompétent pour n'avoir su répondre à des questions simplettes dans un véritable "jeu de massacre" : à quelle époque on ramassait les poires : il ne savait pas ; on lui montra la photo d'une vache en lui demandant de quelle race elle était, il répondit "une Limousine", c'était une Blonde d'Aquitaine ; on lui montra la photo d'un tracteur surélevé destiné à travailler les vignes : il fut incapable de dire à quoi servait un tel engin ; on fit entendre au ministre un cri de dindon, en lui demandant de quel animal il s'agissait, il fit une moue signifiant "Je n'ai jamais entendu un bruit pareil.

Le sommet fut atteint lorsqu'on lui demanda ce à quoi correspondait un hectare....en mètres.

Le ministre répondit : "je ne sais pas, je n'ai jamais été doué en math".

Voilà les réponses de notre ministre de l'agriculture surnommé le dindon de la farce de l'incompétence !

Nous voilà rassurés sur les questions agricoles, notamment celles relatives aux extension des porcheries ?

A déguster sans modération :

http://www.apli-nationale.org/TELECHARGEMENTS/guy_carlier_sur_europe_1.mp3

Opération commando de GREENPEACE à l'assaut du réacteur de la centrale de Nogent-sur-Seine

Halte au Nucléaire vulnérable !

Opération commando :

nos camarades de GREENPEACE

s’introduisent comme dans "un moulin"

dans un réacteur

à la centrale de Nogent-sur-Seine

carte.pngCe matin à l’aube, des militants de Greenpeace se sont introduits dans la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine (Aube) à 95 kilomètres au sud-est de Paris pour porter un message: “Le nucléaire sûr n’existe pas”.

 A 7h30 : les militants sont parvenus à monter sur le dôme d’un des deux réacteurs et sont en train de peindre le signe "Danger" sur celui-ci.

Cette action montre à quelle point les centrales nucléaires françaises sont vulnérables : de simples militants, aux intentions pacifistes, ont réussi, avec peu de moyens, à atteindre le cœur d’une centrale nucléaire ! Pourquoi ? Comment ? Car les dispositifs de sécurité existants sont insuffisants !

Nucleaire-Jaude-033.jpgnumerisation0001.jpgAu printemps de cette année, Paul Top et ses camarades de Greenpeace

se sont déjà allongé place de Jaude à Clermont-Ferrand

lors d'un DIE-IN afin de protester contre le nucléaire (Source : La Montagne)


Interrogé ce matin sur France Info, Eric Besson, ministre de l'Industrie et de l'Energie, a estimé que si l'enquête confirmait cette intrusion, cela signifierait qu'il y aurait eu « dysfonctionnements et qu'il faudra prendre des dispositions pour que ça ne se reproduise pas ».


Et si les pseudos-terroristes

de feu le GPEP de la Haute-Loire

avaient monté cette opération :

auraient-ils été "blanchis"

EUX ?

10h30 : la gendarmerie a annoncé aux médias que sept militants avaient été interpellés sur le site de Nogent-sur-Seine.

10h45 : Certains médias relaient des intrusions sur d’autres sites nucléaires, nous ne donnons pour l’instant pas de précision sur le nombre de militants présents sur les installations nucléaires ni les noms des sites concernés. Areva, EDF, les forces de l’ordre sont les mieux placées pour dire où les militants ont été repérés ! Voir le communiqué sur le sujet : Militants délogés à Nogent mais Greenpeace annonce sa présence sur d’autres sites nucléaires

11h02 : Rappelons ici la démarche : Cette action montre à quel point les centrales nucléaires françaises sont vulnérables : de simples militants, aux intentions pacifistes, ont réussi, avec peu de moyens, à atteindre le cœur d’une centrale nucléaire ! Pourquoi ? Comment ? Car les dispositifs de sécurité existants sont insuffisants ! Greenpeace demande au gouvernement d’élargir le périmètre de l’audit des installations nucléaires françaises en y intégrant l’ensemble des risques.

11h34 : Où l’on apprend sur le live de BFMTV que le ministère de l’Intérieur décrète une fouille approfondie de toutes les centrales … A la recherche des activistes.

12H17 : petite interruption de service, le serveur a du mal à gérer le grand nombre de connexions simultanées... comme dans l'électrique finalement, tout est question de gestion du réseau !

11h55 : A Chinon, une banderole a été découverte, "accrochée sur la clôture extérieure", lors d'une ronde du personnel de surveillance peu avant 7H00, a expliqué le service de presse de la centrale.

11h47 : des militants sont toujours au cœur d'autres sites nucléaires en France. Mais où ? Les fouilles sont en cours d'après le porte-parole du ministère de l'Intérieur...

11h42 : Lu sur une dépêche AFP chez Europe 1 : "Une fouille "approfondie" de toutes les centrales et installations nucléaires en France était en cours lundi à la suite de l'intrusion de militants de l'organisation Greenpeace dans la centrale de Nogent-sur-Seine, dans l'Aube, a annoncé un porte-parole du ministère de l'Intérieur. Ce porte-parole a assuré qu'à "aucun moment, l'intégrité des installations nucléaires n'a été mise en péril" par l'intervention des militants de Greenpeace."

12h51 : Une banderole proclamant "Le nucléaire sûr n'existe pas" a été brièvement déployée tôt lundi matin sur la clôture extérieure de la centrale de Chinon (Indre-et-Loire) mais aucune alarme d'intrusion n'a été déclenchée d'après les services de sécurité de la centrale... Alors, eux, ils sont où, si ce n'est pas à Chinon ?

La démonstration dans cette "passoire" saluée par Noël Mamère :

« A Nogent-sur-Seine les militants ont réussi à monter sur le dôme, c'est-à-dire le coeur de la centrale, au nez et à la barbe de ceux qui prétendent assurer notre sécurité. C'est la preuve que les écologistes ont raison de dénoncer les mensonges de l'Etat et du lobby nucléaire », a expliqué le député-maire (EELV) de Bègles (Gironde). « Dans ce secteur hypersensible, la transparence devrait être la règle et dans une grande démocratie comme la France il n'y a pas de place pour l'incontrôlable. Il faut sortir du nucléaire et se débarrasser de cette menace ».

 

Faux comptes à la CGPME

La CGPME montre

le mauvais exemple !

La cour des comptes s'est aperçu que la CGPME n'avait pas utilisé les fonds reçus du Fongefor (organisme de formation professionnelle) comme elle l'avait pourtant indiqué.

Les responsables de ce syndicat patronal avaient donc envoyé de faux comptes rendus d'utilisation (Le Figaro Magazine, 3/12).

Le tout pour la somme plus que rondelette de 2 496 802 euros.

Après d'âpres discussions avec le Trésor, l'Etat qui s'est montré plus que généreux n'a demandé que 517 802 € de redressement.

L'Etat est riche, la CGPME est pauvre, non ?

ARNAQUE ECOLOGIQUE : Pourquoi les bagnoles ne peuvent pas être plus écologiques ?

HALTE AUX LEGENDES URBAINES !

Malgré leurs discours qui affirment qu’ils sont infiniment respectueux de l’environnement, les constructeurs automobiles sont connus pour se mettre en travers des réglementations visant à faire baisser les émissions de CO2 de leurs véhicules. Les constructeurs ont beaucoup communiqué pour créer de véritables légendes urbaines sur les effets qu’aurait une réduction des émissions sur les performances de leurs entreprises…

Alors que l’ACEA, association des constructeurs automobiles européens, se réunit aujourd’hui pour décider si oui ou non, l’industrie soutiendra les nouveaux objectifs de réduction d’ici à 2020 et au-delà, il est intéressant de comparer ce que VW et ses concurrents ont déclaré il y a quelques années lorsque les objectifs actuels pour 2015 avaient été discutés, et ce qui s’est réellement passé …

photo (c) Hayley Baker / Greenpeace

Greenpeace passe à l'action : Atlantique Nord de l’Arctic Sunrise contre la pêche profonde

SOS Océans :

être les témoins du crime

de la pêche profonde

La campagne dans l’Atlantique Nord de l’Arctic Sunrise contre la pêche profonde se poursuit : après l'action du 26 octobre, les militants de Greenpeace ont empêché une opération de pêche vers 15h30 lundi sur le chalutier espagnol Le Muxia au Nord de l’Irlande. Ils ont fixé une bouée aux câbles du chalutier juste après la mise à l’eau du filet. Le Muxia a alors remonté son filet vide et quitté la zone de pêche.

Photo : (c) Greenpeace / Pierre Gleizes.

L’Arctic Sunrise est en campagne depuis plusieurs semaines, contre le crime écologique que représente la pêche profonde. Cette pêche profonde est pratiquée entre 400m et 1500 mètres de profondeur, là où la mer est sombre, silencieuse et où les dommages causés par les filets raclant les fonds marins sont invisibles !
Par cette campagne, et ses actions, Greenpeace veut être le témoin qui mettra en lumière ce crime caché au fond des mers !

La France est l’un des principaux pays pêcheurs en Europe, avec l’Espagne. Sa flotte de chalutiers profonds se monte à 25 bateaux. Quelques bateaux donc, mais qui engendre d’énormes dégâts ! De plus, de l’aveu même des industriels, le taux de rejets en mer d’organismes non désirés, morts ou mourants, est de 25 %.
L’Union européenne a entamé un processus de réforme de sa politique commune des pêches qui n’a lieu que tous les 10 ans. C’est donc maintenant que les décisions doivent être prises !
Les gouvernements européens ont l’opportunité d’agir de manière responsable, avant qu’il ne soit trop tard !

Suivez la route du bateau, partagez le quotidien de l’équipage, enquêtez à nos côtés sur le crime de la pêche profonde…

La majorité du peuple cambodgien a apporté son soutien contre le régime de Lon Nol

Pour Khieu Samphan

le régime khmer rouge

était soutenu par la population !

L'un des trois plus hauts responsables khmers rouges jugés par le tribunal international de Phnom Penh a qualifié, mercredi 23 novembre, les accusations des procureurs de "contes de fées", assurant que la majorité des Cambodgiens avaient soutenu le régime marxiste.

Danielle Mitterrand : "l'amie et la combattante des causes révolutionnaires" selon Hugo Chavez

Le président vénézuélien Hugo Chavez, chef de file de la gauche radicale latino-américaine, a salué mardi la mémoire de Danielle Mitterrand, "l'amie et la combattante" des causes révolutionnaires du continent, selon un communiqué officiel.

Hugo Chavez "déplore profondément la perte de l'amie et de la combattante Danielle Mitterrand, qui a consacré les meilleures années de sa vie à la cause des peuples, à leurs revendications et leurs droits", déclare le communiqué du ministère vénézuélien des Affaires étrangères.

Roquefort en danger

Les habitants de Roquefort la Bedoule


disent non au tracé LGV PACA.

 

Pétition à l'attention de Président de RFF, et du Ministre de l'Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement

LIGNE LGV PACA...

Plus qu'une rumeur, un projet bien réel.

Un projet destructeur pour la commune de Roquefort La Bédoule, alors que même la commune est incluse dans le périmètre de l'aire d'adhésion prioritaire au Projet de Parc National des Calanques...:
¤ destruction de nos paysages
¤ destruction de notre patrimoine (le château de Julhans...)
¤ destruction de notre activité économique viticole classée AOC
¤ destruction d'un poumon vert connu et reconnu pour la pratique d'activités sportives de loisirs ou de compétition

Les nuisances engendrées par une ligne LGV sont réelles (nuisances sonores, visuelles, vibrations...)... mais les retombées du passage d'une LGV sur nos territoires sont nulles (en terme de création d'emplois, d'attractivité économique...)

RFF en charge de la conception de la ligne... et de son exploitation future (à l'heure de l'ouverture des transports à la concurrence...) n'y voit que son intérêt financier, et ne se soucie guère des enjeux environnementaux et humains.

Mobilisez-vous avant qu'il ne soit trop tard, en signant cette pétition, qui sera remise à RFF et au Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement.

-------------
Pour information :

En juin 2009, Jean-Louis Borloo, alors Ministre de l'Ecologie, a retenu le tracé sud, dit des métropoles, passant par Marseille, Toulon et Nice pour le projet de la Ligne grande vitesse du sud-est de la France (LGV PACA). Ce tracé sud l'a ainsi emporté sur le tracé nord, qui évitait Marseille et Toulon en suivant l'A8 et traversait le Haut-Var jusqu'à Nice.

Avec une mise en service prévue en 2023, le calendrier défini et suivi par RFF est le suivant :
- 12/2011 : définition du fuseau de passage de la ligne
- 2011-2014 : études préalables à l'enquête publique
- 2015 : enquête publique
- 2018 : lancement des travaux pour 5 ans
...
mais c'est aujourd'hui, que cela se décide...

SOS OCEANS AVEC GREENPEACE et PAUL TOP


Hi !

Vous le savez sans doute, nos océans sont en train de mourir en silence !
Si rien n’est fait, ils seront vides dans 35 ans !

Inadmissible !

C’est pour ça que nous avons embarqué sur l’Arctic Sunrise, direction l’Atlantique Nord. Pour débusquer les chalutiers, les empêcher de commettre leurs crimes et témoigner en direct du scandale de la surpêche.

Comme lors de notre première sortie le 26 Octobre au large de l’Irlande ! Quand nous avons barré la route du chalutier le Pierre Jacques Matigny, propriété de la Scapêche, la flotte destructrice d’Intermarché !

Pour être encore plus efficace, je vous invite à monter à bord pour suivre nos actions en mer, partager avec l’équipage la vie à bord de l’Arctic Sunrise, me poser des questions que je relaierai aux activistes et aux experts, nous accompagner au quotidien et soutenir notre travail ... En un mot, mener l’enquête avec nous !


J'agis


Et je compte aussi sur vous, à terre, pour transmettre les coordonnées des magasins et restaurants qui proposent à leurs clients des espèces profondes menacées.

Cette campagne est cruciale pour que ce pillage insupportable cesse !
Ensemble, nous allons sauver nos océans ! Come on* !

Mouammar Kadhafi mort n'est plus vif !

"Une nouvelle page s’ouvre pour le peuple libyen"

selon l’Elysée


«La disparition de Mouammar Kadhafi est une étape majeure dans la lutte menée depuis plus de huit mois par le peuple libyen pour se libérer du régime dictatorial et violent qui lui a été imposé pendant plus de 40 ans», salue l’Elysée dans un communiqué.


«La libération de Syrte doit marquer (…) le début du processus agréé par le CNT pour établir en Libye un système démocratique (…)», poursuit le texte. «La France est aux côtés [du CNT] pour le soutenir dans cette démarche», et ce «comme depuis les premiers jours du soulèvement du peuple libyen contre l’oppression».


«Une nouvelle page s’ouvre pour le peuple libyen, celle de la réconciliation dans l’unité et la liberté», conclue la présidence de la République.

Mouammar Kadhafi, blessé par une attaque aérienne de l'OTAN, se cachait dans un conduit de drainage sous une route à Syrte.

Il a succombé à ses blessures, selon Al-Jazeera.

Le guide aurait été tué "démocratiquement" : blessé, apparemment affaibili, debout, il aurait opposé une résistance aux hommes qui le matraitaient.

"Il aurait été poussé contre une voiture et frappé à la tête", toujours selon Al-Jazeera.

La France Laïque bafouée par le sionisme médiatique !

Appel au CSA.

Au nom de mes frères soldats de France et Légionnaires de toutes religions et couleurs des peaux sacrifiés pour une République Laïque :

Au nom de l'histoire de France Royaliste et Républicaine, nous demandons au CSA de condamner l'expression " soldat Franco - Israélien" offert par l'ignorance et le sionisme médiatique !
Il y avait déjà Klarsfeld le vantard de son service dans l'armée Israélienne !

HONTE AUX JOURNALISTES.

Gilbert de Montplaisir

Actionnaire de la sarl Free Wheells : interdiction de participer à des manifestations de moto

Un des 3 actionnaires de la sarl Free Wheels

Francesco Macri a été interdit de

participer à des manifestations moto

par la cour d'appel de Colmar en juillet 2011

 

"Le chef des Hell's Angels libéré sous caution

Le 7 juillet, la chambre d'instruction de la cour d'appel de Colmar rejetait la demande de mise en liberté de Francesco Macri, président du chapitre des Hell's Angels de Colmar. Son avocat, Me Colomb, avait proposé en vain une caution de 20 000 euros.

L'avocat a déposé une nouvelle demande cette semaine et le juge d'instruction vient d'accepter la mise en liberté du chef des Hell's Angels moyennant le versement d'un cautionnement de 50 000 euros. Une fois cette somme déposée au tribunal de grande instance de Colmar, le détenu sera libre. Il sera placé sous contrôle judiciaire avec plusieurs obligations.

Il lui est notamment interdit de paraître au Parc-expo de Colmar, de participer à des manifestations de moto et d'entrer en contact avec les témoins de cette affaire. Francesco Macri avait été interpellé fin avril avec un membre des Hell's Angels et mis en examen pour association de malfaiteurs en vue de commettre une extorsion, menaces de mort... Tous deux sont poursuivis pour avoir fait pression sur les organisateurs du salon de la moto de Colmar au printemps pour obtenir l'exploitation de la buvette et la prise en charge de la sécurité."

(Source : DNA du 21 JUILLET 2011)

Surveillance du Web en Libye : une "faute" au crédit d'Amesys !

La société française Amesys, filiale de Bull,
mise en cause pour avoir installé
son système de surveillance
du Web en Libye réagit :

A quoi ça sert une direction de la communication
quand on ne sait pas écrire "Libye" correctement ?

Bientôt une retraite paisible pour DSK ?

Retraite paisible en vue pour DSK

Le pauvre ! Lui qui se voyait déjà président de la république va revenir dans un pays qui dans sa très majorité ne veut pas de lui aux primaires du PS. Alors il va écumer les plateaux télés pour expliquer combien il regrette ce comportement compulsif, ému, presque sympathique, nous faisant presque pitié. Puis, il donnera son avis sur le déroulement des présidentielles, sur le PS, orphelin, sur la politique en général, sur sa vision en particulier, ému, presque sympathique. Puis il fera le chemin de Compostelle, pour réfléchir, deviendra sage, laissant derrière lui l'homme et ses pulsions pour devenir simple, honnête et clairvoyant. On le verra de temps en temps parcourir la campagne, à pied, bâton de berger en main, s'émerveillant du chant des oiseaux, du soleil qui se lève, coupe du monde et de son effervescence, ému, presque sympathique. Au revoir Dominique...

Pourquoi il faut fermer Fessenheim ?

Réaction presse de Cécile Duflot
4 juillet 2011

L’Autorité de sureté nucléaire vient de préconiser la prolongation pour dix ans du réacteur 1 de Fessenheim (Haut-Rhin), doyen des réacteurs nucléaires français. Fessenheim est entrée en service en 1977 et a été l’objet de multiples incidents. Cette centrale est obsolète : la cuve du réacteur 1 de Fessenheim a été construite sur une dalle de béton qui est la plus mince du parc nucléaire (trois fois moins épaisse que la dalle de Fukushima).

Plus de 85.000 personnes ont signé une pétition du collectif Stop Fessenheim, demandant l’arrêt de cette centrale. Pourtant les autorités continuent à rester aveugles au risque que fait courir Fessenheim à la population.

Cette obstination est d’autant plus surprenante que les voisins Suisses et Allemands ont pris la mesure du risque nucléaire. Après Fukushima, l’Allemagne a décidé d’arrêter les réacteurs entrés en service avant 1980, et de sortir définitivement du nucléaire en 2022. De même le Conseil fédéral Suisse a pris la décision de ne pas remplacer les centrales actuelles.

Après la relance de l’EPR, le moratoire sur le solaire, les obstacles à l’éolien, la France s’enfonce dans une politique du tout-nucléaire aussi dépassée que dangereuse. Le gouvernement doit prendre la décision de fermer Fessenheim !

Cécile Duflot,
Secrétaire nationale d’Europe Écologie les Verts

Nimes : la PJ a rendu une visite amicale aux Hells Angels

(source : MidiLibre.fr)

Nîmes La PJ chez les Hells Angels

FRANCOIS BARRERE
28/06/2011, 06 h 00 | Mis à jour le 28/06/2011, 13 h 38
Des Harley ont été saisies dans le local de Marguerittes.
Des Harley ont été saisies dans le local de Marguerittes. (V. P.)

Dur réveil pour les bikers. Hier matin, à Nîmes comme dans d’autres localités du Gard et de l’Hérault, une demi-douzaine de Hells Angels ont eu la désagréable surprise de trouver, à l’aube, les silhouettes cagoulées des policiers montpelliérains à leur porte. Au même moment, le local de ce club d’amateurs de Harley Davidson, un vaste hangar sur un terrain situé à Marguerittes (Gard), en bordure de l’autoroute A9, était investi par la brigade de recherche et d’intervention (Bri), l’unité de choc de la PJ de Montpellier. "On a entendu un grand bruit, je crois que c’est quand ils ont ouvert la porte", raconte un voisin, témoin de l’intervention.

Tandis que les Hells, dont le président et le vice-président du club nîmois étaient placés en garde à vue, débutaient de longues perquisitions aux domiciles des suspects. "Plusieurs armes de poing et un fusil à pompe ont été saisis", indique Robert Gely, le procureur de la République de Nîmes.

L’enquête, dirigée par une juge d’instruction nîmoise, avait été déclenchée il y a plusieurs mois par le parquet. "Nous avions eu connaissance de faits d’extorsion de fonds, commis sur plusieurs boutiques de tatoueurs dans le Gard, précise le magistrat, et les éléments d’enquête ramenaient vers ce groupe, dont plusieurs membres ont déjà été condamnés pour des violences."

La brigade criminelle du SRPJ de Montpellier a donc poursuivi ces investigations sur "extorsion de fonds en bande organisée et association de malfaiteurs". Et a préféré employer les grands moyens face à ces bikers à la réputation sulfureuse. "Ce sont des gros bras, ça fait partie de leur initiation et de leur univers", précise une source proche de l’enquête.

Parmi les suspects, on trouve plusieurs adeptes de sports de combats, et des anciens de la Légion étrangère, à l’origine de la création de ce club de motos qui, avant de recevoir officiellement le label Hells Angels, s’appelait les Crazy Jockers.

Tous sont depuis interrogés sur ce club, que les policiers soupçonnent d’activités occultes. "La plupart de ces gars n’ont pas de véritable profession, or il faut de l’argent pour se payer ces bécanes", précise une source proche du dossier.

Afin d’en avoir le cœur net, la PJ a embarqué sept magnifiques Harley-Davidson, certaines de couleurs vives, d’autres arborant d’inquiétants dessins. "Il faut vérifier si ces motos ne sont pas volées ou maquillées", précise le procureur de la République. "On en saura plus dans les prochains jours."

Des rivalités parfois sanglantes
Il y a un an, presque jour pour jour, la cour d’assises de l’Aude condamnait deux Hells Angels de Toulouse à douze ans de réclusion criminelle pour avoir frappé à mort, le 3 août 2006, un membre d’un club de motards de Port-la- Nouvelle. Didier Baugé et Christophe Cazenave, invités à cette concentration organisée par le Only Brother Club, s’en étaient pris à l’un des Audois, Dominique Morisseau, parce qu’il se serait intéressé d’un peu trop près à la compagne d’un des Hells Angels, transgressant ainsi les règles entre motards. L’enquête, menée par les gendarmes, s’était heurtée pendant deux ans au climat de peur régnant parmi les motards audois, qui craignaient visiblement des représailles venant de la part des Hells Angels toulousains.
Collimateur
« Les Hells Angels sont clairement dans le collimateur des forces de l’ordre, d’Europol et d’Interpol », estime Etienne Codron, criminologue parisien spécialiste des gangs de motards. « L’Allemagne envisage de les interdire. » Présents en France depuis 1981, les Hells Angels seraient « une centaine pour le noyau dur, répartis en huit “chapitres”, dont Nîmes et un tout nouveau créé à Perpignan cette année. » A l’image des anciens aviateurs américains, qui les ont créés à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les “anges de l’enfer” se présentent comme des amoureux des motos Harley Davidson, d’un mode de vie basé sur la solidarité et le respect entre motards. En France aujourd’hui, beaucoup sont des quadragénaires, ayant un passé militaire et parfois judiciaire. « En Europe, les Hells ont été mêlés à des affaires de trafic d’armes, de stupéfiants, d’extorsion de fonds. Il y a à leur propos une véritable omerta dans le monde de la moto et du tatouage », nuance Etienne Codron.

Le 12 juin dernier, deux hommes liés aux Hells ont été arrêtés par la police belge, après la mort de trois bikers rivaux, des Outlaws, dont les corps criblés de balles avaient été retrouvés dans une camionnette jetée dans un canal. En mai, deux Hells, dont le président du chapitre de Colmar, ont été écroués, pour « extorsion de fonds et menaces de morts » envers l’organisateur d’un salon de la moto.

 

MAIS A COURPIERE EN AUVERGNE

ILS SONT RECUS A BRAS OUVERTS

PAR LES ELUS

ET CERTAINES ASSOCIATIONS COMPLICES !

CGT et menaces en série : le couple parfait pour une journée "Portes ouvertes" de Metalarc sous les yeux de la MACIF ?

Parcouru dans "la CGT ensemble" (juin 2011), le mensuel des adhérents vendu 0,50 euros : "Jeune et déjà costaud ! Créé fin avril, le jeune syndicat CGT de Metalarc à Belloy (95) a arraché par la seule menace d'une grève une augmentation générale des salaires de 100 euros net à compter du 1er avril puis 200 euros à compter du 1er mai. Une prime annuelle de 800 euros versée en juin et décembre a aussi été obtenue".

La prochaine MENACE de la CGT ce sera 300 euros pour la rentrée de septembre 2011 et ainsi de suite jusqu'à ce que l'entreprise crève et ouvre définitivement ses portes à la racaille menaçante ?

"Proche, solidaire, efficace" comme on peut le lire dans l'ours ; en effet !

Pour la zolie anecdote, c'est bien la MACIF qui fait de la pub dans ce journal pratiquement sur une demi-page !!

Est-ce dire que la MACIF est du côté des menaçants-en-chef ?

Charlotte de MAUREPAS

Dépôt de gerbe au pied de la statue Louis XVI, déjeuner, conférence :

Union Royaliste Bretagne Vendée Militaire

Remerciements + invitation

Bonjour à tous,

Nous vous remercions pour votre inscription à notre groupe qui grâce à vous est un succés.

Nous avons aujourd'hui plus de 1100 membres.

Je vous rappelle que comme chaque année depuis 5 ans nous organisons cette "manifestation familliale" http://www.facebook.com/event.php?eid=179982352022596

Réflexion matinale sur le Champisme sur un banc wifi et non pas sur l'état d'abandon du jardin public Henri Vinay au Puy-en-Velay :

Une violente polémique vient d'éclater non pas au Puy-en-Velay ou à part quelques processions de quelques curetons ahuris en partance définitive pour Saint-Jacques de Compostelle il ne se passe rien, mais à propos de l'annonce de la fin du remboursement du Champix (varénicline, Pfizer) dans le cadre du forfait de 50 euros pour l'aide au sevrage tabagique qui a pris de cours les tabacologues.

La décision a été prise par Xavier Bertrand à cause "des questions qui se sont posées" sur ce médoc et parce que, selon le ministre de la Santé, il n'a "pas apporté la preuve d'une efficacité supplémentaire" par rapport aux substituts nicotiniques.

Après des mises en garde fin 2007 des agences du médicament, la notice a été modifiée en incluant les risques de troubles psychiatriques et conduites suicidaires.

Le Champisme a donc été mis sous surveillance renforcée.

"C'est un médicament qui mérite une surveillance, qui doit être prescrit avec prudence, à des gens qui n'arrivent pas à arrêter autrement" a reconnu Anne Borgne, présidente du RESPAD (Réseau des établissements de santé pour la prévention des addictions).

 

Sauf que le Champisme est reconnu par Anne Borgne pour obtenir "des résultats très intéressants".

Les tabacolgues sont inquiets car ils craignent désormais que la décision ministérielle ne jette un soupçon définitif sur tous les produits de sevrage !

A quoi bon s'arrêter de fumer quand la bonne volonté n'est pas suivie d'effets lorsque "fumer continue de tuer" ?

That's is the question à Vichy : l'ancien couturier vedette de Dior John Galliano adore-t-il Adolf Hitler ?

Selon notre confrère "l'Immonde", (LeMonde.fr - 22/06), "le ministère public français a requis, mercredi 22 juin, une amende qui ne soit "pas inférieure à 10 000 euros contre l'ancien couturier de la maison Dior, John Galliano, pour avoir proféré des injures raciales et antisémites en octobre 2010 et février 2011 dans un bistrot parisien.

La procureure Anne de Fontette a requis une amende d'au moins 5 000 euros dans chacun des deux dossiers pour lesquels John Galliano est poursuivi devant le tribunal correctionnel de Paris.

Le jugement définitif sera rendu le 8 septembre.

Trois personnes accusent John Galliano d'avoir proféré des injures antisémites à leur encontre en octobre 2010 et février 2011 dans un bar parisien du quartier du Marais, La Perle, où il avait ses habitudes.

Il avait été interpellé le 24 février au soir en état d'ébriété, à la suite d'une dispute survenue à la terrasse de ce bistrot lors de laquelle un couple l'accuse d'avoir proféré des insultes antisémites".

Allô Vichy, donnez-nous un verre d'eau pour remédier à cette crise de foie !

Expertise médicale dans l'affaire Bettencourt : entorses à la déontologie ?

L'ordre des médecins s'étonne

des entorses à la déontologie

Le Dr Piernick Cressard, neuropsychiatre et président de la section ethique et déontologie du conseil de l'ordre des médecins (CNOM), vient de dénoncer plusieurs irrégularités concernant l'expertise médicale de Mme Bettencourt mère.

Car, contrairement à ce que pourraient laisser penser les derniers développements de cette affaire, les expertises médicales réalisées pour mise sous protection juridique sont clairement encadrées.

Or, l'ordre des médecins s'est étonné - avec justesse - des entorses à la procédure et à la déontologie - copie de l'expertise remise à un membre de la famille, secret médical violé - qui sembleraient avoir été commises dans le cas de l'héritière de l'Oréal.

Parmi ces anomalies, il y aurait la diffusion dans la presse d'éléments du certificat médical, qui évoque "une altération conjointe des facultés mentales et physiques" de Liliane Bettencourt qui serait atteinte d'une "maladie cérébrale" et "doit pouvoir bénéficier d'une mesure de protection dans les actes de la vie civile, tant patrimoniaux qu'à caractère personnel, de type curatelle".

La curatelle s'applique à une personne qui, "sans être hors d'état d'agir d'elle-même, a besoin d'être conseillée ou contrôlée d'une manière continue dans les actes importants de la vie civile". Elle peut être simple, lorsque le majeur n'est assisté du curateur, nommé par le juge, que dans les actes les plus importants de sa vie. Aménagée par le juge, qui décide de ce que la personne peut faire ou non, ou renforcée : le curateur perçoit les ressources et gère les dépenses de la personne, sur un compte ouvert au nom de celle-ci.

L'expertise médicale est envoyée au juge des tutelles, (qui en a seul l'accès) parfois via la famille, qui la reçoit sous pli scellé mais en aucun cas "Il n'y a aucune raison de transmettre des éléments médicaux, y compris aux actionnaires de l'Oréal" s'insurge le Dr Cressard (Le quotidien du médecin - N° 8995).

Le secret médical fera-t-il - désormais - la place aux dérives déontologiques et à la politique du "panier troué" dans nos provinces pour les pékins de base que nous sommes ?

MCDP

La mayonnaise à la sauce "non-coupable" de DSK va-t-elle prendre ?

Le problème dans cette lamentable affaire en terme d'image pour les femmes et pour la France, c’est que DSK et ses avocats ont déjà mentis ouvertement deux fois...

La première fois en affirmant qu’il ne pouvait pas s’être rendu coupable de ce dont on l’accusait parce qu’il n’était pas dans la chambre du Sofitel à l’heure dite...

Une fois l’heure précisée, ils ont reconnu qu’il était là mais ont laissé entendre qu’il n’y avait pas eu de rapport sexuel.

Maintenant, ils disent clairement qu’il y a eu rapport sexuel mais qu’il était consenti.

Ceux qui on démarrés au quart de tour en le défendant sur la base des deux premiers mensonges seraient bien avisés de ne pas reproduire cette erreur maintenant, parce que tout cela sent fortement l’argument de défense obligé.

Et il y a fort à parier que s’il s’en sort, ce ne sera pas sur le fond mais sur la forme, en récusant des preuves sous des prétextes de procédure et en caricaturant la plaignante.

En même temps, comment les socialistes français qui se veulent les défenseurs des faibles et des pauvres vont-ils faire pour accabler une faible et une pauvre pour défendre leur champion puissant et riche ?

L’hypocrisie des « socialistes » va apparaître dans sa lamentable trivialité.

DSK range la Porsche, le tailleur :

.... Et la classe ouvrière ?

.... Et l'écologie ?

Le boss du FMI, DSK, adulé par les socialistes de base, englué dans une série de révélations sur son train de vie depuis la publication d'une photo le montrant montant à bord d'une superbe Porsche Panamera, a déposé plainte contre le redoutable journal, notre collègue "France Soir" et comme le prouve le site atlantico.fr.

Cette rutilante Porsche appartient à Ramzi Khiroun, l'un de ses plus fidèles conseillers en communication, comme l'a révélé l'Express.

"France Soir" ayant révélé des infos concernant son train de vie, notamment sur le prix de ses costumes et le nom de son tailleur de Washington.

Ses révélations commencent à jeter le trouble chez les socialistes de province, notamment au Puy-en-Velay où DSK, en course pour les prochaines élections présidentielles avait une "certaine" côte qui serait en train de s'effriter !!!

Langue tirée

DSK en rut à New-York : les femmes de ménage sont-elles en sécurité dans les hôtels Sofiltel ?

DSK en rut dans la chambre 2806

du Sofitel de Times Square :

la gauche prend une gifle !

Dimanche 15 mai 2011

Dominique Strauss-Kahn que l’on savait "homme à femmes", mais pas à ce point, a été arrêté par la police new-yorkaise (dans la nuit de samedi à dimanche), et inculpé pour tentative de viol.

Pendant que nous dormions sur nos deux oreilles, le président du FMI, futur ex-président de notre beau pays de France a été arrêté par la police de New York, alors qu’il se trouvait à bord d’un avion Air France sur le point de s’envoler vers la France.

Il est en garde à vue après un dépôt de plainte d’une femme de chambre qui affirme avoir été agressée par le "fringant" politicien sorti tout nu de la salle de bain d’une chambre de l’Hôtel Sofitel, qu’elle venait nettoyer à 13 H (heure locale), pensant qu’elle était vide.

Elle s’est débattue, a ameuté ses collègues et la police, qui a retrouvé plusieurs affaires personnelles de DSK dans la chambre d’hôtel, et a foncé à l’aéroport.

Le présumé innocent expliquera peut-être qu’’il s’est agi d’un malentendu et que vu le prix de la nuit d’hôtel (3000 dollars), il avait cru que la femme de chambre était incluse dans le prix ? Le néolibéralisme c’est bien cela, non ?

DSK en rut dans la chambre 2806

du Sofitel de Times Square :

les femmes de ménage

sont-elles en sécurité

dans les hôtels Sofitel ?

Lundi 16 mai 2011

Le patron du FMI (Fonds monétaire international), DSK (qui entend se défendre "vigoureusement") soupçonné d'agression sexuelle, séquestration de personne et tentative de viol est sorti cette nuit du commissariat situé dans le quartier de Harlem, menotté dans le dos, escorté par des policiers et ce, après 30 heures de détention.

Selon le porte-parole de la police, DSK ne bénéficiera pas de l'immunité diplomatique face aux accusations d'agression sexuelle pesant sur lui.

Il devrait comparaître dans la journée, vraisemblablement en fin d'après-midi.

Selon le responsable de la police de New York, Paul Browne et selon des médias locaux, la femme de ménage (d'origine africaine) âgée de 32 ans serait entrée à 13h dans sa chambre d'hôtel du Sofitel de Manhattan, pensant qu'elle était inoccupée.

DSK serait ensuite sorti nu de la salle de bain et l'aurait agressé sexuellement (il l'aurait alors jetée sur le lit pour tenter d'abuser d'elle).

Selon cette jeune femme, "il l'aurait prise et forcé à entrer dans la chambre à coucher, puis aurait verrouillé la porte. Elle se serait débattue mais il l'aurait traînée dans la salle de bain et l'aurait à nouveau agressé sexuellement - pour la contraindre à lui faire une fellation -", faits confirmés par le Times.

Selon la législation de l'Etat de New York, une fellation non consentie est considérée comme un crime sexuel, ce qui semble pour le moins normal !

DSK - dont la présomption d'innocence a tout son poids -, et qui était pressé de quitter le Sofitel, encourt une peine entre 20 ans et 26 ans de prison !

 

Halte au fichage des enfants de CE1 !

OUI ou NON aux EVALUATIONS NATIONALES ?

Nous relayons ci-dessous un appel à ne pas laisser nos gouvernants ficher nos enfants. Sous couvert d’évaluation, comme ils avaient voulu le faire pour les crèches, et dû reculer grâce à la mobilisation, ils veulent obliger les instituteurs à ficher les enfants de CE1, à les mettre en compétition, à les trier socialement.

Communiqué :

"Amis parents d’élèves de CE1, instituteurs, et désobéissants

Dans toute la France et pour la 3ème année, des enseignants disent NON aux EVALUATIONS NATIONALES des élèves des écoles primaires. Certains seront en grève pendant la semaine du 16 au 20 mai prochains, afin de ne pas faire passer les évaluations aux enfants de CE 1, prévues cette semaine-là. Un préavis ayant été déposé pour toute la semaine, vous pouvez faire grève un ou plusieurs jours cette semaine-là. D’autres instituteurs, qui n’osent pas faire grève par crainte des représailles, tenteront de « saboter » les évaluations, en parallèle, de diverses manières.

Aidons-les ! Si vous êtes parents d’élèves de CE 1, vous pouvez faire échec aux évaluations. Le logiciel des évaluations ne supporte pas les absences : s’il y en a au moins 3, l’évaluation de la classe toute entière n’est pas prise en compte... ce qui fiche en l’air l’évaluation ! Entre le 16 mai et le 20 mai, gardez le plus possible vos enfants à la maison. Même une demie-journée d’absence peut compromettre l’évaluation, si d’autres parents font aussi la grève des enfants cette semaine-là... L’idéal étant que les absences des enfants soient organisées par les parents à tour de rôle, pour qu’elles ne puissent pas être rattrapées. Si cela est en plus doublé d’un jour de grève au moins par l’enseignant de la classe... c’est encore mieux !

Pour qu’on ait une visibilité nationale sur cette grève des parents/enfants, signalez-nous s’il vous plait les absences de vos enfants cette semaine-là en adressant un message court à : manifeste@desobeir.net

Cette action a reçu le soutien de nombreux instituteurs grévistes et non grévistes.

Mais pourquoi refuser les évaluations ?

Stress des élèves et compétition

Les enfants sont mis en situation d’examen dès 8 ans (et bientôt dès 5 ans). Certains exercices sont d’une telle difficulté qu’ils mettent la plupart des élèves en échec.

Elles instaurent une compétition au sein de la classe et entre les classes.

Fichage des élèves

L’école n’est plus perçue comme un lieu d’apprentissage, mais comme une machine à enregistrer des résultats. Très prochainement, ils seront collectés sur des bases de données telles que BASE ELEVES qui suivront les élèves jusqu’à la fin de leur scolarité et même au-delà. Tout ceci, grâce au Livret Personnel de Compétences.

Mise en concurrence des écoles

Depuis 2009, la publication des résultats permet d’établir des statistiques et des comparatifs par académie (Paris, Versailles, Créteil, …). Bientôt, elles permettront de comparer les écoles entre elles, ce qui accélèrera le démantèlement de la carte scolaire et la ghettoïsation de nombreuses écoles.

Casse du service public

Ces évaluations servent à orienter très tôt les élèves en difficulté vers des dispositifs d’aide peu pertinents et à moindre frais (aide personnalisée, « stage vacances » et accompagnement éducatif réalisés en heures supplémentaires par des enseignants), ce qui est très cohérent avec les suppressions massives de postes.

Flicage des enseignants

Les enseignants seront essentiellement évalués à partir des résultats de leurs élèves à ces évaluations, et non plus sur la qualité de leur enseignement (réalisation de projets, travail en équipe, relation aux enfants et aux parents, …). On achète leur soumission avec une prime. Les enseignants qui respecteront le protocole recevront 400€ !!!

Tri social

Les évaluations sont un outil au service du tri social. Si l’Ecole en tant qu’institution, se base sur la compétition et les évaluations, elle ne peut que renforcer les inégalités sociales, au lieu de les combattre, comme elle prétend le faire."

Paul-Louis LEVANT

Ras-le-bol à Vichy : Nicolas Sarkozy comparé à Adolf Hitler par le MJS !

Trop c’est trop ! Les dirigeants du PS n’ont-ils rien d’autre à nous opposer et à proposer aux Français que des insultes nauséabondes et indignes ?

Une nouvelle étape dans la bassesse a été franchie avec l’affiche du Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS) qui détourne honteusement une photo dans l’unique but d’assimiler Nicolas Sarkozy à Adolph Hitler, et ceux qui soutiennent le Président de la République aux nazis !

L’UMP dénonce cette dérive malsaine et dangereuse qui consiste à constamment faire l’amalgame entre nos propositions, nos élus, le Président de la République et le pétainisme ou le nazisme. C’est insultant pour le débat démocratique et républicain, pour notre pays et nos institutions et pour les familles des victimes de la barbarie nazie.

Jean-François Copé, au nom de l’UMP, appelle solennellement Martine Aubry à dénoncer et à stopper immédiatement cette campagne. Plus largement, il appelle le PS à quitter ce caniveau de l’insinuation scandaleuse sur le nazisme ou le pétainisme, pour revenir dans le débat républicain, dans l’échange d’idées, dans la confrontation de projet.

L’UMP appelle tous les Républicains, de droite comme de gauche, à faire part de leur indignation face à ces méthodes déshonorantes pour ceux qui les emploient.

Nouvelle campagne officielle du MJS

Communiqué de Jean-François Copé : http://www.lemouvementpopulaire.fr/espacepresse/-Trop-c-est-trop-Jean-Francois-Cope-Secretaire-General-de-l-UMP-appelle-le-PS-a-revenir-dans-le-cadre-d-un-debat-republicain-respectueux-des-personnes-9212.html

Claude Hoarau, son frère Roger et Georges Papi, l’ancien président du comité des fêtes ont tous été placés en garde à vue

Le maire de Saint-Louis-de-la-Réunion en garde à vue

Claude Hoarau, maire de Saint-Louis-de-la-Réunion est en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie.

Claude Hoarau, son frère Roger et Georges Papi, l’ancien président du comité des fêtes ont tous été placés en garde à vue et sont entendus sur différentes affaires de prises illégales d’intérêts et détournement de fonds publics, notamment concernant le voyage en Afrique du Sud pendant la Coupe du Monde de football en juin dernier.

Ils sont suspectés de prise illégale d’intérêts et détournement de fonds publics dans l’affaire du voyage de la délégation en Afrique du Sud pendant la Coupe du Monde.

source: zinfos974.com

Malaise dans la police : la moutarde monte au nez des CRS

La mobilisation des CRS

pourrait s'étendre comme la peste !

Le projet de fermeture des compagnies de CRS fait monter la moutarde au nez dans les rangs de ceux qui pensaient être soutenu fermement par le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux.

Faute de droit de grève, les 10 000 CRS multiplient les initiatives et les gestes symboliques pour faire reculer Brice Hortefeux dans ses projets de fermeture de deux des 61 compagnies républicaines de sécurité, de Lyon à Marseille.

Après la réforme judiciaire, rien ne semble arrêter la politique de ce qui a été construit antérieurement pour la défense ds intérêts publics puisque l'heure semble à la destruction plutôt qu'à un esprit constructif et comme le dénonce Nicolas COMTE, le secrétaire général d'Unité Police SGP-FO : "Officiellement, on ne nous dit rien, sinon que des études sont en cours" alors que les CRS en perdant pas loin de 1.300 hommes, ont déjà le sentiment d'avoir consenti de gros efforts à la révision générale des politiques publiques 'RGPP".

Les CRS vont-ils se joindre aux manifestants lors de la prochaine grande manifestation nationale à "la Tunisienne" ?

Marc-Claude de PORTEBANE sur Facebook : la Leçon tunisienne

La Trabelsi aveuglée par le pognon a aveuglé le régime de Ben Ali et Ben lui-même !
En fin de compte, c'est l'armée qui a débarqué le président tunisien.
La pute a changé de camp !

Réflexion matinale sur les suicides dans la police nationale autour de deux aquarelles d'Alain GABRIOT devant la communauté de communes d'Ennezat

Selon les statistiques du rapport officiel du "bilan social de la police nationale", les suicides dans la police seraient supérieurs à ceux de France Telecom.

Parmi les 146 000 agents de notre police nationale, "..le nombre de suicides en 2009 s'est élevé à 42, contre 49 en 2008 et 47 en 2007".

Les rapporteurs indiquent également que "..sur les 42 cas, 22 personnes ont utilisé leur arme de service".

Après avoir confié une étude sur ce nombre inquiétant de suicides dans notre police nationale à l'INSERM, Frédéric PECHENARD, le directeur général de la police nationale, aurait validé "...une instruction portant sur la mobilisation de tous les acteurs dans la détection des fragilités et des situations difficiles vécues par les personnels de police..."

Le bilan social fait également état de 358 "actions de prévention du suicide" traitées par les 48 "psychologues opérationnels" du ministère de l'Intérieur, contre 501 en 2008.

A Vichy, l'ex-capitaine PELLETIER, très aimé des policiers ne s'est pas suicidé, lui.

Il a préféré quitter la police nationale.

Il travaille désormais pour une entreprise privée.

Quant à ceux qui, de plus en plus nombreux de nos jours, traitent à longueur de journées nos policiers de "sales flics", de "flicaille de merde" ou même de "flics" tout court ne devraient-ils pas faire un séjour en taule ?

De l'aspirine à l'hôpital !

L'aspirine  

mes amis lisez bien ce message et surtout n'oubliez pas
 

Ceci est vrai et très important à faire...
 
L'importance d'une aspirine...

Le conseil qui suit fait partie de ces informations peu nombreuses qui s'échangent sur internet auxquelles on doit prêter attention et qu' on doit suivre.

Quand j'ai eu mes deux crises cardiaques en septembre dernier, le médecin qui m'a soigné aux urgences du Secours Mutuel m'a demandé si j'avais pris de l'aspirine après avoir ressenti la douleur dans ma poitrine.
   
J'ai dit au médecin qu'à la maison nous n'avions pas d'aspirine.. Et il m'a donné ce conseil : dans chaque foyer , il doit y avoir un tube d'aspirine, soit de dose normale soit de 81 mg , spécialement dans les foyers qui comptent des personnes de plus de 60 ans. Bien sûr, ces aspirines doivent être disponibles pour que,  au cas où cette douleur dans la poitrine se manifeste vous puissiez les prendre sans perdre de temps. Grâce à Dieu, les infarctus que j'ai eus n'étaient pas graves , mais le niveau d'enzymes que j'avais était tel que j'aurais pu perdre la vie si je n'étais pas arrivé à temps à l'hôpital.

PAR CONSÉQUENT ... si vous n'avez pas d'aspirine à la maison, achetez un tube et gardez-le dans un endroit accessible. Dieu sait si cela peut faire la différence entre la vie et la mort.

Notez : qu' il existe d'autres symptômes d'attaque cardiaque suivis ensuite d'une douleur dans le bras gauche. Vous devez aussi prêter attention à une douleur intense dans la mâchoire inférieure, des nausées et sueurs abondantes car ce ne sont pas non plus des symptômes communs.
 

Détail :  Durant une crise cardiaque , au début vous pouvez ne pas ressentir de douleur dans la poitrine. 60% des personnes qui ont eu une crise cardiaque pendant qu'elles dormaient, ne se sont plus relevées. Cependant, une douleur dans la poitrine peut vous réveiller d'un sommeil profond. S' il en était ainsi, faites fondre immédiatement 2 aspirines dans la bouche et avalez-les avec un peu d' eau. Appelez tout de suite le SAMU, la Police ou les Pompiers en disant "crise cardiaque " et en informant que vous avez pris 2 aspirines . Asseyez-vous sur une chaise ou un fauteuil et attendez l'arrivée des secours .

NE VOUS RECOUCHEZ PAS !!!
Un cardiologue a affirmé que si chaque personne qui reçoit ce message en informait 10 autres, assurément une vie serait sauvée..

...Et c'est ainsi que vous seriez débarrassés sans embarras de l'Idiot provincial car personne n'est immortel !

Plus de 65 % des fruits et légumes bios proposés sur les étals français en 2009 proviennent de l’importation

Halte à la Bio importée et à ses dérives !

Relocalisons !


65 % des fruits et légumes bios proposés sur les étals français en 2009 proviennent de l’importation (Italie, Espagne, Maroc...). Voilà qui laisse perplexe. Perplexes, les adhérents de Nature & Progrès l’ont été en lisant l’enquête du journal L’Expansion1 révélant ces faits aberrants.


La demande de produits biologiques augmente. Un très bon signe ! Pourquoi la réponse française passe-t-elle essentiellement par l’import ? L’enquête de L’Expansion révèle en outre que ces produits sont parfois du « faux bio », traités aux pesticides.

Pourquoi ? Le contrôle effectué par organisme certificateur serait d’après l’enquête, loin d’être fiable. Trop lointain, trop opaque, trop compliqué. Certes, le consommateur peut s’indigner de cette « non-conformité » du produit à ses attentes… Le citoyen doit quant à lui s’indigner du non-sens écologique de cette Bio importée.


Quel est en effet l’intérêt de cultiver des pommes de terre bios en Roumanie et d’ensuite les expédier loin du sol qui les a produites, loin des habitants qui pourraient les consommer pour enfin les commercialiser en supermarchés français, pays où l’on sait parfaitement produire des pommes de terre ?

N’y a t’il pas là une véritable aberration, un détour scandaleux éloignant toujours plus la « bio » de ses principes fondamentaux ?

Faces à ces deux dérives, Nature & Progrès réaffirme la nécessité de produire et consommer localement. La vente directe ou en circuits-courts sont des facteurs de confiance.

Nature & Progrès souligne surtout l’intérêt d’associer les deux maillons principaux de ces circuits-courts, à savoir les consommateurs et les producteurs, dans les processus de garantie de la Bio. C’est possible et cela existe déjà à travers les Systèmes Participatifs de Garantie (SPG).

Consommateurs, citoyens : soyez curieux et vigilants, ne vous contentez pas d’un label sans savoir ce qu’il représente, vérifiez la provenance de ce qui vous est proposé dans le commerce. Osez poser vos questions aux agriculteurs. Les Systèmes Participatifs de Garantie, comme ceux mis en place par les adhérents Nature & Progrès, permettent de s’engager individuellement et collectivement, d’être informé en toute transparence. Dans ces systèmes participatifs, tous peuvent visiter les fermes et questionner sur les pratiques agro écologiques.

C’est là, dans ce lien retrouvé entre ceux qui produisent l’alimentation et ceux qui s’en nourrissent, que se trouve l’avenir de filières biologiques cohérentes.

Disparition d'une jeune fille de 16 ans : Cassandra HUET


  Tél. 02 40 13 04 24

Ma fille de 16 ans, Cassandra Huet est disparue depuis maintenant 2 semaines. Si tout le monde fait suivre ce courriel, quelqu'un reconnaîtra peut-être cet enfant. C'est de cette façon qu'une fille disparue a été retrouvée, en faisant circuler sa photo à la télévision. L'internet circule dans le monde entier alors, SVP, faites suivre ce courriel à tous vos contacts. Il n'est pas encore trop tard, SVP aidez-nous. Si quelqu'un sait quoi que ce soit, svp entrez en communication avec mo à : famillehuet@yahoo.com


Ces bombes à retardement dans l'assiette de nos enfants !

En une seule journée, un enfant absorberait pas moins de 128 résidus chimiques contenus dans une alimentation d'apparence saine et équilibrée. Ce terrible cocktail cancérigène présent au quotidien dans les assiettes des enfants contiendrait également des dizaines de perturbateurs endocriniens.

Le MDRGF devenu il y a quelques semaines plus simplement Générations Futures publie aujourd’hui les résultats d’une étude édifiante sur le contenu chimique de nos assiettes. Le Mouvement pour le droit et le respect des générations futures a acheté dans plusieurs supermarchés de la région parisienne des aliments non bio composants les repas types d’une journée d’un enfant d’une dizaine d’années. Et les résultats sont inquiétants.

Réalisée entre juillet et septembre 2010, l’étude s’est basée sur 4 repas équilibrés et un encas élaborés suivant les recommandations du ministère de la santé. Ainsi 5 fruits et légumes frais par jour ont été inclus dans la journée, de même que au moins 3 produits laitiers et un litre et demi d’eau, en excluant même toute friandise.

A première vue, ces repas pourraient laisser croire à une alimentation saine, ni trop grasse, ni trop salée ou trop sucrée, presque idéale pour nos enfants. A en croire les résultats de l’étude de Générations Futures, on est loin du compte. En une seule journée, un enfant de dix ans ingèrerait pas moins de 128 résidus chimiques dont 36 pesticides différents.

47 cancérigènes suspectés et 37 perturbateurs endocriniens

Que des résidus de pesticides s'invitent dans nos assiettes n'est pas vraiment une surprise souligne l’organisation présidée par François Veillerette, mais c’est l’importance de cette contamination qui alarme. En effet, selon les résultats de cette étude, pas moins de 81 substances chimiques différentes seraient ingérées au cours d'une seule journée par un enfant de 10 ans, dont 47 substances différentes cancérigènes suspectées et 37 perturbateurs endocriniens.

Concrètement, dans le seul petit-déjeuner, composé de thé au lait, de pain de mie, de beurre, de confiture et d'un jus de fruit, l’étude révèle la présence de 28 résidus de produits chimiques. Et ce n’est pas tout, car au déjeuner, le thon dans la salade contenait des traces d’arsenic, de cadmium, de mercure et de PCB., l’eau du robinet du bromoforme, du chlorodibromométhane, du chloroforme, du dichloromonobromométhane, des nitrates… Et au diner, on remet ça avec une liste affolante de PCB dans le fromage et le saumon, ou encore du Bisphénol A.

« Nos analyses montrent qu’en 24 heures, un enfant est susceptible d’être exposé, uniquement par son alimentation, à des dizaines de molécules soupçonnées d’être cancérigènes ou d’être des perturbateurs endocriniens », affirme Générations futures à l’occasion de la publication de son étude. « Il est urgent que les autorités réagissent » conclut l’association qui combat depuis des années cette contamination rampante et silencieuse, à l’origine de nombreux cancers.

+93% de cancers chez l’homme et +84% chez la femme

Si cette enquête n’a pas vocation à se substituer à une étude strictement scientifique, elle « vise à éclairer les questionnements que nourrissent le public et nos organisations concernant la contamination des aliments par des mélanges à faible doses de substances chimiques classées, par des instances officielles, cancérogènes certaines, probables ou possibles ou soupçonnées d’être perturbatrices du système endocrinien » souligne Générations Futures.

Générations Futures rappelle qu’aujourd’hui, un homme sur 2 et une femme sur 3 est ou sera touchés par le cancer en France. L’incidence du cancer en France a progressé entre 1980 et 2005 de + 93% chez l’homme et + 84% chez la femme, et également fortement augmenté chez l’enfant, une augmentation générale attribuée en partie à des causes environnementales au sens large et notamment à notre alimentation souligne l’association.



Lancement d'une pétition pour le retour des valeurs morales et patriotiques au sein de la FFF :

....et donc de l'équipe de France de Football :
ceux qui crachent sur notre fierté nationale doivent être combattus et démolis psychologiquement eux et leurs familles !

Noël 2010 en Auvergne vu par un gamin de 20 ans

Hier, j'ai passé le Noël le plus cauchemardesque de ma vie, dans la solitude la plus extrême.

Un jeune homme de 20 ans (J.S.) a décidé du sort.... non pas du sien mais de ma vie sentimentale entre sa mère et moi.

L'arbitre c'est lui et l'étudiant a décidé de pourrir ma vie depuis le 25 mars 2010.

Est-ce le rôle d'un "gamin" de 20 ans de détruire la vie d'un couple d'amoureux parce qu'il est mal dans sa peau ?

Combien sommes-nous, les couples en errance, à subir les épreuves que nous font subir ces apprentis destructeurs ?

L'Ecossais