Grenoble

La mairie de Saint-Quentin-sur-Isère agence publicitaire de LELY Environnement ?

Alors qu'une enquête publique va bientôt

se dérouler à la mairie de Saint-Quentin-sur-Isère

(Suite aux demandes présentées par LELY ENVIRONNEMENT) :

la mairie est-elle devenue une "agence pub" de ce groupe ?

St quent 041

La défiance à l'égard des collectivités territoriales n'est-elle pas au coeur de l'illusion démocratique ?

La commune de Saint-Quentin-sur-Isère est située à 25 km de Grenoble en direction de Valence sur la rive gauche de l'Isère, à l'extrémité septentrionale du massif du Vercors.

C'était presque la fin des vacances estivales 2016 lorsque les militant-es de l'association environnementale AURA Environnement étaient aux 4 coins de l'Isère.

Ainsi, dans l'après-midi du 29 août, une polémique éclatait à la mairie de Saint-Quentin-sur-Isère et le secrétariat de la mairie où le président d'AURA Environnement constatait que de nombreux calendriers estampillés "LELY ENVIRONNEMENT" se trouvent à la portée du public.

Le rôle d'une mairie est-il d'être la "courroie de transmission" ou "l'agence publicitaire" ou "promotionnelle" d'une entreprise quelqu'en soit sa nature ?

St quent 040Qu'en est-il de l'intégrité publique de cette collectivité territoriale ?

Pourquoi favoriser les calendriers de "LELY ENVIRONNEMENT" et non pas ceux des associations environnementales ? Pourquoi les personnes chargées d'une mission de service public à la mairie de Saint-Quentin-sur-Isère acceptent-elles ce genre d'avantages, fussent-ils si minimes mais tellement visibles qu'il faut être aveugle pour ne pas voir l'immense calendrier de "LELY ENVIRONNEMENT" à l'accueil de cet endroit accueillant de très nombreuses personnes ? Ces dons de calendriers ont-ils une finalité économique ?

La prudence n'exige-t-elle pas de résister à la tentation du cadeau d'entreprise à Saint-Quentin-sur-m'Isère ?

Voilà la découverte d'AURA Environnement et ce, juste à 15 jours de l'ouverture de l'enquête publique concernant l'extension verticale de l'installation de stockage déchets non dangereux (création d'un nouveau casier en réhausse de la zone de stockage existante) et institution de servitudes d'utilité publique à l'intérieur de la bande des 200 m autour de la zone d'exploitation de l'unité de stockage des déchets sur le site situé au lieu-dit "L'Echaillon" à Saint-Quentin-sur-Isère.

 

Center Parcs à Roybon : Myriam Laidouni Denis opposée subvention région AURA à Pierre & Vacances !

Après les destructions de l'environnement

par Pierre & Vacances à Roybon en Isère :

ce sera au tour des contribuables Auvergne/Rhône-Alpes

de perfusionner Pierre & Vacances !

Aura avril 016 Alors que 99 % des élue-s de gauche et du FN ont déserté hier l'hémicycle

la conseilère régionale Myriam Laidouni Denis du Rassemblement citoyen écologiste et solidaire

a dénoncé l'utilisation de l'argent public pour les destructeurs de l'environnement !

INTERVENTION :

"Tout ne se vend pas et tout ne s’achète pas, c’est la loi qui le dit en l’occurrence la « loi sur l’eau ».

L’eau et la qualité de l’environnement dont elle dépend sont des biens communs inestimables. C’est bien ces ressources qui sont mises en péril par ce grand projet inutile et préhistorique de center parcs à Roybon : plusieurs hectares de forêt et de zones humides qui alimentent la nappe phréatique nécessaire à l’accès à l’eau de centaines de milliers de citoyens drômois et isérois.

Je rappelle que la  préservation de la ressource en eau est une compétence régionale qui est d'ailleurs citée dans les orientations du budget qui réaffirme la nécessité d’actions de préservation de la qualité de l'eau. C'est aussi un enjeu qui s’inscrit dans les accords de la cop 21. La région ne saurait se soustraire à ces deux responsabilités et encore moins s’autoriser à bafouer une décision de justice en finançant un projet hors la loi. 

En effet, le 16 juillet 2015 le Tribunal administratif  de Grenoble a reconnu le projet center parcs de Roybon incompatible avec la loi sur l’eau :

Confirmant ainsi les avis émis par le rapporteur public  et les trois commissaires enquêteurs publics missionnés par le TA.

Donnant enfin raison aux mobilisations, nombreuses, plurielles et complémentaires  des opposants qui montrent l’impasse d’un seul projet pour le profit d’une seule entreprise. Une entreprise qui va mal et vit  sous perfusion d’argent public, une entreprise connue pour ses pratiques sociales désastreuses (précarité, absence de droits pour les salariés). Contrairement à ce que disent ceux qui soutiennent le projet,  Pierre et Vacances  n’apportera pas de prospérité économique sur le territoire puisque l’entreprise se contente d’engranger des financements publics pour réaliser des plus-values sur la vente des cottages, au mépris de l’environnement et de l’emploi local.

Les opposants sont des amoureux de ce territoire, beaucoup y vivent, en connaissent les atouts et les besoins, et aspirent à un développement local qui donne du travail aux habitants, préserve la qualité de vie, développe un tourisme vert et maintien une agriculture respectueuse de la terre et des consommateurs. C’est bien l’objet de cet amendement : Plutôt que « Jurassique parcs Roybon » nous proposons à ce territoire d’être précurseur en devenant un model en matière de développement soutenable et responsable.

Nous demandons donc de supprimer la subvention au profit de Pierre & Vacances de 4,7 millions d’euros pour la réaffecter dans le chapitre 905, rubrique 3, article 204, dans le cadre d’un grand projet Auvergne Rhône-Alpes pour le territoire de Bièvre Valloire, de développement global."

Portiques & Badges Lycées Région Auvergne/Rhône-Alpes : le bureau d'études vers Saint-Etienne sur le qui-vive !

Après l'annonce de la Région Auvergne/Rhône-Alpes

d'installer portiques et caméras de surveillance

dans le lycée pilote Pierre Beghin à Moirans :

le feu de la polémique enfle !

Après l'annonce, hier 21/01 de l'installation de portiques de sécurité dans une quizaine de lycées en Auvergne/Rhône-Alpes, dans le cadre d'une expérimentation qui devrait être généralisée à tous les établissements de cette région, la polémique commence à "couver" dans l'Isère, et plus particulièrement à Moirans, (Académie de Grenoble), puisque le lycée Pierre BEGHIN devrait en être le modèle "pilote" avec la mise en place, (le 25/04/2016, au lendemain des vacances de Pâques, selon notre source qui désire conserver l'anonymat), de portiques et de badges.

Le coût de cette mesure avoisinerait les 20 millions d'euros pour l'équipement de presque tous les lycées en Auvergne/Rhône-Alpes. L'objectif serait "la lutte contre le trafic de drogue", les "instrusions d'armes à feu", voire de "protection dans le cadre de la lutte contre le terrorisme".

Or, il semblerait que le planning du 25/04 soit considéré par Moirans un peu "juste" niveau "timing".

Nous avons pris contact avec un bureau d'étude de la région stéphanoise qui serait chargé d'ébaucher ce cahier des charges puisqu'il en serait le maître d'oeuvre. Mr D. nous a affirmé qu'il fallait le re-contacter dans au moins 3 semaines parce que pour l'instant ce serait "prématuré" : "Depuis 1988, je travaille avec des lycées, j'attends d'avoir plus d'infos sur le planning", nous a-t-il confié. 

Confirmation côté Région : "Rien n'est encore acté à ce niveau-là. Aucun bureau d'études ou prestataire que ce soit n'a encore été désigné. Le Président Wauquiez a demandé hier à ses services de préparer les choses. Lorsque nous aurons des infos, vous les aurez.".

Même son de cloche côté Rectorat de région académique Auvergne/Rhône-Alpes, qui, par la voix de Pascale Perret nous confirme ne pas avoir connaissance des choix de la Région pour les établissements dits "pilote" et qu'il y "aura concertations Région + Rectorat + directeurs d'établissements", ce qui risquerait de "bousculer" un peu le calendrier de la date-butoir du 25 avril..

Pascal Perret nous a confirmé que la rectrice Françoise Moulin Civil pourrait demander l'avis du ministère sur notamment, les risques "d'intrusions réels" au sein des établissements les mieux "qualifiés" pour être retenus comme "établissements pilotes" mais que la compétence "sécurité" des lycées relève de la Région.

A suivre

MCDP

 

 

 


 

HALTE Projet Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : Le Collectif CHUPA annoncera ce week à Roybon son projet de ZAD avec EELV !!

FRAPPE ECLAIR DE NUIT N° 5 :

Le Collectif Halte Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon

annoncera publiquement ce week-end à Roybon (Isère)

lors du rassemblement Citoyen - Ecologique - Solidaire

organisé par EELV Auvergne-Rhône-Alpes

son projet de création d'une ZAD vers Andrézieux !

Comment nous rejoindre :

Aujourd'hui : covoiturages à partir de Saint-Etienne, Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand, Valence, Roanne, Moulins, Le Puy-en-Velay, Montbrison.... pour rejoindre nos camarades venus de toute la France

Lieu : Domaine de la Brunerie - Tremplin Sport Formation 180, boulevard de Charavines 38500 Voiron

Ateliers : comment appliquer la doctrine de SUN TZU et l'expérience révolutionnaire de Mao tsé-Toung en terme de communication et d'actions sur le terrain

Demain à partir de 09h 30 :

Journée de débats et de construction du Rassemblement 2015 pour Auvergne Rhône-Alpes

Une navette fera l’aller retour depuis la gare de Voiron toute la journée.

Ouvert à tous !

Au programme :

► 9h30 – 10h : accueil, café et retrouvailles

► 10h -10h 45 : « Le Rassemblement citoyen, écologique et solidaire », entrons en campagne !

Avec
Jean-Charles Kohlhaas tête de liste du Rassemblement
Corinne Morel Darleux, porte parole du Rassemblement
et l’équipe d’animation régionale de la campagne

► 10h45 – 13h : Gouvernance de campagne : « Quel rôle pour l’Assemblée Représentative du Rassemblement ? »

Le Rassemblement détonne. Ethique, transparence, gouvernance partagée, autant de propositions que nous voulons voir s’appliquer en Auvergne / Rhône-Alpes et qui seront appliquées pendant cette campagne.

L’Assemblée Représentative du Rassemblement va voir le jour à la fin du mois, tous les signataires sont invités à formaliser ensemble le rôle de cette assemblée.

Méthode d’animation : le débat en étoile

► 13h – 14h30 : Déjeuner sur le site (gratuit pour les participants)

► 14h30 – 16h30 : Parlons projet

De mi-septembre à mi-octobre, le Rassemblement va mettre en débat son projet. Après un travail collaboratif tout l’été, près de 110 propositions sont prêtes à passer l’épreuve du débat citoyen.

Pour commencer le débat et découvrir des techniques d’animation :

Ateliers :

– Mobilité / méthode du débat mouvant
– Gouvernance / méthode des petits papiers
– Economie circulaire / méthode de l’arpentage
– Aménagement du territoire / technique d’Elias

► 16h30 – 17h : En avant !
En compagnie des soutiens du Rassemblement : Eric Piolle, Elisa Martin, Philippe Meirieu

Lien de l'évènement : http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/blog/zad-halte-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon-1/fappe-eclair-de-nuit-n-4-le-collectif-chupa-annoncera-ce-week-end-a-roybon-son-projet-de-zad-vers-andrezieux-boutheon-avec-eelv.html

Au menu du projet infâme de golf à Montcombroux-les-Mines : Pétition, Camp de la Résistance et Collectif ZAD (VI)

Le nouveau collectif ZADISTE

"STOP GOLF MONTCOMBROUX-LES-MINES"

vous annonce de belles news printanières :

Pétition, ZAD, Camp de la Résistance

Vidéos, pages Facebook !

Aaa83

Merci de cliquer sur le lien de la pétition du collectif Zadiste "STOP GOLF MONTCOMBROUX-LES-MINES" ci-dessous :

http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/projet-zad-verte-dire-stop-projet/13917

Golf 109

Merci d'écouter notre vidéo :

https://youtu.be/XBjWCA3wDeg

Merci de rejoindre notre page Facebook :

Collectif Zadiste "STOP GOLF Montcombroux-Les-Mines"

 

HALTE aux PROJETS de VILLAS et de GOLF !

Aa273

Notre pétition internet sera couplée avec plusieurs pétitions en version papier qui seront distribuées dans les grandes villes de France comme Paris, Toulouse, Nantes, Grenoble, Lyon, Clermont-Ferrand, Lille, Rennes, Nice......

Nos camarades Zadistes mis en disponibilté depuis l'infâme occupation de la ZAD de Sivens par les miliciens des milices de la FNSEA et des forces de l'ordre aux mains des partis nantis bourgeois, sont prié-es d'opérer un changement de cap, direction le projet de golf à Montcombroux-les-Mines dans l'Allier.

Comme je l'ai annoncé hier, à plusieurs journalistes, à l'issue de l'inauguration de la Réserve naturelle régionale des Cheires et grottes de Volvic, nous allons organiser une vaste campagne d'opposition à ce projet de golf et constructions de villas qui massacreront encore plus la nature innocente.

Aa272

Nous recherchons toujours un terrain à Montcombroux-les-Mines. En attendant, nous allons demander à la mairie qu'elle nous en mette un à disposition. A défaut, nous nous contenterons d'une salle du conseil municipal.

Hier, nous avons pris de multiples contacts avec l'autre collectif anti-golf. Nous allons nous rencontrer pour étudier qu'elles sortes d'actions pouvons-nous mettre en place pour fortifier notre ZAD anti-golf !

La riposte aux futurs autres massacres des bosquets de Montcombroux-les-Mines et des autres zones humides ne tardera pas.

Zad 2 041

Un appel aux étudiants sera lancé prochainement, en mai, pour une nouvelle révolution culturelle basée sur les différentes formes de contestation. Quel avenir les pouvoirs de gauche comme de droite vous réservent-ils ? Pourquoi les pouvoirs de droite comme de gauche vont nous apporter sur un plateau les fascistes du FHAINE avec leurs projets destructeurs de l'environnement ! Quelle riposte aux violences policières ? Quelle différence entre la gauche bourgeoise et la droite socialisante ? Pourquoi la lutte pour la protection de nos libertés fondamentales est importante ? 

"La méthode analytique, c'est la méthode dialectique. Par analyse, on entend l'analyse des contradictions inhérentes aux choses et aux phénomènes. Sans bien connaître la réalité de la vie, sans comprendre véritablement les contradictions dont il s'agit, il est impossible de faire une analyse judicieuse." (Intervention à la conférence nationale du PCC sur le Travail et la Propagande - 12/03/1957 - Le Petit Livre Rouge -).

Zad 68

Nous ZADistes de Montcombroux-les-Mines, nous devons apprendre à examiner les questions sous tous leurs aspects, à voir non seulement la face mais aussi le revers des choses et des phénomènes.

Après l'échec de Sivens, nous devons en tirer les conséquences.

Si les cadres ZADistes de Montcombroux-les-Mines ne lancent pas un appel général, il sera impossible de mobiliser les larges masses pour l'accomplissement de quelque tâche que ce soit. Mais si les dirigeants ZADistes de Montcombroux-les-Mines ne se bornent qu'à cet appel général, s'ils ne s'occupent pas personnellement, de façon concrête et approfondie de l'exécution du travail pour lequel ils ont lancé leur appel, ils ne seront pas à même de vérifier si l'appel général est juste, ni d'enrichir son contenu.

Zad 2 038

Bienvenue dans la "Zadousie" de Montcombroux-les-Mines !

Après l'échec de Sivens, il faut changer de cap et organiser la riposte ZADiste en appliquant la doctrine maoïste de Résistance aux potentats locaux, il faut se mettre constamment au courant de la marche de nos actions militantes, échanger les expériences et corriger les erreurs ; il ne faut pas attendre plusieurs mois, un semestre ou une année pour faire, dans des réunions récapitulatives, la somme des erreurs et procéder à une rectification générale.

Ce qu'il nous faut, c'est un état d'esprit enthousiaste mais calme, et une activité révolutionnaire intense mais bien ordonnée pour résoudre les difficultés stratégiques contre les massacreurs-en-chef de la nature.

Volvic 026

Plus de 65 espèces d'oiseaux menacées, nous demandons le soutien urgent des dirigeants auvergnats de la LPO et des élu-es de la région Auvergne que nous avons rencontré hier lors de l'inauguration de la Réserve naturelle régionale de Volvic !

Bravo aux élu-es de Volvic, à la société des eaux de Volvic, à la région Auvergne et à la LPO pour leur contribution à la préservation de l'environnement du Parc des sources de Volvic.

Aa274

On ne peut pas dire que la défense de l'environnement soit la cause première des élu-es de Montcombroux-les-Mines et de leur communauté de communes "Le Donjon Val Libre" !!!!

Nous recherchons des camarades-volontaires-bénévoles :  gendarmes ou policiers à la retraite pro-environnement, gendarmes ou policiers "défroqué-es", spécialistes bois et faune, militantes-secrétaires, militantes-standartistes, militant-es contre-espionnage, militant-es chevronné-es experts près les tribunaux civils, administratifs, et....

Paul TOP

Misère en Isère : ligne rouge du Center Parcs selon le ZADiste Marc-Claude de Portebane

Interview exclusive dans l'Idiot provincial :

STOP A LA DESTRUCTION

DU BIOTOP A ROYBON (Isère) :

merci de cliquer sur le lien ci-dessous :

http://youtu.be/quuR50YdaPI

Dans une interview dans l'Idiot provincial et retransmise sur la chaîne Youtube, Marc-Claude de Portebane anime le débat public en indiquant que la "ligne rouge" a été franchie, dans le projet de construction d'un Center parcs, dans la forêt de Chambaran.

Un complexe qui se construira sur le "rasage" total de la nature innocente comme à Sivens dans le Tarn où le botaniste Rémi Fraisse a trouvé la mort au lieu de la vie !

L'impact écologique de cette gigantesque infrastructure près du village de Roybon, répartie sur 200 ha de forêt en zone humide, où l'écosystème est particulièrement sensible à l'eau doit mobiliser les esprits des Khmers verts à l'extérieur mais bien rouges à l'intérieur.

Extension porcherie d'Agonac : la venue de l'Idiot provincial souffle sur les braises de la révolte périgourdine !

Nos groupes anti-porcheries industrielles

sont dissiminés autour du projet de construction

de la porcherie d'Agonac et du projet

de restauration de ces bâtiments infâmes !

Img 1851

Une vingtaine de nos camarades anti-porcheries sont dissiminés, actuellement, dans la région de Périgueux pour aider les citoyennes et les citoyens de la région d'Agonac qui s'opposent au projet de restauration et de construction de la porcherie d'Agonac afin de préparer le lancement d'une vague de protestations unilatérales afin de sauvegarder le tourisme, le périmètre éloigné de la source qui alimente Périgueux et sa région "Le Toulon" et l'ensemble des périgourdins sur les dangers potentiels de ce projet immonde en terme d'image pour la Dordogne.

Répondant à l'appel du Parti révolutionnaire national-bolchevique et de différentes structures environnementales notamment celles voisines des tendances dures proches du Front de libération des Animaux, nos camarades sont arrivés de toute la France, tôt ce matin vers 4 heures, en provenance de l'Auvergne, de Nantes, de Paris, de Nancy, de Grenoble, de Lyon, etc....

Nous sommes venus soutenir les citoyennes et les citoyens d'Agonac en apportant notre savoir-faire dans la lutte pour la libération de la cause animale dans leur si belle région et notamment à l'APEA (Association de protection de l'environnement à Agonac).

Img 1832

Il est hors de question de laisser passer ce nouveau projet de rénovation et de construction d'une porcherie où les porcs, truies, porcelets auront à connaître l'univers carcéral du béton.

Le temps des atermoiements avec le lobby porcin en France est révolu.

Nous sommes les protecteurs des animaux et nous devons prendre la défense de cette noble cause sans avoir  à nous préoccuper du devenir économique de ces éleveurs qui font du fric sur le dos des animaux, quelqu'ils soient, d'ailleurs !

N'est-il pas étonnant que les autorités administratives de la Dordogne n'aient-elles pas, déjà, fait raser ces bâtiments d'un autre âge qui sont une verrue pour le tourisme de la Dordogne et de son patrimoine architectural ?

Malgré les pressions de la FDSEA et du lobby porcin contre les opposants aux projets d'élevages, l'Idiot provincial est passé à l'offensive en Dordogne avec ses camarades !

A suivre

Marc-Claude de PORTEBANE

Photos : Marc TENAILLON

Réflexion matinale à Hénin-Beaumont sur la révolte des aides à domicile de Grenoble qui fait des ravages

Hénin-Beaumont doit devenir le

front de gauche national du soutien aux aides à domicile !

Les salariées de l'ADPA de Grenoble

en grève pour conserver leurs acquis sociaux

ont vu - elles - leur lutte couronnée de succès !

numerisation0005-9.jpg

numerisation0006-2-4.jpg

Les camarades de l'ADPA (Aide à Domicile aux Personnes Agées) qui a son siège rue du camarade Salvador Allende à Echirolles dans la région de Grenoble, ne se seront pas battues pour rien.

Comment ne pas être révolté, quand sous l'ère Sarkozyste qui méprise le peuple de base, une aide à domicile depuis 22 ans sans évolution de carrière a vu ses conditions de travail se dégrader, comme le remarquent fort justement nos camarades syndiqués, proches, solidaires, efficaces de La CGT Ensemble (n° 48, mai 2012) ?

Ainsi Denise explique comment on travaille sous le sarkozysme qui a tendu honteusement la main au FN : "1100 euros par mois pour 33 h par semaine, des emplois en parallèle pour boucler les fins de mois et il m'est arrivé à plusieurs reprises d'aller aux restos du coeur".

Laetitia, aide à domicile depuis 9 ans, quant à elle, explose : "Je mène ce combat pour défendre le peu d'acquis que j'avais. Nos conditions de travail ne cessent de se dégrader. On ne sait par exemple jamais si on aura ou non une journée de libre, on peut être appelées le matin pour l'après-midi, parce qu'on manque de personnel. Et pour cause ! Plus personne ne veut faire ce métier. 700 euros net pour 104 h par mois !".

Un peu partout en France, de durs combats sont menés par les salariés d'aide à domicile contre la nouvelle convention collective puisque les employés de l'ASSAD25 (secteurs de Besançon, Pontarlier, Ornans, Boussières, Audeux, Roulans) ont manifesté à Besançon, ceux de l'ADMR (numéro 1 français des réseaux de proximité) de Vesoul, de Lons-le-Saunier et du Tarn-et-Garonne sont également en lutte parce qu'ils ne veulent pas faire les frais des difficultés de financement de ce secteur alors que le gouvernement avait promis une loi sur la dépendance.... qui est vivement attendue !

Est-il anormal que sous l'ère du Sarkozysme, les françaises et les français, particulièrement ceux qui vivent, souvent difficilement de leur travail, jugent inacceptable que de riches contribuables, des entreprises, exportent leur argent à l'étranger pour ne pas payer d'impôts en France, comme le révélait fort justement Jean-Luc Mélenchon, alors que le peuple de base, (comme les aides soignantes), trime tandis que les hauts salaires, les évasions fiscales sont devenus insupportables à nombre de nos concitoyens ?

C'est ainsi que le couvercle de l'injustice sociale a explosé à la Bourse du travail de Grenoble, le 10 avril 2012, où étaient rassemblées plus d'une centaine d'aides à domicile réunies en AG, en grève depuis plus de 15 jours parce qu'on voulait la suppression de leurs trois jours de congés de fractionnement ainsi que la fin du paiement des jours de carence en cas d'arrêt maladie !

Des mesures que l'ADPA justifiait par l'entrée en vigueur, le 01/01/2012, de la nouvelle convention collective nationale qui régit les droits des employés à domicile.

Un texte signé par .... la CFDT et l'UNSA, qui selon nos camarades de la CGT, rend "caducs bon nombre d'acquis négociés entre les salariés et les associations qui les emploient".

Une régression sociale, un quotidien qui se dégrade depuis de longues années, comme le constate la camarade Corinne, aide à domicile depuis 22 ans, la voie étranglée par l'émotion mais déterminée : "Je n'ai rien à perdre avec mes 850 euros par mois"!

Cette détermination qui commence à devenir nationale doit faire tâche d'huile à Hénin-Beaumont qui doit devenir le centre des révolutions culturelles et sociales, notamment pour les aides-soignantes et les auxiliaires de vie afin de faire bloc, front de toutes les sueurs de toutes sensibilités politiques contre affront national de ceux qui soutiennent le grand patronat et ces associations qui se servent de la nouvelle convention pour faire des coupes budgétaires intolérables au détriment des femmes du peuple de base qui sont, la plupart du temps, seules et précaires !

Hénin-Beaumont doit devenir le front de gauche national du soutien aux aides à domicile !

A l'assaut du début de l'insurrection civique à Hénin-Beaumont, camarades !

Avec nous, c'est le grand bond en avant parce que nous voulons encore plus d'humain d'abord depuis que nous avons réglé le compte du Sarkozysme : de ce fossoyeur des acquis sociaux et des services publics.

Nous, au Front de gauche, nous avons été les artisans de sa défaite qui était celle de son projet d'extrême-droitisation d'une société que nous devons repousser de toutes nos forces parce que la droite et l'extrême droite sont les pires ennemis du peuple de base !

Paul TOP

Réflexion matinale sur les topoguides randonnées "Pays côté chemin" vers la source polluée de Fontaurige à Cayres en Haute-Loire

Les randonneurs pourront-ils parcourir

le GR 70 "Chemin de Stevenson"

le GR 65 "Le Puy/St-Jacques-de-Compostelle"

le GR 700 "Regordane"

si l'eau de Fontaurige dans le bassin

de Cayres est à nouveau contaminée ?

Depuis plusieurs années la randonnée sous toutes ses formes, mais essentiellement pédestre, n'a de cesse de se développer. Les derniers chiffres font état de 6 millions de randonneurs en France, auxquels s'ajoutent 15 millions de pratiquants occasionnels.

L'édition spéciale de "La Lentille" du bulletin intercommunal (n°15 - mars 2011) du Pays de Cayres-Pradelles nous indique que "Les Gorges de l'Allier riches d'un patrimoine naturel, paysager et culturel offrent un potentiel important en matière de randonnée" puisque plusieurs itinéraires, parmi les plus emblématiques, traversent d'ailleurs le territoire : GR 65 "Le Puy/Saint-Jacques-de-Compostelle", GR 70 "Chemin de Stevenson", GR 700 "Regordane".

Conscient de ce potentiel, le SMAT du Haut-Allier organise depuis plusieurs années le territoire :

- un itinéraire reliant Brioude aux sources de l'Allier : "Vallée et Gorges de l'Allier" (éditions Chamina) proposant 200 km en 11 étapes et 8 circuits de week-end irrigants l'ensemble du territoire.

Pourront-ils, ces randonneurs, réciter quelques vers de ce poème pastoral, publié en 1978 (Edtions Didier et Richard - Grenoble), intitulé "Bergers, mes amours" qui fait l'historique des assistants bergers pionniers de la vulgarisation agricole auprès des éleveurs de moutons (Source : Le souffle de la Neira, n°46, déc 2011), si, la gorge sèche, ils ne peuvent plus boire l'eau contaminée en passant près du captage de Fontaurige à Cayres :

Nous sommes les bergers alpins :

Mauriennais, Piémontais, au nord

Dauphinois, Provençaux, au Sud.

Un peuple ardent, robuste et fier

Une même âme, un même coeur

Un même amour pour nos montagnes...

Combien de randonneurs potentiellement contaminés, en proie à la gastro-entérite, si ceux-ci ne sont pas correctement informés par l'ARS-AUVERGNE sur l'origine de la contamination de l'eau potable de "Fontaurige" dans le sud de la Haute-Loire ?

Le journal des colons de l'unité sioniste : Libération

Ce quotidien français a fini par écrire une ligne sur l’interdiction de circuler en Cisjordanie mais s’est aussitôt rattrappé en publiant une longue publicité pour un produit des colonies. Épinglé par Leila de Grenoble sur son blog !

Rappelons que ces appareils à gazéifier l’eau sont fabriqués dans la colonie de Maale Adoumim et que nous demandons à tous nos lecteurs de les boycotter.

L’eau, c’est qu’Israël vole aux Palestiniens, le gaz c’est ce dont Israël prive les Gazaouis sous blocus. Et les bulles qui sortent de ces machines doivent avoir un certain goût de phosphore...

http://degrenobleagaza.over-blog.com/article-journal-liberation-une-phrase-pour-notre-droit-de-circulation-viole-une-pub-pour-les-colonies-103685661.html

CEP

"Flicage" scandaleux chez IKEA et soubresauts de l'administration française (IV)

La présidence de la République

a même été cliente de "Sûreté international" !

Comment le ministère de l'Intérieur

va pouvoir engager des sanctions ?

Le ministère de l'Intérieur, également contacté par "Le Nouvel Observateur", fait savoir que "si une enquête est menée et qu'il est avéré que les fichiers police Stic, cartes grises ou immatriculations ont été consultés hors cadre légal, des sanctions seront prononcées."

DEHORS de la ZAC des Gravanches

de CLERMONT-FERRAND !

Le ministère de l'Intérieur, rappelle aussi qu'un système de traçabilité permet d'identifier les personnes qui les ont consultés.

"Fliqués" ou pas : n'hésitez pas à contacter tous les IKEA de France : 84 - Avignon Vedène, 33 - Bordeaux , 29 - Brest - Guipavas , 14 - Caen Fleury-sur-Orne , 21 - Dijon, 38 - Grenoble, 62 - Hénin-Beaumont, 59 - Lille, 13 - Marseille - La Valentine, 13 - Marseille - Vitrolles, 57 - Metz, 34 - Montpellier, 44 - Nantes, 94 - Paris Est, Villers-sur-Marne, 95 - Paris N-O, Franconville, 95 - Paris Nord, Roissy, 78 - Paris Ouest, Plaisir, 91 - Paris Sud, Evry, 94 - Paris Sud, Thiais, 78 - Paris S-O, Vélizy Cuisines, 51 - Reims-Thillois, 35 - Rennes-Pacé, 76 - Rouen (Tourville-la-Rivière), 42 - Saint Etienne, 67 - Strasbourg, 83 - Toulon, 31 - Toulouse, 37 - Tours

N'hésitez pas à nous contacter via notre formulaire de contact, nous renverrons vos mails au ministère de l'Intérieur.

Ne donnez plus votre argent à IKEA

laissons les indics acheter leur mobilier !