mairie

La mairie de Saint-Quentin-sur-Isère agence publicitaire de LELY Environnement ?

Alors qu'une enquête publique va bientôt

se dérouler à la mairie de Saint-Quentin-sur-Isère

(Suite aux demandes présentées par LELY ENVIRONNEMENT) :

la mairie est-elle devenue une "agence pub" de ce groupe ?

St quent 041

La défiance à l'égard des collectivités territoriales n'est-elle pas au coeur de l'illusion démocratique ?

La commune de Saint-Quentin-sur-Isère est située à 25 km de Grenoble en direction de Valence sur la rive gauche de l'Isère, à l'extrémité septentrionale du massif du Vercors.

C'était presque la fin des vacances estivales 2016 lorsque les militant-es de l'association environnementale AURA Environnement étaient aux 4 coins de l'Isère.

Ainsi, dans l'après-midi du 29 août, une polémique éclatait à la mairie de Saint-Quentin-sur-Isère et le secrétariat de la mairie où le président d'AURA Environnement constatait que de nombreux calendriers estampillés "LELY ENVIRONNEMENT" se trouvent à la portée du public.

Le rôle d'une mairie est-il d'être la "courroie de transmission" ou "l'agence publicitaire" ou "promotionnelle" d'une entreprise quelqu'en soit sa nature ?

St quent 040Qu'en est-il de l'intégrité publique de cette collectivité territoriale ?

Pourquoi favoriser les calendriers de "LELY ENVIRONNEMENT" et non pas ceux des associations environnementales ? Pourquoi les personnes chargées d'une mission de service public à la mairie de Saint-Quentin-sur-Isère acceptent-elles ce genre d'avantages, fussent-ils si minimes mais tellement visibles qu'il faut être aveugle pour ne pas voir l'immense calendrier de "LELY ENVIRONNEMENT" à l'accueil de cet endroit accueillant de très nombreuses personnes ? Ces dons de calendriers ont-ils une finalité économique ?

La prudence n'exige-t-elle pas de résister à la tentation du cadeau d'entreprise à Saint-Quentin-sur-m'Isère ?

Voilà la découverte d'AURA Environnement et ce, juste à 15 jours de l'ouverture de l'enquête publique concernant l'extension verticale de l'installation de stockage déchets non dangereux (création d'un nouveau casier en réhausse de la zone de stockage existante) et institution de servitudes d'utilité publique à l'intérieur de la bande des 200 m autour de la zone d'exploitation de l'unité de stockage des déchets sur le site situé au lieu-dit "L'Echaillon" à Saint-Quentin-sur-Isère.

 

UEFA Euro 2016 Saint-Etienne : explosion spéculation des piaules avec les profiteurs d'Airbnb !

9 Nuits pour 2 personnes soit 3186 € à Saint-Etienne :

l'Idiot provincial vous propose un voyage dans

la communauté des spéculateurs stéphanois et région !

Rap dnd 361

"Bienvenue à la maison" Lol !

Le championnat d'Europe des nations de football 2016 se tiendra en France du 10 juin au 10 juillet. Pour la première fois, il regroupe 24 équipes.

Airbnb est une plateforme communautaire de location et de réservation de logements de particuliers fondée en 2008 par les américains Brian CHESKY et Joe GEBBIA. Ce site Internet contenait en 2015 plus de 1,5 million d'annonces dans 34 000 villes et 192 pays. Basée à San Francisco, la société est détenue et exploitée par Airbnb Inc.

Airbnb permet à des particuliers de louer tout ou partie de leur propre habitation comme logement d'appoint. Le site offre une plateforme de recherche et de réservations entre la personne qui offre son logement et le vacancier qui souhaite le louer. De la création en novembre 2008 jusqu'en juin 2012, plus de 10 millions de nuits ont été réservées sur Airbnb.

EN janvier 2016, l'assemblée nationale modifie le projet de loi pour une République numérique avec l'amendement n° 376, ajoutant un article 23 bis et ter rendant passible de prison, de fortes amendes et même d'expulsion de son logement toute personne louant son bien sur une plateforme telle qu'Airbnb sans avoir l'autorisation écrite de son propriétaire. L'amendement est notamment défendu par la députée PS Sandrine MAZETIER.

Rap dnd 368

Alors que le projet de loi El Khomri pénalisera les travailleurs,

les profiteurs du système libéral s'en mettront plein les "fouilles" !!!

Un propriétaire est en principe libre de louer son logement sur Airbnb pour une courte durée. Cependant, lorsque cette location dure moins de 90 jours et correspond à une période touristique qui varie selon les villes, celle-ci peut être considérée comme une location saisonnière régie par plusieurs critères :

  • Si le logement loué est une résidence secondaire citadine, la location est alors considérée comme un usage commercial de logement et le propriétaire doit enregistrer un changement d'usage à sa mairie (lorsque la ville dépasse les 200 000 habitants).
  • Est considérée comme chambre d'hôtes, toute partie d'un logement principal louée par son propriétaire. Celui-ci ne peut alors pas louer à plus de 15 personnes et doit se limiter à la location de 5 chambres.

La mairie de Paris critique principalement la spéculation financière que provoquent les plateformes de location en diminuant les surfaces d’habitation dans la capitale. À Paris, les services de protection des locaux d'habitation luttent contre les résidences secondaires transformées illégalement en locations meublées touristiques. En 2013, 420 logements ont été contrôlés.

A Berlin, Airbnb est déclarée personna non grata : les conditions de location des meublés touristiques à Berlin ne vont pas s'assouplir. Le tribunal administratif de Berlin a débouté mercredi quatre propriétaires contestant l’interdiction de location de leur logement via des plateformes comme Airbnb, en vigueur depuis le 1er mai dans la capitale allemande, censée lutter contre une concurrence déloyale entre les habitants et les touristes.

Aux USA, la grogne gagne du terrain. 1.000 dollars (885 euros) par jour et par logement. C’est le montant de l’amende que menace d’infliger la ville de San Francisco à Airbnb, la populaire plate-forme de location de court durée entre particuliers.

Selon Europe 1 (06/05/2016) : "L’offre de logement sur le site Airbnb a été multipliée par 3,5 en moyenne sur la durée de la compétition tandis qu'elle est en hausse de 50% chez Abritel, le sponsor officiel de l’UEFA.... Le nombre d'annonces s'est multiplié à l'approche de l'Euro 2016....Certains particuliers espèrent gagner plus de 2.000 € en un mois et demi....".

En France, c'est une véritable passoire : "Quand vous croyez séjourner chez Fabien et que vous réalisez qu'il y a 142 appartements à son nom sur Airbnb, on n'est plus dans une économie du partage!», lance Laurent Duc, président de la branche l'hôtellerie de l'UMIH, première organisation patronale en France. Parlant «d'industrialisation», «concurrence déloyale», «tromperie», «économie grise» et «publicité mensongère» à propos du slogan «Bienvenue à la maison» utilisé par Airbnb, les professionnels sont vent debout contre l'expansion des sites de location d'appartements entre particuliers" (Le Figaro 22/10/2015).

Dans un rayon de 100 km de Saint-Etienne, les annonces alléchantes et les prix ont explosés de façon vertigineuse.

Que fait le fisc ?

"On va tous se barrer en Russie comme GéGé DEPARDIEU" nous confiait ce matin un hôtelier de la région stéphanoise qui en a ras-le-bol de cette concurrence déloyale !

Grève des éboueurs à Saint-Etienne : Ces photos qui vont indigner dirigeants de l'UEFA pour EURO 2016 !

Bonjour la salubrité et l'impact négatif de la ville de Saint-Etienne à la veille de l'accueil de l'Euro 2016 !

Le collectif ZAD Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon

a parcouru hier 05/05/2016 les rues de la ville de Saint-Etienne

encombrées de poubelles puantes suite grève éboueurs :

la CGT nargue Saint-Etienne Métropole !

Mez 126Mez 120

Tandis que mouches et quelques rats commençaient à divaguer hier, dimanche 05/06/2016 dans l'après-midi.

Gestion du CASC (Comité d'activité sociale et culturelle) et passage en Communauté urbaine : Gaël PERDRIAU, le maire de Saint-Etienne : "la balle est dans le camp de la CGT".Mez 117

Sous les fenêtres des habitants, rue des Mutilés du travail, des poubelles ont été volontairement crâmées avec tous les dangers que cela comporte !!! Bonjour le respect aux mutilé-es du travail !

Mez 125

Les militant-es du collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" ont pris plus de 250 photos de cette catastrophe, et ce après 5 jours de grève des éboueurs qui n'en peuvent plus.

Ils en ont profité pour faire signer leur pétition contre le Méga projet d'Usine à poubelles Méthanisation/CSR vers 2 sites pressentis vers Andrézieux-Bouthéon : http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

Mez 129Aujourd'hui la CGT s'est énervée (Source : Le libre penseur 06/06/2016) : " Il est assez scandaleux, intellectuellement et humainement, d’exercer un tel chantage comme si une vulgaire coupe d’Europe, tout à fait insignifiante, pouvait se comparer au travail et à la sueur de millions de salariés ainsi qu’à leur avenir et celui de leurs enfants ! Et pourtant ils osent ! On les traite de voyous, de terroristes (sic) et maintenant c’est le chantage à l’Euro 2016, une compétition de dopés, tricheurs, corrompus,… "

Mez 113

Tandis que le maire de Saint-Etienne taclait hier dans le quotidien "Le Progrès" Eric Berlivet, son vice-président à Saint-Etienne Métropole (En charge de la gestion des déchets) à propos de sa page Facebook : " Je pense que ses paroles ont dépassé le fond de sa pensée, qu'il était en colère, mais je ne peux pas approuver ces propos. Un élu doit maîtriser son vocabulaire. Et il faut avant tout chercher à apaiser les situations. C'est mon souhait en tout cas."

Uefa 1 003

Uefa 1 007

Bonjour l'ambiance à la veille de l'accueil de l'Euro 2016 !!!!

Mez 107

Bonjour les dépôts sauvages aux odeurs infernales devant le portail de la déchèterie intercommunale "ZI Chauvetière" !!! Allo Sermaco ? Merci Saint-Etienne Métropole ! Cette déchèterie permet de trier les déchets de gros volumes ou toxiques qui ne peuvent être acceptés dans la poubelle traditionnelle ou recyclés dans les bacs jaunes !

Mez 115Bonjour la "Semaine du développement durable" à Saint-Etienne Métropole lorsque les poubelles ne sont pas ramassées vers le Mémorial de la Résistance et de la déportation de la Loire !

Mez 116Bonjour les odeurs insoutenables de ses sacs éventés rue Faure Belon !Mez 118

Bonjour la "Semaine du développement durable" vers le SYDEMER installé dans les locaux de Saint-Etienne Métropole !

Mez 119 Site internet officiel "UEFA.com" : "Saint-Étienne est actuellement engagée dans un vaste programme de rénovation urbaine visant à conduire la transition du stade de cité industrielle héritée du XIXe siècle à celui de "capitale du design" du XXIe siècle". Lol ! Ici devant le siège jaune de Saint-Etienne Métropole !

Mez 127Bonjour les futurs matches au stade Geoffroy Guichard vert de rage : Mardi 14 juin, 21 heures : Portugal - Islande – Groupe F ; Vendredi 17 juin, 18 heures : République tchèque - Croatie – Groupe D ; 8es de finale (horaires HEC) Match 1 : Deuxième Groupe A - Deuxième C (15 heures, 25 juin) !!!

Mez 130 Faudra-t-il venir avec un masque à gaz à l'Official Fan Shop lors de cet Euro 2016 France à Saint-Etienne ?

Cause 1 001La Cause du Peuple parlera : demain mardi 07, les militantes et les militants anarcho-bolcheviques du Collectif ZADiste "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" rejoindront leurs camarades de la CGT qui appelle les agents du service éducation à se rassembler devant la mairie annexe de Tarentaize pour obtenir des "effectifs, indispensable pour remplir leur missions correctement, avec des conditions de travail acceptable" !

A suivre.....

Projet d'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : l'association "La Fouillouse protégée" touche-t-elle du pognon de la mairie de La Fouillouse ?

L'association "La Fouillouse protégée"

touche-t-elle du fric de la part

de la commune de La Fouillouse ?

L'associaton "La Fouillouse protégée" qui a pour président Richard ATLAN, comme vice-présidents ; Joseph ROUZIER et Gabriel VIVIEN ; secrétaire : Philippe RONY ; secrétaire-adjointe : Andrée CHORAIN ; trésorière : Martine ARBAUD née LANION ; ayant pour administrateurs : Marie-Thérèse ESCOT et Marc EPECHE touche-t-elle du fric de la part de la mairie de La Fouillouse ?

Mail et SMS sont sans réponse depuis quelques jours de la part du président de cette association qui a pour but : "La protection contre toute atteinte à l'environnement de la commune de La Fouillouse".

Bizarre, non ?

Cette association est membre de la FRAPNA 42 qui, elle-même est membre de la FNE (France Nature Environnement).

Dans une interview dans le journal Le Progrès ( 05/08/2015), le représentant de l'association "La Fouillouse protégée", déclarait, à propos du projet d'usine TMB/Méthanisation voulue par les élu-es de droite comme de gauche, (comme EELV ou PCF), du SYDEMER de Saint-Etienne :  "....L'idée en soit est plutôt bonne, positive même....Nous ne sommes pas contre....".

Qu'en pense la FRAPNA 42 ?

Qu'en pense la FNE qui est .....contre le TMB/Méthanisation ????

POLEMIQUES. Interview au journal "LE PROGRES " de la Loire de Marc-Claude de PORTEBANE, le porte-parole du Collectif C.H.U.P.A d'Andrézieux-Boutheon

POURQUOI LE COLLECTIF "HALTE à L'USINE

à POUBELLES vers ANDREZIEUX-BOUTHEON"

A RAISON DE SE MOBILISER

CONTRE LE PROJET D'USINE à POUBELLES

vers ANDREZIEUX-BOUTHEON ?

La Tribune-Le Progrès (Edition de Saint-Etienne/Andrézieux-Bouthéon du lundi 14/09/2015) :

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-024.jpg?fx=r_850_829

K1 024

- Le porte parole du Collectif Marc-Claude de PORTEBANE : "Blackout complet en terme de communication de la part du SYDEMER ... pas de concertation locale sur ce projet depuis 2012 .... les maires ne sont pas au courant.... levée de boucliers sur le TMB à Fos-sur-Mer.... les agriculteurs ne veulent pas de ce compost car il y a du verre et du plastique... le biogaz sera impur..... les déchets ultimes seront encore enfouis à Roche-la-Molière .... encore des trafics de camion .... notre pétition touchera les 204 communes concernées."

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-032.jpg?fx=r_550_598

K1 032-

"...Les élus n'ont pas crié haut et fort que trois sites avaient été retenus...."

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-025.jpg?fx=r_650_816

K1 025

- "Des remous autour d'une usine pour les déchets ultimes"

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-025.jpg-2.jpg?fx=r_550_156

K1 025 jpg 2-

"....Cet été, fermeture de l'usine de valorisation de l'agglomération d'Angers qui a eu un fonctionnement chaotique depuis sa création seulement quatre ans auparavant. 60 millions d'euros ont été engloutis à perte. Le compost obtenu par tri mécano biologique n'a jamais été pur. De plus, en raison d'un problème d'aération, les salariés respiraient de trop fortes concentrations d'ammoniac...."

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-025.jpg-3.jpg?fx=r_700_1077

K1 025 jpg 3

- "....Il vous est reproché un manque de communication..."

REPONSE d'Eric BERLIVET, le président du SYDEMER :

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-026.jpg?fx=r_550_598

K1 026


En savoir plus ici : http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/blog/presse-medias-tv-halte-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon/l-entretien-au-journal-le-progres-du-porte-parole-du-collectif-halte-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon.html

Foire internationale Cournon 2015 : l'Idiot provincial et les agriculteurs de la filière Bio d'Orcival seront mobilisés contre les brebis galeuses !

Visuel 1278 x 537 nouveau visuel

Du grabuge en perspective ce week-end lors de l'édition de la foire internationale 2015 de Clermont-Cournon avec les militants de l'Idiot provincial et leurs camarades agriculteurs de la filière Bio mécontents de ne pas avoir été retenus par la SAFER Auvergne pour la vente du site de l'INRA !

Orcival 023Les trouble-fêtes ont prévu quelques actions !!!

Photos : conférence de presse à la mairie d'Orcival cette semaine avec l'Idiot provincial, La Montagne et Le Paysan d'Auvergne.Orcival 25

Merci au maire de nous avoir ouvert les portes de sa mairie d'Orcival !

Orcival 028Des lacunes potentielles auraient été relevées par les agriculteurs de la région d'Orcival, comme cela nous a été précisé lors de cette conférence de presse. Une agricultrice n'aurait eu que 3 semaines pour présenter son dossier à la SAFER Auvergne.

Pourquoi les jeunes agriculteurs Bio n'auraient-ils eu juste le droit de visiter qu'1 seul bâtiment agricole ? Quel est le rôle de la FNSEA dans cette affaire ?

Nous-y travaillons, camarades !

L'Idiot provincial, soutenu par le maire, les agriculteurs BIO, les éleveurs de brebis et la population prévoit un projet de ZAD (Zone A Défendre).

HALTE Projet Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : quelles Volontés et Ambitions renouvelées pour Andrézieux-Bouthéon ?

Pourquoi Jean-Claude Schalk

le maire d'Andrézieux-Bouthéon

risque bien de ne pas être d'accord

avec le candidat-maire Jean-Claude Schalk ?

Mail maire andrezioux 001

En 2014, avant les élections minicipales, le candidat-maire d'Andrézieux-Bouthéon, Jean-Claude Schalk, élu depuis 1998, conduisait la liste « VOLONTÉ ET AMBITION RENOUVELÉES pour Andrézieux-Bouthéon » et donnait sa version, sur le blog "Le Stéphanois à la Casquette" (Rencontre du Mercredi 19 Février 2014), à la question posée (par le stéphanois à la casquette que l'on voit serrer la "paluche" au candidat Schalk Jean-Claude) : " Même si l’opposition est la règle de la démocratie, comment réagit-on en tant qu’homme à la critique ?".

Pour le candidat-maire Jean-Claude Schalk, "Il y a 2 formes de critiques, il y a la critique malsaine et non fondée, qui ne cherche que la polémique, celle-là n’a pas d’intérêt. Lorsque la critique peut être fondée sur une vision différente que l’on peut avoir, cela s’entend, on peut ne pas être d’accord. Même moi je ne suis pas toujours d’accord avec le maire :). Ce n’est pas une critique mais une notion de débats et d’échanges. La critique infondée n’a pas de sens. Clémenceau disait : « Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n’en avez pas, c’est que vous n’avez rien fait. » quand on a dit cela tout naturellement il faut-être capable d’accepter la critique."....

L'Idiot provincial qui n'est jamais avare de citations, surtout pour citer Henry de Montherlant (élu à l'Académie française sans en avoir fait expressément la demande) "Le puissant commande. L'opinion gouverne", va donc aller à l'essentiel et tendre vers la critique fondée en posant cette simple question au maire Schalk Jean-Claude :

- Quand est-ce que nous aurons une réponse à notre mail adressé au maire d'Andrézieux-Bouthéon.... le 14/08/2015, à propos, en vrac... du projet d'Usine à Poubelles du SYDEMER, de SNF Group, le coût du site internet de la commune, des délibérations de la commune d'Andrézieux-Bouthéon pas mises à la dispositions des citoyennes et des citoyens d'Andrézieux-Bouthéon... ?

L'opinion publique attend votre réponse Mr le maire !

"We have a dream" - nous avons un rêve, nous aussi, Mr le maire, pour reprendre votre "I have a dream" dans votre réponse à l'interview du stéphanois à la casquette !!!

Lien de l'interviouwe :

http://www.lestephanoisalacasquette.fr/municipales-2014-andrezieux-boutheon-jean-claude-schalk/

MCDP

STOP au GOLF de MONTCOMBROUX-LES-MINES : notre pétition cartonne !

Plus de 7 000 signatures

pour notre pétition du collectif Zadiste

"STOP GOLF Montcombroux-les-Mines"

opposé au golf et aux écolo-socialos locaux !

Aa362

Refusant toute récupération politique des Verts et d'Allier Nature, notre collectif anarcho-bolchevique Zadiste "STOP GOLF Montcombroux-les-Mines" qui a lancé une pétition sur internet intitulée "Projet de ZAD verte pour dire stop au projet de golf à Montcombroux-les-Mines (Auvergne)" a déjà recueilli plus de 6 500 signatures en à peine un peu plus d'1 mois (10/03/2015).

Merci de bien vouloir cliquer sur le lien de notre pétition, de la signer, de bien valider votre signature et de bien partager cette pétition sur les réseaux sociaux : http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/projet-zad-verte-dire-stop-projet/13917

Snobé par les médias locaux, notre collectif Zadiste "STOP GOLF Montcombroux-les-Mines" entend mener seul sa lutte contre ce projet de golf dans l'Est de l'Allier.

Une page Faceboook a été créee par notre collectif anarcho-bolchevique Zadiste "STOP GOLF Montcombroux-les-Mines" : https://www.facebook.com/collectifzadiste.stopgolf.montcombrouxlesmines?fref=nf

Pour rappel, le périmètre du projet s’étendra sur plus de 300 hectares dans la vallée du Haut-Roudon. Il prévoira notamment :

- trois hameaux de 275 villas et 136 appartements (41 000 m2 au total) ;
- un hôtel de 4 500 m2 (96 chambres) avec parking ;
- un parcours de golf de 27 trous (3 boucles de 9 trous) ;
- un réseau d’arrosage du golf ;
- un parking de 200 places ;
- un restaurant, un clubhouse, des villas, bureaux et appartements, une piscine couverte… (3 600 m2 au total) ;
- un centre équestre (400 m2) ;
- 4 retenues d’eau (environ 110 000 m3 au total).

Coût annoncé : 120 millions d’euros H.T. (fonds privés).

Continuons notre combat dans le refus de TOUTE récupération politique.

NOTRE COLLECTIF ZADiste "STOP GOLF Montcombroux-les-Mines" se désolidarise à 100 % de l'autre collectif des écologistes de la Fédération Allier Nature et puise son essence dans la dialectique ANARCHO-BOLCHEVIQUE en refusant tout compromis avec ce genre d'écologistes qui font de la politique avec le gouvernement socialiste.

Les ZAD constituent aujourd’hui les seules poches de résistance concrète, profonde et radicale qui arrivent à durer et à produire un effet de contagion. C’est une alternative en expansion. Symboliquement, le mot ZAD, Zone à défendre, tend d’ailleurs à se généraliser à toutes les luttes de résistance à des projets qui placent le profit de quelques-uns devant l’intérêt collectif de la protection de notre écosystème. Mais il désigne aussi une forme de réappropriation de l’espace public, de la conflictualité et une redéfinition des rapports de propriété. Gageons que nous verrons, dans les mois prochains, fleurir des ZAD, y compris sur des territoires urbains, comme ce fut le cas brièvement à Rouen.

NOTRE COLLECTIF ZADiste "STOP GOLF Montcombroux-les-Mines" est apolitique et n'est ainsi soutenu par aucun média.

MCDP

Au menu du projet infâme de golf à Montcombroux-les-Mines : Pétition, Camp de la Résistance et Collectif ZAD (VI)

Le nouveau collectif ZADISTE

"STOP GOLF MONTCOMBROUX-LES-MINES"

vous annonce de belles news printanières :

Pétition, ZAD, Camp de la Résistance

Vidéos, pages Facebook !

Aaa83

Merci de cliquer sur le lien de la pétition du collectif Zadiste "STOP GOLF MONTCOMBROUX-LES-MINES" ci-dessous :

http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/projet-zad-verte-dire-stop-projet/13917

Golf 109

Merci d'écouter notre vidéo :

https://youtu.be/XBjWCA3wDeg

Merci de rejoindre notre page Facebook :

Collectif Zadiste "STOP GOLF Montcombroux-Les-Mines"

 

HALTE aux PROJETS de VILLAS et de GOLF !

Aa273

Notre pétition internet sera couplée avec plusieurs pétitions en version papier qui seront distribuées dans les grandes villes de France comme Paris, Toulouse, Nantes, Grenoble, Lyon, Clermont-Ferrand, Lille, Rennes, Nice......

Nos camarades Zadistes mis en disponibilté depuis l'infâme occupation de la ZAD de Sivens par les miliciens des milices de la FNSEA et des forces de l'ordre aux mains des partis nantis bourgeois, sont prié-es d'opérer un changement de cap, direction le projet de golf à Montcombroux-les-Mines dans l'Allier.

Comme je l'ai annoncé hier, à plusieurs journalistes, à l'issue de l'inauguration de la Réserve naturelle régionale des Cheires et grottes de Volvic, nous allons organiser une vaste campagne d'opposition à ce projet de golf et constructions de villas qui massacreront encore plus la nature innocente.

Aa272

Nous recherchons toujours un terrain à Montcombroux-les-Mines. En attendant, nous allons demander à la mairie qu'elle nous en mette un à disposition. A défaut, nous nous contenterons d'une salle du conseil municipal.

Hier, nous avons pris de multiples contacts avec l'autre collectif anti-golf. Nous allons nous rencontrer pour étudier qu'elles sortes d'actions pouvons-nous mettre en place pour fortifier notre ZAD anti-golf !

La riposte aux futurs autres massacres des bosquets de Montcombroux-les-Mines et des autres zones humides ne tardera pas.

Zad 2 041

Un appel aux étudiants sera lancé prochainement, en mai, pour une nouvelle révolution culturelle basée sur les différentes formes de contestation. Quel avenir les pouvoirs de gauche comme de droite vous réservent-ils ? Pourquoi les pouvoirs de droite comme de gauche vont nous apporter sur un plateau les fascistes du FHAINE avec leurs projets destructeurs de l'environnement ! Quelle riposte aux violences policières ? Quelle différence entre la gauche bourgeoise et la droite socialisante ? Pourquoi la lutte pour la protection de nos libertés fondamentales est importante ? 

"La méthode analytique, c'est la méthode dialectique. Par analyse, on entend l'analyse des contradictions inhérentes aux choses et aux phénomènes. Sans bien connaître la réalité de la vie, sans comprendre véritablement les contradictions dont il s'agit, il est impossible de faire une analyse judicieuse." (Intervention à la conférence nationale du PCC sur le Travail et la Propagande - 12/03/1957 - Le Petit Livre Rouge -).

Zad 68

Nous ZADistes de Montcombroux-les-Mines, nous devons apprendre à examiner les questions sous tous leurs aspects, à voir non seulement la face mais aussi le revers des choses et des phénomènes.

Après l'échec de Sivens, nous devons en tirer les conséquences.

Si les cadres ZADistes de Montcombroux-les-Mines ne lancent pas un appel général, il sera impossible de mobiliser les larges masses pour l'accomplissement de quelque tâche que ce soit. Mais si les dirigeants ZADistes de Montcombroux-les-Mines ne se bornent qu'à cet appel général, s'ils ne s'occupent pas personnellement, de façon concrête et approfondie de l'exécution du travail pour lequel ils ont lancé leur appel, ils ne seront pas à même de vérifier si l'appel général est juste, ni d'enrichir son contenu.

Zad 2 038

Bienvenue dans la "Zadousie" de Montcombroux-les-Mines !

Après l'échec de Sivens, il faut changer de cap et organiser la riposte ZADiste en appliquant la doctrine maoïste de Résistance aux potentats locaux, il faut se mettre constamment au courant de la marche de nos actions militantes, échanger les expériences et corriger les erreurs ; il ne faut pas attendre plusieurs mois, un semestre ou une année pour faire, dans des réunions récapitulatives, la somme des erreurs et procéder à une rectification générale.

Ce qu'il nous faut, c'est un état d'esprit enthousiaste mais calme, et une activité révolutionnaire intense mais bien ordonnée pour résoudre les difficultés stratégiques contre les massacreurs-en-chef de la nature.

Volvic 026

Plus de 65 espèces d'oiseaux menacées, nous demandons le soutien urgent des dirigeants auvergnats de la LPO et des élu-es de la région Auvergne que nous avons rencontré hier lors de l'inauguration de la Réserve naturelle régionale de Volvic !

Bravo aux élu-es de Volvic, à la société des eaux de Volvic, à la région Auvergne et à la LPO pour leur contribution à la préservation de l'environnement du Parc des sources de Volvic.

Aa274

On ne peut pas dire que la défense de l'environnement soit la cause première des élu-es de Montcombroux-les-Mines et de leur communauté de communes "Le Donjon Val Libre" !!!!

Nous recherchons des camarades-volontaires-bénévoles :  gendarmes ou policiers à la retraite pro-environnement, gendarmes ou policiers "défroqué-es", spécialistes bois et faune, militantes-secrétaires, militantes-standartistes, militant-es contre-espionnage, militant-es chevronné-es experts près les tribunaux civils, administratifs, et....

Paul TOP

PETITION : Projet de ZAD verte pour dire STOP au projet de golf à Montcombroux-les-Mines (Auvergne) (V)

Appel de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux

10 000 Signatures, SVP !

A l'attention : de Messieurs les présidents de l'Union Européenne et de Monsieur le Président de la République française

Golf 078

Merci de cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/projet-zad-verte-dire-stop-projet/13917

Les services de l'Etat ont perdu tout sens des réalités en autorisant un projet de golf à Montcombroux-les-Mines (Est de l'Allier) où se concentrent une faune et une flore importantes en Auvergne.

En 2007, la SARL Société Montcombroux Golf dépose un dossier de demande d’autorisation. Ce dossier est complété en 2010, soumis à enquête publique l’année suivante, puis examiné par le CODERST 03 (Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques) de l’Allier le 30 septembre 2011. Il est finalement autorisé par le Préfet de l’Allier le 10 novembre 2011.

Le périmètre du projet s’étendra sur plus de 300 hectares dans la vallée du Haut-Roudon. Il prévoit notamment :

- trois hameaux de 275 villas et 136 appartements (41 000 m2 au total) ;
- un hôtel de 4 500 m2 (96 chambres) avec parking ;
- un parcours de golf de 27 trous (3 boucles de 9 trous) ;
- un réseau d’arrosage du golf ;
- un parking de 200 places ;
- un restaurant, un clubhouse, des villas, bureaux et appartements, une piscine couverte… (3 600 m2 au total) ;
- un centre équestre (400 m2) ;
- 4 retenues d’eau (environ 110 000 m3 au total).

Coût annoncé : 120 millions d’euros H.T. (fonds privés).

Tout cela pour un « tourisme » éclectique, à une 1 heure de route de Moulins et de Vichy, et à 1 heure 50 de Clermont-Ferrand !

Sur ce domaine du château de Montcombroux, 3 années après l’autorisation, le massacre a commencé cet automne 2014 avec les premiers travaux, ceux de déboisement. 15 hectares seront décapités. Sur les 300 hectares du périmètre, 75 % sont en zone agricole. 30 hectares sont des terres cultivées.

Eu égard à la présence de plusieurs centaines de différentes espèces végétales et animales, les services de l’Etat ont été interpellés en décembre 2014 pour connaître la réalité de la procédure devant le Conseil national de la protection de la nature et des dérogations à l’interdiction de destruction des espèces ou habitats protégés, répertoriés au niveau des directives européennes (« Oiseaux sauvages » et « Habitats »), nécessaires à l’exécution des travaux. La réponse de la Direction départementale des territoires (DDT) de l’Allier est toujours attendue.

La DREAL Auvergne vient également d’être saisie sur ce point et d’être interrogée quant au respect des dispositions de l’arrêté préfectoral interdisant la réalisation des défrichements dans les secteurs d’intérêt batrachologique et chiroptérologique entre novembre et juillet (période d’hibernation et de reproduction).

Non seulement les travaux de déboisement ont débuté mais des villas sont déjà mises en vente par la société alors, pourtant, que les permis d’aménager n’ont pas encore été délivrés voire même déposés !

Nous, collectif Zadiste, à l'image de Sivens, de Roybon ou de Notre-Dame-Des-Landes, défenseurs des animaux et de la nature, nous demandons sur le site de notre future ZAD l'intervention de la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) et de l'Etat pour que cessent le massacre de la nature, le futur arrosage intense de pelouses, l’usage massif d’herbicides, de taupicides et autres répulsifs.

Marc-Claude de PORTEBANE
Ancien candidat à la députation de l'Auvergne

Halte au projet de golf à Montcombroux-les-Mines : la ZAD sauvera les grenouilles ! Natura nihil frustra facit (IV)

Camarades de la contestation radicale

nous vous demandons de bloquer

tout nouveau désastre écologique !

Volvic 048

Notre projet de ZAD à Montcombroux-les-Mines prend chaque jour de l'ampleur face au massacre gratuit de la nature et de sa faune silencieuse. 

Nous ne voulons plus de cette destruction gratuite de la nature qui devrait valoriser plus la spéculation immobilière qu'un golf réservé aux nantis qui se ficheront et se contre-ficheront du tourisme vert en Bourbonnais.

La destruction de nos sols millenaires s'est effectuée sans grande opposition et ce, nonobstant les porte-voix du collectif sans nom de nos camarades opposants écologistes de l'Allier.

Nous, anarcho-bolcheviques, qui ne sommes pas inféodés à n'importe quel pouvoir, nous allons montrer de quoi nous sommes capables !

Nous connaissons ce territoire comme "notre poche", plusieurs de nos camarades sont des cavaliers confirmés, nous avons des potes de partout, Moulins, Vichy, Montluçon, Gannat, Le Montet, Le Donjon, Cérilly, Bransat, etc...

Nous avons nos "bases arrières", nous avons des drones, nous sommes équipé-es, nous avons nos réseaux Zadistes, nous ne sommes pas trop communicants mais l'Etat nous respecte parce que nous avons des convictions issues de la doctrine maoïste, celle qui est modeste et prudente, qui se garde de toute présomption et de toute précipitation pour ne servir que le peuple de tout notre coeur. 

"Servir le peuple de tout coeur, sans nous couper un seul instant des masses ; partir, en tout, des intérêts du peuple et non ceux de l'individu ou d'un petit groupe ; identifier notre responsabilité devant le peuple avec notre responsabilité devant les organes dirigeants du Parti - voilà ce qui inspire nos actes". (Du gouvernement de coalition - 24/04/1945 - Oeuvres choisies de Mao Tsé-toung - Tome III).

Dans les prochains jours, nous sommes en mesure de vous annoncer qu'une "frappe chirurgicale" sera en mesure de nous positionner face à ce projet de golf de Montcombroux-les-Mines parce que si nous ne sommes pas les plus fort-es, nous ne seront que les plus faibles.

Or, la doctrine qui est la nôtre se veut d'engagement révolutionnaire et anti-conformiste.

Grâce à ma ténacité et à la conduite exemplaire de mes camarades de la P.A (protection animale), nous avons pu, petit à petit, être reconnu-es comme des combattant-es exemplaires tout en ne relâchant rien de rien.

Nous n'avons jamais rien NEGOCIE avec le pouvoir en place ! Jamais RIEN !

Nous avons toujours laissé large place à notre idéal, mais, avec la triste réalité de notre quotidien, nous avons toujours accordé le temps et le mouvement au déplacement des masses et ce, dans le plus grand secret, car nous sommes soit sur "Ecoutes" soit "Surveillés", soit "Entendus", pour ne pas dire "Enregistrés".

Lol ! La CNIL, (cf. nos échanges), avec ses maigres moyens, veille mais reconnaît, que le ministère de l'Intérieur ne tient pas ses promesses !

Peu importe, car nous avons une vision marxiste des choses, celle de la perssuasion des masses du Peuple de base, car nous sommes issu-es, ne l'oublions.... pas de Thermidor !

Nous serons toujours des khmers verts à l'extérieur, mais bien rouges à l'intérieur !!!

Un grand merci au dépité PS, Guy CHAMBEFORT (PS), ce député.... de gauche qui apporte TOUT son soutien.... aux forces du capital, celles des promoteurs de ce projet de gof à Montcombroux-les-Mines, celles des inscrits à l'ISF et au fric !!!

Marc-Claude de PORTEBANE

Massacre de la faune et golf à Montcombroux-les-Mines : avec la bénédiction du préfet de l'Allier et du sous-préfet de Vichy (II)

Le projet de ZAD est maintenu, nous riposterons !

Mme le maire de Montcombroux-les-Mines a été avertie !

Nous ferons déplacer nos camarades zadistes et anarchistes !

Golf 069

Regardez le mépris des autorités administratives

de l'Allier qui ont légalisé le massacre de la faune

et de la nature pour ce projet funeste de golf

à Montcombroux-les-Mines !

001 1

Voilà les noirs desseins des hollandais

qui pillent notre patrimoine parce

que nos élu-es et nos fonctionnaires

sont incapables de faire venir

des entreprises dans nos campagnes !

De l'argent il y en a.

Mais pas pour faire venir des entreprises pour relancer l'économie défaillante dans nos zones rurales reculées car la plupart de nos élus sont des incapables et ne sont juste bon qu'à augmenter les taxes locales pour des dépenses fantasques !

Golf 055

Pour ce projet de golf et de villas (de 120 000 € à 375 000 €) à Montcombroux-les-Mines, les fonds seraient d'origine "privée".

Golf 094

Certes, mais pendant ce temps-là, même si l'enquête publique (une parodie) a été positive, c'est la faune et la nature qui dégustent :

Golf 125

.....arbres centenaires défoncés et mal brûlés, petite faune écrasée à coups de bulldozers....

Golf 087

.......massacres à la tronçonneuse d'arbres maintenant estropiés, nature souillée (ferrailles à l'abandon), etc....

Golf 054

.....voilà le début de ce projet de golf et de villas annoncés pour 2016 par l'investisseur hollandais, la sarl Montcombroux Golf !

Golf 089

Réagissons avec le soutien des médias nationaux contre la barbarie dans l'Allier !

Nous recherchons des terrains pour implanter notre future ZAD afin d'y implanter notre futur "Camp de la Résistance" à la barbarie ! Merci de faire tourner notre info ! Merci aux - rares - habitant-es locaux pour leurs soutiens ! Ne cédez pas aux pressions !

Partout ailleurs, dans l'Allier, les gens sont mécontents des hollandais qui ne travaillent - dans la plupart du temps - qu'entre eux !

A Montaigu-le-Blin, les gens en savent quelque chose ! Ils font de la concurrence à nos entreprises locales et viennent manger notre pain. Ils font grimper le prix de l'immobilier en rachetant tout ce qui traîne ! Ils ont des moyens colossaux ! Dehors ! Go home !

Il y a déjà 6 golfs dans l'Allier qui rament et qui ne tournent pas assez le reste du temps ! Assez de nous mentir ! Assez de raser nos arbres centenaires, de pomper notre eau, de vouloir créer des retenues artificielles qui arroseront ce golf réservé aux nantis de la société qui ne viendront pas en touristes mais pratiquer un sport de riches qui vivent en "cercle fermé" comme partout ailleurs !

Après Roybon, en Isère, un collectif verra le jour pour défendre l'écosystème..... à Montcombroux-les-Mines : http://youtu.be/quuR50YdaPI

Seule la mobilisation populaire aura raison de ce projet de golf !

A suivre

Marc-Claude de PORTEBANE

"Sauve qui peut le court-métrage" de Clermont-Ferrand : le fric du contribuable coulera encore à flot pendant 3 ans !

Exigeons les entrées gratuites pour les auvergnats qui

raquent 10 fois (Toutes subventions + entrées payantes) !

La région Auvergne a décidé d'attribuer

sur 3 ans plus de 400 000 €/an de subvention à

l'association "Sauve qui peut le court métrage" :

où va l'argent du contribuable ?

Img 8741

A l'occasion du 37° Festival international qui se déroule du 30 janvier au 7 février, René SOUCHON, le président de la Région Auvergne a signé jeudi 5 février 2015, à l'hôtel Océania à Clermont-Ferrand, une convention pluriannuelle d'objectifs, fixant des engagements pour les années 2015, 2016 et 2017.

Cette convention réaffirme la volonté de la Région Auvergne de poursuivre son soutien à la culture, une source de richesses locales, agent de socialisation mais aussi d'outil d'éducation à la citoyenneté.

Aa302

La prochaine affiche de l''édition 2016 du Festival Court Métrage de Clermont-Ferrand ?

Selon la Région Auvergne : "Grâce à ses différentes actions, l'association "Sauve qui peut le court métrage" concoure à la diffusion de la culture, à l'éducation, à l'image, à l'ouverture mais aussi au rayonnement national et internationnal de l'Auvergne. Le Festival international court métrage de Clermont-Ferrand et son marché du film, l'ensemble des activités d'éducation à l'image avec le Pôle régional d'éducation à l'image, l'opération "Lycéens et apprentis au cinéma", l'opération "Passeurs d'images", la mission de bureau d'accueil des tournages avec la Commission du film Auvergne et enfin les activités de diffusion et de médiation, sont autant d'actions qui démontrent, s'il en est encore besoin, la place et le rayonnement acquis au plan international, national, régional et local de "Sauve qui peut le court métrage".

Cette convention a donc été conclue entre le brave président de la Région Auvergne René SOUCHON et Jean-Claude SAUREL, le président de l'association loi 1901 "Sauve qui peut le court métrage" pour une durée de 3 ans et ce, à compter du 01/01/2015.

Img 8750

Une signature de convention plus ou moins "baclée" à l'hôtel Océania à Clermont-Ferrand où il n'y avait même pas une jolie affiche de l'édition 2015 de ce 37° Festival du Court Métrage sur les murs (constat des journalistes présents). Sur la photo : Farida BOUDAOUD : vice-présidente déléguée à la culture et à la lutte contre les discriminations à la région Rhône-Alpes (vice-présidente socialiste du conseil régional, ne fera pas campagne auprès de Jérôme STURLA, le maire socialiste sortant de Décines. Elle est présente sur une liste de “Rassemblement de la gauche” menée par le communiste Michel BURONFOSSE, actuel adjoint à l’environnement.) ; Jean-Claude SAUREL : président de l'association "Sauve qui peut le court métrage" ; René SOUCHON : président de la Région Auvergne : Nicole ROUAIRE : vice-présidente EELV du Conseil régional d'Auvergne en charge de la Culture, du Patrimoine et du Développement des Usages Numériques et Olivier BIANCHI, le nouveau maire PS de Clermont-Ferrand.

En effet, la Région s'engage à contribuer financièrement à la réalisation du programme d'annuel de cette association. Pour la 1ère année, le montant de la subvention régionale s'établit à 434 200 € répartis comme suit :

- Festival et marché du film : 210 000 €

- Commission du Film : 125 000 €

- Pôle régional d'éducation à l'image : 47 800 €

- Lycéens et apprentis au cinéma : 23 600 €

- Régionalisation et programmation en 1ère partie : 19 800 €

- Passeurs d'images : 8 000 €.

Depuis 2004, la Région Auvergne a alloué un montant total d'aide de 4 465 171 € à l'association "Sauve qui peut le court métrage".

Ce qui n'est pas rien en ces temps de disette.

Numerisation0008 9

Pourquoi présenter au budget 2015 des recettes prévionnelles plus qu'à la baisse par rapport aux montants alloués ?

A l'heure de la vaste crise économique qui écrase notre pays et notamment les classes les plus pauvres de notre société, ne serait-il pas normal que l'association "Sauve qui peut le court métrage" ne fasse pas payer les entrées à l'ensemble des auvergnat-es qui casquent.... finalement les entrées payantes et cela pas moins de 10 fois via... au moins 10 subventions publiques (Ville de Clermont-Ferrand, Conseil régional d'Auvergne, Conseil général du Puy-de-Dôme, Clermont-Communauté, DRAC Auvergne, CNC, Union Européenne, SACEM, ACSE + subventions diverses) ?

Exigeons les entrées gratuites pour l'édition 2016 du Festival Court Métrage de Clermont-Ferrand à l'ensemble des auvergnates et des auvergnats les plus précaires, les SDF, les handicapés, les chômeurs et les autres classes moins aisées dont la fin du mois se termine très souvent autour du 10 !!!

Qu'elles sont les réelles retombées économiques de ce festival international du court métrage pour toute la région Auvergne ?

Dans les prochaines semaines, nous allons mettre en place notre propre étude d'impact, et nous vous remercions pour cet immense travail de "fourmi" - nous cherchons des volontaires -, afin que nous puissions connaître les véritables chiffres sur ce festival : visiteurs venus de l'extérieur ou non, journées de visite directement attribuables à ce festival, nombre d'euros d'impact économique direct, comportements de consommation, ressources et dépenses des organisateurs, nombre de places gratuites, provenance des visiteurs grand public, etc...

Il est grand temps que nos élu-es, nos camarades-républicains arrêtent de distribuer en vrac l'argent public, de fournir des "arguments" à l'anti-France : au FHAINE (l'affront national), aux ennemis de la liberté et à ceux qui divisent les françaises et les français en jetant les classes les unes CONTRE les autres !

D'un côté, au niveau national : l'austérité.

De l'autre, au niveau régional : la distribution de subventions à caractère "bourgeoises" éloignées des préoccupations du "Peuple de base" qui, bien malheureusement.... "traîne la savate" et ce....en 2015 !

N'oubliez pas ce qu'a déclaré le visionnaire Jean-Luc MELENCHON (01/02/2015 - JDD) : "Ce qui est commun à toute ­l'Europe, ce sont les politiques d'austérité qui détruisent nos sociétés. Et elles aggravent le problème de la dette en prétendant le résoudre.." !

A suivre...

Reportage et photos : Marc-Claude de PORTEBANE ©

Etude d'impact en cours : Chantal LEVEQUE

Guéguerre à propos du POCL à Montluçon : de l'incohérence entre le maire et sa 1ère adjointe, Françoise CZEKAJ vide son sac !

Ligne POCL (Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon)

La polémique éclate dans l'Idiot provincial :

l'ex-conseillère URB de Montluçon-Est

Françoise CZEKAJ ne veut pas être confondue

avec la 1ère adjointe au maire de Montluçon

Bernadette VERGNE qui elle aussi a voté

 avec le parti communiste à Moulins !

Numerisation0001 26

Jointe ce soir par l'Idiot provincial, à propos de son vote lors de la séance en matinée du 11 décembre 2014 au conseil général de l'Allier, la conseillère générale de la droite dure (URB) de l'Allier Françoise CZEKAJ ne renie pas du tout son vote, puisque celui-ci se serait fait en symbiose avec le président du groupe URB, Claude RIBOULET.

La conseillère générale CZEKAJ Françoise ne comprend pas pourquoi elle se retrouve dans le "même sac" que Bernadette VERGNE, l'adjointe au maire de Montluçon également conseillère générale de Montluçon-Sud... qui a voté elle aussi en faveur du POCL (Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon) à Moulins.

En effet, avant-hier (02/02/2015), au conseil régional Auvergne, alors que le représentant de l'UMP en Auvergne invectivait le président Souchon (...Vous êtes un véritable prodige de l'adaptabilité .... vos affirmations péremptoires.... votre incapacité à défendre l'Auvergne....rôle de courroie de transmission de la majorité présidentielle....déni de démocratie ....votre retard à l'allumage...vous déclarez désormais le contraire de ce que vous défendiez hier....votre volte-face....l'incroyable cynisme de vos volte-faces....) mais votait CONTRE le tracé "Médian", une photocopie (la délib' du conseil général de l'Allier de décembre 2014) circulait sous le manteau de la presse et des élu-es.

Img 8591

Tous les élu-es de droite comme de gauche du conseil général de l'Allier ont en effet voté - d'une seule main - pour ce projet de ligne POCL dont ... la 1ère adjointe au maire de Montluçon, Bernadette VERGNE (Vie Associative et Ressources Humaines) qui est conseillère générale de Montluçon-Sud, ce qui est surprenant quand on a vu la polémique s'enflammer à la Région à Clermont-Ferrand !

Au conseil général à moulins, la 1ère adjointe-au-maire de Montluçon vote ce que son maire-conseiller régional refuse à la Région Auvergne.

La seconde phase de la session régionale éclatait quand Daniel Duglery, Président du Groupe des élus de droite, s'adressait au Vice-Président Front-de-Gauche (FdG) en charge des Transports, Luc Bourduge qui venait de justifier les raisons pour lesquelles le groupe FdG était amené à voter le projet de CPER et le tracé médian du POCL..

Jointe ce soir par l'Idiot provincial, l'autre conseillère générale de Montluçon-Est, la divers droite Françoise CZEKAJ (qui avait remplacé Daniel Dugléry, maire UMP de Montluçon, en 2010 en tant que conseillère générale), et - qui vient de "gicler" du groupe URB (auquel elle s'était affilié) pour se retrouver sur le banc des non-inscrits - nous a assuré qu'elle a participé uniquement à la session de la matinée du 11/01/2014 et avoir donné pourvoir à Nicole TABUTIN (ajointe UMP au maire de Moulins). Françoise CZEKAJ aurait été absente après la 5° séance publique de l'après-midi car elle avait RDV avec son "toubib" ! Amen !

"Je vais voir cela demain avec le président marxiste du conseil général Jean-Paul Dufrègne" nous a confirmé l'élue divers droite de Montluçon-Est à qui elle a - par ailleurs - fait parvenir sa lettre de démission du groupe URB (Union des Républicains Bourbonnais - mouvance UMP de l'Allier -) lors de la réunion de la commission permanente départementale bourbonnaise en date du 30/01/2015.

En effet, la délib' ne précise pas si l'élue était présente le matin ou l'après-midi car c'est juste indiqué "Et pour partie de séance, et ayant donné pouvoir...."

Allô Montluçon, que d'incohérences entre le maire et sa 1ère-adjointe, non ???

Allô Montluçon, que d'incohérences entre ces conseillers généraux de la région montluçonnaise et leur représentant à la région Auvergne qui dit le contraire ?

Tout n'est pas perdu dans la "cohésion auvergnate", puisque le projet de ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Lyon (POCL) devrait emprunter logiquement à l’horizon 2030... le scénario Médian.

C’est pour le Comité de pilotage du projet LGV POCL le tracé « le plus adapté pour atteindre le double objectif d’aménager le territoire et de doubler le Paris-Lyon », a indiqué, aujourd'hui, lors d’une conférence de presse, le préfet de région Auvergne et coordinateur du projet : Michel Fuzeau.

MCDP

Dernière minute : Précisions de Françoise CZEKAJ

"Bonsoir,
Suite à votre appel téléphonique de ce soir, je vous précise que :
1) je ne fais pas partie des conseillers généraux de l’UMP et que je n’ai jamais été adhérente à un parti politique.
2) pour la séance du jeudi 11 décembre, l’extrait du registre que vous publiez indique que certains conseillers généraux étaient absents et d’autres absents seulement pour partie de séance, je tiens à vous préciser que j’étais présente au moment du vote du rapport n° 5.
Afin de ne pas compromettre la réalisation du projet et parce que le rapport précisait la nécessité d’engager rapidement les études et les travaux d’électrification de la ligne Montluçon - Bourges, j’ai voté comme tous les conseillers généraux si bien que le rapport a été adopté à l’unanimité.
3) je vous engage à consulter le n° 641 de Montluçon notre ville de la page 6 à 8 pour connaître les élus de la ville de Montluçon. Vous constaterez que Madame Bernadette Vergne, conseillère générale du canton de Montluçon sud est la première adjointe de Monsieur Dugléry et que je ne suis pas conseillère municipale ni adjointe.
4) selon le quotidien La Montagne du 3 février 2015 page 7, Luc Bourduge a déclaré lors de la session du Conseil régional: «le vote à l’unanimité du Conseil général de l’Allier en faveur de ce tracé ; même la représentante de Montluçon, votre première adjointe, M. Dugléry, a voté pour ». 

En vous remerciant de bien vouloir tenir compte de ces précisions,

Bien cordialement.

Françoise CZEKAJ"

Comité des fêtes et Association Sports et Loisirs Ambur/La Goutelle : des statuts nickels

Félicitations à ces deux associations loi 1901, (qui n'ont obtenu que modestement 150 € de subventions 2014 de la part de la commune de La Goutelle), pour la clarté dans leurs statuts déposés ou modifiés à la sous-préfecture de Riom :

- Comité des fêtes de La Goutelle : établis en 3 exemplaires, et remplacent les statuts du 10/10/1998.

Img 8228

Img 8227

- Association Sports et Loisirs Ambur/La Goutelle : félicitations au responsable vétérans (Damian WALSH).

Img 8229

Img 8230

C'est la goutte de trop qui fera déborder le vase à La Goutelle ? In nocte consilium (III)

#Esprit de Charlie en Auvergne

A défaut de réponse du maire de La Goutelle

peut-être que le service de presse

du premier ministre Manuel Valls

prendra la peine de répondre à notre mail ?

Aa230

Voici la copie du mail que nous avons adressé ce jour au maire de La Goutelle. Depuis notre précédent mail en date du 21/01/2015, le maire de cette commune de La Goutelle n'a toujours pas répondu. Manque de temps certainement. Par contre, nous avons eu droit à une "remontée de bretelles-en-chef" sur la page Facebook de la mairie de La Goutelle que vous pouvez consulter sans risque d'indigestion à l'adresse suivante : https://www.facebook.com/lagoutelle?fref=n

Monsieur le maire,
Lors de votre conseil municipal du 15/10/2014, étaient présents :
Vous-même le maire (Frédéric Saby), vos adjoints : Marie-Jeanne Labonne (1er), Odile Chomette (2ème),  André Fournier (3ème) ainsi que vos conseillers municipaux : Michaël Besserve, Frédéric Dugout, Dominique Fournier, Christelle Monnet, Josianne Moutarde, Franck Pere, Mathieu Thomas et Roland Vialis.
Etaient excusés :
............, 4° adjoint (procuration au maire : Frédéric Saby)
Jean-François Marcheix (procuration à Frédéric Dugout)
Damian Walsh (procuration à Michaël Besserve)
Parmi les 14 points de l'ordre du jour, "Versement d'une subvention aux associations".
Votre conseil municipal de ce 14/10/2014 a proposé pour délibération  le versement de deux subventions à l'amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle :
- 1 100 € (participation au règlement de l'assurance-vie et l'assurance décès-invalidité soit 50 € par pompiers)
- 500 € (subvention exceptionnelle).
Ce versement de deux subventions à cette association loi 1901 (l'amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle ) ne correspond pas à la dénomination exacte de la "Société amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle", enregistrée le 31/01/1937 à la sous-préfecture de Riom et que nous nous sommes procurés. Trouvez-vous cela normal ?
Ce versement de deux subventions à cette association loi 1901 (l'amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle) a été voté à l'unanimité, soit 15 voix POUR par les conseillers municipaux et vous lors de cette séance du conseil municipal du 15/10/2014. Il n'y a pas eu d'abstention, ni de vote contre.
Dans le formulaire Cerfa de la déclaration de la liste des personnes chargées de l'administration d'une association en date du 08/05/2011 adressé à la sous-préfecture de Riom (63) et reçu en sous-préfecture de Riom, le 13/05/2014 (récépissé n° W634001956), on peut lire, notamment, que parmi les administrateurs il y a :
- Secrétaire : .............
- Trésorier-adjoint : ....
Est-ce votre 4° adjoint, Mr ..... qui vous a donné procuration pour le versement de ces 2 subventions à "l'Amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle" et pour qui vous avez voté ?
Quels sont les liens de parenté entre la secrétaire, de l'association loi 1901 connue en sous-préfecture de Riom par la dénomination de "SOCIETE AMICALE DES SAPEURS-POMPIERS DE LA GOUTELLE",  ....... et  ............. ?
Que pensez-vous du délit potentiel de la "Prise illégale d'intérêt" sanctionné par l'article 432-12 du code pénal ?
Quelle a été in solidum l'attitude de votre conseil municipal à propos de l'intérêt général et de l'intérêt public ?
Que pensez-vous de la mise en place des règles strictes pour qu'il n'y ait pas de mélange d'élus, de fonctionnaires et de représentants des associations au sein des commissions participants aux préparations des décisions, aux délibérations et aux votes, quand ils sont intéressés à la décision directement ou indirectement, à titre personnel ou familial ?
Le respect essentiel de ces règles ne permet-il pas d'éviter toute suspicion, et ne limite-t-il pas la tentation potentielle d' "abus de pouvoir", comme le rappelle Mr Xavier Samuel, conseiller référendaire à la Cour de cassation ?
Que pensez-vous de la "Procuration en blanc" à un de ses conseillers municipaux (en l'occurrence celle de Mr....... à vous-même ?
Que pensez-vous de la participation d’un élu intéressé à une décision d’octroi de subvention par une procuration en blanc ?
La chambre criminelle de la Cour de cassation n'a-t-elle pas considéré que la participation à une décision de subventionnement, fût-ce par personne interposée munie d’une procuration en blanc, d’un élu intéressé vaut surveillance ou administration de l’opération au sens de l’article 432-12 du Code pénal ?
Dans l'attente de votre réponse, je vous prie de croire, Monsieur le maire, à l'expression de mes salutations distinguées.

Pour information :
- le service de presse de Mr le président de la République
- le service de presse de Mr le 1er ministre
- le service de presse de Mr le ministre de l'Intérieur
- le service de presse de Mme le garde-des-Sceaux
- le secrétariat du cabinet de Mr le préfet de la région Auvergne
- le secrétariat de Mr le sous préfet par intérim de Riom
- le secrétariat du SDIS 63, à l'attention de Mr le Colonel Jean-Yves LAGALLE

Déforestation immonde à la Croix-au-Perche en Eure-et-Loir : Organisons un CAMP de la RESISTANCE de soutien au maraîcher Bio !

Complicité de la commune... Complicité des "potes" qui on versé une aide pour le paiement de l'amende ?

Après Sivens, Notre-Dame-des-Landes, Roybon...

Nous devons nous mobiliser pour établir

un vaste camp de la Résistance

sous la forme d'une ZAD à

 La Croix-au-Perche dans l'Eure-et-Loir !

Aa229

Les réseaux sociaux s'enflamment à propos de cet élégage brutal de haies à La Croix-aux-Perches - 201 habitants - dans le département de l'Eure-et-Loir (en région Centre) réalisé par un agriculteur, Pascal Trécul dans une zone située dans le parc naturel régional régional du Perche.

Ces terres appartiennent à Philippe Neveu, un maraîcher BIO, qui doit maintenant affronter l'hostilité d'une partie du milieu agricole (FDSEA, Jeunes Agriculteurs) qui semble favorable à cette déforestation intolérable d'arbres centenaires.

Le maraîcher BIO Philippe Neveu a fait condamner l'agriculteur Trécul Pascal. En effet, la Cour de cassation a évalué le préjudice environnemental à 125 000 € parce que 178 arbres centenaires ont été rasés à blanc et ce sur 220 m.

Nous demandons à nos camarades de se "mobiliser" pour venir sur le terrain, en MASSE, en Eure-et-Loir afin de soutenir notre pote Philippe Neveu qui doit désormais faire face à une mesure de "rétorsion" inadmissible de la commune de La Croix-aux-Perches qui, maintenant désire refaire le bornage du chemin.

Img 8191

Mobilisons-nous ! Rejoignez-moi ! Organisons une réplique de Sivens, de Roybon ou de Notre-Dame-des-Landes dans le parc naturel régional du Perche afin d'éviter ce projet de bornage qui va déclencher une nouvelle "onde de choc" en France !

Organisons la révolte dans ce projet de création d'un camp de la Résistance pour la défense de la nature innocente face aux hordes de la FNSEA et des J. A (jeunes agriculteurs).

N'oubliez pas d'écouter mes vidéos - sans vous lasser - sur nos participations militantes dans les Z.A.D :  http://youtu.be/as6H6fumzuU, http://youtu.be/quuR50YdaPI et http://youtu.be/KPhZxpF_tzs 

MCDP

Qui est le "maître d'hôtel" de l'amicale "Société amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle" ? In nocte consilium (I)

Qui est le-la président-e de l'amicale

"Société amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle" :

Numerisation0045 1

une association loi 1901 aux statuts rayés

 et signés d'un SEUL membre

dont le siège social est à 2 endroits ?

Numerisation0032

Le 13 mai 2011, le sous-préfet de Riom donnait récépissé (n° W6340001956) de la déclaration de modification de l'association loi 1901 (Changements de dirigeants) à "Mademoiselle la présidente" de la "Société amicale des Sapeurs-Pompiers de La Goutelle" dont les statuts datent du 17 janvier 1937. 

Numerisation0037 1

Mais qui est le ou la "maître d'hôtel" (qui commande) cette amicale "Société amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle" ?

La sous-préfecture de Riom nous parle de "Mademoiselle la présidente" tandis que nous, nous voyons dans la déclaration manuscrite effectuée par cette association loi 1901 établie le 08/05/2011 que son président est Stéphane PERRIER ; secrétaire : Angélique DUGOUT ; vice-président : Laurent MANTIN ; secrétaire-adjoint : Henri TRUCHET ; trésorier : Jean-Pierre MORGE ; trésorier-adjoint : Fernando de CASTRO.

Numerisation0033

Comment se fait-il que le siège social de cette amicale "Société Amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle" comporte deux adresses différentes ? Soit : 

Numerisation0036

- Caserne des sapeurs-pompiers de La Goutelle (déclaration des nouveaux dirigeants du 8 mai 2011).

Numerisation0031

- Mairie de La Goutelle (récépissé n° W6340001956 de la sous-préfecture de Riom).

Comment se fait-il que les seuls statuts disponibles à la sous-préfecture de Riom, (qui comportent pas moins de 24 mots "rayés nuls - renvois approuvés ), de cette amicale "Société Amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle" ont été faits à La Goutelle le 17 janvier 1937 et ne sont signés que par une seule personne, en l'occurrence le président de l'époque (Mr JULIEN) ?

Numerisation0043

En effet, pour procéder à la déclaration d'une association en préfecture, les fondateurs ne doivent-ils pas déposer un exemplaire des statuts signés par deux des dirigeants de l’association, (par exemple le Président et le secrétaire). Juridiquement, les statuts ne sont-ils pas le contrat qui lie les membres d'une association et ses adhérents qui doivent manifester leur consentement en signant le contrat, c’est-à-dire les statuts ?

Numerisation0044

Les 2 subventions 2014 publiques - l'argent du contribuable - attribuées par la commune de La Goutelle à cette amicale "Société Amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle" (1 100 € dans le cadre de la participation au règlement de l'assurance-vie et l'assurance décès-invalidité soit 50 € par pompiers et 500 € subvention exceptionnelle pour les 90 ans du corps communal) ont-elles été versées au siège social sis à la mairie de La Goutelle ou au siège social situé à la Caserne des sapeurs-pompiers de La Goutelle ?

Pourquoi 1 600 € de subventions publiques (4 000 € ont été prévus au budget 2014) alors que le comité des fêtes, l'association "Environnement Nature Entre Sioule et Sioulet", "La Goutelle Demain", la "Pétanque Goutelloise", l'association "Loisir Amitié", la société de chiasse de La Goutelle, le "Val de Sioule foot", le "Yoga pour tous", l'association des "Villages de Vazauze et du Colombier", l'association sportive "Ambur/La Goutelle", l'association des parents d'élèves du "RPI La Goutelle/St Jacques d'Ambur", l'association des Donneurs de sang bénévoles du canton de Pontgibaud n'ont reçu que 150 € ; l'amicale des anciens Sapeurs-Pompiers du secteur de Pontgibaud 200 € et les Jeunes Sapeurs-Pompiers du canton de Pontgibaud 300 € ?

Sur 4 000 € inscrits au budget 2014 des subventions communales, les sapeurs-pompiers de la région "raflent" pas moins de 2 100 € (soit 52,50 % du montant total des sommes attribuées par la commune de La Goutelle à l'ensemble des associations).

Tant mieux pour les sapeurs-pompiers de La Goutelle, tant pis pour les pauvres gens ou tout simplement les associations de La Goutelle comme le comité des fêtes ? Combien de chômeurs à La Goutelle ?

"Au feu les pompiers", tout ceci n'est-il pas la "goutte d'eau qui fait déborder le vase" à La Goutelle ?

Est-il normal de donner plus d'argent public aux sapeurs-pompiers de la région et pas aux autres contribuables de La Goutelle ?

Où est l'équité en matière de solidarité dans l'attribution des subventions publiques dans nos petites communes ?

Numerisation0014 8

Dans le cadre de notre vaste reportage régional, nous avons demandé par mail au maire de La Goutelle, Frédéric SABY, s'il avait demandé "un compte-rendu précis sur l'utilisation de cet argent public" à cette amicale "Société Amicale des sapeurs-pompiers de La Goutelle".

Le préfet de l'Auvergne, le sous-préf' par interim de Riom et le SDIS 63 au "parfum" également, au cas où notre mail passerait par la case "Spam" Bisou !

Depuis les évènements de l'affaire "CHARLIE", ne devons-nous pas - nous, organes d'information - faire entendre plus encore notre voix au niveau de la communication de l'information "véhiculée" aux habitants ?

A suivre.

Marc-Claude de PORTEBANE

Photos : Chantal LEVEQUE

Mairie de Clermont-Ferrand : combien de RTT ou de congés ?

Tandis qu'oeuvrent les basse-manoeuvres des politicards....

Le retour aux questions primordiales est

une question de salubrité publique !

Aa79 2

Est-il normal que la nouvelle directrice de cabinet du maire de Clermont-Ferrand, Mme KOROBELNIK, soit déjà en congés ?

Combien de RTT ? Combien, combien .... ?

Pour notre plus grand bien ??

Rigolant

Misère en Isère : ligne rouge du Center Parcs selon le ZADiste Marc-Claude de Portebane

Interview exclusive dans l'Idiot provincial :

STOP A LA DESTRUCTION

DU BIOTOP A ROYBON (Isère) :

merci de cliquer sur le lien ci-dessous :

http://youtu.be/quuR50YdaPI

Dans une interview dans l'Idiot provincial et retransmise sur la chaîne Youtube, Marc-Claude de Portebane anime le débat public en indiquant que la "ligne rouge" a été franchie, dans le projet de construction d'un Center parcs, dans la forêt de Chambaran.

Un complexe qui se construira sur le "rasage" total de la nature innocente comme à Sivens dans le Tarn où le botaniste Rémi Fraisse a trouvé la mort au lieu de la vie !

L'impact écologique de cette gigantesque infrastructure près du village de Roybon, répartie sur 200 ha de forêt en zone humide, où l'écosystème est particulièrement sensible à l'eau doit mobiliser les esprits des Khmers verts à l'extérieur mais bien rouges à l'intérieur.

Les fusillades contre des chats à Bournezeau en Vendée : une chasse aux sorcières contre l'Idiot Provincial ?

L'enquête en cours contre le ou les auteurs

des coups de feu contre des chats

à Bournezeau en Vendée va-t-elle se transformer

en chasse au "sorcières" ....contre l'Idiot provincial ?

Numerisation0004 11

La dénonciation - en exclusif - par l'Idiot provincial des ces immondes fusillades à Bournezeau - depuis début septembre - contre deux chats soulève déjà des vagues, puisque tout le monde - administrations, collectivités, associations, individus, presse locale - commence sérieusement à prendre en considération nos informations prises en faveur de ces malheureux chats victimes de la cruauté humaine.

L'appel à la mobilisation générale par notre "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" le samedi 11 octobre 2014 à 15 h à Bournezeau pour dire "STOP AUX MASSACRES DES CHATS EN VENDEE" est en train de susciter un vent de panique départemental.

Un appel à la mobilisation qui fait aussi grincer des dents une petite associaltion locale (qui a le mérite de se mobiliser depuis 4 ans) mais aussi les autorités puisqu'il semblerait que l'on essaie de savoir qui seraient le ou les "traîtres" qui auraient pu nous informer d'autant plus que nous ne sommes pas de la Vendée mais de l'Auvergne.

Dscf5085

Le propriétaire de la chatte "IMBALA" qui a été retrouvée agonisante dans le  jardin d'un voisin, (Mr X), impasse du Pailler à Bournezeau sera-t-il convoqué à la gendarmerie de Chantonnay ? Une enquête sera-t-elle réalisé pour savoir qui a bien pu informer l'Idiot provincial alors qu'il y a quand même urgence à rechercher le ou les auteurs de ces infâmes fusillades contre ces chats à Bournezeau.

Saurons-nous - ENFIN - qui est le ou les auteur-s du ou des coups de feu contre cette chatte 'IMBALA" sérieusement blessée et qui est sortie hier soir - selon nos informations - à 18h15 du Centre hospitalier vétérinaire ATLANTIA à Nantes ?

D'autant que (selon nos informateurs), il semblerait qu'il y ait bel et bien "infraction". L'enquête judiciaire qui a démarré le 13 septembre 2014 semble savoir s'il s'agit d'un impact de balle ou de plomb.

Saurons-nous enfin si le ou les tireur-s est ou sont des chasseur-s ? Qu'elle sera la jurisprudence qui sera susceptible d'être appliquée..... une fois le ou les auteurs retrouvé-s ? S'agit-il d'un cas de mauvais traitement ou plus vraisemblablement d'acte de cruauté ?

Quel calibre employé par l'arme à feu ? Du petit ? Du gros ?

Dscf5083

La ou les fusillade-s étant bruyante-s, quelles sont les personnes susceptibles d'avoir entendu le ou les tirs autour de cette impasse du Pailler située en plein centre-ville de Bournezeau ?

L'intention de nuire sera-t-elle potentiellement retenue par le parquet du procureur de la République ?

Les agents de l'ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) de la Vendée vont-ils eux aussi intervenir ?

Après l'alerte médiatique lancée il y a 2 jours auprès du cabinet du préfet de la Vendée à la Roche-sur-Yon, nous espérons que le préfet Jean-Benoît Albertini, (Ancien collaborateur de Frédéric de Saint-Sernin au secrétariat d'État à l'Aménagement du territoire et de Jean-Pierre Raffarin à Matignon, il a exercé la fonction de préfet du Territoire de Belfort du 10 décembre 2008 au 10 juin 2010. Le 28 juin 2010, Jean-Benoît Albertini a été nommé, en Conseil des ministres, secrétaire général adjoint, directeur de la modernisation et de l’action territoriale du ministère de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales), lancera - ENFIN - une offensive générale contre TOUTES les cruautés commises à Bournezeau mais aussi dans toute la Vendée.

L'appel que j'ai reçu hier soir du sous-préfet Frédéric Lavigne, (le directeur de cabinet du préfet de Vendée), confirme bien que le préfet Jean-Benoît Albertini et la préfecture de la Vendée ont bien reçu 5/5 nos alertes concernant ces lamentables fusillades à Bournezeau, tout en sachant que l'enquête est bien évidemment gérée par la compagnie départementale de la gendarmerie nationale de La Roche-sur-Yon, des brigades de gendarmerie des Essarts et de Chantonnay (C'est la Brigade territoriale de proximité de gendarmerie de Chantonnay - dirigée par l'adjudant-chef Yves Le Creurer - qui est chargée des investigations).

Le directeur de cabinet du préfet nous a également demandé de lui donner toutes les précisions administratives nécessaires relatives à notre demande d'autorisation de manifestation à Bournezeau le 11 octobre 2014.

D'autant plus que d'autres affaires - à ce jour non-élucidées - vont éclater sur la place publique et seront publiées par l'Idiot provincial, car, nous, nous n'avons peur ni des intimidations ni des menaces !

Personne ne nous fera peur, et dès aujourd'hui, je vais lancer un appel à l'aide à mes confrères nationaux du palmipède satirique national, ainsi qu'une demande de déferlement médiatique des grands médias nationaux pour que la Vendée, et plus particulièrement Bournezeau, devienne l'épicentre national de la lutte contre les cruautés commises CONTRE les chats.

Mobilisez-vous sous ma bannière - celle de la lutte contre les cruautés envers les animaux - et faisons entendre la voix des chats martyrisés à Bournezeau le 11 Octobre 2014 à 15h !

N'hésitez pas à dénoncer via notre lien contact - situé dans le menu horizontal - d'autres affaires non-élucidées en Vendée ou dans la région "Pays de Loire".

Merci de nous rejoindre sur Facebook, nous avons besoin de toi pour dénoncer les maltraitances animales :

www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

Tous contacts Mails sécurisés, ici : marc-75@laposte.net

Marc-Claude de PORTEBANE

Infâme fusillade sur des chats à Bournezeau en Vendée : Louis-Marie GIRAUDEAU, le maire nous écrit !

L'article de "l'Idiot provincial" concernant

la "fusillade" CONTRE la chatte "IMBALA"

déchaîne les passions et X réactions !

Le maire de Bournezeau, Louis-Marie GIRAUDEAU, commente notre post :  "L'Idiot provincial dénonce cette fusillade inadmissible sur des chats à Bournezeau en Vendée !", alors que le quotidien "OUEST FRANCE" la ferme :

"Bonjour,
Je vous précise que, Morgane, notre agent en contrat d'avenir, à juste raison, n'était pas informée des tirs sur 2 chats, et qu'elle ne pouvait pas vous répondre autrement. Ceci étant, l'élu que je suis, était informé de cet évènement, et il suffisait, tout simplement de demander à Morgane de se renseigner auprès de moi, ou de me contacter. Ce qui d'ailleurs vient d'être fait ce matin, tout naturellement. Et je regrette que dans votre texte, vous indiquiez "la mairie n'est au courant de rien". Seuls les maires et adjoints sont officiers de police judiciaire, et ne sont pas tenus d'informer les agents communaux de certains faits de police. Seuls les élus sont en contact avec les services de la gendarmerie."

L'Idiot provincial dénonce cette fusillade inadmissible sur des chats à Bournezeau en Vendée !

La petite chatte "IMBALA"

a reçu une décharge de plombs

à Bournezeau (Vendée) :

qui est le "cow-boy" local ?

P9220044

"IMBALA" avant la fusillade de la semaine dernière

P9260053

Exclusif.

Nous avons été informés en début de semaine sur un cas de fusillade de chats sur la commune de Bournezeau (Région : Pays de Loire - Département : Vendée - Arrondissement : La Roche-sur-Yon - Canton : Chantonnay - Communauté de communes des Deux-Lays).

Contactée hier après-midi, la mairie de Bournezeau ne semblait pas être au courant de ce fait divers. La direction départementale de la DDPP85 - en la personne de sa directrice Sophie BOUYER - mise au parfum ce matin par l'Idiot provincial ne dispose d'aucune information à ce sujet mais pourtant, les faits sont bien réels.

Img 6318

Le jeudi 11/09/2014, "IMBALA" une petite chatte se faisait tirer dessus, (certainement en journée), près de l'impasse du Pailler à Bournezeau. En début d'après-midi, le voisin du propriétaire d'IMBALA l'a trouvé dans son jardin,"hurlant à la mort" avec en prime l'arrière train paralysé. La femme du propriétaire et voisine l’ont emmenée immédiatement chez un des vétérinaires à Bournezeau (cabinet vétérinaire du Paillet) pensant qu’elle s’était faite renverser par une voiture. 

Lorsque le vétérinaire lui a rasé le dos pour voir sa blessure... il a découvert un trou bien circulaire.

"IMBALA" a ensuite été transporté dans la commune voisine (distante de 12 km) à Chantonnay (clinique vétérinaire des Deux-Lays) pour effectuer des radios plus approfondies. Et là, effectivement le long de sa colonne vertébrale, un plomb a été découvert !!! Des anti-inflammatoires et des anti-douleurs lui ont été administrés.

Aucune évolution n'étant constatée, sur les conseils du vétérinaire de Chantonnay, le propriétaire d' "IMBALA" et la voisine s'orientaient vers le CHV Atlantia à Nantes où elle y était conduite dès vendredi soir.

Samedi 13 septembre, un scanner était passé. Bilan : vertèbre cassée. Pronostic, selon notre témoignage : "ils ne savaient pas si l’onde de choc a créé des lésions sur la moelle épinière ou si la compression de l’os crée l’inflammation".

Dans tous les cas, sans retirer le morceau de vertèbre impossible d’espérer une amélioration. Elle a donc été opérée samedi après-midi. Mais il faudra du temps pour savoir si elle pourra réellement récupérer l’usage de ses pattes.

Le propriétaire d' "IMBALA" a déposé une plainte à la gendarmerie du chef-lieu de canton sis à Chantonnay.
Une enquête devrait être diligentée d’autant plus que deux jours avant "BEKO" un autre chat des voisins du propriétaire d' "IMBALA" a disparu... puis a été retrouvé dans un état complètement amaigri tout en boitant. Personne ne comprend ce qui lui est arrivé...Mais lui aussi a reçu une décharge de plombs à l'abdomen (nécessité d'opération chez le véto). Et vlan, une nouvelle plainte à la gendarmerie.
Contacté dernièrement, un vétérinaire aurait dit qu’un chat s’est déjà fait tiré dessus dans cette commune de Bournezeau, il y a environ plus de 10 jours.
La Mairie a été informé immédiatement de l'acte gravissime commis contre "IMBALA" et des affiches ont été placardées dans le bourg pour que chacun prenne bien conscience de la bêtise humaine, d’autant plus que cela se passe en plein dans le bourg de Bournezeau (3 156 habitants) et ce près de la boulangerie, du centre de loisirs et du parc de la commune).
"Qui est ce dingue à Bournezeau qui met tout la population animale en danger avec sa carabine à plombs", se demandent les habitants ?
Pourquoi la mairie de Bournezeau avec qui nous avons pris attache hier n'est au courant de rien ?
Ce matin, nous nous sommes informés auprès de Marit de Haan, la présidente de l'association "Nos amis Les Animaux 85480" (qui nous a bien confirmé ces lamentables affaires) et qui ne devrait pas tarder à se porter, éventuellement, partie civile dans ce dossier infâme concernant "IMBALA", alors que d'autres associations comme "30 Millions d'amis" sont alertées.
Nous allons certainement avoir le fin mot de l'histoire dans les prochains jours, d'autant plus que le cas d' "IMBALA" ne serait pas un cas isolé que ce soit ici ou dans les communes voisines où cet été deux chats auraient été "piégés" dans des conditions de braconnage qui ne seraient pas encore élucidées (selon la DDPP85).
Or, 2 pièges ont été retrouvés par l'association "Nos amis Les Animaux 85480". Le piège de Saint-Paul-en-Pareds a été apporté à la gendarmerie des Herbiers qui mène l'enquête tandis que l'autre piège de Saint-Hilaire-le-Loulay a été confisqué par l'ONCFS.
Nous espérons que la DDPP85 apportera son soutien "technique" aux militaires de la gendarmerie de Chantonnay en charge du cas de la chatte "IMBALA".
Pour info : une marche silencieuse est prévue le 25 octobre 2014 dans les rues de Bournezeau. Les militantes et les militants de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" seront présents par solidarité avec les citoyens de Bournezeau qui en ont ras-le-bol !
A suivre.
Marc-Claude de PORTEBANE

Mauvais coup au "Cou de l'Oie" 2014 à Arfeuilles : France 3 Auvergne prend acte de notre projet de Camp de la Résistance Absit reverentia vero (VIII)

FR3 Auvergne dans son édition de ce soir

du 19/20 prend acte de notre projet

de "Camp de la Résistance"  de notre

"Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux"

à Arfeuilles dans l'Allier en Auvergne !

Img 2825

http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne/2014/08/12/arfeuilles-03-la-fete-populaire-du-cou-de-l-oie-fait-toujours-polemique-531390.html

Alors que se prépare la future décapitation, (en ce mois de Marie du 15 août 2014 - "Je vous salis ma rue"),  d'au moins 5 oies déjà mortes à Arfeuilles dans l'Allier, "France 3 Auvergne" parle de notre projet de "Camp de la Résistance" qui fait déjà "trembler" les petits "barons" d'opérette du pouvoir départemental Bourbonnais qui sont souvent absents pour causes multiples ! Exemple, semaine dernière, à la sous-préfecture de Vichy, il y avait quelques absences pour "arrêt maladie" ! Pas facile la digestion du personnel ! Personne au bout du fil ! Sourions ! Allo, nos camarades de la CGT !

Il est bien évident, que si je "siffle" le début de la récréation, toutes et tous nos camarades-ami-e-s ou sympathisants de la grande Cause animale se jetteront sur les "rails" pour défendre l'image de pauvres Oies, non seulement vouées à un meurtre de la digne engeance pour satisfaire la jouissance d'individus avides de sang mais odieusement décapitées par des cavaliers et des cavalières de "l'Ecurie des Bergers" qui, fier-e-s de leur "basse-oeuvres" iront parader, sur la voie publique, tête de l'Oie, pointée tantôt au Nord, tantôt à l'ouest, tantôt au sud, tantôt aux vents mauvais si chers à Rabelais !

Est-ce le but d'une association de cavalières ou de cavaliers de se mettre au "service" d'une cause "barbare" qui nous sensibilise à "fleur de peau" au paroxysme de l'émotion, nous les défenseurs de la grande Cause animale, nous les ami-e-s de Brigitte Bardot ou de "STONE" ?

Le préfet de l'Allier, Arnaud COCHET - VRP de François HOLLANDE - est-il un homme sans coeur ?

Nous attendons la ou les réactions des milliers de cavaliers et surtout de la FFE (Fédération française d'Equitation).

Quand on aime son cheval doit-on s'en servir comme d'une "arme par destination" pour décapiter une pauvre Oie, qui plus est, suspendue à une corde ?

Le cheval a-t-il plus de droit que la petite Oie "sacrifiée" pour l'occasion dans une région peuplée de racistes, de xénophobes anti-musulmans ?

N'oublions pas le score du Fhaine à Lapalisse lors des dernières élections !

Allons-nous les défenseurs de la PA (Protection Animale), rester les bras croisés devant une telle "barbarie" ?

Non et non ! Tout animal mort doit avoir tout notre respect ! Il a des droits ! Si vous trouvez un chien mort sur la route, allez-vous continuer à rouler dessus et vous acharner à rouler encore plus encore ?

Si "vous" les "assassins" de la Cause animale, vous voulez nous prouver que vous êtes les plus forts, les plus virils, n'hésitez pas à nous "rouler dessus", n'hésitez pas, car nous, les fanatiques de la grande Cause animale, nous prendrons la place des Oies qui seront décapitées.

Nous n'avons pas peur des cavalières et des cavaliers qui n'étaient pas masqué-e-s - en 2013 - sur les photos de la grande presse régionale qui "bouffe" à tous les "râteliers" mais certainement pas à ceux de la Cause du peuple, car la France que j'aime, c'est celle qui, parmi tant d'autres, comme le journal "La Montagne" où de nombreux résistants ont donné leur peau lors de la seconde guerre mondiale en se faisant décapiter ou fusiller pour la Patrie !

Or, si cela était était le cas, nous devrions faire face à une manifestation fascisante de quelques milliers -seulement - de personnes des environs d'Arfeuilles et que nous combattrions avec la dernière énergie !

Le général Bonaparte et "de Portebane" n'ont et n'auront jamais peur des "félons" et des traîtres à la République !

Nous aimons notre pays, sa laïcité et ses richesses intellectuelles uniques au monde. Nous sommes une "Peuple libre" alors que nous sommes les descendants d'un immonde génocide contre la Vendée ! Certes, la République était en danger mais les plus vaillants combttants étaient issus de la Bretagne militaire, qui fut par la suite, un rempart contre les "rose-beefs" qui tentent de nous "recoloniser" à nouveau en achetant notre terroir à pris rouge alors que nous, nous sommes le sang de nos territoires !

Voici le texte de FR3 :

A Arfeuilles (03), la fête populaire du "Cou de l'Oie" fait toujours polémique

Chaque année à Arfeuilles, le 15 août, c'est "cou de l'oie", une fête héritée du Moyen-Âge pendant laquelle des cavaliers tranchent au sabre le cou d'oies (abattues au préalable) suspendues à un fil, pour ensuite manger les volatiles. Une fête locale qui ne fait pas l'unanimité. 

  • France 3 Auvergne
  • Publié le 12/08/2014 | 19:13, mis à jour le 12/08/2014 | 19:16
prog6934564.jpg

A l'origine de cette tradition, des fêtes païennes médiévales, et la légende d'un cavalier qui, pendant la révolution française, aurait relancé cette pratique, en s'élançant à cheval pour décapiter une oie, pour célébrer l'abolition des privilèges. Depuis, la coutume ne s'essouffle pas, mais ses opposants se multiplient. 

Le 1er juillet dernier, l'association Stéphane Lamart "pour la défense des droits des animaux" est montée au créneau pour dénoncer cet incontournable des fêtes patronales d'Arfeuilles. C'est surtout sa porte-parole, Annie GAUTRAT, plus connue sous son pseudonyme "Stone" (membre du duo musical Stone et Charden), qui s'élève contre cette pratique, qu'elle juge "barbare".

Voir la vidéo
STONE et Stéphane Lamart contre la fête du cou de l'oie
Au sein de leur association des droits des animaux, la chanteuse Stone et Stéphane Lamart montent au créneau contre la fête du cou de l'oie

Pour le maire du village, en revanche, dans la mesure où les oies ne sont pas décapitées vivantes, et se destinent à la consommation, le terme de barbarie est bien trop fort.

Voir la vidéo
Jacques Terracol, maire d'Arfeuilles, défend la tradition

Pour l'instant, les préparatifs se poursuivent pour l'événement qui doit se tenir ce vendredi, mais il se pourrait que ses opposants n'aient pas dit leur dernier mot : ils envisagent toujours de saisir la justice, ou de perturber la fête en installant un "camp de la résistance" dans la commune.

Marc-Claude de PORTEBANE

Abjecte "Fête" du Cou de l'Oie 2014 à Arfeuilles : notre mobilisation agace ces braves gens Absit reverentia vero (VII)

La sous-préfecture de Vichy

fait maintenant "la carpe" !

Img 2824

Lien de notre pétition :

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/odieuse-fete-oie-mutation-prefet-allier/12583

Vendredi dernier, je prenais contact avec le secrétariat du président de la République (téléphone + mail) François HOLLANDE pour qu'il intervienne directement auprès du préfet de l'Allier afin que nous puissions recevoir de la part de certaines collectivités locales, un peu plus de considération.

Il va sans dire que notre déclaration de manifestation à Arfeuilles commence sérieusement à agacer l'administration et plus particulièrement la sous-préfecture, où nous avons appris ce matin que le sous-préfet de Vichy avait donné pour "consigne" de ne pas nous parler. Ce qui était confirmé encore ce matin lorsque la camarade 2 prenait contact avec Mme Buisson (secrétariat général).

Le message est donc à peu près clair : on ne veut pas de vous lors de l'infâme édition 2014 du "Cou de l'Oie" à Arfeuilles ! Sous-entendez "Troubles à l'ordre public" en perspective !

Esayons-donc de comprendre pourquoi le sous-préfet de Vichy nous a demandé de rédiger une demande officielle de déclaration de manifestation (pacifiste) que nous avons remplie de bon gré et qui a été envoyée en copie à la mairie d'Arfeuilles et à la gendarmerie du Mayet-de-Montagne.

Premièrement, en tant que "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" (collectif d'individus), nous n'avons juridiquement pas moins de droits que la Ligue de défense juive (LDJ)...dont le ministre de l'Intérieur travaille sur sa dissolution. Mais comment dissoudre une "Ligue" qui n'a pas d'existence juridique mais qui n'est qu'un collectif d'individus ?

Dans cette déclaration détaillée aux intéressés, nous demandions l'autorisation d'apposer des banderoles sur la voie publique (surface et nombre détaillés), diffusion de tracts sur la voie publique, organisation d'un camp de la Résistance, nombre estimés de militants (de 6 à 45).

Les fonctionnaires locaux et départementaux ne pourront pas dire qu'ils n'étaient pas au courant.

Nous dérangeons, surtout depuis que la chanteuse "STONE" de l'ex-groupe "STONE & CHARDEN" et l'association de défense des animaux "Stéphane Lamart" s'opposent à cette odieuse "fête" mais aussi depuis que l'avocat de cette association "Stéphane Lamart" téléphone - avec succès, - lui au moins - à la mairie d'Arfeuilles.

Dernièrement, nous voulions l'arrêté municipal de circulation. Il n'était pas encore signé la semaine dernière. On attendra donc.

Dans un premier temps, nous aimerions savoir où sont achetées les oies qui seront ensuite "décapitées" lors de cette odieuse "fête" ? Comment sont-elles tuées ? Quel est le nom de l'abattoir pour les 10 dernières années ? Quelle est leur provenance ? Comment sont-elles acheminées sur le lieu de la "fête" à Arfeuilles ? Qui les paie ? Quels sont les cavalier-e-s qui sont chargé-e-s de les sabrer ? A qui appartient le congélateur où sont stockées les oies et ce, au centre d'Arfeuilles ?

A suivre donc

KAMARAD 1

Le parquet de Cusset va-t-il ordonner une enquête sur le comité des fêtes d'Arfeuilles ? Absit reverentia vero (II)

Le parquet de Cusset va-t-il demander

au comité des fêtes d'Arfeuilles

de se mettre en conformité avec la loi

et le droit des associations ?

Img 5901

La dernière AG du comité des fêtes d'Arfeuilles (Allier), connue par la sous-préfecture de Vichy est celle du 1911/2013. Depuis plus rien ou presque.....

Le 19/11/2013, les membres de l'association dite "Comité des fêtes d'Arfeuilles" ayant son siège à la mairie d'Arfeuilles dans l'Allier, (fondée le 3010/ 1989 - président Jean de Boissy), se sont réunis sur convocation du bureau.

L'assemblée était présidée par Mr BONNABAUD, en sa qualité de président qui constatait que 17 personnes étaient présentes à l'ouverture de l'AG et ce, à 20h41.

Parmi les membres les membres du bureau présents :

- Président : Joêl BONNABAUD

- Vice-président : Daniel VERNISSE

- Trésorier : (Franck BROWN) absent excusé, représenté par le président BONNABAUD

- Vice-trésorier : Roger LAREURE

- Secrétaire : absente

- Vice-secrétaire : Geneviève GOURIOU

Rapports financiers 2013 :

- présentation du bilan du repas du comité et du bilan de l'année, par le vice-trésorier Roger LAREURE.

- Présentation des comptes résultats des manifestations.

- Approbation à l'unanimité des comptes à ce jour.

Bureau :

- Suite au non-renouvellement du statut de Danielle RIBAL (secrétaire élue le 21/03/2012), décision de son remplacement. Se présente et est élue à l'unanimité : Nancy PATIN au poste de secrétaire. L'ensemble des autres statuts du bureau étant renouvelé.

Conseil d'administration :

- Décision de modification de l'article 4 des statuts  "Le conseil d'administration sera représenté par 10 membres actifs".

Se présentent et sont élus à l'unanimité comme membres actif : "Claire, Béatrice, Laurence, Jocelyne, Anita, Joseph, Lurent, François, Robert, Alain"....

Questions diverses de l'Idiot provincial :

- les "membres actifs" qui sont les adhérents qui payent généralement une cotisation et bénéficient des activités proposées par l'association ne portent-ils pas de nom ?

- Le comité des fêtes d'Arfeuilles a envoyé une modification aux services de la sous-préfecture de Vichy (réception 13/03/2014) qui n'a pu être enregistré puisqu'aucuns documents n'étaient signés (PV de l'assemblée générale et statuts).

- Pourquoi la sous-préfecture de Vichy a-t-elle dû effectuer plusieurs relances....et ce, en vain ?

Les documents de l'AG du 19/11/2013 ne comportent aucunes signatures ? Est-ce normal ?

Si les statuts 2013 du comité des fêtes d'Arfeuilles ne sont pas à jour, l'édition 2014 de la "fête" du "Cou de l'Oie" pourra-t-elle se tenir ?

L'édition 2014 du "Cou de l'Oie" pourrait très bien ne pas se tenir puisque les statuts 2013 du comité des fêtes d'Arfeuilles n'ont pas été signés par les membres du conseil d'administration présents.... comme l'a demandé..... vainement la sous-préfecture de Vichy.

En effet, l'AG du 21/03/2012 n'a pu avec son conseil d'administration de l'époque décider de l'édition 2014 de cette odieuse "fête" du "Cou de l'Oie".

Une "faille" que la préfecture de Moulins dans l'Allier n'a pas remarqué mais que nous, l'Idiot provincial, avons sous les yeux !

Preuves en main !

A suivre

Marc-Claude de PORTEBANE ©

Cou de l'Oie à Arfeuilles dans l'Allier : Absit reverentia vero (I)

Mobilisons-nous en masse

pour dire STOP à l'odieuse "Fête"

du "cou de l'Oie" à Arfeuilles dans l'Allier !

Voici le lien de ta pétition camarade pour défendre la cause des Oies même mortes :

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/odieuse-fete-oie-mutation-prefet-allier/12583

J'ai toujours dit que dans la vie, SEULE, l'organisation révolutionnaire était cruciale quand on veut agir dans l'efficacité.

En 2012, lors de l'AG au camp de la Résistance anti-THT (Lignes très hautes tension) et antinucléaire à Le Chéfresne (Basse-Normandie), je suis intervenu plusieurs fois devant mes camarades anarchistes, révolutionnaires pour défendre mon point de vue en tant que marxiste et plus particulièrement en tant que maoïste. Mes camarades des actions contre les trains des déchets nucléaires de Valogne et d'autres sujets répulsifs ne voulaient comprendre que l'on puisse encore défendre, de nos jours, des points de vue révolutionnaires sur la base du "Petit Livre Rouge". Et pourtant, dans les 1900, la plupart des révolutions ayant pris pour idéologie le marxisme, ont réussi à défendre la Cause du peuple.

En ce qui concerne l'immonde édition 2014 de la Fête du "Cou de l'Oie" à Arfeuilles dans l'Allier (Région : Auvergne, département : Allier, arrondissement : Vichy, canton : Lapalisse, intercommunalité : communauté de communes de la Montagne Bourbonnaise, maire : Jacques Terracol - mandat 2014/2020), nous avons décidé d'appliquer comme méthode de pensée et de travail, la philosophie marxiste qui estime que l'essentiel, ce n'est pas de comprendre les lois du monde objectif pour être en état de l'expliquer, mais c'est d'utiliser la connaissance de ces lois pour transformer activement le monde !

Comme le disait le président Mao tsé-Toung, "Si l'on veut obtenir des succès dans son travail, c'est-à-dire arriver aux résultats attendus, on doit faire en sorte que ses idées correspondent aux lois du monde extérieur objectif ; si tel n'est pas le cas, on échoue dans la pratique. Après avoir subi un échec, on en tire la leçon, on modifie ses idées de façon à les faire correspondre aux lois du monde extérieur et on peut ainsi transformer l'échec en succès ; c'est ce qu'expriment les maximes "La défaite est la mère du succès" et "Chaque insuccès nous rend plus avisés" !

Ce week-end, le comité central de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" s'est réuni clandestinement et a décidé des actions potentielles et des objectifs à atteindre pour que l'infâme édition 2014 du "Cou de l'Oie" à Arfeuilles ne puisse démocratiquement se tenir puisque l'image d'un animal déjà mort et décapité par des cavaliers montés sur des chevaux de trait est néfaste pour la société civile.

En 2013, ce sont 6 Oies qui ont été décapitées devant une foule composée d'adultes mais aussi de nombreux enfants à qui on inculque une drôle façon de ne pas respecter un animal mort qui a droit à autant de droits au respect qu'un individu décédé.

Nous avons tous à l'esprit la sinistre affaire de la profanation du cimetière juif de Carpentras en 1990 et la mobilisation du peuple français contre la barbarie.

Mobilisons-nous massivement pour défendre la cause du Peuple et la cause des Oies, fussent-elles mortes.

Les animaux - même morts - méritent d'être respectés !

Nous sommes des militantes et des militants pacifiques mais, nous nous battrons démocratiquement pour défendre les droits des animaux et plus particulièrement des Oies ! Nous ne cèderons rien !

Si nous devons aller en prison pour défendre la Cause des Oies, et bien nous irons en prison.

Nous mobiliserons "Ciel et terre" pour que les Oies soient vraiment respectés à Arfeuilles ou ailleurs !

Ceux qui me détestent me détestent et tant mieux. Ceux qui me suivent savent que je suis un combattant communiste qui n'a jamais renié sa nouvelle appartenance politique, ni ses camarades et encore moins sa nouvelle cause : la cause animale !

L'Allier est mon territoire depuis 30 ans !

Je suis un révolutionnaire ! Un révolutionnaire sulfureux, mais, moi, j'avance avec mes tripes comme l'ont fait avant moi, d'autres camarades dans d'autres causes multiples comme Montherlant, Céline, Jean-Edern Hallier ou Brigitte Bardot pour la cause animale.

S'il faut souffrir à ce mauvais "Jeu de l'Oie", et bien, je puis vous garantir que nous donnerons notre peau, aussi bien pour les Oies comme pour les Loups !

Je reste persuadé que les Oies m'en remercieront lorque je serais mort.

Absit reverentia vero "Ne craignons pas de dire la vérité." !

Marc-Claude de PORTEBANE

Peppone News. Peppone Courtadon en photo pas moins de 11 fois sur le bulletin municipal 2004 de Varennes-sur-Allier !!!

La photo de "Peppone" COURTADON

s'étale sur pas moins de 11 fois

et l'opposition de l'époque nous régale

dans le bulletin municipal 2004 Rigolant !!!

Numerisation0001 22

Pas moins de 11 photos de Peppone : ici en costard

L'année 2004 était riche en informations sur la gestion municipale de l'ex-inamovible maire de Varennes-sur-Allier, Courtadon Pierre, dont la photo s'étalait sur pas moins de 11 fois sur  les 50 pages de ce bulletin municipal.

L'opposition municipale de cette époque était composée d'Annie BERLIE, de Michelle BEUNIER, d'Anne GUALMINI de CADIER, de José LOPES et de Dominique MARTINANT.

Et que lisions-nous donc ?

Numerisation0002 23

Peppone "décontract"

"LE MOT DE L'OPPOSITION "Unis pour un autre Varennes"

"En cette fin d'année où nombre d'évènements en tout genre ont eu lieu, force est de constater le médiocre bilan 2004 de la majorité municipale.

Alors, oui, nous pouvons "répéter, toujours répéter" :

  • Notre centre-ville, de plus en plus désert, manque d'une réelle animation (de nouveaux commerces ont encore fermé en centre-ville),
  • Nous avons de plus en plus de mal à nous faire soigner sur place : seulement 3 médecins pour plus de 4 300 habitants,
  • Quand verrons-nous la 1ère maison sur le lotissement de l'Etang-Martel ? Pourtant la commune verse des honoraires à la société d'équipement d'Auvergne (S.E.A.U) chargée de la comercialisation et des travaux commencés depuis 3 ans....
  • La zone commerciale Moreux est toujours aussi peu attractive : espaces verts inexistants, friches, chantiers stoppés.

ET SURTOUT : OU SONT LES EMPLOIS ANNONCES SUR CE SITE ?

En ce qui concerne les aménagements de la Zone d'activités LA FEUILLOUSE, nous souhaitons apporter des précisions aux Varennois sur notre position quant à ce dossier. Rappelons notre position : 

  • Nous avons dit OUI pour les aménagements permettant le développement économique de cette zone,
  • Nous nous sommes abstenus sur le financement car les montages financiers ne nous ont jamais été présentés, ni expliqués clairement.

 RAPPELONS-NOUS que la plus grande entreprise de la Z.A LA FEUILLOUSE s'est installée bien avant la municipalité actuelle : la 1ère pierre a été posée par M. PETIT, maire de Varennes, le 20 novembre 1978.

DEPUIS, qu'elles sont les entreprises qui se sont implantées à VARENNES malgré une situation géographique stratégique ... ?

Nous pourrions continuer encore cette liste négative, car dans "le rétroviseur" on ne voit bien ce que l'on veut y voir......".

"Le financement car les montages financiers ne nous ont jamais été présentés, ni expliqués clairement..." ???

Numerisation0003 14

Peppone "sportif", etc....

Hum ! Hum ! Intéressante cette observation, non ?

La SEAu (un opérateur au service des projets), l'Idiot provincial l'a connaît plus que très bien.... depuis qu'elle a été sévèrement "matraquée" par la chambre régionale des comptes d'Auvergne...il y a de cela quelques années !

Décidemment, nous avons encore du "pain sur la planche" !!!

 Paul TOP

Pétition en ligne et version papier. Stop au déni de démocratie à Créchy (désignation titulaire de Créchy au SICTOM SUD-ALLIER)

Plus de 100 dépôts en version papier

Objectif 500 dépôts, 5 000 signatures !

Merci de cliquer sur le lien

ci-dessous de notre pétition :

http://www.mesopinions.com/petition/politique/stop-deni-democratie-crechy-exigeons-demission/12093

À l'attention : de M. le Préfet de l'Allier, Arnaud Cochet

Stop au déni de démocratie locale à Créchy : Exigeons la démission in solidum des élu(e)s du conseil municipal de Créchy qui ont désigné un élu extérieur à leur commune comme titulaire pour les représenter au SICTOM SUD-ALLIER sans consultation de leurs électeurs !


En mars 2014, les électrices et les électeurs de Créchy ont élu les représentants de leur conseil municipal : Claude Blanc, Luce Billet, Vincent Goldstein, Christian Belotti, Hervé Bourfe-Debony, Alain Billoux, Viviane Degoulange, Marie-France Vanstraceele, Catherine Jonet, Alain Chomet, René Deligeard.

Or, L'Idiot Provincial, (Journal Militant d'Information Alternative sur internet), vient de découvrir qu'en mai 2014, que certains élus de Créchy ont désigné comme délégué titulaire au SICTOM SUD-ALLIER à Bayet, un élu de la commune voisine de Varennes-sur-Allier, qui n'est autre que le président actuel de ce syndicat intercommunal, Pierre Courtadon. 

Cet homme n'a pas même pas été désigné par sa propre commune de Varennes-sur-Allier, où il a été sévèrement sanctionné par les électeurs qui n'ont pas voulu encore de lui comme maire. Par contre, le délégué au SICTOM SUD-Allier de la commune de Créchy n'est qu'un simple suppléant, René Deligeard.

Cette décision de certains élus du conseil municipal de Créchy n'est-elle pas un "déni de démocratie" puisque les électeurs n'ont pas été informés de cette décision au moment du vote aux élections municipales de 2014 ?

Dans notre pays où plus de 70 % des Français ne font plus confiance aux politiques et où l'on constate que tous les partis ne sont plus représentatifs que d'une minorité acceptant encore de s'exprimer par les urnes, que reste-t-il du rôle premier de la fonction politique ?

Par la présente pétition, nous exigeons la démission in solidum du maire et du conseil municipal de Créchy, et nous demandons l'organisation d'un référendum pour que les citoyennes et les citoyens de Créchy puissent donner leur avis sur la désignation de leurs délégués au SICTOM SUD-ALLIER.

Nous désirons plus de transparence dans la vie politique locale de la communauté de communes de Varennes-Forterre, afin d'être les véritables actrices et acteurs de la démocratie locale car plus que jamais, nous sommes interpellés par le décalage croissant de nos institutions électorales françaises avec les aspirations citoyennes par les organismes censés nous représenter et par les décisions de plus en plus antidémocratiques, qu'elles soient locales, régionales, nationales.

Marc-Claude de Portebane
Ancien candidat à la députation de l'Allier

PETITION. STOP au déni de démocratie locale à Créchy : Exigeons la démission in solidum des élu(e)s du conseil municipal de Créchy

PETITION à l'attention de Mr le préfet de l'Allier, Arnaud COCHET.

STOP au déni de démocratie locale à Créchy : Exigeons la démission in solidum des élu(e)s du conseil municipal de Créchy qui ont désigné un élu extérieur à leur commune comme titulaire pour les représenter au SICTOM SUD-ALLIER sans consultation de leurs électeurs !

En mars 2014, les électrices et les électeurs de Créchy ont élu les représentants de leur conseil municipal : Claude BLANC, Luce BILLET, Vincent GOLDSTEIN, Christian BELOTTI, Hervé BOURFE-DEBONY, Alain BILLOUX, Viviane DEGOULANGE, Marie-France VANSTRACEELE, Catherine JONET, Alain CHOMET, René DELIGEARD.
Or, l'IDIOT PROVINCIAL, (Journal Militant d'Information Alternative sur INTERNET), vient de découvrir qu'en mai 2014, certains élus de Créchy ont désigné comme délégué titulaire au SICTOM SUD-ALLIER à Bayet, un élu de la commune voisine de Varennes-sur-Allier, qui n'est autre que le président actuel de ce syndicat intercommunal Pierre Courtadon.... qui n'a pas même pas été désigné par sa propre commune de Varennes-sur-Allier où il a été sévèrement sanctionné par les électeurs qui n'ont pas voulu encore de lui commme maire. Par contre, le délégué au SICTOM SUD-Allier de la commune de Créchy n'est qu'un simple suppléant, René Deligeard.
Cette décision de certains élus du conseil municipal de Créchy n'est-elle pas un "déni de démocratie" puisque les électeurs n'ont pas été informés de cette décision au moment du vote aux élections municipales de 2014 ?
Dans notre pays où plus de 70 % des Français ne font plus confiance aux politiques et où l'on constate que tous les partis ne sont plus représentatifs que d'une minorité acceptant encore de s'exprimer par les urnes, que reste-t-il du rôle premier de la fonction politique ?
Par la présente pétition, nous EXIGEONS la DEMISSION in solidum du maire et du conseil municipal de Créchy, nous DEMANDONS l'organisation d'un référendum pour que les citoyennes et les citoyens de Créchy puissent donner leur avis sur la désignation de leurs délégués au SICTOM SUD-ALLIER, nous DESIRONS plus de transparence dans la vie politique locale de la communauté de communes de Varennes-Forterre afin d'être les véritables actrices et acteurs de la démocratie locale car, plus que jamais, nous sommes interpellés par le décalage croissant de nos institutions électorales françaises avec les aspirations citoyennes, par les organismes censés nous représenter et par les décisions de plus en plus antidémocratiques, qu'elles soient locales, régionales, nationales.

Marc-Claude de PORTEBANE

Ancien candidat à la députation de l'Allier
L'IDIOT PROVINCIAL : http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/.

---------------------------------

Pétition bientôt en ligne dans les prochains jours. Merci à tous nos camarades de la diffuser le plus largement possible dans TOUT le département de l'Allier. MOBILISONS-NOUS. DEFENDONS LES VALEURS DE LA DEMOCRATIE LOCALE ET LA VOLONTE DES ELECTRICES ET DES ELECTEURS !

Peppone News ! Ce titulaire au SICTOM SUD-ALLIER de Créchy : EXIGEONS la DEMISSION du CONSEIL MUNICIPAL !

Déni de démocratie ?

L'élection s'est-elle faite en catimini ?

Des élus sont pas tous au jus !

Exigeons la démission in solidum des élu(e)s

du conseil municipal de Créchy qui ont

désigné un élu extérieur à leur commune

comme titulaire au SICTOM SUD-ALLIER ! 

Dernièrement, à Créchy, les élu(e)s du conseil municipal et leur maire ont désigné un élu de Varennes-sur-Allier, Pierre Courtadon, (qui n'est pas le délégué au SICTOM SUD-ALLIER à Varennes-sur-Allier), pour les représenter au sein du SICTOM SUD-ALLIER à Bayet.

Même si selon le maire Luce Billet, rien n'interdit à Créchy de désigner n'importe quel élu même venu d'une autre commune, n'aurait-il pas été normal de désigner ce "délégué" via une délibération en bonne et due forme ? Or, il n'y en a pas eu, comme nous avons pu le vérifier la semaine dernière sur le registre des délibérations que nous a communiqué la secrétaire de mairie !

N'aurait-il pas été plus honnête de demander l'avis des électrices et des électeurs de la commune de Créchy, et ce, avant les élections municipales 2014 et de l'indiquer dans les professions de foi des candidats ?

Nous avons contacté une élue (Mme V.) qui nous a dit "n'être au courant de rien" et un autre élu (Mr. B.) qui nous a poliment raccroché au nez. Sympas à Créchy, non ?

Le maire ne sait même pas si cet élu de Varennes-sur-Allier paie personnellement des impôts locaux sur Créchy : "demandez au trésor public", nous-a-t-il rétorqué...en nous raccrochant lui aussi au nez. Cool la démocratie à Créchyland, non ?.

Qu'en pensent les 330 inscrits (186 votants) sur la liste électorale de la commune ? Ce "vote" est-il un "déni de démocratie" ? Qu'en pensent les habitantes et les habitants des communes adhérentes au SICTOM SUD-ALLIER ?

Plus que jamais, nous sommes interpellés par le décalage croissant de nos institutions électorales françaises avec les aspirations citoyennes, par les organismes censés nous représenter et par les décisions de plus en plus antidémocratiques, qu'elles soient locales, régionales, nationales. Y a-t-il une voie de sortie vers ce qu'on pourrait appeler un "déni de démocratie" ?

Dans notre pays où plus de 70 % des Français ne font plus confiance aux politiques et où l'on constate que tous les partis ne sont plus représentatifs que d'une minorité acceptant encore de s'exprimer par les urnes, que reste-t-il du rôle premier de la fonction politique ?

EXIGEONS LA DEMISSION du CONSEIL MUNICIPAL in solidum de Créchy et demandons - via la volonté populaire - l'organisation de nouvelles élections municipales à Créchy pour que les électrices et les électeurs puissent s'exprimer sur la désignation - par référendum - de LEUR délégué TITULAIRE les représentant au SICTOM SUD-ALLIER !

Pour rappel : René Deligeard ne sera que.... le délégué suppléant de sa propre commune de Créchy au..... SICTOM SUD-ALLIER ! Et qui remplacera comme titulaire "Peppone" Pierre COURTADON si COURTADON Pierre est reconduit à la présidence du SICTOM SUD-ALLIER (depuis 2000) le mercredi 28 mai 2012 à partir de 18 heures à la salle des fêtes de Bayet ? Dans le mille, "Mimile" !

Si vous avez un doute sur ce genre de "désignation" de ce "Délégué titulaire" qui n'est pas élu à Créchy mais à Varennes-sur-Allier, n'hésitez pas à demander conseil à vos conseillers municipaux.... qui ont désigné pour vous..... ce titulaire que les électrices et les électeurs de Varennes-sur-Allier n'ont plus voulu comme maire : Claude BLANC, Luce BILLET, Vincent GOLDSTEIN, Christian BELOTTI, Hervé BOURFE-DEBONY, Alain BILLOUX, Viviane DEGOULANGE, Marie-France VANSTRACEELE, Catherine JONET, Alain CHOMET, René DELIGEARD !

A suivre 

MCDP

Le mou mou syndicat FO ne pipe mot au SICTOM Sud-Allier mais l'ouvre à la mairie de Moulins

Pendant que ça chauffe à la mairie de Moulins

A quoi servent les 5 adhérents FO

au SICTOM SUD-ALLIER ?

"Les salariés de la mairie de Moulins se mobilisent avec leur syndicat FO pour la revalorisation du leur régime indemnitaire.

A l’initiative de FO, seul syndicat présent à la mairie de Moulins, près de la moitié des agents municipaux ont manifesté devant la mairie lundi 25 novembre avant que se tienne le Comité Technique Paritaire (CTP).

Jacques Véniat, secrétaire FO, a porté les revendications des salariés : revalorisation du régime indemnitaire, élaboration de critères objectifs pour l’attribution de l’indemnité d’administration et de technicité (aujourd’hui versé de manière aléatoire) ; exigence d’un contrat de travail pour tous les agents (certains travaillant à ce jour sans contrat et risquant d’être remercié sans ménagement à tout moment).

Il a rappelé que la majorité des agents territoriaux n’étaient pas des « nantis » : après 20 voir 30 ans d’ancienneté, un fonctionnaire de catégorie C perçoit au mieux 1300€ mensuels.

Ce rassemblement se voulait être un avertissement et un encouragement à l’employeur à ouvrir de vraies négociations.

Si celles-ci venaient à ne pas aboutir, d’autres actions sont envisagées, sans exclure un mouvement de grève" indiquait ce syndicat.

A Bayet, FO a été "en sommeil" pendant 18 mois. Sa représentante est devenue directrice-adjoint (sur concours, nous a-t-elle précisé).

Elle a démissionné de son poste de déléguée syndicale au CTP.

L'absentéisme au SICTOM Sud-Allier ? "Ce n'est pas pire que dans les entreprises privées ou chez les éboueurs, au niveau statistique...", nous a-t-elle répondu.

3 281,5 jours d'arrêt (données brutes) pour un effectif de 112 personnes (source : Absentéisme 2012 - maladie - accident du travail) au SICTOM Sud-Allier, ce n'est pas pire que dans les entreprises privées, certes, mais cela devrait inquiéter.... un petit peu les.... 5 encartés FO de ce SICTOM, non ?

La "force ouvrière" est-elle devenue un syndicat "Maison" au SICTOM Sud-Allier alors que les accidentés du travail ont représenté un nombre non-négligeable en 2012 (Cheville foulée, glissade sur le verglas - source : version officielle - ...) ?

Paul TOP 

Le président du tribunal de commerce de Cusset, Gérard MUET, dans la tourmente d'une dissolution prochaine de la Com- Com' de Varennes-Forterre ?

L'ex-président de la com' com'

de Varennes-Forterre adresse une

lettre au préfet, au procureur de Cusset

et au procureur général de Riom !

Les élus de la communauté de communes de Varennes-Forterre vont-ils revoter ?

En effet, les choses s'enveniment au sein de la communauté de communes de Varennes-Forterre puisque l'ex-président socialiste, Xavier Cadoret, (battu de seulement deux voix - 16 contre 14 -) estime dans un courrier au préfet de l'Allier (sur le départ), au procureur de la République de Cusset (03) et au procureur général de la cour d'appel de Riom (63) que l'élection aurait été "entachée d'irrégularité".

Selon lui, l'actuel président du tribunal de commerce de Cusset, Gérard MUET, (colistier non élu du maire actuel de Varennes-sur-Allier qui assure avoir la conscience tranquille dans les colonnes de notre confrère La Montagne de ce jour) aurait "démarché à leur domicile les délégués communautaires pour décrier ès qualités l'action économique de la communauté de communes de Varennes-Forterre (gérée par Cadoret Xavier) et de ses services, incapables de faire face aux procédures collectives sur ce territoire, tout en leur demandant de voter pour le nouveau maire de Varennes-sur-Allier, Roger Litaudon, plus apte de faire face à ces situations".

Toujours selon Xavier Cadoret, "le doute n'est pas permis" puisque "Gérard MUET a utilisé sa position de magistrat pour influencer les délégués", dont nombreux sont des élus débutants.

Faites donc vos jeux. Rien ne semble plus aller dans cette région du centre de l'Allier puisque L'Idiot provincial est en "butte" depuis quelques jours avec les services administratifs de la commune de Varennes-sur-Allier ou de la communauté de communes de Varennes-Forterre pour obtenir des infos.... d'ordre public.

Nous ne sommes pas du tout respectés et nous sommes à deux doigts de saisir le procureur de la République de Clermont-Ferrand, tellement nous en avons marre !

Le sous-préfet de Vichy est déjà intervenu personnellement auprès du secrétariat de l'ex-président de la communauté de communes dirigée par Xavier Cadoret et une autre fois auprès de (Cécile Djanina) la directrice générale des services de la mairie de Varennes-sur-Allier, cette fois, commandée par le nouveau maire, Roger Litaudon.

Nous n'allons pas faire intervenir une 3° fois le préfet de l'Allier ou le sous-préfet de Vichy !

En effet, nous rencontrons d'énormes difficultés dans notre enquête pour avoir des informations d'ordre financiers concernant l'analyse financière commandée par l'actuel maire de Varennes-sur-Allier, Roger Litaudon, sur la gestion de l'ex-municipalité dirigée par l'ex-maire, le camarade Pierre Courtadon !

Nous prenons donc l'opinion publique, (en guise d'avertissement), à témoin de nos problèmes qui ne devraient pas avoir lieu dans un pays "démocratique" comme la France de 2014 !

Depuis que "l'Idiot provincial" a commencé son reportage, les abeilles se sont mises à tourbillonner dans tous les sens.

Pour commencer, le dialogue a tourné au "vinaigre" avec Mme Djanina qui a commencé à nous raccrocher au nez le 16 avril 2014, puis une 2° fois, pour se terminer par un sympathique "Je peux travailler maintenant " !

Ensuite, "blocus complet" avec le trésor public local de Varennes-sur-Allier (où la politesse fait défaut), puis échange "aigre-doux" avec le chargé de la communication de la direction départementale des finances publiques de l'Allier (Mr Guectier) qui nous a rétorqué que si la loi était "opposable à tous", nous devrions savoir que le caractère financier de cette future "analyse financière" n'était pas communicable à des "tiers". 

Seul le maire a la possibilité de la divulguer ou non !

Puisque l'Allier semble une terre propice à la "rétention de l'information", nous avons pris contact directement avec Bercy où "l'anarchie" semble règner dans plusieurs services, que ce soit dans la "cellule assistance", au service communication ou auprès des services du directeur général des finances publiques Bruno Bezard. (Les échanges parisiens ont nettement été plus courtois que dans le minuscule département de l'Allier où les "baronnies locales" semblent fleurir comme des "champignons). A suivre donc.

Mais ce n'est pas la France de Fabius ou de François Hollande qui donne des leçons sur les droits de l'Homme (ou des droits de la Presse) au président de la Russie, Vladimir Poutine ou au président de la République syrienne Bachar Al-Assad ???

Préparons-nous, à une future "attaque frontale", avec les "aliénés" de l'Allier, comme on les considèrent dans le reste de l'Auvergne.

Nous avons 2 ou 3 "bombinettes à retardement" qui risquent bien "d'exploser" dans les semaines qui suivent pour certains élu(e)s ou personnels qui commencent sérieusement à nous "taper sur les nerfs" à cause de leur soif inassouvie de pouvoir et d'orgueil déplacé !

Nous avons lancé une pétition, dernièrement, qui a fait "capoter" un rassemblement organisé par un comité des fêtes local, dans une commune où l'on semble ne très peu... nous "apprécier" !!!!

Nous pouvons très bien lancer une autre pétition à destination d'élus ou d'élues qui méconnaissent notre réputation "sulfureuse" pour exiger leur démission "in solidum" pour non-respect de la cause du Peuple !

Nous avons bouffé du "Sarkozysme" pendant de nombreuses années, ce n'est pas sous un gouvernement socialiste que nous allons devoir nous plier devant le retour de cette droite honnie et revancharde que nous haïssons de toutes nos forces et que nous allons "matraquer" avec une violence qui nous est commune depuis de si longues années.

Si on ne nous respecte pas, nous ferons bien le ménage dans les écuries d'Augias parce que nous sommes des éco-résistants qui résistent aux tenants ploutocrates du libéralisme rampant !

Halte à l'UMPS !  Feu ! Ouvrons le bal !

A suivre, donc avec assiduité !

Marc-Claude de PORTEBANE

 

Le vent a tourné à la communauté de communes de Varennes-Forterre avec l'élection du nouveau président

Après un vote à bulletin secret

le nouveau président Roger Litaudon

a été élu confortablement !

numerisation0013-4.jpg

La population de la communauté de communes de Varennes-Forterre (Boucé, Cindré, Créchy, Langy, Montaigu-le-Blin, Montoldre, Rongères, Saint-Félix, Saint-Gérand-le-Puy, Saint Gérand-de-Vaux, Sanssat, Treteau, Trézelles, Varennes-sur-Allier) attendait un changement radical. Il est en passe de le devenir. Enfin !

L'ex-présidence a demandé, avant le vote, de parler de son programme. Un tirage au sort a été décidé. L'ex-présidence a parlé, puis le - pas encore - nouveau président a donné son point de vue, ce qui lui a permis de reprendre les arguments de son adversaire. Et cela a été extrêmement positif.

Ensuite le vote s'est déroulé, à bulletin secret, dans l'isoloir.

Roger Litaudon, le nouveau maire de Varennes-sur-Allier (qui a écrasé l'inamovible Courtadon en lui infligeant une défaite plus que cuisante), a été élu avec 16 voix contre 14 voix pour l'ancienne direction.

Le bureau est ainsi composé de : 1er vice-président : Patrick Gobert (maire Cindré) ; 2ème vice-président : Michelle Berthier (maire de Rongères) ; 3° vice-président : David Darras (1er adjoint maire de Treteau) ; 4ème vice-président : Marie-Jo Margelidon-Fouquet (maire de Montoldre).

Espérons que le nouveau président, Roger Litaudon et son bureau feront faire des économies aux contribuables (commme ils l'ont fait pour la commune de Varennes-sur-Allier) concernant leurs indemnités puisque, sous l'ex-présidence, le président percevait 1 525 € net par mois et les vice-président 700 €/mois, soit le maximum autorisé.

Les commissions seront définies lors de la prochaine réunion qui a été fixée en mai.

La population de cette communauté de communes de Varennes-sur-Allier espère que le tableau d'affichage de l'Office de tourisme sera moins exposé aux mauvais rayons de soleil comme cela a été le cas, lors de l'édition 2014 du concours agricole de Varennes-sur-Allier !

Nous espérons que le budget et la fiscalité de la nouvelle direction de cette communauté de communes de Varennes-Forterre ne seront pas à l'image de celle du 1er vice-président : Patrick Gobert (maire Cindré) qui a bénéficié d'une mauvaise très, très mauvaise note (7,16/20) et d'un record absolument médiocre, (en comparaison avec les communes du même nombre d'habitants), dans les critères "Résultat comptable par habitant" et "Dette par habitant" en obtenant un magistral..... 0/20. 

Ce qui lui a valu d'être classé au rang du - presque -  dernier de la classe : n° 17 687 sur 18 888 villes de moins de 500 habitants !!!!

Un comble a combler dans les meilleurs délais, non ?

Un(e) maire étant l'élu de proximité par excellence, c'est bien sous l'angle de la proximité qu'il doit d'abord être jugé et non applaudi des deux mains pour un oui ou pour un non.

Pour commencer, toutes les communes de cette communauté de communes seront passées au "crible". Ceux qui nous feront de la "rétention de l'information" seront dénoncés. Ensuite, toutes les communes de l'Auvergne auront droit à un traitement aux "petits oignons", une recette dont rafolent nos lectrices et nos lecteurs.

N'est-il pas logique de se poser toutes ces questions de salubrité publique :

- Quel maire a le plus travaillé à l'amélioration de la qualité de vie de ses administrés ?

- Quel élu a le plus développé les équipements ou encore les commerces dans sa commune ?

- Et surtout, quel édile y est parvenu sans grever le budget de sa municipalité ? 

"Enflammons le débat" pour une meilleure justice sociale dans les petites communes !

MCDP

Indemnités d'élus à Varennes-sur-Allier : le nouveau maire Roger Litaudon, fait déjà faire des économies aux contribuables !

Le bon sens a de l'avenir à Varennes-sur-Allier

pour les indemnités des élus varennois :

le nouveau maire, Roger Litaudon fait gagner

3,2 % aux contribuables de la commune !

Img 4142

Premier conseil municipal dense en nominations ce soir et "baptême du feu" de Roger Litaudon, le nouveau maire de Varennes-sur-Allier face à l'opposition communiste qui tient maintenant la place d'une "cabine téléphonique" avec les votes des commissions permanentes (organisation et composition), l'élection des délégués au conseil d'administration du CCAS, la costitution de la commission d'appel d'offres visée à l'article 22 du code des marches publics, l'élection des délégués auprès des associations locales, l'élection du correspondant "Défense",, la composition du jury communal pour le Concours "Fleurir la France", le représentant de la Ville à l'assemblée générale de l'ATDA, le représentant à l'AG de l'association "RN7 2X2 voies Allier", etc....

Le maire a expliqué dans quel état d'esprit son équipe et lui s'étaient engagés pour l'indemnité des élus et ce, en faveur du temps passé, de l'engagement des élus à la vie collective en faisant réaliser aux contribuables varennois, une économie substantielle de 3, 2 % par an à la population varennoise.

Ainsi, lui, ne touchera que 1636,10 € par mois, ce qui est peu puisque pour les communes de 3500 à 9.999 habitants, le revenu mensuel est de 2090,81 euros mensuels.

Bravo pour ce bon sens auprès de chez nous !

Nous verrons donc combien gagnait le mois dernier le "Peppone local", l'ex-maire communiste, le camarade COURTADON !

A suivre 

MCDP

Comité de soutien à "La Truffade" de MONTOLDRE : l'appel de Marc-Claude de PORTEBANE

Hier soir, nous avons jeté les bases de

notre futur comité de soutien au restaurateur

"La Truffade de Saint-Eloi" et cet 

après-midi une autre idée d'association

de soutien à ce comité a été lancée !

A2131

Hier soir, nous étions une demi-douzaine de camarades à apporter notre soutien à une noble cause, celle de la défense des travailleurs indépendants qui en ont assez d'être les "vaches à lait" du système à la "Française" et de leur défit lancé aux travailleurs indépendants.

Vous en saurez beaucoup plus dans les prochaines semaines car rien ne presse dans la vie puisque le restaurateur de Montoldre "La Truffade de Saint-Eloi" a bien patienté, lui aussi, quelques années dans l'espoir qu'on le laisse travailler tranquillement et en toute sérénité sans animosité aucune envers qui que ce soit ou alors, il faudra nous démontrer le contraire.

Entre 12 et 14h, nous avions téléphoné à Mme Margelidon-Fouquet, le nouveau maire de Montoldre pour l'avertir de la future création de ce futur comité de soutien, pour l'assurer de notre esprit de concorde et pour lui demander d'être un des membres d'honneur de notre association loi 1901. Ce à quoi, elle déclina fort poliment.

Par contre, le restaurateur aurait passé lui, 2h dans le bureau de l'élue et ce, dans l'après-midi. Chut ! Vous n'en saurez pas plus.

Cet après-midi, dans la région de Clermont-Ferrand j'ai décidé, avec quelques camarades nationaux-bolcheviques, de lancer une réflexion sur la création potentielle d'un Comité de soutien au Comité de soutien au restaurateur "La Truffade de Saint-Eloi parce que, nous, nous aimons bien le goût du secret et que nous ne voulons ni être espionnés ni pointés du doigt.

Ce Comité de soutien au Comité de soutien aura une dimension plus régionale et sera appelé à soutenir d'autres comité de soutien à des travailleurs indépendants. Il interviendra en teme de communication, notamment.

Moi, j'adopte et j'adopterais toujours la doctrine nationale-maoïste du président Mao tsé-Toung lorsqu'il affirmait que dans la vie, "Les contradictions et la lutte sont universelles, absolues, mais les méthodes pour résoudre les contradictions, c'est-à-dire les formes de lutte, varient selon le caractère de ces contradictions : certaines contradictions revêtent le caractère d'un antagonisme déclaré, d'autres non. Suivant le développement concret des choses et des phénomènes, certaines contradictions primitivement non antagonistes se développent en contradictions antagonistes, alors que d'autres, primitivement antagonistes, se développent en contradictions non antagonistes" (Le petit livre rouge - De la contradiction - Août 1937 - Oeuvres choisie de Mao tsé-Toung, tome I.

Ceux qui critiquent le Comité de soutien au restaurateur "La Truffade de Saint-Eloi en disant que c'est une association communiste, ont tout faux.

Par contre, ceux qui diront que le futur Comité de soutien au Comité de soutien au restaurateur "La Truffade de Saint-Eloi" est composé de camarades nationaux-bolcheviques n'auront pas tout faux puisqu'ils auront bien raison.

Ne confondons pas le communisme (PCF, communisme de gauche, en déclin) et le national-Bolchevisme (PARTI REVOLUTIONNAIRE NATIONAL-BOLCHEVIQUE, communisme de droite, en pleine ascension) !

D'où l'utilité du rappel de la maxime du président Mao tsé-Toung telle que je l'ai révélée aux merdias français lors de l'inauguration de la statue du président Mao à Montpellier en donnant une interview à France 3 Languedoc-Roussillon et à une douzaine de radios nationales et internationales... que vous pourrez consulter en cliquant sur ce lien : http://youtu.be/Y40A1tL-hIA

Paul TOP

Les socialo-communistes de Varennes-Forterre sont devenus arrogants, aigris et teigneux !

Les socialos-communistes de Varennes-Forterre

sont devenus des ennemis de classe

qui ont perdu la confiance des masses !

A2062

Quand on voit la réaction des réactionnaires socialo-communistes de la région de Varennes-sur-Allier qui ont des comportements de petits-bourgeois, on se dit que si, dans ce monde, on perd pied avec les forces de progrès et de pseudo "démocratie", il n'y a plus qu'à se suicider pour ceux qui refusent de s'allier avec les réactionnaires bourgeois de la droite et pire, avec les éléments antisociaux du FHAINE (Front National) des racistes et des ennemis mortels de la démocratie !

La claque magistrale que les socialo-communistes ont subi la semaine dernière en Auvergne lors du 1er tour des municipales 2014 devrait les faire réfléchir sur leurs bilans plus que négatifs dans les communes où ils ont régné comme des "barons" assis confortablement sur leurs pseudos valeurs démodées et désuettes.

Ceci, je le dis franchement et sans détours, car celà est démontré avec vigueur par Jean-Luc Mélenchon et les camarades du parti de Gauche.

En tant que communistes et nationaux-bolcheviques, nous n'avons pas de leçon de "droit" à recevoir d'une clique d'arrière salle à manger qui se comporte en éléments antisociaux.

Et nos camarades du parti communiste - qui demande sans arrêt du fric à ses adhérents dans l'appel des cotisations - devraient réfléchir pourquoi la grande masse des ouvrières et des ouvriers ont quitté les rangs du parti en qui de moins en moins de personnes font confiance parce qu'une grave crise de confiance a commencé depuis le départ du camarade Georges Marchais qui bénéficiait de l'appui et de la confiance des masses populaires.

Quant au PS, notre camarade Alexis Corbière, candidat tête de liste du Front de gauche à la mairie du 12° arrondissement de Paris, sonne la charge CONTRE les tenants du "caporalisme, de l'arrogance et ...du local à balai" ( source : http://www.jean-luc-melenchon.fr/. )

Et la sulfateuse se met en route contre l'hypocrisie des socialistes : "....Le sectarisme du PS contre nous n’a rien de personnel en définitive, il est 100 % politique. Ils ne veulent pas qu’existe une gauche qui refuse l’austérité et la politique de François Hollande. Ils nous méprisent pour cela, nous et nos électeurs. Message reçu donc...."

Au niveau local, en Auvergne, dans l'Allier et dans la région de Varennes-Forterre plus précisémment, nous devons faire face au même diktat. Message reçu donc !

Mais camarades "socialo-communistes", rassurez-vous, vous serez balayés d'un revers de manche et nous mettrons toute notre énergie à vous virer des organes de pouvoir même local car la porte ouverte, c'est vous qui l'ouvrez au début du fascisme.... qui est une invention de gauche !!!

Pas nous !

Le parti des gens de gauche ce n'est pas beaucoup de communistes et encore moins de bobïstes bourgeois de la gauche caviar que nous devons écraser de toutes nos forces et repousser jusque dans les chiottes en appliquant la doctrine philosophique de Staline qui a largement liquidé les éléments antisociaux du parti communiste de feu l'Union soviétique et des cloportes soit-disant "socialistes" mais véritables crapules de la vermine trotskyste !

Nous ne devons pas avoir peur de ces "oiseaux" de bas étage qui sont des "carrièristes" égocentriques !

Les ennemis de la VRAIE gauche sont donc clairement identifiés ! Virez-les !

Partagez-moi cela sur Facebook et fissa !

Rejoignez-nous ! Tous ensemble avec de vraies valeurs de la gauche nationale, ici, en cliquant sur ce lien :

www.facebook.com/parti.revolutionnaire.national.bolchevique.

Paul TOP

Arrêté municipal et retrait du Permis de construire pour la porcherie d'Agonac :

 VIGILANCE MAXIMALE à AGONAC en DORDOGNE

POUR LA DEFENSE DE L'ENVIRONNEMENT !

Le secrétariat de la mairie d'Agonac en Dordogne nous a assuré, ce matin, que le maire avait pris un arrêté municipal en date du 20/03/214 visant à l'annulation du permis de construire concernant le réaménagement de 3 bâtiments afin d'accueillir des boxes pour truies gestantes et cochonettes sur 12 parcelles (section G pour une surface de 66 714 m²).

Le secrétariat de mairie nous a promis une copie de cet arrêté, le temps que le 2° tour des municipales 2014 soit achevé, le temps aussi que la secrétaire Mme Bochon soit là pour nous le transmettre. Nous verrons donc cela dans les prochains jours.

Nous avons donc, de suite, appris la bonne nouvelle au président de l'APEA, (Association de protection de l'environnement à Agonac), Marc Tenaillon qui avec son association combat ce projet de réaménagement. 

Pour info : cet arrêté d'autorisation de construire n'aurait déjà pas "fait l'objet d'un affichage sur le terrain", comme l'avait constaté l'association Sepanso Dordogne (société pour l'étude, la protection et l'aménagement de la nature dans le Sud-Ouest) dans son courrier en date du 23/07/2013 au préfet de la Dordogne, Jacques Billant (L'objet de cette lettre en AR concernait le recours administratif gracieux) !

Plusieurs questions nous semblent primordiales à étudier de près dans ce dossier : 

- N'est-il pas important que les populations locales s'interrogent sur le comportement de leurs élus locaux puisque ce permis de construire affiché en mairie depuis le 23/05/2013) avait reçu un avis favorable du syndicat départemental d'énergies de la Dordogne (03/04/2013) et un autre avis favorable du syndicat d'adduction d'eau potable de Coulounieix-Razac (24/04/2013) alors que cet élevage a déjà été - selon Marc Tenaillon, responsable, par le passé, de "nuisances écologiques sévères" (Source : journal Sud-Ouest) ?

- Est-il normal que l'actuel 1er adjoint de la commune d'Agonac soit.... le porteur de ce projet de réaménagement de cette porcherie alors qu'il est lui-même l'adjoint en charge...de l'environnement ?

- Les 1 385 électrices et électeurs vont-ils faire entendre leur voix pour la défense de leur environnement et de leur nappe phréatique qui alimente la source du Toulon (à Périgueux) puisque la porcherie est implantée sur (l'aire de captage de cette source si importante pour l'agglomération de Péigueux, et ce, lors de l'affrontement entre les listes conduites par Christelle Boucaud (divers gauche - Unis pour l'avenir d'Agonac -), Michel Rongérias (divers - Agonac horizon 2020 - ), Marie-Christine Jervaise (divers droite - Agonac confiance - ) ?

- Les populations locales sont-elles suffisamment averties des risques extrêmement importants pour l'alimentation en eau potable de la ville de Périgueux et de ses environs (40 000 personnes), sur la protection des sources du Toulon et sur la détermination de ses périmètres de protection... tels qu'ils ont été établis en septembre 1984 par le BRGM (Bureau des recherches géologiques et minières - service géologique régional Aquitaine - à Pessac) ?

- Incluse dans l'aire urbaine de Périgueux (101 287 habitants), la commune d'Agonac s'étend sur les deux versants de la vallée de la Beauronne "de Chancelade", un ruisseau affluent de l'Isle 

Continuons le combat pour la défense de l'environnement et de la cause animale dans cette si belle région de la Dordogne pour qui le tourisme vert est une des ressources vitales pour l'économie locale déjà chancelante.

Mobilisons-nous au niveau national pour apporter tous nos soutiens aux populations du "Grand Périgueux".

En avant camarades ! Support à la défense de l'environnement de Périgueux ! Préparons-nous à l'organisation de camps de la Résistance verte tout autour du projet de réaménagement de cette porcherie. Organisons-nous ! Soyons solidaires des populations locales qui sont lasses d'apprendre souvent que des projets se font en "catimini" au nom de la démocratie locale.

Pas d'extension de porcheries aux portes de Périgueux et de son agglomération !

MCDP

Municipales 2014 à Varennes-sur-Allier : Peppone déjà au bureau de vote au chant du coq

"Peppone" le maire de Varennes-sur-Allier

déjà aux premières loges et 

bien en face de ses électeurs !

Img 3883

Le maire de Varennes-sur-Allier, Pierre Courtadon (costume noir) qui doit faire face à une liste offensive menée par Roger Litaudon était ce matin aux premières loges du bureau de vote numéro 1 derrière la mairie de Varennes-sur-Allier.

Suspens ! Suspens !

Img 3839

Les carottes seront-elles cuites ou crues aux résultats de ce scrutin crucial pour l'avenir de la région de Varennes-sur-Allier qui accuse un déficit considérable en terme d'image ?

Elections municipales 2014 : qui sont les bonnets d'âne et à qui reviennent les lauriers de mauvais dépensiers ?

VOICI L’ÉVALUATION D'UNE DES COMMUNES

LA PLUS BASSE DE L'AUVERGNE 

D’APRÈS SES DÉPENSES :

ILS GASPILLENT, NOUS PAYONS !!!

La dépense publique explose, mais savez-vous ce qu’il en est chez vous, dans VOTRE commune ?
Votre maire se comporte-t-il en gestionnaire averti ou dilapide-t-il sans compter l’argent de vos impôts locaux ?
Car, rappelez-vous, c’est vous qui payez ! 

0/20 : COMMENTRY - ALLIER  - Auvergne - 6869 habitants - Maire de la commune : Jean-Louis GABY - Niveau des dépenses par habitant en 2012 : 2234 € - Moyenne des communes de la même taille : 1530 €

0/20 : SAINT-YORRE - ALLIER  - Auvergne - 2823 habitants - Maire de la commune : Roger LEVILLAIN - Niveau des dépenses par habitant en 2012 : 1851 € - Moyenne des communes de la même taille : 1187 €

3/20 : LE PUY-EN-VELAY - HAUTE-LOIRE - Auvergne - 19 665 habitants - Maire de la commune : Laurent WAUQUIEZ - Niveau des dépenses par habitant en 2012 : 2136 € - Moyenne des communes de la même taille : 1691 €

5/20 : VICHY - ALLIER  - Auvergne - 25235 habitants - Maire de la commune : Claude MALHURET - Niveau des dépenses par habitant en 2012 : 2175 € - Moyenne des communes de la même taille : 1861€

11/20 : VARENNES-SUR-ALLIER - ALLIER  - Auvergne - 3671 habitants - Maire de la commune : Pierre COURTADON - Niveau des dépenses par habitant en 2012 : 1349 € - Moyenne des communes de la même taille : 1385 €

13/20 : CLERMONT-FERRAND - PUY-DE-DOME - Auvergne - 143 669 habitants - Maire de la commune : Serge GODARD - Niveau des dépenses par habitant en 2012 : 1808 € - Moyenne des communes de la même taille : 1930 €

En comparant les dépenses (par habitant) de la commune à celles de communes comparables. Le ministère de l’Intérieur classe les communes en différentes « strates » de population (plus de 100.000 habitants ; de 100.000 à 30.0000, etc.)
L’Argus des communes a donc comparé les dépenses d’une commune à celles de sa « strate » de population. Les dépenses de la commune sont publiées sur le site internet http://www.collectivites-locales.gouv.fr/. On y trouve les dépenses réalisées par habitant pour chacune des années 2008 à 2012 : dépenses de fonctionnement (dont les dépenses de personnel), dépenses d’investissement, et dépenses totales (fonctionnement + investissement).

Indiquez-nous votre commune, nous vous donnerons l'indice de satisfaction ou d'insatisfaction.

A PLAT CE PROJET DE SILO ! La dépression Lothar à Saint-Martin des Laids enfle avec l'enquête publique (V)

La polémique ne cesse de croître à cause de ce

projet de silo à plat de stockage de céréales que 

les habitants de Saint-Martin des Lais refusent !

Grâce à l'Idiot provincial, la polémique ne cesse de s'étendre dans le canton de Chevagnes, à Saint-Martin des Lais car la population locale ne veut plus subir de pollutions concernant ces nouvelles follicules qui risquent encore de s'accumuler chez les habitants de ce projet de silo à plat.

Le ras-le-bol est général et nous-mêmes, nous ne savions pas à quoi pouvait ressembler ce genre de désagrément subi depuis de nombreuses années par les populations de ce très charmant village Bourbonnais du canton de Chevagnes.

L'enquête publique en cours démontre que les populations locales sont vivement angoissées à l'idée de subir de nouvelles pollutions et on ne peut que les comprendre car chacun a le droit de vivre dans la paix et le bon droit du bien-être campagnard, puisque nous sommes dans une zone extrêmement rurale !

La preuve nous la rapportons ici, dans nos colonnes. 

Ainsi Mr X et Mme Y indiquent que "cette nouvelle construction de silo entraînera un passage encore plus important de tracteurs et camions (circulant jusqu'à 19 h et plus, passage actuellement très dense, déteriorant ainsi la route départementale 15 sur les bords ce qui la rend dangereuse au moment des croisements de véhicules. De ce fait, la route ne sera plus du tout adaptée à tel trafic...."

LA COOPACA A-T-ELLE DEJA MENTI

AUX POPULATIONS LOCALES ?

Mr X et Mme Y continuent de plus belle : "...La plantation d'arbres aux abords, rendant ces constructions fondues dans le paysage avait été prévue aux instructions du permis de construire des premières installations, chose qui n'a jamais été respectée. Cette accumulation de constructions rend l'environnement peu attrayant....".

Des "plantations d'arbres non respectées" ? Hum ! Hum !

Mr X et Mme Y s'inquiètent : "De plus la retombée de follicules gênantes est à noter (chose qui ne devrait pas se produire selon les PC). Quand les instructions des permis de construire seront-elles respectées ? La sortie à proximité d'un virage sur la RD 15 est très dangereuse. Les constructions de silo se faisant de + en + près des habitations, le bruit se fera entendre davantage".

Le maire de Saint-Martin des Lais, Louis BARDET, intervient lui aussi à propos de cette enquête publique : "Depuis la construction du silo existant, je reçois des particules de maïs sur ma maison. Ces particules sont très volatiles, s'infiltrent partout. Toutes mes réclamations ne donnent pas de suite. Il me semble impératif de supprimer ces émissions de particules avant la construction d'un silo supplémentaire pour augmenter le volume de celui-ci " !

Contactée cet après-midi par l'Idiot provincial, "l'interlocutrice du dossier et responsable environnement COOPACA" Bouche cousue, Corinne Jasserand (qui s'emmêle les pinceaux à propos d'un pseudo-commissaire enquêteur) a reçu, comme par hasard, des consignes pour ne pas nous parler mais indique qu'elle répondra à toutes les demandes écrites des personnes ayant exprimé leurs doléances sur le registre d'enquête. Amen !

Espérons que l'entretien sera plus compréhensible avec le maire de Sain-Martin des Lais !!!!

Le cabinet de Nancy APSYS, dans son dossier de demande d'enregistrement se veut lui rassurant. Il éclaire notre lanterne sur la question existentielle du passage d'engins supplémentaires en nous disant que ce silo "favorisera le stockage en récolte sur le site ainsi que la gestion des tonnages tout au long de l'année...

Diantre ! De nouveaux tonnages en perspective ?

APSYS continue : "..Cet état de fait impose à COOPACA soit de vendre le grain très vite après la moisson à prix sacrifié, soit de transférer en camion une partie des tonnages sur d'autres stockages de la coopérative et à condition qu'il y en ait de disponibles. Ce projet s'intègre dans un vaste programme national de stockage représentant 5 millions de tonnes destiné à pallier le manque de capacités de stockage de grain. Ce plan est destiné à maîtriser et lisser la forte variation des prix des céréales. En effet, les fortes variations des prix des matières premières agricoles sont une conséquence directe du manque de capacités de stockage au moment des moissons..".

Ceci nous amène aux questions suivantes :

- si la COOPACA décide de vendre son blé plus lentement mais au plus fort prix, c'est qu'elle a besoin d'une capacité de stockage plus importante et que le site de Saint-Martin des Lais devra supporter toujours et encore plus de stockage...qu'importe les désagréments des follicules qui papillonnent dans les parties privatives et qui seront par conséquence, (mal) vécues par les populations locales ???

- les autres capacités de stockage de la COOPACA sont nettement insuffisantes et il faut s'attendre à d'autres projets d'extension de stockage dans les villages dans la prochaine décennie ?

- A quoi servent les rémunérations des dirigeants de COOPACA s'ils ne sont pas en mesure de mesurer très exactement le "manque de capacités de stockage au moment des moissons" ?

LE PREFET DE L'ALLIER FACE AUX COMPATIBILITES

PROJETEES AVEC L'AFFECTATION DES SOLS !

Le cabinet APSYS n'indique pas la date du permis de construire qui reprend les dispositions constructives de ce projet. Il mentionne juste "Que ces dispositions sont en accord ave le code de l'urbanisme".

Comment se fait-il que le cabinet APSYS parle-t-il, (le 5/11/2013), d'un permis de construire qui n'est sorti des cartons de la mairie de Saint-Martin des Laids.... que le 29/11/2013 ? 

Pourquoi APSYS ne donne-t-il pas de date exacte de ce permis de construire ?

Etait-ce, déjà, par anticipation ????

APSYS constate que ce projet "est conçu par la société ICC, maître d'oeuvre spécialisé dans le stockage et les métiers du grain. Le stockage sera conçu conformément aux bonnes pratiques du stockage de grain afin de permettre une conservation optimale de la qualité du grain tout en ayant une facilité d'exploitation maximale".

Bonjour les superlatifs : "bonnes pratiques du stockage de grain", "facilité d'exploitation maximale" ! 

Qu'est-ce donc que ces "bonnes facilité d'exploitation maximale" ? APSYS n'en pipe mot !

L'envol des poussières rejeté par les habitants ?

APSYS nous apprend que "les envols de poussières sont limités au maximum dans la mesure où le bâtiment est fermé. Il ne comprend pas de point de rejet en extérieur de filtre ou de point de déchargement/chargement ni de séchoir. Les produits mis en cases arrivent par transporteur à chaîne étanche dans le bâtiment et sont repris dans le bâtiment par transporteur à chaîne étanche. Pendant l'ensilage, les portes et issues du silo sont maintenues fermées. La ventilation du grain n'est pas à l'origine de rejets car le grain est statique et il n'y a pas de courant d'air perceptible en surface du grain".

Les follicules constatées par les riverains sur les pare-brise de leurs voitures ? Mythe ou réalité ? APSYS n'en dit rien !

Côté intégration dans le paysage, APSYS indique que le bâtiment sera de nature à bien s'intéger dans le site et par rapport au type de constructions sur le site actuel.

Sympa, l'intégration du site actuel, non ? Qu'en pensez-vous, vous z'autres, les idiots provinciaux ? Que pensez-vous de cette citerne "Antargaz" visible du site actuel tombée comme un OVNI sur le sol de Saint-Martin des Lais ? Looool ! Bonjour les dégâts ! Bonjour l'impact visuel dans ce charmant petit village de la Sologne Bourbonnaise ! Bonjour les fautes de goût, non ?

La fameuse citerne "Antargaz" n'apparaît pas dans les vues "actuelles depuis les axes voisins vers la zone du silo en projet" comme l'a constaté l'Idiot provincial (vers nos flêches rouges de gauche comme de droite).

Bizarre, non ? Qu'en pensez-vous, vous z'autres, les idiots provinciaux ?

Quand les "benêts" regardent la vue d'insertion paysagère et la visualisation de la volumétrie du silo en projet, ils peuvent observer dans cette enquête publique, au premier plan, un superbe champs de colza.

De la "superbe" citerne "Antargaz", que nenni !!!

Pas assez grosse en effet... pour être prise en photo, qui plus est, par un cabinet "d'expertise", APSYS qui bénéficie de la norme ISO 9001 V 2008 et deux autres certifications "Expert Label" (aéronautique, espace) et "Master label" (transport, industrie), dont les "témoignages" sur son site internet "passent de la pommade" à cette société dans des termes aseptisés du genre : " Clara, 24 ans, consultante junior en risques industriels : mes premières impressions très favorables.... APSYS est une société jeune, dynamique, réactive et efficace, bien organisée.... je pense pouvoir également regagner ma région natale, le Sud-Est, où j'ai gardé des attaches sentimentales !) Bouche cousue et mandaté par le porteur de ce projet.... la coopérative COOPACA ???

Le feu de grain et les zones à atmosphère explosives potentielles ont été abordées.

Marc-Claude de PORTEBANE

AYRAULT, JUPPE : le casier judiciaire de ces élus qui veulent interdire les spectacles de Dieudonné !

Une minorité de paltoquets d'élus

aux ordres de la franc-maçonnerie

et des sionistes mis à mal par la justice !

Tempête Lothar à Saint-Martin des Laids : Appel du Parti Révoltionnaire National-Bolchevique et STOP AU PERMIS DE CONSTRUIRE (III)

Appel du Parti Révolutionnaire National-Bolchevique

aux adhérents des classes populaires de la COOPACA

aux défenseurs du conseil municipal

de Saint-Martin-des-Lais et des amis de

l'environnement de la Sologne Bourbonnaise :

Rejoignez-nous et Opposons-nous massivement

au Permis de Construire d'un projet

de bâtiment de stockage

de céréales à Saint-Martin-des-Lais !

armes bombes bombboomt gif

Chers camarades du peuple de base, chères et chers citoyens de Saint-Martin-des-Lais et de la Sologne Bourbonnaise attachés à votre joli territoire, chers camarades du peuple de base de l'ensemble du Bourbonnais, chères et chers ami(e)s auvergnats, chères et chers adhérents de la COOPACA opposés aux classes bourgeoises, nous vous invitons à rejoindre notre collectif (en cours de constitution) et qui sera (dans un 1er temps), opposé au permis de construire n° PC 003 245 13 Y0003 en date du 12/09/2013 et délivré le 29/11/2013, demandeur : COOPACA Coopérative agricole, pour la construction d'un bâtiment de stockage de céréales de 2 450 m², de 4 boisseaux vrac camion de 54 m² et surélévation de la tour de manutention au lieu-dit "Les Côtes" à Saint-Martin-des-Lais dans le département de l'Allier.

Organisons la résistance face à ce projet de silo à plat que la population et les élus de Saint-Martin-des-Lais, dont le très sympathique maire Louis Bardet, refusent de voir s'installer sur leur commune du canton de Chevagnes, à quelques encablures du magnifique parc d'attraction et d'animation "Le Pal", en pleine Sologne Bourbonnaise qui est une très belle région naturelle de France dans notre si verdoyante Auvergne.

Le très sympa maire de Saint-Martin-des-Lais, Louis BARDET

opposé à ce projet de construction de bâtiment de stockage

de céréales de plus de 2 400 m² sur sa commune !

(entretiens avec l'Idiot provincial 01/2014)

Soutenons notre camarade, le maire Louis BARDET et son conseil municipal qui ont déjà émis un avis défavorable en date du 01/10/2013 concernant la pollution du site et précisément les risques de retombées de follicules dans l'air et vu l'avis de notre camarade le maire, en date du 17/10/2013, favorable, (du bout des lèvres), à cette demande de construction sous réserve d'aucune retombée de follicules.

Chères et chers camarades, unissez-vous sous la bannière de l'Idiot provincial, afin de nous opposer - TOUS ENSEMBLE - à ce permis de construire en introduisant un recours devant le tribunal administratif de Clermont-Ferrand puisque nous avons un délai de 2 mois.... à compter de son affichage sur le terrain !

Chères et chers camarades, nous allons organiser un camps de la Résistance pour soutenir les citoyennes et les citoyens de Saint-Martin-des-Lais qui ne veulent plus de follicules sur leurs voitures, sur leurs toitures, sur leurs balcons, sur leurs fenêtres, dans leurs lieux de vie intimes, dans leurs prairies, sur leurs habitations, etc...

Chères et chers camarades, STOP ! Refusons le passage encore et encore de nombreux camions et autres engins de transports de céréales qui viendront défoncer un peu plus les routes départementales autour de ce projet et dont la réfection irrémédiable coûtera encore plus d'argent à nos collectivités territoriales et in fine...aux contribuables.

Chères et chers camarades, ORGANISONS la résistance et démontrons notre DETERMINATION aujourd'hui, ici sur ce projet et demain AILLEURS, à n'importe autre endroit de l'Auvergne !

Chères et chers camarades, nous vous demandons de rejoindre notre futur collectif pour le bonheur des masses populaires qui s'opposent aux projets fantasques dans cette si belle Sologne Bourbonnaise !

Merci de bien vouloir rejoindre la résistance Verte et pacifique des populations locales qui refusent le diktat de la production impérialiste !

A l'assaut ! Merci de partager en masse, sur vos réseaux sociaux respectifs, nos appels pour le respect des habitantes et des habitants de cette TOUTE petite commune de l'Allier qui ne doit pas devenir une commune où les follicules de céréales risquent d'apporter une gêne certaine à des gens qui ne demandent qu'à vivre en paix chez eux avec leurs familles ou leurs proches !

Marc-Claude de PORTEBANE (alias Paul TOP)

Ancien-candidat à la députation de la 1ére circonscription de l'Allier en 2002

Opération Lothar. STOP aux pollutions visuelles et à ce projet de silo à plat : avis de tempète en vue à Saint-Martin des Lai(d)s dans l'Allier (I)

STOP AUX POLLUTIONS VISUELLES :

nous allons démontrer ce quoi nous sommes

capables à Saint-Martin des Lai(d)s dans l'Allier 

à tous les paltoquets qui veulent nous anéantir !

De nombreux reproches nous ont été adressés, il y a peu de temps, sur nos prises de position que ce soit environnementales ou politiques. Le but de ce site militant d'information alternative, est et sera toujours de cracher la vérité comme les cracheurs de feu crachent leur venin et chacun sait que "l'ami de la vérité n'a pas d'amis" pour reprendre la formule si chère à Jean-Edern Hallier !

Ici, nous ne sommes pas dans la "clown attitude" mais dans l'existentiel. Ici, nous avons des convictions et des "couilles", pas des sacs d'engrais suspendus autour du cou pour être pendus par les suppôts de la canaille au col blanc.

Si je donne l'ordre à mes camarades de siffler la fin de la récréation, nous la sifflerons. Nous n'avons peur de rien et de personne. Nous, nous agissons vite et fort et la réputation - certes sulfureuse - de l'Idiot provincial - feu le Père Léon - n'est plus à faire car elle se propage encore plus vite que le feu dans la pinède !

Avant-hier, nous avons fait arrêter le 1er festival européen de Harley Davidson en France à Courpière, hier, nous avons levé plus de 10 000 signatures en 3 semaines dans une pétition CONTRE un projet immonde d'extension de porcherie à Chirat l'Eglise dans l'Allier, demain, nous soulèverons le peuple à Saint-Martin des Laids dans l'Allier et nous serons là, non pas pour "bouffer dans la gamelle" mais pour défendre nos camarades du peuple de base opposés au projet de construction d'un silo plat de stockage de céréales sur le territoire de la commune de Saint-Martin des Lai(d)s dans l'Allier, au lieu-dit "Les Côtes".

Nous verrons bien ce que nous verrons lorsque nos camarades-laids des communes de Paray-le-Frésil et de Garnat-sur-Engièvre ou des villes dans un rayon de 50 km penseront des risques et des inconvénients inhérents à ce projet de construction d'un silo plat de stockage de céréales sur le site de la commune de Saint-Martin des Lai(d)s.

Nous passerons à la loupe l'Article L512-7 - Modifié par la loi n° 2012-1460 du 27/12/2012 - art 7, qui stipule : 

"I.-Sont soumises à autorisation simplifiée, sous la dénomination d'enregistrement, les installations qui présentent des dangers ou inconvénients graves pour les intérêts mentionnés à l'article L 511-1, lorsque ces dangers et inconvénients peuvent, en principe, eu égard aux caractéristiques des installations et de leur impact potentiel, être prévenus par le respect de prescriptions générales édictées par le ministre chargé des installations classées. Les activités pouvant, à ce titre, relever du régime d'enregistrement concernent les secteurs ou technologies dont les enjeux environnementaux et les risques sont bien connus, lorsque les installations ne sont soumises ni à la directive 2010/75/UE du Parlement européen et du Conseil du 24 novembre 2010 relative aux émissions industrielles au titre de son annexe I, ni à une obligation d'évaluation environnementale systématique au titre de l'annexe I de la directive 85/337/CEE du 27/06/1985 concernant l'évaluation des incidences de certains projets publics et privés sur l'environnement.II.- Les prescriptions générales peuvent notamment prévoir : 1° Des conditions d'intégration du projet dans son environnement local ;2° L'éloignement des installations des habitations, des immeubles habituellement occupés par des tiers, des établissements recevant du public, des cours d'eau, des voies de communication, des captages d'eau ou des zones destinées à l'habitation par des documents d'urbanisme opposables aux tiers. III. - Les prescriptions générales sont fixées par arrêté du ministre chargé des installations classées après avis du Conseil supérieur de la prévention des risques technologiques et consultation des ministres intéressés. La publication d'un arrêté de prescriptions générales est nécessaire à l'entrée en vigueur du classement d'une rubrique de la nomenclature dans le régime d'enregistrement. L'arrêté fixant des prescriptions générales s'impose de plein droit aux installations nouvelles. Il précise, après avis des organisations professionnelles intéressées, les délais et les conditions dans lesquels il s'applique aux installations existantes."

Camarades-citoyennes, camarades citoyens, je vous demande un nouvel effort d'activisme militant sur notre nouveau terrain d'opérations futures : Saint-Martin des Lai(d)s !

SOUTENONS le maire Louis BARDET !

Il est hors de question de tolérer un quelconque silo dans le paisible village de Saint-Martin des Lai(d)s ! 

Merci de votre soutien ! Continuons nos combats pour la protection de l'environnement ! Avançons pour une meilleure visibilité de nos terirtoires face aux pollutions visuelles !

Feu ! Ouvrons le bal !

Marc-Claude de PORTEBANE

Belfort : STOP à l'expulsion d'un ressortissant algérien, Boutoudert Abrous, vivant depuis 12 ans en France

Appels à soutien du Parti révolutionnaire national-bolchevique, du CRI (coordination contre le racisme et l’islamophobie Belfort) RESF ( Réseau Education Sans Frontière 90), Ligue des droits de l'Homme 90 et de RESF90 :

Empêchons l'expulsion abusive

d'un ressortissant Algérien Boutoudert Abrous

qui vit depuis 12 ans en France !

Nous vous appelons a soutenir Boutoudert Abrous, ressortissant algérien vivant depuis 12 ans en France, "en situation irrégulière" au regard de la loi. Il est placé au centre de rétention de Geispolsheim, près de Strasbourg et fait désormais l'objet d'une OQTF. Le 22 oct 2013, il se rend au service état civil de la Mairie de Belfort pour publier les bans de mariage, étrangement le vendredi 25 oct 2013, Boutoudert se voit remettre une assignation à résidence par les forces de police. Il est placé en rétention le 28 oct 2013. La décision de la préfecture se fonde uniquement sur des attestations de domiciliation jugées douteuses de 2004 à 2005, que son avocate conteste. Lundi 04 novembre 2013, le tribunal administratif de Strasbourg statuera sur notre demande de recours en annulation d'une décision de placement en rétention. Nous assistons à un acharnement de la part des services de l'état, inspiré par la politique du chiffre, n'hésitant pas à outre-passer les décisions de justice.

Empêchons l'expulsion abusive de ce ressortissant Algérien, sur le territoire Francais depuis 12 ans : 

- Lui permettre de vivre dignement auprès de la femme qu'il souhaite épouser. 
- Pour faire front face à la politique du chiffre menée par les gouvernements successifs.
Nous appelons chacun et chacune d'entre vous à signer cette pétition pour que Abrous puisse retrouver son épouse et vivre dignement.

Une mobilisation est prévue dans le courant de la semaine prochaine au centre ville de Belfort en cas de rejet par le tribunal administratif.

Les associations signataires :
CRI (coordination contre le racisme et l’islamophobie Belfort) et membre des AES (amis de l'émancipation sociale), RESF ( Réseau Education Sans Frontière 90), Ligue des droits de l'Homme 90... et bien d'autres encore. 

http://www.avaaz.org/fr/petition/NON_A_LEXPULSION_DE_ABROUS_BOUTOUDERT/?cFXdAdb

Merci de bien vouloir signer cette pétiton et de la partager sur vos réseaux sociaux.

Projet de porcherie à Chirat l'Eglise : le commando PCO3 PRO-ANIMAUX prêt

STOP au PROJET de PORCHERIE à CHIRAT L'EGLISE :

le parti révolutionnaire National-Bolchevique

et ses cadres se mettent à disposition

du Collectif Anti-Porcheries France !

img-0510.jpg

PRO-ANIMA : NOUS SOMMES TOUS DES PORCS " !

Le national-bolchevique, Marc-Claude de Portebane, à la préfecture de l'Allier :

"Nous préférons vous avertir que nous ne laisserons pas passer ce projet immonde de projet de porcherie à Chirat l'Eglise !"

Le parti révolutionnaire National-Bolchevique, ses cadres, de nombreux militants écologistes indépendants, des militants de la Fédération Anarchiste et de la CNT avaient prévu de tenir demain, une conférence de presse et de protester, devant la mairie de Chirat l'Eglise dans l'Allier, en Auvergne CONTRE le projet immonde de porcherie à Chirat l'Eglise, dans l'arrondissement de Montluçon.

Afin de ne pas commencer à générer d'éventuels troubles à l'ordre public, Marc-Claude de PORTEBANE, le président du parti révolutionnaire National-Bolchevique et du Collectif Anti-Porcheries France a pris attache avec le cabinet de la préfecture de l'Allier et de celui de la sous-préfecture de Montluçon où l'on craint de sérieux affrontements entre les partisans de la souffrance animale, des porcheries sur caillebotis et plusieurs militants associatifs opposés à la maltraitance animale et aux projets de porcheries qui commencent à sortir comme des "champignons" dans notre si belle Auvergne.

Nous ne voulons pas de "provocations" entre les uns et les autres, parce que les "perdants", ce sera toujours les "défendeurs" de la CAUSE animale, David contre GOLIATH, celle du "pauvre" contre le "diabolique" aux 7 chandeliers !

Nous savons tous comment les affrontements avec les forces de l'ordre se sont terminés dans le Cotentin-Maine à propos des lignes THT.  Nous ne voulons pas de "débordements" qui nuiraient à la cause Auvergnate.

Les partisans de la cause des porcs commencent juste à se réveiller devant les monstruosités faites aux nombreux porcs de partout dans le monde. Le Christ est arrivé pour les chrétiens ! Le Prophète est arrivé pour les musulmans ! Mais le "restant" de la colère de Dieu arrivera par l'Idiot provincial pour la défense de la cause animale sans protection !

Il nous faut donc 7 jours pour déclarer en sous-préfecture de Montluçon (selon le secrétaire général Nicolas Kieffer), toute manifestation...sur la voie publique. Nous nous y conformerons.

Par contre, sur les terrains privés, nous ferons règner notre propre service d'ordre et nos camarades sont prêts à affronter les représentants des lobbys divers du "cochon IMmonde" ! Et nous sommes déterminés à faire face contre face à ceux qui pensaient sponsoriser un projet "péperre" et bien "ficelé" en zone très rurale.

Paul TOP

Sainte-Marguerite abandonnée à Saint-Maurice-ès-Allier, priez pour nous !

Sur le chemin qui mène

aux sources de "Sainte-Marguerite"

que de belles surprises !

geyser-057.jpg

Bonjour les délibérations du conseil MINIcipal à 10 m des sources !!!

geyser-040.jpg

Le site est ouvert au public et un sentier de découverte a été réalisé sur ce site par le CEN Auvergne.

Visite guidée de l'Idiot provincial !!!!

geyser-023.jpg

Sympa la source du Héron....vue de loin !!!

La source de Sainte Marguerite est préservée par le Conservatoire d'espaces naturels d'Auvergne, (CEN), membre de la Fédération des conservatoires d'espaces naturel, en lien avec la société des eaux via la signature d'une convention de gestion.

geyser-029.jpg

A condition de ne pas la regarder de trop près !

En effet, outre son intérêt géologique avec la présence de dépôts actifs de travertin, le site abrite deux espèces de plantes halophiles : l'Atropis distans (Puccinellia distans) et le Plantain maritime (Plantago maritima).

geyser-028.jpg

Côté verso et courant d'air, ce n'est pas la panacée !!!

Probablement utilisée depuis l'antiquité, l'eau de Sainte-Marguerite est reconnue depuis 1894. Autrefois, on parlait de Sainte-Marguerite-les-Bains, où l'on soignait les affections rénales, les maladies du foie et de l'estomac. En 1929, une station d'embouteillage sera construite par Georges Humbert.

geyser-024.jpg

Sympa la toiture qui part en quenouille !

Sans parler de la crasse ambiante !!

geyser-026.jpg

Sympa la sauvegarde de l'urbanisme et de l'hygiène !!!

Au début des années 1990 la société d'embouteillage de l'eau de Sainte Marguerite a été rachetée par le groupe Intermarché et cette eau est depuis exclusivement vendue dans le réseau de ce distributeur, puisqu'aujourd'hui, seuls deux captages (Chapelle et Les Graviers) sont utilisés pour la mise en bouteille de l'eau minérale.

geyser-035.jpg

Jolie la corrosion du tuyau métallique !!!!

geyser-034.jpg

Est-ce pour cette raison que l'eau est "ferrugineuse" ?

Deux autres sources (le Tennis et Brissac) s'épanchent tandis qu'un geyser naturel partiellement aménagé (mise en place ancienne d'un tuyau métallique) jaillit toutes les 20 minutes environ. Des émergences de gaz carbonique sous forme de chapelets de bulles sont visibles sur les rives de l'Allier.

geyser-019.jpg

Abandon scandaleux de cette ex-station thermale et

gaspillage de l'eau, alors que nombre de pays crèvent de soif !

La source de la Chapelle où sort l'eau de Sainte Marguerite abrite un petit établissement thermal qui n'est plus exploité de nos jours.

Bonjour ce patrimoine ..."à partager" sans modération !

Les amateurs de camping et de camping-car apprécieront !

geyser-044.jpg

Surtout lorsque l'on se dirige sur le sentier pédestre, menant aux sources, en partant de la commune de Mirefleurs !!! Bonjour l'ambiance dans la signalisation !

geyser-043.jpg Feux à volonté et décharges sauvages font bon ménage !

geyser-045.jpg

Berges de l'Allier qui s'effondrent et seulement "balisées" sur leur danger par les promeneurs !!! Cool la pente d'au moins 5 m !

geyser-046.jpg

Plus belle la vie pour les enfants échappant à la vigilance de leurs parents !

STOP AUX DIVERS DANGERS !

Que font les pouvoirs publics et les élus en mal d'écologie et d'environnement durable ?

A suivre

MCDP

Divagation du taureau : le maire va aider les habitants de sa commune d'Aydat :

Après l'intervention de l'Idiot provincial :

le maire va prendre un nouveau arrêté municipal

interdisant la divagation de taureaux à Aydat !

Contacté ce matin par l'Idiot provincial, (et après la peur "bleue", hier soir, de paisibles randonneurs qui se sont retrouvés face à un "monstre", un taureau de race limousine en état de divagation) sur le chemin communal ceinturant le lac de "La Cassière" à Aydat, le maire de la commune, Roger LEPETIT, nous a assuré qu'il allait prendre un nouveau arrêté municipal empêchant la divagation des "bêtes à corne", comme ce taureau, plutôt dangereux pour l'ordre public.

Si de nouvelles recherches étaient effectuées, dans les prochains jours, comme aujourd'hui, à Aydat, vers le camping ou vers ce lac de "La Cassière", pour retrouver le supposé "cadavre"de la petite Fiona, ne vaudrait-il pas mieux que la sécurité physique des enquêteurs soit fissa assurée ?

kas-010.jpg

En ce qui concerne nos photos concernant l'obstruction de la voie publique par les engins de l'entreprise CYMARO, le maire nous a indiqué que l'arrêt municipal affiché sur la route et pris pour les travaux de réfection du réseau d'eaux pluviales....n'était pas le bon !!!! 

En effet, le stationnement étant juste interdit sur cette partie de la chaussée, le maire a convenu avec nous que l'entreprise CYMARO s'était trompée dans l'affichage de l'arrêté. LOL

Bonne nouvelle : le voisinage (qui avait déjà alerté la mairie) pourra - enfin - accèder à cette voie communale et ce, dès la fin des travaux sur cette portion, c'est-à-dire à partir de ce soir. 

Ouf !

Contacté ce matin également par l'Idiot provincial, le patron de la société CYMARO, Mr LAFARGE, nous a plus ou moins envoyé sur les "roses" en indiquant : "Vous n'avez que cela à faire" !

Lol ! Oui ! Chacun son métier !

Paul TOP 

Fiona Story : le taureau du nommé "Vaury" a-t-il le droit de faire peur aux randonneurs près du lac de la Cassière à Aydat ?

Au lac privé de "La Cassière" à Aydat

les randonneurs à la recherche du corps

de la petite Fiona

doivent-ils assister à un lâcher de

taureau dans les chemins communaux ?

kas-013.jpg

Mal en a pris ce soir à un couple de randonneurs - à la recherche du corps de la petite Fiona - qui se sont adonnés à la balade en plein air à Aydat pour y respirer l'air frais des montagnes du Puy-de-Dôme, où de nombreux pècheurs étaient également présents sur ce lac qui s'étend sur une surface de 14 hectares à 850 m d'altitude, au milieu des cheires volcaniques.

Après des recherches (malheureusement infructueuses), les randonneurs se sont retrouvés, non pas avec le cadavre supposé de la jeune Fiona, mais face à un taureau de race Limousine, égaré, à la recherche de femelles ou de son troupeau, sur un chemin communal.

kas-018.jpg

Au lointain, on entendait des cris de gens apeurés dans les terrains jouxtant les habitations de ce lac de "La Cassière".

kas-020.jpg

En effet, le taureau en question, sans repères, commençait sérieusement, à semer la "pagaille" auprès des populations locales.

Puis, les randonneurs durent faire face à la sombre réalité et se rendre à l'évidence : un "monstre" largué en pleine nature, en état de divagation manifeste, était prèt à "foncer" sur le rouge du camarade Khmer rouge, en question.

Las ! On apprit donc, (en posant des questions dans le voisinnage), que ce "vaurien" de taureau appartenait à un nommé "Vaury".

"Plus de peur que de mal" pour les randonneurs qui durent leur salut .... derrière une caravane (d'assez mauvais goût, dont il serait intéressant de connaître la légitimité) en attendant que le danger passe !

kas-016.jpg

Tiens ! Nous allons peut-être en savoir davantage auprès de l' "association des propriétaires du lac de La Cassière", assez "à cheval", en matière de réglementation dans le domaine....de la pèche !

Après "Fiona Story", "Faune Story" ?

ayd-053.jpg

Et puis, pendant que nous y sommes, comment se fait-il que la voie communale "Route du lac", en bordure de ce lac, soit interdite à la circulation ...

ayd-053-1.jpg

.....alors que - SEUL - le stationnement est interdit du 30/0/2013 au 20/10/2013 et non pas......

kas-025.jpg

.....la circulation des véhicules à moteur ou autres, d'ailleurs ?

kas-029.jpg

Peut-être que l'entreprise "CYMARO" (ouvrage d'art, terrassements, voiries-routes-pistes, travaux TP, etc... - dirigeant Mr Lafarge -) dont le siège social est à Massiac dans le Cantal, va pouvoir "éclairer" notre lanterne, concernant les travaux de réfection de réseau d'eaux pluviales, en cette nuit tombante....sur le lac d'Aydat, au secours, aidez-nous !!!

kas-022.jpg

Oups ! Et, nous n'avons pas oublié ce tas de ferrailles diverses et avariées en bordure de ce lac privé....si prisé par les randonneurs de passage à ce lac privé ..... de ne pas rire de tout !!!!

A suivre

Marc-Claude de PORTEBANE

Dossier d'enquête publique sur le projet de porcherie "volatisé" en mairie de Chirat l'Eglise : le tribunal administratif mis au parfum

ENQUETE PUBLIQUE ABSENTE

DE LA MAIRIE DE CHIRAT L'EGLISE :

porc-052.jpg

Le préfet de la région Auvergne, le préfet de l'Allier et le président du tribunal administratif de Clermont-Ferrand mis au jus par l'Idiot provincial.

Est-il normal que le commissaire-enquêteur ait "oublié" le dossier d'enquête publique "chez lui", alors que cette masse de documents relative au projet de cette porcherie de Chirat l'Eglise doit être mis à la disposition du public ?

A suivre

PETITION "STOP AUX MUSICALES D'ISSOIRE" : Halte aux gaspillages de l'argent public

HALTE AUX GASPILLAGES DE L'ARGENT PUBLIC !

Merci de signer en masse notre pétition

STOP au festival de musique classique

"Les Musicales d'Issoire Val d'Allier" !

a2010.jpg

Nous vous avons rendu-compte de la manière dont nous avons été traités par certains élus ou certains fonctionnaires lorsque nous avons voulu leur demander plus d'informations concernant les motivations des élus qui ont voté, une nouvelle fois, une subvention pour la réalisation des Musicales d'Issoire Val d'Allier sans que le public soit informé sur les réelles retombées économiques de ce festival de musique classique.

L'Idiot provincial a déjà fait "capoter" le "FREE WHEELS" : le 1er festival européen de motos "Harley Davidson" à Courpière. Notre détermination et tenacité nous a valu d'être connus et reconnus dans le monde entier. L'ex-préfet de la région Auvergne Patrick STEFANINI ne manquait jamais de saluer notre professionnalisme et notre opiniâtreté. "Je lis chaque matin, à mon petit-déjeuner l'Idiot provincial" nous disait-il car je lis ce que je ne vois pas chez les autres". Bilan : nous avons eu raison d'en finir avec le "Free Wheels" puisque nos entreprises locales ont été "plantées" pour pas moins de plus de 800 000 euros, sans compter les subventions, la logistique de la mairie de Courpière....

Mais c'était mal nous connaître, car, même sous les "menaces" verbales ou "physiques", nous n'avons pas plié et nous ne plierons jamais.

Nous espérons que le nouveau préfet de la région Auvergne, Michel FUZEAU, saura, lui aussi, apprécier notre acharnement pour que perce la vérité sur le pourquoi du versement continuel de l'argent public, et ce, chaque année, à un festival dont nous ne connaissons aucunement les retombées économiques sur le territoire d'Issoire.

Nous sommes déterminés à faire respecter la volonté du peuple. Nous allons travailler sur quatre festivals en Auvergne.

En ce qui concerne ces "XVIII Musicales d'Issoire Val d'Allier", nous tenons à remercier tout spécialement, pour leurs précieux conseils, Mr Guilhem PONCY, responsable du pôle "Observation, Développement et Innovation et investissements, Investissement et Opérateurs immobiliers de loisirs" au Comité Régional de Développement Touristique d'Auvergne (CRDTA) et le cabinet de consultants "Eric MAURENCE CONSULTANTS" qui ont été le "fer de lance" de la superbe étude d'impact, (commandée par les élus), sur le Festival international de Théâtre de Rue d'Aurillac qui présente un bilan clair et net en nombre de visiteurs (25 000 grand public, 500 professionnels et 2 800 artistes, 74 200 nuitées dont 43 000 à titre marchand, 65 000 repas dont 28 000 au restaurant et 37 000 à emporter, 89 700 consommations et petits déjeuners dans les cafés, 600 000 euros d'achat dans les commerces ET 2 millions d'euros d'achat dans les commerces).

Un festival rentable pour les partenaires publics - donc le contribuable - comme la région Auvergne, le Département ou la CABA (Communauté d'Agglomération du Bassin d'Aurillac).

Les chiffres ne sont pas comparables avec les différentes éditions du festival de musique classique "Les Musicales d'Issoire Val d'Allier". 

Tout ce que nous avons obtenu, aucours de notre reportage sur cet évènement issoirien, c'est le mépris de certains fonctionnaires, le refus à toute communication des différents services concernés, le manque de transparence de l'administration, un manque de volonté de la part des élus à communiquer sur une thématique culturelle qu'ils considèrent comme "importante", à l'image du maire d'Issoire, Jacques MAGNE, qui a refusé de nous recevoir ou de Bernard PELLIGRI, le directeur du syndicat mixte d’aménagement et de développement du Pays d’Issoire "Pays d'Issoire Val d'Allier Sud" qui nous a gentiment "raccroché au nez" après nous avoir - uniquement - "sermonné" sur ce qu'il avait lu dans l'Idiot provincial.

Un grand merci au député de la 4° circonscription du Puy-de-Dôme, Jean-Paul BACQUET, qui a bien voulu nous recevoir.

Ceci en dit long sur les rapports entre les élus qui sont coupés du monde extérieur, englués dans leur conformisme ambiant et les attentes du peuple qui, lui, trime pour payer de plus en plus d'impôts locaux, régionaux ou nationaux, sans arrêt en hausse constante, par contre !

Et si nous devions rajouter une fine couche politique, nous, ici, nous emboîtons le pas au président du Parti de Gauche (PG), Jean-Luc MELENCHON, qui "dit aujourd’hui ce que le peuple de gauche ressent, c’est-à-dire une exaspération, une déception immense» par rapport à François HOLLANDE et à son gouvernement.

C'est malheureux à dire et triste à constater mais les socialistes deviennent pires que la droite de SARKOZY !

Ces comportements de nantis de ces grands bourgeois, de ces bobos de "gauche" devront sonner "la charge" lors des prochaines municipales de 2014 afin de les "balayer" d'un revers de manche !

Merci de soutenir notre pétition, (présente pour l'instant sur internet), "STOP au festival de musique classique "Les Musicales d'Issoire Val d'Allier" dont voici le lien sur lequel vous pouvez cliquer : 

http://www.change.org/petitions/stop-au-festival-de-musique-classique-les-musicales-d-issoire-val-d-allier?share_id=IkGhuDqWoC&utm_campaign=signature_receipt&utm_medium=email&utm_source=share_petition

Nous aurons nos 30 000 signatures. Rien ne presse et ce, avant les "19° Musicales d'Issoire" prévues à partir de juin 2014

Nous comptons sur votre action militante pour la faire découvrir - AUX GUEUX AUVERGNATS - dans toute l'Auvergne et même partout en France ou dans le monde puisque nous avons déjà des signatures du Maroc, de Suisse, de Belgique ou de Tunisie !

"STOP au festival de musique classique "Les Musicales d'Issoire Val d'Allier" !

Place au peuple ! En avant la musique !  Cool

Marc-Claude de PORTEBANE

Le procureur de la République va-t-il mettre son pif dans l'association "Les Musicales d'Issoire Val d'Allier" ?

Qu'en est-il des statuts de l'association

"Les Musicales  d'Issoire - Val d'Allier" ?

sept-2013d-007-1.jpg

Le 16/07/2007, les statuts de l'association "Les Musicales  d'Issoire - Val d'Allier" étaient adoptés en assemblée générale extraordinaire.

Cette association a pour but : "de promouvoir des actions culturelles et notamment musicales, et également le soutien au patrimoine historique d'Issoire".

Les statuts de cette association ont été réceptionnés à la sous-préfecture d'Issoire, le 30//07/2007.

Au titre III, section "Administration et Fonctionnement", il est stipulé que "L'association est administrée par un conseil d'administration de 9 membres élus au scrutin secret par l'assemblée générale pour une durée de 3 ans".

Le siège social était fixé au domicile du président, soit au 37, rue d’Espagnon à Issoire.

Or, lorque l'on effectue une recherche sur les pages jaunes de l'annuaire téléphonique, celui-ci ne mentionne aucunement cette association à l'adresse indiquée à la sous-préfecture d'Issoire, et ce, conformément aux statuts.

Par contre, sur les pages blanches de l'annuaire, le président de cette association apparaît au n° 4, rue du Cerf-Volant à Issoire.

Est-ce dire que le siège social de l'association "Les Musicales d'Issoire - Val d'Allier" a été transféré à cette nouvelle rue puisque l'adresse du président a changé depuis cette déclaration en sous-préfecture ?

sept-2013-422.jpg

Il semble bien que oui sur ce document que nous retrouvé à l'office de tourisme d'Issoire !

Dans ce cas-là, pourquoi la sous-préfecture d'Issoire n'aurait-elle pas été encore avisée ?

Une déclaration de modification de cette association existe bien mais elle date du 07/04/2009 (décision(s) pris(e)s le 26/01/2009), elle concerne des changements parmi les dirigeants et a été enregistrée à la sous-préfecture d'Issoire (récépissé n° W633000050).

Depuis, "silence radio" !

En effet, cette modification faisait part du renouvellement des membres du bureau de l'association dite "MUSICALES D'ISSOIRE - VAL D'ALLIER" décidé lors de cette AG du 26/01/2009, à savoir :

- président : Pierre TERRIAS, né le 08/05/1938 à Issoire, retraité, demeurant 37, rue d'Espagnon à Issoire

- 1er vice-président : André POINTUD, né le 10/01/1934 à Issoire, retraité, demeurant 22, rue du Mas à Issoire

- secrétaire : Frédéric HANS, né le 01/08/1964 (lieu non précisé), supérieur, demeurant à Issoire (adresse illisible)

sept-2013-c-001.jpg

- secrétaire-adjoint : Marie-Catherine KUDER, née le 12/11/1964 (lieu non précisé), mère au foyer, demeurant 4, 6 rue du Cerf Volant à Issoire

- trésorier : Bernard GUILLANEUF, né le 05/12/1955 (lieu non précisé), agent général d'assurances, demeurant 8, impasse des Croizettes à Issoire

- trésorier-adjoint : "JOVVESHOMME" (orthographe illisible que nous avons eu du mal à reconnaître avec la sous-préfecture d'Issoire), née le 30/10/1951, enseignante, demeurant au 43, rue de Lavaur à Issoire

- membre : Marie-Françoise "DURAND-DINET" (orthographe illisible que nous avons eu du mal à reconnaître avec la sous-préfecture d'Issoire), née le 10/12/1928 (lieu non précisé), profession : trésor public en retraite, demeurant 32 bis, impasse des Jodonnes à Issoire.

sept-2013d-004.jpg

Précision : cette dame "DURAND-DINET" soufflera ces 85 bougies en cette fin d'année 2013 !

Voilà, c'est tous les documents OFFICIELS relatifs à cette association "Les Musicales d'Issoire-Val d'Allier" en possession des services de l'Etat, alors que les changements (ou pas) au sein du conseil d'administration auraient dû être signifiés à la sous-préfecture d'Issoire et ce, depuis ..... au moins la fin janvier 2012.

Merci aux élus (Mairie...et tant d'autres) qui versent subventions sur subventions, année après année, à une association qui ne semble pas être "à jour" dans la rédaction de ces statuts !

En tout cas pas à la sous-préfecture d'Issoire !

Questions subsidiaires posées par l'Idiot provincial :

- la secrétaire-adjoint de l'association "LES MUSICALES D'ISSOIRE VAL D'ALLIER", Mme KUDER Marie-Catherine, est-elle la même personne que l'un de ces "solistes renommés" comme Marie-Catherine KUDER-TERRIAS qui ont fait crépiter l'applaudimètre lors du concert/festival/musique classique en l'auguste château de Parentignat le 02/07/2013 à 20h 30, en compagnie de Maurizio BAGLINI (ce musicien a remporté à l'unanimité du jury les Masters de piano de Monte-Carlo en 1995. Invité de festivals prestigieux - dont celui de La Roque-d'Anthéron en France -, il mène une carrière internationale de concertiste) et de Sylvia CHIESA (violoncelliste de renommée internationale) ? 

- le secrétariat de l'association "LES MUSICALES D'ISSOIRE VAL D'ALLIER" a-t-il pour vocation, la "promotion" d'un de ces membres du conseil d'administration, sur la scène musicale internationale ?

- qu'en pensent les contribuables et notamment les classes défavorisées en ces temps de crise économique grave ?

- qu'en pensent les partenaires financiers publics, dont certaines collectivités qui dilapident l'argent public à l'image de cette ville d'Issoire qui ne trouve rien de mieux que de financer ces "Musicales d'Issoire- Val d'Allier" à hauteur de 6 042 euros pour seulement quatre concerts, (dont deux seulement dans la propre ville d'Issoire), qui semblent réservés à une certaine "classe" bourgeoise alors que personne ne semble connaître, à ce jour, l'impact positif ou non de ce genre de manifestation en ce milieu rural plus que défavorisé ?

Pas d'histoires à Issoire à propos de l'environnement qui mériterait plus ample attention ?

sept-2013-452.jpg

Que fait ce vélo derrière les murs de l'institution "Sévigné Saint-Louis", le long de la rivière "La Couze Pavin" ?

- qu'en pensent les élu(e)s des collectivités territoriales comme ceux de la région Auvergne et du conseil général du Puy-de-Dôme (2 subventions) ?

- qu'en pensent les élu(e)s du conseil communautaire "Issoire Communauté" (Pardines, Issoire, Le Broc, Meilhaud, Perrier) qui y est allé, lui, de son sympathique "petit couplet", en disant qu'il accordait à "l'association - Les Musicales d'Issoire-Val d'Allier -  une subvention, en date du 26/02/2013, de 1 500 euros pour l'organisation de ces XVIII Musicales.... qui sont, pour ces braves citoyen-élus, une "manifestation considérée comme un évènement d'importance exceptionnelle destiné à renforcer la notoriété de notre territoire" ?

sept-2013-483.jpg

- que pensent nos camarades-citoyens de Pardines de cette subvention accordée à ces "XVIII Musicales d'Issoire" avec l'argent de leurs impôts, alors que, (comme nous l'avons constaté), l'état de délabrement de "dame Nature" devient effarant...

sept-2013-487.jpg

....tandis que leur patrimoine architectural, religieux.... part en "quenouille" ?

sept-2013-361.jpg

A la bonne heure ! Bonjour la balade à pied, les "Cerfs-Volants" et son si doux label "Douce Heure" à Pardines !

N'est-il point anormal de constater que les élus de Pardines, par ailleurs membres de ce conseil communautaire "Issoire Communauté", laissent, de façon scandaleuse, cette croix dans un tel état d'abandon aux vents mauvais de Hurlevent ? La remise en état de cette malheureuse croix aurait bien mérité ces 1 500 euros de subvention, votés à l'unanimité, à cette association des "XVIII Musicales d'Issoire", non ?

En ce qui concerne ces "Musicales d'Issoire-Val d'Allier" :

- nous demanderons dans les prochains jours qu'une étude soit réalisée par les services de l'Etat sur la région d'Issoire, dans le cadre du développent rural, en termes de dynamique culturelle (afin d'étudier les effets de la décentralisation et de la démocratisation de la culture), sociale (impact sur le développement local) et artistique (valorisation du patrimoine).

- nous demanderons une étude plus analytique fondée sur des débats d'ordre économique. Notre époque étant plongée dans une crise économique grave, la question des problèmes et enjeux financiers est d'une évidente prépondérance.

- nous demanderons que la réflexion soit poussée sur l'impact de ces "Musicales d'Issoire Val d'Allier" sur le développement rural, en matière d'emplois (4 748 demandeurs d'emplois toutes catégories, 2 463  allocataires fin de mois, un taux de chômage le plus fort du Puy-de-Dôme pour le 3° trimestre 2012, 806 personnes ayant des droits ouverts au RSA, 605 personnes ayant un droit payable au RSA, moins 15, 4 % d'offres d'emploi collectées de janvier à décembre 2012.... dans ce Bassin d'Issoire).

Ce n'est pas parce que l'Etat a transféré aux collectivités territoriales les compétences et ressources dont il se servait pour aménager et développer le territoire, que ces collectivités territoriales doivent faire tout et n'importe quoi en matière culturelle.

Et que l'on ne vienne pas nous parler de "désert culturel" à propos de l'Auvergne et plus particulièrement dans le Bassin d'Issoire !

a103.pngMarc-Claude de PORTEBANE

Val d'Alllier : Mairie et Musicales d'Issoire (IV)

Subventions 2013 aux associations

de la commune d'Issoire :

1 pour la sous-préfecture

0 pour la ville d'Issoire !

Nous tenons à remercier Mme la sous-préfète d'Issoire, Mme Hélène GERONIMI, pour la rapidité dans sa réponse à notre demande concernant l'attribution des subventions aux associations et organismes 2013 par la mairie d'Issoire, qui, comme nous l'avons vu ce matin, nous fait de la "rétention" de l'information concernant l'octroi d'une subvention "considérable" de l'ordre de 6 042 euros à l'association "Les Musicales d'Issoire val d'Allier".

sept-2013d-003.jpg

La partie grise représente la subvention 2012

la partie jaune la subvention 2013

Nous sommes donc en mesure de vous prouver que les contribuables issoiriens ont donc versé, en 2013, une subvention de 6 042 euros à l'association "Les Musicales d'Issoire val d'Allier" sans que nous en connaissions encore les motivations et avant même que les concerts ne débutent.

Pourquoi cette délibération n'est-elle pas encore mise à la disposition des citoyens issoiriens par la mairie d'Issoire sur son site internet ?

Pourquoi le conseil municipal d'Issoire ne donne-t-il pas plus d'informations aux habitants quant aux attributions des subventions aux associations, alors que la conseillère municipale, Nadège DUCHET, rappelait que 'l'assemblée est appelée comme chaque année à délibérer sur l'octroi d'aides financières au monde associatif local, que la municipalité a été saisie de multiples demandes examinées par une commission ad'hoc et par la commission des finances, que sensible aux difficultés des populations les plus fragilisées par la situation économique et les problèmes liés à l'emploi, l'équipe municipale a privilégié pour la 3° année consécutive, la contribution allouée au CCAS, puisque sur l'exercice 2013, cette dotation progresse de + 40 000 euros par rapport à 2012 et passe de 850 000 euros à 890 000 euros, soit + 4, 7 %.

sept-2013d-005.jpg

Le conseil municipal d'Issoire indique simplement, (sans plus de précisions), au niveau de la générosité publique pour les subventions aux associations, ceci : "Dans leur ensemble, les subventions allouées au monde associatif local restent à l'identique des sommes versées en 2012"...

Sauf "quelques nuances" que nous avons relevées ....dans l'ensemble :

L'aéro Club Pierre Herbaud (préparation du BIA pour les lycéens a reçu 1 000 euros (zéro en 2012), l'amicale des chasseurs d'Issoire/société de chasse n'a rien perçu en 2013 (338 euros en 2012), l'amicale des marins et anciens marins combattants (anciens cols bleus) n'a rien reçu en 2013 (216 euros en 2012), l'association Chevaux-poneys en délires avait reçu 500 euros en 2012 (0 en 2013), l'Atelier choregraphique a perçu cette année 180 euros (rien en 2012), le Billard-club Issoire (180 euros en 2013, zéro en 2012), le CNRS (zéro en 2013 mais 500 euros en 2012), l'association Chrysalide (5 500 euros en 2013, zéro en 2012), le comité des oeuvres sociales du personnel - aides sociales - connaît un bond de 9 365 euros (2 868, 93 euros en 1992), le comité des oeuvres sociales du personnel - médaillés et retraités - (14 992 euros en 1993 contre 11 970 euros en 2012), la Compagnie Jaïs (100 euros en 2013, zéro en 2012), Concordia (2 143 euros en 2012, zéro en 2013, Culture et loisirs Issoiriens (300 euros en 2012, zéro en 2013), Dôme boxing club (zéro en 2012, 180 euros en 2013), la subvention exceptionnelle aux donneurs de sang de l'ordre de 1 500 euros attribuée en 2012 passe à la moulinette en 2013, la FCPE - Fédé conseils parents d'élèves - a perçu 180 euros en 2012 (zéro en 2013), la FNATH - Fédé nationale des accidentés du travail et handicapés ne touche pas un opeck en 2013 (463 euros en 2012), la FNDIRP - comité de liaison - (350 euros en 2013, zéro en 2012), le Souvenir français - comité de liaison - (350 euros en 2012, zéro en 2013), la Maison des Parents (zéro en 2013, zéro en 2013), Mobil'aide (600 euros en 2013 contre 500 en 2012), l'association Rhin et Danube (216 euros en 2012, zéro en 2013), SOS Animaux Assainissement (rien en 2012 mais 6 000 euros en 2013), les Sabots d'Orbeil - Bourrée Yssoirienne groupe folklorique (223 euros en 2012, zéro en 2013), le Scrabble des Couzes (zéro en 2013 mais 180 euros en 2012), la CGC (600 euros en 2013, zéro en 2012), la CFDT (600 euros en 2013, zéro en 2012), la CGT et FO en baisse (622 euros en 2012 pour 600 euros en 2013), les Terres Romanes d'Auvergne (37 000 euros en 2013 contre 35 000 euros en 2012), le Twirling Bâton (680 euros en 2013 pour 180 euros en 2012), l'USI toutes disciplines - Aide au fonctionnement et déplacement sports individuels (10 500 euros en 2013 contre 10 000 euros en 2012), l'USI toutes disciplines - Sports dans les quartiers (1 500 euros en 2013 contre 1 240 euros en 2012), l'USI cyclisme USPI - équipe nationale - (6 000 euros en 2013, zéro en 2012), l'USI cyclisme USPI - La Méridienne - (7 591 euros en 2012, zéro en 2013), l'USI Football (250 euros de plus qu'en 2012, soit 20 000 euros), l'USI Handball (11 000 euros en 2013 contre 16 000 en 2012), l'USI Rugby (30 000 euros en 2013 contre 44 719 euros en 2012), USI SKI - déplacements - (500 euros en 2013, rien en 2012), VMEH - visiteurs des malades dans les hôpitaux - (zéro en 2013 contre la modeste somme de 150 euros en 2012), le VELO CLUB pays de Saint-Flour (7 591 euros en 2013, zéro en 2012), les Vétérans sports loisirs Foot (180 euros en 2013, zéro en 2012) et Volcanik Endurance (que dalle en 2012 mais 100 euros en 2013).

sept-2013d-006.jpg

Mais tenez-vous bien les côtelettes...

En ces mauvais temps d'incertitude, certaines coopératives scolaires subissent, elles, de plein fouet, la "crise" budgétaire alors que certaines associations n'auront pas à se plaindre de la "générosité" municipale Issoirienne, version cuvée 2013 !

Ainsi, la maternelle Barrière voit fondre son budget (1 524 euros contre 1 810 euros en 2012), la maternelle du Centre (1 280 euros en 2013 contre 1 390 euros en 2012), la maternelle Faubourg (3 376 euros en 2013 contre 3 464 euros en 2012), ...la Primaire Pré-Rond n'a touché que 3 880,65 euros en 2013 contre 4 196, 92 euros en 1992.

La subvention 2012 de 5 340 euros aux "Transports Ecoles/Centre aqualudique" est passée, elle, à la case "pure perte"  puisqu'elle a été purement et simplement supprimée pour l'an de grâce 2013.

Les masses populaires apprécieront certainement toutes ces modifications de subventions aux associations et organismes issoiriens lorsque sonnera l'heure de la retraite municipale...lors des élections municipales des 23 et 30 mars 2014 qui s'annoncent "croustillantes" !

Mais, place, comme nous le disait si bien Théophile Gauthier, au "plus coûteux de tous les bruits" : la musique !

Oui ! Diantre ! Place aux spectacles !

Les 14 416 habitantes et habitants d'Issoire (et les populations les plus fragilisées par la situation économique) ont certainement dû apprécier les quatre concerts (subventionnés par la mairie), et organisés cette année 2013 par l'association " Les Musicales d'Issoire - Val d'Allier" puisqu'ont été réunis, (selon cette association), à l'abbatiale Saint-Austremoine d'Issoire et au château de Parentignat, de "grands orchestres et des solistes renommés".

6 042 euros de subvention municipale, cela devait être de très, très beaux concerts. Les allocataires du RSA Issoirien ont dû apprécier !

Dommage, non, que les entrées payantes ne furent estimées qu'à "250" pour les deux concerts au château de Parentignat et à "300" pour les deux autres concerts donnés en l'abbatiale Saint-Austremoine ?

Ah ! Vivement que nous vous donnions l'avis de la "Maison paroissiale" d'Issoire qui a recueilli les 600 euros de location pour les deux concerts donnés en cette si belle abbatiale Saint-Austremoine qui fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 1840.

sept-2013-335.jpg

Croyants ou non-croyants, nous vous invitons à y brûler un cierge pour que celui-ci soit "lumière" afin de mieux nous "éclairer", pour qu'il soit "feu" afin qu'il brûle en nous tout "égoïsme, orgueil, impureté", pour qu'il soit, enfin, "flamme" afin de nous "réchauffer le coeur" ....

sept-2013-236.jpg... en lisant les billets du fouille-merde auvergnat : l'Idiot provincial et ses camarades du peuple de base qui ne négligeront pas leur énergie avec les grenouilles de bénitier, les rats de sacristie ou les Tartuffe en mal de dévotion !

MCDP

Musicales avec la mairie d'Issoire (III)

Comment se fait-il que le montant

de la subvention accordée à l'association

"Les Musicales d'Issoire Val d'Allier"

ne soit pas mentionnée

dans la délib' du 12/03/2013 ?

numerisation0002-18.jpg

Ce matin, tout le monde est en "réunion" à la mairie d'Issoire, que ce soit la direction des finances publiques ou le secrétariat du maire Jacques Magne.

Il est clair que l'on ne tient pas à nous faire parvenir le "pourquoi du comment" concernant l'attibution d'une subvention de 6 042 euros à l'association "Les Musicales d'Issoire Val d'Allier" au tittre du budget primitif 2013.

La chef de cabinet du maire, Mme Dumont, nous a simplement dit que l'on pouvait consulter en mairie les délibérations. Concernant cette subvention, elle n'a pu rien nous dire mais nous a renvoyé sur le site internet de la mairie qui n'est pas vraiment très accessible.

Exemple : pour rechercher une délibération, c'est le parcours du combattant car ce n'est pas indiqué d'emblée sur le portail de ce site. Il faut aller au bouton "Votre mairie", ensuite ne pas se rendre à la rubrique "Actualités" mais effectuer une nouvelle recherche dans la page "Le conseil municipal".

La délibération qui nous concerne est celle du 2° conseil municipal de 2013, date de convocation du 4/03/2013, compte-rendu et procès-verbal de la séance du conseil municipal du 12 mars 2013.

Or, dans ce compte-rendu - public - il n'est fait aucune mention de l'attribution d'une quelconque subvention à l'association "Les Musicales d'Issoire Val d'Allier", ni même à d'autres associations.

Est-ce normal ?

Nous aimerions bien que l'adjointe-au maire, Françoise Chavière, nous donne son point de vue, tout comme nous aimerions connaître tous les éléments relatifs à l'attribution de cette subvention.

D'ores et déjà, sans avoir obtenu la MOINDRE information de la part de la mairie d'Issoire, (Bonjour la démocratie directe), nous sommes en mesure de vous apporter les précisions suivantes :

La subvention de 6 042 euros a été accordée à l'association "Les Musicales d'Issoire Val d'Allier" (ex-association "Les amis de l'abbatiale Saint-Austrmoine") par la mairie d'Issoire, suite à la réunion du conseil municipal le 12 mars 2013 à 18h30 au titre du budget primitif 2013 et payée par la trésorerie publique municipale d'Issoire en date du 28 mai 2013. Le numéro de paiement du mandat administratif est le suivant : N° 3399.

Nous ne voyons pas pourquoi la mairie d'Issoire ne tient à nous informer correctement en nous faisant des "cachotteries" !

Donc, nous demandons publiquement au conseil municipal d'Issoire et aux élus suivants de nous dire pourquoi et à quel titre, ils ont accordé cette subvention de 6 042 euros et pour qu'elles raisons :

- LE MAIRE : Jacques MAGNE 

- LES ADJOINTS : Robert CHABAUD, Françoise CHAUVIERE, Martine VORE, Véronique COLAS-FIORINI, René CHAUTARD, Joël MALLET, Marie BAYSSAT, Sébastien ALLART, Maria LANCRENON

- LES ELUS : Gérard GUILLET, Jacques DWORAK, Camille MASSON, Maëlle VIERS-DOYE, Gilles DUFOUR, Dominique MOMIRON, Roberte DUCHER, Nadège DUCHET, Christophe NECHAOUNI, Pascal TARRAIRE, Ouardia TOUAHRI, Gaëlle BOUCHICHE, Pierre BERTRANDIAS, Mariem ASSBA, Huguette STEINMETZ, Mohamed RHINA, Isabelle GAUTHIER, Laurent PRADIER, Bertrand BARRAUD, Juliette GENILLIER, Marc JAMON.

Pourquoi 6 042 euros et non pas 6 041 euros ?

Pourquoi cette somme de 6 042 euros a-t-elle été virée (le 28 mai) sur le compte bancaire de l'association et ce... avant les quatre concerts dont le premier n'a commencé que le 18 juin 2013 (orchestre d'Auvergne et Romain LELEU à l'abbatiale d'Issoire) ?

Le contribuable issoirien est-il si riche que cela ? Qu'en est-il des finances de la Ville d'Issoire ?

Une association loi 1901 comme la Ligue des droits de l'Homme a-t-elle moins d'importance que les "Musicales d'Issoire-Val d'Allier" ?

Il est hors de question de tolérer un manque de démocratie entre les élus et les citoyens, que ce soit à Issoire ou ailleurs quand les deniers publics sont engagés.

Et puisque c'est cela, nous allons demander à nos confrères du "Canard Enchaîné" de bien vouloir nous épauler sur ce dossier.

Ca suffit la comédie !

Merci de laisser votre commentaire, ici, sur Facebook ou sur Tweeter ! Nous voulons un max de "like" !

Le "débat" à suivre ici : 

A suivre avec délectation

Marc-Claude de PORTEBANE

ZOOM sur les Musicales d'Issoire - Val d'Allier 2013 (I)

Les Musicales d'Issoire - Val d'Allier 2013

ont-elles été rentables

pour les contribuables auvergnats ?

numerisation0002-15.jpg

Ce festival de musiques classique, moderne et baroque, parrainé par Giovanni Belluci (vainqueur des Pianos Masters de Monte Carlo en 1996) est organisé chaque année, de fin juin à début juillet, dans des lieux historiques et prestigieux comme, par exemple, l'abbatiale d'Issoire ou le château de Parentignat.

Il a pour objet de permettre au plus grand nombre d'avoir facilement accès localement à des concerts et des prestations de "classe internationale".

Selon le site internet de ces "Musicales d'Issoire - Val d'Allier", il fait appel à des "interprètes de niveau international (pianistes, violonistes, etc... Orchestre d'Auvergne, art lyrique, choeurs traditionnels....)".

sept-2013-514.jpg

Ce que ce site internet oublie de préciser, c'est que ces "Musicales d'Issoire - Val d'Allier" font appel à la générosité publique, en clair.... à l'argent des contribuables.

Ces éditions des "Musicales d'Issoire - Val d'Allier" sont-elles rentables pour le contribuable auvergnat ?

Visite des lieux à suivre avec dégustation.

Reportage en collaboration avec l'ensemble des élus auvergnats et des différents services administratifs :

Marc-Claude de PORTEBANE

Histoires d'Issoire (I)

Mairie d'Issoire : 

Pourquoi les subventions 2013 

aux associations et organismes

ne sont-elles pas rendues publiques ?

sept-2013-511.jpg

Pour l'exercice 2013, la municipalité d'Issoire a décidé d'accorder des subventions aux associations et organismes divers.

Simple question posée à Françoise Chauvière, adjointe-au-maire, chargée des finances : comment se fait-il que le tableau des subventions allouées en 2013 ne soit-il pas ENCORE affiché sur le site internet de la commune, comme le prouve notre capture d'écran ?

sept-2013b-002.jpg

Un simple oubli ou bien faudra-t-il attendre 2014 pour la mise à jour ?

Embarras de la direction des finances publiques.....après notre appel.

A suivre avec délectation.

Bouche cousue

Marc-Claude de PORTEBANE

Allo Taxi Moulins liquide : le réveil de la mairie mollinoise (II)

Le chauffeur de taxi de Moulins

à qui on a demandé du liquide

pour payer sa licence

reçoit ENFIN une lettre du maire

de la mairie mollinoise !

ixa-010.jpg

Suite à notre post du 23/05 où nous attirions l'attention sur ce chauffeur de taxi moulinois qui ne peut pas exercer son métier pour raisons de santé suite à des causes - particulièrement graves et liées à l'exercice de sa profession (courrier à la mairie de Moulins) -, il semblerait que ce dossier particulièrement épineux ne le devienne un peu moins.

En effet, ce chauffeur de taxi vient juste de recevoir un courrier du maire de Moulins, Pierre-André Périssol, "soudain" soucieux du cadre de vie moulinois en matière de transport.

Voilà donc la préfecture de l'Allier désormais bien au "jus" de cette revente de cette licence....acquise en partie en "liquide", comme cela a été demandé à ce chauffeur de taxi.

islabri-038.jpg

93 000 euros la licence (85 000 en chèque + 8 000 en "liquide")

sans compter l'achat du véhicule....neuf ! Tout cela pour rien !!!

Questions subsidiaires :

- le "racket" existe-t-il dans une ville comme Moulins-sur-Allier ?

- Si le "racket" n'existe pas, les "menaces" ont-elles pignon-sur-ruelle à "Moumoulins-sur-Allier" ?

Le feuilleton à suivre

Taxi moulinois : pourquoi lui demander du liquide pour sa licence de taxi ?

Cadre d'une vie moulinoise :

QUAND LE LIQUIDE COULAIT A FLOT

A MOULINS !

islabri-028.jpgLe véhicule acheté neuf....pour rien

islabri-033.jpg
Un taxi moulinois vient d'acquérir une licence de taxi n° 4 afin de travailler à la gare SNCF de Moulins, pour la somme de 93 000 euros.

islabri-039.jpg

Pourquoi lui a-t-on demandé 85 000 euros en chèque et 8 000 euros en liquide.....comme il l'explique, dépité, dans un courrier en date du 16/04/2013 au maire de Moulins, Pierre-André Périssol ?

numerisation0001-17.jpg

Depuis cette acquisition, de nombreux "incidents" se seraient produits et ce "nouveau" chauffeur de taxi moulinois déprime de jour en jour.

Son épouse fait état dans le courrier adressé au maire, de "suicide" en perspective.

islabri-037.jpg

Il n'est plus en état d'effectuer tous trajets (certificats médicaux à l'appui)...

islabri-034.jpg

...et cherche à revendre sa licence, mais pour cela, il faut une autorisation-dérogation préfectorale.

Les courriers adressés en préfecture de l'Allier semblent être restés "lettre morte".

La réponse dans les prochains avis d'obsèques ?

Juppé donne des leçons de morale à Cahuzac

JUPPE LAVE PLUS BLANC QUE BLANC

En 1999, Alain Juppé est mis en examen pour « abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux, et prise illégale d’intérêt » pour des faits commis en tant que secrétaire général du RPR  et maire adjoint de Paris aux finances, de 1983 à 1995. Il est considéré comme un élément clé d’un système de financement occulte d’emplois au sein du RPR financés par la mairie de Paris et des entreprises désireuses de passer des contrats publics (sa secrétaire personnelle au RPR fut elle-même rémunérée par une entreprise, le groupe immobilier Ségur, puis par la ville de Paris).

Le 30/01/2004, il est condamné par le tribunal correctionnel de Nanterre à dix-huit mois de prison avec sursis dans l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris et à une peine de dix ans d’inéligibilité. Le tribunal juge notamment que :

« Alain Juppé dans la quête de moyens humains lui apparaissant nécessaires pour l’action du RPR a délibérément fait le choix d’une certaine efficacité en recourant à des arrangements illégaux […] Que la nature des faits commis est insupportable au corps social comme contraire à la volonté générale exprimée par la loi ; qu’agissant ainsi, Alain Juppé a, alors qu’il était investi d’un mandat électif public, trompé la confiance du peuple souverain. […] »

L’appel interjeté par Alain Juppé, immédiatement après sa condamnation, a pour effet de suspendre l’application de cette décision jusqu’à l’arrêt de la cour d'appel.

Le 01/12/2004, celle-ci réduit la condamnation à quatorze mois de prison avec sursis et un an d'inégibilité. 

Interrogé sur les moyens d'éviter à l'avenir ce genre d'affaire, à propos de l'affaire Cahuzac, (Le Monde 08/04/2013), Juppé indique qu'il faut "sans doute être plus vigilant dans le choix des principaux responsables des grands postes" comme le ministère de l'économie ou celui du budget. Il cite l'exemple de "procédures d'audition" aux Etats-Unis pour les candidats à certaines fonctions. 

LOL

HALTE aux antennes-relais près des crèches et des écoles rue Lobineau à Paris

Interdisons les antennes-relais

près des crèches et des écoles

pour protéger nos enfants

des ondes électromagnétiques !

Signez la pétition de soutien au projet de loi présenté fin janvier 2013.

En juillet 2012, Bouygues Telecom guette les vacances du Collectif Rue Lobineau à Paris et installe ses antennes-relais juste devant la crèche du 10 rue Lobineau, dans le 6ème à Paris.
En janvier 2013, Free se prépare à son tour à installer ses antennes-relais sur un immeuble jouxtant un groupe scolaire de maternelle et primaire de 500 enfants, au 107 avenue Parmentier, Paris 11.
D'autres antennes-relais sont en préparation ou déjà installées dans toute la France.

Nos enfants sont en danger. Ils sont fragiles, leurs cerveaux sont en construction et notre devoir est de les protéger ! Nous sommes des citoyens inquiets, car de nombreux rapports prouvent la dangerosité des ondes produites par les antennes-relais des opérateurs de téléphonie (tumeurs, cancers, leucémies).
Nous avons tout tenté pour mettre fin à ces installations : réunions à la mairie, lettres de protestation, blocage dans la rue, rien n'y fait. Nous sommes scandalisées par le cynisme des opérateurs et des propriétaires d'immeubles qui mettent la santé des enfants en danger.

La Mairie de Paris a fait beaucoup de promesses, a beaucoup communiqué sur son travail  en la matière mais, en réalité, n'empêche rien. Ces deux installations en sont la preuve ! (**)

Nous avons une opportunité à saisir : des députés courageux présentent une proposition de loi le 31 Janvier 2013 pour diminuer l'exposition aux ondes électromagnétiques (***). Ils se sont engagés à relayer notre appel citoyen pendant les débats.

À cette occasion, nous demandons qu'un périmètre de sécurité d'au moins 100 mètres soit instauré autour des crèches et des écoles pour enfin respecter le principe de précaution qui n'est pas appliqué en France en 2013 !

Députés et Sénateurs, protégez nos enfants! Ils sont l'avenir de notre pays. Ne les sacrifiez pas par fascination pour votre portable. Les ondes ne sont pas de la magie, ils sont un phénomène physique qui nous traverse et ne nous laisse pas indemnes. Plus nous augmenterons la densité des ondes, plus nous aurons de malades. Les crèches et les écoles doivent être des havres sans ondes. Nous comptons sur le bon sens et la responsabilité de nos élus pour faire progresser le pays dans le respect de l'avenir de tous.

Signez et diffusez cette pétition de soutien au projet de loi, pour montrer au monde politique que de nombreux citoyens se sentent concernés par la pollution électromagnétique.

Collectif Rue Lobineau et Collectif des Parents d'élèves Parmentier

Notes:

(**) La nouvelle Charte de la ville de Paris autorise même des taux de 5 à 7 volt/mètre, alors que la Commission européenne préconise un maximum de 0,6 v/m pour les antennes-relais !

Sondage de l'Idiot provincial POUR ou CONTRE la candidature de Gilles-Jean Portejoie à la mairie de Clermont-Ferrand :

Résultats du sondage de l'Idiot provincial : POUR ou CONTRE la candidature de Gilles-Jean Portejoie, l’ancien premier adjoint de Serge Godard (PS), à la mairie de Clermont en 2014 pour l’UMP :

Pour, mais à condition de l'inscrire dans le dictionnaire des girouettes politiques (3)
33.33%
Contre, car c'est une plaisanterie de mauvais goût ! (6)
66.67%

Gilles-Jean Portejoie : un ex-socialo candidat à la mairie de Clermont en 2014 pour l’UMP !

Girouette-en-chef ?

Anniversaires, Noël, Paques,Clowns, etc...

L’ancien premier adjoint PS de Serge Godard

sera candidat à la mairie de Clermont

en 2014 pour... l’UMP !

Gilles-Jean Portejoie sera candidat à la mairie de Clermont-Ferrand en 2014, non pas sous l'étiquette PS sous laquelle il a été premier adjoint de 1997 à 2007, mais, maintenant UMP.

D'ici 2014, il a encore temps de changer de casquette, non ?

Statue de MAO à Montpellier :

Le président de la communauté d'agglo

Jean-Pierre MOURE

mérite la mairie de Montpellier

pour avoir respecté la parole

de feu Georges FRECHE !

gf-055.jpg

Le président de la communauté d'agglo Jean-Pierre MOURE a validé l'installation de cinq nouvelles statues dont celle, la plus prestigieuse, du président MAO tsé-TOUNG, sur la place du XX°-Siècle dans le quartier Port Marianne situé dans la ZAC Portes de la Méditerranée - Odysseum à Montpellier.

Parmi les réactions les plus positives qui ont répondu en écho aux volontés de feu Georges FRECHE, il faut noter celles de Michel PASSET (conseiller d'Agglomération et adjoint communiste au maire de Montpelier) et des courageux socialistes Michaël DELAFOSSE (adjoint PS au maire de Montpellier, conseiller d'Agglomération) et Philippe SAUREL (adjoint PS au maire de Montpellier, conseiller d'Agglomération) qui eux, n'ont pas renié le vote du 15 janvier 2009 alors que TOUS les conseillers d'agglomération de Montpellier avaient voté l'érection de ces statues place du XX° siècle !


Le président Jean-Pierre MOURE a ajouté la mise en place de bornes interactives afin de replacer les grands hommes dans leur contexte sans occulter les aspects négatifs sur leurs parcours.

Pendant 50 ans, Georges FRECHE a été un ami et un partenaire de la civilisation chinoise (source : L'Agglo, 2007) puisqu'il a été un des rares invités au premier repas de l'ambassadeur de Chine à Neuilly, après la reconnaissance de la Chine populaire par le général de GAULLE.

Si Georges FRECHE n'a jamais eu l'occasion de rencontrer le président MAO, il a en revanche serré la main du premier ministre ZHAO Ziang et du président DENG Xiaoping.

Aux côtés de la future statue du président MAO, figurent déjà JAURES, LENINE, ROOSEVELT, CHURCHILL et de GAULLE.

Dans cette seconde phase d'installation, il faudra noter, également, la présence de GANDHI, NASSER et MANDELA?

Grâce à Georges FRECHE, "ces statues seront un moyen de montrer l'Histoire et ceux qui l'on faite à tous ceux qui ne savent pas", comme l'indique fort justement l'hebdo "qui pimente l'info" locale "Jeudi tout" 11/07) !

Réflexion matinale sur le pays de "CINEUVIEV" à Clermont-Ferrand (I)

Le "sonneur d'alerte" d'André CHASSAIGNE

le communiste "CINEUVIEV"

avec tout l'appareil financier

du Front de gauche 63 a fait

moins de voix que le petit NPA

dans la ville de Clermont-Ferrand !

Le "sonneur d'alerte" du candidat député André CHASSAIGNE, conseiller municipal du parti communiste du Puy-de-Dôme, "CINEUVIEV", a réussi à faire une "doublette-boulette" dans la 1ère circonscription du Puy-de-Dôme (Clermont Nord) où il se présentait sous les couleurs du Front de gauche.

Celui qui se présentait avec la banderole "L'Humain d'abord" n'a pas été très humain, dimanche soir, avec un de ses camarades au siège du PCF du Puy-de-Dôme. D'où le "clash" du camarade en question qui désire mettre un terme définitif dans ses relations avec les communistes de l'aile dite "soviétique" de Clermont-Ferrand.

Et puisque les camarades du camarade "CINEUVIEV" semblent s'intéresser à la vie "privée" de certains de leurs camarades qui leur ont été proches, et bien nous, nous allons, en prime time, zoomer la vie de tout ce beau monde, de A à Z, comme nous savons si bien le faire.

Pour commencer, nous aimerions savoir, pourquoi, dans son tract de campagne, le candidat du NPA, le Dr Alain LAFFONT a-t-il cru bon de pouvoir préciser que les communistes de Clermont-Ferrand "restaient sagement dans le sillage du maire en votant son budget qui ne répond pas aux besoins de la population" ?

numerisation0007-9.jpg

Les camarades du camarade-conseiller minicipal "CINEUVIEV" (Bernard DANTAL 7° adjoint, Patricia AUCOUTURIER conseillère déléguée, Jacques LANOIR conseiller municipal, Corinne NAJIM conseillère déléguée) ont-ils apporté un démenti au candidat du NPA clermontois ?

Et bien non, car c'est LAFFONT qui a raison sur de nombreux points !

Pourtant, dans son tract, à lui, "CINEUVIEV" indiquait, à propos de son action au conseil municipal, s'inscrire "au servive des luttes" avec "la volonté de toujours faire avancer la ville de Clermont-Ferrand vers plus de solidarité et de justice sociale".

Avec un tel programme de "choc", comment se fait-il que "CINEUVIEV" ait-il fait moins de voix que son "concurrent" du NPA dans cette bonne ville de Clermont-Ferrand ?

"Avec Cyril, la voix des salariés sera portée au coeur de l'assemblée nationale" indiquait Dominique HOLLE, syndicaliste (secrétaire général de la CGT 63 - commerce, distribution, services -).

Bilan : une claque pour "CINEUVIEV" dans tout le Puy-de-Dôme puisqu'il réalise le plus mauvais score de tous les candidats de ce département (Riom : ESTIER 14 %, Clermont-Montagne : GUILHOT : 8,10 %, Issoire : PERISE 7,8 %, Thiers/Ambert : CHASSAIGNE 41,2 %) ! 

numerisation0009-8.jpg

En effet, 7, 2 % de suffrages des "salariés" (3 116 voix) se sont portés pour "CINEUVIEV" alors que le candidat du Front de gauche, Jean-Luc MELENCHON a fait 14 % au premier tour de la présidentielle 2012 (9 053 voix) dans cette 1ère circonscription du Puy-de-Dôme (Clermont-Nord).

Soit un déficit record de 5 937 voix alors que le candidat-député de Thiers/Ambert, André CHASSAIGNE, nous en mettait plein la "vue" dans le journal du Front de gauche du candidat "CINEUVIEV" : "Rares sont les jours où je n'échange pas avec Cyril. C'est qu'il n'est pas seulement pour moi le responsable départemental de mon organisation politique. Il est aussi l'ami à qui je téléphone pour confier mes doutes, analyser une situation ou avoir un conseil sur mon activité parlementaire. Il est aussi pour moi le "sonneur d'alerte" des luttes sociales locales, m'informant des conflits en cours et sollicitant mon intervention. Cyril est devenu, au fil de ses engagements, un homme politique qui compte, écouté et apprécié. Il le doit sans doute à sa grande lucidité sur la situation politique. Mais elle est renforcée par une humanité qui le conduit à incarner naturellement ce moteur du Front de gauche qu'est "L'humain d'abord". Ce serait un sacré député !".

Une cellule "psychologique" a-t-elle été mise en place par la psychologue Martine REGOURD-LAIZEAU dont la profession a été mise en exergue (source : les premiers soutiens) pour remonter le moral du "sonneur d'alerte", le camarade "CINEUVIEV" qui a été devancé par le miniscule NPA qui tient plus dans une cabine téléphonique ?

Les camarades du Front de gauche du Puy-de-Dôme vont-ils commencer par purger, de façon humaine, le parti de Jean-Luc Mélenchon en bottant en "touche" le parti communiste qui est et restera l'ennemi numéro 1 du genre humain et ce, après quelques décennies où les assassinats, les meurtres de masse, les arrestations arbitraires, les crimes inadmissibles, les parodies de justice, le goulag ont été le quotidien des salariés de l'ex-URSS qui ont vite déchanté sur le programme "au service des luttes" des bolcheviques soviétiques qui se sont appuyés sur la police politique pour détruire les individus ?

Le Front de gauche, ce n'est pas que le parti communiste.

D'ailleurs, des dissensions avec les autres partis, ailleurs, commencent à filtrer. La "solidarité" de façade pendant les élections commence à craquer un peu de partout.

Ainsi, en Seine-Saint-Denis, le candidat Stéphane GATIGNON (ex-communiste et maire de Sevran) s'est présenté contre le député communiste sortant et maire de Tremblay, François ASENSI, "un vieux routier du PCF" selon Le Figaro (11/06/2012). Clémentine AUTAIN (suppléante d'ASENSI) est en "colère" : elle dénonce le comportement de GATIGNON qui ne serait "ni républicain, ni correct" !

Et nous passerons sous silence les diatribes des socialistes contre les communistes au siège du PS du Puy-de-Dôme où l'on préfère mille fois les écologistes qui ne sont pas aussi "sectaires" !

A l'assaut contre les communistes "soviétiques" !

La doctrine de Mao est la SEULE a avoir compris ce qu'était l'escroquerie de grande ampleur du siècle dernier... à l'échelle humaine : le "communisme" à la sauce "soviétique" !

L'URSS et ses sbires ont été renversés, le mur de Berlin a été défoncé mais la Chine populaire se dresse toujours, elle, en 2012 !

Paul TOP