Fusillade

3° Assises métropolitaines Clermont Vichy Auvergne : encore un mille-feuille avec Vichy capitale Ouest régional ?

Les polémiques fusaient ce matin à Vichy lors des

3° Assises métropolitaines Clermont Vichy Auvergne

qui vont pulvériser l'Auvergne rurale en miettes !

Vichy met 024Laurent WAUQUIEZ, président de la nouvelle région AURA (Auvergne-Rhône-Alpes) a participé ce matin aux 3° Assises métropolitaines Clermont Vichy Auvergne, destinées à dessiner la future métropole auvergnate de l'Ouest régional, lors d'une table ronde au vernis démocratique où l'on retrouvait Olivier BIANCHI, maire de Clermont-Ferrand et président de Clermont-Communauté ; Michel DELPUECH, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes ; Claude MALHURET, sénateur-maire de Vichy ; Jean-Dominique SENARD, président du Groupe Michelin et Jean-Yves FOUCAULT, président de la Coopérative du Groupe Limagrain.

Vichy met 040Alors que des gens défilent dans les rues de France, que des blocages perturbent le pays depuis 3 mois, que des centres de traitement des déchets sont à l'arrêt, que le trafic des lignes de trains est gravement perturbé, que les mobilisations, à l'appel des syndicats CGT en tête ne faiblissent pas contre le projet de loi de Myriam El Khomri qui n'en peut plus de s'atteler surtout..... au bon déroulement de l'Euro 2016...Vichy met 078

....Vichy est devenue ce matin, non pas la capitale de l'Etat français mais la "capitale virtuelle" du projet de "Pôle métropolitain Clermont-Vichy-Auvergne" qui fait grincer des dents dans les petites communes rurales de l'Auvergne mises au "placard" par leurs élu-es qui s'en donnaient à "coeur-joie", vers midi....

Vichy met 087.....autour des tables garnies bourgeoisement de toats sous les ors et lambris rutilants de l'opéra impérialiste de Vichy construit sous le sinistre anti-républicain et dictateur fascisant Napoléon III !

Mille feuille 001

Réunissant 560 000 habitants, 15 EPCI (Clermont-Communauté, Vichy Val d'Allier, Riom Communauté, Brivadois, Côteaux de Randan, Entre Dore et Allier, Gergovie Val d'Allier, Issoire Communauté, Limagne Bords d'Allier, Limagne d'Ennezat, Nord Limagne, Montagne Bourbonnaise, Mur-es-Allier, Thiers Communauté, Volvic Sources et Volcans, CCI Puy-de-Dôme), le pôle métropolitain Clermont-Vichy-Auvergne, structure de coopération volontaire, veut porter la "vision stratégique de la grande métropole de l'Ouest dans le cadre de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes"...

Cva 001Des instances sont considérées comme "Partenaires", et parmi elles :

- de petites EPCI rurales qui se sentent rejetées parce que trop "ploucs" voire moins "bourgeoises" : CC Le Donjon Val Libre, Pays de Lapalisse, Varennes-Forterre, Pays Saint-Pourcinois, Sioule Colettes et Bouble, Bassin de Gannat, Côtes de Combrailles, Manzat Communauté, Entre Allier et Bois Noirs, Rochefort-Montagne, Allier Comté Communauté, Billom Saint-Dier Vallée du Jauron, Ardes Communauté, Lembron Val d'Allier, Pays de Blesle, Brivadois, Auzon Communauté, Bassin Minier Montagne).

- La Conférence des Conseils de Développement : CESER, Conseil de Développement du Grand Clermont, du Pays de Vichy Auvergne et de Vichy Val d'Allier afin de recueillir le point de vue et les propositions de la société civile.

- Le Comité Partenarial qui assure l'articulation et la coopération avec les politiques des principaux partenaires : Etat, Conseil régional AURA, Conseils Départementaux, PNR Livradois-Forez/Volcans d'Auvergne, PETR du Grand Clermont, Pays de Vichy et Pays Vallée de la Dore.

Vichy met 014La première "fusillade" est venue du conseiller régional de l'Allier, Jean-Michel GUERRE, qui ne décolère pas contre ce "pôle métropolitain qui risque d'affaiblir les zones rurales comme Lapalisse ou Gannat qui n'en font pas partie" et qui fulmine "contre la décision de MALHURET qui veut bien de la Montagne Bourbonnaise et non du Pays de Lapalisse..".

Vichy met 061La seconde est venue du maire de Lapalisse Jacques de CHABANNES qui a reproché - lors des quelques questions diverses accordées au public - à ce pôle métropolitain de "rapprocher les grandes agglomérations au détriment des petits pays communautaires" ou "Que vont devenir les agglos de Moulins et de Montluçon laissées au bord de la route" !

Laurent WAUQUIEZ qui veut aller très vite a annoncé la couleur : "Souffle - Ambition - Talent ", proclamant à un auditoire pratiquement largement acquis " Foncez, allez de l'avant, Faites-moi des projets et on vous suivra avec mon équipe de la région AURA".

CvaLorsque l'on voit les galères entre les communes rurales pour constituer "Saint-Etienne Métropole" dans le département voisin de la Loire, l'axe "Clermont-Vichy-Auvergne" n'est pas donc encore né ! Il faudra bien encore une centaine d'Assises de ce genre qui semblent ne produire que du "vent" !

Mais, pendant ce temps-là, c'est le contribuable qui paie les petits fours qui gavent ceux qui ne font, finalement, que le "lit" du FN !

La polémique à suivre....

En direct de Vichy : Marc-Claude de PORTEBANE ©

HALTE Projet Usine à Poubelles vers Andrézieux-Bouthéon : c'est l'article du Progrès qui a mis le feu aux poudres sur la ZA OPERA PARC INTERNATIONAL !

La polémique sur un des 3 futurs choix d'implantation

de l'Usine à Poubelles voulu par le SYDEMER

a été déclenchée le 05/08/2015 par le "Progrès" à

propos de la ZAIN OPERA aux portes de La Fouillouse !

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/le-progres-022.jpg

Le progres 022

Le 05/05/2015, la plupart des élus, riverains, habitants des 3 zones concernées par le projet d'Usine à Poubelles du SYDEMER de Saint-Etienne, ont été informés par le journal "Le Progrès" du début de la polémique qui ne cesse, depuis, de gonfler avec la pétition lancée par notre Collectif qui dépasse, aujourd'hui, les 4 500 signatures.

Seulement voilà, quand on est en vacances, ailleurs, on est très peu informés sur ce qui se passe dans son canton ou dans sa commune.

Raymond PICQ, le correspondant du Progrès à La Fouillouse commençait la "fusillade" sur le projet du SYDEMER de Saint-Etienne et nous informait de ce qui "commence à secouer le microcosme local", indiquant que le maire de La Fouillouse, Yves PARTRAT, "tente pour sa part de calmer les esprits", puis "...vaste usine...", puis encore "...245 000 tonnes de déchets...", ensuite "...La ZAIN de l'Opéra, dans le prolongement de SNF, fait partie de ces trois sites. Coût de l'opération : 100 millions d'euros...", mais encore des camions de "...trente à cinquante 38 tonnes qui passeront par là chaque jour, ce seront sans doute des odeurs et des risques d'infiltration de produits nocifs dans le sol..."., et pour terminer "...des points noirs, on le sait bien".

image: http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/medias/images/le-progres-022.jpg-2.jpg?fx=r_780_538

Le progres 022 jpg 2

 

Pourquoi le SYDEMER a-t-il choisi, sur les 3 sites retenus, 2 ZA vers Andrézieux-Bouthéon ?

Bizarre, non ?

Pourquoi Le Progrès a-t-il lancé la 1ère polémique sur un des 3 sites situé.... vers Andrézieux-Bouthéon et non vers le 3°, à Roche-la-Molière ???

Notre Collectif explore plusieurs pistes, car il faudrait que l'on cesse de nous prendre pour des ignares !


En savoir plus sur http://collectifhalteusinepoubellesandrezieuxboutheon.e-monsite.com/blog/halte-projet-sydemer-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon/halte-projet-usine-a-poubelles-vers-andrezieux-boutheon-c-est-l-article-du-progres-qui-a-mis-le-feu-aux-poudres-sur-la-za-opera-parc-international.html#QWgJjfY7HMimeSRk.99

Fusillade à Charlie Hebdo : Michel Renaud, fondateur du festival clermontois Carnet de voyages a été fusillé !

Michel Renaud, fondateur du festival clermontois Carnet de voyages, est mort ce mercredi à Paris dans la fusillade qui a visé le journal Charlie Hebdo.

Le festival et l'hebdomadaire avaient des projets en commun.

Sivens : le "coup d'Eclat" fasciste des socialistes du Tarn "fusillé" par l'Europe !

On comprend maintenant pourquoi les élus du Tarn

tenaient tant à ce fameux "barrage" de Sivens

quitte à "dessouder" du militant écolo !

Aaaa16

......Compte tenu des caractéristiques du projet contesté (13 mètres de hauteur, pas de passe-à-poisson), le barrage ne sera pas franchissable par les espèces piscicoles !!!!

Dans un courrier de dix-neuf pages, que vient de rendre public le ministère de l'Ecologie, la commission européenne, (signé par Karmenu VELLA, membre de la commission), a rappelé que le projet de Sivens entraînera «la destruction directe de 12,7 hectares de zones humides alluviales à fortes valeurs patrimoniales et en affectera significativement 5,4 hectares supplémentaires».

«Insuffisances de l'étude d'impact», «altération majeure des milieux aquatiques», «destruction d'habitats», manquement de la République française aux «obligations qui lui incombent»...cette lettre de mise en demeure adressée par la commission européenne au gouvernement français dans cet immode dossier du barrage de Sivens (Tarn) est très sévère tout en pointant du doigt la sous évaluation des impacts du projet par les autorités françaises.

Dans ce cas-là, on comprend mieux pourquoi les administrations du Tarn tenaient tant à faire aboutir ce projet quitte à passer en "force" avec l'emploi de la force publique pour écraser toute forme de contestation !

En ce qui concerne la destruction des habitats, la commission a noté que "Les milieux aquatiques seront profondément altérés sur le linéaire du cours d'eau transformé en retenue. Le projet aura incontestablement un impact sur la faune piscicole, la flore aquatique et les invertébrés benthiques, tant en termes de composition que d'abondance, qui sont alors des éléments constitutifs de l'état écologique des rivières au titre de la directive 2000/60/CE".

L'étude d'impact n'ayant pas analysé l'élément de qualité "régime hydrologique" de l'état écologique sur la base de méthodes compatibles avec la directive 2000/60/CE, les autorités françaises ne peuvent justifier - selon Bruxelles - que "cet élément de qualité de la masse d'eau ne sera pas dégradé par le projet contesté".

A la lumière de ce qui précède, la Commission soutient que la construction du projet contesté "entrainera une modification des caractéristiques physiques de la masse d'eau. La gestion de cette retenue, majoritairement pour l'alimentation des besoins en eaux agricoles d'irrigation, modifie également le régime hydrologique de la masse d'eau. Il s'agit donc d'altérations de nature à causer une détérioration de l'état écologique de la masse d'eau qui va à l'encontre des objectifs environnementaux fixés à l'article 4, paragraphe 1, point a), i) de la directive 2000/60/CE.".

Selon ces dispositions, les autorités françaises auraient dû en l'espèce :

- prendre toutes les mesures pratiques pour atténuer l'incidence négative du projet contesté sur l'état de la masse d'eau;
- inclure le projet contesté avec ses justifications dans le plan de gestion de district hydrographique Adour Garonne
- démontrer que le projet contesté répond à un intérêt général majeur et/ou que les bénéfices pour l'environnement et la société qui sont liés à la réalisation des objectifs environnementaux énoncés à l'article 4 paragraphe 1 de la directive 2000/60/CE sont inférieurs aux bénéfices pour la santé humaine, le maintien de la sécurité pour les personnes ou le développement durable qui résultent du projet contesté,
- démontrer que les objectifs bénéfiques poursuivis par le projet contesté ne peuvent, pour des raisons de faisabilité technique ou de coûts disproportionnés, être atteints par d'autres moyens qui constituent une option environnementale sensiblement meilleure.

La Commission européenne a estimé que la République française a manqué aux obligations qui lui incombaient en vertu de la directive 2000/60/CE du Parlement européen et du Conseil du 23 octobre 2000 établissant un cadre pour une politique communautaire dans le domaine de l'eau, en particulier celles tirées des dispositions de l'article 4 paragraphe 1, point a), i) et ii) et paragraphe 7.

Voilà Camarades comment nous sommes gouvernés ! Ce "coup d'Eclat" de type fasciste doit être sanctionné ! C'est à "Albi Nord-Est" que nous devons retrouver les racines du mal français devenu désormais européen pour ne pas dire mondial car le monde entier a suivi le "meurtre" de Rémi Fraisse qui est et restera une tâche indélébile dans l'histoire de France ! Nous devons concentrer nos efforts sur Albi, Arthès, Le Garric et Lescure d'Albigeois !

Nous devons examiner tous les aspects de ce projet de "barrage" en remontant plusieurs années en arrière et "ratisser" le plus large possible en récoltant le maximum d'informations diverses.

Nous devons nous occuper sérieusement non pas tant des élus du Tarn favorables à cette "verrue" mais aux militants socialistes ou radicaux qui doivent avoir sur leur conscience le sang versé par le martyr Rémi Fraisse.

La "vermine" anti-démocratique doit être vite extirpée du Tarn avant que le fascisme ne montre son vrai visage dans les prochaines années, voire, dans les prochains mois.

Feu ! Ouvrons le bal !

A suivre

Paul TOP

PETITION : Halte aux armes à feu destinées à fusiller les chats comme à Lignerolles dans l'Allier !

ORGANISONS UNE MARCHE PROTESTATAIRE DEVANT LA PRÉFECTURE DE L'ALLIER A MOULINS !

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/halte-aux-armes-feu-destinees-fusiller/12935

Aaa15 1

Immonde fusillade contre une chatte à Lignerolles dans l'Allier, fusillée en plein jour à proximité de l'école !

Cette chatte d'un an a été la cible d'un tir de carabine mi-septembre, à Lignerolles dans l'Allier. Les propriétaires, ont porté plainte auprès de la gendarmerie. A la suite de cette ignoble agression, la chatte a perdu l'usage d'un œil. Attention photo choquante !

Nous les militantes et les militants de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" et de la protection animale, nous devons réagir, cette fois-ci, avec fermeté.

Exigeons le retrait des armes à feu en France trop aux mains d'individus irresponsables qui sont soutenus par les gouvernements de droite comme de gauche quand ce n'est pas des lobbys dont on taira le nom !

STOP AUX MASSACRES DES CHATS EN FRANCE !

Marc-Claude de PORTEBANE
Ancien candidat à la députation de l'Allier

Immonde fusillade contre une chatte à Lignerolles dans l'Allier

La petite chatte a été fusillée

en plein jour à proximité de l'école !

Aaa15

Une chatte d'un an a été carrément la cible d'un tir de carabine mi-septembre, à Lignerolles dans l'Allier (Communauté d'agglomération montluçonnaise, canton : Montluçon-Sud). 

Les propriétaires, ont porté plainte auprès de la gendarmerie.

A la suite de cette ignoble agression, la chatte a perdu l'usage d'un oeil. Attention photo choquante !!!

Nous les militantes et les militants de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" et de la P. A. (protection animale), nous devons réagir, cette fois-ci, avec fermeté.

Exigeons le retrait des armes à feu en France TROP aux mains d'individus irresponsables qui sont soutenus par les gouvernements de droite comme de gauche quand ce n'est pas des lobbys dont on taira le nom !

N'oubliez pas de signer notre pétition pour ces chats déjà fusillés à Bournezeau en Vendée : http://www.mesopinions.com/petition/animaux/stop-aux-fusillades-inadmissibles-chats-innocents/12826

Rejoignez-nous sur Facebook : Merci de nous rejoindre, nous avons besoin de toi pour dénoncer les maltraitances animales :

www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

A suivre

Marc-Claude de PORTEBANE

CAMP de la RESISTANCE contre fusillades de chats à Bournezeau en Vendée et + de 16 500 signatures pour notre pétition !

La pétition lancée par l'Idiot provincial réalise

un véritable carton dans le monde entier :

plus de 16 700 signatures en 14 jours !

Dscf5085 1

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/stop-aux-fusillades-inadmissibles-chats-innocents/12826

Notre pétition "Stop aux fusillades inadmissibles sur des chats innocents à Bournezeau en Vendée !" réalise un véritable tabac suite à la mobilisation des lectrices et des lecteurs de l'Idiot provincial et de la forte mobilisation du collectif de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux puisque, en à peine 15 jours, nous récoltons déjà plus de 16 700 signatures.

APPEL GENERAL à la création

d'un CAMP de la RESISTANCE

impasse du Pailler à BOURNEZAU !

Aaa14

Nous appelons les Kamarades sympathisant-es du collectif de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" opposé-es aux fusillades des chats dans cette commune de Bournezeau à nous rejoindre pour la constitution d'un "CAMP de la RESISTANCE" international afin de dénoncer TOUTES les injustices subies par les chats dans ce village de Vendée qui doit devenir, comme je l'ai déclaré au quotidien Ouest France, "l'épicentre" national de la lutte contre les cruautés commises contre les chats.

Nous avions prévu pour le samedi 11 octobre 2014 une manifestation dans les rues de Bournezeau. Celle-ci est annulée puisque nous ne voulons pas faire de "doublon" avec celle prévue le 25 octobre par les associations locales.

Nous sommes en train de recueillir un maximum de témoignages concernant les maltraitances commises contre les chats à Bournezeau mais également contre d'autres animaux et ce, dans TOUTE la Vendée.

Alvaro

Fin septembre 2014. "Alvaro" et

"Banzaï" divaguent dans Bournezeau :

seront-ils eux aussi "fusillés" ?

Banzai

Depuis les fusillades de cet été contre des chats innocents, les animaux ne cessent d'être en état de divagation dans les rues de Bournezeau. Nombreux sont les habitants qui leur donnent à manger et à boire pour ne pas en rajouter plus à leur désarroi.

Les chats seront-ils de nouveau "fusillés" avec des armes de poing ? Où en est l'enquête judiciaire ? Pourquoi ne veut-on pas communiquer sur ces fusillades, comme le reconnaît "Ouest France" ?

La peur commence à se distiller petit à petit dans cette bourgade de 3 156 habitants située à 20 km de la préfecture de La Roche-sur-Yon !

Certains Bournevaiziens nous font part de leurs témoignages, ils veulent une réaction forte des ami-es de la P.A (Protection animale).

Ils l'auront.

Nous allons organiser un vaste "CAMP DE LA RESISTANCE" pour que Bournezeau devienne le signal international de la LUTTE contre les cruautés commises envers les chats.

Seule la Résistance militante et médiatique de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" face à l'inaction des pouvoirs publics aura raison des assassins des chats à Bournezeau mais aussi dans toute la France !

Mairie

La commune de BOURNEZEAU en Vendée

décrétée par l'Idiot provincial et la

Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux

comme l' "epicentre" mondial

des massacres contre les chats !

N'hésitez pas à nous faire part de vos témoignages de ce qui se passe en Vendée, parmi les 1 340 commentaires de notre pétition, comme ceux-ci :

- 02/10 Michèle : "Je suis en Vendée, notre maison se trouve dans les marais. Ici beaucoup de chasseurs qui n'aiment pas les chats l'ai tue. Mon chat ai absent depuis 10 jours. Je n'ai plus d'espoir de retour à la maison."

- 30/09 Michel : "Que la gendarmerie enquête sérieusement !"

- 30/09 - Martine : "Il y a au moins un assassin en liberté à Bournezeau. Que compte faire Taubira"

- 30/09 Chantal : "Comment peut-on tirer des coups de feu en pleine ville sans que personne aux alentours n'entende rien, ne voit rien, et ne dise rien ?"

- 29/09 Any : "A cette date j'étais à la pointe de l'aiguillon et j'ai entendu les coups de feu de ces assassins. Ca se passe très tôt le matin, bien souvent le soleil n'étant pas encore levé ou tout juste."

- 26/09 Tony : "si la police faisait son boulot et trouvait les propriétaires de carabine à plombs habitant Bournezeau et les environs, ça aiderait, non? J'ai 3 chats et si un dingue ose une chose comme ça, il ne lui restera plus longtemps à vivre ..."

-26/09 Valérie : "Je redoute que cette personne tire sur tous les chats qu'elle voit. Ces 2 la ont des maîtres, aimant en plus et qui ont pu leur faire donner les soins nécessaires. Mais on peut supposer hélas fortement quelle s'en prend aussi aux chats errants. Et eux n'ont pas de protecteur... Et en plus ça se passe dans un bourg, n'importe qui peut se prendre un plomb..."

- 24/09 Véronique : "Pour protéger tous ces animaux en danger peut etre qu'un jour ça changera pour eux et que enfin les plaintes ABOUTIRONT a quelque chose de réel et ne laisserons plus permettre ça ni la maltraitance animale comme nous avons pu le constater en vendée récemment !"

- 24/09 L. : "Il faut attendre qu un gosse soit touché pour que la gendarmerie fasse son travail ?"

- 23/09 Alain : "Quand les gendarmes l'auront retrouvé donnez moi ses coordonnées"

- 23/09 Brigitte : "Ayant habité dans cette horrible commune, je sais depuis longtemps à quoi mon chat a échappé! C'est d'ailleurs pourquoi je le sortais uniquement EN LAISSE dans le jardin! Déjà, il y a 2-3 ans, les gens se plaignaient de la disparition de leur animal! Et surtout des chats!!!"

- 23/09 Lucy : "Effectivement, il y a un fou furieux à arrêter à Bournezeau. Ce ne devrait pas être une enquête trop difficile à mener, si cela intéresse la gendarmerie. Merci pour nos amis les animaux qui méritent de vivre en paix avec nous."

-23/09 Patricia : "Ce serait interessant de connaître la suite donnée à cette affaire à savoir que fait la gendarmerie et la préfecture !!!"

- 23/09 Florence : "Parce qu'effectivement c'est lamentable ! Ce dangereux individu n'ayant pas encore totalement franchi la ligne rouge, il tire pour le moment sur des animaux... Je note l'implication exemplaire et tellement rare d'un politique dans cette démarche pétitionnaire, bravo et merci Monsieur de Portebane !"

- 23/09 Marc : "Parce qu'en Vendée, ce type "d'intervention" est devenu courant et malheureusement la chassé s'est ouverte le 21 septembre.
J'ai ainsi "perdu" deux de mes chats, jamais revenus à leur maison. Une propriétaire a retrouvé le sien, sous des feuilles, déjà mort, des radios ont été faites, tir à la carabine à plombs. Déposez plainte à chaque fois, c'est un crime contre nos animaux domestiques. Moi, je suis sur le sud Vendée à 25 km de Fontenay le Comte. Je compatis à votre douleur pour savoir ce que cela veut dire"

- 23/09 Francine : "En Vendée, pays de chasse c'est une pratique courante hélas"

- 23/09 Régis : "Ca ne m'étonne pas de la part des vendéens. ça leur ressemble."

- 23/09 Liliane : "C'est triste de constater que les mentalités n'évoluent pas. La Vendée croit encore au diable, il serait temps de rompre avec la sorcellerie. L'animal et les chats en particuliers nous aident à appréhender un quotidien difficile. Ce sont à leur manière des thérapeutes. Leur présence est précieuse. Il faut des peines exemplaires pour ces assassins."

- 23/09 Guy-Albert : "Bournezeau, trou du cul du monde, on ne peut que le constater avec les agissements de certains de ses habitants. Fusiller un chat, mais dans quel monde, dans quelle société vivons-nous ? Guy Gauthier"

- 23/09 Vaslin : "Il n'y a pas qu'à Bournezeau que les chasseurs tuent les chats sous prétexte qu'ils sont "des concurrents". C'est connu en Vendée depuis des décennies. Et on compte pas les empoisonnements et les pièges dans les quels les pauvres chats se font attraper et achever lorsqu'ils ne sont pas déjà morts. Mais il n'y a pas qu'en Vendée que ces pratiques existent. Je suis vendéen d'origine et j'habite la Loire-Atlantique"

- 23/09 Marie-Noëlle : "Je signe pour que soit condamné ce barbare arriéré,dans ce département ou je suis née il y a 56 ans et OU RIEN N'A ÉVOLUÉ !"

-

.......

A suivre

Kamarade n° 1

Fusillades de chats à Bournezeau en Vendée : Ouest France se fait l'écho de notre détermination

Le journal "Ouest France" se fait l'écho

de notre mobilisation internationale

sur ces fusillades inadmissibles 

des chats à Bournezeau en Vendée !

Aaa1 1

Le quotidien "Ouest France" dans son édition d'hier (20/09/2014) vient de confirmer le très sérieux reportage de l'Idiot provincial concernant plusieurs fusillades immondes contre des chats à Bournezau en Vendée qui ont eu lieu, notamment, depuis ce début septembre 2014.

Plusieurs membres du collectif de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" ont rejoint - dans le plus grand secret - la région de Bournezeau depuis vendredi soir.

Nous faisons appel à la solidarité de nos camarades opposés à l'aéroport de Notre-Dames des Landes, aux luttes antinucléaires et THT, des groupes Valogne, des équipes de Greenpeace, des groupes de défense des animaux ALF et de toutes autres causes comme celles de la défense du loup, du comité ANTI-CASTOR de Tarnac, mais aussi de la Fondation Brigitte Bardot, pour que Bournezeau devienne l'épicentre national de la lutte contre les cruautés contre les chats.

Aaa2

Depuis le lancement de notre pétition (internet et version papier) dont voici le lien http://www.mesopinions.com/petition/animaux/stop-aux-fusillades-inadmissibles-chats-innocents/12826, nous recherchons toutes sortes de témoignages de la population à propos de ces tirs avec des armes de poing à Bournezeau mais aussi dans tout le département de la Vendée pour d'autres affaires semblables qui semblent avoir été passées sous silence depuis quelques années.

Les dossiers les plus sulfureux miticuleusement récoltés par l'Idiot provincial seront dénoncés dans nos colonnes.

A commencer par celui de la commune de Chasnais, dans le sud-Vendéen, à proximité de la petite commune de Luçon (arrondissement de Fontenay-le-Comte, Communauté de communes du Pays né de la Mer). Mais chut !

Les fusillades contre des chats à Bournezeau en Vendée : une chasse aux sorcières contre l'Idiot Provincial ?

L'enquête en cours contre le ou les auteurs

des coups de feu contre des chats

à Bournezeau en Vendée va-t-elle se transformer

en chasse au "sorcières" ....contre l'Idiot provincial ?

Numerisation0004 11

La dénonciation - en exclusif - par l'Idiot provincial des ces immondes fusillades à Bournezeau - depuis début septembre - contre deux chats soulève déjà des vagues, puisque tout le monde - administrations, collectivités, associations, individus, presse locale - commence sérieusement à prendre en considération nos informations prises en faveur de ces malheureux chats victimes de la cruauté humaine.

L'appel à la mobilisation générale par notre "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" le samedi 11 octobre 2014 à 15 h à Bournezeau pour dire "STOP AUX MASSACRES DES CHATS EN VENDEE" est en train de susciter un vent de panique départemental.

Un appel à la mobilisation qui fait aussi grincer des dents une petite associaltion locale (qui a le mérite de se mobiliser depuis 4 ans) mais aussi les autorités puisqu'il semblerait que l'on essaie de savoir qui seraient le ou les "traîtres" qui auraient pu nous informer d'autant plus que nous ne sommes pas de la Vendée mais de l'Auvergne.

Dscf5085

Le propriétaire de la chatte "IMBALA" qui a été retrouvée agonisante dans le  jardin d'un voisin, (Mr X), impasse du Pailler à Bournezeau sera-t-il convoqué à la gendarmerie de Chantonnay ? Une enquête sera-t-elle réalisé pour savoir qui a bien pu informer l'Idiot provincial alors qu'il y a quand même urgence à rechercher le ou les auteurs de ces infâmes fusillades contre ces chats à Bournezeau.

Saurons-nous - ENFIN - qui est le ou les auteur-s du ou des coups de feu contre cette chatte 'IMBALA" sérieusement blessée et qui est sortie hier soir - selon nos informations - à 18h15 du Centre hospitalier vétérinaire ATLANTIA à Nantes ?

D'autant que (selon nos informateurs), il semblerait qu'il y ait bel et bien "infraction". L'enquête judiciaire qui a démarré le 13 septembre 2014 semble savoir s'il s'agit d'un impact de balle ou de plomb.

Saurons-nous enfin si le ou les tireur-s est ou sont des chasseur-s ? Qu'elle sera la jurisprudence qui sera susceptible d'être appliquée..... une fois le ou les auteurs retrouvé-s ? S'agit-il d'un cas de mauvais traitement ou plus vraisemblablement d'acte de cruauté ?

Quel calibre employé par l'arme à feu ? Du petit ? Du gros ?

Dscf5083

La ou les fusillade-s étant bruyante-s, quelles sont les personnes susceptibles d'avoir entendu le ou les tirs autour de cette impasse du Pailler située en plein centre-ville de Bournezeau ?

L'intention de nuire sera-t-elle potentiellement retenue par le parquet du procureur de la République ?

Les agents de l'ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) de la Vendée vont-ils eux aussi intervenir ?

Après l'alerte médiatique lancée il y a 2 jours auprès du cabinet du préfet de la Vendée à la Roche-sur-Yon, nous espérons que le préfet Jean-Benoît Albertini, (Ancien collaborateur de Frédéric de Saint-Sernin au secrétariat d'État à l'Aménagement du territoire et de Jean-Pierre Raffarin à Matignon, il a exercé la fonction de préfet du Territoire de Belfort du 10 décembre 2008 au 10 juin 2010. Le 28 juin 2010, Jean-Benoît Albertini a été nommé, en Conseil des ministres, secrétaire général adjoint, directeur de la modernisation et de l’action territoriale du ministère de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales), lancera - ENFIN - une offensive générale contre TOUTES les cruautés commises à Bournezeau mais aussi dans toute la Vendée.

L'appel que j'ai reçu hier soir du sous-préfet Frédéric Lavigne, (le directeur de cabinet du préfet de Vendée), confirme bien que le préfet Jean-Benoît Albertini et la préfecture de la Vendée ont bien reçu 5/5 nos alertes concernant ces lamentables fusillades à Bournezeau, tout en sachant que l'enquête est bien évidemment gérée par la compagnie départementale de la gendarmerie nationale de La Roche-sur-Yon, des brigades de gendarmerie des Essarts et de Chantonnay (C'est la Brigade territoriale de proximité de gendarmerie de Chantonnay - dirigée par l'adjudant-chef Yves Le Creurer - qui est chargée des investigations).

Le directeur de cabinet du préfet nous a également demandé de lui donner toutes les précisions administratives nécessaires relatives à notre demande d'autorisation de manifestation à Bournezeau le 11 octobre 2014.

D'autant plus que d'autres affaires - à ce jour non-élucidées - vont éclater sur la place publique et seront publiées par l'Idiot provincial, car, nous, nous n'avons peur ni des intimidations ni des menaces !

Personne ne nous fera peur, et dès aujourd'hui, je vais lancer un appel à l'aide à mes confrères nationaux du palmipède satirique national, ainsi qu'une demande de déferlement médiatique des grands médias nationaux pour que la Vendée, et plus particulièrement Bournezeau, devienne l'épicentre national de la lutte contre les cruautés commises CONTRE les chats.

Mobilisez-vous sous ma bannière - celle de la lutte contre les cruautés envers les animaux - et faisons entendre la voix des chats martyrisés à Bournezeau le 11 Octobre 2014 à 15h !

N'hésitez pas à dénoncer via notre lien contact - situé dans le menu horizontal - d'autres affaires non-élucidées en Vendée ou dans la région "Pays de Loire".

Merci de nous rejoindre sur Facebook, nous avons besoin de toi pour dénoncer les maltraitances animales :

www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux.

Tous contacts Mails sécurisés, ici : marc-75@laposte.net

Marc-Claude de PORTEBANE

Infâme fusillade sur des chats à Bournezeau en Vendée : Louis-Marie GIRAUDEAU, le maire nous écrit !

L'article de "l'Idiot provincial" concernant

la "fusillade" CONTRE la chatte "IMBALA"

déchaîne les passions et X réactions !

Le maire de Bournezeau, Louis-Marie GIRAUDEAU, commente notre post :  "L'Idiot provincial dénonce cette fusillade inadmissible sur des chats à Bournezeau en Vendée !", alors que le quotidien "OUEST FRANCE" la ferme :

"Bonjour,
Je vous précise que, Morgane, notre agent en contrat d'avenir, à juste raison, n'était pas informée des tirs sur 2 chats, et qu'elle ne pouvait pas vous répondre autrement. Ceci étant, l'élu que je suis, était informé de cet évènement, et il suffisait, tout simplement de demander à Morgane de se renseigner auprès de moi, ou de me contacter. Ce qui d'ailleurs vient d'être fait ce matin, tout naturellement. Et je regrette que dans votre texte, vous indiquiez "la mairie n'est au courant de rien". Seuls les maires et adjoints sont officiers de police judiciaire, et ne sont pas tenus d'informer les agents communaux de certains faits de police. Seuls les élus sont en contact avec les services de la gendarmerie."

Bournezeau (Vendée) : appel à une manif' de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux

Suite à cette immonde fusillade à Bournezeau

en Vendée contre des chats innocents :

la Ligue de Combat Contre les Cruautés envers les animaux

organise une manif' de protestation le 11 Octobre !

Pa120113 1

Nous demandons que l'auteur de la fusillade contre la

chatte "IMBALA" soit retrouvé et condamné par la justice !

P9210033

Hier après-midi, j'ai demandé, (en tant que Kamarade n°1 du collectif de citoyennes et de citoyens de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux), au secrétariat du directeur de cabinet de la préfecture de la Roche-sur-Yon de nous communiquer le document administratif concernant l'organisation d'une manifestation symbolique et nationale contre les cruautés commises contre les chats en France.

Une manifestation silencieuse, à l'initiative de l'association locale NALA, est pourtant prévue le 25 Octobre, mais nous, nous ne voulons pas défiler dans le silence.

Les actes de cruautés contre les chats ne doivent pas, selon nous, donner lieu à des marches dites "silencieuses" mais au contraire, à une contestation générale et massive.

Nous faisons donc appel aux associations de nos Kamarades des régions voisines comme la Bretagne mais aussi de toute la France pour converger à Bournezeau, le samedi 11 Octobre à 15 h, afin de demander au pouvoir exécutif l'application stricto sensu des lois relatives à la protection des animaux.

Merci de prendre contact avec le Kamarade n°5 - Patrice M - responsable de la Bretagne + Nord-Ouest - via notre MP : marc-75@laposte.net

A suivre

MCDP

L'Idiot provincial dénonce cette fusillade inadmissible sur des chats à Bournezeau en Vendée !

La petite chatte "IMBALA"

a reçu une décharge de plombs

à Bournezeau (Vendée) :

qui est le "cow-boy" local ?

P9220044

"IMBALA" avant la fusillade de la semaine dernière

P9260053

Exclusif.

Nous avons été informés en début de semaine sur un cas de fusillade de chats sur la commune de Bournezeau (Région : Pays de Loire - Département : Vendée - Arrondissement : La Roche-sur-Yon - Canton : Chantonnay - Communauté de communes des Deux-Lays).

Contactée hier après-midi, la mairie de Bournezeau ne semblait pas être au courant de ce fait divers. La direction départementale de la DDPP85 - en la personne de sa directrice Sophie BOUYER - mise au parfum ce matin par l'Idiot provincial ne dispose d'aucune information à ce sujet mais pourtant, les faits sont bien réels.

Img 6318

Le jeudi 11/09/2014, "IMBALA" une petite chatte se faisait tirer dessus, (certainement en journée), près de l'impasse du Pailler à Bournezeau. En début d'après-midi, le voisin du propriétaire d'IMBALA l'a trouvé dans son jardin,"hurlant à la mort" avec en prime l'arrière train paralysé. La femme du propriétaire et voisine l’ont emmenée immédiatement chez un des vétérinaires à Bournezeau (cabinet vétérinaire du Paillet) pensant qu’elle s’était faite renverser par une voiture. 

Lorsque le vétérinaire lui a rasé le dos pour voir sa blessure... il a découvert un trou bien circulaire.

"IMBALA" a ensuite été transporté dans la commune voisine (distante de 12 km) à Chantonnay (clinique vétérinaire des Deux-Lays) pour effectuer des radios plus approfondies. Et là, effectivement le long de sa colonne vertébrale, un plomb a été découvert !!! Des anti-inflammatoires et des anti-douleurs lui ont été administrés.

Aucune évolution n'étant constatée, sur les conseils du vétérinaire de Chantonnay, le propriétaire d' "IMBALA" et la voisine s'orientaient vers le CHV Atlantia à Nantes où elle y était conduite dès vendredi soir.

Samedi 13 septembre, un scanner était passé. Bilan : vertèbre cassée. Pronostic, selon notre témoignage : "ils ne savaient pas si l’onde de choc a créé des lésions sur la moelle épinière ou si la compression de l’os crée l’inflammation".

Dans tous les cas, sans retirer le morceau de vertèbre impossible d’espérer une amélioration. Elle a donc été opérée samedi après-midi. Mais il faudra du temps pour savoir si elle pourra réellement récupérer l’usage de ses pattes.

Le propriétaire d' "IMBALA" a déposé une plainte à la gendarmerie du chef-lieu de canton sis à Chantonnay.
Une enquête devrait être diligentée d’autant plus que deux jours avant "BEKO" un autre chat des voisins du propriétaire d' "IMBALA" a disparu... puis a été retrouvé dans un état complètement amaigri tout en boitant. Personne ne comprend ce qui lui est arrivé...Mais lui aussi a reçu une décharge de plombs à l'abdomen (nécessité d'opération chez le véto). Et vlan, une nouvelle plainte à la gendarmerie.
Contacté dernièrement, un vétérinaire aurait dit qu’un chat s’est déjà fait tiré dessus dans cette commune de Bournezeau, il y a environ plus de 10 jours.
La Mairie a été informé immédiatement de l'acte gravissime commis contre "IMBALA" et des affiches ont été placardées dans le bourg pour que chacun prenne bien conscience de la bêtise humaine, d’autant plus que cela se passe en plein dans le bourg de Bournezeau (3 156 habitants) et ce près de la boulangerie, du centre de loisirs et du parc de la commune).
"Qui est ce dingue à Bournezeau qui met tout la population animale en danger avec sa carabine à plombs", se demandent les habitants ?
Pourquoi la mairie de Bournezeau avec qui nous avons pris attache hier n'est au courant de rien ?
Ce matin, nous nous sommes informés auprès de Marit de Haan, la présidente de l'association "Nos amis Les Animaux 85480" (qui nous a bien confirmé ces lamentables affaires) et qui ne devrait pas tarder à se porter, éventuellement, partie civile dans ce dossier infâme concernant "IMBALA", alors que d'autres associations comme "30 Millions d'amis" sont alertées.
Nous allons certainement avoir le fin mot de l'histoire dans les prochains jours, d'autant plus que le cas d' "IMBALA" ne serait pas un cas isolé que ce soit ici ou dans les communes voisines où cet été deux chats auraient été "piégés" dans des conditions de braconnage qui ne seraient pas encore élucidées (selon la DDPP85).
Or, 2 pièges ont été retrouvés par l'association "Nos amis Les Animaux 85480". Le piège de Saint-Paul-en-Pareds a été apporté à la gendarmerie des Herbiers qui mène l'enquête tandis que l'autre piège de Saint-Hilaire-le-Loulay a été confisqué par l'ONCFS.
Nous espérons que la DDPP85 apportera son soutien "technique" aux militaires de la gendarmerie de Chantonnay en charge du cas de la chatte "IMBALA".
Pour info : une marche silencieuse est prévue le 25 octobre 2014 dans les rues de Bournezeau. Les militantes et les militants de la "Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux" seront présents par solidarité avec les citoyens de Bournezeau qui en ont ras-le-bol !
A suivre.
Marc-Claude de PORTEBANE

Fusillade au siège du torchon "Libération" : un blessé chez "Libermerde" !

Ce torchon qui attise la haine

ne peut attirer que la haine !

a781.jpg

Un jeune homme de 27 ans, assistant photographe travaillant pour le magazineNext, a été grièvement blessé ce lundi matin dans les locaux de Libération. Il a été victime de deux coups de feu tiré par un individu qui a fait irruption dans le journal, peu avant 10h15.

Les munitions retrouvées étaient une cartouche à plombs et une cartouche Brenneke.

Fin 2012 Libération n'est plus endetté qu'à hauteur de 6,6M€ (passif de sauvegarde) et prévoit un résultat d'exploitation en baisse mais positif à hauteur d’environ 1M€.

BHL actionnaire de ce torchon. Pas un rond pour ces mange-merde !

Réflexion matinale sur cette honteuse pêche aux voix du FN vers la source contaminée de Fontaurige à Cayres en Haute-Loire

La honteuse pêche au voix

des électrices et les électeurs du FN

naguère traités comme des parias de la société

ne servira à rien et surtout pas

à ceux qui ont perdu leur âme !

Pendant plus d'une vingtaine d'années, j'ai été adhérent du FN, (membre du bureau politique de Roanne), et même si je préfère en être largement parti que d'y rentrer en 2012 comme les parasites, je puis vous dire que j'ai gardé de très bons contacts parmi mes ex-camarades, et je sais que ceux-ci, qui sont issus du peuple de base, vomissent le "système" et plus particulièrement celui de la droite parlementaire, à l'image de ceux qui n'ont jamais pardonné aux gaullistes d'avoir fait fusiller l'écrivain Robert Brasillac.

Les électrices et les électeurs du FN ne sont pas dupes, ils ne retourneront pas leur veste, en tout cas, pas ceux qui sont issus du noyau dur et ancestral du vieux parti frontiste, replié sur ses propres contradictions qui ne sont pas compatibles avec les idéaux de la fraternité et ce, malgré les tentatives de "rapprochement" de Gérard Longuet et sa "main tendue" maladroitement à Marine Le Pen.

Le résultat du deuxième tour est déjà pratiquement "plié". Nous ne voyons pas comment le clan au pouvoir pourrait, en si peu de jours, rattraper son retard sur François Hollande.

Si le clan au pouvoir avait été, à au moins plus de 30 % des voix au premier tour, il aurait "siphoné" une partie de l'électorat de Marine Le Pen, et il aurait ainsi commencé à "grignoter" ses réserves de voix. Au second tour, il aurait pu faire un bon score en jouant sur la carte du rassemblement afin d'amplifier la dynamique au second tour.

Cependant, il était illusoire de croire qu'il était possible de capter toutes ces électrices et ces électeurs au 1er tour car il aurait fallu que les autres indicateurs soient au "vert" : un écart très important avec Fançois Hollande pour créer une "dynamique" (que les françaises et les français ne désirent plus), le taux de participation, le report des voix !

En 2007, le clan au pouvoir a fait 31,1 % au premier tour et a gagné avec 53 %. François Bayrou (18%) et Jean-Marie Le Pen (10%) faisaient 28 %.

Mais en 2012, les centristes ne rejoindront pas le clan au pouvoir, la lune de miel est terminée, car les électrices et les électeurs de François Bayrou ne voudront jamais une alliance avec les partisans de l'extrême droite qui veulent tout "casser" et non pas construire un avenir prometteur de...promesses inutiles.

Face à face, mais pas important pour la gauche, alors que la droite estime qu'il pourra "changer" la donne (sic), l'unique débat télévisé de ce soir, avant le second tour de la présidentiel, qui doit opposer les deux candidats sur France 2, s'annonce d'ores et déjà plus que "chaud".

En signant mon drapeau rouge du Front de gauche, François Hollande me disait hier à Nevers, "Et bien toi alors, tu es rouge de chez rouge". Mon ami Jean-Yves Vif, rédacteur-en-chef du Journal du Centre-La Montagne de toute la Nièvre, en poste à Nevers, ne disait pas mieux.

fh-040-2.jpg

En effet, je préfère largement le débat consensuel de toutes les forces de tous les fronts du soleil de gauche qui apporteront, sans discuter, LEUR VOIX, (en tout bien, tout honneur), à François Hollande qui n'aura pas à subir le mépris du peuple en se vautrant dans la honte et la fange pour quémander quelques bulletins !

Jean-Luc Mélenchon, l'ex-candidat du Front de gauche a rappelé, hier à Paris, la consigne de vote qu'il avait formulée au soir du premier tour : "Il faut voter contre la main qui frappe les travailleurs. Camarades, ne soyez pas naïfs !"

Les diverses prestations du clan au pouvoir, se clochardisant à qui mieux-mieux, pour recueillir une poignée de voix de ceux qu'ils méprisaient si ardemment, naguère, resteront inscrites encore plus longtemps dans nos mémoires collectives que le débat télévisé de ce soir que je ne regarderais pas puisque je serais encore à la pêche aux informations, dans les rivières glauques de la Haute-Loire, pour récolter des informations que l'ARS AUVERGNE ne veut toujours pas communiquer sur l'origine de la contamination du captage de "Fontaurige" dans la région de Cayres, capitale de la lentille verte AOP, dans le sud de la Haute-Loire.

Le combat pour la Vérité continue au quotidien face aux murailles du clan au pouvoir qui commence à se fissurer de partout !

Paul TOP

Jean-Luc Mélenchon à la 3° place des intentions de vote

Notre militantisme sur le terrain paye :

Jean-Luc Mélenchon devant

François Déroute et

Marine La Haine Raciale

Jean-Luc Mélenchon accède pour la première fois à la troisième place dans les intentions de vote pour la présidentielle, avec 14 % au 1er tour, devançant Marine Le Pen et François Bayrou, selon un sondage BVA publié jeudi 22 mars pour Orange, la presse régionale et RTL, le premier réalisé après l'identification du tueur de Toulouse.

Fusillade à Toulouse : Jean-Luc Mélenchon monte au créneau

Juifs, musulmans

et demain à qui le tour ?

Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de gauche, a exprimé sa «plus vive émotion» et estimé que si «la démence raciste des criminels» était démontrée, «cela ajouterait l'ignominie au crime».

Selon le représentant local du consistoire israélite, Toulouse connaît depuis une décennie une banalisation des actes antisémites : insultes, agressions, attaques au cocktail molotov contre des lieux de culte.

STOP au climat général de tensions, de violence et de haine raciale en France !