Créer un site internet

météo

La Région AURA aux côtés des viticulteurs du Beaujolais : 1 000 ha sinistrés grêle !

1000 ha de crus ont été touchés et détruits, partiellement ou totalement :

Les agriculteurs ont demandé aide sociale et économique,

et ont évoqué le déploiement d'une cellule psychologique !

Bud reg ii 007

Hier, Christophe Boudot le président du groupe FN au conseil régional et membre de la commission agriculture et viticulture, en déplacement à Chiroubles et après avoir rencontré de nombreux viticulteurs, – via un communiqué de presse –, indiquait que « des hommes et des femmes effondrés ne savaient plus vers qui se tourner et attendaient un geste fort de Laurent Wauquiez, de la Région et des pouvoirs publics pour les aider à surmonter cette épreuve ».

La région Auvergne-Rhône-Alpes avait déjà pris les devants puisqu'Emilie BONNIVARD, Vice-présidente du Conseil Régional, déléguée à l’agriculture, à la forêt, à la ruralité, à la viticulture et aux produits du terroir a tenu à exprimer tout le soutien de la Région, et tout spécialement de son Président, Laurent WAUQUIEZ, aux viticultrices et viticulteurs du nord du Beaujolais, dont les vignobles ont été détruits en grande partie par de dévastateurs orages de grêle le vendredi 27 mai.

Jérémy THIEN et Dominique DESPRAS, Conseillers régionaux du territoire, étaient présents dès dimanche aux côtés des viticultrices et viticulteurs.

Alors que l’évaluation des dégâts est en cours, la Région appuiera la mise en place rapide des dispositifs de solidarité nationale sous responsabilité de l’Etat (allègement de charges, différés de paiement, achat de vendanges pour préserver des marchés, etc.) et/ou gérés par la MSA (échéancier, accompagnement social, etc.).

Emilie BONNIVARD précise que la Région sera très attentive, en particulier, à ce que les entreprises les plus impactées, rarement assurées au vu des coûts de l’assurance et de trésoreries déjà tendues, puissent passer ce cap très difficile.

Les conseillers régionaux du territoire rencontreront ce jeudi soir les responsables professionnels, les services de l’Etat et les organismes concernés lors d’une réunion de crise. Emilie BONNIVARD, en déplacement dans le Cantal, prévu depuis de longs mois, sera représenté par Jérémy THIEN. Elle se rendra sur place la semaine prochaine.

L’enjeu des prochains jours sera de prendre connaissance de l’évaluation la plus complète des dégâts et surtout de coordonner au mieux les initiatives pour préserver les exploitations, témoigner de la solidarité du Conseil régional, mais aussi redonner une lueur d’espoir aux viticultrices et viticulteurs les plus touchés.

A déplorer : AUCUN communiqué de presse du "Groupe Socialiste, démocrate, Ecologiste et apparentés" sur ce sujet de solidarité avec les viticulteurs dûrement touchés par cette calamité de Dame Nature qui se venge des excès des hommes. Ce groupe préférant communiquer, hier, sur le sort des petites lignes SNCF en Auvergne-Rhône-Alpes. Un comble !!! Alors que l'appellation Chiroubles est particulièrement concernée !!!

 

Concours agricole 2014 de Varennes-sur-Allier : la gestion des exposants est à revoir de fond en comble par la nouvelle municipalité

Les commerçants locaux et les exposants ont été

extrêmement mécontents du manque de clients

à ce concours agricole 2014 de Varennes-sur-Allier

qui vit encore comme si on était dans les années 90

sous "l'ex-en-pire" communiste !

Img 4196

90 % des visiteurs pour le foirail, le lobby agricole et les culardes !

Le concours agricole 2014 de Varennes-sur-Allier qui s'est déroulé pourtant, avec une météo plutôt clémente hier et aujourd'hui avec des températures printanières, a été mal vécu par certains exposants qui n'ont pas vraiment réalisés de gros bénéfices alors que, presque partout ailleurs en de pareilles circonstances, les commerçants ne sont pas mécontents de venir souvent de très loin pour faire de bonnes affaires commerciales et non pour "regarder voler les moucherons" !

La nouvelle équipe municipale élue il y a quelques jours doit, d'urgence, "purger" cette manifestation d'ampleur nationale si on ne veut pas qu'elle s'écroule définitivement.

Img 4218

On dirait, comme l'ont fait remarquer certains commerçants non-sédentaires, que tout était fait pour assurer la mainmise du commerce et de l'animation dans le giron du foirail et du bénévolat dans l'édition 2014 de ce concours agricole prestigieux (sic) !

Tellement prestigieux.... que le dépité socialiste de la circonscription, Guy Chambefort, n'a pas jugé bon de se déplacer, hier, lors de l'inauguration. Tout un programme, une fois les élections législatives passées, non ? 

La plupart des visiteurs, ce matin et hier se sont concentrés dans le bâtiment-foirail vieillissant - à l'image de l'ancienne municipalité communiste - où l'on retrouvait pêle-mêle, éleveurs de la race charolaise, culardes au cul fraîchement lavé...

Img 4288

.....fumier, buvette, paille, seaux, urine, bovins au gros "cul" mais épuisés tirant à qui mieux, mieux sur leur corde....

Img 4248

.....pancartes publicitaires à tire larigot...

Img 4251

....coupes de champagne, rires gras des beaufs, bref, le genre de "vitrine d'exception"...

Img 4174

....que l'on ne nous décrit pas toujours dans ce catalogue général de ce concours agricole de l'édition 2014.

Et que dire de la couverture de la structure souillée, réservée aux exposants, (à la limite de la pourriture), hier matin, lors de l'inauguration officielle, ici, sous les pieds du président Jean-Claude Péronnet....

Img 4186

.... où suintaient la flotte et les mauvaises odeurs (vraisemblablement dues à de mauvais nids de guêpe) ? Rigolant

Img 4187

C'est une honte et un scandale ! Où sont les normes d'hygiène ??? Qu'en pense la police municipale de Varennes-sur-Allier (épaulée par celle de la grosse commune voisine de Saint-Pourçain-sur-Sioule) ?

Img 4378

Qu'en pense le "gratin" socialo-communiste qui serrait des "paluches" par-ci, par là ? 

Car il ne faut pas oublier que cette manifestation a été organisée par l'ex-municipalité du communiste Courtadon qui a pris une "gifle" magistrale de la part des varennoises et des varennois lors des municipales 2014 !

Personne ne peut reprocher au président de ce comité de ce concours agricole, Jean-Claude Péronnet, (comme il le précise d'ailleurs dans ce livret), toute l'attention portée au lobby agricole (qui a le mérite de bien traiter les bovins) : "...local accueillant .... consommer sur place .... merci à nos éleveurs et à nos acheteurs de tout l'hexagone qui savent faire la promotion de cette viande de qualité.....à une époque où le bénévolat s'essouffle....".

10 000 m² d'exposition commerciale pour quel ratio de rentabilité pour les exposants et les forains qui ont fait le déplacement depuis des contrées lointaines, comme ce fidèle couple de propriétaire-viticulteur venu de la Charente lointaine et qui commercialise du Cognac, du Pineau des Charentes et des vins de Pays ?

Img 4292

L'Idiot provincial a présenté, ce matin, au président de ce comité de foire, Jean-Claude Péronnet et au nouveau maire de la commune, Roger Litaudon....

Img 4372

....un de ces commerçants qui ont "explosé de colère" parce que, selon cette fromagère, pratiquement tous les visiteurs étaient sur le site d'expositions des bovins en fin de matinée en non dans les rues !

Img 4373

Ici la négociante détail et demi-gros en fromages (Beaufort, meule des Alpes, Abondance, reblochon, tomme de Savoie, tomme des Bauges) de la maison "L'Autel du Palais" dans la Drôme, exprime son vif mécontentement au nouveau maire de Varennes-sur-Allier, Roger Litaudon.

Comme le dit si bien l'adage populaire, désire-t-on à Varennes-sur-Allier, "le beurre, l'argent du beurre et la crémière" ?

Quant à celles et à ceux qui voulaient déguster le fameux "pavé de charolais" sous le chapiteau de l'exposition bovine, rares étaient les places disponibles (quand elles n"étaient pas occupées par les buveurs de champagne) tandis que les files d'attente s'allongeaient comme lorsque l'on veut prendre l'avion pour une destination inconnue au bataillon !!! Bouche cousue

Img 4386

Et ce n'est pas la magnifique "Reine de Varennes" et ses deux dauphines qui ont pu changer le "désert ambiant" réservé aux malheureux exposants ! Ambiance !

Img 4191

La plupart des attractions foraines étaient en fin de matinée, en "stand by", les buvettes étaient à moitié vides tandis que sous le foirail, les bouteilles de champagne à 20 € l'unité, accompagnées d'une assiette de "pompe aux gratons" coulaient à flot dans les coupes tenues par les maquignons, les acheteurs, les éleveurs, et quelques badauds (qui ont payé l'entrée, soit 3€ par jour - samedi : tampon noir, dimanche : tampon rouge).

Pendant ce temps-là, la "fronde" commençait à faire front chez les commerçants varennois qui n'attendent que de voir venir notre organisation, le "Comité d'Accompagnement et de Soutien aux Travailleurs Indépendants" (CASTI)que nous allons mettre en place dans les prochains mois en Auvergne et qui est appelé à rassembler sous sa bannière, tous les mécontents de tous bords et surtout les petits commerçants qui n'en peuvent plus d'être traités, dans notre société, pire que des "gueux" et surtout comme de vulgaires "vaches à lait" de notre société composée pour l'essentiel, de parasites, de bénévoles à tout va, de feignasses avec les moins de 35 heures mais actifs lors des manifestations qui rapportent du fric dans les caisses de la grande armée du bénévolat, une verrue qui risque de "flinguer" nos petits commerçants, nos petits artisans et nos petites entreprises qui agonisent sous le feu de la pression fiscale qui, elle, ne faiblit pas parce qu'il faut bien combler le déficit de tous ceux qui dilapident l'argent public !

Marc-Claude de PORTEBANE

Obligation au 1er juillet 2012 : à partir de - 11° les éthylotests seront HS !

A partir de - 11°

les éthylotests seront HS !

Faisant suite au décret du 28 février 2012 portant sur l’obligation, à partir du 1er juillet 2012, pour tous les conducteurs de véhicules terrestres à moteur (sauf les deux ou trois roues ne dépassant pas 50 cm3) de détenir dans leur véhicule un éthylotest non usagé, en cours de validité et à disposition immédiate.

Cette mesure a pour vocation de développer une logique d’autocontrôle chez les conducteurs et de les inciter à vérifier leur alcoolémie au moment de prendre la route. Elle s’inscrit dans un dispositif global de lutte contre l’alcool au volant (ou au guidon) et vient compléter la mesure en vigueur depuis le 1er décembre 2011 généralisant la mise à disposition de moyens de tester son alcoolémie pour les clients de tous les établissements ouverts la nuit et servant de l’alcool.
Depuis 2006, l’alcool est la première cause infractionnelle de mortalité routière. En 2010, l’alcool a été à l’origine de 31% des accidents mortels et si le taux légal avait été respecté par tous, 1 150 vies auraient pu être épargnées (Bilan ONISR 2010).

Lire la suite