violences

#JesuisMarieLama : les boites de nuit de Rennes et de sa région sont-elles un des tremplins de l'alcoolisme juvénile ? VIII

Les comportements de la jeune rennaise

sont en grande partie portés sur l'alcool

et les boîtes de nuit en sont le tremplin ?

Marie lama 024

Sur la page Facebook de cette boîte de nuit de la région rennaise, aucune mention avertissant des dangers de l'alcool, sur cette photo publiée - en mode public - !!! HALTE AU LAXISME DE L'ETAT !

L'Idiot provincial a saisi l'Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA) qui recommande l’application la plus stricte de la loi Evin – soit zéro publicité – sur Internet !

Exigeons la fermeture administrative temporaire de cette discothèque de la région rennaise !

Après s'être mis en contact avec la préfecture de l'Ile-et-Villaine, les douanes, la DDCSPP, l'Idiot provincial et ses camarades continuent à "ratisser" le terrain des boites de nuit dans un rayon de 50 km autour de Rennes.

Nous avons pris également contact avec nos confrères de Ouest France pour leur faire part de notre projet de marche silencieuse à Rennes en solidarité avec feu Marie Lama, mais aussi pour évoquer ces "menaces" qui commencent à pleuvoir sur l'Idiot provincial.

Cela veut dire que nous sommes sur une des bonnes pistes. Que nous commençons à déranger la pègre locale du monde de la nuit !

Peut-on nous dire pourquoi les tarifs de ces boissons alcoolisées sont-ils si bas ?

Combien de "bracelets des préventes" au Kenland (15 Place des Lices, 35000 Rennes) ont-ils été vendus pour cette soirée ?

052

Nous aimerions également que l'on nous en dise un peu plus long sur ce commentaire, concernant le "Delicatessen", une des boites de nuit rennaise qui appartient aux mêmes gérants du "Baron-club" : http://www.cityvox.fr/discotheques_rennes/le-delicatessen_34992/Avis-Lieu

Par lariche, le 29/07/2008 : "De la poudre aux yeux!!!
Je connais ce lieu depuis longtemps et rien n'a vraiment changé... c'est même pire! Dans le désordre, jeunes branchouilles venus comparer les dernières sapes à la mode rue du chapitre et claquer la paie de ministre de papa, vieux célibataires adossés au comptoir et prêts à tendre un billet à votre dulcinée, l'air de rien, pour s'attacher ses services le temps d'une nuit (cf. pub "tu t'es vue quand t'as bu"), serveurs au top du "j'me la raconte derrière le bar et j'oublies de sourire et... de servir!", chaleur insupportable (clostros s'abstenir), prix défiants toute concurrence (10€ le mauvais champ)... Bref, dans ce lieu où comme dirait un célèbre rappeur "les mecs se font la bise comme dans le show-biz", vous en prenez pour votre dose de clinquant et de répugnant (se la jouer à Rennes devient apparemment une valeur sûre), délestés de quelques euros, suffocants, et avec en guise d'au revoir, une bonne tape dans le dos (pour ne pas dire sur la tronche) des videurs maison. N.B: avec mon pote un peu basané, les videurs nous ont dit d'oublier ce lieu..."

Nous demandons au parquet du procureur de la République de Rennes d'essayer de savoir ce que veut surtout dire le contenu de la dernière phrase !

Tout comme nous demandons au cabinet du préfet de la région Bretagne de nous dire ce qu'il pense de ceci :

Violence GRATUITE de la discothèque l'ESPACE à Rennes :

J'ai décidé de poster cette vidéo prise samedi soir (06/04/13) devant L'ESPACE (discothèque) à Rennes suite aux débordement très agressif des videurs. Ce n'est pas tolérable d'agir ainsi, les videurs ont litéralement tabassé et gazé hommes et femmes devant la discothèque et le tout gratuitement. J'ai eu le temps de prendre cette vidéo comme preuve avant d'être pris en chasse par deux videurs, qui ne semblais pas avoir de bonnes intentions a mon égard... C'est intolérable d'agir ainsi dans un endroit prévut pour se divertir. Plusieurs personnes (dont un pote) on été blessés ( lèvre ouverte, cocard, petit doigt cassé, brûlure dû au gazage a bout portant etc etc...) et se sont retrouvées aux urgences dont une personne gravement blessée. J'espère que cette histoire ne va pas en rester la. J'ai choisi de la diffusé anonymement de crainte de représaille de ces videurs qui abusent de leur pouvoirs. J'aurai aimer pouvoir filmer toute la scene pour que tout le monde se rendent compte de la gravité de leurs actes mais comme vous pouvez le voir j'ai du prendre la fuite... Je comte sur vous pour la diffuser le plus largement possible et si vous avez été témoin de la scène ou si quelqu'un possède d'autres videos, il ne faut pas hésiter a poster."

Précision : le contenu de cette vidéo (https://www.youtube.com/watch?v=ooDIEEw6SNA) n'est plus disponible (http://www.entreprises-commerces.fr/forum/opinion/violence-gratuite-discotheque-espace-rennes-t3293.html).

En ce qui concerne les circonstances dans lesquelles la jeune Marie Lama a été virée de la discothèque "Le Baron-Club", les commentaires vont bon train sur le net :

- "Christian JOUAN 23 Février 2015 à 10h30 Bonjour, Je suis surpris qu'il faille une pétition pour que les tenanciers de cet établissement soient inquiétés. Mettre dehors une personne, sous l'emprise de l'alcool, habillée trés légèrement, sans possibilité de contacter qui que ce soit, sans pouvoir rentrer à son domicile, c'était metre cette personne en grand danger. Il y a donc non assistance à personne en danger. Je crois savoir que le Baccardi à Callac est fermé depuis le décès d'un jeune dans ses murs".  Le Télégramme
- "Michel kerninon 23 Février 2015 à 14h58 Quelle tragédie que la disparition de cette jeune fille ! Et comment autant d'égoïsme, d'irresponsabilité, de manque de solidarité, à la fois de la part de tenanciers et de clients de ces établissements peuvent ainsi conduire au drame ? Combien de jeunes ont disparu à la sortie de ces établissements (il en a été rendu compte ici) et pas seulement sur la route où le bilan est lourd ? Combien de crimes ont été commis dans ces mêmes conditions d'alcoolisation, tolérés voire entretenues commercialement, en Bretagne comme ailleurs ? Rien ne peut justifier un tel laisser-faire et tant de victimes. Les jeunes sont les personnes parmi les plus exposées aux risques. Tant de drames à la sortie de bars ou boîtes de nuit mériteraient que la justice et les pouvoirs publics prennent enfin leur responsabilité. En mettant d'abord en vigueur de véritables dispositions préventives, en multipliant les actions de prévention et de contrôles, en modifiant les horaires d'ouverture excessifs, etc. Il s'agit effectivement d'un délit de non-assistance à personne en danger, de la part des tenanciers d'établissements, des clients présents, des pouvoirs publics et leurs représentants." Le Télégramme
- "Jean Pierre Gruson 23 Février 2015 à 21h41 Ne pas porter assistance à une personne fragilisée par une absorption à priori élevée d'alcool et la mettre à la porte de l'Etablissement sans même prendre la peine de lui rendre les vêtements déposés par elle au vestiaire et sans même s'inquiéter de ce qu'elle va devenir dans la nuit glaciale, ivre et sans ses vêtements, cela porte un nom et ce nom est en effet mise en danger d'autrui." Le Télégramme.
Feu ! Ouvrons le bal !
A suivre
Paul TOP

Présence du loup en France : K1 (Kamarade n°1) n'en a pas vu dans les Pyrénées !

K1 n'a pas vu de loup dans les Pyrénées

Img 6734

.....alors que des carcasses

Img 6740

...de mouton gisent à même le sol !

Img 6691

K1 dans le parc National des Pyrénées

sur les hauteurs du Hautacam

K1 (Kamarade n°1 de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux) qui a passé plus de 15 jours à la recherche d'éventuelles traces du loup dans les Pyrénées, poursuit avec ses Kamarades son tour de France pédestre afin d'être en contact direct avec le loup qui a trop souvent "bon dos", mais aussi les troupeaux de moutons ou de chevaux ainsi que les éleveurs.

Img 6742

Alors que des rumeurs invérifiées indiquent que des loups erratiques, en provenance d'Espagne ou des Pyrénées-Orientales, soient observés de temps à autres sur le versant français, K1, le Kamarade n°1 de la Ligue de combat et ses Kamarades n'en n'ont pas vu... alors que des brebis ont été retrouvées au 3/4 dévorées !

Img 6712

Cette randonnée pédestre intervient alors que le loup est accusé de multiples maux en Haute-Loire, dans la Meuse, dans le Sud de la France.

Img 6866

K1 dans le parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises

avec ses camarades maoïstes !

Img 6871

Dernièrement, selon nos Kamarades du Klan du loup ( Le Klan du Loup - rue de la République - 24120 LA BACHELLERIE) ont dénoncé une nouvelle "boucherie", en l'espèce, un "Contrôle de la prédation".

En effet, une louve de 31 kilos a été prélevée lors d’une battue de chasseurs au grand gibier le samedi 25 octobre à 10h45 sur le territoire de la commune de Roubion, (Roubion est une commune française située dans le département des Alpes-Maritimes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur).

Cette opération s’inscrivait dans le cadre du tir de prélèvement ordonné par arrêté préfectoral du 11 septembre 2014 sur les communes de AUVARE, BEUIL, DALUIS, GUILLAUMES, ILONSE, PIERLAS, PUGET- ROSTANG et ROUBION, afin de limiter des dégâts importants aux troupeaux domestiques. L’animal a été décompté du quota de loups susceptibles d’être prélevés, sans nuire au maintien dans un état de conservation favorable des populations au sein de leur aire de répartition naturelle, tel que défini par arrêté ministériel du 30 juin 2014.

A ce jour 9 loups ont été prélevés dans le cadre de ce quota de 24 animaux, dont 3 dans le département des Alpes-Maritimes.

Nous poursuivons notre périple dans toutes la France pour assurer le loup de tout notre soutien, car, sous la pression des lobbies du monde de l’élevage et des fédérations de chasseurs, Ségolène Royal et Stéphane le Foll ont signé le 5 août dernier un odieux arrêté (publié au JO du 14 août : JORF n°0187 du 14 août 2014 page 13553, texte n° 3.), autorisant de fait la traque inadmissible du loup dans notre pays !

Une attitude irresponsable que nous avons dénoncé dans notre pétition qui a déjà rassemblé plus de 12 000 signatures : http://www.mesopinions.com/petition/animaux/chasse-honteuse-loup-exigeons-demission-segolene/12646

Nous demandons à voir les documents vétérinaires attestant des "attaques" potentielles des loups et une copie du montant des indemnisations aux éleveurs français !!!!

L’État continue de masquer son inaction face à une filière ovine en crise, en se servant du loup comme bouc émissaire. Touchée par la surproduction et mal adaptée à la concurrence internationale, cette filière ne subsiste aujourd’hui que grâce aux subventions.

La destruction des loups ne calmera pas les éleveurs excédés par cette situation.

L’État continue de masquer son inaction face à une filière ovine en crise, en se servant du loup comme bouc émissaire. Touchée par la surproduction et mal adaptée à la concurrence internationale, cette filière ne subsiste aujourd’hui que grâce aux subventions. La destruction d’un loup ne calmera pas les éleveurs excédés par cette situation. - See more at: http://www.aspas-nature.org/10009/victoire-du-loup-et-du-bon-sens-contre-les-arnaques-de-letat/#sthash.envVaGMI.dpuf

Nous sommes SURTOUT vigilants par rapport aux arnaques concernant les indemnisations d'attaques de loup qui commencent à voir le jour en Europe !

Dans les Asturies, en Espagne, pas moins de 300 éleveurs sont accusés de fraude. En effet, suite à une plainte des associations ASCEL (Association pour la conservation et l’étude du loup ibérique) et coordination écologique des Asturies, la Guardia Civile a débuté une enquête sur une importante arnaque à l’indemnisation dans la communauté autonome des Asturies (Espagne). Sur 10 000 dossiers examinés, 1200 environ présentent des irrégularités. Plus de 300 éleveurs seraient concernés !!!

L’escroquerie atteindrait un demi-million d’euros (entre 800 et 65 000 euros selon les éleveurs). Pour un dommage dû au loup, les éleveurs recevaient deux fois une compensation : d’un côté de la part du gouvernement des Asturies et de l’autre de la part d’une société publique d’assurance agricole subventionnée en majeure partie par le dit gouvernement.

Nous ne devons pas cèder aux violences ni aux chantages contre l'Etat comme cela s'est produit dernièrement en Haute-Loire !

En effet, des agriculteurs de Haute-Loire, épaulés par plusieurs représentants d'autres départements, ont manifesté leur "mécontentement" lundi 20/10/2014.

La porte de la préfecture de Haute-Loire forcée, deux policiers ont été légèrement blessés : des débordements ont émaillé la manifestation des éleveurs contre le loup au Puy-en-Velay !

Tout un symbole que j'ai dénoncé dernièrement sur les ondes de la radio France Bleu Auvergne !

Une réunion de près de trois heures s'est tenue mardi 22 octobre en préfecture de Haute-Loire, sur le dossier du loup. A l'issue de celle-ci, le préfet Denis Labbé a annoncé la mise en place d'un Plan loup dans le département, se traduisant notamment par un renforcement des mesures de protection et l'autorisation de tirs d'effarouchement. Denis Labbé n'exclut pas que des tirs de prélèvements (abattage) pourraient être ensuite adoptés, « mais il faut que cela se justifie par un certain nombre d'attaques ».

À noter que les éleveurs sinistrés seront bien indemnisés, sur une fourchette qui varie entre 100 et 500€ suivant le profil de la bête. « La conciliation est difficile », a admis le préfet. « Nous sommes dans des arbitrages de société, entre biodiversité et impératifs économiques ».

Nous exigeons que les "preuves" des dossiers vétérinaires soient étalées sur la place publique, que la comptabilité des éleveurs au moins sur deux ans nous soit communiquée, que le montant des aides publiques versées aux éleveurs soit publiquement et nominativement connu de tous les contribuables.

S'il le faut, nous irons à l'affrontement direct CONTRE les forces anti-démocratiques qui ressurgissent ici ou là : alibi du loup, ZAD du TESTET, nucléaire, etc....

Nous serons tous des "Rémi Fraisse" dans la lutte révolutionnaire CONTRE les partisans du totalitarisme rampant... répondant aux accents du "Caudillo" espagnol !

K1

L’État continue de masquer son inaction face à une filière ovine en crise, en se servant du loup comme bouc émissaire. Touchée par la surproduction et mal adaptée à la concurrence internationale, cette filière ne subsiste aujourd’hui que grâce aux subventions. La destruction d’un loup ne calmera pas les éleveurs excédés par cette situation. - See more at: http://www.aspas-nature.org/10009/victoire-du-loup-et-du-bon-sens-contre-les-arnaques-de-letat/#sthash.envVaGMI.dpuf
L’État continue de masquer son inaction face à une filière ovine en crise, en se servant du loup comme bouc émissaire. Touchée par la surproduction et mal adaptée à la concurrence internationale, cette filière ne subsiste aujourd’hui que grâce aux subventions. La destruction d’un loup ne calmera pas les éleveurs excédés par cette situation. - See more at: http://www.aspas-nature.org/10009/victoire-du-loup-et-du-bon-sens-contre-les-arnaques-de-letat/#sthash.envVaGMI.dpuf

Wanted : un homme frappe violemment son chien à Musilac 2013

Boxeurs - Judokas - Arts martiaux, etc.......

La Ligue de combat contre les

cruautés envers les animaux

monte au front national : 

URGENT : RECHERCHONS VOLONTAIRES -

CONTACT UNIQUEMENT via Messagerie Privée (MP) : 

 ligue-de-combat-cruautes-animaux@laposte.net

Regardez donc cette vidéo immonde :

http://youtu.be/GsXMxuIKEHQ

02:52 : Le chien boite
03:44 : Une personne caresse le petit chien
04:42 : Le chien nous regarde
05:14 : On le caresse pour le rassurer
05:41 : On lui donne de l'eau....

Retrouvez-nous sur Facebook : 

www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

Création de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux

ACTION DIRECTE - ACTION DIRECTE - ACTION DIRECTE !

www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

A1499


Notre ligue de combat contre les cruautés envers les animaux ne doit pas être seulement une page de dénonciation contre les violences occasionnées contre des êtres innocents.
Non !
Nous devons agir sur le terrain des Opérations en allant directement sur le terrain même s'il faut aller à l'affrontement et à l'action directe.
Je suis un militant de plusieurs causes : anti-nucléaire, anti-THT, cause animale, etc....
Quand je programme quelque chose, je n'exclus pas, malheureusement, de possibles coups d'éclats.
Dernièrement, j'ai prévenu les autorités administratives et la direction de la gendarmerie de la Dordogne que moi et mes camarades opposés au projet d'agrandissement de la porcherie d'Agonac (20 km de Périgueux), allions mettre "sur pied" des "Camps de la Résistance" autour de Périgueux et ce, afin d'éviter tous débordements.
Nous avons été plus qu'écoutés puisque Mme le maire d'Agonac 'Dordogne) n'a mis que 24H pour me communiquer un arrêté d'annulation du Permis de Construire de cette porcherie industrielle alors que plusieurs grandes associations environnementales de la région Aquitaine (comme la SEPANSO) n'avaient absolument rien obtenu.
Ce fut donc une grande victoire pour la CAUSE ANIMALE.
J'ai milité en Basse-Normandie avec mes camarades opposés à l'EPR de Flamanville et nous avons défendu avec acharnement le bois de la commune de Chéfresne et nous nous sommes aussi défendus avec acharnement contre une violente charge des gardes mobiles qui ont occasionné plusieurs blessés parmi nos camarades.
ICI, je veux des combattantes et des combattants en "chair et en os" de la lutte pro-animale.
S'il faut aller à la "bagarre" ou mener des "actions clandestines" CONTRE la chasse à courre, les élevages industriels ou ceux qui maltraitent ou font souffrir les animaux, il me faut donc des meneurs, des femmes et des hommes d'action ainsi que des spécialistes prêts à organiser des actions spectaculaires ici ou là !
GREENPEACE réussit où nous, dans la cause animale, échouons souvent hormis les actions de nos camarades de la fraction "PRO ANIMA" ou du FLB "Front de Libération des Animaux".
Partageons sur cette page des atrocités et non des trucs de papy pour faire du remplissage et obtenir comme la plupart des pages de ce sens, un max de "J'aime".
Les "J'aime" à tire-larigot, je m'en tape.
Je préfère 100 camarades prêts à se déplacer dans toute la France à n'importe quel moment de la semaine que 10 000 marionnettes planquées derrière leur ordi qui ne se lèvent que pour aller pisser à la raie du militantisme ou pour se dégourdir les jambes après avoir pianoté pendant des heures et des heures sur Facebook qui se fait du fric sur notre dos tout en nous donnant la possibilité de nous exprimer, ce qui n'est pas rien.
Réfléchissez donc bien à tout cela.
Si un jours on dit qu'il y a eu des tortionnaires contre les animaux, on dira aussi qu'il y aura eu aussi des "Ultras" comme moi qui sont très souvent révoltés en permanence CONTRE tous les abus et plus particulièrement CONTRE les maltraitances infligées aux animaux qui ne peuvent se défendre !
Les camarades intéressés par nos futures actions peuvent se faire connaître, exclusivement, en MP, ici : marc-75@laposte.net

Marc-Claude de PORTEBANE
Fondateur de cette ligue de combat contre les cruautés envers les animaux.

Violentes polémiques autour de la manif' abolitionniste2014 de la corrida de Pâques en Arles !

Que le sous-préfet d'Arles prenne

ses responsabiltés face aux éléments

de la discorde anti-corrida

pour la protection des manifestants !

https://www.facebook.com/events/732587326769562

A1304

A1305

Nous aimerions connaître les modalités de prévention et de préparation de cette manifestation "statique" mises en place par la DDPP des Bouches-du-Rhône.

Quelle sécurité pour les manifestants ? Quelles mesures prises pour assurer l'ordre public ?

Quels risques en cas d'intervention dans l'arêne ?

Comment seront encadrés les "anti-Fa" qui sont connus pour être plus ou moins violents dans le cadre de cette manifestation ? 

Quels risques pour la fête foraine où il y aura de nombreux enfants ? 

FIONA STORY : Maklouf accuse Bourgeon de violences sur sa fille «la veille du décès»

Le feuilleton judiciaire et médiatique continue :

pendant ce temps-là le corps de Fiona

risque fissa de se décomposer !

ayd-058.jpg

Berkane Maklouf, entendu par les juges de l'instruction aujourd'hui, accuse Cécile Bourgeon de violences sur sa fille «la veille du décès».

Placé en détention provisoire et mis en examen le 26 septembre pour «coups mortels aggravés», qui auraient entraîné en mai le décès de la fillette de 5 ans, le suspect est arrivé à 8h30 au tribunal dans une kangoo blanche.

A l'issue de l'audition, l'avocat de Berkane Makhlouf, Me Mohamed Khanifar, a indiqué : «Les déclarations de Cécile nous éloignent de la vérité» .

Les manipulateurs-en-chef, Maklouf et Bourgeon se renvoient donc la balle, retrouvent subitement la mémoire pour s'accuser de violences mutuelles sur la petite Fiona mais ont des "trous" de mémoire pour retrouver le "pseudo" trou où est susceptible d'être enterrée la petiite fillette.

Ces salauds se font de la pub - à posteriori - sur le "corps" et la "mémoire" de la petite Fiona.

Pas de pardon pour cette racaille. Il faut durcir leurs conditions de détention, (dans le respect des droits de l'homme, certes), alors, qu'eux deux, n'ont rien respecté, pas même l'enfant dont ils avaient la responsabilité.

Cette affaire donne une mauvaise image de la France à l'étranger. La chancellerie doit donner plus de moyens aux juges, au parquet, à la police et à la gendarmerie pour rechercher le corps de Fiona le plus rapidement possible.

ayd-044.jpg

Nous avons essayé, nous-même, de chercher à plusieurs reprises la pseudo "dépouille" dans la région du lac d'Aydat, ou de "La Cassière" mais avec l'immensité des lieux, autant chercher une "aiguille dans une botte de foin" !

ayd-050.jpg

Le rétablissement de la guillotine doit trancher le débat. Oui ou non pour la peine de mort pour les assassins d'enfants ?

Merci de rejoindre notre page sur Facebook :

http://www.facebook.com/guillotinepourbourgeon.maklouf

A suivre.

Paul TOP

Fiona : Berkane Maklouf, suspect n° 1, toxicomane notoire est-il un islamiste ?

QUI EST LE SUSPECT N°1

DE LA MORT DE FIONA ?

Qui est le suspect n°1 de la mort de Fiona ?
PHOTO CI-DESSUS
Berkane Maklouf (avec une capuche sur la tête). [Capture d'écran / YouTube]

Berkane Maklouf aurait reconnu au cours de sa garde à vue que la petite Fiona, dont il était le beau-père, était décédée après avoir reçu des coups quelques jours avant sa mort.  S’il n'a pas dit pas qui est l’auteur des violences subies par la petite fille de 5 ans, Cécile Bourgeon, sa compagne et maman de l’enfant, lui a imputé la mort de Fiona. Il conteste cette version.

Après quatre mois d’investigations, l’enquête sur la disparition de Fiona semble toucher à sa fin. Ne reste plus désormais aux enquêteurs qu'à retrouver le corps de la petite fille et à prouver formellement qui est l'auteur du meurtre.

Berkane Maklouf, 31 ans, désigné par sa compagne comme étant l'auteur de coups, avait énergiquement protesté en mai dernier, lors de l'audition qu'il avait subie après la disparition de la fillette. Ainsi, le quotidien régional La Montagne révèle jeudi une vidéo saisissante en date du 14 mai 2013, deux jours après le signalement de la disparition de Fiona.

"On ne sait pas où est notre pépette ! "

"Laissez-nous nous reconstruire un petit peu quand même ! Laissez nous nous remettre d'aplomb ! On a fait 48 heures d'audition. C'est bon quand même ! On est en train de péter un plomb. Nous-mêmes on veut retrouver notre gamine, on ne sait pas où est notre pépette ! Vous croyez quoi ?", expliquait-t-il énervé à des journalistes face à lui.

Dans cette affaire, il s’était même constitué partie civile. "Cette constitution de partie civile n'est pas anormale" avait déclaré à l’époque Pierre Sennès, le procureur.

Toxicomane notoire, sa dépendance à la drogue avait sauté aux yeux des jeunes du quartier où il habitait avec Cécile Bourgeon. "Dès qu'il est arrivé, il cherchait de l'héroïne et demandait où on pouvait en trouver", a dit l'un d'eux à une correspondante de l'AFP.

Il avait interdit au père de Fiona de voir sa fille

Dans un studio qu’il avait aménagé à Clermont-Ferrand, il se livrait d’ailleurs à un trafic de drogues de petite envergure, semble-t-il. En août, Cécile Bourgeon venait d’accoucher d’un enfant de lui.

Au chômage, Berkane Maklouf était très pieux et priait plusieurs fois par jour. Il avait interdit à Nicolas Chafoulais, le père biologique de Fiona, de voir sa fille. Au Parisien, Nicolas Chafoulais expliquait récemment que Fiona lui avait confié que son beau-père "lui avait fait mal". "Je savais que ça finirait mal avec lui", explique-t-il.

Selon BFMTV, c’est Maklouf qui aurait creusé le trou pour y enterrer le corps de Fiona, nue, en lisière d’une forêt non-loin de Clermont-Ferrand.

Source : DirectMatin.fr

Rappel de l'Idiot provincial : Berkane Maklouf est présumé innocent

Manif' contre les victimes des violences policières à Clermont-Ferrand

Le comité "Justice et Vérité" organise un rendez-vous samedi 9 juin à Clermont-Ferrand contre les "violences policières".

Cette action de dernière minute se déroule en même temps que la campagne des législatives et l'UMA s'investissant déjà pour le candidat du Front de gauche dans la 5° circonscription du Puy-de-Dôme, André Chassaigne, ne pourra participer à cette manifestation.

Paul TOP

(membre des commissions "Juridique, Actions, Communication" du Comité "Justice et Vérité" pour WISSAM)

affiche-wissam.jpg

Les rendez-vous de Paul TOP

Halte aux violences faîtes aux femmes !

** samedi 5 novembre, Clermont-Ferrand : mobilisation contre les violences faîtes aux femmes organisée par «Osez le Féminisme 63» :
    -> à partir de 14h30 sur la place de Jaude, rue des Gras et place de la Victoire : distribution de tracts (l'appel à manifester du CNDF) pour sensibiliser contre les violences faites aux femmes
    -> à 16h, devant la préfecture : rassemblement avec lecture de l'appel et de témoignages de femmes victimes.