Le Progrès

Les ZADistes d'AURA Environnement anti-Usine à poubelles CSR vers Saint-Etienne s'expliquent dans la presse :

Les ZADistes du Collectif forézien C.H.U.P.A

(Collectif Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon)

opposé-es au projet de Méga Usine à poubelles avec du CSR

s'installent définitivement dans le PAF Auvergnat/Rhône-Alpin !

Kmr 007

Le Progrès de la Loire, édition du 08/11/2016

L'assemblée générale des écologistes anarcho-marxistes d'AURA Environnement et des populations riveraines indépendantes de tout esprit partisan concerné-es par le projet de Méga Usine à poubelles de la Loire et visant à produire au moins 55 000 T de l'infâme CSR (Combustible solide de récupération) sur un des 2 sites pressentis à Andrézieux-Bouthéon (15 km au nord de Saint-Etienne) se précise puisqu'elle est prévue le 31/12/2016, comme ils l'ont indiqué dans l'édition du quotidien "Le Progrès" de la Loire de cette semaine.

Le collectif C.H.U.P.A - dont le porte-parole désigné par les opposants est Marc-Claude de PORTEBANE - rassemble plus de 10 000 signatures (Internet : 3 268 signatures - Pétition papier : 7 996 signatures) est opposé au projet de méga Usine à poubelles sur pas moins de 2 sites potentiels voulus par le SYDEMER de Saint-Etienne dans le sud-Forez : la ZAIN Opéra parc international (La Fouillouse/Andrézieux-Bouthéon) et la ZA l'Orme/Les Sources (Veauche/Andrézieux-Bouthéon vers Saint-Bonnet-les-Oules). 

Le collectif C.H.U.P.A, c'est aussi plusieurs dizaines de militant-es et de vastes soutiens issu-es de la société civile qui n'en ont jamais autant su sur la pseudo-valorisation de nos poubelles dans des projets coûteux pour les contribuables, désastreux pour l'environnement, contributeurs à la paranoïa des élu-es en France qui n'en ont que cure des citoyens de base mais qui ne reculent que devant des rapports de force avec les opposants à leurs délires de toute puissance comme à Sivens (Tarn) où, ils n'ont pas hésité la force gendarmesque CONTRE un pauvre garçon - Rémi FRAISSE - qui n'était qu'un résistant à cette saloperie de barrage ne servant qu'à servir la cause bourgeoise et capitaliste de la FNSEA et des gros propriétaires fonciers ui, EUX, n'hésitent pas à déverser leur violence contre l'Etat avec leurs remorques de fumiers divers et avariés !

Un peu comme dans les régimes fascistes, on peut se mettre potentiellement à la place de certains élus, élus par les "Mougeons - moutons/pigeons -" qui ont aussi plus de respect que les animaux martyrisés eux-aussi : "Si tu n'es pas d'accord pour dire OUI à nos projets mégalomaniaques, on te TUERA avec des armes totalement disproportionnées. On écrasera toute contestation. Si les grenades ne suffisent pas, nous enverrons les chars pour vous écraser dans des bains de sang car nous sommes certains d'être une nouvelle caste féodale anti-républicaine qui aime déguster les petits fours et boire dans de belles coupes de champagne reposant sur de belles toiles cirées comme des parquets aux ordres du beaucoup plus fort et moins brillant que le mauvais bois dont nous ne sommes que les VRP...." !!! 

Mais ..... ATTENTION ... au réveil populaire comme aux USA avec la colère des masses populaires ignorées qui ont élu massivement le majestueux Donald TRUMP tandis que les dominants de la mondialisation, sinistres-ministres "collabos de la bourgeoisie de droite comme de gauche", si sûrs d'eux tout en le détestant du plus profond de leur âme - s'ils en ont une, d'ailleurs - n'avaient senti venir la poubelle populaire irrémédiable en plein boomerang pour ne pas dire en pleine poire, cette poire Guyot, par exemple, ou "Tu es Belle Hélène" qui ne pollue pas notre environnement et qui est aussi aussi source, non pas de conflits potentiels avec les défenseurs de Dame nature, mais de vitamines variées dont la B, la C, la provitamine A et la carotène, excellentes pour la forme physique et intellectuelle, surtout lorsqu'il s'agit d'être en permanence vigilants vers nos vergers que nous ne voulons pas pollués par des tas d'ordures !

Avant d'avoir été reconnu comme étant un interlocuteur fiable par le ministère de l'Environnement, le collectif C.H.U.P.A a dû multiplier les actions militantes, les contacts loyaux avec presque tous les élu-es des 600 000 habitants de ce territoire du Sud-Forez qui coupe pratiquement le département de "La Loire" en 2, les multiples tractages pratiquement tout seul, l'occupation du terrain médiatique permanent et ce, nonobstant la dictature de l'information que lui a opposé le SYDEMER puisque le collectif C.H.U.P.A a dû saisir plusieurs fois la CADA et aussi en faisant fi aux nombreuses "menaces" de certains élus qui ont même publiquement proposé de déchirer la pétition de la colère populaire du Sud-Forez en ne la désirant absolument pas dans leurs mairies !

Staline 002 2

Marc-Claude de PORTEBANE, président d'AURA Environnement :

- porte-parole de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux

- porte-parole du Collectif C.H.U.P.A reconnu comme interlocuteur fiable par

le ministère de l'Environnement et reçu par le directeur cab' préfet 42

- porte-parole de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux

- président de la commision "Déchets" à la Fapel22 (Bretagne, Côtes d'Armor).

Après la période estivale 2016, le collectif C.H.U.P.A a déclenché - dans le plus grand secret - l'opération "Comment Yukong déplaça les montagnes", en clair, appliquer cette doctrine de Mao tsé toung : "Prendre sa résolution, ne reculer devant aucun sacrifice, surmonter toutes les difficultés pour remporter la victoire".

Le représentant infaillible du collectif C.H.U.P.A a donc écrit au président du SYDEMER pour lui dire qu'il était au "parfum" des fouilles archéologiques réalisées par l'INRAP de Lyon sur la ZAIN Opéra parc international alors que personne n'en parle, que ce soit dans les medias ou chez les politiciens parce que là, le porte-parole du collectif C.H.U.P.A, on en a marre et plus que marre qu'il aille fouiner, fouiner et encore fouiner avec le soutien des ouvrières et des ouvriers comme des intellectuels ; qu'il veuille s'installer lui et son collectif pendant des décennies à Andrézieux-Bouthéon et sa région ; qu'il soit réputé unanimement comme non-violent ; qu'il soit pour la réthorique pacifiste et contre la violence de certains casseurs qui viennent uniquement pour "casser du flic pour juste casser du flic" à longueurs de journées en buvant de la bière et en fumant des joints et qui, finalement, désservent les causes légitimes des populations locales vite abandonnées puis soudainement exposées aux mesures de rétorsion des potentats locaux ; qu'il ait le toupet d'avoir le soutien des populations locales et riveraines de toutes les causes de défense de l'environnement et de protection des animaux ; que par-dessus le marché qu'il veuille, maintenant, constituer une ZAD (Zone à défendre) calquée sur celle de Notre-Dame-des-Landes mais verrouillée, de surcroît, par la discipline marxiste et plus précisémment maoïste issue de la Ligne de masse qui n'a que pour unique objectif de "Servir le peuple" via "Le petit livre rouge" qui prône l'auto-éducation idéologique ; qu'il soit un militant "endurci" par plus de 30 ans de militantisme que ce soit à Greenpeace, chez les autonomes anti-THT de Basse-Normandie, chez les antinucléaires, chez les anti-CSR qui risquent d'être brûlées dans des chaudières utilisant de la Biomasse comme vers Pierrelate pour alimenter potentiellement le réseau chaleur de la Ferme aux crocodiles ; qu'il veuille aussi prendre la défense de ce boeuf retrouvé écartelé face au bitume à Rethel dans les Ardennes ; qu'il soit un opposant irréductible du Combustible Solide de Récupération (CSR) issu de plus de 155 000 T de nos DMR (Encombrants résiduels, autres déchets résiduels, OMr + refus CS) du Sud-Forez et qui risque d'être produit dans les prochaines années sur une des 2 zones vers Andrézieux-Bouthéon ; qu'il soit opposé au "Jus en excès" issu de la méthanisation des autres déchets organiques en se posant les bonnes questions comme quelle quantité de "jus", comment sera traité ce fameux "jus" et dans quelles conditions et que deviendront les résidus de combustion des CSR ; qu'il vienne de recevoir tout dernièrement un "appel de détresse" de Marc ACTIS, le président de l'association "Accueil & Qualité de vie" qui est opposé au projet de nouvelle prison dans sa commune de Saint-Bonnet-les-Oules voisine d'Andrézieux-Bouthéon et ce, non loin de la ZA l"Orme/Les Sources.... ici même où le projet de Méga Usine à poubelles du SYDEMER risque bien de produire et de commercialiser 55 000 T de cet infâme CSR (qui produit des dioxines et des furannes pendant la combustion) à des cimentiers comme Lafarge mais aussi des entreprises locales du département de la Loire, et de surcroît alimentaires surnommées par le SYDEMER comme "Partenaires" et présentées comme "Gros consommateurs", à l'exemple - entre autres - de LUSTUCRU FRAIS (Lorette), de NATRA ZAHOR FRANCE (fabrication de cacao et chocolat à Saint-Etienne), de la FROMAGERIE GUILLOTEAU (à Pélussin), des SALAISONS DE LA BRECHE (préparation industrielle de produits à base de viande à Saint-Just-Saint-Rambert) ou d'une autre marque totalement prestigieuse comme CANDIA (basée à La Talaudière), etc.... 

Poire 114Car lorsque l'on voit les photos prises cette semaine par AURA Environnement et les militants du collectif "Greenbretagne" à Saint-Martin-des-Champs (Morlaix, Bretagne) et qui montrent clairement et de façon nette et précise comment sont stockées à l'air libre ces balles éventrées de CSR chez Guyot Industries (Guyot Environnemment) sur le site de la ZI de Kérolzec, il y a du souci à se faire quant aux pollutions potentielles de la petite rivière "La Pennelé" surtout lorsque l'on observe que les services de l'Etat semblent archi débordés comme l'ONEMA ou la Dréal dans le Finistère pour ne pas verbaliser ce qui avait déjà été dénoncé - également -, fin 2015, par l'association ROBIN des BOIS de Paris alors que les associations environnementales bretonnes comme "Bretagne vivante", "Eaux et Rivières de Bretagne" ne se préoccupent absolument pas des risques potentiels et inadmissibles sur la qualité de l'environnement dans le Finistère, pour ne parler que de ce département !!!

Le CSR, parlons-en mesdames et messieurs les élu-es ! On en VEUT pas de cette saloperie ni à Morlaix, ni vers Pierrelatte, ni vers Saint-Etienne, ni vers Paris, ni partout ailleurs !

Poire 116Une visite "officielle" du site de Kérolzec est organisée le 07/12/2016 par l'exploitant "Guyot Environnement" avec les représentants de "Bretagne vivante" de Brest et de Morlaix, de l'association "Eaux et Rivières de Bretagne", d'autres associations mais pas d'AURA Environnement et de Robin des Bois.

Inutile de vous préciser que "Bretagne vivante" et "Eaux et Rivières de Bretagne" perçoivent de grosses subventions de la part de la Région Bretagne, ce que n'avait d'ailleurs pas hésiter à dénoncer le collectif "GreenBretagne" et "AURA Environnement" dans une pétition qui a fait un "carton" et qui a recueilli, pour l'instant, plus de 23 000 signatures depuis le 14/08/2016 : http://www.mesopinions.com/petition/animaux/stop-extension-usine-intolerable-cochons-landunvez/24312

Le porte-parole du collectif C.H.U.P.A, a donc pris sa plume corrosive, le 28/09/2016, pour écrire au président du SYDEMER dont le siège est dans les locaux de Saint-Etienne Métropole (Loire, Région Auvergne/Rhône-alpes) en lui précisant 5 points importants pour ne pas dire cruciaux :

1- "....En effet, l’INRAP a effectivement conduit une fouille à l'endroit que nous lui avons indiqué (au SO, en face du nouveau stade « L’envol Stadium » mais plus au sud). Ce travail de Post-fouilles en est à ses débuts. L’INRAP a pu mettre en évidence une série d'occupations humaines à caractère rurales qui permettront à terme de reconstituer un historique de l'occupation humaine sur place sur une durée de près de 2000 ans de l'âge du Bronze à l'Antiquité"...

2- "Je demande que cet élément nouveau soit pris en considération, dans le cadre des études sur le choix du site, par le SYDEMER que vous présidez."

3- "J’en profite également pour vous demander, une nouvelle fois, les rapports du bureau d’études sur les comparaisons des différents sites retenus (L’Orme/Les Sources à Andrézieux-Bouthéon, Borde Matin à Roche-la-Molière, Z.A.I.N Opéra Parc International sur les communes d’Andrézieux-Bouthéon/La Fouillouse)."

4- "Ces documents sont indispensables pour que les associations et les riverains puissent se faire une vraie opinion des critères pris en compte sur le choix du site de la future « Usine à poubelles » Méthanisation/CSR."....

5- "Je vous rappelle votre devoir de transparence vis-à-vis des populations locales depuis la création du SYDEMER et sa démarche de concertation".

Avec les preuves accablantes que nous disposons sur le site de stockage de Kérolzec vers Morlaix, toutes les collectivités qui voudront produire du CSR ou qui envoient déjà vers les cimentiers qui ne courrent pas les rues cette infâmie créee par l'être humain devront s'attendre à trouver la RIPOSTE des défenseurs de la nature martyrisée !

Le stockage du CSR est mal géré en France ! Il doit être dénoncé et l'Ademe doit se pencher sur la question au lieu d'attribuer de colossales subventions au nom du contribuable à des firmes qui semblent n'avoir rien à "cirer" de l'environnement !

Une couche de peinture verte sur un camion, un logo, une enseigne, un mur d'entreprise ne semble être qu'une ignoble farce pour notre environnement proche qui récolte la misère - pas seulement dans le Finistère - d'endroits (pourtant classés comme ICPE - Installlations Classées pour la Protection de l'Environnement -) soit-disant protégés par des enquêtes publiques que nous n'avons de cesse de dénoncer comme étant des "parodies" car malheureusement, les élu-es de droite comme de gauche s'aventurent dangeureusement sur le chemin de la "Dictature" de type facilement "absolutiste" sans partage et sans limite, en ne voulant SURTOUT pas de concertation directe avec les populations locales et les riverains parce qu'elles/ils ont peur des réactions épidermiques des gens comme le camarade incontrôlable Marc-Claude de PORTEBANE qui préfère mourir debout que de mourir couché et qui "fout la merde" depuis plus de 30 ans contre ces élites méprisantes et leurs projets de porcheries industrielles, leurs projets de centre de vivisection, leurs projets d'usines à méthanisation ou leurs projets de méga usines à poubelles qui sont, la plupart du temps des "gouffres à pognon" pour les gloutons de l'empire capitaliste qui commence d'ailleurs par s'effriter devant la Résistance populaire, qu'elle soit anarcho-marxiste ou tout simplement apolitique et ce, afin de consolider de ce qu'il reste de cette République française que le nouveau président américain, Donald TRUMP accuse de "n'être plus la France" !

Paul TOP    

La région Auvergne-Rhône-Alpes vire à l'AUTO-RI-TSARISME !

Après avoir acheté des espaces pub' aux merdias "La Montagne" et "Le Progrès" :

la dernière session de la région Auvergne-Rhône-Alpes

a été celle de l'AUTO-RI-TSARISME qui n'augure rien de bon

pour les prochaines législatives ou présidentielles !

Lyon 2016 073Les quelques rhône-alpins membres du cabinet de Laurent WAUQUIEZ :

Jenny BESSOUD, Geoffrey MERCIER et Alexandra FELLI......

Où sont les auvergnats au cabinet de Laurent WAUQUIEZ ?

La dernière session de la région Auvergne-Rhône-Alpes a été le théâtre d'une mise totale au pilori de la droite de Laurent WAUQUIEZ contre la gauche, et en particulier, contre l'ex-président Jean-Jack QUEYRANNE dans un affrontement sans pareil.

Laurent WAUQUIEZ a lâché ses "chiens" dans le rapport de la chambre régionale des comptes dans l'affaire "ERAI", où,  il est vrai, l'ex-majorité socialiste a été plus que légère en matière de gestion de l'argent publique.

D'ailleurs, à propos de cette affaire ERAI, les juges ont constaté quelques perles : "Alors qu'aucun contrat ni convention ne liaient l'institut Paul BOCUSE et ERAI, figure à l'actif d'ERAI association un montant total de 861 129 € au titre de l'aménagement du restaurant école Paul BOCUSE".... où "Des missions hors de l'objet statutaire de l'association", comme par exemple "La participation de la région (Rhône-Alpes d'avant le 01/01/2016, ndlr) à l'exposition universelle de Shanghai en 2010" concrétisée par :

- la construction d'un pavillon, y compris l'installation d'une scénographie et l'aménagement d'un restaurant école de l'institut Paul BOCUSE à l'intérieur du bâtiment ;

- l'éclairage urbain d'une partie de la zone de l'exposition et l'éclairage architectural de quelques bâtiments construits sur cette même zone, auxquels se sont ajoutés deux spectacles de lumière par jour ;

- les animations à travers des semaines thématiques, ainsi que la logistique, c'est-à-dire la gestion des flux de visiteurs pendant toute la durée de l'exposition.

Lyon 2016 076Alors que la région venait tout juste de se donner pour nom "Auvergne-Rhône-Alpes", l'Idiot provincial venait d'apprendre que des pleines pages de pub avaient été achetées dans la PQR, comme dans les merdias "Le Progrès" ou "La Montagne" concernant cette "Bourse au mérite aux bacheliers ayant obtenu la mention très bien au baccalauréat 2016" ce qui provoquait l'ire des élu-es de gauche, lors de cette réunion du 23/06/2016.

L'Idiot provincial a demandé au service de presse de la région Auvergne-Rhône-Alpes le montant de cette enveloppe budgétaire. Sans nouvelles de Geoffrey MERCIER, nous saisirons le parquet du procureur de la République ! Nous obligerons la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes - qui veut laver plus blanc que blanc - à communiquer sur son fonctionnement, qu'il soit publicitaire ou non comme en terme de mission comme le dernier déplacement de Laurent WAUQIEZ avec sa vice-présidente en charge du numérique Juliette JARRY pour une mission dans la Silicon Valley en Californie (USA) qui aurait coûté pas moins de 80 000 € aux contribuables et qui fait jaser dans les chaumières reculées auvergnates.

Lors des cessions de la nouvelle région, il n'y a que 2 "merdias" distribués aux élu-es : "Le Progrès" de Lyon et "La Montagne" de Clermont-Ferrand ....qu'un chauffeur de l'ex-région Auvergne livre spécialement à Lyon.....au frais du contribuable, comme l'Idiot provincial a pu le constater...en papotant avec lui !.

Comme si le rôle d'un des nombreux chauffeurs de Laurent WAUQUIEZ basé à Clermont-Ferrand était de faire uniquement 335 km Aller-Retour + (29, 40 euros de péage + 23,06 euros de carburant - source Mappy - ) pour livrer la "Voix unique auvergnate" au café des élu-es de gauche et de droite...qui n'y trouvent rien à redire, sur ce coup là !!!!

A quoi bon jeter en "pâture" l'ancien-ministre socialiste et ex-président de la Région Rhône-Alpes Jean-Jack QUEYRANNE au grand public alors qu'à droite on commence, déjà, par ne pas vraiment s'occuper des deniers publics avec ce voyage AR Clermont/Lyon en voiture de tourisme pour livrer non pas des pizzas mais le quotidien du peuple auvergnat "La Montagne" ?

Lyon 2016 072

Pendant la séance publique, les élu-es de droite démontrent

 leur exemple de l'assiduité AUTO-RI-TSARISTE....

de la Maison WAUQUIEZ en papotant sur Facebook !!!!

Au menu de cette guignolesque parodie démocratique : compte de gestion 2015, liaisons routières interdépartementales, diagnostics des lignes ferrovières d'irrigation des territoires Auvergne-Rhône-Alpes, matériel ferroviaire - attribution de subventions-, autres interventions périscolaires - Bourse au mérite -, lycées privés - investissement dans les lycées privés sous contrats d'association avec l'Etat -, modification du règlement intérieur, élaboration du plan régional de prévention et de gestion des déchets, rapport d'activité développement durable 2015 - non soumis au vote -, promotion et structuration du tourisme - Rhône-Alpes tourisme comité régional du tourisme -, promotion et structuration du tourisme - aide aux structures à vocation régionale - comité régional de développement touristique (CRDTA) - non soumis au vote.

Lyon 2016 086

Allô la Silicon Valley en Auvergne-Rhône-Alpes ????

Comme par hasard pas de réseau internet

ce jour d'assemblée plénière.... pour les médias

pas équipés de la clé 4G mais aussi

pour les 1500 salariés de la Région !!!!

Cerise sur le gâteau, ce 23 juin, le réseau internet ouvert aux visiteurs répondait aux abonnés absents pour les medias qui devaient envoyer leurs articles mais aussi dans tout le bâtiment, ce qui a provoqué de nombreux désagréments pour tout le monde.

Quel bilan de la mission Wauquiez, qui, à la tête d'une délégation d'une trentaine d'entreprises, universitaires et start-uppers a multiplié les rencontres début juin dans la Silicon Valley et à San Francisco quand on ne sait pas faire fonctionner internet à la région Auvergne-Rhône-Alpes à Lyon ?

A quoi bon revenir avec des projets (Reste encore à les préciser et les concrétiser...) avec Linkedin, Citris, l'incubateur de Berkeley et Google quand on est pas capable d'offrir un service de qualité internet au public chez soi... à Lyon ? 

Hormis les interventions communistes ou frontistes, nous avons eu en face de nous ce 23 juin 2016, l'exemple de ces loges de droite qui se sont affrontées avec les loges maçonniques de gauche.

Les débats sont ficelés, les interventions de l'opposition ne sont qu'une vitrine-mascarade, les merdias sont à la "botte" des budgets publicitaires du "Patron", les lyonnais prennent le pas sur les auvergnats ! Tout le monde - ou presque - marche à la "baguette" ! Le maire de Saint-Etienne qui est considéré comme un proche de Bruno Le Maire - l'ennemi intime de Lolo - en sait quelque chose. Cela en dit long sur la guéguerre des Républicains qui sont plus au service du parti "Les Républicains" que des françaises et des français de base qui n'en ont rien à cirer de leurs simagrées !

Bien à l'abri de l'anorak rouge de leur "Patron", on sent la haine du costard-cravate lyonnais de ces hauts fonctionnaires ou des nouveaux parvenus qui ne veulent surtout pas se mettre à côté des "bouseux" de l'Auvergne profonde.

Alors que la polémique sur la baisse potentielle et scandaleuse de la subvention (- 40 000 €. L'aide régionale, ainsi portée à 200 000 €, représente le 2° poste de son budget avoisinant le million d'euros) par Laurent WAUQUIEZ allouée au musée-mémorial des enfants d'Izieu (L'établissement situé dans l'Ain sur les lieux mêmes de la tragédie, perpétue la mémoire des 44 enfants juifs et de leur 7 éducateurs raflés le 06/04/1944 par la Gestapo et ensuite tous exterminés !!!) ne cesse de gonfler (Après le lancement d'une pétition et voyant la polémique prendre de l'ampleur, Laurent WAUQUIEZ a rétropédalé et annoncé sur sa page Facebook que la Région ne fera "pas d'économie sur les lieux de mémoire"), est-il normal que les nouveaux membres du cabinet du républicain WAUQUIEZ Laurent, (Frédéric POIGNARD et Geoffrey MERCIER), s'affichent désormais avec l'extrémiste de droite très bien connu de la place lyonnaise, Marc ENGELHARD, (ex-fondateur du CLAN et qui a très longtemps soutenu les ex-néo-nazis lyonnais ou roannais dans les années 80), comme le démontre notre capture d'écran du magazine des beaufs lyonnais du "Gagala local" : "Lyonpeople" ? "Marco" n'étant que Marc ENGELHARD le gérant de Lyonpeople !

Lyon people 004Extraits de Lyonpeople du nommé "Marc POLISSON", en fait Marc ENGELHARD : "Par Marc Polisson.... « Je rejoins le côté obscur dans les pas de Geoffrey ! » rigole Frédéric Poignard en commentant son arrivée dans l’équipe de Laurent Wauquiez où il sera en charge des relations avec la presse. Un sujet que le reporter connait parfaitement puisqu’il occupe pour deux jours encore le poste de délégué général du Club de la presse de Lyon après une belle carrière au Figaro. C’est donc le second journaliste que le nouveau président du conseil régional débauche pour étoffer son équipe dans laquelle le journaliste politique du Progrès Geoffrey Mercier a pris place début mai."

Le chef de file du FN à la région, Christophe BOUDOT, n'appréciant d'ailleurs que très peu le fondateur de "Lyonpeople", les internautes défenseurs des droits humains apprécieront ce genre de fréquentation qui ne donne qu'une envie : gerber, non ?

Yssing 002En plus, cette 2° Région de France n'est pas vraiment consensuelle. Le venin de "l'AUTO-RI-TSARISME" commence à se distiller petit-à-petit. Ceux qui osent donner dans la critique des copains et des coquins sont mis à l'index - l'avenir nous le dira -.

Laurent WAUQUIEZ communique essentiellement sur certains dossiers importants via sa page Facebook ou son compte Twitter. Elu-es, médias, petit-peuple... ne sont informés souvent que via les liens de ces entreprises capitalistes qui ne paient guère d'impôts en France.... puisque leur siège est au paradis de la maison Irlande qui a longtemps fait preuve de laxisme fiscal avec Google, Facebook, Apple, eBay ou Twitter. Ces géants de la high-tech se graissent sur le dos des autres contribuables européens puisque l'impôt sur les sociétés n'est que de 12, 5 % en Irlande, un niveau largement inférieur à celui du Royaume-Uni (21%), l'Allemagne (29,8%), ou encore la France (36,1%).

Tout cela commence par faire un peu désordre, non ?

Donc, rien de positif pour les prochaines élections législatives ou présidentielle ! Une nouvelle arrivée au pouvoir du clan Sarkozy entraînera fatalement des ruptures de classe contre classe !

Lyon 2016 055

Encore manif devant siège Région Auvergne-Rhône-Alpes ce 23 juin :

L'association Dauphinoise des Usagers du Train (ADUT) qui

milite amélioration lignes Grenoble/Lyon ou Grenoble/Chambéry

Cela se dévoile déjà au niveau local puisqu'à chaque session publique de la Région à Lyon, se déroule une manif' différente de la CGT ou d'autres associations qui désirent faire entendre leurs revendications.

La région Auvergne-Rhône-Alpes des élu-es LR et centristes nous démontre quel genre de démocratie venimeuse attend les françaises et les français au niveau national : chasse aux défenseurs de l'environnement, aides aux gros agriculteurs de la FNSEA, achats d'espaces publicitaires à la presse bourgeoise, subventions aux associations de droite dure (UNI), opposition peu ou pas respectée, etc...

Tous les ingrédients pour s'unir sur les fronts des barricades CONTRE "l'AUTO-RI-TSARISME" version nationale-bourgeoise et de plus en plus liberticide !

Gauche et droite, droite et gauche : ils ne font rien pour faire reculer les chiffres du chômage ou du FN mais marchent main dans la main pour nous "plumer" une nouvelle fois, car tenez-vous bien les côtelettes, afin de donner plus d'autonomie aux régions (qui dilapident l'argent public comme sous l'ex-présidence PS QUEYRANNE à l'ex-région Rhône-Alpes), Manuel VALS, a dit vouloir créer une nouvelle taxe, appelée Taxe Spéciale d'Équipement Régional, (déclaration lundi, après un entretien avec Philippe RICHERT - Les Républicains-, président de l'Association des Régions de France), et qui devrait rapporter plus de 600 millions d'euros à l'Etat. Manuel VALS veut inclure dans la prochaine loi de Finances une taxe spéciale d'équipement régional dont les recettes iront directement aux régions pour financer le soutien aux TPE-PME !

Bonjour la pause de la taxe fiscale décrêtée depuis plus de 2 ans ! L'Etat n'a plus un rond mais continuera à ponctionner les classes pauvres et les classes moyennes si chère à WAUQUIEZ Laurent ! On attend donc avec impatience les gesticulations de "Lolo WAUQUIEZ" et de sa majorité centriste contre cette nouvelle Taxe voulue par ses "pas-trop-potes" de gauche.

Les citoyens commencent par en avoir marre de ces Régions qui sont des gouffres en impôts et en mauvaise gestion des deniers publics. Ce projet de taxe suscite le mécontentement des classes moyennes avec le lancement de cette pétition par un certain Mr LEBOUCHER : " Ce matin, j'ai entendu sur Europe 1 que les régions souhaitaient mettre en place une taxe sur les propriétaires. Il ne faut pas que l'État oublie que pendant 25 ans, nous nous sommes saignés pour payer notre maison et que maintenant, à la retraite, les revenus ne sont pas les mêmes d'autant plus que les retraites ne sont pas augmentées. Nos retraites ne sont pas celles des parlementaires". En voici le lien : http://www.mesopinions.com/petition/social/application-taxe/20684

On attend vite la réaction de Laurent WAUQUIEZ. Va-t-il signer cette pétition pour défendre les retraités-propriétaires des classes moyennes qui sont le plus gros de son électorat de base ?

Combien a coûté le déplacement de "Lolo WAUQUIEZ" en Californie, du 05 au 09 juin 2016, pour son projet de "campus européen du numérique" ? "Lolo WAUQUIEZ" était accompagné de Juliette JARRY (vice-présidente chargée du numérique) et d'une délégation d'une trentaine d'entreprises régionales) ? Une équipe de FR3 Rhône-Alpes accompagnait cette délégation. On parle .... sous le manteau d'au moins 80 000 € ? Qui a financé le voyage de FR3 ? L'Idiot provincial a posé pas mal de questions. Reste plus qu'à attendre la réponse !!!!

L'ex-président de Rhône-Alpes Jean-Jack QUEYRANNE finançait des opérations en Chine, "Lolo WAUQUIEZ" finance, lui, une "mission dans la Silicon Valley" aux USA au frais.... du contribuable et des chômeurs qui financent la Région via leur carte grise dont le montant avait explosé en Auvergne sous l'ex-présidence René SOUCHON ! Mdr !!!

A suivre...

En direct de la Région Auvergne-Rhône-Alpes à Lyon : Marc-Claude de PORTEBANE

Grève des éboueurs à Saint-Etienne : Ces photos qui vont indigner dirigeants de l'UEFA pour EURO 2016 !

Bonjour la salubrité et l'impact négatif de la ville de Saint-Etienne à la veille de l'accueil de l'Euro 2016 !

Le collectif ZAD Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon

a parcouru hier 05/05/2016 les rues de la ville de Saint-Etienne

encombrées de poubelles puantes suite grève éboueurs :

la CGT nargue Saint-Etienne Métropole !

Mez 126Mez 120

Tandis que mouches et quelques rats commençaient à divaguer hier, dimanche 05/06/2016 dans l'après-midi.

Gestion du CASC (Comité d'activité sociale et culturelle) et passage en Communauté urbaine : Gaël PERDRIAU, le maire de Saint-Etienne : "la balle est dans le camp de la CGT".Mez 117

Sous les fenêtres des habitants, rue des Mutilés du travail, des poubelles ont été volontairement crâmées avec tous les dangers que cela comporte !!! Bonjour le respect aux mutilé-es du travail !

Mez 125

Les militant-es du collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" ont pris plus de 250 photos de cette catastrophe, et ce après 5 jours de grève des éboueurs qui n'en peuvent plus.

Ils en ont profité pour faire signer leur pétition contre le Méga projet d'Usine à poubelles Méthanisation/CSR vers 2 sites pressentis vers Andrézieux-Bouthéon : http://www.mesopinions.com/petition/politique/halte-usine-poubelles-za-vers-andrezieux/15574

Mez 129Aujourd'hui la CGT s'est énervée (Source : Le libre penseur 06/06/2016) : " Il est assez scandaleux, intellectuellement et humainement, d’exercer un tel chantage comme si une vulgaire coupe d’Europe, tout à fait insignifiante, pouvait se comparer au travail et à la sueur de millions de salariés ainsi qu’à leur avenir et celui de leurs enfants ! Et pourtant ils osent ! On les traite de voyous, de terroristes (sic) et maintenant c’est le chantage à l’Euro 2016, une compétition de dopés, tricheurs, corrompus,… "

Mez 113

Tandis que le maire de Saint-Etienne taclait hier dans le quotidien "Le Progrès" Eric Berlivet, son vice-président à Saint-Etienne Métropole (En charge de la gestion des déchets) à propos de sa page Facebook : " Je pense que ses paroles ont dépassé le fond de sa pensée, qu'il était en colère, mais je ne peux pas approuver ces propos. Un élu doit maîtriser son vocabulaire. Et il faut avant tout chercher à apaiser les situations. C'est mon souhait en tout cas."

Uefa 1 003

Uefa 1 007

Bonjour l'ambiance à la veille de l'accueil de l'Euro 2016 !!!!

Mez 107

Bonjour les dépôts sauvages aux odeurs infernales devant le portail de la déchèterie intercommunale "ZI Chauvetière" !!! Allo Sermaco ? Merci Saint-Etienne Métropole ! Cette déchèterie permet de trier les déchets de gros volumes ou toxiques qui ne peuvent être acceptés dans la poubelle traditionnelle ou recyclés dans les bacs jaunes !

Mez 115Bonjour la "Semaine du développement durable" à Saint-Etienne Métropole lorsque les poubelles ne sont pas ramassées vers le Mémorial de la Résistance et de la déportation de la Loire !

Mez 116Bonjour les odeurs insoutenables de ses sacs éventés rue Faure Belon !Mez 118

Bonjour la "Semaine du développement durable" vers le SYDEMER installé dans les locaux de Saint-Etienne Métropole !

Mez 119 Site internet officiel "UEFA.com" : "Saint-Étienne est actuellement engagée dans un vaste programme de rénovation urbaine visant à conduire la transition du stade de cité industrielle héritée du XIXe siècle à celui de "capitale du design" du XXIe siècle". Lol ! Ici devant le siège jaune de Saint-Etienne Métropole !

Mez 127Bonjour les futurs matches au stade Geoffroy Guichard vert de rage : Mardi 14 juin, 21 heures : Portugal - Islande – Groupe F ; Vendredi 17 juin, 18 heures : République tchèque - Croatie – Groupe D ; 8es de finale (horaires HEC) Match 1 : Deuxième Groupe A - Deuxième C (15 heures, 25 juin) !!!

Mez 130 Faudra-t-il venir avec un masque à gaz à l'Official Fan Shop lors de cet Euro 2016 France à Saint-Etienne ?

Cause 1 001La Cause du Peuple parlera : demain mardi 07, les militantes et les militants anarcho-bolcheviques du Collectif ZADiste "Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" rejoindront leurs camarades de la CGT qui appelle les agents du service éducation à se rassembler devant la mairie annexe de Tarentaize pour obtenir des "effectifs, indispensable pour remplir leur missions correctement, avec des conditions de travail acceptable" !

A suivre.....

l'Envol Stadium, le new stade d'Andrézieux-Bouthéon sera juste en face projet Incinérateur Poubelles !

Après CANDIA, LUSTUCRU, le chocolatier NATRAZAHOR FRANCE

refuse de flamber du CSR issu des poubelles dans ses chaudières et

produit vers le stade de foot l'Envol Stadium Andrézieux-Bouthéon ?

And foot 024Hommage a été rendu le week-end dernier à Dorine BOURNETON, la survivante du crash du Mezenc survenu en 1991, devenue pilote de voltige récemment...

And foot 65

....qui donne son nom à la rue qui longe le Stade "L'envol Stadium" à Andrézieux-Boutheon et inauguré par le maire Jean-Claude SCHALK, en présence du maire de Saint-Etienne Gaël PERDRIAU.

Malgré son handicap, Dorine BOURNETON est aujourd'hui pilote. Cette femme de 41 ans est paraplégique. Son avion a également été spécialement conçu pour s'adapter à son handicap. Son défi : vivre une vie la plus normale possible. Elle est maman d'une fillette de huit ans. C'est l'aviation, sa passion, qui lui a pris ses jambes à l'âge de 16 ans. Ils étaient quatre dans l'avion. "On a percuté un flanc de montagne. Je me souviens d'un cri et puis plus rien", raconte la pilote paraplégique au micro de France 2. (France TV Info).

Dorine BOURNETON a du mal à y croire encore (son site internet) qu'une rue soit dédiée à son nom : " La rue habite l'Envol Stadium, un tout nouveau stade qui acceuillera plus de 300 matchs de foot chaque année !".  (Lien : http://www.dorinebourneton.fr/rue-dorine-bourneton.html)

Pas certain que Dorine soit contente que sa rue se retrouve nez-à-nez à la future Méga Usine à poubelles de la Loire qui traitera plus de 156 000 T de déchets ménagers résiduels (DMR) à l'horizon 2030 (Encombrants résiduels : 20 000 T + Autres déchets résiduels  : 10 000 T + OMr + Refus CS : 126 500 T) !

And foot 010Non loin de ce stade flambant neuf, un projet de gigantesque usine à poubelles (TMB - méthanisation -), identique à celle d’Angers ou de Fos-sur-Mer devrait voir le jour à Andrézieux-Bouthéon avec un procédé qui multipliera fatalement les pannes, les incendies, les nuisances graves pour les habitants à plusieurs kms à la ronde (odeurs cadavériques, invasions de mouches).

And foot 046

Ce projet d'Incinérateur CSR vers Andrézieux-Bouthéon répugne même de nombreux élus comme l'ex-adjoint aux sports, l'opposant municipal Jean-Marc PANGAUD, (ici avec son épouse).

Jean-Marc PANGAUD et ses collistiers (Emilie AMORICH, Michel LAROCHE, Françoise DURAND, Marc FESSY) qui n'ont été battus que de 80 voix au 2° tour des dernières municipales de mars 2014) se plaignent de n'être informés de rien par la municipalité d'Andrézieux-Bouthéon à propos de ce projet d'Usine à poubelles et n'ont qu'une SEULE source d'information en venant très souvent à la "pèche aux infos" auprès du Collectif C.H.U.P.A qui se tient également à disposition des footballeurs, entraîneurs, supporters, bénévoles de l'équipe de football ASF.

And foot 43D'ailleurs la liste "Changeons de cap" de Jean-Marc PANGAUD vient de lancer une newsletter mensuelle sur internet à l'adresse des habitant-es d'Andrézieux-Bouthéon (Cap Infos) car la "Pravda" locale "Le Progrès" ne parle absolument plus de ce projet d'Usine à poubelles. Plus aucune information sur les activités du Collectif C.H.U.P.A qui rassemble quand même plus de 10 000 signataires via ses pétitions internet et papier ! La "Pravda" règne en maître en cadenassant l'information sur Andrézieux. Heureusement que des sites comme l'Idiot provincial et maintenant la newsletter de Jean-Marc PANGAUD apportent une autre information aux habitants. Les gens en ont ras-le-bol de cette dictature de l'information où la soupe n'est servie qu'aux élu-es qui ont la main sur le fric pour "acheter" plus ou moins ce genre de "merdias" déjà largement financés par les aides publiques à la presse !

Le sujet de la future Usine à poubelle vers Andrézieux-Bouthéon devrait y être abordé chaque mois avec les statistiques et toutes les infos du Collectif C.H.U.P.A qui attend une déclaration forte du maire Jean-Claude SCHALK afin qu'il se prononce publiquement contre ce projet d'Usine à poubelles qui devrait se construire vers le site de la ZAIN Opéra parc International et ce, non loin de l'usine SEVESO SNF et de ce nouveau stade "l'Envol stadium"...... dont le nouveau parking.....

And foot 037

... est déjà gorgé de boue comme le témoigne cette photo de ces véhicules aux pneumatiques embourbés et complètement salis... le jour de l'inauguration, ce dimanche 15/05/2016 !!!

And foot 38Alors, au lieu de mettre les collectivités en ordre de marche pour une collecte séparée des bio-déchets avec production de gaz, comme l’exige la Loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte (LTECV), on enfournera dans d’immenses tuyaux ou trommels les ordures ménagères en mélange, où elles seront hachées, broyées, additionnées d’eau chaude, chauffées pour accélérer la fermentation.

Ensuite, on en extraira les cartons et plastiques (les fameux CSR) et au lieu de les recycler on les préparera pour l’incinérateur. Et on isolera une « pulpe » de fermentescibles, forcément polluée, envoyée en méthanisation dans les méthaniseurs des stations d’épuration.

Et pour terminer, les résidus liquides de la méthanisation seront en retour séchés et renvoyés en incinération..... dans des usines dont quelques unes alimentaires (Candia, Lustucru...) que le collectif C.H.U.P.A (Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon) a contacté et qui ne veulent surtout pas que l'opinion publique sache qu'elles les brûleront dans leurs chaudières.

Mais de toute façon elles n'en veulent absolument pas ! Le tollé médiatique serait tellement dramatique qu'elles ne veulent pas d'un boycott potentiel de leurs produits destinés à la consommation humaine !

Dernier contacté par le le collectif C.H.U.P.A, le chocolatier Natrazahor (140 salariés) implanté à Saint-Étienne et qui fournit la plupart des distributeurs en chocolat équitable : Leclerc, Intermarché, Auchan, Monoprix, Carrefour, et même le britannique Tesco….

Bud reg ii 29

Le directeur de NatraZahor France, (95, rue Jean Huss à Saint-Etienne), Hervé DENICHAUX a indiqué au Collectif C.H.U.P.A qu'il était hors de question de brûler du CSR dans ses chaudières.

Pas question pour NatraZahor France de perdre des clients prestigieux en ces temps de crise économique. "Nous choisissons les producteurs..." (expliquait dans le Figaro, Laetitia Hernandez, membre de l'équipe commerciale de Natrazahor)  et "Nous proposons à nos clients des cacaos de différentes origines. S'ils tiennent à une origine particulière, nous essayons de répondre à leur demande.".

Natrazahor France reçoit à Saint-Étienne de la pâte de cacao qui a été fabriquée en Suisse ou en Belgique par Barry Callebaut et le suisse Pronatec.

Alors que va devenir ce combustible CSR d'Andrézieux-Bouthéon issus des poubelles des 607 219 habitants d'une partie de la Loire s'il ne trouve pas de débouchés autre que les cimenteries situées à des centaines de km ?

WxLa centaine d'industriels soit-disant "gros consommateurs" de CSR (appelé aussi nouveau combustible alternatif) que le Collectif C.H.U.P.A a contacté n'en veulent absolument pas dans leurs chaufferies, économie circulaire ou pas car ils ne veulent pas qu'il y ait de contacts directs ou indirects avec le dégagement de potentielles dioxines et leurs produits - dont certains alimentaires - !

Les soit-disant débouchés CSR via les réseaux potentiels de Saint-Etienne Métropole ou les industriels de la Loire devront être clairement identifiés et le Collectif C.H.U.P.A commence à alerter les populations locales sur les dangers des émanations potentielles comme les dioxines qui sont cancérigènes  !

Par ailleurs, pourquoi les élu-es devraient-ils choisir le terrain le plus cher, celui à 3 M€ ?

Ont-ils autant d'argent à dilapider alors qu'il leur en manquera cruellement pour construire leur autoroute A 45 !!!

Le collectif C.H.U.P.A maintiendra la mobilisation permanente et durable contre l'implantation de la future Usine à poubelles Méthanisation/CSR vers les 2 sites pressentis d'Andrézieux-Bouthéon :

- Site de L'Orme/les Sources (Andrézieux-Bouthéon, Saint-Bonnet-les-Oules, Veauche - en face Usine Seveso SNF)

- Site de la ZAIN Opéra Parc International (Andrézieux-Bouthéon - La Fouillouse - à côté Usine Seveso SNF).

Petit mémo sur les dangers des CSR :

Combustible Solide de Récupération : combustible produit à partir de déchets municipaux desquels ont été préalablement extraits le verre et les métaux; comprimé en briquettes, il est généralement utilisé dans des processus industriels (en particulier en cimenterie).

Dioxines : substances organiques produites lors de processus thermiques, notamment l'incinération de déchets. Véhiculées par l'air, elles se déposent dans l'environnement et se fixent particulièrement sur les graisses, les viandes, les œufs et les produits laitiers; elles peuvent s'accumuler dans l'organisme avec des effets néfastes pour la santé.

Incinération : procédé de traitement des déchets consistant à les brûler dans un incinérateur. Selon ses détracteurs, la valorisation énergétique des déchets a un Impact négatif sur la santé, l'environnement et le climat. Bien que l'émission de dioxines par l'incinération ait été réduite à de faibles niveaux, des rejets élevés peuvent survenir pendant le démarrage et la mise à l'arrêt d'un incinérateur. Une étude de 2004 évaluant une série de publications scientifiques sur les effets sur la santé suggère que l'exposition aux émissions d'incinérateurs peut être associée à une baisse des hormones thyroïdiennes, à des cancers et, dans une moindre mesure, à des malformations congénitales; elle souligne toutefois également que les questions méthodologiques sont source d'incertitude. Des organisations environnementales soulignent que les substances polluantes contenues dans les déchets sont présentes dans les résidus d'incinération (cendres, boues, fumées) et doivent ensuite être mises en décharge, avec des risques pour l'environnement

Un rapport d'une coalition d'ONG indique que les incinérateurs émettent plus de CO2 par MWh que des centrales à charbon, au gaz ou à pétrole, et préconise une réduction des volumes de déchets à la source afin de lutter efficacement contre le changement climatique.

Source : (Valorisation énergétique des déchets, Briefing, Avril 2015 – EPRS – Service de recherche du Parlement européen – Auteur : Didier Bourguignon - Service de recherche pour les députés).

Marc-Claude de PORTEBANE, Porte-parole Collectif ZADiste "Halte Usine Incinérateur CSR vers Andrézieux-Bouthéon"

Chantal LEVEQUE, secrétaire du Collectif

Le président du SYDEMER veut imposer aux autres communes ce qu'il refuse dans la sienne...à Roche-la-Molière !

Agm 034 2 jpg aAprès la victoire du Collectif CHUPA sur le choix de site

l'agitation fébrile gagne le SYDEMER de Saint-Etienne qui

veut refiler son usine à poubelles aux autres communes !!!!

Nous avons vu lors d'un précédent post comment s'était déroulé le conseil consultatif du SYDEMER de Saint-Etienne qui n'a jamais daigné donner réponse à l'artisan de la victoire : le collectif CHUPA, d'essence écolo-marxiste mais composé de plusieurs centaines de personnes de toutes sensibilités et écoeurées d'avoir à saisir la CADA pour obtenir une copie d'études pourtant financées par l'argent de nos impôts...

Cada chupa 001

Le 15/01/2016, le porte-parole du collectif CHUPA, Marc-Claude de PORTEBANE,

demande au SYDEMER de respecter son engagement à communiquer

en toute démocratie directe avec les populations locales !

Cada chupa b 001

..... ou être tenues dans l'ignorance totale, hormis les quelques communiqués de presse à sens unique distillés par le media dominant "Le Progrès" qui se fait acheter des pleines pages de pub ou d'abonnements par les communes via son agence de pub "Publiprint" comme nous l'avons relevé ici à Andrézieux-Bouthéon !!!!

Publiprint 001

Après les attentats contre "Charlie", peut-on parler encore de démocratie dans notre pays lorsque l'on voit les pressions financières des élu-es ou leur comportement anti-démocratique quand des collectifs ou des groupes de personnes ne sont pas de leur avis ?

La Tribune/Le Progrès continue à ignorer les principes mêmes de la démocratie ! Même l'élu de l'opposition d'Andrézieux-Bouthéon, Jean-Marc Pangaud, se dit "victime" d'iniquité ! Le Progrès roule-t-il pour ses lecteurs ou est-il la courroie de transmission des élu-es ????

Est-il nomal que l'édition du Progrès de l'Ondaine ait droit à de multiples billets sur les déchets alors que l'édition d'Andrézieux-Bouthéon la ferme sur les actions de notre collectif ?

Publiprint 2L'agence du "Progrès" d'Andrézieux-Bouthéon se comporte en unique "baronnie" de l'info en ne laissant que la part belle à la commune. C'est cela la démocratie ? Est-il normal que le collectif CHUPA ait dû attirer l'attention des actionnaires du "Progrès", dont le Crédit mutuel ou la famille Lignac sur ce parti pris inadmissible ?

Le SYDEMER ne tenait absolument pas faire preuve de démocratie directe pour relever le débat sur la politique des déchets dans le Forez-Sud en n'élargissant pas son consultatif au Collectif CHUPA pour la simple et bonne raison qu'il y avait risque certain de polémique directe sur les choix du/des sites consolidés par le cabinet MERLIN et ses nombreux juristes !

Depuis plus d'un an, le SYDEMER n'a eu de cesse de "bloquer" toutes les initiatives louables et démocratiques désirées sur le plan intellectuel et technique avec le collectif CHUPA.

La stratégie du SYDEMER de blocage total du collectif CHUPA a été la suivante :

- Repérer les appels du Collectif CHUPA au standard des EPCI pour l'empêcher d'avoir un contact direct avec les élu-es, agents des collectivités en charge de l'environnement ...

- Ne donner aucune réponse directe mais faire dévier automatiquement les appels du collectif CHUPA vers le SYDEMER...

- Bloquer ENSUITE le Collectif CHUPA auprès du SYDEMER (en branchant souvent le répondeur) et après lui refuser toutes demandes de RDV, de concertation (comme promis par le SYDEMER sur son site internet sur le choix du site de la future Usine à poubelles), l'empêcher surtout d'avoir accès aux informations sur le choix du site ou de la filière afin qu'il n'y ait surtout pas de contradiction.

- Repousser plusieurs fois les RDV sous X prétextes, donner un RDV en mairie de Roche-la-Molière et non pas au siège du SYDEMER.

Le collectif CHUPA qui représente plus de 9 000 personnes a été systématiquement mis à l'écart de façon dégueulasse de toute information sur le projet du SYDEMER et a dû se battre tout seul pour avoir la vraie information !

C'est cette dictature de l'information que le collectif dénonce alors que certains élu-es conduisent des listes pseudo-démocratiques dans leurs communes respectives !

Des pressions ont été exercées contre nos camarades écologistes qui ont été convoqués chez les flics, tout a été fait pour salir et traîner dans la boue le Collectif CHUPA, nos pétitions ont été interdites dans les mairies de Saint-Bonnet-les-Oules ou de Sainte-Foy l'Argentière et aussi ailleurs, nos pétitions version papier ont été volées ou déchirées, des pressions ont été faites contre ceux qui prenaient nos pétitions papier, l'accès aux voeux du maire de Saint-Etienne Métropole nous a été refusé après en avoir fait poliment la demande, la communication d'informations a été refusée au Collectif qui n'a pas hésité à démontrer qu'une association (La Fouillouse protégée) dite de "défense de l'environnement" était en fait financée par la mairie de La Fouillouse.... dont le maire est au SYDEMER, ladite association allant comme par hasard dans le sens du choix du SYDEMER en faveur du TMB alors qu'elle est membre de la FRAPNA et in fine de la FNE qui est totalement opposée au TMB, la presse locale d'Andrézieux-Bouthéon a tout fait pour saboter les communiqués de presse du Collectif, et.....

De Sivens à Notre-Dame-des-Landes, de Saint-Barthélémy-de-Vals à Bagnolet, de Bordères-sur-l'Echez à Saint-Barthélémy d'Anjou, de Romainville à Fos-sur-Mer, ces aléas, les militants du Collectif CHUPA les connaissent parfaitement.

Partout, c'est la même chose. Les élu-es se comportent en fossoyeurs de la démocratie. Ils méprisent le peuple. Ils avancent leurs dossiers avec des bulldozers avec l'argent des contribuables qu'ils dilapident sans complexe. Que ce soit dans le domaine des "Déchets", du "nucléaire" ou des "Lignes THT" par exemple.

Nos camarades de Bordères-sur-l'Echez ont monté leur ZAD et ils ont le soutien massif des populations locales. Ils ont donné de bons conseils au collectif CHUPA : surtout ne rien lâcher !

AURA Environnement

Projet d'Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : l'association "La Fouillouse protégée" touche-t-elle du pognon de la mairie de La Fouillouse ?

L'association "La Fouillouse protégée"

touche-t-elle du fric de la part

de la commune de La Fouillouse ?

L'associaton "La Fouillouse protégée" qui a pour président Richard ATLAN, comme vice-présidents ; Joseph ROUZIER et Gabriel VIVIEN ; secrétaire : Philippe RONY ; secrétaire-adjointe : Andrée CHORAIN ; trésorière : Martine ARBAUD née LANION ; ayant pour administrateurs : Marie-Thérèse ESCOT et Marc EPECHE touche-t-elle du fric de la part de la mairie de La Fouillouse ?

Mail et SMS sont sans réponse depuis quelques jours de la part du président de cette association qui a pour but : "La protection contre toute atteinte à l'environnement de la commune de La Fouillouse".

Bizarre, non ?

Cette association est membre de la FRAPNA 42 qui, elle-même est membre de la FNE (France Nature Environnement).

Dans une interview dans le journal Le Progrès ( 05/08/2015), le représentant de l'association "La Fouillouse protégée", déclarait, à propos du projet d'usine TMB/Méthanisation voulue par les élu-es de droite comme de gauche, (comme EELV ou PCF), du SYDEMER de Saint-Etienne :  "....L'idée en soit est plutôt bonne, positive même....Nous ne sommes pas contre....".

Qu'en pense la FRAPNA 42 ?

Qu'en pense la FNE qui est .....contre le TMB/Méthanisation ????

POLEMIQUES. Interview au journal "LE PROGRES " de la Loire de Marc-Claude de PORTEBANE, le porte-parole du Collectif C.H.U.P.A d'Andrézieux-Boutheon

POURQUOI LE COLLECTIF "HALTE à L'USINE

à POUBELLES vers ANDREZIEUX-BOUTHEON"

A RAISON DE SE MOBILISER

CONTRE LE PROJET D'USINE à POUBELLES

vers ANDREZIEUX-BOUTHEON ?

La Tribune-Le Progrès (Edition de Saint-Etienne/Andrézieux-Bouthéon du lundi 14/09/2015) :

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-024.jpg?fx=r_850_829

K1 024

- Le porte parole du Collectif Marc-Claude de PORTEBANE : "Blackout complet en terme de communication de la part du SYDEMER ... pas de concertation locale sur ce projet depuis 2012 .... les maires ne sont pas au courant.... levée de boucliers sur le TMB à Fos-sur-Mer.... les agriculteurs ne veulent pas de ce compost car il y a du verre et du plastique... le biogaz sera impur..... les déchets ultimes seront encore enfouis à Roche-la-Molière .... encore des trafics de camion .... notre pétition touchera les 204 communes concernées."

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-032.jpg?fx=r_550_598

K1 032-

"...Les élus n'ont pas crié haut et fort que trois sites avaient été retenus...."

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-025.jpg?fx=r_650_816

K1 025

- "Des remous autour d'une usine pour les déchets ultimes"

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-025.jpg-2.jpg?fx=r_550_156

K1 025 jpg 2-

"....Cet été, fermeture de l'usine de valorisation de l'agglomération d'Angers qui a eu un fonctionnement chaotique depuis sa création seulement quatre ans auparavant. 60 millions d'euros ont été engloutis à perte. Le compost obtenu par tri mécano biologique n'a jamais été pur. De plus, en raison d'un problème d'aération, les salariés respiraient de trop fortes concentrations d'ammoniac...."

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-025.jpg-3.jpg?fx=r_700_1077

K1 025 jpg 3

- "....Il vous est reproché un manque de communication..."

REPONSE d'Eric BERLIVET, le président du SYDEMER :

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/k1-026.jpg?fx=r_550_598

K1 026


En savoir plus ici : http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/blog/presse-medias-tv-halte-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon/l-entretien-au-journal-le-progres-du-porte-parole-du-collectif-halte-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon.html

HALTE Projet Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : c'est l'article du Progrès qui a mis le feu aux poudres sur la ZA OPERA PARC INTERNATIONAL !

La polémique sur un des 3 futurs choix d'implantation

de l'Usine à Poubelles voulu par le SYDEMER

a été déclenchée le 05/08/2015 par le "Progrès" à

propos de la ZAIN OPERA aux portes de La Fouillouse !

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/le-progres-022.jpg

Le progres 022

Le 05/05/2015, la plupart des élus, riverains, habitants des 3 zones concernées par le projet d'Usine à Poubelles du SYDEMER de Saint-Etienne, ont été informés par le journal "Le Progrès" du début de la polémique qui ne cesse, depuis, de gonfler avec la pétition lancée par notre Collectif qui dépasse, aujourd'hui, les 4 500 signatures.

Seulement voilà, quand on est en vacances, ailleurs, on est très peu informés sur ce qui se passe dans son canton ou dans sa commune.

Raymond PICQ, le correspondant du Progrès à La Fouillouse commençait la "fusillade" sur le projet du SYDEMER de Saint-Etienne et nous informait de ce qui "commence à secouer le microcosme local", indiquant que le maire de La Fouillouse, Yves PARTRAT, "tente pour sa part de calmer les esprits", puis "...vaste usine...", puis encore "...245 000 tonnes de déchets...", ensuite "...La ZAIN de l'Opéra, dans le prolongement de SNF, fait partie de ces trois sites. Coût de l'opération : 100 millions d'euros...", mais encore des camions de "...trente à cinquante 38 tonnes qui passeront par là chaque jour, ce seront sans doute des odeurs et des risques d'infiltration de produits nocifs dans le sol..."., et pour terminer "...des points noirs, on le sait bien".

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/le-progres-022.jpg-2.jpg?fx=r_780_538

Le progres 022 jpg 2

 

Pourquoi le SYDEMER a-t-il choisi, sur les 3 sites retenus, 2 ZA vers Andrézieux-Bouthéon ?

Bizarre, non ?

Pourquoi Le Progrès a-t-il lancé la 1ère polémique sur un des 3 sites situé.... vers Andrézieux-Bouthéon et non vers le 3°, à Roche-la-Molière ???

Notre Collectif explore plusieurs pistes, car il faudrait que l'on cesse de nous prendre pour des ignares !


En savoir plus sur http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/blog/halte-projet-sydemer-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon/halte-projet-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon-c-est-l-article-du-progres-qui-a-mis-le-feu-aux-poudres-sur-la-za-opera-parc-international.html#QWgJjfY7HMimeSRk.99

"Pour la démocratie" : ce parrainage en faveur de la Haine raciale en Haute-Loire à Saint-Maurice-de-Lignon (I)

Gilles SAUMET, Le maire de Saint-Maurice-de-Lignon

a expliqué dans le Progrès de la Haute-Loire

sa signature à Marine Le PEN :

"...Ce n'est pas de bon coeur que j'ai agi ainsi..." !

La vague d'indignation sur ces parrainages auvergnats (rendus publiques par le JO) à la candidate du Front de la Haine raciale commence à soulever des vagues dans toute l'Auvergne.

Interviewé par notre confrère Le Progrès de la Haute-Loire (03/04/2012), Gilles SAUMET, maire de Saint-Maurice-de-Lignon, a expliqué son choix de donner sa signature à Marine LE PEN en nous disant que "Pour la démocratie, il vaut mieux que Mme LE PEN perde à la régulière" (sic).

Ce maire ne pensait certainement pas que son son nom serait publié (Le Conseil constitutionnel a tiré au sort le nom d'élus qui ont accordé leur signature à chacun des postulants à l'Élysée, leur permettant ainsi de se présenter), puisqu'il semble être plutôt mal à l'aise en tentant de se "justifier" dans la presse !

Ainsi, Gilles SAUMET avoue n'avoir jamais été "contraint ni forcé" et précise cependant "et pour tout vous dire, ce n'est pas de bon coeur que j'ai agi ainsi", puis embraye : "...Je ne suis pas d'accord avec ses idées ni avec les solutions qu'elle propose pour vaincre la crise et résoudre tous les problèmes de la société", visiblement mal à l'aise :  "Je croise des regards et des attitudes qui me laissent penser que les gens du cercle familial, du cercle des amis et des élus que je côtoie, et du cercle de mes administrés se méprennent sur mes convictions"..."Au premier tour ma préférence va à Bayrou"..."J'ai participé aux primaires socialistes...".

Je t'aime moi non plus !!!

Bouche cousue

Si Gilles SAUMET n'avait pas gagné au tirage du Conseil constitutionnel, personne n'aurait rien su.

Mais là, il va bien falloir que nous sachions qu'elles ont été les motivations profondes de ce parrainage qui ne semble pas faire une totale unanimité parmi les administrés de cette commune de la Haute-Loire puisqu'une série de polémiques sera déclenchée dans les prochaines semaines par votre site favori !


La Haute-Loire est-elle devenue plus mafieuse que la Corse ?

Terrorisons les terroristes ?

Ecrasons le mouvement

terroriste et fasciste de la Haute-Loire :

feu le GPEP !

Le 20 septembre 2011, le préfet de la Haute-Loire recevait une lettre concernant le mouvement GPEP (Groupe de protection de l'Eau du Puy) aux méthodes inadmissibles et intolérables indignes d'une démocratie.

Ledit GPEP finira entre les mains de l'anti-terrorisme après la piètre mascarade de la fin août 2011.

Si l'Idiot provincial n'a pas identifié, pour l'instant, la plupart des protagonistes, il n'en reste pas moins que les intentions des cerveaux semblent plutôt floues.

Lorsque, aujourd'hui, nous sommes allés chez Mme X, qui connaît plus que bien le dossier, nous pouvons vous dire que si, eux savent qui nous sommes, nous, nous savons qui ils sont, et ceux qui sont prêt à se battre pour les libertés fondamentales se trouvent dans notre camp et non dans le leur !

La soi-disante conférence de presse (et relayée par un seul média) a-t-elle servi à "intimider" l'Etat et "accessoirement" les décisionnaires de l'appel d'offre concernant l'enlèvement et le traitement des déchets de la communauté d'agglo du Puy-en-Velay ?

p1010776-2.jpg
Imaginez un communiqué de presse national diffusé à plusieurs organes de presse nationaux pour une "affaire nationale" et la présence au rendez-vous d'un seul journaliste - fin connaisseur du dossier - dans une forêt obscure, et ce, en pleine nuit, afin de "couvrir" un "pseudo" évènement" relayé uniquement par... lui-même ?

L'opposition à un centre d'enfouissement ne doit pas être synonyme à une opposition à Notre pays  et à ses valeurs.

Le GPEP a trouvé plus radical que lui et nous devons alerter l'opinion nationale sur ces déviationnistes qui ont fait plus de tort que de bien au peuple de base opposé au projet du Sita Mos dont les finalités semblent bien moins dangereuses que le GPEP.

p1010755.jpg

Mr X demandait au préfet si "La Haute-Loire était devenue plus mafieuse que la Corse " et de rappeler ces "faits" qui lui permettaient de s'interroger légitimement sur la suite qui serait donnée par les autorités administratives ou politiques.

Selon X, "Le vendredi 26 août 2011, un journaliste de la presse locale s'est vu fixer un rendez-vous nocturne pour recueillir, soi disant, des informations importantes".

X précise : "Il fut aussitôt embarqué dans une voiture et emmené les yeux bandés dans une forêt où il se trouva en présence d'un scénario digne des terroristes du FLNC avec 8 individus en treillis et cagoulés autour d'une table éclairée sur laquelle étaient posés couteaux et haches..."

X continue : "Au cours de la "conférence de presse", seuls furent abordés les sujets relatifs au projet du Ronzet avec des menaces de durcissement de l'action des opposants...", indiquant "Depuis 2 ans, les adhérents du collectif PPVV, excités par les propos enflammés de certains dirigeants avides de notoriété et spécialistes de la désinformation, lors de réunions hystériques, ont multiplié les actions d'une violence inouïe pour manifester leur opposition.."

L'Idiot provincial a tenté de joindre, à de nombreuses reprises, l'actuel président du PPVV Philippe Mazet et l'ancien président Vincent Dewilde pour leur demander leur avis sur le GPEP mais ceux-ci se sont réfugiés non pas sur le plateau de Cayres mais dans le silence.

Nous avons rencontré le journaliste en question qui affirme n'avoir pas été "embarqué" dans une voiture mais s'être rendu de son propre gré à cette mascarade du GPEP dans un bois proche du lac du Bouchet (dont nous tairons le nom).

X poursuit : "Aux arguments mensongers..., dénués de tout fondement (déchets des uns = mort des autres, AOC de la lentille verte en danger, pollution obligatoire de l'eau de tout le bassin ponot...) mais néamoins considérés comme parole d'évangile par la population crédule, se sont ajoutés des faits qui dépassent les bornes de la décence et notamment des persécutions contre tous les membres de la famille V., propriétaire du terrain pressenti pour l'enfouissement, des menaces de mort, des agressions physiques et verbales dont j'ai été moi-même été victime à différentes reprises au seul motif que je suis le frère d'un agriculteur retraité de 72 ans propriétaire d'un champ susceptible d'accueillir les bâtiments administratifs de Sita Suez..".

A suivre

Paul TOP