Créer un site internet

Laurent Wauquiez

AURA Environnement lance une pétition contre subventions de Laurent WAUQUIEZ et Région AUVERGNE-RHONE-ALPES à la chasse !

Pour l'abolition des subventions

de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

de Laurent WAUQUIEZ aux chasseurs !

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/stop-aux-subventions-region-auvergne-rhone/24839

A1822À l'attention : Mr le président de la République

En cette rentrée 2016, Pierre ATHANAZE, Administrateur de FERUS (première association nationale de protection et de conservation de l'ours du loup et lynx en France) nous a appris une bien mauvaise nouvelle pour nos amis les animaux sauvages, éternels laissés pour compte, qui ont besoin de notre soutien massif pour CONTRER les chasseurs de moins en moins nombreux mais de plus en plus gourmands en subventions.

 

En effet, Laurent WAUQUIEZ, le tout nouveau numéro 1 des « républicains » propose un magnifique cadeau électoral aux chasseurs avec l’argent du contribuable de la région Auvergne-Rhône-Alpes qu’il préside. En effet, il invite les conseiller régionaux de la seconde région de France a octroyer, sur trois ans la colossale subvention de 2 955 210€ !

 

Pierre ATHANAZE ne mâche pas ses mots : « Lui qui a conspué les association de protection de la nature pour les subventions qu’elles touchaient sous la présidence socialiste, il explose le plafond en offrant 3 million d’euros au prétexte que : « Depuis les années 1980, le nombre de chasseurs de notre territoire ne cesse de décliner. Plusieurs raisons sont avancées : la raréfaction du petit gibier de plaine, l’augmentation des coûts pour exercer l’activité de chasse, les évolutions réglementaires de plus en plus contraignantes mais aussi les changements de modes de vie et d’occupation de l’espace entre populations rurales et urbaines. La chasse est majoritairement pratiquée en forêt et spécialisée sur les grands ongulés sauvages ».

 

L’animal est reconnu comme être sensible, mais seulement s’il appartient à quelqu’un ! Le lobby chasse a fait en sorte que la loi ne le gêne en rien et s’est assuré que toutes les tentatives visant à accorder légalement le caractère sensible à l’animal sauvage soient soigneusement écartées des débats à l’Assemblée Nationale.

 

En 5 saisons de chasse (de la saison 2011/2012 à 2015/2016), 704 accidents de chasse ont été officiellement recensés par l’ONCFS. Sur cette même période, une dizaine de non-chasseurs ont été abattus et près de 70 blessés ont été déplorés.

 

L’association de protection de l’environnement et des animaux AURA Environnement et le collectif de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux demandent à tous les défenseurs des animaux sans défense et souvent en détresse, - quelque soit leur appartenance politique - de signer massivement cette pétition pour que la chasse en France ne soit plus subventionnée par les contribuables, qu’une manifestation de grande ampleur se tienne devant le siège de la Région Auvergne-Rhône-Ales, que les élu-es votant cette subvention scélérate soient tenu-es co-responsables de ce soutien financier à des assassins d’animaux innocents et ce, devant le tombeau de l’animal inconnu, restant, lui, à inaugurer au plus vite, en « grands pompes » !

 

Marc-Claude de PORTEBANE

- Porte-parole du collectif de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux
- Président de l’association de protection de l’environnement et des animaux AURA Environnement

http://www.aura-environnement.com/

https://www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux/

La région Auvergne-Rhône-Alpes vire à l'AUTO-RI-TSARISME !

Après avoir acheté des espaces pub' aux merdias "La Montagne" et "Le Progrès" :

la dernière session de la région Auvergne-Rhône-Alpes

a été celle de l'AUTO-RI-TSARISME qui n'augure rien de bon

pour les prochaines législatives ou présidentielles !

Lyon 2016 073Les quelques rhône-alpins membres du cabinet de Laurent WAUQUIEZ :

Jenny BESSOUD, Geoffrey MERCIER et Alexandra FELLI......

Où sont les auvergnats au cabinet de Laurent WAUQUIEZ ?

La dernière session de la région Auvergne-Rhône-Alpes a été le théâtre d'une mise totale au pilori de la droite de Laurent WAUQUIEZ contre la gauche, et en particulier, contre l'ex-président Jean-Jack QUEYRANNE dans un affrontement sans pareil.

Laurent WAUQUIEZ a lâché ses "chiens" dans le rapport de la chambre régionale des comptes dans l'affaire "ERAI", où,  il est vrai, l'ex-majorité socialiste a été plus que légère en matière de gestion de l'argent publique.

D'ailleurs, à propos de cette affaire ERAI, les juges ont constaté quelques perles : "Alors qu'aucun contrat ni convention ne liaient l'institut Paul BOCUSE et ERAI, figure à l'actif d'ERAI association un montant total de 861 129 € au titre de l'aménagement du restaurant école Paul BOCUSE".... où "Des missions hors de l'objet statutaire de l'association", comme par exemple "La participation de la région (Rhône-Alpes d'avant le 01/01/2016, ndlr) à l'exposition universelle de Shanghai en 2010" concrétisée par :

- la construction d'un pavillon, y compris l'installation d'une scénographie et l'aménagement d'un restaurant école de l'institut Paul BOCUSE à l'intérieur du bâtiment ;

- l'éclairage urbain d'une partie de la zone de l'exposition et l'éclairage architectural de quelques bâtiments construits sur cette même zone, auxquels se sont ajoutés deux spectacles de lumière par jour ;

- les animations à travers des semaines thématiques, ainsi que la logistique, c'est-à-dire la gestion des flux de visiteurs pendant toute la durée de l'exposition.

Lyon 2016 076Alors que la région venait tout juste de se donner pour nom "Auvergne-Rhône-Alpes", l'Idiot provincial venait d'apprendre que des pleines pages de pub avaient été achetées dans la PQR, comme dans les merdias "Le Progrès" ou "La Montagne" concernant cette "Bourse au mérite aux bacheliers ayant obtenu la mention très bien au baccalauréat 2016" ce qui provoquait l'ire des élu-es de gauche, lors de cette réunion du 23/06/2016.

L'Idiot provincial a demandé au service de presse de la région Auvergne-Rhône-Alpes le montant de cette enveloppe budgétaire. Sans nouvelles de Geoffrey MERCIER, nous saisirons le parquet du procureur de la République ! Nous obligerons la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes - qui veut laver plus blanc que blanc - à communiquer sur son fonctionnement, qu'il soit publicitaire ou non comme en terme de mission comme le dernier déplacement de Laurent WAUQIEZ avec sa vice-présidente en charge du numérique Juliette JARRY pour une mission dans la Silicon Valley en Californie (USA) qui aurait coûté pas moins de 80 000 € aux contribuables et qui fait jaser dans les chaumières reculées auvergnates.

Lors des cessions de la nouvelle région, il n'y a que 2 "merdias" distribués aux élu-es : "Le Progrès" de Lyon et "La Montagne" de Clermont-Ferrand ....qu'un chauffeur de l'ex-région Auvergne livre spécialement à Lyon.....au frais du contribuable, comme l'Idiot provincial a pu le constater...en papotant avec lui !.

Comme si le rôle d'un des nombreux chauffeurs de Laurent WAUQUIEZ basé à Clermont-Ferrand était de faire uniquement 335 km Aller-Retour + (29, 40 euros de péage + 23,06 euros de carburant - source Mappy - ) pour livrer la "Voix unique auvergnate" au café des élu-es de gauche et de droite...qui n'y trouvent rien à redire, sur ce coup là !!!!

A quoi bon jeter en "pâture" l'ancien-ministre socialiste et ex-président de la Région Rhône-Alpes Jean-Jack QUEYRANNE au grand public alors qu'à droite on commence, déjà, par ne pas vraiment s'occuper des deniers publics avec ce voyage AR Clermont/Lyon en voiture de tourisme pour livrer non pas des pizzas mais le quotidien du peuple auvergnat "La Montagne" ?

Lyon 2016 072

Pendant la séance publique, les élu-es de droite démontrent

 leur exemple de l'assiduité AUTO-RI-TSARISTE....

de la Maison WAUQUIEZ en papotant sur Facebook !!!!

Au menu de cette guignolesque parodie démocratique : compte de gestion 2015, liaisons routières interdépartementales, diagnostics des lignes ferrovières d'irrigation des territoires Auvergne-Rhône-Alpes, matériel ferroviaire - attribution de subventions-, autres interventions périscolaires - Bourse au mérite -, lycées privés - investissement dans les lycées privés sous contrats d'association avec l'Etat -, modification du règlement intérieur, élaboration du plan régional de prévention et de gestion des déchets, rapport d'activité développement durable 2015 - non soumis au vote -, promotion et structuration du tourisme - Rhône-Alpes tourisme comité régional du tourisme -, promotion et structuration du tourisme - aide aux structures à vocation régionale - comité régional de développement touristique (CRDTA) - non soumis au vote.

Lyon 2016 086

Allô la Silicon Valley en Auvergne-Rhône-Alpes ????

Comme par hasard pas de réseau internet

ce jour d'assemblée plénière.... pour les médias

pas équipés de la clé 4G mais aussi

pour les 1500 salariés de la Région !!!!

Cerise sur le gâteau, ce 23 juin, le réseau internet ouvert aux visiteurs répondait aux abonnés absents pour les medias qui devaient envoyer leurs articles mais aussi dans tout le bâtiment, ce qui a provoqué de nombreux désagréments pour tout le monde.

Quel bilan de la mission Wauquiez, qui, à la tête d'une délégation d'une trentaine d'entreprises, universitaires et start-uppers a multiplié les rencontres début juin dans la Silicon Valley et à San Francisco quand on ne sait pas faire fonctionner internet à la région Auvergne-Rhône-Alpes à Lyon ?

A quoi bon revenir avec des projets (Reste encore à les préciser et les concrétiser...) avec Linkedin, Citris, l'incubateur de Berkeley et Google quand on est pas capable d'offrir un service de qualité internet au public chez soi... à Lyon ? 

Hormis les interventions communistes ou frontistes, nous avons eu en face de nous ce 23 juin 2016, l'exemple de ces loges de droite qui se sont affrontées avec les loges maçonniques de gauche.

Les débats sont ficelés, les interventions de l'opposition ne sont qu'une vitrine-mascarade, les merdias sont à la "botte" des budgets publicitaires du "Patron", les lyonnais prennent le pas sur les auvergnats ! Tout le monde - ou presque - marche à la "baguette" ! Le maire de Saint-Etienne qui est considéré comme un proche de Bruno Le Maire - l'ennemi intime de Lolo - en sait quelque chose. Cela en dit long sur la guéguerre des Républicains qui sont plus au service du parti "Les Républicains" que des françaises et des français de base qui n'en ont rien à cirer de leurs simagrées !

Bien à l'abri de l'anorak rouge de leur "Patron", on sent la haine du costard-cravate lyonnais de ces hauts fonctionnaires ou des nouveaux parvenus qui ne veulent surtout pas se mettre à côté des "bouseux" de l'Auvergne profonde.

Alors que la polémique sur la baisse potentielle et scandaleuse de la subvention (- 40 000 €. L'aide régionale, ainsi portée à 200 000 €, représente le 2° poste de son budget avoisinant le million d'euros) par Laurent WAUQUIEZ allouée au musée-mémorial des enfants d'Izieu (L'établissement situé dans l'Ain sur les lieux mêmes de la tragédie, perpétue la mémoire des 44 enfants juifs et de leur 7 éducateurs raflés le 06/04/1944 par la Gestapo et ensuite tous exterminés !!!) ne cesse de gonfler (Après le lancement d'une pétition et voyant la polémique prendre de l'ampleur, Laurent WAUQUIEZ a rétropédalé et annoncé sur sa page Facebook que la Région ne fera "pas d'économie sur les lieux de mémoire"), est-il normal que les nouveaux membres du cabinet du républicain WAUQUIEZ Laurent, (Frédéric POIGNARD et Geoffrey MERCIER), s'affichent désormais avec l'extrémiste de droite très bien connu de la place lyonnaise, Marc ENGELHARD, (ex-fondateur du CLAN et qui a très longtemps soutenu les ex-néo-nazis lyonnais ou roannais dans les années 80), comme le démontre notre capture d'écran du magazine des beaufs lyonnais du "Gagala local" : "Lyonpeople" ? "Marco" n'étant que Marc ENGELHARD le gérant de Lyonpeople !

Lyon people 004Extraits de Lyonpeople du nommé "Marc POLISSON", en fait Marc ENGELHARD : "Par Marc Polisson.... « Je rejoins le côté obscur dans les pas de Geoffrey ! » rigole Frédéric Poignard en commentant son arrivée dans l’équipe de Laurent Wauquiez où il sera en charge des relations avec la presse. Un sujet que le reporter connait parfaitement puisqu’il occupe pour deux jours encore le poste de délégué général du Club de la presse de Lyon après une belle carrière au Figaro. C’est donc le second journaliste que le nouveau président du conseil régional débauche pour étoffer son équipe dans laquelle le journaliste politique du Progrès Geoffrey Mercier a pris place début mai."

Le chef de file du FN à la région, Christophe BOUDOT, n'appréciant d'ailleurs que très peu le fondateur de "Lyonpeople", les internautes défenseurs des droits humains apprécieront ce genre de fréquentation qui ne donne qu'une envie : gerber, non ?

Yssing 002En plus, cette 2° Région de France n'est pas vraiment consensuelle. Le venin de "l'AUTO-RI-TSARISME" commence à se distiller petit-à-petit. Ceux qui osent donner dans la critique des copains et des coquins sont mis à l'index - l'avenir nous le dira -.

Laurent WAUQUIEZ communique essentiellement sur certains dossiers importants via sa page Facebook ou son compte Twitter. Elu-es, médias, petit-peuple... ne sont informés souvent que via les liens de ces entreprises capitalistes qui ne paient guère d'impôts en France.... puisque leur siège est au paradis de la maison Irlande qui a longtemps fait preuve de laxisme fiscal avec Google, Facebook, Apple, eBay ou Twitter. Ces géants de la high-tech se graissent sur le dos des autres contribuables européens puisque l'impôt sur les sociétés n'est que de 12, 5 % en Irlande, un niveau largement inférieur à celui du Royaume-Uni (21%), l'Allemagne (29,8%), ou encore la France (36,1%).

Tout cela commence par faire un peu désordre, non ?

Donc, rien de positif pour les prochaines élections législatives ou présidentielle ! Une nouvelle arrivée au pouvoir du clan Sarkozy entraînera fatalement des ruptures de classe contre classe !

Lyon 2016 055

Encore manif devant siège Région Auvergne-Rhône-Alpes ce 23 juin :

L'association Dauphinoise des Usagers du Train (ADUT) qui

milite amélioration lignes Grenoble/Lyon ou Grenoble/Chambéry

Cela se dévoile déjà au niveau local puisqu'à chaque session publique de la Région à Lyon, se déroule une manif' différente de la CGT ou d'autres associations qui désirent faire entendre leurs revendications.

La région Auvergne-Rhône-Alpes des élu-es LR et centristes nous démontre quel genre de démocratie venimeuse attend les françaises et les français au niveau national : chasse aux défenseurs de l'environnement, aides aux gros agriculteurs de la FNSEA, achats d'espaces publicitaires à la presse bourgeoise, subventions aux associations de droite dure (UNI), opposition peu ou pas respectée, etc...

Tous les ingrédients pour s'unir sur les fronts des barricades CONTRE "l'AUTO-RI-TSARISME" version nationale-bourgeoise et de plus en plus liberticide !

Gauche et droite, droite et gauche : ils ne font rien pour faire reculer les chiffres du chômage ou du FN mais marchent main dans la main pour nous "plumer" une nouvelle fois, car tenez-vous bien les côtelettes, afin de donner plus d'autonomie aux régions (qui dilapident l'argent public comme sous l'ex-présidence PS QUEYRANNE à l'ex-région Rhône-Alpes), Manuel VALS, a dit vouloir créer une nouvelle taxe, appelée Taxe Spéciale d'Équipement Régional, (déclaration lundi, après un entretien avec Philippe RICHERT - Les Républicains-, président de l'Association des Régions de France), et qui devrait rapporter plus de 600 millions d'euros à l'Etat. Manuel VALS veut inclure dans la prochaine loi de Finances une taxe spéciale d'équipement régional dont les recettes iront directement aux régions pour financer le soutien aux TPE-PME !

Bonjour la pause de la taxe fiscale décrêtée depuis plus de 2 ans ! L'Etat n'a plus un rond mais continuera à ponctionner les classes pauvres et les classes moyennes si chère à WAUQUIEZ Laurent ! On attend donc avec impatience les gesticulations de "Lolo WAUQUIEZ" et de sa majorité centriste contre cette nouvelle Taxe voulue par ses "pas-trop-potes" de gauche.

Les citoyens commencent par en avoir marre de ces Régions qui sont des gouffres en impôts et en mauvaise gestion des deniers publics. Ce projet de taxe suscite le mécontentement des classes moyennes avec le lancement de cette pétition par un certain Mr LEBOUCHER : " Ce matin, j'ai entendu sur Europe 1 que les régions souhaitaient mettre en place une taxe sur les propriétaires. Il ne faut pas que l'État oublie que pendant 25 ans, nous nous sommes saignés pour payer notre maison et que maintenant, à la retraite, les revenus ne sont pas les mêmes d'autant plus que les retraites ne sont pas augmentées. Nos retraites ne sont pas celles des parlementaires". En voici le lien : http://www.mesopinions.com/petition/social/application-taxe/20684

On attend vite la réaction de Laurent WAUQUIEZ. Va-t-il signer cette pétition pour défendre les retraités-propriétaires des classes moyennes qui sont le plus gros de son électorat de base ?

Combien a coûté le déplacement de "Lolo WAUQUIEZ" en Californie, du 05 au 09 juin 2016, pour son projet de "campus européen du numérique" ? "Lolo WAUQUIEZ" était accompagné de Juliette JARRY (vice-présidente chargée du numérique) et d'une délégation d'une trentaine d'entreprises régionales) ? Une équipe de FR3 Rhône-Alpes accompagnait cette délégation. On parle .... sous le manteau d'au moins 80 000 € ? Qui a financé le voyage de FR3 ? L'Idiot provincial a posé pas mal de questions. Reste plus qu'à attendre la réponse !!!!

L'ex-président de Rhône-Alpes Jean-Jack QUEYRANNE finançait des opérations en Chine, "Lolo WAUQUIEZ" finance, lui, une "mission dans la Silicon Valley" aux USA au frais.... du contribuable et des chômeurs qui financent la Région via leur carte grise dont le montant avait explosé en Auvergne sous l'ex-présidence René SOUCHON ! Mdr !!!

A suivre...

En direct de la Région Auvergne-Rhône-Alpes à Lyon : Marc-Claude de PORTEBANE

Maison des enfants d’Izieu : polémique dans un verre d'eau Région AURA ?

Fuites pendant les réunions sur twitter :

l’annonce de la baisse drastique des subventions

accordées à ce lieu de mémoire avait provoqué un tollé

et le retour en arrière de Laurent Wauquiez !

Communiqué de presse  du groupe Socialiste, Démocrate, Ecologiste et Apparentés de la Région Auvergne-Rhône-Alpes :

Sanctionner les élus pour leurs propos : Laurent Wauquiez, en retard de plusieurs guerres… !

Laurent Wauquiez n’a pas supporté d’être obligé de revoir sa position de baisse radicale de l’aide à la Maison des enfants d’Izieu. Et il a trouvé un coupable : l’opposition de gauche qui avait dénoncé cette baisse après le débat en commission et l’avait obligé à rectifier le tir en urgence. Son truc ? Sanctionner les élus, pardi ! Par une retenue sur leurs indemnités, pour tous ceux qui oseraient dire publiquement ce qui s’est déroulé en commission. Le rapport a été présenté ce jour en commission et défendu par le Vice-Président Blanc.

 Cette menace de sanction est à la fois consternante, illégale et pathétique.

 Consternante car Laurent Wauquiez veut, une nouvelle fois, corseter le débat et museler les élus ; ceux de l’opposition -mais aussi ceux de sa majorité qui en ont assez de ses pratiques autoritaires. Pour éviter de se voir « rattrapé par la patrouille » comme sur l’affaire d’Izieu, Il imagine faire taire les élus. C’est un nouveau signe de fébrilité et de dérive de Laurent Wauquiez.

 Illégale car cette sanction porte gravement atteinte à la liberté d’expression des élus : ils seraient sanctionnés financièrement pour s’être exprimés dans le cadre de leur mandat !? C’est totalement illégal évidemment. De plus, la procédure est inique : elle ne dit pas qui déciderait de la sanction (le président ?) elle ne prévoit aucune procédure contradictoire, ni aucune procédure d’appel. Nous nageons en plein arbitraire.

 Pathétique, car elle montre que Laurent Wauquiez vit encore à l’époque Pompidou : qui peut vouloir, en 2016, traquer les élus qui auraient l’outrecuidance de tweeter ? Ce rêve d’hyper-maîtrise est risible, pathétique et signe que Laurent Wauquiez est décidément un homme encore jeune, mais aux idées bien rances.

3° Assises métropolitaines Clermont Vichy Auvergne : encore un mille-feuille avec Vichy capitale Ouest régional ?

Les polémiques fusaient ce matin à Vichy lors des

3° Assises métropolitaines Clermont Vichy Auvergne

qui vont pulvériser l'Auvergne rurale en miettes !

Vichy met 024Laurent WAUQUIEZ, président de la nouvelle région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes) a participé ce matin aux 3° Assises métropolitaines Clermont Vichy Auvergne, destinées à dessiner la future métropole auvergnate de l'Ouest régional, lors d'une table ronde au vernis démocratique où l'on retrouvait Olivier BIANCHI, maire de Clermont-Ferrand et président de Clermont-Communauté ; Michel DELPUECH, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes ; Claude MALHURET, sénateur-maire de Vichy ; Jean-Dominique SENARD, président du Groupe Michelin et Jean-Yves FOUCAULT, président de la Coopérative du Groupe Limagrain.

Vichy met 040Alors que des gens défilent dans les rues de France, que des blocages perturbent le pays depuis 3 mois, que des centres de traitement des déchets sont à l'arrêt, que le trafic des lignes de trains est gravement perturbé, que les mobilisations, à l'appel des syndicats CGT en tête ne faiblissent pas contre le projet de loi de Myriam El Khomri qui n'en peut plus de s'atteler surtout..... au bon déroulement de l'Euro 2016...Vichy met 078

....Vichy est devenue ce matin, non pas la capitale de l'Etat français mais la "capitale virtuelle" du projet de "Pôle métropolitain Clermont-Vichy-Auvergne" qui fait grincer des dents dans les petites communes rurales de l'Auvergne mises au "placard" par leurs élu-es qui s'en donnaient à "coeur-joie", vers midi....

Vichy met 087.....autour des tables garnies bourgeoisement de toats sous les ors et lambris rutilants de l'opéra impérialiste de Vichy construit sous le sinistre anti-républicain et dictateur fascisant Napoléon III !

Mille feuille 001

Réunissant 560 000 habitants, 15 EPCI (Clermont-Communauté, Vichy Val d'Allier, Riom Communauté, Brivadois, Côteaux de Randan, Entre Dore et Allier, Gergovie Val d'Allier, Issoire Communauté, Limagne Bords d'Allier, Limagne d'Ennezat, Nord Limagne, Montagne Bourbonnaise, Mur-es-Allier, Thiers Communauté, Volvic Sources et Volcans, CCI Puy-de-Dôme), le pôle métropolitain Clermont-Vichy-Auvergne, structure de coopération volontaire, veut porter la "vision stratégique de la grande métropole de l'Ouest dans le cadre de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes"...

Cva 001Des instances sont considérées comme "Partenaires", et parmi elles :

- de petites EPCI rurales qui se sentent rejetées parce que trop "ploucs" voire moins "bourgeoises" : CC Le Donjon Val Libre, Pays de Lapalisse, Varennes-Forterre, Pays Saint-Pourcinois, Sioule Colettes et Bouble, Bassin de Gannat, Côtes de Combrailles, Manzat Communauté, Entre Allier et Bois Noirs, Rochefort-Montagne, Allier Comté Communauté, Billom Saint-Dier Vallée du Jauron, Ardes Communauté, Lembron Val d'Allier, Pays de Blesle, Brivadois, Auzon Communauté, Bassin Minier Montagne).

- La Conférence des Conseils de Développement : CESER, Conseil de Développement du Grand Clermont, du Pays de Vichy Auvergne et de Vichy Val d'Allier afin de recueillir le point de vue et les propositions de la société civile.

- Le Comité Partenarial qui assure l'articulation et la coopération avec les politiques des principaux partenaires : Etat, Conseil régional AURA, Conseils Départementaux, PNR Livradois-Forez/Volcans d'Auvergne, PETR du Grand Clermont, Pays de Vichy et Pays Vallée de la Dore.

Vichy met 014La première "fusillade" est venue du conseiller régional de l'Allier, Jean-Michel GUERRE, qui ne décolère pas contre ce "pôle métropolitain qui risque d'affaiblir les zones rurales comme Lapalisse ou Gannat qui n'en font pas partie" et qui fulmine "contre la décision de MALHURET qui veut bien de la Montagne Bourbonnaise et non du Pays de Lapalisse..".

Vichy met 061La seconde est venue du maire de Lapalisse Jacques de CHABANNES qui a reproché - lors des quelques questions diverses accordées au public - à ce pôle métropolitain de "rapprocher les grandes agglomérations au détriment des petits pays communautaires" ou "Que vont devenir les agglos de Moulins et de Montluçon laissées au bord de la route" !

Laurent WAUQUIEZ qui veut aller très vite a annoncé la couleur : "Souffle - Ambition - Talent ", proclamant à un auditoire pratiquement largement acquis " Foncez, allez de l'avant, Faites-moi des projets et on vous suivra avec mon équipe de la région AURA".

CvaLorsque l'on voit les galères entre les communes rurales pour constituer "Saint-Etienne Métropole" dans le département voisin de la Loire, l'axe "Clermont-Vichy-Auvergne" n'est pas donc encore né ! Il faudra bien encore une centaine d'Assises de ce genre qui semblent ne produire que du "vent" !

Mais, pendant ce temps-là, c'est le contribuable qui paie les petits fours qui gavent ceux qui ne font, finalement, que le "lit" du FN !

La polémique à suivre....

En direct de Vichy : Marc-Claude de PORTEBANE ©

La Région AURA à la rencontre des territoires pour bâtir avenir économique horizon 2021 !

Espérons que ce nouveau schéma SRDEII va vous changer

des observations de la chambre régionale des comptes

sur la gestion calamiteuse de la Villa Gillet des

ex-présidences souci-alistes SOUCHOU & QUEYRANNE

qui nous ont assez pris pour des ignorants !

SavCommuniqué de presse :

"Grande Région industrielle, Auvergne-Rhône-Alpes va prochainement bâtir son nouveau schéma régional de développement économique, d’innovation, d’internationalisation (SRDEII) pour la période 2017 - 2021, véritable feuille de route pour soutenir le développement économique du territoire, dans toute sa diversité.

Premier document stratégique préparé et présenté par le nouvel exécutif régional, le SRDEII est très attendu, compte tenu de la réorganisation des compétences économiques issues de la Loi NOTRe qui a renforcé la compétence économique des régions.

Désormais, le développement des entreprises à l’international et l’attractivité du territoire font partie des thématiques couvertes par cette nouvelle génération de schémas. La Région devient la collectivité responsable du développement économique sur son territoire, notamment pour les politiques de soutien aux PME et aux entreprises de taille intermédiaire.

En Auvergne-Rhône-Alpes, pour tenir compte de leur poids économique, l’agriculture et le tourisme sont intégrés dans le périmètre du SRDEII. Les représentants de ces secteurs sont pleinement associés à la large concertation souhaitée par l’exécutif régional.

Dans ce nouveau contexte législatif, Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne- Rhône-Alpes et Martial SADDIER, Vice-président délégué aux entreprises, à l’emploi et au développement économique, ont décidé de bâtir cette stratégie à l’horizon 2021 dans le cadre d’une large concertation sur le terrain de tous les territoires d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Lancée en mars par la Haute-Savoie, cette concertation se poursuit dans l’ensemble des départements. Elle va ainsi bien au-delà de ce que prévoit la loi, puisqu’elle permettra de consulter et d’écouter tous les acteurs dans leur diversité afin qu’ils expriment leurs besoins et leurs visions quant au potentiel économique de leur territoire.".

Espérons que ce SRDEII nous changera de la scandaleuse affaire de la "Villa Gillet" où l'argent public - sous les ex-présidences socialistes SOUCHON/QUEYRANNE des régions Auvergne et Rhône-Alpes - a été dilapidé sans presque aucun contrôle.

Le quotidien Le Monde (19/05/2016) a confirmé que maintenant, les choses allaient changer de façon drastique pour cette verrue : "Les trois tutelles de cette institution culturelle de Lyon se sont mis d’accord, mercredi 18 mai, pour revoir sensiblement à la baisse son budget, à la suite d’un rapport très critique de la chambre régionale des comptes Auvergne Rhône-Alpes".

Pétition : STOP au PROJET-GOUFFRE FINANCIER de PARC NATUREL REGIONAL des GORGES du HAUT-ALLIER !

À l'attention : Ségolène Royal, Ministre du Ministère de l'écologie et du développement durable

STOP au PROJET-GOUFFRE FINANCIER

de PARC NATUREL REGIONAL

des GORGES du HAUT-ALLIER !

Region 1 041

http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/stop-projet-gouffre-financier-parc-naturel/20277

Les citoyens écologistes d'AURA Environnement (Auvergne-Rhône-Alpes Environnement) épaulés par le Collectif ZAD Halte Usine Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon (C.H.U.P.A) s'opposent au projet diviseur de Parc Naturel Régional des Gorges du Haut-Allier qui est déjà un gouffre financier.

Plusieurs communes se sont élevées contre ce funeste projet de PNR à l'image du village de Desges en Haute-Loire. De nombreux habitants sont révoltés par encore plus de nouvelles structures administratives qui s'empilent et qui sont surtout voraces en argent public alors que les cartes grises ont augmenté de façon scandaleuse dans l'ex-région Auvergne.

Au moins 2,5 millions d’€ ont été versés par les collectivités pour encore plus d’études pour ce projet de PNR alors que les petites entreprises locales, les petits commerces, les artisans, les jeunes agriculteurs dont certains voudraient faire du Bio sont dans une détresse morale inimaginable et sont matraqués par encore plus de charges !

Les chambres consulaires (Chambre d'Agriculture, Chambre des Métiers, Chambre de Commerce et d'Industrie) viennent de faire savoir par voie de presse qu'elles trouvaient le projet du Haut-Allier pas assez axé sur le développement économique. Le nouveau président de la nouvelle région AURA a annoncé, le 14 mai, qu'il s'opposait lui aussi à ce projet en militant pour un contrat de territoire déterminant pour l’avenir économique de ces petites communes rurales oubliées par certains grands « intello-fonctionnaires parasites » de notre société.

Fin mai 2016, le site militant d’informations régionales « L’Idiot provincial » demandait à l’association de préfiguration du Parc qui rassemble les Régions Auvergne-Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon, les Départements de la Haute-Loire et de la Lozère, le SMAT du Haut Allier, les Communautés de Communes du Haut Allier et Margeride Est, que soit connue du grand public la ventilation des 2,5 millions d’€.

Depuis, silence radio !

Par cette pétition, nous, citoyen-es de la grande Région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes), nous demandons que soit divulguée publiquement la ventilation des subventions déjà attribuées, la dissolution de l’association de préfiguration du Parc sise à Langeac (Haute-Loire) et l’abandon de ce coûteux projet de PNR qui n’a ENCORE rien apporté de positif aux paysages, au patrimoine naturel, aux espaces agricoles et forestiers, aux rivières et lacs ou à nos acteurs économiques si ce n’est que de la paperasse gourmande en forêts donc anti-écologique !

Ce n'est pas contre l'idée de parc naturel régional qu'il faut lutter (Toute action visant à préserver l'environnement et le patrimoine local doit être soutenue) mais plutôt contre la technocratie opaque qui encadre ce type de projet !


Marc-Claude de PORTEBANE, porte-parole
AURA Environnement et Collectif Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon
ZI SUD – Avenue Benoit Fourneyron
42160 ANDREZIEUX-BOUTHEON

aura-environnement@laposte.net

Site militant d'informations régionales :
http://l-idiot-provincial.e-monsite.com/

La Région AURA aux côtés des viticulteurs du Beaujolais : 1 000 ha sinistrés grêle !

1000 ha de crus ont été touchés et détruits, partiellement ou totalement :

Les agriculteurs ont demandé aide sociale et économique,

et ont évoqué le déploiement d'une cellule psychologique !

Bud reg ii 007

Hier, Christophe Boudot le président du groupe FN au conseil régional et membre de la commission agriculture et viticulture, en déplacement à Chiroubles et après avoir rencontré de nombreux viticulteurs, – via un communiqué de presse –, indiquait que « des hommes et des femmes effondrés ne savaient plus vers qui se tourner et attendaient un geste fort de Laurent Wauquiez, de la Région et des pouvoirs publics pour les aider à surmonter cette épreuve ».

La région Auvergne-Rhône-Alpes avait déjà pris les devants puisqu'Emilie BONNIVARD, Vice-présidente du Conseil Régional, déléguée à l’agriculture, à la forêt, à la ruralité, à la viticulture et aux produits du terroir a tenu à exprimer tout le soutien de la Région, et tout spécialement de son Président, Laurent WAUQUIEZ, aux viticultrices et viticulteurs du nord du Beaujolais, dont les vignobles ont été détruits en grande partie par de dévastateurs orages de grêle le vendredi 27 mai.

Jérémy THIEN et Dominique DESPRAS, Conseillers régionaux du territoire, étaient présents dès dimanche aux côtés des viticultrices et viticulteurs.

Alors que l’évaluation des dégâts est en cours, la Région appuiera la mise en place rapide des dispositifs de solidarité nationale sous responsabilité de l’Etat (allègement de charges, différés de paiement, achat de vendanges pour préserver des marchés, etc.) et/ou gérés par la MSA (échéancier, accompagnement social, etc.).

Emilie BONNIVARD précise que la Région sera très attentive, en particulier, à ce que les entreprises les plus impactées, rarement assurées au vu des coûts de l’assurance et de trésoreries déjà tendues, puissent passer ce cap très difficile.

Les conseillers régionaux du territoire rencontreront ce jeudi soir les responsables professionnels, les services de l’Etat et les organismes concernés lors d’une réunion de crise. Emilie BONNIVARD, en déplacement dans le Cantal, prévu depuis de longs mois, sera représenté par Jérémy THIEN. Elle se rendra sur place la semaine prochaine.

L’enjeu des prochains jours sera de prendre connaissance de l’évaluation la plus complète des dégâts et surtout de coordonner au mieux les initiatives pour préserver les exploitations, témoigner de la solidarité du Conseil régional, mais aussi redonner une lueur d’espoir aux viticultrices et viticulteurs les plus touchés.

A déplorer : AUCUN communiqué de presse du "Groupe Socialiste, démocrate, Ecologiste et apparentés" sur ce sujet de solidarité avec les viticulteurs dûrement touchés par cette calamité de Dame Nature qui se venge des excès des hommes. Ce groupe préférant communiquer, hier, sur le sort des petites lignes SNCF en Auvergne-Rhône-Alpes. Un comble !!! Alors que l'appellation Chiroubles est particulièrement concernée !!!

 

Nouvelle Médiathèque Blavozy Haute-Loire : Laurent WAUQUIEZ financement AURA mais refus mercenaires-travailleurs détachés !

Le président de la région AURA apporte ce matin 149 000 €

contribution modernisation médiathèque Blavozy (Haute-Loire)

et réitère refus présence de mercenaires-travailleurs détachés !

Blavoz 064Laurent WAUQUIEZ est venu, un chèque à la main, constater l'avancement des travaux de modernisation de la nouvelle médiathèque de proximité de Blavozy, répondant ainsi à l'essor de la demande des habitants et des élu-es locaux - dont le maire Franck PAILLON -, qui veulent faire de cet ancien presbytère, un lieu qui favorisera les échanges intergénérationnels, permettra aux habitants des lotissements proches de la Z.I qui abrite notamment Michelin d'être en contact in solidum avec le centre-bourg, fera travailler les commerces du village et faciltera de facto la communication entre le bas industriel de la commune et sa partie haute et administrative.

Blavoz 15Laurent WAUQUIEZ - qui est allé saluer ouvriers et patrons - a souligné que la région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes) ferait tout pour faire travailler les entreprises locales pour chaque chantier régional et non faire appel aux "mercenaires-travailleurs détachés" d'autres pays qui provoquent la destabilisation de nos entreprises locales.

Blavoz 016La nouvelle médiathèque de Blavozy a été conçue avec la collaboration d'un jeune architecte de Loudes : Pierre GRANIER qui a su faire appel aux talents des ouvriers locaux dans l'utilisation de la pierre de taille locale qui a servi à construire chapelles et églises dans la région du Puy-en-Velay : l'arkoze.

Blavoz 010Les financements de cette médiathèque seront assurés par la région AURA, la DRAC, l'OPAC 43 mais aussi la Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay présidée par Michel JOUBERT.

Blavoz 003

Les travaux concernent principalement l'aménagement d'une salle de convivialité et de 3 logements dans l'ancien presbytère en plus de la création de la bibliothèque/médiathèque (à droite du bâtiment).

Laurent WAUQUIEZ a bien précisé que "ce projet sera fondamental pour l'épanouissement des enfants, afin de lutter contre la discrimination de territoire. Une bibliothèque de proximité permet le contact avec les livres, favorise l'accès à la culture pour tous et l'ascenseur social".

Blavoz 067Pour la construction de 4 pavillons en tranche ferme et de 6 pavillons en tranche conditionnelle (OPAC 43 - maîtrise d'ouvrage déléguée -) une aide de la région AURA est vivement attendue.

Les entreprises titulaires pour l'aménagement complet du Quartier des Rioux, (montant total des travaux HT estimé à 766 454.05 €), qui comprend la modernisation de cette médiathèque sont :

Blavoz 050- les terrassements et les réseaux : l'entreprise SDRTP de Montregard (Haute-Loire) mais dont le siège est à Noirétable (Loire).

- les revêtements routiers et bordures : Eurovia de Cussac-sur-Loire.

- la maçonnerie, revêtements de sols, serrurerie : l'entreprise M2I SOVETRA mandataire installée à Solignacsur-Loire et STPP au Puy-en-VELAY.

- les espaces verts Richard HURE à Saint-Germain-Laprade.

Blavoz 073Les ouvriers ponots qui ne cessent de trimer ont bien compris le message : "dénoncer" les "travailleurs-détachés" qualifiés de "mercenaires" par Laurent WAUQUIEZ qui est largement apprécié par le monde des "camarades-travailleurs" !

Plombiers polonais, façadiers turcs, le recours aux "travailleurs détachés" s'est nettement accru en France avec la complicité des élu-es.

La Commission nationale de lutte contre le travail illégal (CNLTI) a constaté une progression de 25 % par rapport à l'an passé pour atteindre un seuil intolérable de 10,7 millions de jours, soit plus de 46 500 équivalents temps-plein.

La Pologne étant le principal pays d'origine de ces salariés détachés en France avec 46 816 "travailleurs" plus ou moins déclarés. La Roumanie nous envoie, elle, pas moins de 30 000 "gugus" qui se lancent à l'assaut du Bâtiment-travaux publics (BTP) qui est le premier secteur concerné avec 27 % des SEULES déclarations, même si sa part diminue, devant l'intérim et le secteur industriel.

Comment a-t-on pu laisser s'installer une telle situation, chez nous, quand on a plusieurs millions de chômeurs en France ?

En direct de Blavozy : Marc-Claude de PORTEBANE

 

Grande victoire pour AURA Environnement : Auvergne-Rhône-Alpes (AURA) nouveau nom Région !

1ère grande victoire pour AURA Environnement :

Auvergne-Rhône-Alpes (AURA) a été choisi

par l'équipe régionale de Laurent WAUQUIEZ !

http://www.aura-environnement.com/

Cette appellation sera proposée à l'assemblée régionale du 23 juin prochain.

"C’est le choix du bon sens et de l’évidence", a indiqué Laurent Wauquiez, le président du conseil régional.

L'association AURA Environnement se réjouit de cette décision de bon sens et va pouvoir continuer sa lutte au niveau régional contre le projet d'incinérateur méthanisation/CSR (issu des poubelles de la Loire et du Forez) vers Andrézieux-Bouthéon, contre l'A45, etc...

Laurent WAUQUIEZ laboure ses terres à la maigrelette Foir'Expo d'Yssingeaux !

Peu de monde à la 11° Foir'Expo d'Yssingeaux

mais 3 000 € de subventions régionales

dans le cadre d'une convention de partenariat

qui reste "secret" car sans dossier de presse !

Yssing 063

On n'en saura pas plus sur la première subvention de la région Auvergne/Rhône-Alpes pour cette 11° Foir'Expo d'Yssingeaux qui, à défaut d'avoir concentré énormément de visiteurs...

Yssing 067

..Et une petite couche contre l'Etat à propos des aides du Leader qui ne sont pas payées correctement !

...a su acclamer son "illustre" président régional qui était cet après-midi dans ces terres "conquises" du Velay et ce, à quelques mois de la future présidentielle car dans ce pays, soit on est constamment en vacances soit on vise une élection à moyen ou à long terme.

Yssing 066Laurent WAUQUIEZ, entre 2 poignées de mains avec les exposants, s'est même exposé dans une voiture sans permis (de marque Ligier) en faisant 3 petits tours dans les rues d'Yssingeaux pour bien marquer son territoire avec les classes moyennes.

Yssing 062Après les affres de Brice HORTEFEUX au volant de son bolide et pris en excès de vitesse sur l'A75, Laurent WAUQUIEZ a fait lui, dans la mesure au volant d'un quadricycle à moteur avec Brigitte FAYOLLE, la présidente de cette "Foir'Expo" qui a été extrêmement discrète sur l'attribution de ces 3 000 € de la part de la grande région Auvergne-Rhône-Alpes dirigée par...WAUQUIEZ Laurent.

Comme si cet argent était une subvention "privée". Curieux s'abstenir ! Pas de dossier de presse pour les gueux ! Rien à voir, circulez !

Rien, si ce n'est qu'applaudir des 2 mains les benêts ou la "viande saoule" qui commençait à perturber cette micro foire qui ne mérite pas plus de 3 000 € de subvention.....

Yssing 032

La "viande saoule" se faisant photographier avec son "leader" régional

sans cravate mais avec un pull tout froissé style "popu" avec les petites gens !

Yssing 075.... eu égard au faible nombre d'exposants et de visiteurs en ce grand week-end de Pentecôte plus d'un salon de l'habitat axé sur le bois, le chauffage, la construction plutôt que d'une vraie foire aux multiples activités.

L'Idiot provincial a donc fait le déplacement avant les Présidentielles 2017 et recueilli quelques perles.

Portiques Lycées : la Région #AURA recule face à fronde des parents d'élèves !

Le trio "Le canard enchaîné" + le SNPDEN

+ "L'Idiot provincial" = pression/portiques !

Lr robot 075Le projet d'équipement de portiques en AURA

de la même couleur que l'anorak de son maître : dans le Rouge !!!

Le 22/01/2016 l'Idiot provincial déclenchait une méga enquête sur le projet de la région AURA d'installer des portiques dans les lycées en collaboration avec les 3 responsables régionaux du SNPDEN (Syndicat national des personnels de direction de l’Education nationale) et de son secrétaire national Jean-Marie LASSERRE.

Plusieurs bureaux d'études étaient contactés, ainsi que plusieurs chefs d'établissement (La Fayette à Clermont-Ferrand, Collège Vaugelas à Méximieux, lycées à Monistrol-sur-Loire en Haute-Loire dont Léonard de Vinci...), sans compter plusieurs proviseurs et de nombreuses associations de parents d'élèves qui commençaient à s'affoler devant une telle décision.

"L'Idiot provincial" collaborait également avec le service de presse de la préfecture de région à Lyon et les infos remontaient au fil de l'eau au "Canard enchaîné" qui ne tarda pas à envoyer un "missile" dans sa 4° de couverture.

En effet, afin de «lutter contre le terrorisme, l’intrusion d’armes à feu et le trafic de drogue», Laurent WAUQUIEZ avait annoncé son intention de vouloir équiper les 322 établissements de la grande région de portiques de sécurité. Et désigné 15 lieux pilotes, parmi lesquels Moirans. Où....au finish, aucun portique ne sera installé, a confirmé à Libération la vice-présidente en charge des lycées, Béatrice Berthoux (LR).

Ni dispositif de détection des métaux, ni tourniquet – deux options qui avaient suscité l’indignation des parents d’élèves et des enseignants, et recueilli un vote négatif du conseil d’administration de l’établissement.

Béatrice Berthoux n'a envoyé aucun communiqué de presse pour confirmer sa décision pour la simple et bonne raison que les communiqués de presse sont aussi épais qu'une fine feuille de cigarette dans cette région Auvergne-Rhône-Alpes.

Aurons-nous plus de communiqués de presse sur l'avancement d'un autre dossier, celui du fantasque projet de "Silicon Valley" à Charbonnières-les-Bains où les limiers de l'Idiot provincial commencent à "fouiner" notamment à côté du PLU ?

A suivre avec délectation

Marc-Claude de PORTEBANE

Budget 2016 de "Rupture" région AURA : l'environnement prend une claque !

Tandis que les associations environnementales vont trinquer

la chasse, le lobby des agriculteurs de la FNSEA

les barons de la finance, les firmes anti-écologistes

ne souffriront pas de la non-augmentation de la carte grise !!!

Bud reg ii 008

Eric FOURNIER, vice-président environnement (2° à partir de la gauche) s'est montré plus que lapidaire sur les questions environnementales dont le budget va fondre comme neige au soleil de sa ville de Chamonix-Mont-Blanc !

Le président de la région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes), Laurent WAUQUIEZ, a présenté avec ses vice-présidents le budget primitif 2016, "Un vrai plan pour mettre fin aux gaspillages" de l'ex-présidence - il faut le reconnaître - un peu "holé, holé" dans de nombreux domaines en pointant 4 rapports de la chambre régionale des comptes, dont certains "ciblent des dérives de gestion lourdes" :

- un rapport provisoire sur la gestion 2010-2014

- un rapport provisoire sur la gestion d'ERAI pour 2008 à 2014

- un rapport provisoire sur la participation de la région Rhône-Alpes à l'exposition universelle de Shanghai

- un rapport provisoire sur la Villa Gillet.

Laurent WAUQUIEZ a indiqué que tous les indicateurs étaient "au rouge" depuis 10 ans, insistant sur le fait que pas une seule économie n'avait été effectuée sur cette période puisqu'entre 2005 et 2015, les dépenses de fonctionnement de la région ont augmenté de + de 900 M€ alors que les recettes n'ont augmenté que de + de 790 M€, ce qui a fait que la dette a connu une augmentation de + 1,6 Mds €, d'où une augmentation des impôts de + 440 M€ à la charge des contribuables pris en "otage".

Laurent WAUQUIEZ a déploré ce constat amer puisque, aujourd'hui, la région Auvergne-Rhône-Alpes serait l'avant-dernière région française en termes de dépenses d'investissement par habitant tout en insistant sur le désengagement massif de la part de l'Etat qui ne cesse de se défausser sur les collectivités avec une nouvelle baisse imposée de 51 M€ des dotations par rapport à 2015.

Bud reg ii 018 Si le président Laurent WAUQUIEZ montre l'exemple en utilisant un modeste Scénic, son chauffeur n'hésite pas, lui, à se garer en toute impunité devant le conseil régional de la nouvelle région AURA !

L'objectif de la nouvelle région a été fixé afin d'effectuer des "coupes rases" dans les dépenses de fonctionnement administratif pour remettre l'argent des Auvergnats et des Rhônalpins au service des projets avec une volonté affichée de rompre avec les gaspillages des années 2004/2015, comme par exemple, le retour à l'exemplarité des élus (- 5,8 M€ en 2016) : suppression des téléphones portables et forfaits afférents, réduction du nombre de vice-présidents de 29 à 15, réduction des membres de la Commission permanente de 187 à 45, baisse des indemnités des conseillers régionaux et des membres du CESER, baisse des moyens alloués aux groupes en personnels et en moyens matériels, baisse des crédits affectés à la rémunération des collaborateurs de cabinet, baisse du train de vie de la collectivité (- 5,5 M€ en 2016), baisse du budget communication (- 500 000 €), gestion du parc automobile (vente de plus de 50 véhicules - gain de 500 00 €), baisse du budget de fonctionnement informatique (-400 000 €), baisse des marchés de renfort/interim ponctuels (- 230 000 €), baisse des frais d'hôtel pour 156 000 €, économie sur les marchés de maintenance pour 150 000 €, baisse des dépenses de navettes reliant le nouveau siège de Lyon pour 120 000 €, baisse des frais de taxis (- 100 000 €), baisse des dotations en fournitures de bureau (- 50 000 €), baisse de l'enveloppe dédiée aux repas de travail, séminaires, plateaux-repas, accueil café (- 35 000 €), baisse des dépenses de courrier (- 35 000 €), réorientation forte de la politique d'impression de la reprographie en noir et blanc (- 25 000 €).

Après avoir donné un bon coup de pied dans les dépenses somptuaires, Laurent WAUQUIEZ a annoncé des économies de fonctionnement qu'il surnomment d' "historiques" en rabotant de façon louable sur les services généraux (18 M€), sur le fonctionnement (36 M€) dont - 6,6 M€ sur les dépenses de transports (rénégociation de la convention TER et application des pénalités lorsque les trains sont en retard - la grève de la semaine dernière a ainsi rapporté 300 000 € aux contribuables d'AURA -).

La surprise dans ces économies de fonctionnement dites "historiques" est venue de la part du vice-président Eric FOURNIER (délégué à l'environnement, au développement durable, à l'énergie et aux Parcs naturels régionaux) qui a parlé d'une "purge" de 4,2 M€ sur l'environnement : rénégociation avec l'Agence de l'eau (- 2,2 M€ d'économies) et réorganisation des financements associatifs (- 2,9 M€) pour "moins de fonctionnement et plus de projets accompagnés".

L'autre surprise est venue de Philippe MEUNIER (député du Rhône et 9° vice-président en charge de la sécurité, aux partenariats internationaux, à la chasse et à la pêche), qui veut mettre un terme à des subventions reconnus commes "injustifiables" comme celle de 1 million d'€ à des collectivités sénégalaises pour lutter contre le réchauffement climatique ou les 2 subventions d'un total de 250 000 € en faveur de la biodiversité et aux tribus autochtones en Equateur.

Arts 007Arts 009 Les Journées européennes des métiers d'Art - dans les locaux de l'ex-région Auvergne à Clermont-Ferrand - ont rassemblé plusieurs centaines de visiteurs ce week-end et ce, malgré le manque flagrant d'exposants !

Drastique toilettage de l'ordre de - 4,9 M€ sur le redéploiement de la politique de subventions pour mettre un "terme" aux financements dits "exotiques" comme par exemple les 3,5 M€ en 8 ans pour le volet "mobilité internationale" du Fonds d'innovation artistique en Rhône-Alpes (FIACRE) avec des subvnetions telles que : "Les Nuits sonores" à Barcelone (22 000 €), le spectacle "Duras, notre contemporaine" au Burkina-Faso (10 000 €), le projet d'art contemporain "Drive in" en Corée-du-Sud (9 000 €), la tournée en Espagne du groupe "Macabé et zombi orchestra" (3 500 €), ou encore les Arts du cirque au Chili et en Colombie (10 000 €).

Si l'environnement et la culture seront en partie "amputés", le choix de la nouvelle région se portera sur une concentration de ses moyens afin de renforcer l'activité économique et l'emploi (+ 3,1 M€ pour les entreprises à travers ses dispositifs d'aide directe et d'ingénierie financière). Les entreprises aidées devront prendre, en échange, par voies de conventions, des engagements d'embauche d'apprentis formés par la Région.

Le développement touristique bénéficiera, lui, d'une manne de 1,4 M€, les économies de fonctionnement réalisées sur la fusion des comités régionaux du tourisme Auvergne et Rhône-Alpes (CRT) seront réinjectées dans le soutien direct aux projets ("Plan Montagne" destiné à subventionner de manière plus efficace l'immobilier et l'équipement matériel des stations de ski et "Plan thermal" visant à renforcer les infrastructures d'accueil du tourisme thermal).

La Région AURA augmentera également ses capacités d'interventions dans un "moment de grande crise" pour le domaine agricole avec + 4,3 M€ (l"objectif étant de renforcer l'aide à l'investissement dans les exploitations et entreprises agricoles au moment de l'installation et de la transmission, de soutenir la structuration de filières agricoles et végétales, de mettre en place un "Plan Eau et Agriculture" pour sécuriser les capacités d'irrigation des agriculteurs.

La Région AURA financera près de 100 nouveaux projets de recherche et l'innovation, le plus souvent développés en lien avec les entreprises pour lancer ensuite et "sans délai" les premiers projets prévus au nouveau contrat de plan Etat-Région.

Le budget 2016 de la Région AURA améliorera l'efficacité opérationnelle des interventions régionales en matière de formation professionnelle continue et d'apprentissage (500 Places supplémentaires de formation sanitaire et sociales), et 4 domaines seront mis en avant :

- le développement numérique (accélération du déploiement de la fibre très haut débit)

- la sécurité des Auvergnats et des Rhônalpins (polémique sécurité des lycées, sécurisation dans les communes via le déploiement de la vidéo-protection, acquisition de 37 rames de train express régional équipées de caméras de vidéo-protection couvrant 80 % des espaces voyageurs dans les trains).

- l'investissement dans les lycées (investissement de 262 M€ intégrant une aide renforcée dans les lycées de la "curaille")

- l'investissement dans les transports et les infrastructures (modernisation de l'axe Clermont-Ferrand/Paris, schéma directeur de la ligne ferroviaire Montluçon/Bourges, regénération de la ligne Le-Puy-en-Velay/Firminy, aménagements de la ligne Saint-Gervais/Chamonix/Vallorcine et le projet CEVA (Cornavin/Eaux-Vives/Annemasse) ainsi que le soutien au projet de participation financière de la Région AURA à lla construction de l'autoroute A 45 et le vote d'une autorisation de programmes de 100 M€ pour matérialiser cette participation.

Une présentation du futur budget 2016 sous fonds de polémiques Droite/Gauche puisque Jean-François DEBAT, le président du groupe socialiste, démocrate, écologiste et apparentés au conseil Régional promet, en fin de semaine, de revenir sur les 100 premiers jours du mandat de Laurent WAUQUIEZ.

Le 12 avril marquant, en effet, la fin des 100 premiers jours de la mandature de Laurent WAUQUIEZ !

En direct de Lyon Marc-Claude de PORTEBANE

Orientation budgétaires 2016 : Laurent Wauquiez annonce chasse gaspillages cathédrale AURA !

La nouvelle région de Laurent WAUQUIEZ

rendra utile 1€ en réduisant ENFIN au

strict minimum les moyens généraux !

Aura 1 257

L'annonce a été faite ce matin par le groupe "Les Républicains" lors de l'assemblée consacrée aux orientations budgétaires afin de "rompre avec les habitudes gaspillages" :

- réduction drastique des frais de taxis : le précédent exécutif de Jean-Jack Queyranne a dépensé en moyenne 170 000 € par an de notes de taxis, en complément des voitures de fonction qui étaient à disposition ;

- réduction des frais d'expositions : chaque année 700 000 € étaient dépensés dans le hall du siège à Lyon pour financer la mise en place d'expositions alors que ce cours aurait pu être internationalisé selon l'actuelle majorité de droite ;

- réduction des missions à l'étranger pour lesquelles la région a dépensé 750 000 € en 2015. Pour les seuls déplacements internationaux (hors Bruxelles et Genève) des élus de la précédente mandature, la région a dépensé 550 000 € en 2014-2015, la plupart relevant de l'ex-président pour les "grands évènements" (sommet mondial climat, assises internationales de la solidarité, Milan 2015) ;

- rationalisation de l'organigramme en divisant par 2 le nombre d'emplois fonctionnels ce qui abotira à 2016, à une économie en masse salariale de 500 000 €. De même, les logements de fonction seront réduits au strict minimum (2 logements de fonction accordés) contrairement à la pratique antérieure du moins en Rhône-Alpes ;

- réduction du stock de voitures d'un tiers par la vente de 50 véhicules. Ce qui devrait engendrer une recette d'investissement de l'ordre de 500 000 € en fonctionnement compte-tenu des frais d'essence, de péage, d'entretien général :

- réduction du stock de téléphones portables attribués aux agents. Aujourd'hui la seule région Rhône-Alpes souscrit 1 166 abonnements de lignes de teléphones et de smartphone. Entre l'achat des appareils, leur entretien en cas de dégradation, perte ou vol, le coût des abonnements, cela représente une dépense de près de 400 000 €.

 

Magouilles socialistes ex-Région Rhône-Alpes Dossier Villa Gillet : Laurent WAUQUIEZ sur le point d’endosser gilet de sauvetage ?

Manque de contrôle des financeurs publics : Ex-Région Rhône-Alpes, Métropole, Ville de Lyon !!!

La Villa Gillet, structure culturelle tournée littérature

sciences humaines trop bien perchée à la Croix-Rousse

mais matraquée par la Cour des comptes régionale :

gauche et droite s'étripent en flinguant démocratie !!!

Aa95 1Communiqué de presse du FN qui DENONCE :

"Face aux dérives financières constatées dans la gestion de la Villa Gillet (salaires élyséens, notes de frais somptuaires, primes diverses plus ou moins justifiées), Laurent WAUQUIEZ a immédiatement évoqué une « suspension » de la subvention régionale à cette association.

Le FRONT NATIONAL salue la réactivité du nouveau Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes sur ce dossier et se félicite de son souci des finances publiques, surtout après la publication alarmante de trois rapports d’observations de la Chambre Régionale des Comptes concernant des manquements dans la gestion de la Ville du Puy, de la Communauté d’Agglomération et du CCAS, dont Laurent WAUQUIEZ était dans l’ordre d’apparition, Maire, Vice-président et Président...

Pourtant, un nouveau point noir vient entacher le blanc manteau de gestionnaire irréprochable dont Laurent WAUQUIEZ tente de se vêtir depuis quelques semaines. En effet, il s’avère que la convention du ministère de la Culture validant les dépenses de la Villa Gillet, et notamment celles du controversé festival Walls and Bridges, que la Villa a organisé à New York, est signée du secrétaire général du ministère de l’époque, un certain Guillaume BOUDY.

Or, ce M. BOUDY est aujourd’hui le nouveau Directeur Général des Services de Laurent WAUQIEZ à la Région...

Le FRONT NATIONAL attend avec impatience de voir si Laurent WAUQUIEZ continuera à tenir un discours de fermeté budgétaire sur la Villa Gillet, remettant de fait en cause les capacités de bonne administration de son DGS, ou si, comme tant d’autres propos matamoresques de l’intéressé, ils s’évaporeront comme verveine du Puy au soleil..."

Cette réunion secrète du conseil consultatif du SYDEMER à Saint-Etienne vu par le Collectif C.H.U.P.A d'Andrézieux-Bouthéon !

Le collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon"

a réussi à "infiltrer" la réunionite ultra-confidentielle organisée par

le SYDEMER sur le choix de son futur site d'implantation

de sa future Méga Usine à poubelles de la la Loire !

MethaLe 22/01/2016, le SYDEMER ne tenait surtout pas à inviter le Collectif "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" qui représente plus de 9 000 personnes via la pétition de son porte-parole Marc-Claude de PORTEBANE désigné également comme le monsieur "Déchets" de plusieurs régions de France, voire même comme un interlocuteur efficace soutenu par de nombreux élus à l'exemple du maire et du conseil municipal unis TOUS ENSEMBLE contre le CVO de Saint-Barthélémy-de-Vals dans la Drôme et son compost infâme qui pollue nos terres ancestrales....Sytrad 1 001

Les maires d'Andrézieux-Bouthéon Jean-Claude SCHALK, de Saint-Bonnet-les-Oules Guy FRANCON, de Veauche Monique GIRARDON, le président de la chambre d'agriculture de la Loire Raymond VIAL et l'ensemble des élu-es du Forez vont-ils accepter que nos terres céréalières soient polluées par ce compost infâme utilisé, par exemple, dans la Drôme et qui contient un max de quantités d'inertes et d'impuretés (prises en compte par la norme NF U44-051 !!!) en fonction de la dose et de la fréquence d'épandage comme les films plastiques, les métaux ou le verre ... si la filière TMB des études 2012 du SYDEMER était retenue ? (Source : Compilation des analyses de compost du CVO de Saint-Barthélémy-de-Vals).

......avec ces épandages composés de chrome, de nickel, de plomb, de cuivre, de zinc ou de cadnium avec la bénédiction du SYTRAD dont les comptes financiers sont de plus en plus dans le rouge puisque son auto-financement lui permet tout juste à payer ses dettes car le TMB (Tri-mécano biologique) coûte une véritable fortune aux contribuables drômois.... qui ne savent rien ou presque parce que les élus de ce genre d'Usines à poubelles ne tiennent absolument pas à ce que des trublions viennent mettre le pif là où ça coince !

Syt 1 001Ultra-confidentiel pour 2016 dans la région de Valence mais mauvaise nouvelle pour les contribuables : les frais généraux seront de 3,35 € TTC/hab, le Tri des collectes sélectives de 5,13 € TTC, de 7,44 € TTC pour les OMr tandis que le traitement des OMr explosera lui, à 176,25 TTC/T OMr !

Le SYTRAD pourrait-il nous expliquer pourquoi il va emprunter 1 460 000 € (l'un d'une durée de 20 ans pour 730 000 € et l'autre de la même somme pour une durée de 20 ans) si ce n'est que pour financer ENCORE des travaux et ENCORE des travaux sur ces CVO qui ne cessent d'être en panne comme sur le CVO que gère VEOLIA à Saint-Barthélémy-de-Vals ??? Et nous ne vous parlons pas de la mise en place de 2 autres emprunts, l'un de 1 170 000 € et l'autre de 1 000 000 € au Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes et à la Caisse d'Epargne Loire-Drôme-Ardèche !

Nous sommes sur le point de créer un Collectif sur la région de Valence car nos camarades des associations environnementales sont usé-es soit par des années de lutte du pot de terre contre le pot de fer, soit par lassitude car le SYTRAD est un "cancer" qui malmène pas seulement l'environnement mais aussi les militant-es qui pensent qu'un comité syndical entendra les complaintes des riverains ou des populations locales qui ne veulent ni de compost, ni de CSR (Combustible solide de récupération) et encore moins de pollutions olfactives que ce soit à Saint-Barthélémy-de-Vals ou à Saint-Valloire-en-Sorlin, où se déroule en ce moment, en mairie, une enquête publique de modification du PLU parce que le maire et son conseil municipal ne veulent plus de cette "verrue" SYTRAD, un gouffre financier qui ampile mécontents sur mécontents.

Pour en revenir à la réunionite du SYDEMER du 22/01, il a été demandé aux 18 structures présentes ou représentées de classer (au regard des éléments techniques exposés) les sites potentiels (étudiés par le cabinet MERLIN) et de justifier le choix avec des "Eléments de justification synthétique". Les sites devant être classés du plus souhaitable en 1er au moins souhaitable en 3°.

M19 029 2 jpg aLe retour de ce formulaire de restitution de l'avis de ce vieillissant conseil consultatif (qui n'a pas été changé depuis 2010/2011 et qui ne prend AUCUNEMENT en compte en représentation les associations de la nouvelle Région Auvergne/Rhône-Alpes mais uniquement celles de l'ex-région Rhône-Alpes, comme nous l'avons fait remarquer au SYDEMER) devait être retourné au SYDEMER avant le 19/02/2016, soit hier.

Celà arrangeait bien le SYDEMER de ne pas inviter, à cette réunionite du 22/01/2016, notre Collectif CHUPA (représenté par plus de 9 000 personnes via ses pétitions internet + papier) qui est pourtant reconnu par le Ministère de l'Environnement (la ministre Ségolène Royal a chargé le préfet de la Loire de nous tenir au parfum de chaque avancée de ce dossier), sans compter le cabinet du président de la République qui est informé de notre démarche.

Parmi le panel "averti" des "acteurs locaux" à vocation "départementale" ou de l'ancienne région "Rhône-Alpes", les 18 structures représentées se composaient de la Fédération de pêche et la protection du milieu aquatique, de la Fédération des chasseurs, de la Coordination départementale pour une gestion écologique des déchets, de la FRAPNA Loire, de la LPO, de la CLCV, de l'APIL de la Loire, de la confédération syndicale des familles, d'AMORCE, du Comité de développement des Monts du Lyonnais, du SIEL 42, ALEC 42, de la chambre d'agriculture 42, du SCOT Sud-Loire, du Département de la Loire, du conseil Régional (jusqu'en 2015 Olivier LONGEON), du député Régis JUANICO et de la DDT 42.

Nous avons contacté quelques unes de ces "structures" comme la CLCV (Consommation Logement & Cadre de vie représentée par son coordinateur Bastien MONTAMBERT qui n'était même pas au courant de cette réunionite du conseil du SYDEMER), la Fédération de la pêche nous a demandé des précisions parce qu'apparemment... ils n'avaient pas tout pigé !!! L'ALEC 42 n'a pas envoyé de représentant et s'en est excusé auprès du SYDEMER.

Et nous ne vous parlons pas de la présence ou même de l'avis demandé au SCOT Sud-Loire - qui est pratiquement "juge" et "partie" - puisque parmi ces administrateurs....on retrouve certains membres du bureau du SYDEMER, comme son 1er vice-président Alain BERTHEAS (suppléant du SYDEMER), son 4° vice-président Gilles THIZY (suppléant du SYDEMER), sa 6° vice-présidente Sylvie FAYOLLE (Titulaire du SYDEMER). On en dira pas plus, non plus, sur les représentants des communautés de communes à ce SCOT Sud-loire mais on peut parler en toute discrétion de Jean-Claude SCHALK (Titulaire au SCOT, un des délégués de Saint-Etienne Métropole et titulaire.... au SYDEMER), Marc ARCHER (Communauté d'agglo' Loire-Forez mais aussi suppléant.... au SYDEMER).

M19 001 2 jpg aa

Et chacun connaît toute l'importance du SCOT Sud-LOIRE dont l'enjeu est de préparer l'avenir en matière d'urbanisme, d'habitat, de développement économique, d'équipements publics, de transport, d'implantation commerciales et d'environnement, d'ici 2030 ! Le SCOT Sud-Loire est un document de planification dont l'objectif majeur est de promouvoir pour les années à venir un "cadre de vie de qualité" pour tous les habitants des 116 communes qui forment le Sud-Loire en mettant en oeuvre un projet de "développement durable". Ce document fixe un certain nombre d'orientations "fortes" : consommation de l'espace, protection des espaces naturels, agricoles et forestiers des paysages, d'accompagnement et de maîtrise du développement commercial, etc...

Idem pour le SIEL 42 : son 4° vice-président Jean-Pierre BERGER est aussi le "berger".... du SYDEMER en y étant membre suppléant.

Cela ne tombe-t-il pas bien pour nous vers Andrézieux-Bouthéon dans le Forez d'avoir, finalement, certains co-administrateurs du SYDEMER et du SCOT Sud Loire car, sans pour autant mélanger le mauvais mélange des genres, nous pouvons être certains qu'ils ne nous installeront pas la future "Usine à poubelles", version méthanisation, dans ces 2 zones vers Andrézieux-Bouthéon qui ont eu pratiquement la faveur du cabinet MERLIN : l'Orme/Les Sources et la ZAIN Opéra Parc International au détriment de celle de Roche-la-Molière qui a été sévèrement "matraquée" lors de ce conseil consultatif de l'amer SYDEMER où notre Collectif CHUPA a été rayé de la carte de l'information ?

Le SYDEMER ne veut pas entendre la voix des habitant-es du Forez-Sud car ils nous craignent, car ils savent que nous ferons descendre dans la rue plus de 500 personnes (en janvier 2013, à Gannat dans l'Allier nous étions plus de 1 000, sous une pluie glaciale rassemblant des Français mais aussi des Italiens, des Suédois, des Espagnols ou des Anglais à défiler sans slogan mais au son des tambours, avant de nous rassembler devant un laboratoire pratiquant l'infâme expérimentation animale), que nous sommes susceptibles de faire venir de toute la France des rescapé-es de Notre-Dame-des-Landes ou d'autres ZAD nationales comme celle de Pau opposée elle-aussi au projet d'Usine à poubelles TMB/Méthanisation, que la destruction d'espèces protégées par SNF a déjà été la "goutte de trop" et que plusieurs militant-es ALF de la la cause animale sont prêts à descendre dans les rues d'Andrézieux-Bouthéon pour demander des explications aux élu-es sur ce massacre où la nature et la faune ont déjà été saccagées par cette entreprise SEVESO qui a détruit 20 ha de chênaie fourmillant d'espèces protégées au sud de son site de La Fouillouse, à l'est de la D 100 conduisant à Saint-Galmier depuis l'A 72, où pas moins de 43 espèces animales protégées avaient été recensées dans ces 20 ha, neuf de chauves souris, deux d'amphibiens, cinq de reptiles et 27 d'oiseaux dont des pics mar ou encore un couple de Milans noirs.

Etonnant que le SCOT Sud-Loire n'ait pas réagi, d'ailleurs !

Après la série d'attentats islamistes qui a frappé notre pays, le directeur de cabinet du préfet de la Loire m'a demandé, en décembre 2015 en préfecture de la Loire "d'épargner ses forces de police et de gendarmerie". Nous avons donné notre parole que rien ne se ferait sans concertation avec le directeur de cabinet du préfet de la Loire. Nous ne voulons pas de désordre qui desservirait notre cause pacifiste et locale englobant populations riveraines et locales, salariés du peuple de base, industriels et agriculteurs (qui s'activent en mode silence/autonomie) mais nous faisons "tampon" avec notre base qui commence à s'agiter depuis plusieurs semaines.

Presidence rep 001 jpg a jpg repuNous ne cèderons sur rien et nous ne lâcherons rien sur le TMB/Méthanisation vers Andrézieux-Bouthéon ou ailleurs ! Le message a été reçu 5/5 par la présidence de la République et donc par le préfet de la Loire voire même celui de la nouvelle grande région Auvergne/Rhône-Alpes, à Lyon, parce que nous sommes respectueux de la parole donnée à l'Etat !

Lors de ce conseil consultatif en date du 22/01/2016, le SYDEMER a présenté de "façon synthétique" l'analyse des 3 sites d'implantation potentiels de la future Méga "Usine à poubelles" de la Loire afin de donner un "avis motivé" sur le site d'implantation le plus "pertinent", tout en précisant aux membres présent "NOTA : Phase cruciale du projet et rapport de confiance nécessaire entre le SYDEMER et vous, le SYDEMER attend la plus stricte confidentialité sur ces données : préserver un climat serein pour choix des élus".

M19 004 2 jpg 2

Le SYDEMER a rappelé les fondements de son projet :

Situation actuelle : installation de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND) de Borde Matin à Roche-la-Molière, déchets résiduels du territoire enfouis sans valorisation préalable, autorisation administrative jusqu'en 2026 pour 500 000 T/an, propriété et exploitation privée avec situation monopolistique.

Pourquoi une "Usine à poubelles" (le terme est de nous) :

Répondre aux évolutions réglementaires part rapport à la LTE (Loi de transition Energétique) afin d'assumer et garantir l'avenir du traitement des déchets afin de retrouver une maîtrise publique (à minima foncière)..... avec (en illustration de l'Usine de Marseille/Fos-sur-Mer qui ..... soulève les populations locales épouvantées par les odeurs insupportables et les risques sanitaires).....

M19 8

En 2010 INERIS a présenté un rapport accablant contre les risques sanitaires et accidentels liés à la Méthanisation : (Scénarios accidentels retenus pour une configuration de taille industrielle et agricole : Rupture guillotine d’une canalisation de biogaz située à l’extérieur, Explosion dans un local industriel de compression de biogaz liée à une rupture guillotine d’une canalisation de biogaz, Explosion dans un local de séchage liée à une rupture guillotine d’une canalisation de biogaz, Explosion dans un digesteur industriel ou agricole en fonctionnement normal et à vide. Méthanisation : Explosion de l’ATEX interne dans un gazomètre agricole ou industriel, Explosion de l’ATEX formée suite à la ruine du gazomètre. Les principaux risques de ces différents types de biogaz sont liés à leurs principaux composants : Inflammabilité / explosibilité (méthane, hydrogène, sulfure d’hydrogène), Toxicité aigüe par inhalation (sulfure d’hydrogène), Anoxie (CO2, N2). Enfin, outre le sulfure d’hydrogène, le biogaz contient, à l’état de traces, des gaz odorants (composés soufrés dont mercaptans, azotés, aldéhydes, acides gras volatils) pouvant entraîner des nuisances olfactives." - 6 mai 2010 -

Composition du biogaz : Éléments majeurs : CH4, CO2, H2O, H2, O2 Éléments mineurs : H2S (hydrogène sulfuré) : jusqu’à 5000 ppmv. Toxique, explosif et nocif pour l’environnement : lors de la combustion, se transforme en SO2 (origine des pluies acides) : valeur maximum de rejet sur installations de Méthanisation : combustion fixée à 200 mg/Nm3 par arrêté du 25/07/1997 : Composés organiques volatils (total < 1% v/v). Certains sont toxiques/cancérigènes. Lors de la combustion, ils se transforment en CO2, Métaux : peu de données. Ils sont présents en ultra-traces, Particules : existent dans le biogaz mais sont éliminées par tous les traitements. - 6 mai 2010 -

Quels risques sanitaires dont CANCERS ou risques industriels

dont EXPLOSIONS potentielles pour les salariés du Groupe COMBRONDE...

Syd2 048

si le projet de Méga Usine à poubelles (centre de la croix en violet)

venait se positionner sur le site de la ZAC

L'Orme/Les Sources à Veauche/Andrézieux-Bouthéon ...M19 021..... ou pour les salariés de NESTLE PURINA PECTARE FRANCE

à Andrézieux-Bouthéon...

Pig and 044.... ou pour les autres entreprises de transports

situées à proximité des transports COMBRONDE.....Pig and 043

....ou pour la verrerie O-I MANUFACTURING à Veauche

dont les palettes risques d'être souillées par les odeurs...

Mfr 42 044....des jus issus de la méthanisation des

215 000 T de DMR issus des poubelles de la Loire ?

Explosion dans un local industriel de compression de biogaz liée à une rupture guillotine d’une canalisation de biogaz ATEX à la stoechiométrie dans le local de compression suite à une fuite de canalisation de biogaz sous une pression de 1,8 bar rel et un diamètre de 300 mm, sans tenir compte de la ventilation du local de 9 000 m3. L’explosion primaire dans le local suite à l’inflammation de l’ATEX à la stoechiométrie dans le local de compression éjecte à l’extérieur 90 % du volume inflammable initial à travers les parois soufflées du local

Distance d’effets à 200 mbar : 95 m

Distance d’effets à 140 mbar : 125 m

Distance d’effets à 50 mbar : 300 m

Distance d’effets à 20 mbar : 675 m

Des projections de débris (bardage,…) sont possibles sur quelques dizaines de mètres.

Méthanisation - 6 mai 2010- 19

...... améliorer l'impact environnemental, production locale d'énergie verte et de récupération, réduction des Gaz à effet de Serre émis (gain d'environ 250 000 T équivalent CO² par an à l'échelle du SYDEMER, réduction risque de nuisances olfactives/résidus stockés : installation confinée, avec captation et traitement de l'air vicié !

Le SYDEMER a présenté les sites étudiés par le cabinet MERLIN : ZA L'Orme les Sources, la ZAIN Opéra Parc International (Andrézieux/Bouthéon/La Fouillouse) et Borde Matin à Roche-la-Molière.

M19 20

Les critères que l'antique Conseil consultatif du SYDEMER n'a pas retenu !!!

Les 8 principaux critères retenus par le conseil consultatif du SYDEMER ont été les suivants :

1 - Risques de nuisances, 2- Environnement de proximité, 3- Opportunité pour le secteur, 4- Zones naturelles protégées et identifiées, 5- Débouchés biogaz/CSR, 6- Shéma de transfert, 7-Risques naturels/industriels et servitudes associées, 86 Accessibilité au site.

Le prix à la T ? Cela n'a intéressé personne ! L'Usage actuel et antérieur de la parcelle ? Que nenni ! La viabilisation du futur site ? Que dalle ! Peut-être que les co-administrateurs du SCOT Sud-Loire/SYDEMER ont pensé que cela ne pouvait pas intéresser les élu-es composant le territoire du SYDEMER (Hypothèse 2012 : Population 2030 : 590 à 627 000 habitants).

A l'heure où le président de la Région Auvergne/Rhône-Alpes, Laurent WAUQUIEZ, prône l'exemplarité financière des élu-es, n'aurait-il pas été plus intéressant pour le SYDEMER/Cabinet MERLIN de communiquer à ce "Conseil consultatif" - composé d'une antique représentation territoriale datant des années 2010/2011 - le coût de traitement des DMR (Déchets ménagers résiduels : les déchets ménagers résiduels (sacs noirs) sont constitués des déchets restants à l'issue de toutes les opérations de tri, recyclage et valorisation. Ils sont appelés « déchets ultimes » et sont destinés à être enfouis) à l'échéance 2030 et ce, par Annuité, Fonctionnement, Evacuation, Recette.... en bons comptables des deniers publics ?

Pour choisir le meilleur site, les représentant-es du Conseil consultatif n'ont pas eu à se fatiguer les neurones puisque les shémas avec leur point de vigilance (en bleu) et leur point faible (en rouge) ont décerné la médaille d'or au site de l'Orme (Andrézieux-Bouthéon) et la médaille d'argent à la ZAIN Opéra Parc International (Andrézieux-Bouthéon) tandis que le site de Roche-la-Molière a été criblé de points faibles pratiquement à chaque page (sauf 1).

A l'Orme Les Sources : Aucun point faible, que du bonheur, en fait ! Aucun Point rouge pour le risque de nuisances (Position des riverains/vents dominants et Impact flux camions) hormis un Point de vigilance pour le "Passage sur une courte portion de la RD 200 déjà sollicitée (amont) accès SNF et commune Saint-Bonnet-les-Oules", selon le SYDEMER/Cabinet MERLIN), aucun point faible pour l'Environnement de proximité ...... alors que l'Environnement industriel commence à monter au créneau..... (Le collectif CHUPA vient d'informer le transporteur François COMBRONDE sur le projet du SYDEMER qui ne semble pas l'entendre de cette oreille), que la proximité de l'aéroport de Saint-Etienne-Bouthéon et des activités de loisirs sont situés à partir de 400 m et que les 1ères habitations sont situées à partir de 420 m.

Les vents dominants à l'Orme/les Sources ?

Il semblerait que nous ayons une carte des vents dominants un peu plus précise que celle du SYDEMER puisqu'elle indique également la vitesse. Rassurez-vous, nous ne l'avons pas reçu de la responsable de la DGAC de l'aéroport de Saint-Etienne-Bouthéon qui n'a rien voulu nous communiquer.

M19 021 2 jpg aPar contre, nous avons reçu un mail très sympa du service de presse de la préfecture de Région à Lyon - à qui nous avons fait une demande officielle - et qui nous a guidé pour vous informer de façon correcte sur la juste position des vents dominants à Andrézieux-Bouthéon. 

Rose dv and 001 jpg a

Notre carte des vents mauvais à Andrézieux-Bouthéon est un peu plus précise :

On peut constater que le groupe COMBRONDE et les entreprises proches risquent d'être complètement impactées par les risques sanitaires et accidentels potentiels liés à la méthanisation des poubelles (composées notamment de couches culottes imbibés d'urine et d'excréments, de serviettes hygièniques bien dosées et contenant des produits chimiques permettant une meilleure absorption et qui peuvent exceptionnellement causer des effets indésirables, d'oeufs pourris, de cadavres d'animaux, de lisiers, de fientes, fumiers, de restes alimentaires qui auront bien macéré quand il fera 38° à l'ombre, etc...) des 600 000 habitants de l'immmense territoire du SYDEMER !

Les "quelques habitations" dénommées ainsi par le SYDEMER/cabinet MERLIN et situées au Nord/Ouest auront à subir les mêmes désagréments tout comme les premières habitations situées à partir de 420 m. Le SYDEMER/Cabinet MERLIN a oublié de préciser que le tribunal administratif de Pau avait donné raison à une dame habitant à moin de 500 m d'un projet d'Usine à poubelles identique à celui prévu par le SYDEMER  (Nous avons remis une copie de ce jugement au directeur de cabinet de Mr le préfet de la Loire) !Pig and 039

L'Orme les Sources (située dans le périmètre de protection du site SNF SEVESO) et en face des hauteurs de Saint-Bonnet-les-Oules n'a pas été considérée comme proche de zones naturelles protégées. Evidemment, il n'y en a pas de recensées. Les espèces protégées situées vers SNF ont été priées de dégager sous les coups de butoir des pelleteuses et les engins de chantier comme nous l'avons dénoncé dans notre pétitition qui est la 1ère de France à récolter autant de signatures (internet et papier) en matière de TMB..

Quelques points de vigilance (en bleu) ont tout de méme été retenu pour ce site de L'Orme/Les Sources :

- Débouchés Biogaz + CSR : possibles débouchés CSR à moyen et long terme.

- Schéma de transfert, Impact sur les transports" : (Impact pour les bennes provenant de l'Ondaine : bilan transport amont/aval d'environ 6 M T/km). Bonjour les rotations des camions !

La médaille d'argent a été décernée au site de la ZAIN Opéra Parc International Andrézieux-Bouthéon/La Fouillouse qui a eu droit comme son "collègue" le site de l'Orme/Les Sources à ses petits Points de vigilance de couleur bleu....

M19 022..... mais à aucun point faible (en rouge) : Zain 127

La ZAIN Opéra Parc International qui se veut la vitrine chic de la Loire est dans un état de décomposition et de dégradation avancé. Les 117 M€ d'investissement du SYDEMER pour la filière chiffrée en 2012 serviront-ils à éponger les dettes de cette zone délabrée située....

And foot 022......juste en face du nouveau complexe sportif de la Gouyonnière (où les terres agricoles - juste en face - viennent d'être massacrées et bien nivelées par les engins de chantier en ce début d'année 2016 ...

And foot 41

.....ce qui n'a pas suscité la moindre protestation des conseillers départementaux PS Pierrick COURBON ou Arlette BERNARD (canton 16 - Saint-Etienne -3) pourtant tellement ardents défenseurs des terres agricoles mais ailleurs qu'à Andrézieux-Bouthéon ....suivez notre regard LOL en direction de Roche-la-Molière, SVP)......

And foot 040.....d'une capacité totale de 5 000 places (à l'occasion de l'Euro 2016, ce nouveau stade a été retenu par les instances de l'UEFA pour être mis à la disposition des équipes nationales qui souhaiteraient en profiter).

- Périmètre de protection du site SNF (SEVESO) en limite de site ou distant de 50 m (mais non concerné par les contraintes réglementaires).

- Servitudes aéroport : Servitudes enduisant contraintes sur forme de méthaniseurs et implantation des bâtiments.

- Accessibilité au site : Aucune dessserte ferroviaire possible.

- Zones naturelles protégées (Natura 2000, espèces protégées, captage eau potable, ZNIEF) : Corridor écologique en bordure, ZNIEFF Type I 430 m et ZNIEFF Type II à 240 m.

- Débouchés Biogaz + CSR : Réseau gaz transport uniquement (raccordement plus important) et possibles débouchés CSR à moyen et long terme. (Alors que ni SNF et NESTLE ne sont intéressés par le Biogaz et le CSR, selon nos informations).

- Schéma de transfert, impact sur les transports : Impact pour les bennes provenant de l'Ondaine : bilan transport amont/aval d'environ 6 M T/km. Bonjour les rotations des camions !

M19 023Par contre, les membres de l'antique Conseil consultatif ont eu droit à la "totale" pour le 3° et dernier site : celui de Borde Matin à Roche-la-Molière qui a été "bombardé" de Points faibles (en rouge) dans les documents. A croire que la réunionite de cet antique Conseil consultatif ne se sera tenu que pour éliminer ce 3 ° site où le SYDEMER/Cabinet MERLIN ont sonné particulièrement la "charge" sur les zones naturelles protégées et plus sur le Corridor écologique qui empiète sur 2 ha.

Tout a été fait pour laisser à penser - sans aucune information supplémentaire et complètement à charge - que la future Usine à poubelles aurait un impact directe sur le Corridor écologique.

Le Collectif CHUPA entend dire la VERITE aux élu-es du SYDEMER et aux 600 000 habitants concernés sur cette zone naturelle protégée que le SYDEMER a oublié de parler de façon plus approfondie aux 18 structures de cet antique Conseil consultatif :

Corridor :

Le Schéma de cohérence Territorial (SCoT) Sud Loire arrêté le 06/06/13 définit, entre autres, les objectifs de préservation et de restauration des corridors terrestres. Du SCoT est issu le Document d’Orientation et d’Objectifs (DOO). C’est le DOO qui précise les modes d’application du SCoT. Il répertorie les espaces naturels, agricoles et forestiers en vue de leur préservation et notamment les corridors écologiques terrestres.

Le corridor écologique terrestre est un ensemble d’espaces qui doit permettre le passage de la faune (dans le but de faciliter les échanges génétiques et préserver la biodiversité). Ces espaces sont composés de zones naturelles ou agricoles peu urbanisées. Ils permettent de mettre en relation les cœurs verts du territoire.

Sur les vues aériennes ci-dessous (issues du SCoT Sud Loire) figure le tracé du corridor écologique de Roche la Molière – Saint-Genest Lerpt. Rlma

Cette prise de vue correspond à la planche F

de la vue aérienne située ci-dessous.

Rlmb

Autre point faible visé par le SYDEMER/MERLIN : Voie d'accès à réaliser, avec traversée du corridor écologique ou servitude de passage société SITA pour accès mutualisé avec ISDND.

Or, le SYDEMER/Cabinet MERLIN n'a pas précisé que l'on observe que le corridor passe par la zone qui correspond à l’entrée du site. Pour autant, l’implantation du projet du SYDEMER à l’ouest de l’ISDND n’aurait aucun impact supplémentaire sur le corridor puisque l’entrée du site sera conservée en l’état et servira aux deux installations. La voie d’accès au SYDEMER passera par un talus qui n’est que très partiellement concerné par le corridor : le ratio de surface impactée potentiellement par le talus est infime au regard de la taille du corridor et ne remet pas en cause sa fonctionnalité. De ce fait, le déplacement des espèces n’est pas ou de façon négligeable entravé, ce qui est l’objectif d’un corridor.

De nombreux camarades écologistes nous ont fait par de leurs craintes concernant le Ruisseau Borde Matin. Nous leur apportons les précisions suivantes que le SYDEMER/Cabinet MERLIN a "oublié"  de préciser :

Le Borde Matin est un cours d’eau qui est retenu en amont hydraulique du site sur la partie Nord Est par une digue. Il est canalisé par un ouvrage foré dans le substratum rocheux sous l’installation de stockage. Dans ce forage passe la canalisation de dérivation qui est constituée de PEHD (polyéthylène haute densité). Cette canalisation ressort en aval hydraulique du site au sud-ouest. Protégé par cette canalisation, le ruisseau n’entre pas en contact avec les déchets.

Conformément à l’arrêté préfectoral de l’ISDND, des analyses sont réalisées sur le cours d’eau en amont et en aval de la canalisation de dérivation. Ces points de prélèvement sont nommés respectivement Borde Matin amont et Borde Matin aval.

L’installation de traitement des lixiviats du site rejette les effluents traités en aval du point de prélèvement nommé Borde Matin aval. Ces rejets sont prélevés puis analysés à fréquence hebdomadaire. L’arrêté préfectoral définit les seuils de rejet pour les effluents traités.

En plus des prélèvements et analyses  déjà cités, des analyses sont faites sur le Borde Matin en aval du rejet de la STEP, le point de prélévement est nommé Borde Matin 50m après rejet.

Enfin, le Borde Matin est un affluent de l’Ondaine qui se trouve environ 800 m en aval du site sur la commune de Firminy. Des analyses sont également faites sur l’Ondaine en amont et en aval de l’affluence du Borde Matin. Depuis 2012, en plus des analyses prévues à l’arrêté préfectoral l’indice biologique global normalisé (IBGN) et l’indice biologique diatoméees (IBD) sont réalisés annuellement sur l’Ondaine.

Les prélèvements sont réalisés par un cabinet extérieur et analysés par un laboratoire accrédité. L’ensemble des résultats est transmis à la DREAL, communiqué dans le rapport annuel d’activité consultable par tous et présenté lors de la CSS.

Le SYDEMER/Cabinet MERLIN a oublié de préciser aux membres de l'antique Conseil consultatif que lors de la dernière Commission de Suivi de Site (CSS) du 17/11/2015 à Borde Matin, Florence NICOLAS, directrice gestion des Déchets de Saint-Etienne Métropole en tant qu'expert (invitée) n'avait pas émis d'observations sur une potentielle pollution de ces 2 cours d'eau ....puisque le site de Borde Matin respecte les prescriptions de l'arrêté ininial d'autorisation qui date de 1997 et qui s'applique jusqu'en 2026, comme nous l'a confirmé la DREAL.

Autre points faibles qui ont matraqué le site de Borde Matin :

- Risques de nuisances : Traversée de zones habitées à Roche-la-Molière pour les principaux accès alors qu'il n'y en a pas eu de recensées pour les 2 sites d'Andrézieux-Bouthéon.

Si l'autoroute A 72 reliant Andrézieux-Bouthéon était fermée momentanément à la circulation....

Orcival 004.....les camions ne seraient-ils pas obligés de rouler sur la D 1082, vers les zones habitées et résidentielles des quartiers chics de La Fouillouse gérée par l'excellent maire Yves PARTRAT, et notamment non loin de la maison de retraite, la Crèche Halte Garderie La Cachette des Ecureuils, la salle polyvalente, et plus grave encore presque tout près des Ecoles primaires publiques Les Cèdres ?

Et pour terminer, nous ne pouvons pas rester bouche-bée devant les commentaires - à charge - sur les vents dominants de Roche-la-Molière présentée par le SYDEMER/Cabinet Merlin à l'antique Conseil consultatif de ce 22/01/2016 :

Rose dv and 001

NOTRE CARTE de la ROSE des VENTS DOMINANTS à ROCHE-LA-MOLIERE observés au niveau de la station de mesure de Saint-Etienne Grand Clos (période 2012 à 2014) se semble pas être la même que celle communiquée par le SYDEMER à l'antique Conseil consultatif du 22/01/2016.

- Sous vents dominants : centre de stockage, zone habitée de Beaulieu (500 m Nord), habitations isolées (500 m Nord-Est), alors que les Sous vents dominants ont été grossièrement minimisés pour le site de l'Orme/Les Sources (pourtant composées de zones industrielles et de "quelques habitations à 1 km Nord-Ouest" - les "quelques" est employé par le SYDEMER/Cabinet Merlin -)...

M19 020 jpg bQuels intérêts pour le SYDEMER/Cabinet MERLIN de minorer le nombre des habitations vers le site de L'Orme/Les Sources à Andrézieux-Bouthéon/Veauche ???

.....ou le site de la ZAIN Opéra Parc International (aéroport, activité loisirs, zone habitée le Belvédère à + d'1 km Sud-Est) !!!

Nous demandons à Eric BERLIVET le président du SYDEMER de convoquer une nouvelle réunion du Conseil consultatif - élargi à notre Collectif CHUPA "Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon" qui est le SEUL à apporter toute la vérité et qui représente plus de 9 000 personnes - en tenant compte de tous les paramètres sur un choix correct de site sans parti pris et ce, afin que la CONCERTATION sur le choix du site - promise par le SYDEMER avec les populations concernées par ce projet de Méga "Usine à Méthanisation de nos poubelles"  - se fasse de façon la plus démocratique possible et non avec des structures antiques datant de 2010/2011 !

Cette réunion du 22/01/2016 de l'antique Conseil consultatif dans les locaux du SYDEMER à Saint-Etienne est ABSOLUMENT caduque car elle n'est pas encadrée par le respect de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte qui a été publiée au J.O le 18/08/2015.

Le SYDEMER doit ainsi revoir, D'ABORD, ses objectifs de valorisations matière et biologique des déchets ménagers de son territoire et non choisir dans la précipitation absolument un site qui serait en désaccord avec la ministre de l'Environnement, Ségolène ROYAL, qui a déclaré sans ambiguïté : "La loi étant maintenant promulguée, chacun doit pouvoir passer à l'action".

K1 024 jpg 3

Les révoltés vers Andrézieux-Bouthéon

en Auvergne/Rhône-Alpes ne lâcherons rien !

Fly 001

Reportage : Marc-Claude de PORTEBANE ©

Porte-parole du Collectif CHUPA

marc-75@laposte.net

Pour info : cet article doit être communiqué aux 600 000 habitants composant le SYDEMER. Merci de ne pas oublier de porter la mention "L'Idiot provincial ©

Forum MFR à Mornand-en-Forez : Laurent Wauquiez fera-t-il du Forez la capitale de l'Usine à poubelles de la nouvelle région Auvergne/Rhône-Alpes ?

En visite ce matin à Mornand-en-Forez au Forum des Associations

des 75 Maisons familiales rurales Auvergne/Rhône-Alpes et

en rencontre avec les élus locaux - guère aimables - de Montbrison :

Laurent Wauquiez fera-t-il du Forez la future capitale du traitement TMB

des futures 250 000 T de poubelles de la Région Auvergne/Rhône-Alpes ?Mfr 42 016

Alors que la polémique fait rage dans le Forez grâce au Collectif C.H.U.P.A (Halte Usine à poubelles vers Andrézieux-Bouthéon), et plus précisément vers la région d'Andrézieux-Bouthéon/Veauche (Site de l'Orme/Les Sources) où les élu-es du SYDEMER de Saint-Etienne entendent bien installer la future grande "Usine à poubelles" de la Loire et ce, vraisemblablement après 2021,....Mfr 42 010

.... le nouveau président de la région Auvergne/Rhône-Alpes est intervenu ce matin à Mornand-en-Forez sur le thème "Les territoires et les enjeux de l'éducation, l'insertion professionnelle et citoyenne, les priorités de la Région Auvergne-Rhône-Alpes" devant plus de 75 représentants des Maisons Familiales Rurales.

La présentation des travaux de ce forum des associations MFR Auvergne-Rhône-Alpes à Mornand-en-Forez a été faite par Simon BIKOI, directeur FRMFR Rhône-Alpes et Dominique CHARTIER, directeur FRMFR d'Auvergne :

- Cartographie MFR Auvergne-Rhône-Alpes, les chiffres du réseau, la contribution des MFR dans les territoires, les chantiers et les projets et un zoom sur les organisations reconnues comme partenaires comme la FRAAF, FAFSEA, CAPEB, Chambres consulaires, FRSEA...

Mfr 42 011L'anti écologiste et courroie de transmission de la FNSEA, Raymond VIAL, le président de la chambre d'Agriculture de la Loire, également conseiller régional de la Loire (à droite avec le micro), était de sortie tout en étant accompagné de sa collègue Laurence BUSSIERE, 1° adjointe-au-maire de La Fouillouse et suppléante du député UDI François ROCHEBLOINE. Laurence BUSSIERE représente La Fouillouse au sein des différentes structures environnementales, où elle suit notamment les dossiers liés à l'environnement et au développement durable.

Mfr 42 028La Maison Familiale Rurale (MFR) de Mornand-en-Forez est un établissement de formation, privé, laïque, de statut associatif, qui dispense des formations par alternance dédiées aux métiers du cheval.

La MFR du Forez est sous contrat avec le ministère de l'Agriculture pour tout ce qui concerne les formations initiales et le conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes pour ce qui relève des formations par apprentissage. Les parcours de formation proposés vont de la 4° au BTS. La MFR du Forez fait partie du réseau des 430 Maisons familiales rurales fédérées par l'Union nationale des Maisons Familiales et Rurales d'Education et d'Orientation.

Mfr 42 031

A quoi sert Jeanine PALOULIAN, l'adjointe à la communication,

Histoire et Patrimoine de la ville de Montbrison (flèche rouge)

pour ne pas donner aux médias présents le moindre dossier de presse ?

Après l'accueil chaleureux de Mornand-en-Forez, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent WAUQUIEZ s'est ensuite orienté vers un accueil tout à la mesure de cette journée hivernale - que nous qualifions de glacial - avec une poignée d'élu-es de Montbrison dont son maire Christophe BAZILE qui n'a pas été très disert sur la visite de la rénovation en cours à la médiathèque Loire-Forez.

Mfr 42 036A part de nous dire que la Région avait contribué à hauteur d'une subvention de 200 000 €, il n'y a pas eu un SEUL document de presse pour nous informer sur cette visite en centre-ville de "Montprison" qui nous a semblé n'être qu'un "alibi" pour papoter - sans les medias - entre élu-es lors du repas.... payé avec l'argent de nos impôts !

Pas grave ! Nous demanderons au ministère de la Culture et à l'Union Européenne, comment a été utilisée cette subvention puisque le maître d'ouvrage est la communauté d'agglomération Loire-Forez ; l'architecte mandataire : l'atelier d'architecture RIVAT de Saint-Etienne ; l'architecte du Patrimoine : la Searl FEASON /GAGNAL/GOULOIS de Saint-Chamond : l'économiste et étude structure : ENGIBAT INGENIERIE à Saint-Etienne...

La suite de ces confidences à suivre avec gourmandise.

Marc-Claude de PORTEBANE ©

Jean-Claude SCHALK, le maire d'Andrézieux-Bouthéon distribue des cadeaux aux élus !

Le but d'un maire est-il de distribuer

des sacs-à-dos en forme de cadeau

aux élu-es de sa commune ?

And cm 003 2 jpg a

Le 28/01/2016, à l'issue du conseil municipal d'Andrézieux-Bouthéon, (auquel assistait l'Idiot provincial), le maire a retiré d'un carton des sacs-à-dos et les a distribués aux élu-es qui étaient sur le point de s'en aller de la salle du conseil.

Un élu (qui tient à garder l'anonymat) nous a indiqué que ces sacs-à-dos avaient également été donnés au personnel communal.

Les élu-es d'Andrézieux (FN compris) n'avaient-ils plus d'argent en cette fin de mois de janvier 2016 pour s'acheter des sacs-à-dos pour visiter par exemple, la ZAC l'Orme les sources ou l'Espace industriel Opéra Parcs ?

Les élu-es d'Andrézieux-Bouthéon ont-ils besoin d'un sac-à-dos pour y mettre un cahier avec un stylo servant à comptabiliser les lots de boissons alcoolisées achetées par la commune, à l'hypermarché E. Leclerc, (ZAC Migalon, rue Charles Voisin) pour 1 250 €, les lots de boissons non-alcoolisées 12 500 €, les lots de fourniture de vins pour 10 000 € ou les lots de champagne Blanc de Blanc pour 5 000 € et ce, le 24/11/2015 ?

Les élu-es d'Andrézieux-Bouthéon ont-ils besoin d'un sac-à-dos pour y mettre un bloc-notes et un crayon afin de :

- bien noter les avis suite aux frais de réception du 21/11/2015 au restaurant "La Roseraie" pour 160, 42 €,

- bien noter les travaux d'élagage des arbres sur divers sites, (alors que la commune a ses propres équipes d'entretien d'espaces verts comme le démontre la facture de réparation de la débroussailleuse en date du 17/11 chez MOTOCULTURE COLOMBAN pour 29,69 €), pour un montant de 15 540 € et facturés à l'entreprise paysagiste Gérard CHAUDIER de Saint-Jean-Bonnefonds, le 03/12/1015,

- bien recueillir les avis sur l'hébergement de la troupe de spectacles "PICCOLI SENTIMENTI", le 14/11/2016 au luxueux "Best Western Hôtel Saint-Etienne Aéroport"  pour 633, 82 € (alors que l'hôtel 1ère classe situé à 900 m de l'aéroport dispose de chambres nettement moins chères) ?

Où est l'exemplarité des élu-es prônée par le nouveau président de la Région Auvergne/Rhône-Alpes, Laurent WAUQUIEZ, puisque le maire d'Andrézieux-Bouthéon, Jean-Claude SCHALK, a été désigné comme vice-président (5° vice-président chargé des voieries communautaires) à la communauté d'agglo Saint-Etienne Métropole dirigée par le maire de Saint-Etienne.... Gaël PERDRIAU qui passe pour être un des plus fervents soutiens de... WAUQUIEZ Laurent ?

Question posée au secrétariat du maire de la commune d' "Andrézieux-les-Boutons me démangent":

- La vocation d'un maire est-elle de distribuer des cadeaux à ses élu-es et ce, sous quel texte de loi ?

A quand une charte de déontologie à Andrézieux-Bouthéon ?

En attendant la réponse du maire, à suivre avec délectation !

 

Région Auvergne/Rhône-Alpes : le FN monte sur tous les fronts !

Dénonciation de la gestion accablante de l'association "PRIORITERRE" sous l'ex-présidence PS, aide financière de la nouvelle région à AUBERT & DUVAL....

Les élu-es du FN jouent à fond leur rôle de trublion lors de

la 2° séance plénière à la région Auvergne/Rhône-Alpes en se

 mettant à table sur les "effets d'annonce" et "rodomontades" !

And cm 001

Les annonces de Laurent WAUQUIEZ - au cours du point presse du 28/01 - qui a confirmé avoir réalisé plus de 27 M€ d'économies en à peine plus de 3 semaines parce "qu'il est grand temps de renouer avec l'exemplarité et que les élus s'imposent les efforts qu'ils demandent à leurs compatriotes" : "Baisse des indemnités des conseillers régionaux et des membres du CESER représentant 1,4 M€ sur 2016 et 8,7 M€ sur le mandat ; Baisse des moyens alloués aux groupes, à la fois en personnels et en dotation matérielle soit 3,6 M€ d'économies sur le mandat : Baisse des crédits affectés à la rémunération des collaborateurs de cabinet : 920 000 € d'économies sur le mandat ; Baisse du nombre d'emplois fonctionnels (hats fonctionnaires territoriaux), qui passeront de 12 postes à 6, et réduction de leurs avantages accesoires : 4 M€ d'économies sur la durée du mandat". Laurent WAUQUIEZ a répondu à la question de l'Idiot provincial sur le financement de la future A 45 : "Nous la financerons au maximum" !

Les élus-es du FN de la nouvelle région Auvergne/Rhône-Alpes, par la voix de Charles PERROT (membre du Bureau Politique du Front National, membre du bureau départemental de la Loire et Conseiller Régional), ont commencé par envoyer quelques "salves" en direction de la nouvelle équipe de Laurent WAUQUIEZ dont ils ont dénoncé la désorganisation en matière administrative "ordre du jour envoyé la veille, rapports remis sur table, annulation de certaines délibérations le jour J, ....".

A la suite de la lecture plus qu'accablante du rapport de la Chambre régionale des comptes concernant la gestion désastreuse de l'association "PRIORITERRE", le FN a demandé la mise en place d'une "Commission spécialisée" dans la remise à plat des aides et subventions régionales aux associations, et ce, dans un souci d'économie, de visibilité et de redéploiement.

Le groupe FN souhaite que l'ensemble des groupes politiques - dont le Parti Communiste - soit associé au travail de l'audit qui a été commandé par Laurent WAUQUIEZ sur la gestion de l'ex-présidence du socialiste QUEYRANNE jean-Jack, grand absent de cette journée à Lyon. 

En ce qui concerne l'aide directe à l'entreprise AUBERT & DUVAL, les élu-es frontistes ne contestent pas les priorités de Laurent WAUQUIEZ mais dénoncent une majorité régionale qui confondrait facilement "vitesse et précipitation" étant donné que le FN aurait demandé un report - qui leur a été refusé - de ce rapport afin de mieux l'"étudier".

MCDP

Les élu-es de l'opposition explosent leurs clivages lors des voeux de Laurent WAUQUIEZ à Clermont-Ferrand à la Région !

Tandis que Laurent WAUQUIEZ diffusait sa "bonne parole"

au siège de l'ex-Région Auvergne à Clermont-Ferrand

les conseillers de gauche explosaient et exposaient

déjà les clivages naissants sur leurs conditions de travail !

Vx reg auv lw 003

Pas mal de monde parmi le personnel pour cette 1ère présentation des voeux au personnel de Laurent WAUQUIEZ dans le bâtiment de l'ex-Région Auvergne à Clermont-Ferrand qui aura fait couler beaucoup d'encre sur les dépenses astronomiques de l'ex-présidence SOUCHON puisque plus de 72 M€ ont été dilapidés par les élu-es de l'époque (avant-projet voté à 49 M€ HT en janvier 2007 par toute l’assemblée + acquisition du terrain (2,5 M€), gestion non prévue des gravats amiantés (1,3 M€), honoraires de l'architecte (8,15 M€), assurances (4 millions d’euros) et l’actualisation des prix, sans compter l’indice des prix à la construction de + 25,88 %, soit 9 M€ supplémentaires).

Vx reg auv lw 011

Gommés les clivages politiciens entre gauche et droite lors de la campagne des Régionales 2015 ???

Laurent WAUQUIEZ donnant du "Mon cher Olivier" BIANCHI au maire PS de Clermont-Ferrand

sur la future collaboration entre la Région et la municipalité clermontoise

qui n'a rien trouvé de mieux que d'exploser le taux des impôts locaux de + 9 % :

pour le taux communal de la taxe d'habitation, la taxe d'habitation sur les logements vacants,

la taxe foncière sur les propriétés bâties et la taxe foncière sur les propriétés non-baties

au grand dam du conseiller régional clermontois "LR" Jean-Pierre BRENAS !!!

Alors que Laurent WAUQUIEZ était en train de dire qu'il ne voulait pas de "clivages politiciens" entre les élu-es de la nouvelle Grande région basée à Lyon, les conseillers de l'opposition (PS + PC + EELV) commençaient, eux, à monter au créneau de leurs petites préoccupations en tant qu'élu-es de terrain, en se posant tout un tas de questions sur le devenir de leurs fonctions de conseiller régional à Clermont-Ferrand mais aussi, au sein de la nouvelle grande Région Auvergne-Rhône-Alpes dont le siège est à Lyon :

- Pourquoi il n'y aura pas de salles réservées pour la permanence des conseillers régionaux auvergnats des différents groupes (que Laurent WAUQUIEZ a pourtant maintenu à partir de 5 élu-es) à Clermont-Ferrand ?

- Les élue-s de l'Auvergne vont-ils recevoir les doléances des citoyens auvergnats dans un camping-car à Clermont-Ferrand devant l'ex-siège de la Région Auvergne ?

- Que va devenir le 2° étage (ex-service communication) de la Région clermontoise que le président WAUQUIEZ veut réaménager ?

- Les élu-es auvergnats seront-ils obligés de donner leurs RDV à la nouvelle grande Région à Lyon ?

- Les 154 € d'indemnisation des frais d'hébergement (hôtel + nourriture + autoroute + essence + amortissement véhicule + assurances) sur Lyon seraient insuffisants même si un "deal" aurait été passé avec plusieurs hôtels du Cours Charlemagne dans le quartier Confluence, comme le Best Western (Un 4 étoiles "siouplaît" au très bon rapport qualité/prix selon tripadvisor) pour négocier les tarifs (115 € pour la chambre confort 1ère catégorie pour une surface de 17 m² ou la chambre supérieure à 130 € pour 25 m², petit-déjeuner inclus) !

- Pourquoi faire descendre obligatoirement à Lyon les conseillers régionaux auvergnats 3 jeudis sur 4 par mois (assemblée pleinière, commission permanente, travaux des commissions) ?

Une mini-tempête dans un "verre d'eau" pour quelques nantis alors que l'INSEE venait tout juste de publier, hier, son dossier sur la conjoncture économique du dernier trimestre pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes.... qui n'est pas vraiment brillante puisque le taux de chômage augmente de 0,2 points tout en sachant qu'au 3° trimestre 2015, 9,10 % de la population active de la nouvelle grande Région était au chômage (dans le rouge L'Allier et l'Ardèche + 10, 6 %, la Drôme + 11; 1 %, la Loire + 10,1 % et le Rhône + 9,3 %) !!!

MCDP

Badges & Portiques dans les lycées Auvergne/Rhône-Alpes : le SNPDEN monte au front régional !

Le SNPDEN, syndicat des personnels de direction

monte au créneau et dénonce une opération de com'

pour l'installation fissa des portiques de sécurité

dans les 322 établissements publics de la région !

Lr robot 061

Le robot "SHELDON" sera-t-il utilisé pour retrouver du cannabis ?

Communiqué de presse

Portiques de sécurité devant les lycées
M. Laurent WAUQUIEZ, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé son souhait d’installer des portiques de sécurité dans tous les lycées avant la fin 2016, la décision de le faire ne relevant que de chaque établissement.
Cela peut prendre la forme d’un avenant à la convention qui le lie à la région et le lycée depuis 2004, adopté par le Conseil d‘administration après consultation du Conseil pour la Vie lycéenne.
En tout état de cause, l’installation de portiques devrait répondre à deux conditions impératives:
- Que le temps d’attente aux heures d’affluence n’excède pas quelques minutes pour chaque élève, cette fluidité permettant d’éviter les attroupements et la multiplication des retards ;
- Que comme partout où des portiques sont installés, ils soient accompagnés de personnels de sécurité spécialisés, catégorie actuellement inexistante dans les établissements.
Les personnels de direction de la région Auvergne-Rhône-Alpes attirent l’attention du président sur le fait que les établissements ont déjà fait état à ses services de nombreuses demandes de sécurisation contextualisées qui attendent d’être satisfaites.

A suivre

L'exemplarité prônée par Laurent WAUQUIEZ a-t-elle volé en éclats lors de sa présentation des voeux 2016 ?

Un vice-président qui fixe un RDV et qui ne s'excuse pas

Les élu-es de l'Auvergne pratiquement absents

Un discours aux relents politiques sans grande nouveauté :

quel avenir pour la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes ?

Vx lw 031

Si, sur les murs de la nouvelle grande région on pouvait lire ce soir "Auvergne-Rhône-Alpes", les conseillers régionaux représentant l'Auvergne figuraient parmi les absents d'une cérémonie de voeux qui a rassemblé peu de monde hormis le gratin de Lyon Métropole, de l'Ain, de l'Isère et de la Drôme.

Et dans le discours de Laurent Wauquiez, les gens ont dit que cela sentait le "réchauffé" : exemplarité des élu-es, économies des élu-es, numérique, startups, aéroports, portiques dans les établissements scolaires, scandales de la précédente majorité...

Ce soir ce fut beaucoup plus rapide que d'habitude, le temps de laisser au préfet du Rhône, Michel Delpuech, (qui a pris au passage une volée de bois vert concernant la gestion des aéroports régionaux), de faire acte de présence et de filer vers d'autres cieux plus au nord, notamment vers Villefranche-sur-Saône.

Vx lw 022

Le robot "Sheldon" au discours stérile intéresse-t-il les paysans auvergnats ou savoyards ?

S'il ne fallait parler que de l'exemplarité des élu-es, il y aurait de quoi commencer par écrire un roman, car celle-ci semble déjà mise à mal que ce soit au niveau de la Région ou dans des villes comme Saint-Etienne ou à Chamonix dirigées par des gens qui nagent à contre-courant des valeurs pourtant prônées avec ferveur à Confluence.

La division entre l'UDI et le Modem sent déjà la mauvaise manip' de l'électorat, les médisances refont surface, les alliés d'hier commencent par s'empoigner et à se diviser pour, comme on a pu le lire dans Le Progrès, faire le bonheur du début de "règne" du président Wauquiez,

La suffisance de certains vice-présidents irrespectueux de leur parole donnée commence également par lasser dans l'hémicycle qui semble revenir au bon vieux temps de l'ère Queyranne. Certains étaient là, à midi, à l'occasion des voeux "privés" pour le personnel, d'autres brillaient pour leur absence. Cela ne commence-t-il pas à faire désordre ? Où est la fameuse discipline prônée par le "gourou" lorsque ses disciples sèchent les cours ?

Vx lw 33

A noter la présence de Mme Wauquiez Eliane (mère).

Par contre, très peu d'ouvriers, de paysans ou de travailleurs de condition modeste !

Et les réflexions glanées ici ou là n'augurent rien de bon pour la défense de l'environnement ou d'autres sujets qui préoccupent les français issus des couches défavorisées de notre société !

Place aux industriels, aux grands propriétaires terriens et à la bourgeoisie qui commence à redevenir arrogante dans l'espoir de rafler la mise lors de la prochaine présidentielle !

Vx lw 034

Un auditoire BCBG plus proche de Sciences Po que des ateliers de production du monde ouvrier !

En sortant de l'hôtel de cette grande Région si proche de Rhône-Alpes et si éloignée de l'Auvergne, un peu trop grande pour tout le monde en fait, il suffisait de lever les yeux pour s'apercevoir qu'il y avait plus de monde dans les salles de sport ou à l'entrée de la patinoire du cours Charlemagne !

Silicon Valley de Lyon : la future campagne de Laurent WAUQUIEZ gagnée grâce au Big data ?

Le nouveau président de la Région Auvergne/Rhône-Alpes

Laurent WAUQUIEZ accélère l’émergence de

la silicon Valley « Auvergnaco-Rhône-Alpine » !

Lr robot 020

Le nom de Silicon Valley, a été forgé en 1971 par un journaliste local répondant du nom Don HOEFLER, et fut inspiré par la concentration d'entreprises de semi-conducteurs et d’informatique dans la vallée de Santa Clara, située tout juste au sud de la baie de San Francisco, en Californie du nord. Silicon est le mot anglais désignant silicium, l'un des matériaux de base des composants électroniques, plus précisément les industries de l’électronique et de l'informatique. De nos jours, la Silicon Valley abrite les sièges sociaux et campus des entreprises prestigieuses de renom comme Adobe Systems, Apple, Facebook, Google, HP, Intel, Yahoo, ou d’autres sièges sociaux comme PayPal ou Sony.

Le mercredi 13/01/2016, Laurent WAUQUIEZ, le nouveau président de la Région Auvergne Rhône-Alpes n’a pas rencontré à Lyon les actionnaires de l’un de ses grands groupe mais plusieurs entrepreneurs auvergnats et lyonnais du numérique.

Lr robot 024

L'Auvergne était représentée par Guillaume VERNAT,

co-fondateur de COFFREO, créateur de domiciles numériques.

Laurent WAUQUIEZ était accompagné de sa vice-présidente déléguée à l'économie de proximité, au commerce, à l'artisanat, aux professions libérales et au numérique, Juliette JARRY, une entrepreneuse diplômée de Sciences po qui a été propulsée tête de liste de Laurent WAUQUIEZ à Lyon pour les régionales 2015.

A 16h00, Laurent WAUQUIEZ s’est rendu rue de la République chez AXELEO, un accélérateur de startups numériques né à l’automne 2013 de la volonté d’entrepreneurs souhaitant partager expériences et savoir-faire. AXELEO fédère aujourd’hui un écosystème de plus de 40 entrepreneurs-associés et accélère le développement commercial de plus de 15 startups en France et en Europe.

Lr robot 015

En totale symbiose avec AXELEO, Laurent WAUQUIEZ a indiqué que le président OBAMA avait structuré le « Big Data » qui est d'abord un phénomène qui pousse à repenser complètement l'organisation de l'économie. Les décisions des entreprises - quel prix donner au produit ? quel marché cibler en priorité ? - sont le plus souvent issues d'un mélange de calculs rudimentaires, d'anecdotes et d'intuition. Bientôt, le Big Data fera repenser toutes ces décisions.

Aux USA, de nombreux secteurs sont transformés par la Big Data : la finance, bien sûr, avec ses quants et ses algorithmes ; la distribution, où la logistique - qui permet d'apporter le bon produit au bon endroit au bon moment et ainsi de gagner les précieux micro-points de marge qui permettent de battre ses concurrents.

Laurent WAUQUIEZ a très vite compris cela et va doter la nouvelle grande Région Auvergne/Rhône-Alpes en ne prenant que les premiers parmi les meilleurs que compte la petite pépinière de nos startups.

A 17h00, le président de la Région s’est rendu au sein de FORCITY, une startup créée à Lyon en janvier 2014 par des associés alliant l'expérience de l'entreprise, de la ville et de la recherche tout en offrant  aux entreprises et aux villes des services d'aide à la décision fondés sur une technologie de modélisation de systèmes complexes et de représentation en 3D des territoires.

Lr robot 028

Le nouveau Monsieur "NUMERIQUE" de la nouvelle Région Auvergne/Rhône-Alpes :

André MONTAUD de la société THESAME (dans les locaux d'EVOTION)

A 18h00, Laurent WAUQUIEZ a terminé son périple numérique chez EVOTION, rue de Gerland, une startup du secteur de l’événementiel spécialisée dans la location de robots d’accueil ou serveurs pour des réceptions ou des manifestations.

Dans les locaux d’EVOTION, qui est une société par actions simplifiée à associé unique évoluant dans le secteur d’activité des Services : organisation de foires, salons professionnels et congrès sous le code APE 8230Z, son représentant Maxime VALLET, âgé de 30 ans, exerce depuis le 20/102013.

Lr robot 038EVOTION est la 1ère agence de location de robots de service et – selon elle – en France, car leader dans son domaine puisqu’elle possèderait une large gamme de robots pour le service aux entreprises, l’animation d’évènements professionnels et grand public : robot-bar, robots-humanoïdes. EVOTION continue son évolution grâce à sa petite équipe de 8 personnes composée d’informaticiens et de techniciens qui se consacrent à la création d’animations robotiques innovantes variées et complémentaires.

EVOTION héberge une autre SAS : « UNITHINGS », Activités : commerce de gros (commerce interentreprises) non spécialisé (code APE 4690Z), présidée aussi par Maxime VALLET. UNITHINGS SAS est une boutique française 100% dédiée aux objets connectés et intelligents...

Lr robot 045.... ainsi qu’une 3° activité spécialisée dans la création de drones spécialisée comme par exemple le survol de foules ou les couloirs aériens (avec l’accord de la DGAC).

Lr robot 043

Les futurs robots sur-mesure de ZEPHIR DRONE

peuvent être équipés de caméras thermiques, de sonars

ou même utilisés pour retrouver des bijoux perdus sur une plage...

Les animations d’EVOTION au travers une large gamme sont destinées à dynamiser des évènements d’entreprise comme les évènements grand-public.

Si ses comptes ne sont pas encore publiquement connus, l’année 2015 se serait clôturé avec une croissance de 300 % pour EVOTION avec à la clé plusieurs contrats de partenariats signés avec les leaders mondiaux dont KUKA (robotique industrielle) et ALDEBARAN ROBOTICS (robotique humanoïde).

Lr robot 066

Delphine GATTAZ, Business developer chez EVOTION (à droite)

explique à Laurent WAUQUIEZ et à Juliette JARRY

comment parle et se déplace le robot "SHELDON" !

A noter également une demande croissante à l’international comme Londres où le robot « SHELDON » n’a pas hésité à parler – droit dans les yeux – à Laurent WAUQUIEZ et aurait pu lui dire, comme n’importe quel humanoïde : « Je suis d’accord avec EINSTEIN, il est plus facile de casser les atomes que les neurones », ou «  La Nouvelle Région Auvergne/Rhône-Alpes manque de visibilité dans le numérique alors que nous sommes la région la plus puissante d’Europe » ou tout simplement « Pourquoi ne casses-tu pas les OPEN DATA ? ».

A suivre

Reportage à Lyon : Marc-Claude de PORTEBANE ©

Grande réunion publique régionale à Clermont-Ferrand : Laurent Wauquiez dénonce le sectarisme du PS

Devant plus de 1 000 personnes à la Grande Halle d'Auvergne

Le candidat Laurent Wauquiez a promis

de ne pas oublier l'Auvergne et demandé

à ce que tous les enfants puissent bénéficier

des mêmes avantages et des mêmes droits !

Wauquiez 033

Le candidat des Républicains, Laurent Wauquiez a fait une remarquable prestation hier soir à Clermont-Ferrand lors de la clôture de sa campagne des régionales 2015 en promettant de pas oublier les auvergnats s'il était élu président de la future grande région Auvergne/Rhône-Alpes dirigée par Queyranne.

Le seul chef de file auvergnat, Laurent Wauquiez a dénoncé le "sectarisme" de la gauche, puisque, selon lui, "Depuis 2004, par décision de la majorité socialiste, l'enseignement privé sous contrat ne bbénéficie plus de certaines aides de la Région Auvergne et ce, au détriment du bien être et de la sécurité de nos enfants".

Wauquiez 043Laurent Wauquiez a promis de rétablir ou de mettre en place :

- les aides à l'investissement pour les travaux, les équipements et la rénovation des établissements.

- Les aides spécifiques pour les travaux de sécurité et d'accessibilité.

- Les subventions pour les repas "Bio", accordées aux établissements publics mais "scandaleusement refusées" par la majorité régionale socialiste et verte aux enfants de l'enseignement privé.

En Auvergne, tous les enfants doivent bénéficier des mêmes avantages et des mêmes droits a-t-il conclu sous une pluie d'applaudissements nourris.

Laurent Wauquiez, qui représente la ruralité et qui se veut un président rassembleur, a demandé au public de ne pas voter pour la droite ou la gauche mais pour l'Auvergne car c'est très important pour notre région qui sera noyée à Lyon par Rhône-Alpes.

"L'Auvergne peut faire la différence", car l'élection se fera par la mobilisation des auvergnats a conclu Laurent Wauquiez.

Musée du XXI° siècle au Puy-en-Velay : Rien ne va plus entre papy Barrot et Wauquiez

Ulcéré par la sortie de son ex-poulain sur l'Union européenne

l'ancien député et président du Conseil général de Haute-Loire

a publié ce mercredi 7 mai une tribune cinglante dans Les Echos !

Img 0685

"J'oppose un désaveu à l'ouvrage « Europe, il faut tout changer », publié le mois dernier sous la plume de Laurent Wauquiez. Ancien commissaire européen, je tiens à exprimer mon désaccord devant une thèse qui prône un choix manichéen et dangereux dans la mesure où sans l'Europe des Six, il n'y aurait plus d'Europe. On demeure rêveur de lire« qu'il n'y a pas d'histoire européenne sans esprit nationaliste ». C'est oublier l'intuition de Jean Monet qui avait bien compris à la lumière de l'entre-deux-guerres que les nations continueraient à en découdre, sauf si on les conduisait à accepter de partager des intérêts communs et de s'en remettre à une autorité supranationale. C'est oublier que Jacques Delors a su convaincre le président Mitterrand que l'adhésion de la France au système monétaire était le seul moyen d'éviter le déclin.

C'est oublier que l'Europe est la réalisation d'une vision géopolitique au long cours. Elle est, par essence, fragile, et c'est sa grandeur, puisque qu'elle se construit à partir de compromis inévitables entre les Etats-nations.

C'est oublier que c'est l'élargissement qui a permis de mettre en cause le mur de Berlin. C'est oublier que c'est l'Union européenne qui nous a conduits vers la paix des pays d'Europe centrale, comme il en est de même, aujourd'hui, pour les Balkans pourtant à l'origine de la Première Guerre mondiale.

C'est oublier que Schengen permet à tout Européen de se rendre librement dans n'importe quel pays de l'Union. Pourquoi devrions-nous priver les Européens de la liberté d'aller et venir, liberté qui leur est chère ? Schengen est créateur de liens à travers tous les Etats membres. Détruire Schengen, c'est détruire les liens qui nous unissent et qui nous apprennent à mieux nous connaître entre Européens, alors même qu'une politique plus stricte d'émigration est possible !

C'est oublier que la Commission est garante de l'intérêt général européen. C'est oublier le dernier grand chantier de celle-ci et l'avancée que constitue l'union bancaire européenne grâce à Michel Barnier.

C'est oublier aussi que moi-même, j'ai fait avancer cet Etat de droit où personne ne peut plus se retrouver accusé, sans avocat, dans l'ignorance de ses droits. C'est oublier que l'Europe est régie aujourd'hui par la Charte des Droits fondamentaux donnant ainsi l'exemple au monde entier de ce que devrait être un Etat de droit. À travers cet écrit, c'est une charge excessive contre une Europe accusée de tous les maux, de toutes les faiblesses qui nous est livrée.

L'Union européenne mérite mieux que ce livre inspiré par je ne sais quel populisme en cours aujourd'hui. On y trouve tous les ingrédients qui nous renvoient au siècle dernier avec un protectionnisme qui a montré ses limites en attisant la peur de l'autre.

L'Union européenne mérite mieux que cette description caricaturale. L'humanisme qui m'inspire m'a appris à surmonter ces réflexes de méfiance de peur et d'hostilité vis-à-vis de l'autre. Et mon expérience européenne m'interdit de penser aujourd'hui qu'il faut faire « exploser » l'Europe comme certains le croient. Oui, l'Europe reste pour la France et pour tous les autres pays européens, les 28, la seule chance de grandir ensemble, même si cela comporte des exigences, même si ce n'est pas la voie de la facilité."

Jacques Barrot

Jacques Barrot,  ancien vice-président de la Commission européenne.

Elections municipales 2014 : qui sont les bonnets d'âne et à qui reviennent les lauriers de mauvais dépensiers ?

VOICI L’ÉVALUATION D'UNE DES COMMUNES

LA PLUS BASSE DE L'AUVERGNE 

D’APRÈS SES DÉPENSES :

ILS GASPILLENT, NOUS PAYONS !!!

La dépense publique explose, mais savez-vous ce qu’il en est chez vous, dans VOTRE commune ?
Votre maire se comporte-t-il en gestionnaire averti ou dilapide-t-il sans compter l’argent de vos impôts locaux ?
Car, rappelez-vous, c’est vous qui payez ! 

0/20 : COMMENTRY - ALLIER  - Auvergne - 6869 habitants - Maire de la commune : Jean-Louis GABY - Niveau des dépenses par habitant en 2012 : 2234 € - Moyenne des communes de la même taille : 1530 €

0/20 : SAINT-YORRE - ALLIER  - Auvergne - 2823 habitants - Maire de la commune : Roger LEVILLAIN - Niveau des dépenses par habitant en 2012 : 1851 € - Moyenne des communes de la même taille : 1187 €

3/20 : LE PUY-EN-VELAY - HAUTE-LOIRE - Auvergne - 19 665 habitants - Maire de la commune : Laurent WAUQUIEZ - Niveau des dépenses par habitant en 2012 : 2136 € - Moyenne des communes de la même taille : 1691 €

5/20 : VICHY - ALLIER  - Auvergne - 25235 habitants - Maire de la commune : Claude MALHURET - Niveau des dépenses par habitant en 2012 : 2175 € - Moyenne des communes de la même taille : 1861€

11/20 : VARENNES-SUR-ALLIER - ALLIER  - Auvergne - 3671 habitants - Maire de la commune : Pierre COURTADON - Niveau des dépenses par habitant en 2012 : 1349 € - Moyenne des communes de la même taille : 1385 €

13/20 : CLERMONT-FERRAND - PUY-DE-DOME - Auvergne - 143 669 habitants - Maire de la commune : Serge GODARD - Niveau des dépenses par habitant en 2012 : 1808 € - Moyenne des communes de la même taille : 1930 €

En comparant les dépenses (par habitant) de la commune à celles de communes comparables. Le ministère de l’Intérieur classe les communes en différentes « strates » de population (plus de 100.000 habitants ; de 100.000 à 30.0000, etc.)
L’Argus des communes a donc comparé les dépenses d’une commune à celles de sa « strate » de population. Les dépenses de la commune sont publiées sur le site internet http://www.collectivites-locales.gouv.fr/. On y trouve les dépenses réalisées par habitant pour chacune des années 2008 à 2012 : dépenses de fonctionnement (dont les dépenses de personnel), dépenses d’investissement, et dépenses totales (fonctionnement + investissement).

Indiquez-nous votre commune, nous vous donnerons l'indice de satisfaction ou d'insatisfaction.

28 ° Edition de la fête du Roi de l'oiseau au Puy-en-Velay : Laurent Wauquiez chez les rouges !

Loin de la barbarie islamiste en Syrie !!!

Laurent Wauquiez

a-t-il pris sa carte au parti communiste ?

Bouche cousue

oiseau13-032.jpgL'idiot provincial a rencontré le maire de la ville du Puy-en-Velay et ex-ministre de Sarkozy, Laurent Wauquiez, hier, lors de la 28 ° édition des Fêtes Renaissance du Roi de l'Oiseau.

oiseau13-044.jpgPlus de 6 000 personnes costumées, des artistes venus venus de toute l'Europe, un souci constant d'authenticité...

oiseau13-052.jpg

.....tous les ingrédients sont donc réunis pour découvrir les splendeurs d'une cité au temps de François 1er.

oiseau13-033.jpg

Camps militaires, métiers.....

oiseau13-046.jpg

....cuisine, musique, danse....

oiseau13-036.jpg

.....costumes, vie quotidienne.....

oiseau13-056.jpg

...camps de toile, jeux d'époque...

oiseau13-050.jpg

...luttes au son du canon, mercenaires en rupture de soldes...

oiseau13-048.jpg

....pélerins en partance pour Saint-Jacques de Compostelle, etc... composent ce véritable décor vivant à mettre au crédit de Wauquiez Laurent.

oiseau13-058.jpg

Ce qui n'est pas coutume dans les colonnes du support national-bolchevique "l'Idiot provincial".... oiseau13-060.jpg

...ce que nous avons fait remarquer à Laurent Wauquiez, hier, à propos de ses discours opposant les classes moyennes au peuple de base, notamment les bénéficiaires des aides sociales trop souvent mis à l'index et au ban de la société par cet ancien-ministre du gouvernement de  François Fillon... qui vient de faire scandale cette semaine avec son discours sur de possibles accords avec le FHaine lors des municipales de 2014 !

Photos et reportage : Marc-Claude de PORTEBANE

Future présidence de l'UMP : Le Canard Enchaîné nous parle de la Droite sociale de WAUQUIEZ

Comment se fait-il que Laurent WAUQUIEZ

qui gomme son image nationale d'UMP

ou de Droite sociale en Haute-Loire

fasse parler de lui dans le Canard Enchaîné ?

Dans la rubrique "La Mare aux Canards", le Canard Enchaîné de cette semaine (13/06) nous parle, sur fond de défaite électorale, de l'ouverture de la campagne d'automne pour la présidence de l'UMP.

Un ancien ministre de Sarko affirme : "Ca va être pire que l'assaut contre Merah ; le tout est de savoir qui sera dans le rôle de Merah et qui sera dans celui du Raid", puisque au soir du premier tour, l'UMP tout en présentant un visage uni, a déjà sorti les flingues.

"En effet, le duel FILLON/COPE s'annonce sanglant, tout comme la création des courants au sein de l'UMP, qui promet d'autres combats titanesques", assure sans rire le volatile.

Ainsi, Christian ESTROSI, le maire de Nice, aurait déjà annoncé la naissance de sa propre écurie, idem pour Brice HORTEFEUX.

Objectif en vue, selon le Canard Enchaîné : "déquiller la droite humaniste de RAFFARIN et fédérer dans un même mouvement la Droite sociale de Laurent WAUQUIEZ et la Droite populaire de Thierry MARIANI, afin de disputer au FN la droite de la droite".

Ne suffit-il pas de relire la profession de foi de Laurent WAUQUIEZ à l'attention des altiligériens : "Restons mobilisés : plus nous serons nombreux le 17 juin, plus nous serons forts pour défendre la Haute-Loire".

En effet, restons mobilisés pour la présidence de l'UMP ?

Le candidat UMP et Sarkozyste de choc Laurent WAUQUIEZ s'éveille avec l'Eveil

Alors qu'il a dénoncé les dérives

de l'assistanat qu'il considère être

le cancer de la société française

le candidat de l'UMP Laurent WAUQUIEZ

mis sévèrement en ballottage

renie l'UMP et se retourne maintenant

TARDIVEMENT

"modestement" et "humblement"

vers les classes populaires

qu'il a méprisé à Paris avec arrogance !

numerisation0012-6.jpg

La réaction de Laurent WAUQUIEZ dans l'Eveil de la Haute-Loire (11/06/2012) au lendemain du premier tour des législatives 2012 n'a manqué de retenir l'attention des observateurs politiques de l'Auvergne sur ce candidat qui renie maintenant l'UMP qu'il a pourtant défendu becs et ongles, après s'en être pris aux classes populaires avec d'odieux propos qui ont divisé la majorité présidentielle d'alors.

L'Eveil (Un journal fondé par Louis RABASTE, “né pauvre et démuni, qui lui permit de l'être” !!!), de cette édition, n'a que de mots très "doux" pour les candidats de droite, tandis que les candidats de gauche bénéficient d'un traitement aux "petits oignons" scandaleux : "Le lièvre Vigier et la tortue Chapaveire", "un résultat dur à avaler pour ses adversaires Guy Vocanson et surtout l'ancien maire du Puy Arlette Arnaud-Landau", "il manquera beaucoup de dynamique dimanche prochain pour remonter la pente", "démobilisation massive de son camp", "a également pris l'eau", "buzz médiatique des dissidences socialistes", "méditer son aura électorale bien faible", "vote contestataire", "la gauche va t-elle rater, une fois de plus, l'occasion de retrouver un parlementaire au Palais Bourbon", et...

Les électrices et les électeurs altiligériens CENTRISTES n'ont pas digéré les propos inadmissibles de Laurent WAUQUIEZ qui lui ont valu un recadrage immédiat de François FILLON et de Nicolas SARKOZY.

Celui qui s'était fait remarquer en 2012 en évoquant le "cancer de l'assistanat" avait déjà émis certaines réserves dans une interview au Figaro, le 4 avril et avait brillé par son absence au meeting de Nicolas Sarkozy au Trocadéro, le 1er mai.

Une blessure désormais ouverte chez les partisans les plus actifs de l'UMP en Haute-Loire qui sont décidés à ne pas lui faire de "cadeau".

numerisation0013-2-3.jpg

Après avoir été mis en ballottage par les électrices et les électeurs de sa circonscription, Laurent WAUQUIEZ, indique qu'il faut mener le second tour, maintenant qu'il n'est plus rien, "humblement, modestement" alors que lorsqu'il était à Paris, il n'a eu de cesse de s'opposer avec arrogance aux classes issues des milieux défavorisés dont de nombreux agriculteurs du parti de Marine LE PEN (représentés par le candidat Pierre CHEYNET) et qui peinent à joindre les "deux bouts" à la fin du mois, que ce soit au pays de la lentille AOC ou de la vache laitière.

Les électrices et les électeurs de la Haute-Loire ne sont pas dupes puisqu'ils n'ont pas élu au premier tour celui qui n'a jamais siégé à l'assemblée nationale (juin 2007/juin 2012) laissant cette place à son suppléant Jean-Pierre MARCON qui n'a pas vraiment retenu l'attention, ni des classes moyennes ni des classes du peuple de base.

numerisation0014-7.jpgLaurent WAUQUIEZ qui a fortement mécontenté les centristes de la Haute-Loire en opposant les pauvres contre les moins pauvres a perdu 3 500 voix par rapport aux législatives de 2007 où il avait été élu au 1er tour.

En effet, le journal Libération notait quant à lui qu'en mai 2011, "le ministre alors aux Affaires européennes, proche de Patrick Buisson, suscitait la polémique avec des propositions choc". (source : www.liberation.fr/.../quand-wauquiez-rodait-les-themes-ultra-droitier...).

Le candidat Gustave ALLIROL qui appelle à voter à gauche ne s'y est pas trompé puisqu'il a indiqué dans la presse "Malgré tout ce que l'on avait dit, le ballottage n'était pas donné d'avance. Il est limite mais il représente, d'une certaine manière, une défaite pour Laurent WAUQUIEZ..".

Dans "Chômeurs privés des HLM : WAUQUIEZ ouvre la chasse aux pauvres", le site Rue89 résume très bien le vrai visage du candidat WAUQUIEZ (source : www.rue89.com/wauquiez) :

"Après avoir voulu recréer le STO, la droite « populiste » (mais qui se prétend « sociale ») veut exclure les chômeurs du logement social !

Alors que 92% des Français estiment que les HLM sont un filet de sécurité indispensable (selon un baromètre TNS-Sofres), après avoir dénoncé les « profiteurs de l’assistance » (0,46% de fraude aux allocations familiales…) et insisté pour mettre au travail gratuit les allocataires du RSA, la droite « sociale » de Laurent Wauquiez, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, continue de diluer des petits messages « désinformatifs » visant à cliver toujours plus la société.

Ainsi, le représentant d’un gouvernement qui a la responsabilité d’avoir amené le nombre de demandeurs d’emploi à 2 780 000 (contre 2 347 000 en 2007) veut privilégier l’accès au logement social aux salariés

Or, c’est déjà le cas. Une étude récente de l’Union des HLM situe à 7% la part des chefs de ménage sans activité professionnelle dans le parc social, contre 8% dans le parc privé.

Le chômeur, responsable de ce qui lui arrive


La question est ailleurs. A savoir, comment passer du HLM au privé quand l’écart de loyers de l’un à l’autre est trop important. Les difficultés d’accès au parc privé en zone tendue fixent en HLM des classes moyennes qui pourraient libérer des places pour les plus précaires. Mais, a priori, Laurent Wauquiez ne prône pas le gel des loyers dans le parc privé !

Il ne prône pas non plus la prévention des expulsions qui éviterait à certains travailleurs pauvres de grossir les rangs des sans abris.

Demain, qu’en sera-t-il de ceux qui perdront leur emploi ? On les expulsera de leur HLM ? Et que deviendront-ils ? On les laissera à la rue ? On les parquera dans des abris de fortune ?

Rappelons que nous, acteurs de la lutte contre l’exclusion, reprochons déjà souvent aux bailleurs sociaux de trop exclure les plus pauvres au nom de l’équilibre économique.

La droite sociale, mais en réalité populiste, de M. Wauquiez se spécialise dans l’inversion du discours. L’assisté comme le chômeur sont considérés comme responsables de ce qui leur arrive, au passage on exonère le gouvernement de ses responsabilités : le manque de logement en Ile-de-France par exemple, alors que l’Etat coupe les vivres du monde HLM.

Cela ralentit la construction et nous engage toujours plus dans une voie de pénurie de logements qui, réaction en chaîne, fait monter les prix du privé et exclut les plus pauvres.

Des ghettos pour pauvres sur le modèle anglais ?


Acteur engagé de la lutte contre l’exclusion, l’association Aurore, comme de nombreuses autres associations, peut démontrer qu’un toit et un accompagnement amènent vers une insertion durable des ménages auparavant à la rue ou « stockés “ à l’hôtel au frais de la collectivité.

Que veut la droite ‘populiste’ (qui se dit sociale) ? Des ghettos pour pauvres sur le modèle anglais, favorisant communautarisme, ségrégation et embrasement ? Des villes pour riches où le rejet des pauvres est un programme comme à Nogent-sur-Marne ? Aujourd’hui, les chômeurs, demain les étrangers, la chasse aux pauvres est ouverte."

"Modestement", "humblement", en effet !

MDR !

Bouche cousue

Paul TOP

Le Front de gauche présent avec René Souchon au meeting des deux candidats du PS à Chadrac en Haute-Loire

Paul TOP (Front de gauche) et René SOUCHON

le président de la région Auvergne en soutien

aux deux candidats socialistes en Haute-Loire

au meeting rassembleur de Chadrac :

Guy VOCANSON et André CHAPAVEIRE !

numerisation0010-5.jpg

Plusieurs centaines de militants et de sympathisants de tous les partis de gauche sont venus soutenir les deux candidats qui seront présent au second tour, aux législatives 2012, en Haute-Loire.

chadrac-ps-027-2.jpg

Les deux candidats et leurs suppléants, André CHAPAVEIRE (Gérard CONVERT suppléant, circonscription du Puy-en-Velay/Brioude) et GUY VOCANSON (Arlette ARNAUD-LANDAU suppléante, circonscription du Puy-en-Velay/Yssingeaux) ont reçu un soutien massif de René SOUCHON, président du conseil régional d'Auvergne, et de Paul TOP (Front de gauche) qui a activement milité aux côtés d'Yves PRAT, le candidat Front de gauche en Haute-Loire qui a réalisé un excellent score.

Le candidat-député André CHASSAIGNE, retenu à Paris, a fait lire à Gérard CONVERT, le maire de Chadrac, un communiqué où il regrettait de ne pouvoir venir.

chadrac-ps-032-2.jpg

Guy VOCANSON et René SOUCHON, à la tribune, ont respectivement "ciblé" leur discours contre le maire UMP du Puy-en-Velay, Laurent WAUQUIEZ mis en ballotage alors que ses partisans pensaient la victoire acquise dès le 1er tour.

Ils ont démontré à l'assistance comment Laurent WAUQUIEZ cachait aux électrices et aux électeurs altiligériens, maintenant, son appartenance à l'UMP qu'il a pourtant soutenu à "bout-de-bras" et son refus de débattre sur les plateaux de France 3 Auvergne ou de Clermont 1ère.

Les candidats du PS de la Haute-Loire ont aussi indiqué que la presse locale en Haute-Loire (La Tribune, Le Progrès, L'Eveil, etc...) avaient très mal relatés leur campagne pendant ces législatives.

Paul TOP ayant relevé dernièrement comment L'Eveil dans son édition de lundi dernier s'était montré partisane du candidat WAUQUIEZ, Yves PRAT sur son blog déplorant lui aussi ce manque de professionnalisme (Puisque la presse locale "évite" nos réunions publiques ; Seul, le journaliste de La Tribune Le Progrès a couvert cette rencontre...) d'une presse recevant pourtant des subventions publiques.

chadrac-ps-040-2.jpg

Le collectif PPVV soutient à 100 % maintenant les 2 candidats PS

A noter la présence massive des militants du collectif PPVV opposés au centre d'enfouissement de Cayres qui ont fait lire au candidat André CHAPAVEIRE un texte demandant son soutien contre le projet de SITA-SUEZ, une entreprise bien connue de l'ex-président du conseil de surveillance de la Lyonnaise des Eaux, Jérôme MONOD, qui a été un de ceux qui ont repéré...Laurent WAUQUIEZ.

Retrouvez notre camarade maoïste Paul TOP (costume MAO, 3° et 8° photos, au premier rang) en cliquant ci-dessous :

Législatives : en Haute-Loire, les candidats PS tirent à vue sur leurs adversaires

  1. 43chrono‎ - il y a 2 heures
    André Chapaveire et Guy Vocanson ont ciblé leurs attaques sur le « candidat ... Une machine », raillait Guy Vocanson, « en train de bouffer le ...


Réflexion matinale devant la mairie du Puy-en-Velay sur la palme de l'inégalité scolaire entre public et privé

De si joli fleurs de l'ex-ministre

Laurent WAUQUIEZ

à l'enseignement privé et catholique

de l'académie républicaine de Nice !

Jusqu'au bout, Laurent WAUQUIEZ, ancien ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a montré ses préférences pour le privé au détriment du public.

A Cannes, l'ouverture d'une classe prépa a été refusée à un lycée public (Valbonne) au profit du lycée privé voisin (Institut Stanislas). De quoi alimenter une vive polémique que le Syndicat national des personnels de direction de l'éducation nationale (SNPDEN) a vivement dénoncé dans un communiqué de presse, à Paris, le 23 mai.

En effet, à la rentrée 2011, une 2° classe préparatoire MPSI (mathémathiques-physique-sciences de l'ingénieur) avait été ouverte au lycée internationnal de Valbonne (académie de Nice) et celui-ci attendait l'ouverture d'une 2° classe de seconde année (MP), à la rentrée 2012 afin que les 75 élèves accueillis en MPSI puissent poursuivre normalement leurs études dans le cadre d'un projet, développé en coopération avec l'INRIA et qui avait reçu l'aval des diverses autorités. L'INRIA est un établissement public à caractère scientifique et technologique créé le 3 janvier 1967 suite au lancement du Plan Calcul. Son ambition est de mettre en réseau les compétences et talents de l'ensemble du dispositif de recherche français, dans le domaine des sciences informatiques et mathématiques.

Finalement, le rectorat de Nice décida de geler cette ouverture en raison des difficultés de financement de ce projet.

Pourtant, (4 jours avant la déroute de SARKO), le 2 mai 2012, Laurent WAUQUIEZ, alors ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, autorise, dans une discrétion remarquable (ce ne fut connu sur place que le 16 mai), l'ouverture de la classe (refusée au lycée de Valbonne) au lycée catholique Stanislas situé dans la même agglomération, (à 15 km), à la demande, semble-t-il d'élus locaux.

Ce lycée privé ne possède pourtant qu'une seule classe de MPSI de 18 élèves (qui aurait d'ailleurs déjà été probablement fermée dans le public !) : "d'où pourrait venir les élèves de sa classe de MP", s'interroge le SNPDEN ?

Tout simplement du lycée public de Valbonne qui ne pourra pas les accueillir en 2° année. Tout a d'ailleurs été prévu : le nombre de places prévues correspondant bien à cette hypothèse.

De plus, au nom du principe de la "priorité aux montants", le lycée de Valbonne ne pourra plus accueillir ce qu'on appelle les 5/2 (c'est-à-dire ceux qui refont une 2° année et obtiennent ainsi de meilleurs résultats aux concours), ceux-ci étant contraints d'aller dans le lycée privé qui ne manquera pas de s'enorgueillir de performances apparentes qui sont mécaniquement meilleures !

Tout a été prévu sauf une chose : le financement que le rectorat de Nice devra trouver, comme l'indique le syndicat, en "rançonnant" lycées et collèges de l'académie.

Le SNPDEN a donc demandé la remise à plat de cette décision dans le respect de la scolarité des élèves et de la garantie de leur liberté de choisir, ici mise en cause. Il a renouvelé son exigence que, dès l'instant ou 1 euro d'argent public est dépensé pour l'Education, fut-ce par le biais du contrat de l'Etat avec un établissement privé, les mêmes règles de transparence, d'équité, de souci de l'intérêt général et du bon emploi des deniers publics soient également assurées pour TOUS et respectées PARTOUT.

Auteur du livre "La République contre son école", Eddy KHALDI ironise sur la situation du lycée cannois (L'Huma du 24/05) : "S'ils voulaient absolument une classe pour le seul bien-être des élèves, ils pouvaient l'ouvrir hors contrat ! Seulement, ils ne l'ont pas fait pour une seule raison : être sous contrat avec le ministère signifie recevoir des subventions de l'Etat et de la région en fonction du nombre de classes et d'élèves".

Un mélange des genres plutôt minable, qui a été dénoncé par le secrétaire générale du SNPDEN, Philippe TOURNIER, interrogé par nos confrères de France Inter, qui a révélé cette scandaleuse affaire, non ?

Qu'en pensez-vous, vous z'autres les idiots provinciaux : était-il normal que l'ex-ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Laurent WAUQUIEZ, fasse plaisir à l'enseignement privé de l'académie de Nice ?

Paul TOP

Un certain regard à Cannes entre l'ex-ministre de l'enseignement supérieur Laurent Wauquiez et le lycée Stanislas (I)

La polémique éclate en plein festival de Cannes !!!

Pourquoi l'ex-ministre de l'enseignement

supérieur et de la recherche

Laurent WAUQUIEZ a-t-il accordé en toute discrétion

(quatre jours avant la déroute de Sarko)

l'ouverture d'une classe prépa

à l'institut Stanislas de Cannes ?

Alors que les cinéphiles attendent avec impatience, aux côtés de la Compétition du festival de Cannes, la sélection officielle d' "Un certain regard" qui doit accueillir, samedi 26 mai à la salle Debussy, un jury (présidé par l'acteur et réalisateur britannique Tim ROTH) qui décernera ses prix lors d'une cérémonie sur scène, une polémique a éclaté hier sur les ondes de France Inter, suite à l'intervention de Philippe TOURNIER, le secrétaire général du SNPDEN (Syndicat national des personnels de direction de l'éducation nationale).

Intitulé "Un autre festival : Cannes, la palme de l'inégalité de traitement public-privé", le communiqué de presse du SNPDEN commence à secouer le landernau altiligérien grâce à l'Idiot provincial mais aussi, avant nous, au niveau national avec nos confrères de l'Huma de ce jour, par la plume de Marine DITTA, qui dénonce ce scandale dans la cité mondiale du cinoche en titrant "Laurent WAUQUIEZ fait des fleurs à l'enseignement privé" !

L'Idiot provincial a pris contact avec ce lycée privé "STANISLAS" de Cannes, un établissement privé sous contrat avec l'Etat, qui est depuis 1969, sous tutelle diocésaine. L'assistante de Mme GAMBET, la directrice de l'enseignement supérieur, nous a assuré que nous aurions une rapide réponse. Par contre, il nous a été impossible d'obtenir les statuts de ce lycée privé (pourtant association loi 1901) de la part du secrétariat du gestionnaire qui a tout simplement refusé de nous les communiquer en invoquant finalement ne pas être habilité à les diffuser.

Du côté du rectorat de l'académie de Nice, nous ne doutons pas que Mme ROOS (affectations en lycée) saura éclairer notre lanterne, tout comme nous attendons avec gourmandise une agréable information et une parfaite décision de la nouvelle ministre socialiste de l'enseignement supérieur et de la recherche, Geneviève FIORASO qui semble avoir mesuré les enjeux de ce domaine décisif pour le développement et l'avenir de notre pays puisque François Hollande a mis la jeunesse... au coeur de son projet !

Enfin, un cas d'école pour Bruno Julliard, le fils d'Arlette Arnaud-Landau ancien maire du Puy, qui vient de devenir cette semaine, le conseiller spécial du ministre de l'éducation nationale Vincent Peillon, non ?

D'ailleurs, pourquoi Cannes ? Et non pas Nantes, Strasbourg ou Trifouilles-les-Oies ?

Feu ! Ouvrons le bal !

A suivre

Paul TOP

La débandade de l'UMP aux législatives 2012 en Haute-Loire (I)

Après la claque subie par l'UMP en Haute-Loire

Wauquiez semble minimiser son soutien

au Sarkozysme alors qu'il s'en est 

pris aux plus pauvres d'entre nous !

 batmanA.gif

C’est à Saint-Just-Malmont dans l’est du département que le candidat du FN, Pierre Cheynet a présenté sa candidature dans la première circonscription de la Haute-Loire.

"Je suis issu d’une famille dont le nom est connu dans cette commune et pour laquelle la défense de l’industrie traditionnelle et de l’entrepreneuriat familial sont des valeurs essentielles. De plus, mon grand-oncle Claudius Cheynet a été le maire de Saint-Just-Malmont. Enfin, cette commune illustre parfaitement les problèmes auxquels se trouve confrontée cette circonscription. Qu’il s’agisse de l’insécurité grandissante liée à la proximité de l’agglomération stéphanoise ou des difficultés rencontrées par l’industrie textile, abandonnée dans notre département par Laurent Wauquiez et l’ensemble des responsables politiques"....

PAS UN MOT SUR L'UMP !!!!

numerisation0007-8.jpg

...rajoutant : "Démobilisée, divisée et en profond désaccord sur la stratégie, l’UMP départementale est en lambeaux, si bien que son chef de file Laurent Wauquiez a honte de s’afficher sous ses couleurs. Je comprends, au vu de la politique qui a été menée durant 5 ans, que M. Wauquiez ait honte de son parti. Aussi, je ne saurais trop lui conseiller d’en démissionner, pour éviter de tromper plus longtemps ses électeurs".

Laurent Wauquiez qui a été

un des plus fervents défenseurs

de l'UMP contre les pauvres qui

"osent" toucher le RSA et le RMI

ne nous parle plus du Sarkozysme !!!

numerisation0008-7.jpg

La déclaration de Laurent Wauquiez de vouloir renoncer aux six mois de salaire réservés aux ex-ministres ?

Celle-ci ne sert à rien puisque, car même réélu député (ce qui reste à démontrer), "il n'aura de toute façon plus le droit de toucher à ce traitement", a expliqué le député de l'Aisne René Dosière (spécialiste des dépenses de l'État).

Personne n'a oublié la scandaleuse prestation de Laurent Wauquiez, quand, invité de l'émission BFMTV 2012-Le Point-RMC, le ministre des Affaires européennes a dénoncé les "dérives de l'assistanat" comme "le cancer de la société française", et formulé "trois propositions".

Le cancer de la société française... s'étaient donc des métastases de pauvretés qui venaient gangréner la bonne marche de notre société, des honnêtes citoyens.

C'était donc des ordures et des déchets des organisme sociaux qu'il fallait éradiquer à tout prix ?

Il était donc urgent donc, par ellipse, de faire la chasse au pauvre ?

Mais quels pauvres ?

RMI 2008 : 1 005 205 allocataires
RSA 2009 : 1 313 920 allocataires
RSA 2010 : 1 373 749 allocataires

Et puis quels pauvres ?

Il y a de pauvres gens qui sont handicapés et qui ne volent pas leurs prestations, il y a des paysannes et des paysans qui vivent pratiquement sous le seuil de la pauvreté quand ce n'est pas pour suspendre la corde à la branche où ils iront se pendre car harcelés par les rapaces, il y a des chômeurs du peuple de base qui ont été licenciés et qui n'arrivent pas à retrouver du travail parce qu'ils sont issus de classes défavorisées ou d'un milieu rural où il y a pratiquement plus de monde au cimetière qu'aux terrasses des cafés, car des cafés, hôtels, restaurants, en Haute-Loire comme ailleurs, d'ailleurs, la répression du Sarkozysme a été féroce contre le petit verre de rouge que nos villageois ont souvent eu peur de boire, et puisque nous parlons de répression, les automobilistes peuvent tout aussi bien parler de cette répression implacable à tout bout de champ puisque les radars ont poussé aussi vite que les champignons, etc..

Faut-il encore préciser que 30 % des habitants de la Haute-Loire vivent avec un revenu annuel inférieur ou égal à 10 000 euros par an ?

Qu'a donc fait l'UMP pour tous les services publics qui ont disparu de ce monde rural, comme par exemple au Chambon-sur-Lignon où le peuple ne peut même pas prendre le moindre transport public pour aller au marché du Puy-en-Velay ?

Le Sarkozysme a été une honte dans l'histoire de France, la main tendue par l'UMP à l'extrèmisme a été la goutte qui a fait déborder le vase déjà rempli jusqu'à plus soif, nous devons donc en finir avec les vestiges de l'ancien régime de toute nos forces !

La tactique électoraliste visant à monter le pauvre contre le moins pauvre, le travailleur de base contre le chômeur souvent malgré lui, le patron contre l'employé ... a été usée jusqu'à la corde !

Tout doit être fait au niveau politique pour faire barrage, ici en Haute-Loire, (et ce, très exceptionnellement en France), non pas CONTRE exclusivement le FN local (qui est l'expression de quelques protestataires mécontents) mais, en premier lieu, CONTRE un des plus fidèles lieutenants de l'UMP agonisante : Laurent Wauquiez !

Si Nicolas Sarkozy a perdu, il le doit très certainement aux déclarations de Laurent Wauquiez qui ont révulsé bon nombre de françaises et de français !

Lorsqu'un député de cette droite (qui a dégoûté même jusqu'aux très modérés centristes de François Bayrou) demande à ce qu'un travail d'intérêt général soit effectué gratuitement au nom de la solidarité nationale, on dérive rapidement vers l'autoritarisme d'état.

Jamais l'ancien ministre centriste et officier de la légion d'honneur, Jacques Barrot, n'aurait osé pareille ineptie !

Voilà pourquoi Jean-Luc Mélenchon et le Front de gauche ont rassemblé, sous leur bannière, nombre de français moyens de plus en plus pauvres dans leur pauvre pays !

Les dernières barrières retenant l’insurrection populaire étaient donc à deux doigts de tomber si le peuple de base n'avait pas sanctionné, une première puis une deuxième fois, la tendance réactionnaire de l'UMP !

"La voix de la Haute-Loire" doit rester aphone jusqu'à la fin de la nuit des temps !

La Haute-Loire mérite mieux !

Du Puy-en-Velay à Yssingeaux, d'Aurec-sur-Loire à Bas-en-Basset, de Fay-sur-Lignon à Le Monastier-sur-Gazeille, de Monistrol-sur-Loire à Montfaucon-en-Velay, du Puy Est au Puy Sud-Est, de Retournac à Saint-Didier-en-Velay, de Saint-Julien-Chapteuil à Sainte-Sigolène, de Tence à Vorey,"Thermidor" doit sonner la charge jusqu'à la victoire finale des femmes et des hommes du peuple de base attachés à des valeurs comme "l'humain d'abord" parce que nous sommes avant tout des humains et non des bêtes de somme prêtes à s'affronter.

Nous avons donc écrasé de toutes nos forces le Sarkozysme et ses apprentis factieux lors de l'élection présidentielle de mai 2012 pour apporter la victoire sur un plateau à François Hollande qui doit pouvoir bénéficier du report des voix de toutes les composantes nationales fidèles à la défense de l'Etat !

Paul TOP

Débandade ministérielle au Puy-en-Velay

Si l'enfant du pays savait cela !!!

Au Puy-en-Velay, Laurent Wauquiez n'a pas pu empêcher la victoire socialiste (32,09%) contre 27,77 %).

Quant au FN, il pulvérise son score en Haute-Loire (20,70 %) contre 11,70 % au premier tour de 2007.

Selon une estimation de l'idiot provincial, ils seraient plus de 60 % à se reporter sur le candidat Hollande.

Aië ! Les prochaines législatives !!!

STOP AU SULFATAGE DE LISIER dans nos campagnes VERTES dans la région du lac du Bouchet : Unguibus et rostro (VII)

STOP A L'EXTENSION DE LA PORCHERIE DU BOUCHET-SAINT-NICOLAS !

1 euro le m² contre un projet d'épandage

de nuisances olfactives ceinturant presque

paul-top-iv-077-1.jpg
le site le plus visité en Haute-Loire :

le lac du Bouchet !

paul-top-iv-058.jpgAprès la polémique déclenchée par l'Idiot provincial concernant le "manque" de communication en direction des élus des 9 autres communes visées par le projet d'extension d'une porcherie de plus de 1000 porcs sur la très touristique commune du Bouchet-Saint Nicolas, Josette ARNAUD, le maire de ce village, a tenu, lors de notre rencontre avec le 1er adjoint Alain VIDAL, à éclairer la "lanterne".... de l'Idiot provincial.

En effet, nous avions relaté "tout haut", (notre post du 30/11), ce que bon nombre d'élus de ces autres 9 communes (Barges, Le Brignon, Cayres, Costaros, Landos, Ouïdes, Rauret, Saint-Haon et Saint-Jean Lachalm) pensaient "hautement" tout "bas".

Cinq communes sur ces dix ne sont pas du tout favorables à l'extension de cette porcherie, un comble pour tous les acteurs de ce projet qui feront tout pour "briser" toute opposition que ce soit au niveau de la nouvelle porcherie que du plan d'épandage.

Mais L'IDIOT PROVINCIAL (ou la "BETE du GEVAUDAN" comme on commence à nous appeler sur le massif du Devès) est là, posté, aux AVANT-GARDES des MISES EN GARDE ENVIRONNEMENTALES !

craponne-c-080-1.jpg
L'Idiot provincial reproduisait le compte-rendu de la réunion du 8/12/2009 du conseil minicipal du Bouchet-Saint-Nicolas que les élus de ces 9 autres communes avaient découvert dans l'enquête publique qui s'est déroulée du 12/09 au 13/10/2011 dans ce village du Devès.

Les élus des environs, pour certains, découvraient avec "stupeur" ce projet de demande "d'achat de terrain communaux" de la part de l'exploitant, Mickaël AGRAIN.

Josette ARNAUD le maire du Bouchet-Saint Nicolas a tenu à nous préciser que dans le bulletin municipal regroupant  les années "2008 et 2009", on pouvait "apprendre" que l'exploitant en avait fait la demande en compagnie de Thierry ARNAUD, le GAEC des Mouettes, Eric EYRAUD et Dominique RECH.

Dans un autre bulletin municipal (2010), on apprenait également que le conseil municipal du Boucher-Saint-Nicolas acceptait les demandes de AGRAIN Mickaël pour la construction d'une porcherie.

En effet, Mr AGRAIN fils, exploitant agricole dans cette commune, motivait sa demande par un projet de bâtiment d'élevage de porcs portant sur une surface "d'environ 8 000 m2" à prendre sur le communal du lieu-dit "La Saigne", section A n° 235.

Les conditions et les clauses étaient les suivantes :

- la construction doit être en dur

- l'acquéreur devra construire le tiers de la surface acquise et ceci dans un délai de 4 ans.

Si ces conditions sont remplies dans le délai imparti, la commune demandait que Mr AGRAIN paie le terrain 1 € le m².

Au cas où ces conditions ne seraient pas remplies (ou en cas de non-construction), la surface excédant 3 fois la surface construite devra être payée au prix de 10,67 le m².

paul-top-iv-022-2.jpg

Qu'en pense le ministre

de Sarko Nicolas

et maire du Puy-en-Velay

Laurent Wauquiez ?

Questions subsidiaires de l'Idiot provincial aux élus du Bouchet-Saint-Nicolas :

- A combien d'exemplaires la diffusion de ces deux bulletins municipaux distribués aux 223 habitants de cet ex-féodal lieu ?

- Pourquoi la commune du Bouchet-Saint-Nicolas a-t-elle vendu ce terrain communal 1 € le m² à l'acquéreur ?

- Est-ce dans un geste "humanitaire" puisque le commissaire-enquêteur nous a indiqué que "...L'élevage - actuel de 370 porcs en engraissement, NDLR - tel qu'il est organisé aujourd'hui - l'EARL le porc du Stevenson, NDLR - ne fournit qu'un revenu modeste et fluctuant aux deux exploitants - Messieurs AGRAIN père et fils, NDLR - ...." ?

- Est-il normal que le contribuable du Bouchet-Saint-Nicolas accorde à cet acquéreur un terrain pour un prix aussi dérisoire alors que le capital social de son entreprise, l'Earl "Le porc du Stevenson" a un capital social de... 100 000 ?

- Qu'est-ce qu'un revenu "modeste" ?

- Pourquoi la location des salles communales a-t-elle augmenté en 2009 ?

- Pourquoi une augmentation de la participation de la commune voisine de Saint-Haon pour les frais de cantine scolaire (1, 50 €) en 2009 ?

- Pourquoi juste une subvention de 200 euros aux sapeurs pompiers de la commune voisine de Cayres et non pas 400 euros comme pour le comité des fêtes et ce, en 2009 ?

- Pourquoi une nouvelle hausse des tarifs de la cantine scolaire au 1er janvier 2011 (2,50 €) ?

- Pourquoi le nouveau commerçant, Mr Franz DIETRICH devra payer un loyer mensuel de 500 euros en accord avec le bail commercial de 9 ans renouvelable ?

- Est-il plus intéressant, pour le peuple de base, d'acheter environ 2 de terrain au Bouchet-Saint- Nicolas que de payer un seul repas à ses enfants à la cantine scolaire et ce, pour une "bouchée de pain" ?

Paul TOP