usine à poubelles

Projet Usine à poubelles CSR Andrézieux-Bouthéon : tractage massif rentrée scolaire 2016 et Forum associations du Collectif ZADiste CHUPA !

Les militan-tes du Collectif CHUPA révolté-es

(Halte Usine à poubelles CSR à Andrézieux-Bouthéon)

maintiennent pression contre implantation future Usine à poubelles : 

1 Distribution tracts école Jeanne d'Arc Andrézieux-Bouthéon & école privée des Quatre vents à Saint-Bonnet-les-Oules !

Jarcand 028 2 jpg a

Effet surprise lors de la rentrée scolaire 2016 devant l'école Jeanne d'Arc à Andrézieux-Bouthéon : une douzaine de militant-es du Collectif CHUPA et de l'association environnementale "AURA Environnement" ont distribué, de façon pacifique, ....

Jarcand 025.... des centaines de tracts afin de protester contre le projet des élu-es du SYDEMER de Saint-Etienne qui voudraient installer la future méga Usine à poubelles (Méthanisation + production de CSR) de la Loire ....

Jarcand 011...... sur 2 zones commerciales situées à proximité des communes de Saint-Bonnet-les-Oules....

Jarcand 009.... d'Andrézieux-Bouthéon, La Fouillouse, Saint-Just-saint-Rambert, Veauche :  L'Orme les Sources et la ZAIN Parc Opéra International.

Jarcand 0162- Distribution tracts Forum des associations La Fouillouse, Saint-Galmier......Mont 010

Petit rappel : le collectif ZADiste CHUPA est soutenu par plus de 10 000 personnes au travers ses pétition (3253 signatures internet et plus de 7 000 version papier).

Lien : http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

La lutte continue.

Stop extension Usine intolérable à cochons à Landunvez, Stop pollution Usine à poubelles vers Morlaix et construction Usine à poubelles Ploufragan

Pétition à signer en masse :

Lien de la pétition : http://www.mesopinions.com/petition/animaux/stop-extension-usine-intolerable-cochons-landunvez/24312

Stop à l'extension d'une usine intolérable à cochons à Landunvez, stop à la pollution de l'usine à poubelles vers Morlaix (Finistère), stop à la construction d'une usine à poubelles à Ploufragan (Côtes d’Armor) !A1824 1

Auteur : Marc-Claude de Portebane, Porte-parole des Collectifs GreenBretagne & Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux, ex-candidat députation en Aura

 À l'attention : du Sénat, de Mme la ministre de l’Environnement, Ségolène ROYAL, de M. le Préfet de la région Bretagne, de M. les préfets des Côtes d'Armor (22) & et du Finistère (29).

 

Le Collectif GREENBRETAGNE (C.O.G.B) appelle à la mobilisation générale ses camarades de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux afin de rejoindre la lutte de 2 associations environnementales opposées à l’extension d’une porcherie industrielle sur caillebotis à Landunvez. Nous allons organiser la RESISTANCE.

Le préfet du Finistère a autorisé – via son arrêté du 01/04/2016 – cette extension dans un territoire archi-pollué (Plage très souvent fermée l'été pour cause de pollution bactérienne). L’avis du commissaire-enquêteur Alain GERAULT pointe du doigt des dérives incontestables. Nous, Collectif GREENBRETAGNE et signataires de cette pétition nationale demandons au préfet du Finistère, Jean-Luc VIDELAINE, de revoir la position de l’Etat et de s’assurer également et plus particulièrement du droit des animaux parqués dans des élevages concentrationnaires intolérables et indignes ! Nous demandons à l'industrie porcine de respecter les échéances de la déclaration européenne sur les alternatives à la castration chirurgicale des porcs, c'est-à-dire de prendre en compte la douleur des porcelets par analgésie prolongée et/ou anesthésie à partir du 1er janvier 2012 et de ne plus pratiquer la castration chirurgicale à compter du 1er janvier 2018 !

Toujours dans le Finistère, le 21/06/2016, sur le site d’informations militantes « L’Idiot provincial » une polémique éclatait sur le devenir possible des CSR dans les cimenteries marocaines du groupe HOLCIM LAFARGE. Les militant-es du Collectif GREENBRETAGNE déclenchaient l’Opération dite « Campagne des 100 Fleurs » et s’inquiétaient de la pollution potentielle du Centre de tri de Saint-Martin-des-Champs - géré par GUYOT ENVIRONNEMENT - (La cellule Tracfin a épinglé GUYOT ENVIRONNEMENT.

Deux de ses sociétés ont été condamnées à de très fortes amendes par la justice pour avoir délivré des bons de pesée inexacts. (Source : Le Télégramme de Brest) - où nos camarades de ROBIN des BOIS ont tiré la sonnette d’alarme fin 2015, tandis que la section de « Bretagne Vivante » de Brest (opposée à celle de Morlaix) veux maintenant ester dans les prochaines semaines au Pénal car elle s’inquiète du stockage de l’infâme CSR (Combustible Solide de Récupération issu des déchets d’activités économiques et commerciales et d’encombrants…  pourtant emballé … dans des balles de 1,80 m x 1,1 m x 1 m et conçues par COMDEC PAAL). GREENBRETAGNE et ROBIN des BOIS, prescrivent sur ce site vers Morlaix, un traitement de choc, une visite d’urgence de la DREAL-Finistère, une mise en demeure d’enlèvement et de gestion de ces déchets pulvérulents et combustibles de ces balles instables qui commencent à s’éventrer puis à menacer l’environnement et le personnel.

Cette semaine, le service des ICPE de la préfecture à Quimper a fait une rétention à GREENBRETAGNE qui voulait justement obtenir le rapport des observations du Coderst 29 (suivant les recommandations de la CADA).. Le C.O.G.B in solidum avec l’association AE2D demande à être invité à la future visite – début octobre 2016 - du site vers Morlaix géré par GUYOT ENVIRONNEMENT, que le constat de l’huissier soit rendu public, qu’une purge soit exercée par Bretagne Vivante dans sa section de Morlaix, que des démentis officiels soient faits par la DREAL-29 sur le risque potentiels d’exportation de ces CSR par GUYOT ENVIRONNEMENT… au Maroc… où la polémique enflamme déjà les réseaux sociaux de nos frères marocains qui, par la voix du Forum Marocain des Droits de l'Homme, refusent d’être la poubelle des « déchets toxiques »… italiens !

Dans les Côtes d’Armor, à Ploufragan, le Collectif C.O.G.B in solidum avec la FAPEL 22 (Fédération des associations de protection de l'environnent et du littoral 22 dirigée par notre camarade énergique en matière juridique Muriel FIANNACCA) demande – via cette pétition – que le projet attribué à GUYOT ENVIRONNEMENT par KERVAL CENTRE ARMOR pour la construction d’une unité de tri et d’exploitation des installations de préparation de CSR, dans la ZI des Châtelets, soit annulé pour vice de procédure potentiel puisque le Coderst 22 en date du 16/10/2015 a pris sa décision…. sans le vote des associations environnementales. Et pour cause ! Le Coderst 22 était représenté par l’association environnementale « Côtes d’Armor Nature Environnement » (CANE) qui perçoit… des subventions de la part de ….. KERVAL CENTRE ARMOR. !

Idem pour le représentant qualifié et désigné par le préfet 22 de l’association « Eaux et Rivières de Bretagne » qui était bizarrement absent ce jour-là pour décider également de l’avenir d’autres ICPE. Le Collectif GREENBRETAGNE (C.O.G.B) a envoyé un mail – géré par le Cabinet du président - à la Région Bretagne sur les subventions attribuées aux associations de défense de l’Environnement bretonnes. Pas de réponse. Un autre service de la Région nous a certifié qu’ « Eaux et Rivières de Bretagne » percevait 215 000 € de la part du service de l’Eau via une convention de partenariat et ce, sur 2 ans (Autre source : Commission Permanente du 21/05/2115). Or, qui dirige la commission Environnement à la Région Bretagne ? Le président de KERVAL CENTRE ARMOR, Thierry BURLOT !

GREENBRETAGNE demande à ces 2 associations environnementales représentées au Coderst 22 de démissionner et de rendre des comptes au Peuple Breton ; au préfet des Côtes d’Armor d’élaborer un nouvel arrêté préfectoral de composition d’un nouveau Coderst 22 indépendant, Républicain et exempt de toute suspicion de « conflit d’intérêt potentiel » ! GREENBRETAGNE demande au préfet 22 de prendre en compte le caractère substantiel des modifications projetées pour cette Usine à poubelles et non pas de s’abriter sur la circulaire du ministère du 14/05/2012 qui prévoit que le caractère substantiel d’une installation est à évaluer au cas par cas. GREENBRETAGNE considère qu’il s’agit de modifications substantielles car la quantité annuelle de déchets non-dangereux réceptionnés sur le site, y compris les déchets en transit, se traduira pas une augmentation des volumes de 85 % (ce que reconnaît la DREAL Ut-22), que l’on crée ex nihilo une entité nouvelle de CSR de 19 500 T/an qui viendra s’ajouter aux augmentations des activités de transit et de traitement.

GREENBRETAGNE demande au Sénat et à Mme la ministre de l’Environnement de nous préciser pourquoi un fonctionnaire chargé de Conseils en aménagement à la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer) était-il membre de la CAO (Commission d’Appel offres) de KERVAL OUEST ARMOR le 20/06/2014 (attribution du marché public de « Conception, réalisation et exploitation de l’unité des Châtelets ») ?

Quelle charte de déontologie appliquer aux Côtes d’Armor ? Le Collectif GREENBRETAGNE demande donc au préfet 22 qu’une procédure d’autorisation soit retenue pour cette Usine à poubelles par les services de l’Etat afin d’informer correctement les populations locales et riveraines tenues dans l’ignorance, qu’une étude d’impact sur les dangers réels des CSR (risques de dioxines) soit mise en place, que toutes les délibérations de KERVAL OUEST ARMOR qui ont découlé de cette parodie de Coderst doivent être de facto annulées, qu’une CSS (Commission de Suivi de Site) soit établie par KERVAL avec la participation future de GREENBRETAGNE (Jean-Benoît ORVEILLON, Directeur partenariat et Economie circulaire de KERVAL est ok), que la protection de la nature et des animaux dont les 37 890 oiseaux pour 69 espèces différentes des Côtes d’Armor soit pleinement prise en compte par les services de l’Etat. (GREENBRETAGNE a demandé un inventaire des oiseaux dans la vallée du Goëlo Ploufragan à Yann LE MEUR, l'ornithologue amateur de Ploufragan. Source : Ouest-France – 20/04/2014) !


Marc-Claude de PORTEBANE - Porte-parole de GREENBRETAGNE - Porte-parole du Collectif de La Ligue de Combat contre les Cruautés envers les Animaux

DEFINITION DES CSR :

Les CSR constituent une des familles de combustibles de substitution produits à partir de déchets, aux côtés des biocombustibles solides (déchets de bois non traité), des combustibles issus des déchets dangereux (solvants, huiles, etc.) et des combustibles spécifiques (pneus, farines animales, etc.).

Lien de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux :

 https://www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux/

Lien du Collectif GREENBRETAGNE :

http://collectif-greenbretagne.e-monsite.com/

et

https://www.facebook.com/greenbretagne/

------------------------------------------------------------------

Cimentiers français et Barons de foire feront-il du Maroc

Méga poubelle CSR mondiale grâce à Bretagne rosâtre ?

Entre poire et fromage, de Brest à Casablancaca :

le Maroc doit nous dire quelles natures sont ses relations

avec GUYOT Environnement installé en Bretagne !!!!

Guyot csr 001

En 2015, la consommation française de ciment opérait un recul pour la quatrième année consécutive en chutant à 17,2 millions de tonnes (-5,3% par rapport à 2014). "Le niveau de consommation de 2015 est revenu au niveau de consommation de 1964 (18 Mt). Pour une industrie lourde, avec des effectifs qui ne sont pas flexibles, on ne peut pas rester longtemps à ce niveau d’activité" indiquait Raoul de Parisot, le président du Syndicat français de l’industrie cimentière (Sfic).

Selon le magazine (L'Usine nouvelle - 31/03/2016) qui citait Raoul de PARISOT : "Environ un tiers de la production cimentière française est adressée au secteur du logement, un tiers est réparti entre le non-résidentiel et l’entretien-rénovation, et le dernier tiers revient aux travaux publics. 351 800 logements ont été mis en chantier en 2015 (+0,3% sur un an), contre 500 000 en 2007. Le logement individuel accuse une chute de 4,1%, tandis que le collectif a progressé de 4,8%. Les mises en chantier non-résidentielles ont quant à elles perdu 8,4%. Le décrochage le plus fort concerne les travaux publics, avec une chute de 9,7% du montant des marchés conclus, lequel est revenu à son niveau de 2001. La baisse des dotations aux collectivités pénalise la commande publique".

Alors dans quelle direction les cimentiers vont-ils encore faire des économies puisque les ventes chutent ?

L'industrie cimentière dit vouloir chercher à augmenter la part des combustibles alternatifs, à économiser les matières premières non renouvelables en leur substituant des déchets minéraux et à favoriser la valorisation des bétons de déconstruction. Objectif : créer un écosystème industriel de proximité où les déchets des uns deviennent les matières premières des autres.

Pour cela, tous les slogans les plus alléchants les uns que les autres sont mis en exergue pour ne pas effrayer les populations locales comme ceci : " L’économie circulaire constitue l’approche fondamentale pour garantir l’approvisionnement durable du ciment à des prix compétitifs dans le respect des hommes et de l’environnement.".

Afin de lutter contre les gaspillages de ressources, la loi de transition énergétique pour la croissance verte fixe l’objectif de réduire de moitié les quantités de déchets mises en décharge et d’atteindre 65 % de recyclage d’ici 2025. En complément, la loi prévoit une amélioration de la valorisation énergétique pour les déchets non recyclables (principalement les refus issus de centres de tri). Après préparation, ces déchets peuvent être utilisés dans des installations adaptées sous forme de Combustibles Solides de Récupération (CSR) et fournir de l’énergie, en substitution aux énergies fossiles.

On estime à 2,5 Mt/an la quantité de CSR pouvant être produite d’ici 2025. Aujourd’hui, la capacité de valorisation (en cimenterie notamment) est de seulement 1 Mt/an.

Afin de contribuer à la structuration d’une filière de valorisation énergétique des déchets, dans une logique d’économie circulaire, de préservation des ressources et d’indépendance énergétique, l’ADEME, lance de nombreux appels à projets Energie CSR.

La finalité étant de susciter le développement d’unités de production d’énergie à partir de CSR, soit un potentiel énergétique de 100 MW par an d’ici 2025 soit entre 5 et 10 unités par an.

L’objectif est de faire émerger de nombreux projets d'unités de production d'énergie qui doivent :             

- proposer un plan d’approvisionnement, dans la durée, sur les quantités et la qualité des CSR (en justifiant notamment l’extraction préalable des matières destinées au recyclage) ;

- être dimensionnées pour répondre à une demande locale en énergie en se substituant à un combustible fossile ;

- obtenir un bon rendement de valorisation de l’énergie produite (chaleur uniquement en métropole, chaleur ou électricité dans les outre-mer)".

L'ADEME, les cimentiers, les EPCI avec sans fiscalité propre, certaines Régions ne cessent de nous abreuver de messages "verdâtres" parce que cela fait plus "écolo", alors que dans la pratique, les mensonges et le mépris total des populations ne cessent de s'accentuer comme avec cette histoire de marché à un ferrailleur de Brest : GUYOT Environnement, une entreprise qui a déjà eu maille-à-partir avec la justice de Lorient, comme l'a révélé "Le Télégramme" (16/06/2015).

En effet, notre confrère nous confiait que "Dans un contexte de hausse du cours des métaux et de délinquance accrue, la législation avait été durcie. A partir du 1er février 2011, les paiements en espèces pour l'achat de métaux ne devaient pas excéder 500 EUR par transaction. La cellule Tracfin avait alors épinglé le groupe Guyot-environnement. Deux de ses sociétés ont été condamnées, hier, à de très fortes amendes pour avoir délivré des bons de pesée inexacts.

Le 30 mars dernier, comparaissaient, devant le tribunal de Lorient, deux responsables des SARL Guyot-Environnement et de la SAS Guyot-Environnement-Groupe, ainsi que leur co-gérant à qui il était reproché des faux par altération frauduleuse de la vérité dans un écrit, et ce durant le premier semestre de l'année 2011. Le tribunal avait alors mis son jugement en délibéré, après que le représentant du parquet ait réclamé la condamnation de chacune des sociétés à une amende de 100.000 EUR, et celle du co-gérant à six mois de prison avec sursis. C'est bien la peine que le tribunal a retenu contre ce dernier. Mais concernant les deux sociétés, l'amende se révèle beaucoup plus lourde, puisque chacune des sociétés est condamnée à 200.000 EUR.

Pour une meilleure traçabilité

En cause, des bons de pesée de métaux qui ne correspondaient pas à la réalité des transactions. C'est par le biais d'un signalement de Tracfin (cellule de traitement du renseignement et d'action contre les flux financiers clandestins du ministère des Finances), parvenu le 30 mars 2012 aux services du procureur de Lorient, que le parquet s'était intéressé aux pratiques des groupes Guyot, et plus particulièrement à son site de Kervignac. En effet, jusqu'au 30 janvier 2011, les paiements en monnaie sonnante et trébuchante étaient possibles jusqu'à 3.000 EUR ou 1.500 EUR, selon que l'on était de nationalité française ou non. Ensuite, ce plafond avait été ramené à 500 EUR; sauf pour les achats de métaux auprès de ferrailleurs ou autres revendeurs. Et depuis le 31 juillet 2011, les paiements doivent obligatoirement se faire uniquement par carte bancaire ou chèque. Le but étant de lutter contre la délinquance liée à la revente de métaux, dans un contexte d'envol des cours des métaux, encourageant de nombreux vols, et pour veiller à une meilleure traçabilité des transactions.

Des transactions découpées.

Or, Tracfin avait constaté qu'entre janvier et août 2011, malgré le changement de législation, l'essentiel des achats de métaux par le site de Kervignac, continuait à être payé en espèces. En fait, la société contournait la législation en « découpant » la transaction. Ainsi, quand un client se présentait à l'entreprise, après avoir fait peser ses métaux sur le pont-bascule ou sur la table-bascule, l'entreprise devait lui délivrer le bon de pesée correspondant. Or, Tracfin avait observé que 526 transactions, portant sur un montant de plus de 630.000 EUR, avaient été découpées ; ce qui permettait, pour la même transaction, la délivrance de plusieurs bons de pesée établis à des dates différentes pour le même fournisseur ou au nom de membres de la famille de celui-ci, ou encore où le nom du fournisseur n'apparaissait pas.

Ne pas dépasser les 500 EUR

Le but était que chaque bon n'atteigne pas les 500 EUR fatidiques. Une façon de faire qui ne représentait pas un enjeu financier direct pour le groupe Guyot, mais qui lui permettait d'éviter que le client ne parte vers la concurrence. A la barre, les deux directeurs du groupe, s'étaient défendus d'avoir voulu détourner la traçabilité des métaux et avaient affirmé avoir appelé de leurs voeux que les paiements s'effectuent exclusivement par chèque. Ce qui est donc effectivement le cas aujourd'hui...".

Nonobstant cela, deux mois plus tôt, le 01/04/2015, nos camarades écologistes de l'association environnementale "ROBIN des BOIS" écrivaient à Pierrick MASSIOT, désormais ancien-président du Conseil régional de Bretagne, à Thierry BURLOT vice-président du Conseil Régional de Bretagne chargé de l'aménagement du territoire et de l'environnement,  au directeur de la DREAL Bretagne, au directeur de la subdivision de la DREAL des Côtes d’Armor.

Nos camarades parisiens de "ROBIN des BOIS" n'ont - comme ils l'ont confirmé cet après-midi à l'Idiot provincial - reçu aucune réponse ni en 2015 de la part du camarade MASSIOT ni en 2016 avec la nouvelle présidence Jean-Yves Le DRIAN de la région Bretagne !

La lettre de "ROBIN des BOIS" est tellement "incroyable", que l'on ne peut qu'être "Révoltés" devant le cynisme de ces élu-es de gauche de la nation France ou de la Région Bretagne - que nous avons mis au pouvoir contre l'infâme SARKOZY et ses sbires - vis-à-vis des VERITABLES associations environnementales. Et n'oubliez pas camarades qui sont les responsables directs de la mort de feu notre camarade Rémi FRAISSE à Sivens. Ne soyez pas dupes, SVP !

Nous reproduisons la lettre de Jacky BONNEMAINS remise de bonne main à ces Messieurs-dames du "Pouvoir de goache" qui se torchent de la démocratie - et qui font le lit du FHAINE -. Jean-Yves LE DRIAN ne pourra pas dire que "le savoir n'est pas une arme" :

"Robin des Bois tient à vous exprimer son inquiétude sur le projet Kerval fusionnant 4 syndicats mixtes des Côtes d’Armor.

Le marché a été attribué à un ferrailleur de Brest, Guyot Environnement. Le devis initial de la modernisation et de l’extension de la plateforme dépasse 20 millions d’€.

L’équilibre financier de cette unité virtuelle se fonde en particulier sur la production de 40 à 50.000 t de Combustibles Solides de Récupération (CSR).

Les CSR bénéficient à l’heure actuelle d’un flou juridique et normatif et d’un

emballement qui permet à leurs producteurs éventuels d’évoquer des exutoires et des commercialisations fantaisistes et douteux.

C’est ainsi que Guyot Environnement cite dans son offre de marché des usines pilotes susceptibles de convertir à des coûts économiquement acceptables de la biomasse ou des déchets en électricité et une filière marocaine, sans aucun doute, une cimenterie.

Cette cimenterie est immédiatement disponible mais la perspective d’un trafic régulier entre Brest ou Saint-Brieuc et un port marocain n’est pas acceptable du point de vue de la sécurité maritime et ferait de la Bretagne une exportatrice de déchets sous le contrôle de la convention de Bâle.

Nous rappelons en effet que le Ministère de l’Ecologie n’entend pas à juste titre sortir les CSR du statut de déchets et que leur combustion dans des chaufferies collectives ou industrielles exposerait les populations et l’environnement à des risques sanitaires et à des rejets atmosphériques polluants.

Un groupe de travail CSR sous la conduite du Ministère de l’Ecologie :

- Robin des Bois en fait partie

- entame ses travaux courant avril.

Compte tenu de l’improvisation du projet et de son coût,

il y a des risques de dérives financières et juridiques et de constitution d’un stock de résidus ingérables.

La plateforme des Châtelets a suffisamment connu de déboires techniques et de contentieux pour que le Conseil Régional de Bretagne et les services de l’Etat exercent toute

Leur vigilance dans l’examen de l’évolution du dossier.

Enfin, le dossier Kerval n’a pratiquement pas été abordé dans l’enquête publique sur le Plan de Prévention et de Gestion des Déchets non dangereux de Côtes d’Armor.

Donc, nous sommes dans l’attente de votre réponse à ce sujet.

Merci de nous indiquer dans votre réponse la période où il est prévu de lancer une enquête publique sur ce projet. ..."

L'Idiot provincial a donc décidé de mobiliser ses camarades en Bretagne !

De Saint-Brieuc à Casablanca, la Vérité crèvera l'écran noir des rapports entre cimentiers et CSR, entre Brest et le Maroc qui est un pays respectable et non la future poubelle mondiale des Combustibles de Récupération (CSR) composés - en partie - de couches-culottes malodorantes et colonialistes !

A suivre : Marc-Claude de PORTEBANE

Spécial Euro 2016 : pendant 9 jours, à Saint-Etienne, c'était Poubelle la vie !

Les syndicats CGT de la ville et de Saint-Etienne Métropole

ont signé un protocole d'accord après 9 jours de grève

alors qu'ils n'ont obtenu.... que des mini-miettes !

ZaeLe juge des référés du tribunal administratif de Lyon, saisi par le maire Gaël PERDRIAU, a ordonné hier aux grévistes qui bloquaient l'accès au Centre technique municipal (CTM) de libérer fissa les lieux dans les 2 heures suivant l'énoncé du jugement, sinon c'était l'évacuation manu militari.

Le juge ayant en effet souligné, notamment, que ce piquet de grève entravait le bon fonctionnement des services municipaux et compromettait l'organisation des différentes animations liées à l'Euro.

Poub 012

Les abords de la préfecture42 et du Département42 à Saint-Etienne hier 08/06/2016 !!!

Le camarade Cédric CROZET, élu CGT à la Ville de Saint-Etienne ainsi que les camarades Magali BADIOU et Saïd ZAHIR ont été condamnés in solidum à verser 1 200 € à la Ville de Saint-Etienne qui aura été incapable de nettoyer ses rues et boulevards pendant ses 9 jours où l'insalubrité et les odeurs pestilentielles ont régné en maître !

Par contre, la CGT n'a obtenu que très peu d'avantages (8 embauches à la fois à la Ville et à Métropole). A quoi bon faire 9 jours de grève pour des "cacahuètes" ?

L'incapacité de Saint-Etienne Métropole a assurer un minimum d'hygiène "poubelliste" aux habitants de la communauté urbaine a d'ailleurs fait réagir, hier, un internaute, (Gérard ARNAUD) sur le Mur de la page Facebook de nos camarades de la "CGT Territoriaux Saint-Etienne" : " je suis agent de maintenance au foyer résidence MAISON DE L'AMITIE à Unieux, je comprend votre mouvement de greve. Mais pour moi qui gere les ordures menageres au quotidien d'un établissement de 78 logements, je suis decu par le manque de considération vis à vis de ces personnes qui pouraient etre vos parents, vos grand parents voir meme vos arrieres grands parents pour certains d'entre vous. En leur temps eux aussi ont connus des conflits et se sont battu pour deffendre leurs droits qui aujourd'hui sont devenus vos acquis. Par respect pour eux et aussi pour moi je ne le cache pas, un seul de vos camion pourrait leur rendre plus agreables les abords de leur résidence il meritent bien un peu de respect ,de consideration,et de quietude dans un environement calme et propre. Mon message sera peu etre lettre morte mais au moin j'aurai essayé.Bien cordialement et bon courrage dans votre action Gérard".

Za1

Le SENAT a supprimé les 35h et propose 12h par jour et 48 ou 60h par semaine !!!!!

Les élu-es de Saint-Etienne Métropole ont montré qu'avec eux, SEULE ne pouvait compter que l'emploi de la force - via un jugement au TA - et la condamnation judiciaire de celles et ceux qui s'opposaient à eux. La fumisterie de l'Euro 2016, (Le 1er match de l'Euro 2016 à Saint-Étienne, Portugal-Islande, se tiendra mardi 14 juin. La fan zone est installée parc François Mitterrand, à 500 m de la gare principale de la ville, sur l'axe qui mène au stade Geoffroy-Guichard) étant nettement plus importante que les conditions de travail de nos camarades du Centre technique municipal ! Ceci en dit long, aussi, sur le devenir politique de l'infâme projet de la loi El Khomri (ou Loi Travail) qui devrait être adoptée en principe à l'été 2016, sauf retrait du projet de loi par le Gouvernement....de gauche !

Le Collectif C.H.U.P.A à la conférence "Zéro Déchet" à Lyon 4° avec Béa JOHNSON et maire David KIMEFELD !

Les anarcho-écolos du Collectif C.H.U.P.A d'Andrézieux-Bouthéon

et d'AURA Environnement étaient à la conférence de Béa JOHNSON

"Zéro Déchet - Les solutions au quotidien" à Lyon le 04/06/2016 !

Mez 058Plusieurs militant-es écologistes du Collectif C.H.U.P.A  (Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon) et d'AURA Environnement ont participé samedi 04/06/2016 à une conférence à la Maison des associations, 28, rue Denfert Rochereau à Lyon 4° et ce, sous la présidence d'honneur de Gérard COLLOMB, (sénateur-maire de Lyon), David KIMEFELD (Maire du 4° arrondissement et 1er Vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l'économie) et d'Emeline BAUME (Conseillère déléguée de la Métropole de Lyon en charge de la Prévention des déchets).

Béa JOHNSON est une française installée aux USA. Avec sa famille, ils ont éliminé la poubelle de leur quotidien depuis 2008.

Mez 039Mez 046Dans l'après-midi, les anarchos-marxistes du Collectif C.H.U.P.A  (Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon) et d'AURA Environnement avaient tracté aux abords de cette Maison des associations tout en sensibilisant les lyonnais à la brocante du quartier de La Croix-Rousse (plus de 400 exposants).....

Mez 053......sur le Méga projet d'Usine à poubelles Méthanisation/CSR sur 2 sites pressentis vers Andrézieux-Bouthéon, (15 km au nord de Saint-Etienne).

Les 300 participants ont pu entendre et poser des questions à Béa JOHNSON qui est une Avignonnaise installée aux Etats‐Unis depuis 20 ans.

Elle y est devenue célèbre en développant le concept de «zéro déchet» dans un livre éponyme traduit dans le monde entier.

Béa JOHNSON a participé à cette conférence‐débat le samedi 4 juin à 19h à la Maison des associations du 4e arrondissement de Lyon, à l’invitation d’Emeline BAUME, conseillère déléguée à la prévention des déchets à la Métropole de Lyon : «Notre territoire est labellisé depuis peu "Territoire Zéro gaspi, zéro déchet", proposer ce temps de rencontre et de dialogue ouvrira cette voie vers une consommation responsable limitant la production de déchets".

Béa JOHNSON a radicalement changé son mode de vie pour ne plus produire qu’un litre de déchets par an !

Un exploit qu’elle a relaté dans son livre «Zéro déchet» et qu’elle a détaillé lors de son intervention de samedi à Lyon. Elle a calculé avoir fait 40% d’économies en adoptant ce mode de vie.

En tournée en France et en Europe pour expliquer sa démarche, Béa JOHNSON prodigue aussi ses conseils à de grandes chaines de Supermarchés au Brésil notamment.

Mez 054Marc-Claude de PORTEBANE, le porte-Parole du Collectif C.H.U.P.A. a pris publiquement la parole en informant le public sur le Méga projet d'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon tout en insistant sur les couches-culottes aux odeurs pestilentielles qui risquent d'être acheminées par millions vers les quartiers huppés d'Andrézieux-Bouthéon et mélangées à des sacs plastiques ou de vieux chiffons immondes pour devenir, ensuite du CSR (Combustible Solide de Récupération) transformé en plaquettes solides et être ensuite brûlés chez des cimentiers de la Loire (Lafarge ?), voire des industries alimentaires de La Loire qui n'en veulent absolument pas (Lustucru, Candia....) vu l'immense tollé médiatique que cette folie provoquerait en déchaînant les internautes, les consommatrices ou les populations riveraines !

Le Collectif ZADiste C.H.U.P.A. qui représente plus de 10 000 personnes via ses pétitions papier et internet est le seul à se battre sur Andrézieux-Bouthéon contre ce projet d'Usine à poubelles. Plusieurs entreprises dont de nombreux transporteurs mais aussi de simples ouvriers ont décidé de le soutenir dans sa lutte totale contre ce projet ruineux en termes écologistes, économiques, touristiques et aussi financiers pour le simple quidam qui sort ses poubelles chaque semaine !

Obut 100 % : le Collectif C.H.U.P.A contre projet Usine à poubelles s'invite à la 6° Internationale Pétanque Bords de Loire à Andrézieux-Bouthéon

Une douzaine de militants du Collectif C.H.U.P.A

opposés projet Usine à poubelles à Andrézieux-Bouthéon

tractage massif à la 6° Internationale des Bords de Loire !

Pet and 048 Le maire, Jean-Claude SCHALK (flèches rouges) faisant partie des spectateurs les plus assidus, n'a pu que prendre acte du message des militant-es du C.H.U.P.A opposés au projet de Méga Usine à poubelles Méthanisation/CSR vers Andrézieux-Bouthéon.

 

Fly 23 vagues de 4 camarades écolos-marxistes du Collectif C.H.U.P.A (Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon), en tee-shirt et en short, (ont surgi des champs) et ont massivement tracté lors de la 6° édition de l'International des bords de Loire qui se veut un évènement "incontournable" par la municipalité et à destination de tous les passionné-es de pétanque, et ce, en collaboration avec le club local de la "Pétanque de l'Envol".

Pet and 033

Même le nouveau président de la région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes), Laurent WAUQUIEZ, ne s'y est pas trompé dans son petit mot pour cette manifestation financée par le soutien de la région Auvergne-Rhône-Alpes : "L'International de Pétanque des Bords de Loire montre bien ce qui constituent parmi les plus belles forces de la nouvelle grande région Auvergne-Rhône-Alpes : sa vitalité sportive et la richesse de son tissu associatif...".

Pet and 043 Le Collectif C.H.U.P.A sera présent jusqu'au 29 mai car cette 6° édition de cette compétition comptera - selon Michèle MARAS, vice-présidente du Département de la Loire et Sylvain DARDOUILLER, conseiller départemental - pour les qualifications des Masters de Pétanque 2017 en accueillant "plus de 400 triplettes masculines et 100 triplettes féminines réparties en 8 nationalités de tout niveau".

Pet and 047Le président de Saint-Etienne Métropole, Gaël PERDRIAU souhaitant "pleine réussite à cette 6° édition, placée sous le signe du développement durable et des circuits courts, eu club de l'ABPOI - Pétanque de l'Envol...", ne s'est pas trompé sur cette manifestation puisqu'elle est "suivie par plus de 7000 personnes sur un territoire classé comme "Terre de sports et de grands évènements".

Pet and 031Le collectif C.H.U.P.A a donc massivement tracté pour faire connaître ses pétitions (papier et internet) qui rassemblent plus de 10 000 signatures contre le projet de la future plus grande Usine à poubelles sur deux sites pressentis près de l'usine chimique SNF, (déjà classée Seveso en plus), et ce, à Andrézieux-Bouthéon : l'Orme/Les Sources et la ZAIN Opera Parc International !

Pet and 045 Voici le plan des jeux : n'hésitez pas à demander à nos camarades du C.H.U.P.A de vous donner toutes les informations utiles sur ce projet d'Usine à poubelles qui devrait peut-être voir le jour à l'horizon 2030 parce qu'il faudra bien traiter les 156 500 T de Déchets ménagers résiduels (DMR) de Saint-Etienne Métropole mais aussi de la grosse majorité de la Loire !Pet and 036

Pet and 035

Pas certain que les 20 nations étrangères présentes cette année apprécient de venir les prochaines années, pour ne pas marcher sur le parking et ses bouses de vaches mais respirer le mauvais air dans une commune comme Andrézieux-Bouthéon qui pourrait très bien "valoriser" en Combustible Solide de Récupération (CSR) et en Méthanisation les poubelles du SYDEMER pour un coût estimé à 138 € HT/Tonne !

CANDIA La route du lait SAINT-ETIENNE ne prendra pas CSR future Usine à poubelles Andrézieux-Bouthéon !

Le site de CANDIA de La Talaudière ne crâmera pas

de Combustible Solide de Récupération (CSR)

issu du projet Incinérateur Andrézieux-Bouthéon !

Bud reg ii 023Après LUSTUCRU, c'est au tour de l'unité de production de Candia située à La Talaudière (ZI Molina, La Chazotte) de refuser de brûler dans ses chaudières du CSR issu du projet de la future Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon.

La confirmation en a été faite par le directeur du site Gaëtan MOYRAUD au Collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" (C.H.U.P.A) - dont le porte-parole est l'anarcho-marxiste Marc-Claude de PORTEBANE - qui a contacté plus de 250 entreprises de la Loire.

Bud reg ii 026Chaque année, le site de La Talaudière reçoit près de 100 millions de litres de lait.

Cela représente tout de même 260000 litres par jour ! Et en tout, il y a 1100 producteurs sur le seul bassin de la Loire et les départements limitrophes qui travaillent pour Sodiaal, le groupe coopératif auquel appartient Candia.

La semaine dernière, les militant-es du Collectif C.H.U.P.A ont distribué plusieurs tracts aux salariés mais aussi à plusieurs chauffeurs routiers pour les mettre en garde contre les dangers du CSR produit électriquement.

Le Collectif C.H.U.P.A a mis en garde les populations locales de La Talaudière sur le cas particulier du danger des dioxines que l'évaluation environnementale du Plan départemental de prévention et de gestion des déchets non dangereux (Rapport environnemental, page 85) a mis en exergue.

Dioxines chupa 001Ce Rapport tire la sonnette d'alarme, en effet, puisqu'il pointe la cas particulier des dioxines : "Les dioxines sont très stables et ont la capacité de rester des années dans un milieu (sol, végétaux) sans se dégrader. Une fois absorbées par les ruminants ou les volailles, elles se fixent dans les graisses animales et se retrouvent dans le lait et les oeufs. Elles peuvent alors pénétrer le corps humain par l'alimentation" !!!

Le Collectif C.H.U.P.A continuera donc sa lutte contre le projet de création d'une unité de préparation de CSR vers Andrézieux-Bouthéon !

 

AG des Rupturistes Création ZAD "Stop Incinérateur Méthanisation/CSR" site l'Orme/Les sources #Andrezieux !

A l'appel des riverains d'Andrézieux-Bouthéon, de La Fouillouse, de Saint-Bonnet-les-Oules, de Saint-Just-Saint-Rambert, de Veauche....

Des camarades anarcho-marxistes de NDDL

et le collectif ZADiste C.H.U.P.A

"Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon"

lanceront l'appel à la création d'une ZAD pour

s'opposer au projet d'incinérateur d'Andrézieux-Bouthéon !

AxxPlusieurs militant-es issu-es de Notre-Dame-des-Landes et d'autres collectifs zadistes ont décidé de rejoindre le 30 Juin le collectif ZADiste "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" afin de décider de la création d'une ZAD (zone à défendre) sur le site de l'Orme/les Sources à Andrézieux-Bouthéon afin de s'opposer au projet d'incinérateur de CSR (combustible solide de récupération) issu de la méthanisation des poubelles des 600 000 habitants de la Loire.

Le RDV est fixé le 30 Juin à 19h, Avenue Fourneyron à Andrézieux-Bouthéon (sur un site privé avec parking pouvant accueillir plus de 50 véhicules).

Au menu :

- AG fondatrice de la ZAD

- Barbecue Vegan

- Ateliers ZADistes et méthodologie révolutionnaire.

AaxLes ZADistes du Collectif CHUPA opposé au projet d'incinérateur d'Andrézieux-Bouthéon (20 km au nord de Saint-Etienne) ont besoin de base collectives et affinitaires, de poser des mots et des envies communes. Ce qui ne se passe pas obligatoirement par tout un tas de réunions, une conférence ou un pacte.

Contrairement à des camarades croisé-e-s par ci par là, les ZADistes foréziens ne sont pas en cursus universitaire ni pour se former, mais pour rencontrer des camarades, vivre ensemble si cela leur semble opportun parce qu'ils n'ont pas "d'ailleurs" et aussi parce qu'ils continuent à lutter partout où ils se trouvent.

Le C.H.U.P.A est par essence un mouvement de mélange de luttes locales d'opposants qui résistent contre un projet capitaliste voulant développer un projet d'incinérateur, avec une légitimité d'habitant-e-s locaux qui vont faire appel ou recevoir l'aide de collectifs organisés, ailleurs, des grandes villes (NDDL) et parfois par des militant-es chevronné-es dits "rupturistes" qui se greffent hors sol à ces dynamiques.

Le C.H.U.P.A ne combattra pas le capitalisme stéphanois avec des réformes et des bisoux.

Le collectif C.H.U.P.A ne choisit pas les modes d'actions, c'est le pouvoir local qui posent des jalons de ses confrontations potentielles, et les ZADistes du C.H.U.P.A n'auront pas d'autres choix que de gagner afin que Vive la révolte et la lutte sociale ! 

Le président du SYDEMER veut imposer aux autres communes ce qu'il refuse dans la sienne...à Roche-la-Molière !

Agm 034 2 jpg aAprès la victoire du Collectif CHUPA sur le choix de site

l'agitation fébrile gagne le SYDEMER de Saint-Etienne qui

veut refiler son usine à poubelles aux autres communes !!!!

Nous avons vu lors d'un précédent post comment s'était déroulé le conseil consultatif du SYDEMER de Saint-Etienne qui n'a jamais daigné donner réponse à l'artisan de la victoire : le collectif CHUPA, d'essence écolo-marxiste mais composé de plusieurs centaines de personnes de toutes sensibilités et écoeurées d'avoir à saisir la CADA pour obtenir une copie d'études pourtant financées par l'argent de nos impôts...

Cada chupa 001

Le 15/01/2016, le porte-parole du collectif CHUPA, Marc-Claude de PORTEBANE,

demande au SYDEMER de respecter son engagement à communiquer

en toute démocratie directe avec les populations locales !

Cada chupa b 001

..... ou être tenues dans l'ignorance totale, hormis les quelques communiqués de presse à sens unique distillés par le media dominant "Le Progrès" qui se fait acheter des pleines pages de pub ou d'abonnements par les communes via son agence de pub "Publiprint" comme nous l'avons relevé ici à Andrézieux-Bouthéon !!!!

Publiprint 001

Après les attentats contre "Charlie", peut-on parler encore de démocratie dans notre pays lorsque l'on voit les pressions financières des élu-es ou leur comportement anti-démocratique quand des collectifs ou des groupes de personnes ne sont pas de leur avis ?

La Tribune/Le Progrès continue à ignorer les principes mêmes de la démocratie ! Même l'élu de l'opposition d'Andrézieux-Bouthéon, Jean-Marc Pangaud, se dit "victime" d'iniquité ! Le Progrès roule-t-il pour ses lecteurs ou est-il la courroie de transmission des élu-es ????

Est-il nomal que l'édition du Progrès de l'Ondaine ait droit à de multiples billets sur les déchets alors que l'édition d'Andrézieux-Bouthéon la ferme sur les actions de notre collectif ?

Publiprint 2L'agence du "Progrès" d'Andrézieux-Bouthéon se comporte en unique "baronnie" de l'info en ne laissant que la part belle à la commune. C'est cela la démocratie ? Est-il normal que le collectif CHUPA ait dû attirer l'attention des actionnaires du "Progrès", dont le Crédit mutuel ou la famille Lignac sur ce parti pris inadmissible ?

Le SYDEMER ne tenait absolument pas faire preuve de démocratie directe pour relever le débat sur la politique des déchets dans le Forez-Sud en n'élargissant pas son consultatif au Collectif CHUPA pour la simple et bonne raison qu'il y avait risque certain de polémique directe sur les choix du/des sites consolidés par le cabinet MERLIN et ses nombreux juristes !

Depuis plus d'un an, le SYDEMER n'a eu de cesse de "bloquer" toutes les initiatives louables et démocratiques désirées sur le plan intellectuel et technique avec le collectif CHUPA.

La stratégie du SYDEMER de blocage total du collectif CHUPA a été la suivante :

- Repérer les appels du Collectif CHUPA au standard des EPCI pour l'empêcher d'avoir un contact direct avec les élu-es, agents des collectivités en charge de l'environnement ...

- Ne donner aucune réponse directe mais faire dévier automatiquement les appels du collectif CHUPA vers le SYDEMER...

- Bloquer ENSUITE le Collectif CHUPA auprès du SYDEMER (en branchant souvent le répondeur) et après lui refuser toutes demandes de RDV, de concertation (comme promis par le SYDEMER sur son site internet sur le choix du site de la future Usine à poubelles), l'empêcher surtout d'avoir accès aux informations sur le choix du site ou de la filière afin qu'il n'y ait surtout pas de contradiction.

- Repousser plusieurs fois les RDV sous X prétextes, donner un RDV en mairie de Roche-la-Molière et non pas au siège du SYDEMER.

Le collectif CHUPA qui représente plus de 9 000 personnes a été systématiquement mis à l'écart de façon dégueulasse de toute information sur le projet du SYDEMER et a dû se battre tout seul pour avoir la vraie information !

C'est cette dictature de l'information que le collectif dénonce alors que certains élu-es conduisent des listes pseudo-démocratiques dans leurs communes respectives !

Des pressions ont été exercées contre nos camarades écologistes qui ont été convoqués chez les flics, tout a été fait pour salir et traîner dans la boue le Collectif CHUPA, nos pétitions ont été interdites dans les mairies de Saint-Bonnet-les-Oules ou de Sainte-Foy l'Argentière et aussi ailleurs, nos pétitions version papier ont été volées ou déchirées, des pressions ont été faites contre ceux qui prenaient nos pétitions papier, l'accès aux voeux du maire de Saint-Etienne Métropole nous a été refusé après en avoir fait poliment la demande, la communication d'informations a été refusée au Collectif qui n'a pas hésité à démontrer qu'une association (La Fouillouse protégée) dite de "défense de l'environnement" était en fait financée par la mairie de La Fouillouse.... dont le maire est au SYDEMER, ladite association allant comme par hasard dans le sens du choix du SYDEMER en faveur du TMB alors qu'elle est membre de la FRAPNA et in fine de la FNE qui est totalement opposée au TMB, la presse locale d'Andrézieux-Bouthéon a tout fait pour saboter les communiqués de presse du Collectif, et.....

De Sivens à Notre-Dame-des-Landes, de Saint-Barthélémy-de-Vals à Bagnolet, de Bordères-sur-l'Echez à Saint-Barthélémy d'Anjou, de Romainville à Fos-sur-Mer, ces aléas, les militants du Collectif CHUPA les connaissent parfaitement.

Partout, c'est la même chose. Les élu-es se comportent en fossoyeurs de la démocratie. Ils méprisent le peuple. Ils avancent leurs dossiers avec des bulldozers avec l'argent des contribuables qu'ils dilapident sans complexe. Que ce soit dans le domaine des "Déchets", du "nucléaire" ou des "Lignes THT" par exemple.

Nos camarades de Bordères-sur-l'Echez ont monté leur ZAD et ils ont le soutien massif des populations locales. Ils ont donné de bons conseils au collectif CHUPA : surtout ne rien lâcher !

AURA Environnement

AURA Environnement déclare la guerre au projet autoroute A45 !

Auvergne Rhône-Alpes Environnement (AURA)

mènera une lutte implacable

contre tous les projets visant à se servir de l'A45

comme plateforme de pollution supplémentaire !A45 027

Communiqué de presse :

AURA Environnement a décidé de lever et de souder les masses en renouant avec la symbolique marxiste-léniniste propre à l'organisation strictement politique des FARC.

Nous appelons tous nos camarades à soutenir toutes les associations locales opposées à ce projet d'autoroute et à prévoir d'organiser vers Andrézieux-Bouthéon/La Fouillouse dans la Loire le début de la résistance avec la création d'une méga ZAD face à ce projet polluant supplémentaire.

Alors que les caisses de Saint-Etienne Métropole sont vides et que celles de la région AURA (Auvergne/Rhône-Alpes) ne sont guère reluisantes, AURA Environnement dénonce le plan de financement estimé à 1, 2 milliards d'euros que devront supporter en grande majorité les contribuables de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes (Etat 430 M€, Saint-Etienne Métropole et le Département de la Loire une somme identique répartie à part égales + 100 M€ de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes afin de "soulager ces deux collectivités locales"..... à condition que ces dernières s'engagent financièrement. Le solde devant être réglé par le concessionnaire choisi - Vinci - qui percevra ensuite les péages de l'A45).

Pour gagner encore plus de fric, de La Fouillouse dans la Loire à Brignais dans le Rhône, ils sont prêts à faire payer ENCORE les contribuables/usagers en détruisant encore plus de terres boisées, de terres agricoles, de villages ...alors que l'actuelle A 47 étant gratuite mériterait de plus amples aménagements entre Saint-Chamond et Givors !

AURA Environnement apporte son soutien aux élu-es et aux habitant-es des communes de Chaussan, Givors, Saint-Laurent d'Agny, Saint-Jean-de-Touslas, de Sainte-Catherine, de Saint-Sorlin, de Montagny, de Messimy, de Mornant, de Taluyers, de Thurins, de Soucieu-en-Jarest, de Vaugneray ainsi qu'aux autres villages qui ne se sont pas encore mobilisé-es.

Le projet A45 serait une catastrophe sur le plan économique, agricole et environnemental : en effet, qui peut croire que seulement 2800 habitants seraient concernés par les nuisances de l'A45 alors que cette autoroute couperait en deux la commune de La Talaudière.

Tout le monde sait aujourd'hui qu'un kilomètre d'autoroute correspond à un territoire d'environ 10 ha : c'est donc plus de 400 hectares qui seront enlevés à des zones fruitières, maraîchères, viticoles ou naturelles protégées. Pour satisfaire des intérêts de quelques industriels, l'agriculture de toute une région qui mérite d'exister et d'être soutenue serait sinistrée sur une bande de 8 à 10 kilomètres de largeur à cause de la pollution propagée par les gaz d'échappement.

De l'A45 au projet d'Usine à poubelles vers le site de l'Orme/Les Sources à Andrézieux-Bouthéon, ne laissons pas la nouvelle région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes) devenir une catastrophe économique, environnementale et animale !

Rejoins nos camarades zadistes : http://www.aura-environnement.com/

Aa200 1
 

A1827

1° Victoire Collectif CHUPA CONTRE projet Usine à poubelles l'Orme-les-Sources Andrézieux-Bouthéon

Victoire provisoire du collectif CHUPA

opposé au projet d'Usine à poubelles vers le site

de l'Orme/les Sources à Andrézieux-Bouthéon :

le SYDEMER de Saint-Etienne devra choisir

d'abord la filière de traitement de ses déchets !

Aa121

Après la mobilisation et la vigilance des miltitant-es du collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" contre le projet d'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon, les membres du conseil consultatif réunis le 22/01/2016, au SYDEMER, dans les locaux de Saint-Etienne Métropole à Saint-Etienne, ont largement désavoués le comité syndical au moyen du formulaire que cette structure leur demandait d'envoyer avant le 19/02/2016, et ce, au regard des éléments techniques exposés.

Les résultats du vote des 18 structures invitées composant cet antique conseil consultatif (créé officiellement lors de sa 1ère réunion le 15/09/2010) sont un véritable camouflet pour le SYDEMER :

- 12 retours du formulaire

- 6 refus de prendre position faute du.... SYDEMER d'avoir choisi la bonne filière au préalable

- 3 voix pour le site de l'Orme/les Sources à Andrézieux-Bouthéon

- 2 voix pour le site de Borde Matin à Roche-la-Molière

- 1 voix pour la ZAIN Opéra Parc à Andrézieux-Bouthéon/La Fouillouse.

Il n'y a que le collectif CHUPA qui a participé massivement à faire "échouer" ce choix de site vers Andrézieux-Bouthéon - comme n'importe autre collectif national - en préconisant les contacts téléphoniques, courriers, mails, prises de RDV avec les élu-es, les associations, les collectivités territoriales ou ministres au dépens des actions bruyantes de masse ou de désordre public dans les rues.

Depuis plus d'un an le collectif CHUPA a été le SEUL à se "battre" sur tous les fronts afin d'avertir les populations locales de la Loire contre les dangers du TBM/Mécanisation (Tri mécano-biologique) et de son infâme compost que personne ne veut sur nos terres ancestrales.

Hormis les élus de l'opposition de la liste de Jean-Marc PANGAUD à Andrézieux-Bouthéon et l'association de défense de l'environnement "Accueil qualité de vie" de Saint-Bonnet-les-Oules qui ne soutient que notre pétition, le collectif CHUPA a mené en solitaire la lutte contre ce projet de TMB qui va à l'encontre de la loi de transition énergétique.

Comme cela avait été annoncé dans le long article du journal "Le Progrès" (14/09/2015), le collectif CHUPA (et ce dans le cadre d'une philosophie maoïste et Républicaine), a confirmé ses actions de masse, en participant à une immense campagne de mobilisation des populations du Forez via tractages sur les marchés, chez les commerçants, dans les usines, dans les rues ... sans aucune concession.

Les populations du Forez mais aussi d'autres territoires ont ainsi réservé un excellent accueil au collectif CHUPA en signant massivement la pétition (version papier). Des réunions en "petit comité" ont été organisées pour diffuser la Vérité sur les aléas du tri-mécano biologique. Des élu-es n'ont pas hésité à mettre à la disposition du collectif, locaux, documents administratifs, cartographies, photocopieuses, etc...

Depuis l'article du journal "Le Progrès" de septembre 2015, le collectif CHUPA a du faire face à un véritable "tir de barrage" des porteurs de ce projet d'Usine à poubelles mais aussi d'autres associations environnementales PUMA (Pour l'Usine à poubelles Mais chez les Autres).

Certains appels pour des RDV avec des élu-es des collectivités territoriales ont été directement transférés au SYDEMER qui n'a jamais donné au Collectif la moindre information, hormis le mépris et les délibérations publiques (demandées sur place ou par mail au SYDEMER).

Le ton était également donné dans une réunion publique, comme celle du SYMOLY, où un membre du bureau du SYDEMER appelait publiquement ces collègues élu-es à ne pas prendre en mairie la pétition "papier", conseillant d'ailleurs directement de la mettre à la poubelle.

Bonjour le presque-appel au lynchage !!!!

Les multiples demandes de RDV avec le maire de Saint-Etienne, Gaël PERDRIAU, ont été constamment refusées et ce, nonobstant l'accord de principe qui avait été accordé par Magali GRETTEAU, directeur de cabinet-adjoint, lors de la réunion de Saint-Etienne Métropole à Saint-Paul-en-Jarez.

La démocratie a été bafouée et foulée aux pieds alors que le Collectif CHUPA avait toutes les recommandations de la ministre de l'Environnement, Ségolène ROYAL. Même les zadistes de Bordères-sur-l'Echez, (Région de Pau, opposés à un projet d'Usine à poubelles), n'ont jamais obtenu la moindre réponse du ministère de l'environnement !

La pétition du collectif a été interdite en mairie de Saint-Bonnet-les-Oules, la commune qui devrait faire face au futur projet d'Usine à poubelles si le site de l'Orme/les Sources à Andrézieux-Bouthéon était un jour retenu ! Ce qui risque de bien être le cas !

Le collectif CHUPA ne s'en ait tenu pourtant qu'aux recommandations de l'ADEME et de FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT en proposant un compostage individuel afin de produire un compost de qualité ainsi que la redevance incitative pour réduire les déchets à traiter et permettre des économies pour les citoyens responsables !

La lutte contre ce projet d'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon continuera massivement pendant encore pendant de nombreuses années et le TMB/Méthanisation sera dénoncé à Saint-Etienne mais aussi à Pau, à Valence, à Fos-sur-Mer, partout en France et partout en Europe !

Le collectif CHUPA est reconnu au niveau national, que ce soit auprès de l'ARIVEM-Méthanisation, Zéro Waste, la Frapna, et tant d'autres collectifs en matière environnementale.

AURA Environnement défendra l'écologie Région Auvergne/Rhône-Alpes

AURA Environnement lance sa plateforme écologiste

sur le territoire de la nouvelle région

Auvergne/Rhône-Alpes !

Cap 063Une trentaine de militant-es écologistes se sont rassemblé-es secrètement dernièrement dans la Loire pour jeter les bases de la lutte environnementale au sein de la nouvelle grande Région Auvergne/Rhône-Alpes.

Issu-es pour la plupart de la lutte antinucléaire, déchets, protection animale, THT, participant-es à différentes ZAD en France ou militant-es anonymes, ils ont convenu de l'union de toutes les forces environnementales des ex-Région Auvergne et Rhône-Alpes.

AURA Environnement démontrera sa force dans la rue, car seule la rue n'est que la dernière solution pour se faire entendre !

Au menu de nos futures luttes : l'usine à poubelles sur le site de l'Orme/Les sources à Andrézieux-Bouthéon, la verrue A 45, la LGV Lyon-Turin, lutte contre le projet de golf à Montcombroux-les-Mines dans l'Allier, lutte contre le surcoût du CVO de Saint-Barthélémy-de-Vals dans la Drôme, lutte contre l'eutrophisation du lac Pavin en Auvergne, mobilisations contre tous les élevages industriels, lutte contre la méthanisation de nos poubelles, mobilisation pour le PNR  des Dombes dans l'Ain, participations citoyennes contre la centrale nucléaire de Bugey dans l'Ain, participations aux rassemblements contre l'exploration et l'exploitation des gaz de schiste à Montélimar, dénonciations maltraitances animales, etc.....

Les liens :

- Site internet AURA Environnement : http://www.aura-environnement.com/

- Page Facebook AURA Environnement : https://www.facebook.com/aura.environnement/

- Groupe Facebook AURA Environnement : https://www.facebook.com/groups/aura.environnement/

Football UEFA 2016 : Mahamadou DIARRA sous-préfet, directeur cabinet préfet Loire laxiste sécurité

Est-il normal après le départ du préfet Fabien SUDRY

que son directeur de cabinet Mahamadou DIARRA

fasse preuve de laxisme avec ces élus de Neulise

et ce, à quelques mois avant l'euro 2016 ?

Diarra 010

Que penser de cette distribution de tracts en terme de blocage "laxiste" de la voie publique ?

En effet, ils étaient plus de 60 "VRP" de 4 communautés de communes du Roannais (Balbigny, pays d'Urfé, CoPLER, Val d'Aix + Isable) pour "se réunir", surtout pour bloquer le rond-point de Balbigny, un axe assez fréquenté puisqu'il se situe à la sorie de l'échangeur de l'A89 et de la RD82 afin de protester en faveur de leur propre projet "Loire et Monts Communauté" qui se veut une réponse contre le projet initial de l'ex-préfet Fabien SUDRY parti en catastrophe lors du dernier remaniement ministériel du 11 janvier puisqu'il a été nommé directeur de cabinet de Jean-Michel BAYLET, ministre de l'aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales.

On voit bien que le pouvoir politique semble plus intéressant que la gestion d'une préfecture de province puisque le préfet Fabien SUDRY ne sera resté qu'une seule petite année dans la Loire, du 11/02/2015 au 17/02/2016.

Le département de la Loire désormais orphelin de son préfet, c'est donc son tout jeune directeur de cabinet, Mahamadou DIARRA, (décret du 21/01/2016 au J.O) qui assure la gestion des services préfectoraux. Donc bien comprendre que Mahamadou DIARRA (ENA, promotion Winston-CHURCHILL 2014-2015) doit être extrêmement débordé.

A tel point d'oublier que le fait de bloquer un rond-point est un délit.

Le 28/08/2013, le site d'informations Métronews nous rapportait qu'un étudiant Marseillais de 20 ans avait été condamné pour avoir bloqué le Prado à Marseille pour un mariage, au volant d'une Renault Mégane pour assurer "la bonne coordination du cortège" parti de La Joliette afin d'emprunter le boulevard Michelet en créant un embouteillage ! Un policier tentait de le faire partir, mais en vain. Face au refus d'obtempérer, le jeune homme a été placé en garde-à-vue tout un week-end, puis jugé en comparution immédiate pour "entrave à la circulation", une peine passible de 2 ans de prison et 4 500 € d'amende comme le rappelait La Provence ! L'imprudent en a été quitte à être condamné à 200 € d'amende et sa Mégane cabriolet prêtée par un ami a, elle, été quand même saisie !

Ces élus de la Loire qui ont bloqué le rond-point pendant au moins 1 heure ont-ils été condamnés ? Le fait d'être un élu donne-t-il le droit de ne pas respecter le code de la route ? Alors merci à qui selon vous ?

La loi est-elle différente pour un zadiste, un automobiliste lambda ou un élu ?

Qu'en sera-t-il de la gestion du dossier "Sécurité" lors du futur agenda sportif de la Loire puisque Saint-Etienne accueillera, en juin 2016, pas moins de 4 matches lors de l'UEFA EURO 2016 ?

Les blocages de rond-point pourront-ils continuer en toute impunité dans ce département de la Loire qui recherche désespérément un préfet car les dossiers "chauds" ne manquent pas : A 45, projet usine à poubelles, carte intercommunale, etc...

Forum MFR à Mornand-en-Forez : Laurent Wauquiez fera-t-il du Forez la capitale de l'Usine à poubelles de la nouvelle région Auvergne/Rhône-Alpes ?

En visite ce matin à Mornand-en-Forez au Forum des Associations

des 75 Maisons familiales rurales Auvergne/Rhône-Alpes et

en rencontre avec les élus locaux - guère aimables - de Montbrison :

Laurent Wauquiez fera-t-il du Forez la future capitale du traitement TMB

des futures 250 000 T de poubelles de la Région Auvergne/Rhône-Alpes ?Mfr 42 016

Alors que la polémique fait rage dans le Forez grâce au Collectif C.H.U.P.A (Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon), et plus précisément vers la région d'Andrézieux-Bouthéon/Veauche (Site de l'Orme/Les Sources) où les élu-es du SYDEMER de Saint-Etienne entendent bien installer la future grande "Usine à poubelles" de la Loire et ce, vraisemblablement après 2021,....Mfr 42 010

.... le nouveau président de la région Auvergne/Rhône-Alpes est intervenu ce matin à Mornand-en-Forez sur le thème "Les territoires et les enjeux de l'éducation, l'insertion professionnelle et citoyenne, les priorités de la Région Auvergne-Rhône-Alpes" devant plus de 75 représentants des Maisons Familiales Rurales.

La présentation des travaux de ce forum des associations MFR Auvergne-Rhône-Alpes à Mornand-en-Forez a été faite par Simon BIKOI, directeur FRMFR Rhône-Alpes et Dominique CHARTIER, directeur FRMFR d'Auvergne :

- Cartographie MFR Auvergne-Rhône-Alpes, les chiffres du réseau, la contribution des MFR dans les territoires, les chantiers et les projets et un zoom sur les organisations reconnues comme partenaires comme la FRAAF, FAFSEA, CAPEB, Chambres consulaires, FRSEA...

Mfr 42 011L'anti écologiste et courroie de transmission de la FNSEA, Raymond VIAL, le président de la chambre d'Agriculture de la Loire, également conseiller régional de la Loire (à droite avec le micro), était de sortie tout en étant accompagné de sa collègue Laurence BUSSIERE, 1° adjointe-au-maire de La Fouillouse et suppléante du député UDI François ROCHEBLOINE. Laurence BUSSIERE représente La Fouillouse au sein des différentes structures environnementales, où elle suit notamment les dossiers liés à l'environnement et au développement durable.

Mfr 42 028La Maison Familiale Rurale (MFR) de Mornand-en-Forez est un établissement de formation, privé, laïque, de statut associatif, qui dispense des formations par alternance dédiées aux métiers du cheval.

La MFR du Forez est sous contrat avec le ministère de l'Agriculture pour tout ce qui concerne les formations initiales et le conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes pour ce qui relève des formations par apprentissage. Les parcours de formation proposés vont de la 4° au BTS. La MFR du Forez fait partie du réseau des 430 Maisons familiales rurales fédérées par l'Union nationale des Maisons Familiales et Rurales d'Education et d'Orientation.

Mfr 42 031

A quoi sert Jeanine PALOULIAN, l'adjointe à la communication,

Histoire et Patrimoine de la ville de Montbrison (flèche rouge)

pour ne pas donner aux médias présents le moindre dossier de presse ?

Après l'accueil chaleureux de Mornand-en-Forez, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent WAUQUIEZ s'est ensuite orienté vers un accueil tout à la mesure de cette journée hivernale - que nous qualifions de glacial - avec une poignée d'élu-es de Montbrison dont son maire Christophe BAZILE qui n'a pas été très disert sur la visite de la rénovation en cours à la médiathèque Loire-Forez.

Mfr 42 036A part de nous dire que la Région avait contribué à hauteur d'une subvention de 200 000 €, il n'y a pas eu un SEUL document de presse pour nous informer sur cette visite en centre-ville de "Montprison" qui nous a semblé n'être qu'un "alibi" pour papoter - sans les medias - entre élu-es lors du repas.... payé avec l'argent de nos impôts !

Pas grave ! Nous demanderons au ministère de la Culture et à l'Union Européenne, comment a été utilisée cette subvention puisque le maître d'ouvrage est la communauté d'agglomération Loire-Forez ; l'architecte mandataire : l'atelier d'architecture RIVAT de Saint-Etienne ; l'architecte du Patrimoine : la Searl FEASON /GAGNAL/GOULOIS de Saint-Chamond : l'économiste et étude structure : ENGIBAT INGENIERIE à Saint-Etienne...

La suite de ces confidences à suivre avec gourmandise.

Marc-Claude de PORTEBANE ©

Election futur président "Les Républicains" fédé 42 : Olivier JOLY "saignera"-t-il Loire-Forez au profit de Saint-Etienne Métropole ?

Si Olivier JOLY est élu nouveau président de la fédération

"Les Républicains" 42 face au candidat Jean-Pierre TAITE

va-t-il opérer une "saignée" dans le territoire de Loire-Forez

dont Saint-Just-Saint-Rambert pour grossir Saint-Etienne Métrople ?

Sema 003

Les gros "Barons" se déchirent, s'entredéchirent et veulent bouffer du petit "Vicomté" !!!

La polémique ravive les tensions dans le cadre des élections internes du parti "Les Républicains" dans la Loire ce week-end, puisque Jean-Pierre TAITE, (maire de Feurs, conseiller régional "Les Républicains" de la Loire et président de la communauté de communes Loire-Forez) et Olivier JOLY (maire de Saint-Just-saint-Rambert s'affrontent pour devenir, demain, le futur président départemental de ce groupe politique présidé par Nicolas Sarkozy.

Les adhérents sont appelés à choisir entre 7 candidats qui seront les délégués nationaux : Amandine Cheynet, Alexandra Dinescu, Axel Dugua, Emmanuel Girerd, Eric Lardon, Patrick Ledieu, Christian Maisonneuve, Fabien Martinon, Alain Mounard et Fabienne Perrin.

Pour les postes de délegués de circonscriptions, les candidats sont : 1ere : Charles Dallara ; 2eme: Claude Liogier ; 3eme: Hervé Reynaud ; 4eme: Agnès Bringas / Eric Lardon ; 5eme: Nicolas Reveret ; 6eme: Quentin Bataillon/Thomas Chabanne.

De nombreux observateurs craignent de voir, dans l'élection du futur président départemental, une "saignée" dans les communes adhérentes à Loire-Forez pour "gonfler" Saint-Etienne Métropole si le maire de Saint-Just-Saint-Rambert était élu ce week-end à la tête du parti "Les Républicains" où la "bataille" fait rage, notamment du côté de la région de Montbrison.

En effet, Gaël PERDRIAU, le président de Saint-Etienne Métropole a dit dernièrement qu'il souhaitait "intégrer les communes avec qui nous sommes en lien" en faisant référence à ......Saint-Just-Saint-Rambert !!!

D'autres observateurs craignent de voir le Forez se "vider" pour rejoindre la petite Saint-Etienne Métropole qui "rame", "rame", "rame" à s'étendre et qui ne sera que prise en "sandwich" entre la métropole de Lyon et celle de Clermont-Ferrand.

Déjà que 2 Forez dans le Schéma des intercommunalités proposé par le préfet de la Loire, Fabien SUDRY, provoque de larges tensions au sein des communes adhérentes de l'Agglomération Loire-Forez et de Feurs-en-Forez qui ont non seulement rejeté massivement cette cartographie des territoires et qui ont peur de perdre également leur identité dans un Forez divisé entre rive droite et rive gauche.

Au 1er janvier 2017, avec 2 intercommunalités, le Forez ancestral et uni derrière "Forez-Pôle", aura certainement vécu... si les élu-es et la population ne s'opposent pas à son démantèlement qui ne visera qu'à donner un "blanc-seing" à certains projets mégalomaniaques de Saint-Etienne Métropole, qui, avec l'aide du SYDEMER de Saint-Etienne, voudra construire la plus grande Usine à poubelles TMB/Méthanisation de la Loire vers Andrézieux-Bouthéon, établie pourtant au sud de la région naturelle...du Forez !

La "dictature administrative" de Saint-Etienne Métropole pourra ainsi infecter le Forez sans avoir à se "salir" les mains tout en engrangeant, tout "bénèf", de nouvelles petites communes au potentiel économique fort comme Saint-Just-Saint-Rambert !

Ne restera que lambeaux de l'ex-Forez, la pollution des poubelles de la région de Saint-Etienne et la perte d'une forte identité à laquelle son attachés les forèziens qui n'en peuvent plus des "bons à rien" et des "mauvais de presque tout" de Saint-Etienne Métropole qui ne cessera de s'étendre aussi pire qu'un infâme "cancer" de ces nouveaux territoires qui ne cessent de se surperposer les uns sur les autres et gourmands en nouveaux élu-es et taxes diverses qui étranglent de plus en plus les "MOUGEONS" de la Gaule profonde (Moutons-Pigeons), corvéables à merci et qui resteront, cependant, également, des "veaux" comme le disait si bien "Mongénéral" !

Marc-Claude de PORTEBANE

TATOU JUSTE : le Collectif contre le projet d'Usine à poubelle vers Saint-Etienne voit juste !

Plus de 2 500 tracts ont été distribués par le

Collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon"

en ces mauvais temps de COP21 à Saint-Etienne !

Tatoujuste 019

PETITION :

http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

Alors que l'hypocrisie collective s'empare de la COP21, les militant-es du Collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" ont massivement distribué leurs tracts contre le projet d'implantation d'une usine TMB/Méthanisation, au nord de Saint-Etienne, vers Andrézieux-Bouthéon, près des habitations de La Fouillouse, de Saint-Bonnet-les-Oules, de Saint-Galmier ou de Saint-Just-Saint-Rambert, de Veauche ou même de Veauchette.

La 10° édition du salon "TATOU JUSTE" était sponsorisée par Saint-Etienne Métropole (SEM), la ville de Saint-Etienne, le CRESS (Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire en Rhône-Alpes), la très catho radio RCF, la région Rhône-Alpes, le Département de la Loire, Rencontres solidaire, Radio Ondaine et la voix sans supposé maître : Radio Dio.

Plus de 20 militant-es du Collectif anti Usine à poubelles ont, au travers de leur "éco-geste", sensibilisé l'opinion publique sur le projet du SYDEMER de construire la plus vaste usine à poubelles TMB/Méthanisation vers Andrézieux-Bouthéon au Nord de Saint-Etienne.

Présent sur le stand de Greenpeace, le Collectif C.H.U.P.A a tenu a rappeler les dangers inhérents au projet de la future usine (Tri Mécano-Biologique) à poubelles qui attend les populations riveraines d'Andrézieux-Bouthéon :

- Odeurs insoutenables constatées dans toute la France,

- Risque d'accident grave type AZF

- Dégradation des conditions de vie, de travail, de commerce

- Perte de valeur des biens immobiliers...

Le projet du SYDEMER est déjà périmé comme en témoigne les échecs des territoires ayant choisi ce système à l'image du SYTRAD vers Valence où le compost de mauvaise qualité a été refusé par les agriculteurs, où l'explosion des coûts n'a cessé de se dégrader pour les contribuables, où la déresponsabilisation du citoyen a été mise en exergue pour ne plus l'inciter à trier ses déchets.

Le Collectif C.H.U.P.A propose :

  • Le compostage individuel et collectif de la fraction fermentescible des OM comme préconisé par l’ADEME et France Nature Environnement pour produire un compost de qualité
  • La redevance incitative pour réduire les quantités de déchets à traiter et permettre des économies pour les citoyens responsables.

ALTERNATIVES ZERO DECHET à Paris : Présence de Jean-Claude SCHALK, Serge VRAY, Cassandre JANVIER, Julien DUCHE, Christianne BOUTEILLE ?

Avis à tous ceux qui subissent les effets d’incinérateurs, de TMB-méthanisation ou de décharges

Ces élu-es titulaires du SYDEMER parmi tant d'autres :

Serge VRAY, Cassandre JANVIER, Julien DUCHE, Christianne BOUTEILLE...

se joindront-ils à nous à ce Grand rassemblement

ce week-end à Paris Pour les Alternatives ZERO DECHET

contre les solutions polluantes de traitement des déchets ?

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/phrs.png?fx=r_650_887

Phrs

RDV - TOUS ENSEMBLE - ce week-end à 14h30, parvis de la BNF, devant le MK2 Bibilothèque pour dire OUI au PLAN-B'OM de BAISSE des ORDURES MENAGERES et crier NON au projet de reconstruction de l'incinérateur d'Ivry Paris XIII !

Le Collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" (C.H.U.P.A) sera présent avec ZEROWASTE, les Collectif 3K, ARIVEM, le Réseau ACTION CLIMAT, les Amis de la TERRE...etc

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/p69l.png?fx=r_700_334

P69l

 

Pourrons-nous compter sur la présence de cette poignée de membres titulaires - parmi tant d'autres - du SYDEMER de Saint-Etienne (Loire) qui veut nous contruire une Usine à poubelles via le TMB/Méthanisation ?

Ecrivez-leur pour savoir si elles/ils viendront et si elles/ils ont visionné la vidéo de présentation du Plan B'OM réalisée par Zero Waste France :

https://www.youtube.com/watch?v=BLHoCC9GL9g

- Christiane BOUTEILLE : maire de La Chapelle-sur-Coise, 9° vice-Pdt CC Hauts-du-Lyonnais (Elimination et valorisation des déchets), Mairie 04 78 44 54 17 mairie.la-chapelle-sur-coise@cc-hauts-du-lyonnais.fr

- Julien DUCHE : maire de Poncins, membre bureau SYDEMER, 3° vice-Pdt CC Feurs-en-Forez (gestion des déchets, piscine), délégué CC Feurs-en-Forez au SCOT Loire Centre, Mairie 04 77 27 80 09 mairie.poncins@wanadoo.fr

- Cassandre JANVIER : 1° adjoint maire de Saint-Bonnet-les-Oules, conseiller communautaire CC Pays de Saint-Galmier (environnement), Mairie : 04 77 54 05 82 mairie@saint-bonnet-les-oules.fr

- Jean-Claude SCHALK : maire d’Andrézieux-Bouthéon, 5° vice-pdt de Saint-Etienne Métropole (SEM) : (Voiries communautaires), Titulaire du SCOT Sud-Loire , 04 77 55 03 42 mairie@andrezieux-boutheon.com

- Serge VRAY : maire de Chenereilles, Front de gauche, ex-conseiller général PCF canton de Saint-Jean-Soleymieux, 1° vice-Pdt CC Pays de Saint-Bonnet-le-Château (SCOT, PLUI, Contrats de rivière, PLH), Mairie 04 77 76 70 80 chenereilles.cne@wanadoo.fr

MOBILISONS-NOUS AVEC NOS ELU-ES QUI SONT PROCHES DU PETIT PEUPLE !

OUI, Samedi prochain, rassemblons-nous pour un moment militant, festif et convivial pour les solutions zéro déchet !

Nous montrerons que la transition vers une société plus durable et moins gaspilleuse de ressources est possible !

http://www.planbom.org/
Nous serons en compagnie de Zero Waste France , du Collectif 3R , des Les Amis de la Terre - France , de Surfrider Foundation - Antenne locale de Paris , du WARN , de Générations Cobayes , du Réseau Action Climat, et de l'Arivem. https://www.facebook.com/events/638408056261678/

Marc-Claude de PORTEBANE

PS : Les animaux sont les bienvenus, ils polluent moins que les humains !

LIEN : http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/blog/halte-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon-la-fouillouse-roche-la-moliere/alternatives-zero-dechet-a-paris-on-pourra-compter-sur-serge-viray-cassandre-janvier-julien-duche-ou-christianne-bouteille.html

Traitement Filière/T : #SYDEMER refuse RDV sur projet Usine à Poubelles TMB/Méthanisation, Paul CORRIERAS ou Alain MARQUET plus disert sur vrai prix ?

Deux mois après notre demande de RDV

avec le président du SYDEMER Eric BERLIVET :

notre Collectif aimerait bien connaître la vérité

sur le vrai prix du traitement de la filière SYDEMER !

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/gale-008.jpg-1.jpg?fx=r_900_162

Gale 008 jpg 1

Le 28/07/2015, nous confirmions par mail notre demande de RDV auprès de la secrétaire Laëtitia OLIVIER pour un entretien avec Eric BERLIVET, le président du SYDEMER et maire de Roche-la-Molière afin d'en connaître un peu plus sur la concertation promise au grand public concernant le/les sites d'implantation de la future Usine à poubelles vers les sites d'Andrézieux-Bouthéon et/ou La Fouillouse et/ou Roche-la-Molière.

Notre Collectif aurait aimé également avoir quelques infos complémentaires concernant le vrai prix à la tonne de la future filière du traitement de nos ordures ménagères que les élu-es du SYDEMER voudraient mettre en place, comme nous vous le démontrons ici dans un document assez confidentiel.

Pourquoi ne pas communiquer avec le grand public sur le vrai prix de la filière ????

Le couperet est tombé hier dans l'après-midi à 16h06 : ce sera donc NIET.

Patience, patience, donc.

- En saurons-nous plus par Paul CORRIERAS : 7° adjoint de Saint-Etienne, en charge de la démocratie locale, la proximité, la gestion de l’espace public (conseils de quartier, accueil nouveaux stéphanois, éclairage public, propreté, collecte des déchets avec Saint-Etienne Métropole, entretien voirie, déneigement, sécurité hivernale, jardins ouvriers, espaces verts, parcs et jardins, coordination des actions « animal dans la ville » et « ville éthique) ? Les administrateurs des "Jardins Volpette" en savent-ils plus, eux, sur la 2° concertation promise par le SYDEMER ?

- En saurons-nous plus par Alain MARQUET : Conseiller municipal de La Tourette, 2° Vice-Pdt SYDEMER, délégué à la CC Pays de Saint-Bonnet-le-Château, membre du Syndicat Intercommunal d’Adduction d’Eau du Haut-Forez qui est adhérent au Syndicat Mixte de Production et d’Adduction d’Eau (SMPAE), vice-pdt du Téléservice du Haut-Forez ? Jean Proriol du SMPAE pourra-t-il éclairer notre lanterne, lui ?

Quelle sera donc la future communication des élu-es du SYDEMER avec notre Collectif "Halte à l'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire" ???

LIEN : http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/blog/halte-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon-la-fouillouse-roche-la-moliere/concertation-sur-choix-du-des-sites-le-sydemer-nous-refuse-un-rdv-sur-la-future-usine-a-poubelles-tmb-methanisation.html

Mais quel rôle joue donc Raphaël Brouallier-Chavassieux, l'adjoint "écolo" EELV au maire de Firminy et MEMBRE TITULAIRE du SYDEMER ?

Raphaël BROUALLIER-CHAVASSIEUX, l'adjoint "écolo" d'EELV

au maire de Firminy et MEMBRE TITULAIRE du SYDEMER

vote à 100 % pour ce projet d'Usine à poubelles vers les 3 sites

potentiels d'Andrézieux-Bouthéon, La Fouillouse, Roche-la-Molière !

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/eelv-firm-079.jpg?fx=r_800_844

Eelv firm 079

 

Troublant, non ?

A la veille des élections régionales 2015 "Auvergne/Rhône-Alpes", ne serait-il pas bien que les électrices et les électeurs écologistes qui soutiennent le groupe Europe-Ecologie-Les-Verts connaissent un peu le fonctionnement de leurs élu-es dans le département de la Loire, notamment ?

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/eelv-firm-080.jpg?fx=r_750_443

Eelv firm 080

Le Collectif "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" vient de faire une découverte pour le moins surprenante en épluchant les différentes décisions du SYDEMER (Syndicat Mixte d'Etude pour le traitement des Déchets Ménagers et assimilés Résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais) de Saint-Etienne qui comprend nombre d'élu-es titulaires depuis l'élection du président Eric BERLIVET, (maire de Roche-la-Molière), au scrutin secret lors de la séance de ce comité syndical, le 12 juin 2014 à 14h00, secrétaire de séance : Julien DUCHE.

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/eelv-firm-078.jpg?fx=r_750_443

Eelv firm 078

Le comité syndical est l’instance décisionnelle du Sydemer ; il est composé de 34 élus de son vaste territoire qui regroupe 204 communes dont celle de Firminy, où Raphaël BROUALLIER-CHAVASSIEUX en est  le 4° adjoint délégué au développement économique (relations avec Saint-Etienne Métropole dans le domaine économique, notamment), à l'économie sociale et solidaire et au développement durable.

Depuis mars 2008, le Maire de la commune est Marc PETIT (PC). Il est également Conseiller général du canton de Firminy depuis 2000. Marc PETIT a été réélu en mars 2014 pour un second mandat ; Il est également Vice-président en charge de la mobilité durable, de l'organisation et de la prospective des transports et des déplacements de la communauté d'agglomération de Saint-Etienne Métropole.

La commune de Firminy est adhérente à la communauté d'agglomération "Saint-Etienne-Métropole" présidée par Gaël PERDRIAU (maire de Saint-Etienne, ex-UMP et maintenant aux "Républicains" de Sarkozy).

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/eelv-2-002.jpg?fx=r_750_443

Eelv 2 002

Dans la présentation de son site internet visible par le grand public, le SYDEMER - dans un exemplaire exemple de transparence - s'est bien gardé de vous dire qui étaient ses 34 élu-es, la composition de son bureau de 9 élus représentant les 9 collectivités membres (président, 2 vice-présidents + 6 autres membres qui établit et prépare le contenu des réunions du comité syndical).

Nous, le Collectif, nous le savons alors que la plupart des associations locales et environnementales ne le savent pas, car, dans ce pays, nous sommes, pour la plupart d'entre nous des "MOUGEONS" (Moutons-Pigeons).

Alors que nous, le Collectif "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" nous sommes pratiquement les seul-es à dénoncer ce projet d'Usine à poubelles vers 3 sites (Roche-le-Molière et 2 autres en zone rurales : La Fouillouse et Andrézieux-Bouthéon), alors que les associations environnementales nationales nous mettaient pas plus tard qu'hier en "garde" contre les "SCANDALES" nationaux du TMB (tri mécano-biologique) via la Méthanisation, nous nous sommes aperçus que le camarade écologiste d'EELV, Raphaël BROUALLIER-CHAVASSIEUX, avait bien approuvé le BILAN des actions du SYDEMER visant le projet construction de cette Usine à poubelles pour l'année 2013 articulé autour de 4 axes :

- a) La Recherche de sites et la concertation sur la filière (Construction d'une grilles de critères d'analyse de site/s d'implantation pour les futures installations de traitement, hiérarchisation de ces critères par les élus du comité syndical, mobilisation du conseil consultatif : tout d'abord, lors d'une session de retour sur les travaux de recherche de zones compatibles, puis leur contribution à la hiérarchisation des critères).

- b) Choix des modalités juridiques les plus adaptées à la réalisation du projet de cette "Usine à poubelles" et à la gestion des installations (Une étude juridique approfondie a été menée par le Cabinet ........ dans le cadre du marché d'assistance à maîtrise d'ouvrage portant sur les montages juridiques possibles pour la gestion des futures installations de traitement et les modes de coopération possibles, entre les EPCI membres du SYDEMER, pour la réalisation du projet...).

- c) Approfondissement des techniques (Colloques avec la DREAL, AMORCE, dont celui avec l'ADEME "Prévention et gestion des déchets dans les territoires" comprenant notamment des ateliers sur l'intérêt des CSR pour les collectivités, ou encore sur les modes de gestion des déchets organiques - Méthanisation, biogaz, TMB, etc...-.

- d) Participation active à l'actualité départementale et réglementaire en lien avec les orientations du SYDEMER (Participation à la commission consultative du PPGDND de la Loire en cours d'élaboration et lien avec le SCOT Sud-Loire en cours de révision, en vue de faire intégrer des éléments du projet SYDEMER dans le futur document).

Tout comme le compte administratif 2013 validé par les 34 délégués syndicaux en exercice (23 présents, 28 voix délibératives dont 5 pouvoirs : Marc FAURE (maire de La Ricamarie) ayant donné pouvoir à Jacques LAFFONT (maire de Bellegarde-en-Forez), Alain GAUTHIER (1er adjoint au maire de Montbrison) ayant donné pouvoir à Joël EPINAT (maire de Saint-Bonnet-le-Courreau), Yves GRANDRIEUX (maire de Saint-Martin-Lestra) ayant donné pouvoir à Marc RODRIGUE (maire de Jas), Cassandre JANVIER (1ère adjointe maire de Saint-Bonnet-les-Oules) ayant donné pouvoir à Patrick DEMMELBAUER (adjoint au maire de Saint-André-le-Puy) et Alain THOLOT (adjoint au maire de Saint-Marcellin-en-Forez) ayant donné pouvoir à Evelyne CHAREYRE (adjointe au maire de Bonson).

Nous attendons donc avec impatience la réponse du camarade Raphaël BROUALLIER-CHAVASSIEUX qui a donc, de facto, approuvé la délib' du comité syndical du 28/03/2013 visant le choix du montage juridique, pour la conception, la réalisation, l'exploitation et la maintenance de l'unité de PTMB.

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/eelv3-002.jpg?fx=r_800_366

Eelv3 002

En effet, en juillet 2012, le SYDEMER a fait le choix de la future filière de traitement des déchets qui devra se mettre en oeuvre en 3 temps et reposer sur, notamment, "La mise en place, dans les 3 à 5 ans, d'une unité de Pré traitement mécano biologique (PTMB) - La fraction organique extraite sera traitée dans une unité de méthanisation (souligné en gras dans la délib' en question), permettant de récupérer de l'énergie sous forme de biogaz et de produire du compost valorisable en agriculture)...

Alors que dans toute la FRANCE les usines à poubelles version TMB font "bondir" de colère les riverains, les populations locales ou les associations environnementales, qui, comme nous le Collectif "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" refusent d'être défendus par les partis écologistes institutionnels, nous savons aujourd'hui qui défendra notre cause et qui nous installera de nouvelles Usines à poubelles dont personne ne veut PLUS à cause des nuisances de la Méthanisation, de la très mauvaise qualité du soit-disant "compost", du surcoût de ses exploitations ruineuses pour les finances publiques.

Et que l'on ne vienne pas nous dire que la toute récente "Usine à poubelles" d'Hénin-Beaumont possède tout le recul nécessaire pour se faire une idée précise ou non des nuisances potentielles !

Même si certaines associations locales (qui bouffent à tous les râteliers) vont essayer de nous faire d'Hénin-Beaumont, la prochaine "vitrine" du SYDEMER, il n'y a pas que notre Collectif "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" au niveau national qui surveille de très, très près "Hénin-Beaumont".

NOUS DENONCONS CES USINES à POUBELLES car ce sont des SCANDALES à répétition dénoncés par les VRAIS ECOLOGISTES :

- Un scandale agricole et alimentaire :

 Le digestat, dont l’épandage est prévu sur les terres agricoles (interdit chez nos voisins européens), est toxique, porteur de métaux lourds, plastiques et verres. Les terres agricoles vont irrémédiablement être souillées.

- Un scandale environnemental :

 Les usines de TMB-Méthanisation ne sont pas une alternative à l’incinération et à la mise en décharge, et n’en diminuent pas la part, contrairement aux exigences européennes et nationales.
 Avec le bouchage récurrent des digesteurs, la matière fermentescible n’est plus traitée, et est enfouie brute en décharge, en contradiction avec les exigences européennes et la sauvegarde de l’environnement.
 La filière de la méthanisation va être totalement décrédibilisée, alors que cette filière est prometteuse, lorsqu’elle traite des biodéchets (déchets organiques triés à la sources, jamais mélangés avec des plastiques, verres, métaux lourds…), loin de toute habitation (en raison des nuisances et risques d’incident industriel).
 Ces usines sont contraires au recyclage et à la valorisation des déchets, empêchant le développement du tri à la source, seule solution pour permettre une gestion durable et satisfaisante de nos déchets.

- Un scandale social et humain :

 Ces usines produisent des nuisances olfactives et auditives récurrentes, ressenties à plus d’un kilomètre à la ronde.
Outre la pénibilité de ces nuisances, ces dernières ont de graves conséquences :
 Une atteinte à la valeur des biens immobiliers des habitants et entreprises riveraines de l’usine.
 Un impact sanitaire grave (risques endocriniens, respiratoires, etc), la santé des habitants et travailleurs riverains, ainsi que des employés de l’usine, étant substantiellement altérée.
 Les entreprises riveraines de ces usines vont fuir.
 Les projets de valorisation urbaine proches de ces usines vont être abandonnés.

- Un scandale sécuritaire :

 Ces usines sont des usines à gaz au sens propre du terme. Des risques d’incident industriel, incendies ou explosions, existent, et ont été constatés sur de nombreuses usines en Europe. La vie de milliers de riverains est menacée si ces usines sont construites proches des habitations et centres d’accueil du public.

- Un scandale financier :

 Sur les usines existantes, le dépassement de budget est compris entre 50% et 120%.
· Afin de palier les nuisances, des dizaines de millions d’euros sont dépensés systématiquement.
· Il faut payer pour l’exploitation, mais aussi pour enfouir le digestat en décharge, et pour dédommager l’exploitant du manque à gagner en raison de l’impossibilité de vendre le digestat.

Alors dans quel camp te situes-tu, camarade d'Europe Ecologie Les Verts, Raphaël BROUALLIER-CHAVASSIEUX ? Tu marches avec le SYDEMER en tant que membre titulaire (et accessoirement comme membre suppléant) en soutenant ce projet d'Usine à poubelles ou tu ne démissionnes pas au risque d'envenimer le débat avec tes soutiens originels : les riverains, les populations locales et les collectifs environnementaux opposés à ces projets insensés qui sont une "bombe à retardement" et ce, à quelques mois des élections régionales 2015 ?

Marc-Claude de PORTEBANE

Porte-parole du Collectif "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon


En savoir plus sur http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/blog/halte-projet-sydemer-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon/mais-quel-role-joue-donc-raphael-brouallier-chavassieux-l-adjoint-ecolo-d-eelv-au-maire-de-firminy-et-membre-titulaire-du-sydemer.html#0aC7G2x2Y4F7oVhm.99

POLEMIQUES. Interview au journal "LE PROGRES " de la Loire de Marc-Claude de PORTEBANE, le porte-parole du Collectif C.H.U.P.A d'Andrézieux-Boutheon

POURQUOI LE COLLECTIF "HALTE à L'USINE

à POUBELLES vers ANDREZIEUX-BOUTHEON"

A RAISON DE SE MOBILISER

CONTRE LE PROJET D'USINE à POUBELLES

vers ANDREZIEUX-BOUTHEON ?

La Tribune-Le Progrès (Edition de Saint-Etienne/Andrézieux-Bouthéon du lundi 14/09/2015) :

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-024.jpg?fx=r_850_829

K1 024

- Le porte parole du Collectif Marc-Claude de PORTEBANE : "Blackout complet en terme de communication de la part du SYDEMER ... pas de concertation locale sur ce projet depuis 2012 .... les maires ne sont pas au courant.... levée de boucliers sur le TMB à Fos-sur-Mer.... les agriculteurs ne veulent pas de ce compost car il y a du verre et du plastique... le biogaz sera impur..... les déchets ultimes seront encore enfouis à Roche-la-Molière .... encore des trafics de camion .... notre pétition touchera les 204 communes concernées."

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-032.jpg?fx=r_550_598

K1 032-

"...Les élus n'ont pas crié haut et fort que trois sites avaient été retenus...."

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-025.jpg?fx=r_650_816

K1 025

- "Des remous autour d'une usine pour les déchets ultimes"

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-025.jpg-2.jpg?fx=r_550_156

K1 025 jpg 2-

"....Cet été, fermeture de l'usine de valorisation de l'agglomération d'Angers qui a eu un fonctionnement chaotique depuis sa création seulement quatre ans auparavant. 60 millions d'euros ont été engloutis à perte. Le compost obtenu par tri mécano biologique n'a jamais été pur. De plus, en raison d'un problème d'aération, les salariés respiraient de trop fortes concentrations d'ammoniac...."

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-025.jpg-3.jpg?fx=r_700_1077

K1 025 jpg 3

- "....Il vous est reproché un manque de communication..."

REPONSE d'Eric BERLIVET, le président du SYDEMER :

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-026.jpg?fx=r_550_598

K1 026


En savoir plus ici : http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/blog/presse-medias-tv-halte-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon/l-entretien-au-journal-le-progres-du-porte-parole-du-collectif-halte-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon.html

HALTE Projet Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : Le Collectif CHUPA annoncera ce week à Roybon son projet de ZAD avec EELV !!

FRAPPE ECLAIR DE NUIT N° 5 :

Le Collectif Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon

annoncera publiquement ce week-end à Roybon (Isère)

lors du rassemblement Citoyen - Ecologique - Solidaire

organisé par EELV Auvergne-Rhône-Alpes

son projet de création d'une ZAD vers Andrézieux !

Comment nous rejoindre :

Aujourd'hui : covoiturages à partir de Saint-Etienne, Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand, Valence, Roanne, Moulins, Le Puy-en-Velay, Montbrison.... pour rejoindre nos camarades venus de toute la France

Lieu : Domaine de la Brunerie - Tremplin Sport Formation 180, boulevard de Charavines 38500 Voiron

Ateliers : comment appliquer la doctrine de SUN TZU et l'expérience révolutionnaire de Mao tsé-Toung en terme de communication et d'actions sur le terrain

Demain à partir de 09h 30 :

Journée de débats et de construction du Rassemblement 2015 pour Auvergne Rhône-Alpes

Une navette fera l’aller retour depuis la gare de Voiron toute la journée.

Ouvert à tous !

Au programme :

► 9h30 – 10h : accueil, café et retrouvailles

► 10h -10h 45 : « Le Rassemblement citoyen, écologique et solidaire », entrons en campagne !

Avec
Jean-Charles Kohlhaas tête de liste du Rassemblement
Corinne Morel Darleux, porte parole du Rassemblement
et l’équipe d’animation régionale de la campagne

► 10h45 – 13h : Gouvernance de campagne : « Quel rôle pour l’Assemblée Représentative du Rassemblement ? »

Le Rassemblement détonne. Ethique, transparence, gouvernance partagée, autant de propositions que nous voulons voir s’appliquer en Auvergne / Rhône-Alpes et qui seront appliquées pendant cette campagne.

L’Assemblée Représentative du Rassemblement va voir le jour à la fin du mois, tous les signataires sont invités à formaliser ensemble le rôle de cette assemblée.

Méthode d’animation : le débat en étoile

► 13h – 14h30 : Déjeuner sur le site (gratuit pour les participants)

► 14h30 – 16h30 : Parlons projet

De mi-septembre à mi-octobre, le Rassemblement va mettre en débat son projet. Après un travail collaboratif tout l’été, près de 110 propositions sont prêtes à passer l’épreuve du débat citoyen.

Pour commencer le débat et découvrir des techniques d’animation :

Ateliers :

– Mobilité / méthode du débat mouvant
– Gouvernance / méthode des petits papiers
– Economie circulaire / méthode de l’arpentage
– Aménagement du territoire / technique d’Elias

► 16h30 – 17h : En avant !
En compagnie des soutiens du Rassemblement : Eric Piolle, Elisa Martin, Philippe Meirieu

Lien de l'évènement : http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/blog/zad-halte-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon-1/fappe-eclair-de-nuit-n-4-le-collectif-chupa-annoncera-ce-week-end-a-roybon-son-projet-de-zad-vers-andrezieux-boutheon-avec-eelv.html

HALTE Projet Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : c'est l'article du Progrès qui a mis le feu aux poudres sur la ZA OPERA PARC INTERNATIONAL !

La polémique sur un des 3 futurs choix d'implantation

de l'Usine à Poubelles voulu par le SYDEMER

a été déclenchée le 05/08/2015 par le "Progrès" à

propos de la ZAIN OPERA aux portes de La Fouillouse !

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/le-progres-022.jpg

Le progres 022

Le 05/05/2015, la plupart des élus, riverains, habitants des 3 zones concernées par le projet d'Usine à Poubelles du SYDEMER de Saint-Etienne, ont été informés par le journal "Le Progrès" du début de la polémique qui ne cesse, depuis, de gonfler avec la pétition lancée par notre Collectif qui dépasse, aujourd'hui, les 4 500 signatures.

Seulement voilà, quand on est en vacances, ailleurs, on est très peu informés sur ce qui se passe dans son canton ou dans sa commune.

Raymond PICQ, le correspondant du Progrès à La Fouillouse commençait la "fusillade" sur le projet du SYDEMER de Saint-Etienne et nous informait de ce qui "commence à secouer le microcosme local", indiquant que le maire de La Fouillouse, Yves PARTRAT, "tente pour sa part de calmer les esprits", puis "...vaste usine...", puis encore "...245 000 tonnes de déchets...", ensuite "...La ZAIN de l'Opéra, dans le prolongement de SNF, fait partie de ces trois sites. Coût de l'opération : 100 millions d'euros...", mais encore des camions de "...trente à cinquante 38 tonnes qui passeront par là chaque jour, ce seront sans doute des odeurs et des risques d'infiltration de produits nocifs dans le sol..."., et pour terminer "...des points noirs, on le sait bien".

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/le-progres-022.jpg-2.jpg?fx=r_780_538

Le progres 022 jpg 2

 

Pourquoi le SYDEMER a-t-il choisi, sur les 3 sites retenus, 2 ZA vers Andrézieux-Bouthéon ?

Bizarre, non ?

Pourquoi Le Progrès a-t-il lancé la 1ère polémique sur un des 3 sites situé.... vers Andrézieux-Bouthéon et non vers le 3°, à Roche-la-Molière ???

Notre Collectif explore plusieurs pistes, car il faudrait que l'on cesse de nous prendre pour des ignares !


En savoir plus sur http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/blog/halte-projet-sydemer-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon/halte-projet-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon-c-est-l-article-du-progres-qui-a-mis-le-feu-aux-poudres-sur-la-za-opera-parc-international.html#QWgJjfY7HMimeSRk.99

STAGES Formation Désobéissance Civile à Toulouse PROJET Creation ZAD "HALTE Usine à Poubelles vers ANDREZIEUX-BOUTHEON" !

image: http://www.desobeir.net/images/Tortue-stage-Bure-220807.JPG

Nos stages de formation à l’action directe non-violente et à la désobéissance civile se tiennent en général sur deux jours.

Ils s’adressent aux militants expérimentés comme aux militants débutants, et impliquent une adhésion à l’esprit du Manifeste des désobéissants. Ils associent approche théorique et exercices pratiques, mises en situation, techniques et bricolage destinés à permettre de mener à bien des actions directes non violentes. Les stages favorisent l’échange de savoirs et de pratiques, la réflexion par petits groupes, l’auto-formation et des modes de fonctionnement égalitaires et non-violents. Des ateliers « médias » et « juridiques » offrent aussi l’occasion de mieux comprendre comment rendre visibles nos luttes et mieux nous défendre contre la répression, voire utiliser celle-ci lorsqu’elle peut être utile. L’émergence de formateurs est encouragée. Les stages sont réservés aux personnes majeures (à partir de 18 ans).

La participation aux frais est destinée à couvrir les frais tels que le transport des formateurs, la nourriture, l’hébergement et le fonctionnement du collectif. L’argent ne doit jamais être un obstacle à la participation à un stage : nos stages sont à prix libre pour les petits et sans revenus.

La commune de La Fouillouse encourage-t-elle le mouchardage, la délation, l'espionnage de ceux qui roulent doucement ?

"Surveillance du voisinage ...... Comportement suspect .... personne qui fait le guet ..... véhicule qui circule à faible allure ...."

Ce drôle de référent "idéal" de la "Participation citoyenne"

de la commune de La Fouillouse (Saint-Eienne Nord) invité à

espionner et à moucharder pour le compte des forces de l'ordre ?

Vois1 002

Il est interdit de rouler, maintenant, à "faible allure" en France, dans la Loire et plus particulièrement dans la commmune de La Fouillouse ?

Qu'est-ce que c'est que cette incitation à des temps que nous pensions révolus et de sinistre mémoire où, sous le régime de Vichy, Laval et Pétain invitaient les français à dénoncer les pseudos "suspects" à la Milice et à la Gestapo ?

Les potentielles infractions au code de la route sont-elles désormais confiées aux particuliers ???

Les conductrices et les conducteurs qui ne ne veulent pas rouler vite, seront-elles (ils) dénoncé-es par les dénonciateurs-collabos de la commune de La Fouillouse ?

Zain 127 jpg 2

Le vandalisme dans la ZAIN OPERA PARC INTERNATIONAL a-t-il été dénoncé par les supplétifs "collabos" des forces de l'ordre locales où transformateurs EDF, poteaux électriques ont été soit tagués, soit esquintés ?

Zain 158

Les mouchards de La Fouillouse ont-ils dénoncé aux autorités les gestionnaires de la ZAIN OPERA PARC INTERNATIONAL qui ont laissé les plantations et les arbres crever de soif en ce plein été 2015 où la canicule a sévit en région Auvergne-Rhône-Alpes, comme nous avons pu le constater ?

Si la lutte contre la délinquance et les cambriolages est louable de la part des forces de l'ordre, est-il normal dans une démocratie où les libertés individuelles sont déjà largement menacées, de donner "un rôle" au pseudo-mouchard d'un quartier, d'une rue de La Fouillouse pour donner dans la délation ? C'est cela la République à La Fouillouse mais aussi dans les communes voisines de Saint-Héand, de Sorbiers et même à Saint-Bonnet-les-Oules ?

Sous le couvert hypocrite de "signaler quand une personne peut être en danger", la commune de La Fouillouse argumente avec ce genre de "Constat" : "Au cours de l’année 2012, la communauté de brigades de Gendarmerie (SORBIERS – ST HEAND – LA FOUILLOUSE) qui est implantée dans une zone périurbaine à proximité de la commune de ST ETIENNE (jouxtant une Zone de Sécurité Prioritaire de Montraynault) enregistre une forte augmentation des cambriolages (+ 58 % pour l’année). Ce constat amène entre autres, à mettre logiquement en place le dispositif « Participation citoyenne » ....".

Avons-nous besoin d'un apprenti-mouchard pour signaler une personne qui est en danger ?

Précision : choisis sur acte de volontariat, "les « voisins vigilants  » peuvent être à la tête des chaînes d’alerte et de renseignement. Ils sont chargés de faire le lien entre les résidents de leur quartier et les forces de Gendarmerie et de Police municipale. Motivés et volontaires, les référents doivent en outre être capables de faire preuve de discernement, en ne transmettant que les renseignements intéressants".

Et quels sont donc ces genres de renseignements "intéressants" ?

Le "faciès", la "jeunesse", la "casquette", le "jogging", le "bleu de travail", la "caravane", le "camping-car", le "nouveau facteur qui ne connaît pas sa tournée", .... ? Quels sont les éléments rentrant dans la case "dicernement" ?

L'apprenti-délateur de La Fouillouse suivra-t-il une formation de surveillance adéquate de la part de Saint-Etienne Métropole et sera-il en mesure d'informer correctement les forces de l'ordre de la région si le site de la ZAIN OPERA PARC INTERNATIONAL était retenu par le SYDEMER de Saint-Etienne pour y implanter son projet d'Usine à Poubelles accompagné de son lot de potentielles nuisances ?

Les chiffres de la délinquance ont-ils baissé depuis la mise en place de ce dispositif ?

La CNIL et les associations de défense des droits de l'Homme saisies par l'Idiot provincial !

N'hésitez pas à saisir, également, vous-même la CNIL : http://www.cnil.fr/vos-droits/exercer-vos-droits/

A suivre

MCDP

Forum des Associations d'Andrézieux-Bouthéon, Roche-la-Molière, La Fouillouse, Saint-Galmier : le Collectif anti-Poubelles CHUPA cartonne

Plus de 800 tracts remis

Plus de 100 signatures pétition papier récoltées :

les gens ne sont au courant de rien !

Forum assoc 009Le Collectif "Halte à l'Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" (C.H.U.P.A.) a fait un "carton" hier, lors du Forum des associations, en tractant auprès des associations loi 1901 des communes d'Andrézieux-Bouthéon (Complexe d'animation des bords de Loire), de La Fouillouse et de Saint-Galmier (Hippodrome) dans le département de la Loire.

Forum assoc 007

Hippodrome de Saint-Galmier

Les populations locales tenues pratiquement dans l'ignorance ne sont aucunement au courant du projet de construction d'une "Usine à poubelles" sur 3 sites dont deux situés en zone rurale comme vers Andrézieux-Bouthéon (ZA L'ORME ou la ZAIN OPERA PARC INTERNATIONAL).

Forum assoc 012

La Fouillouse

Notre pétition (version papier) a reçu un accueil plus que satisfaisant auprès d'une population impactée directement ou indirectement par le projet du SYDEMER qui veut installer une vaste "Usine à poubelles" vers Andrézieux-Bouthéon et Roche-la-Molière.

Les associations sportives, les associations culturelles, les particuliers nous ont apporté un soutien massif. Plus de 10 personnes ont demandé à rejoindre notre Collectif "Halte à l'Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon".

Forum assoc 003

Complexe d'animation des bords de Loire d'Andrézieux-Bouthéon

(Merci au conseiller municipal Serge ESCOFFIER et président du Tennis-club d'Andrézieux-Bouthéon d'avoir accepté de mettre une petite pile de nos tracts sur ses tréteaux à destination des visiteurs).

Les adhérents et les membres des bureaux des associations - le Forez Athlétic Club, la Médiathèque, la Pétanque de l'envol, le Saint-Etienne-Andrézieux masculin handball SAM HB...

Forum assoc 001....le Tennis-Club, le Golf des bords de Loire, l'AAPMA "Les pêcheurs du Lignon, le Club de pêche sportive-Forez-Velay, le Rugby Club d'Andrézieux-Bouthéon, les Scouts de France, le Basket-Club, Les marcheurs de l'association "Les Pas Pétillants" qui organisent gaiement 3 marches/semaine dans nos si verdoyantes contrées,....

Forum assoc 010.... l'association Saint-Galmier Loisirs, le Club Badmiton-La Fouillouse, les associations d'Amitié Franco-Portugal, etc....- nous ont confirmé être opposés aux nuisances PTMB (pré-traitement mécano-biologique).

Forum assoc 015

Stade Beaulieu à Roche-la-Molière

Nous avons donc expliqué, à chaque citoyen rencontré, à chaque signature de la pétition du Collectif "Halte à l'Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon", les risques inhérents au PTMB :

Risques pour la collectivité

En choisissant ce mode de gestion, la collectivité prend plusieurs risques :

- Le compost, occasionnellement ou chroniquement, peut ne pas répondre aux normes, donc doit aller en décharge (coût supplémentaire) ;

- Même un compost aux normes peut peiner à trouver des débouchés – et ceci est étroitement lié à la confiance de l’utilisateur et du consommateur des produits agricoles ;

- Scénario catastrophe : pollution ponctuelle non détectée à l’usine, procès, perte de confiance dans le compost ;

- L’intérêt pour le compostage domestique peut baisser, et la quantité totale de déchets augmenter à coût supplémentaire ;

- Déresponsabilisation des habitants par rapport aux déchets à augmentation des quantités totales et baisse de la qualité du tri des recyclables et des toxiques ;

- Une hausse du compostage domestique pourrait entraîner une baisse de qualité du compost industriel, à cause d’un changement de la nature des ordures ;

- La redevance incitative, un levier très fort pour la réduction des déchets, serait délicate à mettre en œuvre à cause de sa tendance à augmenter le compostage domestique ;

- De nouvelles normes européennes, prévues en l’absence d’une Directive biodéchets, pourraient être impossibles à atteindre avec un compost sur OMR


Risques pour l’environnement

- Accumulation de certains éléments traces métalliques dans le sol jusqu’à un niveau inquiétant en moins de 25 ans ;

- Accumulation des composés organiques persistants dans le sol (effets sur l’écosystème) et leur apparition dans l’eau potable à effets possibles de dérèglement hormonal, cancers et autres ;

- Altération du sol par les plastiques (microparticules)....

MCDP

Le Collectif CHUPA exige la concertation promise par le SYDEMER sur le choix du site d'implantation ! Frappe Eclair de Nuit (4)

Les élus de base, le grand public, les populations locales des 204 communes concernées, les riverains, les acteurs locaux des enjeux économiques, les exclus du système, les leviers du tourisme du Forez, ceux qui cherchent vainement sur les sites internets de leurs communes respectives, les opposants à la méthanisation de nos poubelles, les agriculteurs inquiets pour leurs terres agricoles, les "gueux" qui paient taxes et encore taxes en France, les sans-voix du peuple de France, les associations locales, le Collectif "Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire - C.H.U.P.A -", etc....

attendent :

la vraie concertation du SYDEMER de Saint-Etienne

promise par le SYDEMER sur l'examen

du ou des sites d'implantation potentiels

maintenant et non pas à la fin 2015 !!!

Les 600 000 habitants des collectivités territoriales suivantes, (de la Commmunauté d'aggglomération Loire-Forez, du SIMOLY -Syndicat des Monts du Lyonnais -, de la Com' Com' du Pays de Saint-Galmier, de la Com' Com' de Feurs-en-Forez, de la Com' Com' du Pilat Rhodanien, de la Com' Com' du Pays d'Astrée, de la Com' Com' du Pays de Saint-Bonnet-le-Château et de la Com' Com' des Collines du Matin.), attendent avec impatience que les 34 délégués du SYDEMER de Saint-Etienne, (depuis le déclenchement de la vraie contestation populaire par l'Idiot provincial et du Collectif "Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire - C.H.U.P.A -), ....annoncent au grand public la prochaine date de la démarche de concertation annoncée - à grand renfort de publicité - sur le site internet du SYDEMER.

Depuis que l'Idiot provincial et le Collectif "Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire - C.H.U.P.A - ont déclenché la contestation vers les 3 lieux susceptibles d'accueillir un projet de ce que l'on nous présente comme un "futur pôle de valorisation" mais qui est en fait - et surtout - une méthode immonde en terme de nuisances : la méthanisation.

Généralement, les riverains, les habitants des villes et villages environnants de ces vastes "usines à poubelles" qui ont poussé comme des champignons se réveillent avec "la gueule de bois" comme à Montpellier, vers Valence ou comme dans l'exemple de projet du SYDEMER... à Fos-sur-Mer où la levée de boucliers n'arrive, malheureusement, que trop tard.

La chapelle 005

Ce n'est pas lorsque "l'usine à poubelles" est définitivement construite, que les odeurs pénètrent insidieusement dans les usines et que les ouvriers n'en peuvent plus qu'il faille se mobiliser en masse !!! C'est ce que nous avons indiqué en substance cette semaine au responsable de l'UL CGT d'Andrezieux-Bouthéon, Jean-Luc FERRAPIE et à ses 2 collègues de la commission exécutive qui distribueront, (individuellement et sous le manteau), nos tracts alertant les populations locales sur les nuisances de la méthanisation...

Puisque nous sommes dans la communication avec le grand public, autant en parler.

Comment se fait-il que la fameuse "démarche de concertation" voulue par le SYDEMER qui doit porter sur l'examen du/des sites d'implantation potentiels du projet de méthanisation de nos poubelles, a-t-elle du retard ou même alors "du "plomb dans l'aile" ?

Chut ! Il se susurrerait que cette 2° phase dite de "concertation", (depuis que l'Idiot provincial et le Collectif "Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire - C.H.U.P.A" - commencent à mobiliser les populations locales), soit remise... aux calendes grecques.

Cette "démarche de concertation" voulue par le SYDEMER - pour rassurer les population - devait s'activer sur 3 principes flatteurs (E.T.A.), comme "l'équivalence : toute personne à la possibilité de s'exprimer, d'émettre un avis ou de poser une question : la transparence : l'information autour du projet se doit d'être claire et accessible et l'argumentation".

Le SYDEMER nous explique ce qu'il entend par "Concertation" : "La concertation est une période d’échanges avec les parties prenantes et acteurs en lien avec le projet porté par le syndicat. Le SYDEMER vous propose de vous impliquer dans ses choix en vous informant, en collectant vos avis, en répondant à vos questions, afin de faire progresser son projet en faveur du territoire. Il s’agit d’une aide à la décision.
La concertation est …
… une volonté du SYDEMER : la mise en œuvre de la concertation procède d’une volonté politique. Il incombe donc aux élus du SYDEMER de veiller à sa mise en œuvre.
… en amont du projet : inscrit dans une logique de territoire, la concertation accompagne le projet avant que les décisions ne soient prises. Elle est une aide à la décision pour les élus du SYDEMER.
… aussi large que possible : à travers un conseil consultatif, constitué d’acteurs du territoire. Elle vise également le grand public et ne se limite pas à la population riveraine du projet."
.

La 1ère phase de concertation sur la filière s'est bien tenue en 2 réunions publiques (le 22/05/2012 à Montrond-les-Bains lors des Foréziales et le 05/06/2012 au Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne Métropole). Elles ont rassemblé "quelque 110 personnes" selon le SYDEMER, " tandis que .."Ces temps de rencontre ont permis de présenter les solutions techniques étudiées et de répondre aux questionnements du plus grand nombre".

Nota Bene : ces 2 réunions dite de "concertation" ne se sont pas déroulées dans les communes concernées - directement ou indirectement - par le projet de méthanisation de nos poubelles du SYDEMER comme Andrézieux-Bouthéon, La Fouillouse, Roche-la-Molière, Saint-Bonnet-les-Oules, Saint-Galmier, Saint-Just-Saint-Rambert ou Veauche !!!

L'Idiot provincial commence à gêner. Notre Collectif "Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire - C.H.U.P.A dérange. La preuve ?  

Stbonnet d ane 001

Autre exemple de démocratie Républicaine, le maire de Saint-Bonnet-les-Oules, Guy FRANCON, a refusé, cette semaine, que notre pétition papier soit mise à la disposition de ses concitoyens Républicains à la mairie de sa commune qui sera potentiellement impactée par les nuisances de la méthanisation si l'usine à poubelles se monte dans les ZA de l'Orme ou de la ZAIN Opéra Parc International. Nous respectons sa décision.

Notre pétition papier n'est que mollement signée par les associations locales de défense de l'environnement. Des pressions intolérables commencent à pointer du nez. La trouille s'agite sur les visages fièvreux. Peu nous importe, pourvu que les populations locales soient correctement informées et mobilisées par notre Collectif "Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire - C.H.U.P.A", voilà bien l'essentiel.

NOUS ATTENDONS VIVEMENT LA 2° CONCERTATION INDISPENSABLE PROMISE PAR LE SYDEMER !

Nous avons nos arguments. Les populations locales qui n'étaient pas informées commencent par l'être. Nos militant-es se tiennent prêt-es pour converger en masse vers Andrézieux-Bouthéon. Un projet de ZAD est à l'étude - le secrétariat du préfet de la Loire a commencé par être informé début août - car nous sommes sur des zones publiques. Nous maintiendons le cap, nous allons nous faire aider par les medias nationaux dont le Canard enchaîné, les réseaux sociaux seront en effervescence, les populations locales ne seront pas laissés sur le bas côté de la route de l'ignorance crasse, nous dénoncerons les petits barons locaux qui n'ont que mépris pour la démocratie directe et qui font le jeu de Front national en dilapidant l'argent public et en nous méprisant !

La roue commence à tourner, mais... grâce à l'Idiot provincial, dans l'autre sens. Les élus ne sont même pas informés par leurs maires respectifs !!! Drôle de démocratie pour un projet qui se veut être un "outil adaptable" sur le Sud de la Loire !!!

Jean-Marc PANGAUD, le conseiller municipal d'opposition au maire d'Andrézieux-Bouthéon nous a demandé de lui fournir des arguments "forts" de ce projet de PTMB qui n'a pas été abordé en séance publique et qui le sera à la prochaine session du conseil municipal fin septembre 2015. Le débat risque d'être houleux, n'en doutons pas !

Partout, ailleurs, dans les 204 communes, les gens nous contactent et se posent des questions. Ils n'étaient pas ou très peu au courant. Les masses ne sont au courant de rien alors que... vous n'avez qu'à lire ce qui se passe ailleurs, en France....

Le 14/04/2010 dans La Gazette.fr : "Le préfet de l’Hérault, Claude Baland, n’écarte pas la possibilité d’une fermeture temporaire de l’usine de méthanisation Amétyst, qui traite les déchets de l’agglomération de Montpellier, si les mauvaises odeurs qu’elle dégagent devaient persister au-delà de l’été." !!!

Danger 1 017

Le 31/05/2012, le grand quotidien "Ouest France" tire la sonnette d'alarme : "Des odeurs et des mouches.... les riverains de Biopôle à bout - Saint-Barthélemy-d'Anjou" !

Danger 1 012

A Fos-sur-Mer (le modèle du SYDEMER en ce qui concerne la mise en oeuvre de la Méhanisation : Biogaz valorisé énergiquement, possibilité de produire du compost norme NFU 44051 valorisé en agriculture) : "Les plaintes s'accumulent, le compost pourtant normé a été jeté en, grande partie au centre de stockage ...."

Danger 1 013

Le 04/10/2011, "Le Midi Libre" enfonce le clou sur l'usine de méthanisation exécrable : "Montpellier Des magistrats pointent du doigt les dysfonctionnements du site Ametist" !Danger 1 015

Le grand public de la région d'Andrézieux-Bouthéon attend vivement la vraie concertation promise par le SYDEMER. Les élus du SYDEMER s'y sont engagés. Tiendront-ils parole ?

On demande au SYDEMER de ne pas attendre la fin d'année 2015 pour nous informer sur le choix du ou des sites retenu-s !

Citoyennes, Citoyens, restons solidaires. Unissons-nous ! Mobilisons-nous en masse CONTRE l'Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : Défendons nos zones rurales ! Défendons nos terres ! Défendons notre économie : Défendons nos centres touristiques ! Défendons nos libertés individuelles inscrites dans la Constitution, comme la liberté d'expression et le plus important, Défendons la République !

CHUT ! Une réunion est programmée prochainement par le Collectif "Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire" - C.H.U.P.A - avec les responsables des associations environnementales locales et nationales pour déterminer une action commune. Invité d'honneur : GREENPEACE. Merci de lire attentivement le site du Collectif C.H.U.P.A : http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/

Merci de signer notre pétition papier ou version internet : http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

Marc-Claude de PORTEBANE

HALTE Projet Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : quelles Volontés et Ambitions renouvelées pour Andrézieux-Bouthéon ?

Pourquoi Jean-Claude Schalk

le maire d'Andrézieux-Bouthéon

risque bien de ne pas être d'accord

avec le candidat-maire Jean-Claude Schalk ?

Mail maire andrezioux 001

En 2014, avant les élections minicipales, le candidat-maire d'Andrézieux-Bouthéon, Jean-Claude Schalk, élu depuis 1998, conduisait la liste « VOLONTÉ ET AMBITION RENOUVELÉES pour Andrézieux-Bouthéon » et donnait sa version, sur le blog "Le Stéphanois à la Casquette" (Rencontre du Mercredi 19 Février 2014), à la question posée (par le stéphanois à la casquette que l'on voit serrer la "paluche" au candidat Schalk Jean-Claude) : " Même si l’opposition est la règle de la démocratie, comment réagit-on en tant qu’homme à la critique ?".

Pour le candidat-maire Jean-Claude Schalk, "Il y a 2 formes de critiques, il y a la critique malsaine et non fondée, qui ne cherche que la polémique, celle-là n’a pas d’intérêt. Lorsque la critique peut être fondée sur une vision différente que l’on peut avoir, cela s’entend, on peut ne pas être d’accord. Même moi je ne suis pas toujours d’accord avec le maire :). Ce n’est pas une critique mais une notion de débats et d’échanges. La critique infondée n’a pas de sens. Clémenceau disait : « Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n’en avez pas, c’est que vous n’avez rien fait. » quand on a dit cela tout naturellement il faut-être capable d’accepter la critique."....

L'Idiot provincial qui n'est jamais avare de citations, surtout pour citer Henry de Montherlant (élu à l'Académie française sans en avoir fait expressément la demande) "Le puissant commande. L'opinion gouverne", va donc aller à l'essentiel et tendre vers la critique fondée en posant cette simple question au maire Schalk Jean-Claude :

- Quand est-ce que nous aurons une réponse à notre mail adressé au maire d'Andrézieux-Bouthéon.... le 14/08/2015, à propos, en vrac... du projet d'Usine à Poubelles du SYDEMER, de SNF Group, le coût du site internet de la commune, des délibérations de la commune d'Andrézieux-Bouthéon pas mises à la dispositions des citoyennes et des citoyens d'Andrézieux-Bouthéon... ?

L'opinion publique attend votre réponse Mr le maire !

"We have a dream" - nous avons un rêve, nous aussi, Mr le maire, pour reprendre votre "I have a dream" dans votre réponse à l'interview du stéphanois à la casquette !!!

Lien de l'interviouwe :

http://www.lestephanoisalacasquette.fr/municipales-2014-andrezieux-boutheon-jean-claude-schalk/

MCDP

DANGER Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : les odeurs insupportables du Tri Mécano-Biologique vu par TF1 !

La vidéo choquante du PTMB

(Pré-Traitement Mécano-Biologique) :

les habitants révoltés par les odeurs et

les populations riveraines de ces usines en colère !

Merci de cliquer sur le lien pour voir la vidéo :

http://lci.tf1.fr/jt-we/videos/2011/reduction-des-dechets-la-methanisation-des-ordures-en-question-6846226.html

Frappe Eclair de Nuit (3). Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : le collectif CHUPA renforce son service Com' !

Mosq 003

http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/

PETITION : http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

Le Collectif Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire (C.H.U.P.A), c'est sympa, se renforce en terme de communication, alors n'hésitez pas à consulter notre site internet, à vous faire connaître et à nous écrire !

image: http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/medias/images/che-203.jpg-2.jpg?fx=r_500_697

Che 203 jpg 2

Le camarade Marc-Claude de PORTEBANE

a été désigné comme le porte-parole du Collectif C.H.U.P.A

Le Collectif "Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire" (C.H.U.P.A), c'est sympa, est un ensemble de personnes qui se réunissent pour réfléchir et agir devant une situation telle que le projet du Sydemer de Saint-Etienne de création d'une "Usine à poubelles", une situation face à laquelle ils sont conscients qu’agir individuellement ne serait pas efficace.

Toutes ces personnes qui gravitent autour du Collectif C.H.U.P.A ont un but commun mais pas forcément les mêmes méthodes puisqu’ils viennent d’horizons différents et c’est dans la confrontation des divers points de vue que l’action se crée.

La souplesse du Collectif C.H.U.P.A - né à la fin du printemps 2015 -, c’est de n’être corseté par aucune structure et de n’avoir, contrairement aux partis et aux associations, aucun statut à respecter.

La grande force du Collectif C.H.U.P.A, c'est d'être aussi aidé par de simples militant-es dévoué-es, des intellectuels, des ingénieurs, des camarades de la Ligue de combat contre les animaux https://www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux/timeline et aussi du Collectif Zadiste "STOP GOLF Montcombroux-Les-Mines"  https://www.facebook.com/collectifzadiste.stopgolf.montcombrouxlesmines qui fournit, lui, une partie de sa doctrine de type anarcho-écolo-maoïste puisée dans l'action rigoureuse de masse, la discipline de groupe et la foi révolutionnaire pour la conception d'un monde nouveau, égalitaire, désinfecté du racisme et respectueux des femmes et des hommes, de la nature et des animaux.

Le but commun du Collectif C.H.U.P.A est le point de rencontre de la réflexion et de l’action.

Au sein du Collectif C.H.U.P.A, il n’y a pas de responsable élu ou désigné une fois pour toutes.

Mais il y a des gens qui prennent des responsabilités, qui font des propositions soumises aux réflexions des autres, des décisions prises à la majorité des présents dans les réunions. Il n’y a pas de partis, syndicats, associations ou personnages hégémoniques…

Dans le Collectif C.H.U.P.A, il n’y a pas d’adhérents, avec cartes numérotées, etc., mais des participant-es qui sont tous au même niveau. La différence vient de leur plus ou moins grand engagement par rapport à la vie du groupe et à ses objectifs.

Le camarade Marc-Claude de PORTEBANE, a été désigné comme le porte-parole du Collectif C.H.U.P.A (pour signer les documents du collectif et autres formalités).

Le Collectif C.H.U.P.A a décidé de s'unir avec d'autres associations de défense de l'environnement de la Grande région Auvergne/Rhône-Alpes et de se mobiliser pour défendre les populations locales en toute indépendance des partis politiques corrompus et leurs laquais qui se lancent dans des opérations plus que lucratives et souvent dénoncées par la Cour des comptes, voire les tribunaux.

"Penser et agir, globalement et localement", telle est la devise du Collectif C.H.U.P.A écolo,  vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre de toute excès de récupération  politicienne d'où qu'elle vienne.

Vous trouverez dans les menus de navigation du site internet du Collectif C.H.U.P.A tous les liens visant nos actions sur le terrain des luttes contre le projet du SYDEMER vers 2 zones situées en pleine campagne noin loin de bourgades où vivent sereinement des individus qui en ont assez de ces projets timides au départ, puis de plus en plus gigantesques qui saccagent faune et flore.

Le Collectif C.H.U.P.A vous souhaite une excellente visite sur son site internet dont voici le lien : http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/

Camarade n°1

Collectif « Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon -Loire » CHUPA

ZI SUD – Rue Benoit Fourneyron

42160 ANDREZIEUX-BOUTHEON

FAX. 04 77 36 22 55

MAIL : collectifhalte-usinepoubellesydemer@laposte.net

SITE INTERNET CHUPA : http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/

SITE D'INFO MILITANT : http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/

NOUS rejoindre sur FACEBOOK :

https://www.facebook.com/pages/Collectif-Halte-Usine-Poubelles-vers-Andr%C3%A9zieux-Bouth%C3%A9on-Loire-CHUPA/846647175450308