verrue

La Région AURA à la rencontre des territoires pour bâtir avenir économique horizon 2021 !

Espérons que ce nouveau schéma SRDEII va vous changer

des observations de la chambre régionale des comptes

sur la gestion calamiteuse de la Villa Gillet des

ex-présidences souci-alistes SOUCHOU & QUEYRANNE

qui nous ont assez pris pour des ignorants !

SavCommuniqué de presse :

"Grande Région industrielle, Auvergne-Rhône-Alpes va prochainement bâtir son nouveau schéma régional de développement économique, d’innovation, d’internationalisation (SRDEII) pour la période 2017 - 2021, véritable feuille de route pour soutenir le développement économique du territoire, dans toute sa diversité.

Premier document stratégique préparé et présenté par le nouvel exécutif régional, le SRDEII est très attendu, compte tenu de la réorganisation des compétences économiques issues de la Loi NOTRe qui a renforcé la compétence économique des régions.

Désormais, le développement des entreprises à l’international et l’attractivité du territoire font partie des thématiques couvertes par cette nouvelle génération de schémas. La Région devient la collectivité responsable du développement économique sur son territoire, notamment pour les politiques de soutien aux PME et aux entreprises de taille intermédiaire.

En Auvergne-Rhône-Alpes, pour tenir compte de leur poids économique, l’agriculture et le tourisme sont intégrés dans le périmètre du SRDEII. Les représentants de ces secteurs sont pleinement associés à la large concertation souhaitée par l’exécutif régional.

Dans ce nouveau contexte législatif, Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne- Rhône-Alpes et Martial SADDIER, Vice-président délégué aux entreprises, à l’emploi et au développement économique, ont décidé de bâtir cette stratégie à l’horizon 2021 dans le cadre d’une large concertation sur le terrain de tous les territoires d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Lancée en mars par la Haute-Savoie, cette concertation se poursuit dans l’ensemble des départements. Elle va ainsi bien au-delà de ce que prévoit la loi, puisqu’elle permettra de consulter et d’écouter tous les acteurs dans leur diversité afin qu’ils expriment leurs besoins et leurs visions quant au potentiel économique de leur territoire.".

Espérons que ce SRDEII nous changera de la scandaleuse affaire de la "Villa Gillet" où l'argent public - sous les ex-présidences socialistes SOUCHON/QUEYRANNE des régions Auvergne et Rhône-Alpes - a été dilapidé sans presque aucun contrôle.

Le quotidien Le Monde (19/05/2016) a confirmé que maintenant, les choses allaient changer de façon drastique pour cette verrue : "Les trois tutelles de cette institution culturelle de Lyon se sont mis d’accord, mercredi 18 mai, pour revoir sensiblement à la baisse son budget, à la suite d’un rapport très critique de la chambre régionale des comptes Auvergne Rhône-Alpes".

Avant l'affaire Lama, les vigiles du "Baron-club" de Rennes étaient déjà dans le pif des clients (II)

Ambiance "électrique" aux vestiaires

au "Baron-club" de Rennes :

exigeons la fermeture de cette verrue !

Fev 2015 846

l'un se plaignait d'un poignet cassé....

Fev 2015 847

.... l'autre, de la façon dont on l'avait jeté brutalement sur le bitume !!!!

Aa258

Que s’est-il passé dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 janvier 2015

après l'exclusion de Marie Lama de la boîte de nuit "Le Baron" ?

Comment peut-on jeter à la rue, en plein hiver, une jeune fille - de surcroît potentiellement alocolisée - avec un simple tee-shirt sur le dos et ce, à 3h50 du matin ?

Si ce n'est pas de la non-assistance à personne en danger, qu'est-ce donc ?

Qui est ou - sont - le ou - les - vigile-s en question ?

Qui sont ces "fumiers" qui sont pénalement co-responsables ?

A suivre

Infâme fresque CHU Gabriel Montpied/Clermont-Ferrand : exigeons la démission du doyen Chazal lors du conseil de gestion prévu en catimini le 26/01 !

PETITION POUR LA DEMISSION DU DOYEN CHAZAL

En parlant de "Tempête politico-médiatique"

le doyen de la fac de médecine du CHU

"Gabriel Montpied" de Clermont-Ferrand

convoquera le 26 janvier ses administrateurs !

Va-t-il démissionner de lui-même ?

LIEN DE LA PETITION :

http://chn.ge/1AYe8Ji?recruiter=22300393

Img 8194

L'ambiance n'est plus à la rigolade à Clermont-Ferrand où la tempête médiatique s'est déclenchée dernièrement après les révélations (presse, réseaux sociaux...), sur cette fresque pornographique immonde et indigne située dans la salle de garde à l'internat du CHU "Gabriel Montpied" avec des propos extrêmement dégueulasses ciblant de façon inadmissible la ministre de la Santé, Marisol Touraine qui, en tant que femme a des droits que la chienlit libérale - que l'on retrouve de temps à autre sur quelques bancs polis des tribunaux pour des arnaques à la Sécu' - semble dénier !

Img 8199

Hier les réseaux sociaux tenus par certains toubibs - dont nous avons blanchi les noms ou logos.... 

Ces infâmes cloportes voudraient nous faire croire qu'ils s'expriment au nom de la "liberté d'expression" qui n'a que très "bon dos" pour exprimer ses "doléances" de bas étage d'une partie d'éléments de notre société, qui, non seulement sont contents d'exercer au sein d'une structure publique, passent leur libre temps de travail ou de repos à piétiner notre Nation et ses dignes représentants, en l'espèce, une femme qui plus est n'est qu'une femme-ministre de la Santé de cette "France aux français" que voudraît voir renaître les éléments anti-sociaux et fascisants de notre pays qui osent se plaindre le ventre plein alors que les tricarts du peuple de base gémissent, eux, en silence !

Img 8200

.... étaient en pleine effervescence sur Facebook à l'encontre de "soeur Anne Cécile" - Mailfert, porte-parole d'Osez le féminisme - ...

Après les scandaleux évènements qui ont frappé nos confrères de "Charlie" (que peu de monde ne pouvait souffrir) à Paris, après l'hypocrisie - en partie - collective qui s'est accaparée de cette affaire pour mieux protéger ses petits bouts de "pré carré" de corruption ambiante ou de ses "marquisats locaux" aux comportements d'aigrefins BCBG, après l'hystérie - en partie - collective qui commence à laisser des stigmates chez, notamment, les jeunes enfants, après ce subit "sursaut" en faveur de la Nation où nous avons vu défiler dans les rues de notre pays les profiteurs de notre démocratie...de gauche qui sont - en partie - les VRP du "prêt-à-penser" de nos libertés collectives, allons-nous, nous, Peuple de France, fidèle serviteurs d'Héliogabale, l'anarchiste couronné, laisser, une fois de plus, les promesses des bonnes résolutions rangées dans le bon vieux placard des libertés publiques, la République se dissoudre dans l'acide des Ultras et des Libéraux qui "flinguent" notre pays à tout petit feu ?

Img 8196

Allons-nous rester les bras croisés face aux provocations des libéraux qui leur permettraient de sauter la barre du potentiel "consensus", alors qu'elle deviendrait la forme de l'antonymie du pacifisme pour mieux monter au pinacle une violence caractérisée que nous ne saurions supporter plus longtemps : le terrorisme, fusse-t-il "pseudo-intellectuel" de toute cette racaille libérale qui transforme l'ivresse de la Nation en mélancolie, l'espérance du peuple de base en dégoût des hommes et à plus forte raison des femmes... d'une femme ?

Img 8203

... ou de "mère Marisol" - Marisol Touraine, ministre de la Santé - !

Moi, Marc-Claude de PORTEBANE, depuis plus de 30 ans, je suis comme Montherlant, je revendique le plaisir aristocratique de déplaire car il faut user de la "violence" des mots pour désarmer la "violence" muette de ce bas monde peuplé de la grande armée des hypocrites de l'univers petit-bourgeois en tentant - modestement - de le remettre à l'endroit, en allant chercher la vérité tombée au fond du puits des mensonges modernes et même post-modernes. Je suis peut-être un provocateur, certes. Mais il faut l'être opportunément. Le style et les idées ne sont rien s'ils ne sont pas mis au service d'un objectif, car tout est affaire de stratégie !

Dans mes dossiers, je possède quelques "bombinettes" sur quelques libéraux qui ne sont que des "voleurs potentiels" de l'Etat et du Peuple de base ! Si je prends la responsabilité de publier la Vérité, la déflagration sera terrible pour les ennemis de l'Etat et moi, avec mes écrits, sans beaucoup de concurrence, je n'ai jamais eu peur des "menaces" ou des "intimidations" car je suis un des esprits incarnés de la "Résistance" à la médiocratie et aux fourberies de notre époque.

Pendant que l'on ne cesse de me salir à longueur de journée dans mon dos, on me lit en catimini car toutes mes positions sont identiques et seulement opposées aux préjugés petit-bourgeois. Je suis inclassable, hors norme. On me l'a suffisamment reproché. J'en ai souffert. Je l'ai payé. Toujours comptant ! 

Par contre, je conserverais toujours le sens du "refus" sans limite, du "savoir dire non" afin de ne jamais avaler la soupe idéologique car comme le chantait si bien Brassens, je traîne une bien mauvaise "réputation" d'orateur cultivé et iconoclaste de "Chateau-brillant" de nos provinces essoufflées, de "Robin des Bois" de nos préfectures provinciales, de Victor Hugo de nos misérables, de chevalier Bayard de nos insomnies à répétitions ou de grand Héliogabale de nos espérances déçues !

Je manie le Verbe comme d'autres maltraitent le bistouri, car je suis un rebelle de la pensée qui préfère rester in fine solitaire, comme Chateaubriant sur son rocher de Saint-Malo ou l'illustre Bonaparte à Longwood sur son île, bien en face des bien-pensants de l'esthétique - qu'ils pensent - enfin normalisée !

Peut-être que lundi 26 janvier 2015, - à partir de 8 heures -, le doyen - le Pr Jean Chazal - de la Fac de médecine de Clermont-Ferrand nous en dira un peu plus sur cette fameuse "discussion" (pour employer ses termes) au sein du conseil de gestion qui devrait "adopter une ligne politique adaptée à la gestion de la situation - le sketch de la fresque pornographique intolérable, NDLR - au nom de la faculté"... de médecine.

Cette fresque pornographique est une verrue intolérable car elle déshonore l'ensemble des fonctionnaires médicaux de Clermont-Ferrand, de l'ARS Auvergne et de l'ensemble du corps administratif auvergnat auxquels nous sommes, ici, particulièrement attachés !

Le Pr Chazal qui parle de "période politico-médiatique" devra peut-être faire face, dans les prochains jours, au "ventre fécond" de la révolte venue de la rue s'il ne dissout pas l'ensemble de son conseil d'administration et s'il n'est pas "démissionné" lui-même par les services de l'Etat !

Les responsables administratifs de la faculté de médecine de Clermont-Ferrand, les dirigeants du CHU "Gabriel Montpied" et la caste de certains libéraux qui s'en sont donné à coeur joie - sur notamment les réseaux sociaux - contre Marisol Touraine, la ministre de la Santé de toutes les françaises et de tous les français sans dictinction de race ou de religion, doivent subir le glaive de la République qui remplit deux fonctions essentielles de la Justice (Source : Me Jean-Louis Kipffer, avocat à la cour de Nancy) : "trancher et exécuter" !

La "conservation" de cette fresque pornographique était déjà une honte dans un établissement public de réputation internationale où tant de gens souffrent dans la dignité en étant soignés par un personnel dévoué et attentif.

Les "pseudo dialogues" infâmes qui l'ont accompagné pour "critiquer" le projet de loi santé de Marisol Touraine en évoquant une "apologie de viol" sont la goutte de trop dans le réservoir de la future explosion populaire qui est légitimement à prévoir !

Exigeons la démission du doyen Chazal qui est pleinement co-responsable de cette soit-disante "tempête politico-médiatique" !

Plus un pied dans l'administration ! Dehors ! Place au Peuple !

A suivre avec dégustation

Marc-Claude de PORTEBANE

Le plateau de Millevaches appelle à bloquer les gendarmeries

Face aux armes :

Que pensez-vous de cet appel

à bloquer les gendarmeries ?

http://faceauxarmesdelapolice.wordpress.com/2014/11/10/un-appel-du-plateau-de-millevaches/

Aaaa3

Avertissement. Source : Médiapart

Considérant que depuis des années maintenant, elles appliquent une doctrine de maintien de l'ordre consistant à blesser, éborgner, larder la chair des manifestants d'éclats de métal, et cela à dessein ;

Considérant qu'une telle stratégie – "en blesser un pour en effrayer cent" – vise essentiellement à dissuader quiconque de manifester, à établir comme normal le fait que désobéir puisse se payer d'un oeil, d'un nez, d'une mâchoire, voire désormais d'une vie ;

Considérant que la mort de Rémi Fraisse n'est en effet pas le fruit d'une bavure, mais la conséquence logique d'une telle stratégie ;

Considérant que même après le meutre au Testet, les forces de l'ordre ont continué à utiliser des armes similaires à celle qui a causé la mort de Rémi, comme en témoignent les manifestants attaqués ou blessés par des grenades offensives ou des grenades de désencerclement ce samedi 1er novembre à Nantes et à Toulouse ;

Considérant qu'il est plausible que de tels événements puissent se reproduire ;

Considérant que la stratégie de communication cyniquement mise en oeuvre par le gouvernement dans de telles occasions consiste d'une part à contrôler la circulation des informations afin de contenir l'émotion populaire, d'autre part à mettre en cause de "petits groupes organisés d'émeutiers" là-même où c'est toute la population qui, par sa présence résolue, appuie l'émeute ;

Considérant que ce n'est bien évidemment pas les émeutiers qui sont complétement isolés de la population, mais bel et bien le gouvernement et sa police,

Considérant que cette stratégie de communication est à la fois grossière et constante dans sa grossièreté, et qu'elle a assez duré ;

Considérant que les forces de police n'ont de légitimité que celle de l'ordre politique qu'elles conspirent à maintenir ;

Considérant en l'espèce que le présent ordre politique n'a lui-même plus un gramme de légitimité, et que par voie de conséquences les forces de police non plus ;

Considérant qu'à peu près tout le monde déteste la police (y compris les policiers eux-mêmes) ;

Considérant que la gendarmerie est partout comme un corps étranger qu'il convient d'extirper de la population ;

Considérant enfin que ces gens sont armés et dangereux, et qu'ils sont finalement assimilables à une milice au service d'intérêts tout autres que ceux du peuple ;

Considérant que l'humanité a vécu sans police pendant assez de siècles et en assez de lieux pour trouver en elle toutes les ressources d'une vie débarassée de pareille verrue ;

Considérant que nous sommes bien assez grands pour trancher nos conflits et penser nos façons de vivre par nous mêmes ;

Nous, assemblée populaire du plateau de Millevaches, appelons tous et chacun dans les jours qui viennent à se rendre en masse devant les commissariats, gendarmerie et casernes afin d'y bloquer par tous les moyens nécessaires – piquets, soudure, cadenas, murets, etc. –  la sortie des uniformes globalement inutiles, malfaisants et régulièrement assassins qui les peuplent.

Varennes-Forterre : le Comité d'accompagnement et de soutien aux travailleurs indépendants va bientôt monter au front national !

Celles ou ceux qui pensent pouvoir

"manipuler" le CASTI

en seront pour leurs frais !

Img 3052

Nous allons faire le point sur cette "verrue" de la Varennes-Forterre !

En Auvergne, mais aussi partout en France, le  Comité d'accompagnement et de soutien aux travailleurs indépendants (CASTI) ne va pas tarder à "porter le glaive" partout où cela sera nécessaire afin de défendre les intérêts des travailleurs indépendants souvent mis à mal par un système qui les lamine au quotidien.

Ainsi, nous allons pouvoir mettre au service de cet organe de défense des petites entreprises, un comité doté d'une puissance inégalée partout ailleurs, parce que, dans la vie, il faut bien un mentor pour diriger les masses qui ne sont que des "veaux", pour ne pas paraphaser "mon général" !

Certes, au départ, nous n'avons été que 7 camarades, mais nous allons bientôt montrer notre détermination absolue en nous organisant en structure nationale-indépendante.

A ceci, viendront s'ajouter une kyrielle d'associations de soutien, comme des sections de protection et gymnastiques (SPG) qui ouvriront leurs portes aux sympathisants de rugby de l'ASM ou de l'ASSE notamment ! !

A suivre.